Blogs

Our community blogs

  1. Pour modifier la fiche d'un club, il y a deux possibilités :

     

    1. Le club existait déjà sur la base de données des clubs de l'ancienne version d'Astrosurf et vous avez le mot de passe qui était celui du club dans l'ancienne base de données

    Alors il suffit d'envoyer un email au Webmaster (webmaster@astrosurf.com) en indiquant :

    • Le nom du club
    • Le mot de passe
    • Votre nom de membre Astrosurf

    Vous deviendrez alors "propriétaire" de la fiche du club et vous pourrez la mettre à jour quand vous le souhaiterez.

     

    2. Le club existait déjà sur la base de données des clubs de l'ancienne version d'Astrosurf, mais vous n'avez pas le mot de passe qui était celui du club dans l'ancienne base de données

    Alors il faut d'envoyer un email au Webmaster (webmaster@astrosurf.com) avec :

    • Le nom du club
    • Votre nom de membre Astrosurf
    • Un document prouvant que vous êtes bien un responsable du club concerné (une attestation du Président ou d'un membre du bureau du club conviendra, numérisée et jointe à l'email conviendra).

     

    3. Le club n'existait pas sur la base de données des clubs de l'ancienne version d'Astrosurf

    Alors sélectionnez le département (ou le pays si ce n'est pas un club en France), puis cliquez sur le bouton "Ajouter une association".

  2. L'idée de départ était de faire un comparatif de deux instruments, une même nuit, sur un même objet, la lune. Le but n'est pas vraiment atteint, c'est clair. Il est dit couramment que l'on ne fait pas d'omelettes sans casser des œufs, c'est un peu le cas ici. Les films .ser de départ sont trop exposés, plus particulièrement pour les images au foyer. Prenez la précaution de bien contrôler vos temps de pose en visualisant l'histogramme. Ne pas dépasser 70%.... Je me suis fier à ma vue dans le noir sur l'écran. Erreur de débutant.

    Je ne vais pas épiloguer sur ces images. La netteté y est, et c'est probablement le plus dur à avoir, et qui confirme que je maitrise la mise au point, et que les instruments sont bons optiquement parlant (pour le prix de l'APO 150, cela aurait été dommage que ce ne soit pas le cas, car elle est aussi chère qu'un tube de Celestron 14). Le contrôle du contraste et de la prise de vue (temps de pose unitaire) est à revoir...le message des astrams est passé....merci à vous. Je savais que je pouvais compter sur vous. @polo0258

    Ce comparatif inachevé montre que le réfracteur est plus précis optiquement parlant, qu'il contrôle mieux la turbulence instrumentale, et qu'il est moins soumis à la turbulence atmosphérique (moins vrai par rapport au Maksutov Cassegrain/Celestron Schmidt Cassegrain qui sont installés en hauteur sur la monture). C'est de l'optique. Un miroir doit être plus précis en surface en réflexion, et en courbure qu'un objectif en réfraction, et donc, si il n'est pas en température, les images sont soumises à des déformations continuelles. Il n'y a pas de secret....pensez à mettre vos optiques en température plusieurs heures avant.....

     

    Dernière chose: Pensez à faire une bonne mise en station. A 2400mm de focale et 4000mm, et si le temps de pose est long (ici 3000 images de 40 ms), la cible peut défiler. On est obligé ensuite de recadrer en post traitement, et perdre une partie de l'image, et aussi de la définition par croppage....pensez-y. Il doit être possible d'interrompre le film, et recadrer, relancer un film, mais bon, l'acrobatie n'est pas mon genre. Autant prendre le temps de faire les choses proprement au début, et on perd moins de temps ensuite.

     

    Voici les images de la lune ( celle de la barlow ci-dessous qui est très bonne finalement). Je n'ai mis en ligne que les images  avec  Barlow Meade 2X teleXtender S5000 (télécentrique):

    image.png.0e1eb98ba372dba3f57198063d1f7a37.png

     

    Maksutov 200/2000mm soit 4mètres de focale:

     

    Platon et la vallée des alpes. Remarquez les petits cratères dans Platon et le canyon dans la vallée......avec une meilleure pratique, je dois accéder aux cratères plus petits. Ceux présents sur l'image sont accessibles en VISUEL avec l'APO 150. J'en ai fait l’expérience. (les 4 plus gros au centre, le doublet compris). Je n'ai pas vu les deux autres au bord , à droite et à gauche. Avec cette image, je ne suis pas surpris qu'ils soient plus difficiles à voir, mais cela doit être possible par bon seing.

