Galerie photo


Je m'intéresse à la photographie depuis 2000, date à laquelle j'ai acheté mon premier appareil photo numérique. Ce fut pour moi le moyen de capturer et d'immortaliser toute la beauté du ciel, là où mes yeux ne pouvaient me laisser que des souvenirs.

Dans cette rubrique je vous présente quelques-unes de mes photos, essentiellement sur le thème de l'astronomie. Elles ne sont pas toujours belles ou réussies, mais toutes sont un instantané de ma vie qui m'a ému et que j'ai aimé.

Je vous souhaite une bonne visite !




© Les photographies présentes sur ce site sont la propriété de l'auteur et non libres de droit. Toute copie, distribution ou modification doit faire l'objet d'une autorisation préalable.

Photo Date Lieu Matériel Notes
13/07/2019 Saint-Orens-de-Gameville (31) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Macro 30
Léo, l'ami des bêtes.








































02/07/2019 Chili Panasonic Lumix GX80

Panasonic Lumix GX9

iPhone XS
Ça faisait bien longtemps que je rêvais d'aller au Chili. Depuis les années 90, je suivais avec avidité l'avancée des travaux du VLT dans les pages de Ciel & Espace qui vantaient passionnément la pureté du ciel de l'Atacama. Alors quand j'ai su, 25 ans plus tard et des fantasmes toujours inassouvis, qu'une éclipse totale traversait ce pays et que s'organisaient à cette occasion des voyages pour observer les télescopes géants, je ne pouvais pas refuser une telle opportunité !

Premier contact avec le ciel chilien, à Pisco Elqui dans la région de Coquimbo. À 1250 m d'altitude, malgré les lumières du village surpeuplé de touristes et les fumées des barbecues des campings voisins, le ciel était déjà dément. Ici un panorama vertical avec la Voie Lactée qui se couche au-dessus de la piscine du camp de chalets. On y voit le Sac à Charbon, la Croix du Sud, la Nébuleuse de la Carène, Oméga du Centaure et tellement d'autres beautés encore... C'est la découverte d'un nouveau ciel !





Le lendemain soir au même endroit, nouvelle observation du ciel aux jumelles avec une petite séance photo pour immortaliser un généreux centre galactique au zénith...






Ça y est, le jour de l'éclipse est arrivé ! Réveil matinal pour ne pas arriver en retard. Les Nuages de Magellan sont bien visibles dans le ciel bleuissant du matin. Ils sont évidents. C'est la première fois que je les vois... le jour d'une éclipse totale de soleil ! La journée s'annonce prometteuse.







La phase partielle a commencé. Il n'y a pas un nuage à l'horizon. Tout le monde s'affaire autour de son matériel pour peaufiner les derniers préparatifs.







Et voilà, on y est, au milieu des cactus du Chili ! Photo à 30 mm de focale.








Un recadrage à 100 % de la précédente image. Un hélicoptère passera devant le soleil durant la totalité. On le voit ici approcher du couple astral.








Et à 400 mm...






L'observatoire de La Silla, vu depuis la coupole du 3,6 m.




Les paysages lunaires qui nous entourent sont saisissants !




Deuxième partie du voyage, nous arrivons à Antofagasta. Ici, une vue depuis La Portada.



Le Cerro Paranal, avec le VLT vu d'en bas...



... et vu d'en haut !



La vue vers l'Ouest depuis la plate-forme des coupoles du VLT, avec l'océan Pacifique recouvert d'une mer de nuages. Quel spectacle !






Le primaire de 8 m d'une des unités du VLT.




La Lagune Miñiques à 4150 m d'altitude.




Et sa voisine, la Lagune Miscanti. C'est beau !





Les geysers d'El Tatio au petit matin.








C'est en revenant d'El Tatio que mon altimètre indiquera sa valeur maximale au cours du voyage, 4412 m. Le ciel est limpide, magnifique, mais pas tout à fait coronal.




Un arrêt photo à Vado Putana, un passage à gué au niveau de la rivière Putana qui offre un point de vue époustoufflant. À droite, on aperçoit le volcan Putana, toujours en activité, avec quelques fumerolles qui s'en échappent.





Sur le site d'ALMA, nous n'irons malheureusement pas plus loin que le camp de base (OSF). Ici une antenne en cours de maintenance.










Photo souvenir, le volcan Licancabur au coucher du soleil depuis la vallée de la Mort. C'était un voyage magnifique !













































20/05/2019 Kazakhstan Panasonic Lumix GX80

Panasonic Lumix GX9
Je reviens de mon premier voyage ornithologique... Deux semaines au Kazakhstan en compagnie de 10 autres français qui ne pensent qu'aux oiseaux et venus spécifiquement pour découvrir l'avifaune locale. C'était une expérience naturaliste singulière où j'aurai pleinement profité des connaissances pointues de mes covoyageurs.

Voici quelques souvenirs, à travers les yeux de l'astronome amateur que je suis.

Première photo, un halo solaire de 22° de rayon, photographié à Bayseit lors d'une halte entre Almaty et le Parc national de Charyn. On sent déjà l'empreinte ornithologique du voyage avec des oiseaux qui s'invitent sur mes photos du ciel.


La diversité des paysages rencontés fut étonnante : au-dehors des grandes villes, la steppe aride succédait aux grands lacs et aux marécages, les montagnes enneigées remplaçaient le désert.
Sur la 2ème photo, une vue de la vallée de Charyn au soleil couchant avec le groupe d'ornithologues qui rejoint le véhicule, plein d'images d'oiseaux dans la tête et dans les cartes mémoires.




Le ciel nocturne, dénué de pollution lumineuse était superbe ! Troisième photo : une pose d'1 minute vers le Nord, depuis le camp de chalets dans la vallée de Charyn, avec 2 étoiles filantes.





Le Canyon de Charyn.







La sérénité des grands espaces...








Un cavalier élégamment apprêté pour une partie de kökpar.








À Kopkpek, un instantané de l'intimité d'une famille locale, dont la simplicité et le sourire donne une grande leçon de vie et d'amour aux pauvres occidentaux que nous sommes, perdus sans notre confort et notre technologie.







Quelques cheveaux s'abreuvent derrière le barrage de Kurty, près du lac Sorbulaq.








Dans le désert de Taukum, au Nord-Est de Kanshengel, j'admire l'horizon bien dégagé avaler notre astre.








Quelques minutes plus tard, le camp de yourtes où nous allons passer 3 nuits.









Un peu plus tard encore, la Voie Lactée au-dessus du camp. Le ciel est top !








Un filé d'étoiles sur 90 minutes en première partie de nuit.








Suivi d'un deuxième, avec le lever de lune.








Le time-lapse complet sur les 3 heures.







Le soleil a fait son petit tour, il refait surface à l'Est.









Au même moment, les ornithologues sont déjà en train de chercher le Pluvier asiatique.






Et nouveau magnifique coucher de soleil le soir venu. Ici une vue vers l'Est sur le camp de yourtes.






La vue vers l'Ouest. Le ciel est pur.








Avec un peu plus de focale, le soleil montre une silhouette déformée différente de la veille. La transparence est excellente mais ça turbule !









Le coucher de Soleil est interminable ! Cette photo a été prise 4 min et 45 s après la précédente et la lumière de notre étoile est toujours visible. Le désert réserve des surprises inattendues !






L'eau turquoise du Grand Lac d'Almaty, à 2500 m d'altitude, au sein des montagnes du Tian Shan et en bordure Sud-Ouest du parc national d'Ile-Alatau.









30/03/2019 Saint-Orens-de-Gameville (31) Panasonic Lumix GX9

Leica DG 12-60
J'ai profité de ces 2 semaines de beau temps pour faire des tonnes de tests sur les capacités du GX9 à faire des filés d'étoiles. Ça m'a permis de répondre à 4 questions que je me posais. Il faut que je mette tout ça par écrit avant d'oublier.

1) Pose B ou succession de poses courtes à l'intervallomètre ?
Qu'est-ce qui rend le mieux, 1 pose de 10 min, 10 poses de 1 min, 20 poses de 30 s, ou 40 poses de 15 s ? Voilà une question que je me suis souvent posée et à laquelle je n'ai jamais vraiment cherché à répondre faute de pouvoir avoir des expositions aussi longues sur mes précédents appareils. Mais le GX9 peut désormais poser jusqu'à 30 min ! J'ai donc comparé tous les temps de poses proposés par l'appareil, entre 15 s et 30 min sur des durées de poses cumulées égales et en jouant sur l'ouverture et la sensibilité pour avoir des luminosités globales comparables. Et le résultat et sans appel : plus les poses unitaires sont longues et plus le fond de ciel monte avec des étoiles moins visibles par différence et la sensation d'une pollution lumineuse plus forte.
C'est donc des successions de poses de 15 s qui donnent le ciel le plus noir avec des traînées d'étoiles les plus nombreuses et les plus brillantes. Sauf que... pour des temps cumulés longs, 1 ou 2 h, c'est tellement surchargé de traînées que ça en devient presque moins esthétique. De plus, il y a un phénomène que je n'explique pas, sur les poses courtes (15 ou 20 s) en jpeg apparaissent des franges colorées qui irisent par intermittence les traînées d'étoiles. On le voit sur les poses unitaires où une étoile donnée peut apparaître plus ou moins bleue ou blanche suivant les clichés. Probablement le traitement informatique qui dégrade l'image jpeg et crée des interférences lorsqu'on additionne les photos. Ces franges colorées sont peu visibles avec les raw ou si les temps de poses dépassent 30 s.
Par ailleurs, les longues poses ont un 2ème inconvénient, elles font apparaître plus de bruit et de pixels chauds que des poses plus courtes. C'est particulièrement visible sur les raw.
Au final, j'obtiens les résultats les plus esthétiques avec des poses de 30 s, donnant un ciel noir, des étoiles bien visibles, pas trop de bruit et peu de franges colorées.

2) Raw ou jpeg ?
Pour une photo donnée, avec les réglages standard de profil couleur, le raw donne un rendu un peu plus clair, plus net, les étoiles faibles ressortent mieux, mais c'est plus bruité et il y a beaucoup plus de pixels chauds blancs que la version jpeg, qui aura un rendu plus lissé, avec des étoiles un peu moins fines mais très peu de pixels chauds, même sans réduction automatique du bruit. Et c'est d'autant plus flagrant que la pose est longue. L'efficacité du traitement des jpeg est vraiment surprenante. Par ailleurs je retrouve sur quelques séries d'images raw une trame de fond, qui zèbre de façon incurvée la partie gauche de l'image. Je n'ai pas d'explication sur l'origine de cette trame, peut-être une histoire de température, d'autant que je ne la retrouve pas systématiquement sur les raw et qu'elle est toujours absente sur les équivalents jpeg. En revanche, j'en ai déjà parlé à la question précédente, le jpeg affiche des franches colorées irisant les traînées d'étoiles pour les poses de moins de 30 s, qu'on ne retrouve quasiment pas sur les raw.
Si on rajoute à cela que le raw est bien plus lourd à traiter que le jpeg et qu'il n'est pas toujours géré par des logiciels de traitements de filés d'étoiles, ça donne en fin de compte l'avantage au jpeg dans ce type d'exercice. Attention malgré tout à la montée des ISO qui est franchement plus destructrice sur le jpeg que sur le raw. 100 ou 200 ISO c'est très acceptable, mais au-delà la dégradation laisse à désirer.

