essai formulaire

Mon matériel

La partie optique est un Maksutov-Cassegrain de type "Rumak", de marque Intés-Micro (optique russe), c'est un modèle Perseus qui date des année 95 environ. Il s'agit d'un 10" à F/D 12,5 donnant une focale de 3,125 mètres. La particularité du Rumak, c'est la possibilité de pouvoir régler le miroir secondaire. On peut voir sur l'image, la modification du système de réglage du secondaire, par l'adjonction de vis plus longues, surmontées chacune d'un écrou papillon, ce qui permet une intervention sans outil et un "peaufinage" d'une grande précision. Le poids du tube, relativement lourd, frise les 20 kg, presque celui d'un Celestron 14 !

Depuis 2013, ma monture est une Takahashi JPZ, modèle qui ne se fabrique plus, elle remplace dorénavant (capacité de charge accrue) ma Losmandy G11, c'est le jour est la nuit surtout pour supporter le C14. Remarquez la hateur du plafond de la loggia empêchant de capturer à plus 57° de hauteur grand maximum.

MON TELESCOPE

LE SYSTEME DE MISE AU POINT

Vis de collimation pour le réglage du miroir secondaire (pas besoin d'outil)

MES FILTRES

MA BARLOW

Accueil

Astromak

L'A.D.C. ou C.D.A. :

Le Correcteur de Dispersion Atmosphérique

L'ADC est un accessoire très utile qui permet de corriger, grâce à un système de prismes, la dispersion engendrée par l'atmosphère. En effet, lorsque les objets sont bas dans le ciel, l'image est dégradée et les rayons de toutes les longueurs d'onde subissent des altérations lorsqu'ils traversent la couche d'atmosphère (plus les objets sont bas, plus l'atmosphère est épaisse plus la dispersion est importante). Ce phénomène se voit particulièrement sur les planètes et provoque des liserés de couleur rouge et bleue, respectivement en haut et en bas de celles-ci . Schématiquement, en bougeant le bouton (inclinaison) et en le vissant (élévation) , les prismes "recadrent" les rayons pour les faire converger à un même endroit (ceci est une description assez succincte).

ADC PIERRO-ASTRO MK3

Mon 2ème système Crayford est un STARLIGHT Feather Touch, plutôt adapté à mon maksutov qui demande un backfocus très important. C'est un vrai bonheur d'utiliser un tel accessoire. Il est donc parfaitement adapté pour les tubes lourds qui vibrent au moindre contact !

  

L'imposante et lourde monture JPZ !

Voici ma principale barlow, une Barcon de la marque Astro-Physics ( BARADV), coulant 50.8mm qui s'enfiche dans le porte oculaires crayford et se visse directement sur l'ADC. Sa longue focale de 102 mm permet de cumuler les accessoires entre celle-ci et la caméra sans augmenter l'agrandissement, sa qualité est excellente !

Mes caméras

J'utilise principalement la ZWO IMX 224C pour le planétaire et la ZWO IMX 174MM pour le lunaire-Solaire. Plus rarement avec la Zwo IMX 290MM.

 QE ZWO IMX  290MM

 QE ZWO IMX  174MM

Crayford OPTEC TCF-S, la rolls ! Aucun backlash,  système robuste même avec des charges de plusieurs kg, le jeu latéral et les flexions sont quasiment inexistants. La reproductibilité de la MAP (compteur digital) est meilleure que 3 microns quelle que soit la position avec une charge de plus de 2.3kg ! (test OVISION)




  

 QE ZWO IMX  224C

ZWO IMX  290MM :

Resolution: 2.1Mega Pixels 1936×1096

Pixel Size: 2.9µm


USB3.0 MAX FPS(12bit/10bit) :


1936×1096: 82.2/170

1280×960: 93.6/193.9

640×480: 184/381.2

320×240: 355.9/737.5

2X2Bin :968×548: 82.2/170

ZWO IMX  224C :

Resolution: 1.2Mega Pixels 1304X976

Pixel Size: 3.75µm



10bit ADC / 12bit ADC


1304×976 150fps / 64fps

1280×960 152.4fps / 65fps

800×600 241.2fps / 102.9fps

640×480 299.4fps / 127.6fps

320×240 577.9fps / 256.4fps

ZWO IMX  174MM :

Resolution: 2.3Mega Pixels 1936×1216

Pixel Size: 5.86µm


10bit ADC:

1936X1216@164FPS

640×480@397FPS

320×240@740FPS


12bit ADC:

1936X1216@128FPS

640×480@309FPS

320×240@577FPS

  

J'ai remplacé le câble de liaison d'origine (fragile et cher) par un adaptateur DB9-RJ45 pour plus de compatibilité, cela me permet d'utiliser n'importe quel câble RJ45 du commerce (longueur au choix).