Conception et Mise à jour : Didier Favre


Animations
ANIMATIONS DE L'ACTIVITE SOLAIRE EN H-ALPHA POUR L'ANNEE 2004

Une petite animation montrant la superposition de deux images du disque solaire. Le disque jaune représente le Soleil pris avec le filtre Solarmax dans le continuum autour de la raie Ha. Le disque rouge représente le Soleil vu dans la raie traditionnelle du Ha
instruments : Solarmax 40 BF 10 monté sur une lunette paralux 70/350 et Camera Philips ToUcam Pro II/NB.
Prétraitement :
Chaque image est un compositage d'une trentaine de trames empilées sous Registax V3 après avoir effectué une image de référence, pour chaque prise de vue, à partir de 20 trames.
Traitement :
animation : Ondelettes linéaires par défaut 1-14-11-1-1-1.
Sous photoshop : animation : Colorisation sous Photoshop; animation sous ImageReady.
Cette animation montre une nouvelle fois les mouvements de rotation effectués par les protubérances lorsque celles-ci sont entrainées par les spirales magnétiques. Par rapport à la réalité, la rotation est accélérée 3000 fois et l'évolution ci-contre s'étend sur 2 heures. C'est la même protubérance que la cellule ci-dessous environ 24h plus tard.
instruments : Solarmax 40 BF 10 monté sur une lunette paralux 70/350 et Camera Philips ToUcam Pro II/NB.
Prétraitement :
Chaque image est un compositage d'une trentaine de trames empilées sous Registax V3 après avoir effectué une image de référence, pour chaque prise de vue, à partir de 14 trames.
Traitement :Ondelettes linéaires par défaut 8-19,2-17,2-1-1-1.
Sous photoshop : Colorisation R=1 V=0,2 B=0,1 ; ajout d'un calque L en N&B en mode luminosité à 50% ; fusion des calques ; Niveau d'entrée Bleu 0-1,2,255 ; Niveau d'entrée RGB 0-0,75-255 ; Niveau de sortie RGB 30-255. Ajout du cache, de l'échelle de référence et du masque occulteur ; animation sous ImageReady.
Cette animation montre une nouvelle fois les mouvements de rotation effectués par les protubérances lorsque celles-ci sont entrainées par les spirales magnétiques. Par rapport à la réalité, la rotation est accélérée 3000 fois et l'évolution ci-contre s'étend sur 2 heures. C'est la même protubérance que la cellule ci-dessus environ 24h plus tôt.
Prétraitement :
Chaque image est un compositage d'une trentaine de trames empilées sous Registax V3 après avoir effectué une image de référence, pour chaque prise de vue, à partir de 14 trames.
Traitement :Ondelettes linéaires par défaut 8-22-24-1-1-1.
Sous photoshop : Colorisation R=1 V=0,3 B=0,1 ; ajout d'un calque L en N&B en mode luminosité à 50% ; fusion des calques ; Niveau d'entrée Bleu 0-1,3,255 ; Niveau d'entrée RGB 0-1-255 ; Niveau de sortie RGB 30-255. Ajout du cache, de l'échelle de référence et du masque occulteur ; animation sous ImageReady.
Cette animation propose l'évolution très rapide (moins 30 min) d'une protubérance située sur le limbe ouest solaire. Chacune des 10 images qui composent cette animation, est un compositage de 30. Un écart d'environ deux minutes sépare chaque prise de vue. L'animation et le traitement des images ont été effectué sous Registax, Photoshop et ImageReady.
C'est la première animation d'une protubérance en couleur sur ce site. L'observation a été interrompue par la présence d'une forte turbulence et de nuages. Toutefois, l'animation propose l'évolution d'une protubérance située sur le limbe ouest solaire sur une durée de 1 heure et 21 minutes. Chacune des 21 images qui composent cette animation, est un compositage de 45 à 50 frames. Un écart de 4 minutes sépare chaque prise de vue. L'animation et le traitement des images ont été effectué sous Photoshop et ImageReady. L'animation a été réduite à 70% de sa taille originelle pour un chargement plus rapide. Rapport f/D de l'instrumentsation est supérieur à 38.
Quand la turbulence se calme pour une courte durée et qu'une protubérance pointe au limbe solaire, il ne faut pas hésiter à immortaliser le moment. Cà n'a duré que cinq minutes avant que les nuages n'interrompent l'observation et j'en ai profité pour acquérir des images de cette belle protubérance (voir rubrique IMAGES). Comme la qualité était régulière dans les traitements, voici donc une courte animation retraçant ce moment de calme atmosphérique exceptionnel à Los Angeles ! Chaque image est un compositage d'une quarantaine de frames effectué sous Régistax puis Photoshop.
Voici une animation qui n'était pas prévue au programme d'observation. Profitant de l'apparition soudaine d'un flare nous voici à contempler une évolution se déroulant sur 6 minutes de temps réel
.
Lors du transit de vénus, il était important, afin de mesurer la longueur de l'unité astronomique, de mesurer également le temps mis par la planète pour parcourir la portion de disque solaire. Cette animation montre ce déplacement avec un centrage sur la planète.
Cette animation montre la fin du transit vénusien visible dans la raie H-alpha qui aura durée dans cette longueur d'onde 6h2mn50s. Remarquons également le fameux phénomène de la goutte noire caractérisque de ce type d'évènement.
Après le fabuleux spectacle offert par l'énorme protubérance qui a évolué sur le limbe Est solaire, c'était au tour de la planète Vénus de se donner en spectacle. Le commencement du phénomène transitoire a commencé plus tôt dans la raie H-alpha qu'en lumière blanche du fait que le diamètre solaire est plus important dans cette longueur d'onde. On remarquera le fameux phénomène de la goutte noire caractérisque des évènements transitoires.