3) Réduction automatique du bruit, dark ou rien ?
Faut-il réduire le bruit ou pas ? Et si oui, avec quelle méthode ? J'ai essayé la réduction automatique du bruit par le boîtier qui est particulièrement efficace pour supprimer les pixels chauds des fichiers raw. Elle n'ajoute que quelques points noirs sur les jpeg et encore moins sur les raw. Indispensable pour les raw de longues poses, elle a beaucoup moins d'intérêt sur les jpeg dont le traitement informatique réduit considérablement la quantité de pixels chauds. Son inconvénient, c'est qu'en pose B, ça double le temps de photographie. Si je lance une photo de 30 min, je dois attendre 30 minutes supplémentaires que le dark se fasse. C'est long... et si la pile me lâche pendant le dark, j'ai tout perdu. Avec l'intervallomètre la réduction automatique du bruit, qui se fait après chaque pose unitaire va interrompre le suivi photographique et donner des traînées d'étoiles en pointillés. Beurk !
J'ai ensuite essayé une réduction manuelle du bruit en enlevant un dark par soustraction dans Photoshop. Et là... misère ! En jpeg, ça ajoute un bruit de fond sans réellement enlever les pixels chauds et en plus ça fait apparaître des pixels noirs. En raw, ça remplace les pixels blancs par des pixels noirs avec un résultat horrible. Je ne sais pas comment se débrouille le boîtier mais ça n'a rien à voir avec la même procédure en manuel. Donc surtout à ne pas faire !
En fin de compte, à moins de faire une longue pose B en raw, il vaut mieux n'utiliser aucune réduction de bruit quitte à apporter quelques retouches sur l'image finale pour dégager les pixels chauds ou une traînée d'avion indésirable.

4) PhotoShop ou StarStaX ?
Quel logiciel utiliser pour compositer les poses de l'intervallomètre ? Sur Mac, je suis limité, je ne connais que Photoshop et StarStaX.
Photoshop a l'avantage d'être un logiciel puissant et polyvalent. StarStaX ne sert qu'à ça mais il est très simple d'utilisation et très rapide. StatStaX n'importe pas les raw mais traite plusieurs centaines d'images à la fois sans se fatiguer. En revanche, impossible de charger beaucoup de photos dans Photoshop sans le mettre à genoux. Ça passe pour une 50aine de photos mais pas plus. J'ai essayé d'importer 240 images d'un coup, résultat des courses 7'30 avec Photoshop pour charger 240 raw et 4 min pour 240 jpeg, et ensuite le logiciel était complètement gelé, impossible de faire quoi que ce soit d'autre que de forcer à quitter. StarStaX charge et traite les 240 jpeg en 1 min chrono ! Ça oblige donc si on veut utiliser Photoshop à fractionner le traitement par lots... bof bof.
Je regrette que StarStax ne garde pas les données Exif sur l'image finale en revanche il a des fonctionnalités très sympa, comme le mode "comète" qui diminue progressivement la transparence des fichiers ajoutés. Sur la version 0.71, le curseur (de 0 à 10) bugue un peu puisqu'au-delà de la graduation 6 les résultats sont strictement identiques. Les étoiles moyennes disparaissent au bout d'1h30 environ et les plus brillantes au bout de 2h. Donc ce n'est pas utile avec ce mode d'avoir des temps de pose démesurément longs, les premières images n'imprimeront pas la photo finale.
Une autre fonction bien pratique de StarStaX, est le mode "remplissage" qui comble les petits trous au sein des traînées. On peut aussi faire ça dans Photoshop en ajoutant un mode de fusion par "superposition" pour 2 calques contigus avant de les passer en "éclaircir" mais c'est beaucoup plus long à faire et quand il s'agit d'en faire des dizaines, c'est vite insupportable. En plus ça augmente l'exposition d'1 EV et il faut retraiter derrière pour retrouver la bonne exposition tout en conservant la luminosité des étoiles (ce qu'on peut faire en diminuant la balance des couleurs dans les tons foncés pour les 3 teintes et en décochant "conserver la luminosité"). Donc Photoshop est beaucoup plus long pour un résultat identique à ce que StarStaX fait sans peine.
Sinon, pour le mode standard "éclaircir" PhotoShop et StarStaX donnent exactement la même image au pixel près.
Moralité, StarStaX sort grand vainqueur pour le traitement des séries de l'intervallomètre.

En définitive, après une foule de tests dans tous les sens, pour faire un filé d'étoiles en ville, j'obtiens les meilleurs résultats en combinant avec StarStaX des poses de 30 s à l'intervallomètre, en jpeg, sans réduction automatique du bruit ni dark, à 100 ou 200 ISO maximum.
Ci-contre, j'ai fait une addition de 225 images de 30 s (j'avais prévu initialement 240 images pour faire 2 heures de pose mais la batterie m'a lâché avant la fin), à 100 ISO, F/2,8 avec donc le GX-9 monté avec un objectif Leica à 12 mm. Sur la photo du haut, c'est le traitement "éclaircir" standard, et sur les 2 d'en dessous, c'est la même série de 225 images mais avec le mode "comète" activé, soit dans l'ordre normal (photo du centre) où les premières photos sont estompées par les dernières, soit dans l'ordre inverse (photo du bas) où ce sont les premières photos qui sont plus brillantes. On reconnaît mieux sur cette dernière image la constellation d'Orion et on constate une teinte un peu plus bleutée puisqu'on était plus proche du coucher du soleil et que la pollution lumineuse n'était pas encore maximale. C'est drôle de voir les 3 images complètement différentes que peut donner la même série de photos !




29/03/2019 Toulouse (31) Panasonic Lumix GX80

Leica DG 100-400
Le temps est formidable et le ciel bleu ne nous quitte plus depuis 15 jours.

Tous les soirs, c'est un festival de couleurs au coucher du soleil, avec une bonne transparence qui rend notre astre éblouissant jusque dans ses derniers instants.

Des conditions idéales pour observer le rayon vert, que j'ai essayé de photographier, avec toujours autant de difficulté et de déception par rapport à la vision que ce spectacle offre à travers les jumelles...



Ci- contre, 3 photos à l'objectif 100-400, en zoomant progressivement jusqu'à l'instant tant attendu.
09/03/2019 Saint-Orens-de-Gameville (31) Panasonic Lumix GX80

Panasonic Lumix GX9

Leica DG 100-400
Pour limiter les changements d'objectifs, je me suis équipé d'un nouveau boîtier, toujours chez Panasonic, un Lumix DC-GX9 qui vient donc s'ajouter à son petit frère le DMC-GX80.

Le GX9 apporte plusieurs améliorations qui me font le préférer après quelques heures d'essai à peine. En vrac :
- la résolution du GX9 est supérieure puisque son capteur a désormais 20 Mpx contre 16 Mpx pour le GX80 (à taille de capteur identique, 17,3 x 13,0 mm) ;
- le viseur est de meilleure qualité, orientable et surtout avec une MAP plane. Avec le viseur du GX80 pas moyen d'avoir une image nette au centre et sur les bords...
- la petite trappe pour les branchements cables est mieux fichue ;
- le mode veille est amélioré, et ce n'est pas une mince affaire compte tenu de la faible autonomie de la batterie ;
- l'apparition d'un nouveau menu "perso" bien pratique, où on peut rassembler ses menus préférentiels en complément du "Q.Menu" ;
- la possibilité de géolocalisation des images en couplant avec un smartphone. Mais ça reste encore à parfaire parce que dans les faits c'est assez pénible. On est obligé d'établir une connexion entre l'APN et un smartphone, ce qui s'avère assez long à faire et au final ce n'est même pas complet (ça n'affiche pas l'altitude par exemple).
- mais surtout j'ai trouvé plein de petites avancées bien pratiques pour l'astro, avec en premier lieu la possibilité de faire une vraie pose B jusqu'à 30 minutes ;
- la possibilité de piloter l'APN à distance en Bluetooth par un smartphone et donc de déclencher et d'arrêter une pose B sans toucher à l'appareil !
- l'intervallomètre est plus pratique pour faire des filés d'étoiles ;
- il n'y a plus de petite diode verte qui reste allumée en façade quand l'APN est en marche ;
- la photo sans objectif reconnu est simplifiée, on n'a plus besoin de paramétrer "sans objectif" dans le menu. Le GX9 propose en plus d'entrer la valeur de la focale mais j'ai vu que ça n'était pas inscrit dans les données EXIF de la photo, donc ça ne sert à pas grand chose au final...

Petit essai sur la même cible que le test du 07/09/2017. À gauche, l'image de 2017 au GX80 + Leica 100-400 (à 400 mm). Et à droite, le même objectif à la même focale monté sur le GX9. Plus de pixels, image plus grande, résolution un peu au dessus. Je suis content !




23/02/2019 Saint-Orens-de-Gameville (31) iPhone XS

Panasonic Lumix GX80
Deuxième petit test le lendemain, comparatif du GX80 et de l'iPhone, côte à côte sur une scène basique.

Sur la première photo (en haut), prise au zoom 1x (objectif grand angle), l'iPhone donne au premier abord des couleurs beaucoup plus saturées que le GX80 équipé d'un objectif Leica 12-60 mm à focale équivalente. L'image est plus "aplatie", plus claire dans les tons foncés et plus sombre dans les tons clairs. Le ciel et la façade sont assombris, l'herbe et les feuillages plus lumineux, donnant une sorte de rendu HDR (alors que j'ai bien fait attention de désactiver cette fonction). Les couleurs tirent un peu sur le magenta. L'iPhone donne clairement un résultat moins proche de ce que l'on voyait à l'œil nu. Le GX80 est colorimétriquement plus réaliste.
En regardant de plus attentivement, la résolution des détails au centre de l'image est un peu supérieure sur le GX80. Bon, fallait s'y attendre, le capteur est plus grand et contient plus de pixels... Les bords de l'image sont davantage dégradés sur l'iPhone, plusieurs zones sont surexposées (façade, parabole).

Sur la deuxième photo (au centre), avec le "téléobjectif" 2x de l'iPhone, on retrouve les mêmes impressions que par rapport au GX80 avec le Leica 12-60 à focale équivalente. Les couleurs sont sur-saturées, et toujours cette sorte de rendu HDR qui enlève tout le naturel de la photo par rapport à l'image visuelle. Les détails sont moins résolus au centre, les bords moins propres, plusieurs zones sont crâmées.

Pour rigoler, j'ai voulu comparer sur la dernière photo l'iPhone au téléobjectif avec zoom numérique 10x et le GX80 muni du Leica 100-400 à focale équivalente. Tout ce que je peux dire, c'est que ça ne vignette pas chez l'iPhone, sinon, ça se passe de tout commentaire... Je ne suis pas près de mettre mon appareil photo en vente !

En conclusion, si l'appareil photo de l'iPhone est bon, je n'ose pas imaginer ce que doivent rendre les autres smartphones ! L'image est sur-traitée, le rendu des couleurs plus que perfectible, la résolution des détails moyenne, les aberrations bien présentes. C'est bien d'avoir de quoi photographier dans la poche, mais il ne faut vraiment pas être exigent. Pour ma part, je continuerai à trimbaler mon sac banane avec un l'APN dedans et l'iPhone ne sortira que si je n'ai rien d'autre sous la main. D'un autre côté, je ne compte plus les occasions où je me suis dit "ah là ça ferait une superbe photo !" et où faute de mieux seuls mes yeux m'ont laissé un souvenir.




22/02/2019 Toulouse (31) iPhone XS
Je profite d'un beau coucher de soleil pour tester une nouvelle acquisition, un iPhone XS, dont l'appareil photo reçoit tant d'éloges sur internet. C'est le moment de m'en faire ma propre idée...

Quelques chiffres d'abord. Le capteur de la caméra arrière du smartphone mesure 7,01 x 5,79 mm pour 12 millions de pixels, délivrant des images de 4032 x 3024 px (soit à peu de choses près exactement les performances de mon ancien Canon S120).
La particularité c'est qu'il est muni d'un double objectif. L'objectif grand angle (1x) fait 4,25 mm de focale (soit 26 mm en équivalent 35 mm) et est ouvert à f/1,8. La deuxième lentille visible en façade est un "téléobjectif" (2x) de 6 mm à f/2,4 (soit 52 mm en équivalent 35 mm).

