3

 

Le Cerro Tololo Inter-American Observatory (ou CTIO) est un observatoire américain situé dans la vallée de Elqui, sur le Cerro Tololo, au Chili. L'observatoire CTIO a comme voisins sur le sommet du Cerro Pachón, le télescope Gemini Sud, ainsi que celui du projet Southern Astronomical Research (SOAR), installé en avril 2004.

L’observatoire de La Silla, situé à 600 km au nord de Santiago du Chili à une altitude de 2400 mètres, a été depuis les années 1960, une place forte de l’ESO. L’ESO y exploite plusieurs télescopes de la classe des 4 mètres parmi les plus productifs au monde. La Silla est composé de 19 télescopes, bien qu'aujourd'hui la plupart soient fermés et hors-service. La Silla reste néanmoins le plus grand observatoire de l'hémisphère sud. L’Observatoire de La Silla est le premier observatoire de classe internationale à avoir reçu la certification « ISO 9001 » de l’organisation internationale de normalisation des systèmes de management de la qualité. Les infrastructures de La Silla sont également utilisées par de nombreux états membres de l’ESO pour des projets spécifiques. On peut notamment citer les équipements suivants : le télescope suisse Euler de 1,20 mètre, les télescopes « chasseurs de sursauts gamma » Tarot et REM (Rapid-Eye Mount) ainsi que des installations plus communes comme le télescope Max Plank de 2,20 mètres de diamètre et le télescope danois de 1,5 mètre.

.Le New Technology Telescope, ou NTT, est un télescope de 3,58 mètres de diamètre situé à l'Observatoire de La Silla. Le NTT appartient à l'Observatoire européen austral (ESO) et a été mis en fonctionnement en 1989. Il a été testé sur ce télescope les technologies qui ont permis la construction du Very Large Telescope, au nord du Chili. Il a notamment la particularité d'avoir une coupole optimisée pour l'écoulement d'air, et d'avoir une optique active sur son miroir principal, d'où le terme « New Technology », puisqu'il était le seul à l'époque de sa construction.

L'idée du VLT a germé en 1977, lors de la conférence de l'ESO, à Genève en Suisse, mais ce n'est qu'en 1983 que le projet commence véritablement à prendre forme et que la recherche d'un site commence. Le Conseil de l'ESO lance officiellement le projet VLT le 8 décembre 1987. En 1988, le Chili donne le site de Cerro Paranal à l'ESO. Ce site a une surface de 725 kilomètres carré et est officiellement choisi en 1990. Les travaux commencent un an plus tard.

Il y a quatre téléscopes principaux appelés UT pour Unit Telescope :
UT1 : Antu (Le Soleil), mis en service e juin 1998
UT2 : Kueyen (La Lune), mis en service en octobre 1999
UT3 : Melipal (La croix du Sud), mis en service en janvier 2000
UT4 : Yepun ( Vénus), mis en service en septembre 2000
Les noms des téléscopes sont en Langue Mapuche, un dialecte local.Le diamètre de chacun des miroirs primaires est de 8,2 mètres. Outre leur taille importante, leur particularité est d’être très fins, seulement 17,6 centimètres d’épaisseurs. Cette finesse offre des avantages importants au niveau du coût de fabrication, car comme les miroirs sont plus fins, ilssont moins lourds.Mais cela occasionne des difficultés lors de la fabrication et leur mise en place. Même s’ils sont fins, ils pèsent tout de même 23 tonnes chacun et leur poids à tendance à les déformer.Pour y remédier, l’ESO a mis au point un système d’optique active. Ce système est constitué de 150 vérins sous la surface du miroir assurant la mobilité du miroir suivant trois degrés de libertés et une répartition homogène de la masse du miroir en 150 points.

Le Cerro Pachon s’arc boute aux contreforts de la Cordillère des Andes.
Le site a été choisi par les astronomes pour édifier l’un des plus puissants télescope actuel ; le Gemini south, mis en service en 2002 à 2 715 m d’altitude. Son miroir à un diamètre de 8,1 m. Sa coupole mesure 36 m de diamètre et 46 m de haut.

 

L'Observatoire de Las Campanas est situé dans la Cordillère des Andes, au Chili, 27 km plus au nord que l'observatoire de La Silla. Il héberge en particulier les deux télescopes Magellan de 6 m de diamètre. Le Giant Magellan Telescope (GMT) (Télescope géant Magellan) sera édifié dans cet observatoire. Il sera constitué de sept miroirs de 8,4 mètres disposés en pétales. Les 4 premiers miroirs seront installés en 2013, et la construction devrait être terminée en 2016. Les télescopes Magellan sont 2 télescopes optiques de 6,5 m situés à l'observatoire de Las Campanas au Chili. Les deux télescopes sont nommés d'après l'astronome Walter Baade et le philanthrope Landon Clay. La première lumière des télescopes a eu lieu le 15 septembre 2000 pour le Baade et le 7 septembre 2002 pour le Clay.

L’observatoire de Siding Spring, est situé près de Coonabarabran en Nouvelle-Galles du Sud (Australie).

Il regroupe l’observatoire anglo-australien ainsi qu’une variété d'autres télescopes appartenant aux universités nationale australienne, de Nouvelle-Galles du Sud, et d'autres. L’observatoire est situé à 1165 mètres au-dessus du niveau de la mer dans le parc national Warrumbungles, dans la Siding Spring Mountain.

 

Le Vainu Bapu est le plus grand observatoire en Inde. Il se trouve à 175 km au sud-est de Bangalore.

Le miroir primaire a un diamètre de 2,3 m.

 

Xinglong est un observatoire situé au sud du pic principal de la montagne de Yanshan en Chine.

L’observatoire de Xinglong comprend 7 instruments dont le plus important a un diamètre de 2,16 m.

 

L’Observatoire astronomique de Poulkovo est le principal observatoire astronomique de l'Académie des sciences de Russie. Il est situé à 19 km au sud de Saint-Pétersbourg, sur les hauteurs de Poulkovskiye, 75 m au-dessus du niveau de la mer. Il fait partie du patrimoine mondial protégé par l'UNESCO. L'observatoire, dessiné par Alexandre Brioullov, ouvrit ses portes en 1839.

L'observatoire est équipé d'une lunette astronomique de 38 cm - la plus grande du monde lors de sa construction - et des meilleures technologies de l'époque. Le principal objectif de cet observatoire était la détermination des coordonnées d'étoiles doubles et de certaines constantes astronomiques, telles que la durée de précession ou de nutation de la Terre, des aberrations et réfractions.

 

 

Webmaster | ©2013 ASAA Mise à jour le 01/09/2013