Pour les plus matinaux d'entre nous, le spectacle avait déjà commencé bien avant le transit de la planète Vénus devant le disque solaire. En effet, quelques dizaines de minutes avant l'observation du phénomène, une énorme protubérance évoluait sur le limbe Est. Prise dans des conditions de seeing idéales, cette protubérance annonçait le début d'une très bonne observation.
1 heure d'observation
Meteo : clair, vent faible, chaud, turbu moyenne à forte.
Materiel : Refracteur 350/70 + barlow + toucam Pro II et SM 40BF10
Acquisition : 10im/s, lum. maxi, gamma maxi, rouge moyen, bleu mini, obtu 1/50s, gain mini pour les protus 10im/s, lum. maxi, gamma mini, rouge moyen, bleu mini, obtu 1/250, gain mini pour la surface.
Compositage de 30 images pour chacun des 26 films
Traitement Prism : masque flou 1,1 ; masque flou 1.5,1.3 ; filtre adaptatif bas 1,1 ; masque flou 1.5,1.3 ; filtre adaptatif bas 1,1
Assemblage sous Photoshop et animation sous Image Ready - 13 vues au total.
Pour changer des effets Coronographe, j'ai tente aujourd'hui une animation incluant la surface solaire. Compte tenu des conditions climatiques exceptionnelles, je me suis limite a 1 heure d'animation
Meteo : clair, vent faible, tres chaud, trop chaud.
Materiels : Refracteur 350/70 + barlow + toucam Pro II et SM 40BF10
Acquisition : 10im/s, lum. maxi, gamma maxi, rouge moyen, bleu mini, obtu 1/33s, gain mini pour les protus, 10im/s, lum. maxi, gamma mini, rouge moyen, bleu mini, obtu 1/250, gain mini pour la surface.
Compositage de 30 images pour chacun des 24 films
Traitement Prism : masque flou 1,1 ; masque flou 1.5,1.3 ; filtre adaptatif bas 1,1 ; masque flou 1.5,1.3 ; filtre adaptatif bas 1,1
Assemblage sous Photoshop et animation sous Image Ready - 12 vues au total.
Vu le temps de ce matin ce n'est qu'en debut d'apres-midi que j'ai pu faire une observation. Rien de transcendant par rapport a hier, la protu du limbe Est a perdu de son activite et une autre petite est apparue sur le limbe Ouest. En y regardant de plus pres, je me suis dis -je vais faire quelques cliches sans plus-; mais au fur et a mesure des minutes on aurait dit que l'evolution etait interessante. Comme je n'avais rien d'autre a faire et que le seeing malgre le vent n'etait pas catastrophique je suis parti pour une petite animation, encore une ! Apres 20 AVIs et un seeing se degradant je decide de rentrer car dans la foulée j'avais fait une mosaique du limbe complet et donc il faut du temps pour traiter tout ce petit monde qui prend une place folle dans le disque dur. Voila, cette petite protu qui ne payait pas de mine se revele etre une des plus interessantes que j'ai jamais faites. Regardez bien le mouvement de rotation de celle-ci dans le sens direct et contemplez !
Meteo : clair, vent en rafale, chaud
Materiels : Refracteur 350/70 + barlow + tirage + toucam Pro II et SM 40BF10
Acquisition : 15im/s, lum. maxi, gamma maxi, rouge maxi, bleu mini, obtu 1/25s, gain mini
Compositage de 30 images pour chacun des 20 films
Traitement Prism : masque flou 1.5,1.3 ; masque flou 3,2 ; filtre adaptatif bas 70,18
Assemblage sous Photoshop et animation sous Image Ready
Meteo : Temps brumeux en évolution vers le beau, vent nul, turbu moyenne.
Sous Qcfocus : Luminosite maxi, gamma maxi, mode N&B, cadence 15im/s, nbre total de cliché entre 400 et 500 par image. Obturateur 1/33, gain mini
Ensuite sous Registax : Fabrication d'un flat a partir d'un film de 170 image prise sur la surface du soleil en deplaçant celle-ci.
Alignement : Alignement filter 5, Quality filter band 2 et 7 Auto-optimisation : 1%,1 et entre 90% a 96% selon l'Avi
Stacking : stacking simple de 30 cliches par film
Sur Prism : importation de l'image BMP vers CPA, visualisation trichromie et transformation de l'image en monochrome et seuillage à 300,0. Masque flou 1.5;1.3 puis 1;1 puis filtre adaptatif bas 40;4
Sous Photoshop : alignement manuelle des images entre elles puis creation de l'animation des 18 cliches sous Image Ready.
Meteo : Temps clair, vent en rafale entre 40 et 50 km/h, turbu forte a tres forte. Mais bon, quand on voit le bestiau on a envie de tirer quelques cliches.
Sous Qcfocus : Luminosite maxi, gamma 90%, mode N&B, cadence 15im/s, nbre total de cliché entre 700 et 900 par image. Obturateur 1/50, gain 20%
Sous Registax : Fabrication d'un flat a partir d'un film de 250 image prise sur la surface du soleil en deplaçant celle-ci. selection manuelle de 60 à 90 images
Alignement : Alignement filter 5, Quality filter band 2 et 8 Auto-optimisation : 1%,1 et entre 90% a 96% selon l' Avi Stacking : stacking simple de 30 cliches par film
Sur Prism : importation de l'image BMP vers CPA, visualisation trichromie et transformation de l'image en monochrome. Masque flou 3;2 puis 1.5;1.3 puis filtre adaptatif bas 70;18 et multiplication de l'image par elle-meme et enfin reseuillage 388;-78
Sous Photoshop : alignement manuelle des images entre elles puis creation de l'animation des 4 cliches sous Image Ready.
Ma première animation de protubérance prise avec le solarmax 40 + une barlow. C'est court, c'est un coup d'essai... d'autres suivront !
Dans la journée du 21 janvier 2004, le soleil nous offrait un spectacle rare, une protubérance dont la longueur n'est pas inférieure à la distance qui nous sépare de la Lune. L'animation, ci-dessus, nous montre l'évolution de ce phénomène ainsi que la rotation du Soleil. Chacune des deux images formant cette animation est elle-même une mosaïque de deux images issues de compositage de 150 clichés. Site : Observatoire de la Côte-d'Azur, Grasse, France.
Ci-contre, une animation de 4 images montre l'évolution de cette protubérance entre 9h16 TU et 15h05 TU. Chaque image est un compositage de 150 clichés effectué sous IRIS 4.0 de Christian Buil. Les images ont été ensuite superposées sous Photoshop.
L'ACTIVITE EN COURS
(current activity)