Les réglages sont très restreints puisque la mise au point est uniquement automatique en touchant à l'écran la cible à focaliser. L'utilisateur peut jouer sommairement sur l'exposition en faisant glisser un curseur, et sur le grossissement par un zoom uniquement numérique qui permet de monter pour chaque objectif jusqu'à 10x. Ce qui donne, en équivalent 35 mm, 261 mm pour le grand angle, et 258 mm pour le téléobjectif. En mode "carré" (3024x3024 px), ça monte même à 304 mm.
L'intégration des 2 objectifs est très bien faite puisqu'à l'écran il est difficile de voir le moment où ça bascule vers le télébojectif. En grossissant progressivement à partir de 1x, et en lâchant le curseur du zoom numérique, on constate un moment où l'image se stabilise. Ça a basculé ! C'est bien fichu. En revanche, si on se dépêche on peut photographier à 10x la même cible avec les 2 objectifs successivement et en regardant l'image sur l'écran de l'ordinateur, la différence de résolution est franche.

Outre la bonne surprise d'avoir des objectifs très ouverts, j'ai été soufflé par les ISO délivrés. Les données EXIF de ma première image ci-contre, prise au grand-angle, donnent ISO 25. Et en dessous, au téléobjectif 2x, ISO 16 ! Encore jamais vu ça.
Autre point bien sympa visible dans les données EXIF, c'est la géolocalisation automatique de chaque photo. Voilà qui sera bien pratique pour y voir plus clair dans les photos de vacances.

Points négatifs : le mode HDR... aïe aïe aïe sur le soleil couchant, le rendu surnaturel des couleurs à la Van Gogh. À désactiver direct. Et concernant le mode "Portrait", quelle farce ! Les effets sont affreux quand on y regarde de près. Je me disais que la possibilité de faire varier l'ouverture était une super fonction, mais en réalité, c'est juste un flou gaussien appliqué grossièrement sur les zones hors focus avec un détourage misérable. J'en reste donc au mode "Photo" et j'appliquerai moi-même les effets nécessaires avec certainement plus de sobriété et de finesse.
La mise au point aussi laisse vraiment à désirer. Sur la série que j'ai faite sur ce soleil couchant, plus de la moitié était bonne pour la poubelle. Je veux bien que l'objectif soit très ouvert, mais quand même, il y a des limites...

Image du haut : à 1x (objectif grand angle), redimensionnée
Image du milieu : à 2x (téléobjectif), redimensionnée
Image du bas : à 10x (téléobjectif), redimensionnée

Dernière précision, concernant la caméra frontale, c'est une 7 millions de px (2316 x 3088) à f/2,2 avec une focale résultante de 32 mm (en équivalent 35 mm).

Au total, je suis un peu déçu par cet appareil photo, qui n'arrive pas à la cheville du Canon S120, en terme de performance ou de réglages, à capteur égal. C'est certainement un bon appareil pour des cibles du quotidien vu sa compacité, mais il ne faut pas lui en demander trop.
17/12/2018 Toulouse (31) Panasonic Lumix GX80

Leica DG 100-400
De justesse, entre les nuages... une photo depuis Toulouse du Soleil se couchant derrière le Pic du Midi.




















































16/08/2018 Mongolie Panasonic Lumix GX80
Quelques souvenirs d'un superbe voyage en Mongolie avec l'Association Française d'Astronomie, pour découvrir un ciel et une nature encore préservés de l'empreinte des humains.


Depuis Toulouse, je laisse le Soleil couchant derrière, direction l'Est !





Quelques heures plus tard, nous approchons de notre destination et je découvre, vus du ciel, les paysages grandioses de steppe montagneuse qui s'étendent à l'infini et que j'admirerai bientôt depuis la terre ferme.





Arrivée et visite d'Oulan-Bator.







Oublions vite les buildings et le béton. En route pour les steppes !





De vastes prairies encerclent les dunes de Moltsog.






Les quelques humains que nous croisons jouent à de drôles de jeu...






Découverte de la vallée de l'Orkhon. On se sent tout petit !





Le coin est plutôt pas mal... Et si on plantait une tente et un petit télescope par ici ?







Ah oui quand même, le ciel est sacrément bon ! Pose d'1 minute à 3200 ISO.







Le calme d'une nature sereine nous entoure de tous côtés.





Vue depuis le monastère de Tövkhön.




On continue notre route le long de la vallée de l'Orkhon.





Les chutes d'Ulaantsutgalan.







L'Orkhon.




Les steppes du parc national de Khangai Nuruu...






... avec ses caprices météorologiques...









... et ses jeux de lumière. Ici le camp de yourtes d'Altan Nutag et ses sources chaudes.







Promenade dans les monts Khangai.






Le parc national de Khugnu Khan.






Lever de Lune sur la steppe depuis le camp de yourtes.







Et coucher 9 heures plus tard, derrière les montagnes.








De l'autre côte, le Soleil ne va pas tarder.









Le désert de Bayan Gobi.





Bordé de praires humides et marécageuses grouillant de vie. Quelle diversité de paysages !





La vue depuis le monastère d'Erdene Khamba.




La nature paisible à perte de vue, encore et encore. Ce voyage était une belle bouffée d'oxygène.






Retour chez nous. Avant de rejoindre le monde des fous, je capture par le hublot de l'avion une drôle d'irisation entourant l'ombre de l'appareil. J'apprendrai que ça s'appelle une gloire.
11/08/2018 Albiès (09) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 12-32
Petit souvenir d'une nuit d'observation à Beille








27/07/2018 Toulouse (31) Panasonic Lumix GX80

Leica DG 100-400

Lumix G Vario 12-32
Quelques souvenirs de l'éclipse totale de Lune.

Le ciel était couvert et en attendant une éventuelle éclaircie, je passe le temps à regarder les monuments de Toulouse.
À 2,5 km Ouest, le dôme de l'hôpital La Grave avec la grande roue sur les berges juste à côté.






À 1 km Sud, la paroisse St Joseph m'indique que la totalité à commencé depuis déjà plus de demi-heure.








Et au Sud-Est, un ciel toujours bouché masquant deux boules rouges.








Miracle ! Quelques minutes avant la fin de la totalité, la providence me laisse enfin observer Mars et la Lune éclipsée.








À plus fort grossissement durant la phase partielle de fin.
01/04/2018 Toulouse (31) Panasonic Lumix GX80

Leica DG 100-400
Toulouse au couchant...


25/02/2018 Banyuls (66) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 12-32
Souvenirs d'une promenade au bord de la Méditerranée
24/02/2018 Perpignan (66) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 12-32
11 balais déjà, ma vieille...






19/12/2017 Toulouse (31) Panasonic Lumix GX80

Leica DG 100-400
Enfin !!!

J'ai réussi à photographier le soleil se couchant derrière le Pic du Midi.


Depuis le temps que j'essaye de faire cette photo !
01/11/2017 Revel (31) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 12-32
Souvenir d'une promenade au lac de Saint-Ferréol






22/10/2017 Saint-André (66) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 12-32
Petite promenade en famille à la ferme de Découverte de Saint-André, près d'Argelès-sur-Mer.






07/09/2017 Toulouse (31) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 100-300

Leica DG 100-400
Mon intérêt croissant pour la photographie animalière et les nombreuses frustrations que j'ai pu éprouver sur les cibles éloignées et de petite taille m'ont décidé à changer de téléobjectif. J'ai donc remplacé le Lumix G Vario 100-300 / F4.0-5.6 par un Leica DG Vario-Elmar 100-400 / F4.0-6.3.
Mon choix s'est porté sur cet objectif à cause de sa focale plus longue, sa distance minimale de mise au point plus courte (130 cm contre 150 cm) et l'excellente réputation des optiques Leica. Après il faut avouer que je n'avais pas l'embarras du choix étant donné la faible quantité des objectifs hybrides actuellement proposés sur le marché.

Avant de revendre le Lumix, j'ai comparé les 2 objectifs.

Premier test, sur la Lune : à focale égale (300 mm) les 2 objectifs donnent une image sensiblement de la même taille, mais celle du Leica est plus précise. Le gain en résolution est encore plus frappant lorsqu'on monte le Leica à sa focale maximale. Très bonne surprise !

Deuxième test, sur une cible proche. Mauvaise surprise, à 300 mm le Leica donne une image nettement moins grossie que le Lumix. Pourquoi ?... mystère. À 150 cm de la pièce, pour avoir une pièce de taille identique à celle du Lumix à 300 mm, je dois utiliser le Leica à 364 mm ! Et en positionnant la pièce à la distance minimale de mise au point du Leica (130 cm), il faut quand même une focale de 318 mm pour avoir le grossissement du Lumix à 300 mm. Rhââ l'arnaque. Du coup de gain de distance minimale de MAP n'est plus du tout intéressant. Heureusement, l'image est quand même mieux résolue et à 400 mm on gratte encore un peu de résolution.

Troisième test, une photo du toit du voisin, de jour.
Au centre de l'image, la parabole. À 300 mm, les 2 téléobjectifs donnent le même grossissement résultant, voire même un petit peu plus grand chez le Leica, c'est drôle ! La netteté et la résolution sont meilleures. Et à 400 mm, il y a vraiment un gain par rapport au Lumix, pas de regret !
Au bord de l'image, sur le crépi et les tuiles, l'image est bien mieux définie.

Conclusion, le Leica 100-400 est sans équivoque meilleur que le Lumix 100-300. Il a une meilleure résolution et souffre de moins d'aberrations. Le gain est moindre sur les cibles rapprochées car bizarrement le Leica grossit moins les cibles proches qu'à l'infini, comparativement au Lumix. Ça le fera moins sur les papillons, mais sur les oiseaux je pense que je vais être content. Dommage le Leica est plus lourd et plus encombrant que le Lumix. Le prix aussi est plus élevé, mais ce n'est pas le même niveau de qualité et de finition.






















































21/08/2017 États-Unis Panasonic Lumix GX80
Souvenirs de l'éclipse totale de Soleil aux États-Unis !


Le 21 août 2017, j'ai eu la chance de me trouver à Jackson Hole.




Dès le petit matin, des amateurs du monde entier s'alignaient sur la ligne de centralité.

Les conditions étaient idéales, avec un ciel pur à 1900 m d'altitude...














Quelques images au 300 mm (Lumix G Vario 100-300) : le chapelet, la totalité en courte pose et en plus longue pose.



















Un plan large au 12 mm, juste au moment de l'émergence.






Quelques panoramas de superbes paysages traversés durant ces 2 semaines de vacances :



Antelope Island, près de Salt Lake City




Craters of the Moon, Crystal Pit & Spatter Cones





Vue sur Snake River depuis Clark Hill Rest Area




La chaîne des Teton vue depuis Glacier View Turnout





Jackson Lake Lodge, Grand Teton National Park






Forte concentration de passionés d'astromonie dans le coin !






Vue sur Jackson Lake, depuis Lakeshore Trail (Grand Teton National Park)




Au bord du lac Jenny (Grand Teton National Park)






Isa fait les frais de la faune locale (Bar J Chuckwagon près de Jackson)







Old Faithful, Yellowstone National Park






Fountain Paint Pot, Yellowstone National Park






Grand Prismatic Spring, Yellowstone National Park




Grand Prismatic Spring, Yellowstone National Park







Lower Yellowstone Falls








Mammoth Hot Springs, Yellowstone National Park




Fort Phil Kearny





Une mine d'or à Lead





Mount Rushmore National Memorial





Alpine Ridge Trail, Rocky Mountain National Park







Denver







Colorado National Monument, Coke Ovens Overlook




Dinosaur National Monument
12/08/2017 Tillac (32) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 100-300
Le Pic du Midi, vu du Gers


04/04/2017 Toulouse (31) Panasonic Lumix GX80


Lumix G Vario 12-32





Lumix G Vario 35-100
En fin de journée, le soleil émerge d'une épaisse masse nuageuse faisant apparaître une ténébreuse mer de nuages à l'envers.