     

    2019-09-18-0229_6-CapObj (5).png

     

    Théophile, Cyrille et Catherine...

    2019-09-18-0242_2-CapObj (2).jpg

     

    Lunette APO LZOS 150/1200mm: Platon et ses six craterlets principaux (même commentaire que ci-dessus). On en voit d'autres plus petits....on doit pouvoir en photographier plus et mieux avec une barlow 3X, et des bonnes conditions atmosphériques, et une plus grande proximité du terminateur. A confirmer.

     

    2019-09-18-0156_7-CapObj (2).jpg

     

    Théophile, Cyrille et Catherine...avec le "poing levé révolutionnaire" dans Théophile. Cependant quand la définition augmente, je trouve que le "poing" disparait. N'y voyez pas un rapprochement avec la pensée révolutionnaire et ses mouvements au cours de l'histoire.....;):D

    C'est une réflexion étrange que je me fais: La révolution est faite pour le peuple, mais quand on approfondi un peu, au bout de compte, c'est le peuple qui trinque....

    2019-09-18-0148_1-CapObj (2).jpg

     

    On va dire pour ces deux instruments : ex æquo.

    Même j'ai ma petite idée: La "diamétrite aiguë" ne serait pas une maladie si dangereuse que cela, sauf pour le porte monnaie éventuellement.;)

     

    Merci pour la lecture.

    Claude Schuhmacher

  3. Bonsoir,

     

    Il y avait des étoiles violettes sur mon image précédente : cela était du a un traitement faussé lui même provoqué par une erreur dans le classement des fichiers (des flats ont été mélangés aux brutes et une partie des offsets étaient pas aux bons iso).
    Voici la version corrigée.

     

    Pour mémoire voici les paramètres de prises de vues et les DOF :

    • 124 images de 60 secondes de M31 avec le 6D et l’objectif canon IS STM 70-300 réglé sur 300mm et ouvert a 5,6;
    • 20 flats prétraités avec des offsets specifiques (j’ai un script qui le fait en même temps que tout le reste)
    • 20 Darks
    • 50 offsets de 3200 ISO

     

    Le prétraitement et le traitement ont été réalisés intégralement sous SIRIL.

     

    J’ai fait un léger ajustement des lumières sous LIGHTROOM.

     

    Vincent

    m31-124x60sec-3200iso-6d-70-300is-stm-300mm-f56-08-09-2019-ter-1080p.jpg

  4. j'ai toujours voulu faire de l'astrophotographie avec une lunette en raison des différentes remontées que m'en faisaient les forumeurs.

    il y a presque un ans (déjà) et un peu par chance,  j'ai pu acquérir cette astrotech 106LE conçue et dédiée apparemment pour ce travail.

     

    caractéristique de la lunette :

     

    - Diamètre : 106 mm
    - Focale : 690 mm
    - f/d : d 6,5
    - triplet avec espacement par air avec élément en verre Ohara FPL53
    - porte-oculaire Crayford 2,7'' rotatif démultiplié 1:10 (plutôt atypique )
    - bagues de sortie 50,8mm
    - pare-buée rétractable
    - valise de transport
    - baffles internes et optiques traitées multicouches pour une transmission et un contraste exemplaires

    - queue d'aronde vixen

     

    https://stephastroblog.wordpress.com/2017/08/18/lunette-astrotech-106690/

     

    sur le papier elle a tout pour plaire  aux vue des caractéristiques données

    en la recevant , j'ai été surpris du poids et de la finition du tube : 

     

    elle ne fait que 10Kg , ces dimensions restent dans le domaine du raisonnable 70cm , elle transpire la qualité et sa mallette est de bonne facture

     

    le premier constat qui surprend rapidement : quel idée a eu ce constructeur à mettre une queue d'aronde Vixen de 21 cm ?

    non seulement je ne l'a trouve pas adaptée mais en plus elle risque d'apporter des flexions vu que les anneaux ( qui sont de bonnes factures ) sont fixés dessus chacun pas seulement une vis

    je décide donc de la changer  ans un futur proche par une Losmandy 10 micron et de m'en servir comme support pour ma lunette guide.

    cela rajoute du poids mais je gagne en stabilité.

