Spectrographie Solaire avec une Webcam et un spectrographe de construction personnelle (1)

___________________________________ bienvenue sur le site de Guy Libante

 

 "Première lumière"

 

12 février 2002, "première lumière" pour le spectrographe élémentaire de construction personnelle. L'image à été enregistrée avec une Webcamera Vesta Philips équipée d'un objectif photo de 50 mm diaphragmé à 2,8. La prise de vue à été faite dans une pièce orientée au nord, volets entrouverts de quelques centimètres. Le spectro a été pointé sur le ciel bleu, à une hauteur de 80 degrés, par l'entrebâillement des volets.

 

_______________________________________________________________________________________________________________________

  Portion de spectre Solaire comprise entre 3900 et 6000 Angstrom

1 mars 2002 - Acquisition : Webcam Vesta Pro Philips, avec objectif photo 50 mm diaphragmé à 2,8, placés derrière le tube PVC du "spectro-maison". Réseau Pierron 530 lignes/mm, fente 0,3 mm. Le tout sur pied photo. Pointage en direction du Soleil, sur un ciel nuageux mais lumineux. Le spectre n'a pas pu être terminé à cause du retour intempestif de très gros nuages noirs . Chaque portion de spectre est le résultat d'un compositage de 6 images. Réduction du format des images de 50 %.

Une bonne cinquantaine de raies peuvent être distinguées. Reste à les identifier... Pas le plus facile ! 

 

 

  ______________________________________________________________________________________________________________________

 

Portion de spectre Solaire comprise entre 4500 et 6000 Angstrom

 

Spectro "maison" avec fente 0,3 mm et réseau Jeulin 300 traits/mm - Webcam Vesta Philips avec objectif photo 50 mm diaphragmé à 2,8. 16 février 2002.

 

Compositage de 4 images

 

Spectre après traitement sous Photoshop

Les raies d'absorption dans cette zone du spectre sont relativement nombreuses et assez nettes, compte tenu des moyens employés. Le triplet du magnésium (Mg) est repérées dans le vert, entre 5167 et 5173, la première raie du triplet n'est pas séparée. L'autre repère, à droite, signale le doublet du sodium (Na) vers 5890 A. La dernière raie à gauche, dans le bleu, est la raie H bêta (à 4861 A) de l'hydrogène ionisé de la Série de Balmer.

_______________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

Spectre brut

Le spectrographe à été tourné légèrement vers la droite, de manière à "explorer" le spectre vers les plus grandes longueurs d'ondes. Certaines raies dans le vert, avant le doublet du sodium (raie la plus intense avant le rouge) sont mieux résolue que dans l'image précédente. Les raies telluriques (de l'atmosphères terrestre) apparaissent dans le rouge, au-delà des 6500 A. Dans l'ordre de gauche à droite : Raie H Alpha de l'hydrogène ionisé à 6562 A. Raie O2, oxygène de l'atmosphère terrestre, entre 6850 et 7020 A. Raies H2O, vapeur d'eau de l'atmosphère terrestre, entre 6950 et 7250 A. 

  

 

Spectre après traitement sous Photoshop

 

RETOUR