Une heure plus tard, le soleil disparaît à nouveau enflammant l'horizon.
03/04/2017 Saint-Orens-de-Gameville (31) Panasonic Lumix GX80

Binoptic 130/780
Un premier quartier de Lune

C'est mon premier essai de photo au foyer. Avec 780 mm de focale, les Binoptic 130 font un sacré objectif photo !
Pose unique de 1/200 s à 100 ISO, recadrée sans redimensionnement.
29/03/2017 Toulouse (31) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 35-100
Un coucher de Soleil.
26/03/2017 Arrout (09) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 12-32
Panorama dans les Pyrénées ariégeoises
23/03/2017 Toulouse (31) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 35-100
Un coucher de Soleil


17/03/2017 Toulouse (31) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 100-300
Un coucher de Soleil...






Avec un petit test vidéo
15/03/2017 Toulouse (31) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 100-300
Le rayon vert !
11/03/2017 Albiès (09) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 12-32
Panorama au Plateau de Beille




10/03/2017 Toulouse (31) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 100-300
Je ne croyais pas si bien dire...

Même endroit, même heure, le lendemain.
On voit bien le déplacement du Soleil d'une trentaine de minutes vers l'Ouest, en à peine 24 heures.




Quelques minutes plus tard, un peu plus vers le Sud, le Pic du Midi en ombres chinoises, au dessus du Stadium de Toulouse.
130 km à vol d'oiseau me séparent du Pic. C'est amusant de comparer avec la photo du 29/01/2017, qui est prise avec le même objectif.







Avant de partir, une petite photo de la Lune qui venait de se lever.
09/03/2017 Toulouse (31) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 100-300
Le Soleil tire sa révérence... à demain !
04/03/2017 Saint-Orens-de-Gameville (31) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 100-300
Portrait volé
26/02/2017 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon EOS 70D
Sélène s'entraîne à faire atterrir les avions... avec la grâce d'un ange.








25/02/2017 Albiès (09) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 12-32
Souvenirs d'une nuit à Beille le 25 février. C'est l'occasion de faire des essais avec le Lumix.


Vue Sud-Ouest







Vue Est







Vue Nord







La vue Nord, en filé sur 1 heure







Et la même en version time-lapse
29/01/2017 Tillac (32) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 100-300
Le 29 janvier, le Pic du Midi photographié au 300 mm, depuis Tillac dans le Gers (63 km à vol d'oiseau). L'image est redimensionnée à 70 %.
24/01/2017 Saint-Orens-de-Gameville (31) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 100-300
Un avion est venu pourrir la photo de Lune que j'étais en train de peaufiner, donnant finalement un résultat pas si inesthétique...
01/01/2017 Tillac (32) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 12-32
Une fin d'après-midi enfouie dans le brouillard, pas un humain à l'horizon, même les oiseaux semblaient avoir disparu de la surface de la terre, et la sensation étrange de se trouver dans un autre monde... Magique !
24/12/2016 Perpignan (66) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 12-32
La crèche de Maman, le soir de Noël
24/12/2016 Perpignan (66) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 35-100
Sélène, Léo et Lucas

Ce soir le père Noël va passer, ouééé !
18/12/2016 Saint-Orens-de-Gameville (31) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 100-300
Ce matin, la Lune est bien belle... C'est l'occasion d'un nouvel essai avec le GX80 et son téléobjectif 300 mm, mais cette fois en Raw et avec les ISO à 100.

Sur ce crop à 100 %, la résolution est effectivement bien au-dessus de mon dernier test du 03/12/2016.
17/12/2016 Toulouse (31) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 100-300
Ce soir depuis Toulouse, le Soleil est enfin passé derrière le Pic du Midi... mais dans la brume, l'horizon était mal visible à l'oeil nu et le temps que je réagisse, que je mette le téléobjectif et que je mette au point, j'ai loupé le passage de peu ! NAAAAAANNNNNN !!!!

Mais un jour, je l'aurai...
10/12/2016 Toulouse (31) Panasonic Lumix GX80

Lumix G Vario 100-300
Soleil couchant... Une épaisse purée de pois stagnant dans la vallée de la Garonne a servi de filtre naturel pour admirer notre étoile à l'oeil nu.

Téléobjectif 300 mm, recadrage 35%


10/12/2016 Saint-Orens-de-Gameville (31) Panasonic Lumix GX80
Après les objets distants, aujourd'hui je teste le mode rapproché.

J'essaierai d'obtenir avec chacun des 4 objectifs l'image la plus grande d'une pièce de 10 centimes.
Pour chacun des objectifs à focale variable (12-32 mm, 35-100 mm et 100-300 mm), c'est toujours la plus grande focale qui donnera l'image la plus grossie, bien que la distance minimale de mise au point soit un peu plus longue.

Avec l'objectif 12-32 mm (photo du haut, complètement à gauche), la distance minimale de focalisation est de 17 à 29 mm du boîtier, suivant la focale.
Celle du 35-100 mm (2ème photo en partant de la gauche) est de 67 à 85 cm, et donc malgré une focale 3 fois plus longue, l'image résultante est légèrement plus petite.
Au télé 100-300 mm (3ème photo), la distance minimale de mise au point est de 141 à 149 mm, et l'image est un peu plus agrandie.
L'objetif macro 30 mm (photo à droite) a une distance minimale de mise au point d'à peine 10,5 cm du boîtier, c'est à dire à 2 cm de la lentille d'entrée ! On est tellement près de la cible que le jour a du mal à se faufiler pour l'éclairer. Du coup, l'image résultante est vraiment très agrandie par rapport aux autres objectifs. D'un autre côté, il est fait pour !

Sur la photo du bas, j'ai affiché un crop à 100 % de l'image macro.








03/12/2016 Toulouse (31) Panasonic Lumix GX80
Le 3 décembre, je continue à tester le Lumix GX80.

Le Soleil se couche de plus en plus près du Pic du Midi, situé à la verticale de l'autre extrêmité du Stadium.
J'aurais peut-être l'opportunité cette année de faire une plus belle photo que l'an dernier ? Il faut donc que je m'entraîne avant le solstice.



Photo 1 : Mode automatique, objectif Lumix G Vario 100-300 à 100 mm, 1/640 s, F/5, ISO 200, redimensionnement.



Photo 2 : Mode P, objectif Lumix G Vario 100-300 à 300 mm, 1/640 s, F/5.6, ISO 200. Recadrage.
Le soleil est énorme, même sans zoom numérique !



Photo 3 : Peu après le coucher du soleil, je profite d'un rapprochement Lune-Vénus pour tester différents réglages avec le téléobjectif sur la lune.
De gauche à droite :
- 100 mm, 1/8 s, ISO 3200, redimensionné ;
- 100 mm, 1/320 s, ISO 200, redimensionné ;
- 300 mm, 1/640 s, ISO 1000, recadré.



Photo 4 : Deux heures plus tard, à 300 mm...
- à gauche : 1/400 s ; F/5,6; ISO 800, recadré ;
- à droite : 0,8 s ; F/8 ; ISO 1600, recadré.
La résolution est vraiment très sympa, sans aucun instrument en amont. Le champ à 300 mm fait 3,3 x 2,5°. Il faudra que je trouve une bague adaptatrice pour monter l'APN au foyer des jumelles 130. Avec 780 mm de focale, le champ sera environ de 1,3 x 1°, ça devrait le faire sur la Lune !


Photo 5 : Mode Manuel, objectif Lumix G Vario 35-100 à 45 mm, 5 s, F/4.7, ISO 400, réduction automatique du bruit obturateur long, redimensionnement.










27/11/2016 Toulouse (31) Panasonic Lumix GX80
J'ai un nouvel appareil photo !

Je n'ai toujours utilisé que des appareils numériques compacts, avec entière satisfaction d'ailleurs. Si je refais l'historique, il y a eu le Toshiba en 2000, un Canon A80 en 2004, un Canon A620 en 2006, le Canon S90 en 2010 et le Canon S120 en 2014.
Pour faire de plus belles photos, j'ai eu envie de passer à un appareil avec un capteur plus grand et des objectifs interchangeables. Mais il ne fallait pas quelque chose de trop gros, pour pouvoir le trimbaler facilement en balade.

Je me suis donc tourné vers un appareil hybride et finalement je prendrai un modèle de chez Panasonic, le Lumix DMC-GX80, aux excellentes critiques. Je l'accompagnerai de 4 objectifs Lumix : un G Vario 12-32 mm, un G Vario 35-100 mm, un G Vario 100-300 mm et un G Macro 30 mm.

J'ai lu la notice hier et aujourd'hui c'est l'heure des premiers essais. Je profiterai de ce beau dimanche pour aller tester mon nouveau matériel sur les toits toulousains avec pour cible le clocher octogonal de la basilique Saint-Sernin, qui se trouve à 2130 m à vol d'oiseau de mon point d'observation.

Le Canon S120 a un capteur de 7,6 x 5,7 mm avec 12,1 Mpx et délivre des images de 4000 x 3000 px. Sa focale va de 5,2 à 26 mm soit 24 à 120 mm en équivalent 24x36 (hors zoom numérique).
Le Lumix GX80 a un capteur de 17,3 x 13 mm, soit une surface plus de 5 fois supérieure au Canon. Avec 16 Mpx, il délivre des images de 4592 x 3448 px. Son facteur de conversion pour les focales en équivalent 24x36 est approximativement de 2.


Premier test, comparer le champ au plus faible grossissement. Sur la première photo ci-contre, j'ai placé en vis à vis le cliché du Canon (à gauche) et celui du Lumix couplé au petit objectif à 12 mm (à droite), avec en médaillon l'image entière redimensionnée et sur le reste un recadrage à 100% centré sur le clocher. Les 2 images ont été prises en mode P, avec les ISO réglés à leur minimum (80 ISO pour le S120, et 200 ISO pour le GX80). La focale des 2 photos est la même, soit 24 mm en équivalent 24x36. D'ailleurs on constate que le champ est identique.
Côté différences, l'image du GX80 est un peu plus grande, normal, il y a plus de pixels. Elle est aussi un peu moins bruitée, bien que les ISO soient plus élevés. Elle tire également un peu plus sur le cyan, ça se voit bien sur le ciel. La résolution, bien que proche, est un peu au-dessus chez le Lumix (à voir sur le feuillage au premier plan).


Deuxième photo, avec les mêmes réglages, j'ai poussé le Canon à son grossissement maximal (x5 optique), et j'ai comparé avec une focale équivalente sur le Lumix et l'objectif 35-100 (à 60 mm donc). L'écart se creuse en termes de bruit et de résolution, on le voit bien sur la façade et les tuiles du bâtiment au premier plan. Et l'objectif 35-100 n'est qu'à la moitié de son potentiel ! Si je zoome à 100 mm, le Canon est complètement largué...


Troisième photo, j'ai monté le dernier objectif, le plus puissant (100-300 mm), à son grossissement le plus élevé. La résolution atteinte est assez bluffante comparé à ce que je pouvais faire jusqu'à présent avec le Canon. Je vais pouvoir faire de belles choses...



Deux heures plus tard, le Soleil vient se coucher. Je l'ai déjà vu faire des centaines de fois, mais aujourd'hui se mêle une excitation nouvelle... Comment va se comporter ce nouvel appareil ?
À faible grossissement, les images ressortent comme avec le Canon, sauf que l'autofocus donne un mise au point parfaite sur tous les clichés et quels que soient les réglages. Le Canon avait pas mal de ratés de ce côté, obligeant à multiplier les photos. Attention au mode Automatique "iA" qui induit un effet HDR qui peut devenir un peu surréaliste. Le mode P est plus naturel.
À plus fort grossissement, l'autofocus est toujours aussi efficace. Les résultats sont superbes. Je suis comblé !
13/11/2016 Villeneuve-de-la-Raho (66) Canon PowerShot S120
Soleil couchant au bord du lac de la Raho




11/11/2016 Perpignan (66) Canon PowerShot S120
Souvenirs de la fête foraine...


