Accueil Le Club Vie de l'association Photos Forum
 

 

     
 

Le système solaire

 

.
Par Pierre-Denis Argence (10 ans)

 



  • Formation

 

 

Le Soleil est né quelque part dans la Galaxie, il y a environ 5 milliards d’années. A l’origine existait un immense nuage de gaz et de poussières (hydrogène, hélium, carbone, eau et gaz carbonique sous forme de givre, silicate, agglomérat de plusieurs milliers d’atomes entrant dans la composition des poussières) appelé nébuleuse. C’est peut être l’explosion d’une étoile géante en supernova ou le passage de ce nuage à travers l’un des bras de la Galaxie qui ont provoqué l’effondrement gravitationnel de celui-ci. La nébuleuse va se fragmenter en une multitude de petits nuages qui à leur tour vont subir les effets de la gravitation et donner naissance à des étoiles. C’est là au milieu de ces étoiles que s’est formé le système solaire.

La nébuleuse de l'aigle à droite donne une idée de ce à quoi devait ressembler la nébuleuse primitive qui donna naissance au système solaire.


La nébuleuse de l'aigle
 

  • Le soleil

 

 
  Le système solaire comprend une étoile en son centre appelé Soleil et une multitudes d’objets rocheux ou gazeux (planètes, lunes, astéroïdes, comètes et poussières).


Le Soleil
Le Soleil a un diamètre d’environ un million quatre cents mille kilomètres. Son cœur a une température de quinze millions de degrés alors que sa surface n’a qu’une température de cinq mille cinq cents degrés. C’est de l’hydrogène brûlée en son centre et transformée en hélium que notre étoile tire son énergie et la rayonne sous forme de chaleur et de lumière. C’est son énorme masse qui stabilise le système solaire grâce à la gravitation et retient les planètes et les autres objets du système solaire.
 


  •  Les autres objets

 

Le système solaire s’étend sur une distance d’environ 1 année lumière ( dix mille milliards de kilomètres ) . On distingue deux catégories de planètes : les planètes terrestres ou telluriques ou encore internes ( Mercure, Vénus, la Terre, Mars ) et les planètes géantes gazeuses ou externes ( Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune) avec une particularité pour Pluton qui est une planète tellurique qui se trouve dans la partie externe. On trouve encore deux systèmes d’anneaux , la ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter et la ceinture de Kuiper après Neptune , ainsi qu’un énorme réservoir de comètes appelées nuage d’Oort au confins du système solaire.


Saturne, l'une des (plus belles) planètes
du système solaire


  •  Taille du système solaire

 

Il est difficile de se faire une idée de la taille relative du système solaire. Une maquette donnerait une représentation accessible.
Si nous réduisions le Soleil à la taille d’un gros ballon de 1 mètre de diamètre, Mercure devient une bille de 4 mm à 40 m de lui ; Vénus, une bille de 1 cm à 80 m ; la Terre une bille de 1 cm à 110 m ( avec la Lune à 25 cm d’elle, aussi petite qu’une tête d’épingle de 2,5 mm) ; Mars , une bille de 5 mm à 160 m ; Jupiter, une balle de 10 cm à 550 m ; Saturne, une balle de 9 cm à 1 km ; Uranus une petite balle de 4 cm à 2 km et Neptune, une balle de 4 cm à 3 km ; enfin, Pluton, une bille de1,5 mm à 4 km . Si nous prolongeons notre regard plus loin, l’étoile la plus prés du Soleil-ballon est à prés de 30 000 km et mesure elle aussi 1 m de diamètre.



  • La fin du système solaire

 

 

Dans environ 5 milliards d’années le Soleil entrera dans une phase d’instabilité, ayant brûlé tout son carburant ( hydrogène ). Son enveloppe externe se mettra à enfler et atteindra l’orbite de Vénus. Le Soleil sera devenu ce que les astronomes appellent une étoile géante rouge. Toute vie aura alors disparue depuis bien longtemps de la surface de la Terre. Le Soleil se mettra à brûler en son cœur l’hélium qu’il a fabriqué à partir de l’hydrogène. Cette fois, la vie du Soleil touche à sa fin . Il ne lui reste en effet plus que deux cents millions d’années à vivre. Une broutille comparée aux dix milliards années pendant lesquelles il a inondé de lumière toutes les planètes. Une deuxième fois son enveloppe externe se mettra à enfler lorsque le cœur du Soleil aura brûlé tout son hélium. Notre étoile ne pourra plus retenir cette enveloppe qui se diluera dans l’espace sous la forme de ce que les astrophysiciens appellent une nébuleuse planétaire. Le cœur du Soleil quant à lui s’effondrera pour devenir un minuscule noyau de la taille de la Terre. Le Soleil sera devenu une naine blanche. La nuit s’étendra tout autour, il agonisera doucement dans la quasi-obscurité pendant des milliards d’années avant de s’éteindre tout à fait.

 

La mort d'une étoile