Warning: file(http://www.sec.noaa.gov/ftpdir/latest/DSD.txt) [function.file]: failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.0 404 Not Found in /home/users/alcyoneastro/www/coronado/infos.php on line 23

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/users/alcyoneastro/www/coronado/infos.php on line 26

Nbre de Wolf :
Nlle Région Active :

Flares observés
 
 rayons X
 optiques
 Classes
C  M  X  S
 1   2   3
 Nbre
 
 

Warning: file(http://www.sec.noaa.gov/ftpdir/latest/dayobs.txt) [function.file]: failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.0 404 Not Found in /home/users/alcyoneastro/www/coronado/infos.php on line 55

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/users/alcyoneastro/www/coronado/infos.php on line 58
Top Flare

Dernière AR observée
 
Num.
  Nbre taches
 AR n° :
 
 
Source : SEC/NOAA

LES IMAGES EN H-Alpha
 Base de Données Amateur




AVERTISSEMENT
L'observation du Soleil à l'oeil nu ou au moyen d'un instrument optique reste extrêmement dangereuse si elle est pratiquée sans les précautions minimum nécessaires à la sécurité de votre vue. Si vous n'êtes pas initiés à cette discipline, renseignez-vous auprès de personnes compétentes. En aucun cas, le webmaster de ce site ne serait tenu pour responsable des accidents encourus lors d'une observation pratiquée en dehors de ces règles de bon sens.