Une pose 2,5 s sur la machine à vomi




Pose 1,3 s sur les balançoires géantes, avec la super-lune en arrière plan







Pose 1,3 s sur la grande roue






28/10/2016 Albiès (09) Canon PowerShot S120
Souvenirs d'une nuit au Plateau de Beille :


Un filé de 90' centré sur la Polaire







Lever d'Orion et du Grand Chien







La lumière zodiacale et Jupiter qui se lève à l'Est







Au petit matin, la lune cloture une belle nuit sous les étoiles
21/10/2016 Bertre (81) Canon PowerShot S120
Lever de Lune
15/10/2016 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Coucher de Soleil
10/10/2016 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Coucher de Soleil
04/10/2016 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Coucher de Soleil
03/10/2016 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Coucher de Soleil
27/09/2016 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Coucher de Soleil
26/09/2016 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Coucher de Soleil
20/09/2016 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Coucher de Soleil
19/09/2016 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Coucher de Soleil
14/09/2016 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Encore un autre (panorama)
12/09/2016 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Coucher de Soleil
08/09/2016 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Fin d'après-midi, le soleil joue à cache-cache.
08/09/2016 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S120
Isa fait la pose.
03/09/2016 Bertre (81) Canon PowerShot S120
Souvenir d'une nuit d'observation


















13/08/2016 Arcachon (33) Canon PowerShot S120
Des vacances à l'océan...

Panorama du bassin d'Arcachon, le 13/08/2016 depuis le Belvédère.


Un autre panorama en haut de la Dune du Pilat (vue Est).


La vue Ouest, en redescendant vers la plage.







La vue depuis la corniche.








Le soleil couchant du 13 août, depuis la jetée Thiers, à Arcachon.





























Un peu plus tard, la vue depuis la jetée d'Eyrac.






Panorama sur la plage des Abatilles, le 14/08/16.





Le soir, rebelote, magnifique coucher de soleil depuis la jetée Thiers.


07/08/2016 Albiès (09) Canon PowerShot S120
Quelques Perséides à Beille
25/07/2016 Millau (12) Canon PowerShot S120
Le viaduc de Millau


23/07/2016 Carcassonne (11) Canon PowerShot S120
Une promenade à Carcassonne








Les touristes sont de sortie...














14/07/2016 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Quelques photos du feu d'artifice du 14 juillet à Toulouse, vu depuis mon petit observatoire urbain.

 






























09/07/2016 Albiès (09) Canon PowerShot S120
Souvenirs d'une belle nuit d'observation à Beille.

Saturne au méridien. Composite de 4 clichés pris en afocal sur un oculaire Ethos 3,7 mm avec la Binoptic 130 et mon Canon S120 (1/4 s ; f/5,7 ; ISO 800)






La Voie Lactée au Sud, 30" de pose







Filé de 90' SSO
03/07/2016 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Sélène et Léo... en mode alpiniste
18/06/2016 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon EOS 7D
Une bande de racailles
22/05/2016 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S120
Un arc-en-ciel
07/05/2016 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S120
Un halo (rayon 22°)




04/05/2016 Albiès (09) Canon PowerShot S120
Une superbe nuit d'observation à Beille.

Filé de 90' vers le Sud.






La même vue avec une pose de 30". Mars et Saturne sont dans le Scorpion.







La Voie Lactée du Cygne. SQM 21,71... record battu !
30/03/2016 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Encore un autre
23/03/2016 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Un troisième, le jour suivant, toujours au même endroit, depuis mon perchoir urbain
22/03/2016 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Un autre, le lendemain
21/03/2016 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Un coucher de soleil
14/02/2016 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S120
Arc-en-ciel du matin...
03/01/2016 Villeneuve-de-la-Raho (66) Canon PowerShot S120
Ambiance polaire au lac de la Raho
01/01/2016 Perpignan (66) Canon PowerShot S120
Les 3 terribles prêts à partir en tournée...


30/12/2015 Perpignan (66) Canon PowerShot S120
Perpignan, souvenir d'une promenade en ville








Ravis d'avoir survécu au tour dans la grande roue, les 3 terribles ont laissé exploser leur pétulance durant des heures...


25/12/2015 Tillac (32) Canon PowerShot S120
Quelques étoiles entre les nuages...
24/12/2015 Montgiscard (31) Canon PowerShot S120
Toute la famille attend le ventre plein le passage du père Noël...


24/12/2015 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Ce soir le soleil passe bien derrière le Pic du Midi. Mais mon petit Canon S120, a bien du mal à montrer des détails.


L'année prochaine apportera son lot d'améliorations...


06/12/2015 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Le 6 décembre à Toulouse, le soleil se couche au dessus du Stadium.






Il faudra attendre quelques jours de plus pour le voir se coucher derrière le Pic du Midi.


14/11/2015 Albiès (09) Canon PowerShot S120
Encore une autre sortie à Beille !

Un fin croissant lunaire ne tarde pas à se coucher...
(photo avec Canon S120, en afocal sur un oculaire de la Binoptic 130)





... pour laisser place à une belle nuit étoilée.
(filé de 90 minutes, orienté NE, avec un lever de Jupiter)






10/11/2015 Albiès (09) Canon PowerShot S120
Beille le 10 novembre... quelle nuit ! J'ai pu profiter d'excellentes conditions du coucher au lever du soleil.

Un filé de 90', orienté NO.







Les planètes au petit matin, Vénus, Mars, Jupiter.






Le soleil va bientôt se lever sur les montagnes ariégeoises.







Il projette au loin l'ombre d'une pointe montagneuse.




07/11/2015 Albiès (09) Canon PowerShot S120
Encore une autre belle nuit à Beille.


Orion et Sirius se lèvent à l'Est.





Et montent lentement pour plaire à tous les amateurs présents. Filé de 90'.







Au petit matin, en redescendant vers Les Cabannes, la Lune, Vénus, Mars et Jupiter veillent sur les habitants qui s'éveillent, sous l'oeil impassible de la Station Spatiale Internationale.
15/10/2015 Albiès (09) Canon PowerShot S120
Souvenir d'une nuit étoilée au Plateau de Beille

Filé de 90 minutes, orienté Nord, pris depuis la plateforme biathlon


28/09/2015 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S120
L'éclipse de Lune du 28 septembre 2015

Gros plan sur notre satellite au zoom optique x5






Un filé d'étoiles de 90 minutes pendant la totalité


07/09/2015 Bertre (81) Canon PowerShot S120
Souvenir d'une soirée sous les étoiles

La vue Ouest, où le Sagittaire se couche au-dessus de mes jumelles






La vue Est, où chaque amateur s'agite autour de son instrument




30/06/2015 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S120
Une belle conjonction Vénus-Jupiter.

Le 29 juin, 46' séparent les 2 planètes.





Le 30 juin, à leur minimum, les 2 planètes ne sont espacées que de 23'.







Toujours au même endroit le premier juillet... 28' d'écart.
13/06/2015 Saint-Orens-de-Gameville (31) Nikon D700
Sélène en Aristochat lors de son gala de roller


01/05/2015 Canet-en-Roussillon (66) Canon PowerShot S120
J'offre des bonbons au premier qui fait semblant d'être bien élevé !






Naaan, c'est une blague, vous pouvez rester naturels...




20/04/2015 Andalousie (Espagne) Canon PowerShot S120
Mer de nuages au-dessus des Pyrénées, vue depuis l'avion qui nous amène vers l'Espagne.






Souvenir astronomique d'un voyage en Andalousie : une parhélie photographiée le 23 avril à travers les vitres du bus qui nous conduit à Grenade.








Sur le trajet du retour en autobus, le soleil joue encore avec les nuages et nous offre un halo et des ombres projetées depuis une traînée d'avion.
20/03/2015 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
L'éclipse partielle de soleil du 20 mars 2015, vue depuis Toulouse.

La couverture nuageuse aura servi de filtre naturel...
19/02/2015 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Toulouse by night

Filé de 90 minutes, orienté Sud, avec un bout d'Orion en haut à droite, le Grand Chien au centre et le Petit Chien en haut à gauche
12/02/2015 Bompas (66) Canon PowerShot S120
Les Dalton...

Souvenir d'une promenade au parc de Bompas


12/01/2015 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Un filé d'étoiles de 90 minutes en plein coeur de Toulouse, le 12 janvier, direction NNE vers l'antenne de la caserne Pérignon






La même photo de jour et sous la neige, le 3 février 2015


25/12/2014 Tillac (32) Canon PowerShot S120
Tillac, le 25 décembre.



Le Père Noël est bien passé.

Sélène, Léo et Lucas découvrent avec ravissement que tous leurs efforts pour rester sages n'auront pas été vains.


24/12/2014 Tillac (32) Canon PowerShot S120
Tillac, le 24 décembre.

Le ciel est pur, chouette, le Père Noël va pouvoir passer...





Dernier filé de l'année, un test sur 90 minutes en commencant avec un ciel crépusculaire. Le résultat est un peu étrange. Le calibrage initial se fait avec des poses courtes, donc seules les étoiles les plus brillantes apparaissent avec un ciel qui reste très bleu bien qu'il fût complètement noir et étoilé de toutes parts en fin de pose. Il ne faut donc pas s'y prendre trop tôt pour ce genre d'image...
21/12/2014 Nérac (47) Canon PowerShot S120
Les schtroumpfs font semblant d'être gentils, c'est bientôt Noël...
27/11/2014 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Ce matin, une effrayante nappe nuageuse nous fonce dessus.
Profitons des derniers rayons du soleil !
20/11/2014 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Filé d'étoiles de 90 minutes en plein Toulouse.
L'appareil est orienté ENE et l'aéroport de Blagnac est juste en face à 8 km à vol d'oiseau.
01/11/2014 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Souvenir d'une promenade au jardin japonais
30/10/2014 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S120
J'ai refait la même photo que le 23/10/2014, en présence cette fois d'un premier quartier et d'un ciel un peu plus transparent.
27/10/2014 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
La même photo que la veille, mais en plein coeur de Toulouse.




26/10/2014 Tillac (32) Canon PowerShot S120
Tillac, le 26 octobre 2014.

J'assite à un superbe coucher de soleil suivi de près par la lune.




Le ciel crépusculaire et encore luné, laisse déjà deviner sa voie lactée.
Photo en mode "ciel étoilé" du Canon.







Puis un filé de 90 minutes, entaché par des passages de voitures et d'avions.
23/10/2014 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S120
Un autre filé de 90 minutes, au même endroit mais vers le Sud-Ouest
18/10/2014 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S120
Un filé d'étoiles de 90 minutes vers le Nord




21/09/2014 Jausiers (04) Canon PowerShot S120
Souvenir du Restefond.

Mon tout premier time-lapse, réalisé en début de nuit, le temps que les derniers cirrus se dissipent.


J'ai mis une image simple issue de la vidéo, sur la 1ère vignette.



La 2ème vignette renvoie vers la vidéo sur YouTube.



Sur la 3ème vignette, le site d'observation au petit matin. Mon T500 et le T1000 de David qui sèchent au soleil.
17/09/2014 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Fin de journée nuageuse
10/09/2014 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Coucher de Soleil
09/09/2014 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Encore un coucher de soleil
08/09/2014 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Coucher du Soleil.
Au ras de l'horizon, quelques nuages semblaient en feu. L'observation de cette zone aux jumelles stabilisées 15x50 était extatique !
02/09/2014 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Coucher de Soleil, toujours au même endroit
01/09/2014 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Un autre coucher de soleil
27/08/2014 Toulouse (31) Canon PowerShot S120
Le soleil vient de se coucher. Toulouse s'enflamme. La ville rose porte bien son nom.








16/08/2014 Perpignan (66) Canon PowerShot S120
J'ai un nouvel appareil photo numérique !

C'est un compact Canon S120 qui vient remplacer mon S90 dont l'autofocus commençait à montrer quelques signes de faiblesse après plusieurs années de bons et loyaux services.

Voici ma première photo d'astronomie (si, si, il y a des étoiles sur la photo !) prise à Perpignan le 16 août, un autoportrait qui me montre parcourant la notice de l'appareil et découvrant avec excitation les nouvelles fonctions d'astronomie de cet APN. À suivre...


Ça n'aura pas tardé, le soir même me voilà sur le toit de la maison de mes parents, en plein Perpignan. Aucun nuage, les cieux sont avec moi...
Le Canon S120 a maintenant un zoom optique de 5X (contre 3,8X pour le S90) et permet de poser en mode manuel jusqu'à 250 secondes (contre 15 s max avec le S90) !
Test sur la Lyre : pose 250 s en mode manuel ; F/5,7 ; ISO 80.




Deuxième nouveauté du S120 : un mode "Traînées d'étoiles", qui permet de faire des filés d'étoiles entre 10 et 90 minutes !

Ici un test sur 10 minutes (en fait l'appareil additionne automatiquement des successions de poses de 30 secondes (F/3,2 ; ISO 160) sur 10' avec une correction de la balance des couleurs vers le bleu. Le résultat brut est extra !






En suivant, un test sur 90 minutes, bluffant !

Addition de poses unitaires de 30 s à F/2, ISO 160.





Dernier test de la soirée, la lune au grossissement maximal. Ce Canon atteint 5X en optique mais monte jusqu'à 20X en zoom numérique.

Ci-contre, une pose unique de 1/10 s ; F/8 ; ISO 80, zoom 20X numérique (5X optique = focale 26,0 mm).








































01/08/2014 Sicile Canon PowerShot S90
Souvenirs d'un voyage en Sicile début août...


Décollage de Toulouse, direction l'espace !








Nous prenons de la hauteur, le monde des hommes semble déjà bien insignifiant.










Toujours plus haut, nous voilà à 11000 m d'altitude. On est passé au-dessus des cirrus les plus élevés.

Le ciel est stupéfiant de pureté et s'est progressivement assombri. L'espace n'est plus très loin...










Ça y est, nous avons quitté l'atmosphère, la Terre n'est plus visible.










Nous croisons quelques galaxies, en passant.










La Sicile approche, nous redescendons lentement vers l'humanité. Le ciel, d'un bleu plus sombre que la mer à haute altitude, s'éclaircit doucement.






Quelques panoramas de paysages siciliens :


Castellammare del Golfo.


Erice, vue Sud-Ouest.


Erice, vue Nord-Est.






Des temples antiques grandioses :

Sélinonte, temple E.







Agrigente, temple de Junon.








Agrigente, temple de la Concorde.






Syracuse, le théâtre grec.



Syracuse, l'amphithéâtre romain.






Lever de soleil à Catane, depuis la terrasse de l'Hôtel.
Quelques jours trop tôt pour le voir sortir de l'eau, dommage...







Le 6 août 2014, visite de l'Etna, mon site sicilien préféré ! Ascension par le face Nord, pour admirer l'éruption du moment.

En bas du site, c'est déjà un spectacle remarquable. Les coulées de lave de 2002 ont séché toute végétation sur leur passage.







Montée en 4x4, la Terre fait progessivement place à la Lune.







Voilà l'éruption ! Ce n'est pas tout en haut comme je l'imaginais mais un peu en contrebas sur la gauche. La coulée de lave est visible sur le bord gauche de la photo.







Au plus proche, à 400 m du cratère (nous n'avons malheureusement pas eu le droit d'aller plus loin), la vision est fascinante. Les morceaux de lave sont projetés par centaines à chaque seconde, dans des panaches de fumée légèrement colorée et un grondement de tonnerre incessant. Inoubliable !

Mon seul regret c'est de ne pas avoir refait l'ascension le lendemain de nuit, pour faire apparaître la couleur rouge des ejectas et de la coulée.






Taormine, où plane une ambiance de vacances...





Un dernier panorama à Cefalù.
15/06/2014 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Sélène, lors de son spectacle de GRS

Elle est trop belle ma Poupou...
11/05/2014 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Léo commence les cours de conduite... Sans les mains !
19/04/2014 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Hi, hi, hi, j'ai trouvé un oeuf dans le jardin...

Pâques 2014, Lucas a bientôt 3 ans.
27/03/2014 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Coucher de Soleil
20/03/2014 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Même endroit, mêmes conditions, le lendemain
19/03/2014 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Un petit coucher de Soleil sur ma terrasse préférée
16/03/2014 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot A620
Une maman et ses 2 amoureux
14/03/2014 Villecomtal-sur-Arros (32) Canon PowerShot A620
Sélène, en mode "Gers" !
14/03/2014 Villecomtal-sur-Arros (32) Canon PowerShot A620
Lucas, en mode "Gers"
13/03/2014 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Un coucher de Soleil
30/12/2013 Tillac (32) Sony SLT-A37
Depuis 6 jours, les petits monstres refusent de quitter leurs déguisements de Noël...
24/12/2013 Perpignan (66) Canon PowerShot S90
La crèche de Maman, le soir de Noël
06/11/2013 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Une conjonction Lune-Vénus au-dessus de Toulouse
23/10/2013 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Soleil couchant
20/10/2013 Mézin (47) Sony SLT-A37
Un têtard et son amoureux...
06/10/2013 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Coucher de Soleil
02/10/2013 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Coucher de Soleil
26/09/2013 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Coucher de Soleil
24/09/2013 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Coucher de Soleil
23/09/2013 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Coucher de Soleil
11/09/2013 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Coucher de Soleil
09/09/2013 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Un coucher de Soleil, encore et encore...


05/09/2013 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Jeux d'ombres et de lumière au couchant.


Sur la 2ème photo, le soleil réapparaissant sous les nuages envoie un jet de lumière à travers une fenêtre de nuages qui s'embrase sur son passage.
La vision de cette zone aux jumelles était stupéfiante de beauté.
02/09/2013 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Couleurs impressionnantes ce soir-là, quelques minutes après la disparition des derniers rayons de soleil.
29/08/2013 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Joli coucher de soleil à Toulouse.

On voit le dôme de La Grave en avant-plan, à côté de la grande roue.
21/08/2013 Tillac (32) Sony SLT-A37
Ma poupée à la campagne






16/08/2013 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Première lumière de mon nouveau matériel, un microscope et une loupe binoculaire !

Un peu lassé de voir toujours les mêmes taches floues de notre univers, j'ai eu envie de contempler la nature sous un autre angle, tout en m'amusant avec les enfants.


Et c'est avec fascination que je découvre la beauté de ce microcosme ! Je redécouvre aussi l'excitation des premières observations et l'envie de tout mettre devant l'oculaire.




Voici quelques photos que j'ai faites en afocal sur les premières cibles :


Une araignée, une mouche, une punaise à la loupe.


Une goutte de sang humain au microscope (avec dans le champ, 3 polynucléaires neutrophiles et un lymphocyte).



Un nouveau monde à observer s'ouvre à moi. C'est super !!!




08/08/2013 Saint-Jean-Pla-de-Corts (66) Canon PowerShot S90
Un orage nous fonce dessus et vient bousculer notre après-midi de baignade.



Il nous a offert cependant de splendides mammatus à contempler.





Étrange spectacle !
08/08/2013 Saint-Jean-Pla-de-Corts (66) Canon EOS 450D
C'est la Poupou à son Papa !
31/07/2013 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Drôle de nuage, sculpté par le vent d'Autant.

Euh... c'était nettement plus impressionnant en vrai qu'en photo !
09/06/2013 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Lucas, 2 ans.
08/06/2013 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Léo fait sa deuxième rougeole !
18/05/2013 Saint-Orens-de-Gameville (31) Sony SLT-A65V
J'ai 6 ans et je suis une star...


13/04/2013 Albiès (09) Canon PowerShot S90
Encore une belle nuit au Plateau de Beille
24/03/2013 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
C'est ma Poupou qui les a tous massacrés !
23/03/2013 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Léo nous a fait sa première rougeole.
07/03/2013 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Lucas fait ses premiers roulements...




06/03/2013 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Les giboulées nous ont offert un splendide coucher de soleil !


À l'Ouest, le feu se mélange à l'or.


Au même moment à l'Est, un Airbus se faufile sous un bel un arc-en-ciel.


08/01/2013 Albiès (09) Canon PowerShot S90
Première sortie de l'année, au Plateau de Beille.


M42 au T500 à la bino, avec un ciel de montagne... c'est le pied !
06/12/2012 Montaut (09) Canon PowerShot S90
Petit souvenir d'une soirée chez Laurent, dans son super observatoire !
03/11/2012 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Une conjonction Lune-Jupiter avec un halo lunaire de 22°
30/10/2012 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Un petit dernier
23/10/2012 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Soleil couchant, avec une ébauche de colonne solaire


22/10/2012 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Encore et encore, à l'infini...
15/10/2012 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Encore un autre
09/10/2012 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Un autre
08/10/2012 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Soleil couchant
03/10/2012 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
... 2 jours plus tard. Même endroit, même heure, nouvelles sensations...
01/10/2012 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Le Soleil se couche encore une fois


22/09/2012 Bertre (81) Canon PowerShot S90
Souvenir d'une nuit d'observation
07/07/2012 Perpignan (66) Canon PowerShot S90
La fine équipe...
19/06/2012 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Le soir du 19 juin, on se serait cru sur Mars !
17/06/2012 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Une promenade au Jardin des Plantes
14/05/2012 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Drôles de nuages
09/04/2012 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Coucou, c'est nous !
08/04/2012 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
De vrais petits anges... le temps d'une photo !






24/03/2012 Albiès (09) Canon PowerShot S90
Une magnifique nuit d'observation au Plateau de Beille, le 24 mars.


Des montagnes, un ciel pur, des télescopes... que demander de plus ?!




La Lune, Jupiter et Vénus ont ouvert les festivités, emportant avec eux ce qu'il restait de ciel bleu pour laisser la place à un magnifique ciel étoilé qui récompensera les amateurs qui s'étaient déplacés.




Le croissant de Lune a été photographié au T500 en afocal à main levée, avec mon compact numérique.
12/03/2012 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Une conjonction Vénus-Jupiter-nid de frelons asiatiques
11/03/2012 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Lulu dodu ventru joufflu
06/03/2012 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Toulouse passe en mode nocturne.
06/03/2012 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Bonjour, je m'appelle Lucas, j'ai 9 mois et j'ai bien mangé !
02/03/2012 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Brumes au couchant
29/02/2012 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
La journée finit en beauté.




26/02/2012 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Aujourd'hui, c'est la fête !






Sélène fête ses 5 ans.





Et Léo a plein de nouveaux jouets à piquer...





Même le ciel nous a offert un beau spectacle avec une superbe conjonction Jupiter-Lune-Vénus.
23/02/2012 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Soleil couchant
20/02/2012 Pech-Luna (11) Canon PowerShot S90
Ça se confirme quelques heures plus tard à Pech-Luna où le T500 nous régale les mirettes.
20/02/2012 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Une belle soirée d'astronomie se profile à Toulouse.
22/12/2011 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
La fine équipe est prête pour l'arrivée du père Noël...
11/12/2011 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Le 11 décembre 2011, la famille prépare Noël !
10/12/2011 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
3 jours plus tard, exactement au même endroit, avec quelques nuages de moins
07/12/2011 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Un autre coucher de soleil, juste au dessus du Stadium
01/12/2011 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Soleil couchant à Toulouse
26/11/2011 Albiès (09) Canon PowerShot S90
Une magnifique soirée d'observation nous attend au Plateau de Beille.
23/11/2011 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Ce soir, je vais observer !
13/11/2011 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Lucas, 5 mois et 1/2
30/10/2011 Villecomtal-sur-Arros (32) Canon PowerShot S90
Léo, en pleine manoeuvre
29/10/2011 Tillac (32) Canon PowerShot S90
Grrrr, je vais vous broyer !
26/10/2011 Bertre (81) Canon PowerShot S90
Je fais un petit dessin au T500.
23/10/2011 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Bon anniversaire Papa !
11/10/2011 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Un coucher de soleil avec un ciel pur
25/09/2011 Ramonville-Saint-Agne (31) Canon PowerShot S90
Un peu plus tard, on profite des derniers rayons de soleil.
25/09/2011 Ramonville-Saint-Agne (31) Canon PowerShot S90
Une promenade au bord du Canal du Midi avec les enfants
25/09/2011 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Jupiter était magnifique dans le T500, ce matin.
Je me suis un peu amusé avec mon appareil photo en attendant le passage au méridien.
Il s'agit d'une cliché simple pris en afocal avec un Canon S90 à main levée sur un oculaire Pentax XW 5 mm. 1 pose de 1/13 s.
17/09/2011 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Le T500 est arrivé ! Sélène et moi découvrons les joies du montage.


19/07/2011 Saint-Cyprien (66) Canon PowerShot S90
Souvenirs de vacances...


Le port de Saint-Cyprien le soir du 19 juillet 2011.



En bas, la Patrouille de France vue depuis Canet-plage le 22 juillet 2011.
19/07/2011 Perpignan (66) Canon PowerShot S90
Magnifique plaquage !


14/07/2011 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Le feu d'artifice du 14 juillet, à Toulouse.


Juste après le feu, les fumées résiduelles sont illuminées par la pollution lumineuse.
19/06/2011 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Sélène et Léo sont très contents d'avoir un nouveau petit frère (ouééé !)
18/06/2011 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Sélène en train de choyer son petit Lucas






15/06/2011 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
L'éclipse de Lune du 15 juin 2011.



À 21h30, le Soleil se couche dans de sompteux jeux de lumières et de couleurs, changeants au fil des minutes.



Puis c'est au tour de la Lune de se lever. Mais dans l'ombre de notre Terre elle est inhabituellement sombre et rouge.
Il s'agit d'une pose de 15s faite avec un Canon S90.
05/06/2011 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Le petit dernier de la famille est arrivé !
08/04/2011 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Le beau temps est bien installé, on en profite !
06/04/2011 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Une ébauche de colonne solaire au couchant
05/04/2011 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Encore un Soleil couchant
02/04/2011 Soleilhas (04) Canon PowerShot S90
Souvenir d'une nuit d'observation au T1000 de David, à Vauplane
25/03/2011 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Panoramique vers l'Ouest à Toulouse




09/03/2011 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Trois photos faites au même endroit et dans les mêmes conditions, les 9, 21 et 23 mars.


On voit bien les variations de l'intensité lumineuse du Soleil suivant la transparence atmosphérique.


Le jour de la première photo, pas de rayon vert.

Le jour de la 2ème... c'était la première fois que je voyais un rayon vert ! Vu aux jumelles Canon 15x50.

Et le jour de la 3ème photo, mon premier rayon bleu ! Toujours aux jumelles 15x50.



On remarque aussi le déplacement apparent du Soleil par rapport au plus gros immeuble. Entre la 1ère et la 2ème photo, notre étoile se couche 7° plus au Nord.
10/03/2011 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Une maman lion bichonne son bébé lion...
07/03/2011 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Soleil couchant dans la brume
06/03/2011 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Sélène fête ses 4 ans.
27/02/2011 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Soleil couchant
18/02/2011 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Le Soleil se couche.

L'EC135 du SAMU 31 part en intervention. Aahh souvenirs...


08/10/2010 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Encore un coucher de Soleil





Au même instant, mais en zoomant à 4X
02/09/2010 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Un coucher de Soleil
28/08/2010 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Le lendemain au même endroit, les nuages ont laissé la place à une belle soirée d'été.
27/08/2010 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
Soleil couchant
24/08/2010 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
La Pleine Lune...
Le Canon S90 peut atteindre 15X en zoom numérique !
Bon, ça ne vaut pas un téléobjectif, mais c'est pas mal pour un compact.
18/08/2010 Toulouse (31) Canon PowerShot S90
J'ai un nouvel appareil photo numérique ! C'est un comptact Canon S90.
C'est l'occasion de tester son grand champ sur un beau coucher de Soleil.
15/08/2010 Villecomtal-sur-Arros (32) Canon PowerShot A620
Sélène
13/08/2010 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot S90
Léo
29/06/2010 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot A620
C'est Sélène la reine du vélo !
27/04/2010 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Le Soleil couchant s'accompagne de deux parhélies.
01/04/2010 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot A620
Léo, à 10 mois.
26/02/2010 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Un coucher de Soleil à Toulouse, le 26 février 2010.
30/12/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Mon dernier coucher de Soleil de l'année.
11/12/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Quelques traînées d'avions au couchant
09/12/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Un autre beau coucher de Soleil
24/11/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Les Pyrénées depuis Toulouse, avec une excellente transparence
25/10/2009 Montferrier-sur-Lez (34) Canon PowerShot A620
Un petit rayon de Soleil ce matin.
Sélène a 2 ans et demi.
01/10/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Soleil couchant
30/09/2009 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot A620
On a trouvé un petit lion dans la voiture. Il était gentil, on l'a gardé.
25/09/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Le Soleil vient juste de disparaître.
24/09/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Coucher de Soleil
22/09/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Brouillard sur Toulouse
18/09/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Après la pluie, le beau temps...
17/09/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Soleil couchant
06/09/2009 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot A620
Une colonne lunaire
04/09/2009 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot A620
Quelques minutes plus tard, c'est au tour de la Lune de se lever.
04/09/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Le Soleil se couche à Toulouse
29/07/2009 Canet-en-Roussillon (66) Canon PowerShot A620
Le même soir, la Lune et le Scorpion dominent la plage.
29/07/2009 Canet-en-Roussillon (66) Canon PowerShot A620
Feu d'artifice à Canet
14/07/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
feu d'artifice sur Toulouse.
18/06/2009 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot A620
C'est ma poupounette la plus belle !
10/06/2009 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot A620
Le bichon
15/05/2009 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot A620
Les inséparables
24/04/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Moutons au couchant
24/04/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Fin de journée à Toulouse
19/04/2009 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot A620
Mi-figue mi-raisin
17/04/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Panorama de Toulouse
16/04/2009 Saint-Orens-de-Gameville (31) Canon PowerShot A620
Un petit bout d'arc-en-ciel
15/04/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Coucher de Soleil
14/04/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Coucher de Soleil
26/03/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Coucher de Soleil
25/03/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Coucher de Soleil
25/03/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Vénus au couchant
18/03/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Coucher de Soleil
17/03/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Coucher de Soleil




16/03/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Progression du coucher de Soleil
30/01/2009 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
La Cité de l'Espace sur fond de conjonction Lune-Vénus


28/12/2008 Tillac (32) Canon PowerShot A620
Un vol de palombes




Quelques minutes plus tard, un petit nuage s'illumine en réfléchissant le Soleil couchant.
05/10/2008 Mézin (47) Canon PowerShot A620
Sélène, à 20 mois.
24/08/2008 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Dessins célestes
24/12/2007 Perpignan (66) Canon PowerShot A620
Noël 2007, la crèche de Maman est elle aussi remplie d'étoiles.
24/12/2007 Perpignan (66) Canon PowerShot A620
Noël 2007, mes deux étoiles brillent côte à côte.
20/05/2007 Villeneuve-de-la-Raho (66) Canon PowerShot A620
Souvenir d'une promenade au lac de la Raho
19/04/2007 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Sélène, à presque 2 mois
27/02/2007 Toulouse (31) Canon PowerShot A620
Une nouvelle étoile vient de naître.
C'est le premier jour sur Terre de ma petite Sélène.
04/11/2006 Toulouse (31) Canon EOS 350D
Cette photo de l'ISS a été faite en compagnie de mon ami Philippe et son Canon EOS 350D monté au foyer de mon dobson de 300 (avec Barlow x1,8). Le suivi s'est fait à la main et au Telrad.
La station était à 382 km au plus près.




26/08/2006 Sainte-Colombe-de-Villeneuve (47) Canon PowerShot A620
Magnifique coucher de Soleil... Les nuages ont parfois du bon !
23/07/2006 Hures-la-Parade (48) Canon PowerShot A620
La nuit tombe, prélude d'une seconde belle nuit d'observation.
23/07/2006 Hures-la-Parade (48) Canon PowerShot A620
Le jour se lève après une belle nuit d'observation.
14/07/2006 Perpignan (66) Canon PowerShot A620
Feu d'artifice au-dessus du Castillet
08/07/2006 Rosas (Espagne) Canon PowerShot A620
Ouh les mammatus... il est temps de rentrer !
07/07/2006 Rosas (Espagne) Canon PowerShot A620
Panoramique d'une belle journée qui s'achève
04/07/2006 Perpignan (66) Canon PowerShot A620
Rayons anti-crépusculaires et ceinture de Vénus
03/06/2006 Bourg-Saint-Bernard (31) Konica Minolta DiMAGE Z6
Miam miam cerises !
03/06/2006 Bourg-Saint-Bernard (31) Konica Minolta DiMAGE Z6
C'est quoi cette fleur ??
03/06/2006 Bourg-Saint-Bernard (31) Canon PowerShot A620
Souvenir d'une balade à Bourg-Saint-Bernard
29/03/2006 Turquie (région d'Antalya) Canon PowerShot A80
Éclipse du 29 mars 2006 : la totalité !
C'est depuis le site arquéologique de Side que nos souvenirs furent à jamais gravés.
29/03/2006 Turquie (région d'Antalya) Canon PowerShot A80
29 mars 2006 : éclipse totale de Soleil !
Le Soleil se fait manger petit à petit.
Canon A80, zoom optique au maximum (3x) et filtre viséclipse.
28/03/2006 Turquie (région d'Antalya) Canon PowerShot A80
Antalya, la veille de l'éclipse
28/03/2006 Turquie (région d'Antalya) Canon PowerShot A80
Souvenir de Turquie à l'occasion de l'éclipse de 2006.
Ici une vue matinale depuis la chambre d'hôtel à Goynük.
10/09/2005 Tillac (32) Canon PowerShot A80
Balade à Tillac
27/08/2005 Tillac (32) Canon PowerShot A80
La plus belle étoile du ciel porte désormais mon nom.
13/08/2005 Saint-Cyprien (66) Canon PowerShot A80
Le port de Saint-Cyprien
31/07/2005 Hures-la-Parade (48) Canon PowerShot A80
Souvenir d'un weekend d'observation en Lozère
07/11/2004 Perpignan (66) Canon PowerShot A80
Un autre à Perpignan
24/10/2004 Tillac (32) Canon PowerShot A80
Un coucher de Soleil à Tillac
11/10/2004 Jausiers (04) Canon PowerShot A80
Souvenir du Restefond
11/10/2004 Jausiers (04) Canon PowerShot A80
Le Soleil se lève sur le Restefond, il est temps d'aller dormir...
11/10/2004 Jausiers (04) Canon PowerShot A80
Le T800 de Frédéric en pleine action sous le ciel du Restefond
08/10/2004 Jausiers (04) Canon PowerShot A80
Souvenir du Restefond
23/08/2004 Saint-Cyr-sur-Mer (83) Canon PowerShot A80
On est bien, en vacances !
15/08/2004 Blieux (04) Canon PowerShot A80
Lever de Soleil au Mont Chiran, après une superbe nuit d'observation
14/08/2004 Blieux (04) Canon PowerShot A80
Souvenir du Mont Chiran
14/07/2004 Carcassonne (11) Canon PowerShot A80
Feu d'artifice au-dessus de la cité médiévale
08/06/2004 Toulouse (31) Canon PowerShot A80
Le transit de Vénus devant le Soleil le 8 juin 2004.
APN Canon A80 + FS-128 et Nagler 26.
Composite de 10 images de 1/400s à F/5.6 en mode manuel.


07/06/2004 Toulouse (31) Canon PowerShot A80
Crépuscule sur la Cité de l'Espace


06/06/2004 Mézin (47) Canon PowerShot A80
Soleil couchant
27/05/2004 Toulouse (31) Canon PowerShot A80
J'ai un nouvel appareil photo numérique ! J'en ai profité pour tirer le portrait d'un premier quartier de lune.
APN compact Canon PowerShot A-80 + Nagler 26 + FS-128. Cliché simple en mode manuel, pose 1/125s. Retouche niveaux + accentuation et réduction 75%.
26/04/2004 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Vénus

Composite de 25 clichés (pose 1/60s) + FS-128 + LE-5, avec mon APN Toshiba




04/04/2004 Perpignan (66) Toshiba PDR-M70
Un autre parhélie le 4 avril 2004 dans le ciel de Perpignan.


Cette fois-ci non seulemet les 2 côtés irisés étaient visibles mais aussi l'arc circumzénithal à la verticale du Soleil.


De haut en bas, l'irisation de gauche, puis la même mais zoomée et enfin l'arc circumzénithal (qui malheureusement commençait à disparaître au moment de la photo).


14/02/2004 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Un parhélie à Toulouse.


Il s'agit d'une irisation secondaire à la dispersion par les nuages, située de part et d'autre du Soleil.

Dans le cas présent on n'en voyait qu'un à droite.
31/01/2004 Tillac (32) Toshiba PDR-M70
Un halo lunaire (22° de rayon)

On reconnaît la constellation d'Orion en bas.
15/12/2003 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Saturne par turbulence faible
Composite de 50 clichés (pose 1/4s) avec la FS-128 et mon APN Toshiba fixé sur le LE-5
15/12/2003 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
La Lune
Cliché simple 1/250s. APN Toshiba + Pentax 21 + FS-128
27/10/2003 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Le Soleil, avec de belles taches solaires !
Cliché simple 1/250s. APN Toshiba + Pentax 21 + FS-128
28/09/2003 Jausiers (04) Toshiba PDR-M70
Souvenir du Restefond
03/09/2003 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Uranus
APN Toshiba + LE-5 + FS-128. Composite de 30 clichés de 4s (une image brute dans le carré à gauche)
Pas facile à faire, la planète n'est pas assez brillante pour apparaître sur l'écran LCD de l'APN. Bonjour le tatonnement pour le positionnement et la mise au point !
03/09/2003 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Mars
APN Toshiba + LE-5 + FS-128. Composite de 50 clichés de 1/10s.


27/08/2003 Biarritz (64) Toshiba PDR-M70
Soleil couchant à Biarritz
02/08/2003 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Mars
APN Toshiba + LE-5 + FS-128. Composite de 50 clichés de 1/8s
Le diamètre apparent était de 23" et la planète était à 30° au dessus de l'horizon.
14/07/2003 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Feu d'artifice au-dessus du Pont Neuf
13/07/2003 Rosas (Espagne) Toshiba PDR-M70
Lever de Lune
12/07/2003 Canet-en-Roussillon (66) Toshiba PDR-M70
La Patrouille de France à Canet-plage
07/07/2003 Saint-Félix (31) Toshiba PDR-M70
Fin de journée à St-Félix
07/07/2003 Revel (31) Toshiba PDR-M70
La plus belle étoile du ciel...
Souvenir d'une ballade à Saint-Ferréol
31/05/2003 Frayssinet (46) Toshiba PDR-M70
On remet ça le lendemain, au même endroit.
30/05/2003 Frayssinet (46) Toshiba PDR-M70
Souvenir d'un week-end d'observation chez Jean-Philippe
Coucher de Soleil
29/05/2003 Frayssinet (46) Toshiba PDR-M70
Le Soleil
Clichés simples, APN Toshiba + FS-128 + filtre 1/100 000
Afocal, avec Pentax XL21 et LE-5 pour le détail
15/05/2003 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Un halo solaire (22° de rayon)
18/04/2003 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Jupiter et sa tache rouge ; photo à l'APN Toshiba + LE-5 et FS-128.
Composite de 20 clichés (1/3s), accentuation, niveaux et réduction 75 %.
Ganymède et Europe sont visibles sur la droite.
07/04/2003 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Ici, je me suis amusé à faire une petite animation sur Jupiter pour voir la rotation de la planète. Chacune des 2 images de l'animation est un composite de 20 clichés (1/8s) pris avec mon APN Toshiba monté sur le LE-5 (avec la FS-128). Environ 10 minutes séparent les 2 images.
20/03/2003 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Toulouse au crépuscule (c'est un montage, la vue est plein Nord. La Lune et Vénus proviennent d'une autre photo)
04/03/2003 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Ce soir, les conditions sont très bonnes pour du planétaire. Je me suis amusé à comparer dessin et photo sur Jupiter pour voir qui en montrerait le plus. Résultat... en gros c'est pareil.
Photo : 23h20 TU, composite de 8 clichés (1/8s) avec APN Toshiba + FS-128 et oculaire de 5 mm.
Dessin : 23h25 à 23h 40 TU, j'ai utilisé les oculaires LE-5 et LE-3,6 mm.
NB : Io est en transit et Europe est sur la droite.
06/02/2003 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Saturne
APN Toshiba avec FS-128 et oculaire de 5 mm ; composite de 2 clichés (pose 1/4s)
06/02/2003 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Ganymède (le plus gros des satellites de Jupiter) passe devant la géante rouge. J'ai capturé la fin du transit.
Sur la 1ère image il est 21h15, sur la 2ème 21h30, et sur la 3ème 21h40.
Le point clair est Ganymède et le point sombre correspond à son ombre portée sur Jupiter.
Chaque image est un composite de 8 clichés de 1/8s pris avec un APN Toshiba sur un oculaire LE-5 et une FS128.
18/01/2003 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Et voici ma seule et unique photo de ciel profond !
M42 en plein Toulouse, un soir de pleine Lune où je n'avais rien à faire.
C'est une seule pose de 8s, le maximum que pouvait poser le Toshiba.
Oui je sais, c'est vilain... mais ch'uis content quand même !
25/09/2002 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
La Lune
Cliché simple de 1/500s, APN compact Toshiba, FS-128 et oculaire Pentax de 21 mm
25/09/2002 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Almach (γ And)
Même montage que précédemment. Composite de 6 clichés (pose 1s).
25/09/2002 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Albiréo (β Cyg)
J'ai voulu faire un essai avec la FS-128 sur des doubles larges. L'APN (toujours le compact Toshiba) est monté en afocal sur un oculaire Takahashi de 5 mm. Composite de 6 clichés de 1s.
10/09/2002 Perpignan (66) Toshiba PDR-M70
Souvenir d'une soirée d'observation.
Ma lunette et moi en ombres chinoises. J'ai Orion au dessus de la tête. À gauche de mon coude, c'est Sirius ; à gauche du contrepoids, Procyon. Saturne à la verticale du pare-buée se balade entre le Taureau et les Gémeaux.
APN compact Toshiba ; pose de 8s.
11/08/2002 Estagel (66) Toshiba PDR-M70
Un petit croissant lunaire en conjonction avec Vénus
En bas à gauche, c'est le Canigou.
14/05/2002 Ramonville-Saint-Agne (31) Toshiba PDR-M70
Rassemblement planétaire
De gauche à droite : Jupiter, Vénus, la Lune, Mars et Saturne. Mercure, plus basse était visible aux jumelles mais n'apparaît pas sur le cliché.
Apparaissent également Castor et Pollux (au dessus de Jupiter tout en haut à gauche), ainsi que β Tauri (près de Vénus) et β Aurigae (dans les feuillages en haut à droite).
Les lumières en bas sont celles des péniches du Canal du Midi.
APN compact Toshiba ; pose de 1/2s.
12/02/2002 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Saturne
APN compact Toshiba en afocal avec FS-128 et oculaire de 7,5 mm, composite de 2 clichés
12/02/2002 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Jupiter
APN compact Toshiba en afocal avec FS-128 et oculaire de 7,5 mm, composite de 4 clichés
27/01/2002 Montesquieu-Lauragais (31) Toshiba PDR-M70
Jupiter et sa tache rouge, avec 2 satellites à gauche
C'est ma première photo compositée ! Ce soir là, la turbulence était très faible et l'image à l'oculaire était superbe.
Cette image est un composite de 3 clichés faits à la FS-128 avec l'APN compact Toshiba en afocal sur un oculaire de 7,5 mm.
08/01/2002 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Le dôme de La Grave (avec une fausse Lune et une fausse Vénus pour faire joli)


03/11/2001 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Occultation de Saturne par la Lune

La 1ère photo a été prise juste après l'émersion avec mon APN compact Toshiba (zoom optique au maximum, x3).



Philippe était aussi là, avec sa belle AP-105. J'en ai profité avant de partir pour faire une petite photo sur son oculaire.
13/09/2001 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Oh des moutons !
21/07/2001 Saint-Lieux-lès-Lavaur (81) Toshiba PDR-M70
Voici ma toute première photo faite avec un instrument !
J'ai pointé Mars avec le LX-200 et j'ai placé l'objectif de l'APN directement sur l'oculaire de 12,5 mm. Le résultat est immonde mais finalement assez fidèle au visuel à l'oculaire. La turbulence était forte, et cette année-là une tempête martienne avait gommé les détails visibles. Ça reste un bon souvenir.
24/06/2001 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Un beau coucher de Soleil


26/02/2001 Albi (81) Toshiba PDR-M70
La Lune se cache derrière un voile de cirrus drapés par le vent.






Au même instant, plus à l'Ouest, le Soleil irise les nuages et les traînées d'avions se dessinent en ombre chinoises.
09/01/2001 Perpignan (66) Toshiba PDR-M70
Éclipse de Lune ; phase totale.
Le zoom optique est à son maximum, un solide x3 qui permet un imposant luxe de détail (si si, cherchez bien, on voit un peu les mers).
09/01/2001 Perpignan (66) Toshiba PDR-M70
Éclipse de Lune ; phase totale.
Admirez le cadrage au chausse-pied.
09/01/2001 Perpignan (66) Toshiba PDR-M70
Le 9 janvier 2001, nous avons droit à une éclipse totale de Lune !
Cette image est faite pendant la phase partielle avec mon APN compact Toshiba.
J'ai fait un petit montage avec un cliché de pose courte pour faire apparaître la Lune en cours d'occultation. Le résultat est, comment dire... L'art est long, la vie est courte.
30/12/2000 Saint-Lieux-lès-Lavaur (81) Toshiba PDR-M70
La Lune et Vénus dans un ciel pur ; je sens que je vais passer une bonne soirée d'observation.
20/12/2000 Perpignan (66) Toshiba PDR-M70
Le Soleil vient de se coucher et Vénus brille dans un ciel limpide.
Vite, une petite photo... oulàà ça penche. Va falloir soigner un peu plus l'horizontalité.
09/11/2000 Perpignan (66) Toshiba PDR-M70
Je fais un essai sur le Soleil.
J'utilise des lunettes d'éclipse comme filtre, je zoome à fond (x3 !), je retiens mon souffle et... ouiii, ma première photo du Soleil !!
Ahh la magie de la découverte...
07/11/2000 Perpignan (66) Toshiba PDR-M70
Jupiter et Saturne sont dans le Taureau. C'est l'occasion de faire un essai sur les étoiles avec un petit temps de pose... Oh mais c'est beau !
03/11/2000 Toulouse (31) Toshiba PDR-M70
Voici ma première photo astro ! Je l'ai prise avec mon APN compact flambant neuf (un Toshiba PDR-M70).
Un quartier de Lune, un bout de toit... click... Whaoouu ça marche, on la voit à l'écran !

<<< Retour au sommaire