     

    elle n'est pas dotée de renvoi coudé  mais le vendeur m'avait fournit deux bague allonge de 80 et 50mm.

    visuellement les premiers essais n'ont pas été très faciles car il est plutôt compliqué de regarder une étoile lorsque la lunette pointe au dessus de 50°

     

    ce manque sera vite comblé par l'achat d'un PO Baader ClickLock 2"

    https://www.astroshop.de/fr/renvois-coudes/baader-clicklock-renvoi-coude-a-miroir-coulant-de-50-8-mm/p,14694

    sa réputation n'est plus à faire  même si son poids est assez conséquent et son prix assez élevé.

     

    Le gros avantage de ce porte oculaire réside dans son système de serrage Baader .

    c'est sa facilité d'utilisation qui est déconcertant : un quart de tour et l'oculaire est bloqué et centré . on ne peut pas faire plus simple.

    il fait le job et les oculaires de plus de 500 gr ne lui font pas peur.

     

    le pare buée a remplit amplement sa fonction jusqu’à maintenant et je n'ai pas eu à acheter des résistances chauffantes

    le lieu d'observation s'y prête peut être aussi mais comme l’hiver pointe son nez je pense en acquérir une d'ici peu.

    côté mise en température , c'est tout l'inverse de mon Zen 250mm :D

    en moins d'une 1/2h , la lunette est mise à température !

    autant dire que vous perdrez plus de temps à mettre en station votre monture qu'a attendre l'absence de turbulence dans le tube

     

    ce n'est parce que cette lunette est dédiée à l'astrophoto du CP qu'il n'est pas possible de s'en servir pour l'observation visuelle.

    je dirais même vu son rapport F/D de 6,5 et ces optiques en FP53 , qu'elle parfaitement à l'aise dans ce domaine.

     

    la première fois que j'ai jeté un œil à l'oculaire , ça été la claque : un piqué et un contraste des étoiles à vous couper le souffle.

    pourtant adepte des SC , je ne peux que reconnaitre la supériorité des lunettes dans ce domaine

     

    il en a été de même avec des oculaires ortho  sur les cratères de la lune.

    vous en prenez plein la vue et difficile de s’arrêter d'observer.9_9

    en grossissant à 172,5x avec un ortho de 4mm , le visuel obtenu est splendide , époustouflant aussi bien au niveau luminosité que du contraste .

    les détails sont saisissants , les failles/ cratères apparaissent bien détaillés.

    j'aurai bien voulu pousser le grossissement à 250x mais je ne possède pas à ce jour d'ortho de 2 ou 3mm

     

    je suis pas un adepte ni un spécialiste de l'optique ; ma vue est loin d'être aussi bonne que les jeunes mais je peux vous confirmer que la planéité du champ est respecté  ; le chromatisme est très bien maitrisé et aucun astigmatisme n'a été constaté

    il y a certainement des défauts mais ils sont si faibles que je ne les ai pas vu pour le moment

     

    En visuel Amplifié , là encore elle remplit le job et les objets du ciel profond ne demandent qu'une acquisition de 2s pour apparaitre à l'écran.

    M13 qui se trouve assez haut à nos latitudes , c'est révélé dans sa toute splendeur : brillant et majestueux

     

    vous me direz  mais quel est son point faible ?

    le PORTE OCULAIRE !

     

    c'est là son problème principal même si je n'ai pas trop de désagréments par rapport à certains autres utilisateurs.

    il est très efficace en planétaire même si l'on constate qu'une motorisation est nécessaire pour avoir une excellente MAP en photo

     

    suivant de très bons spécialistes en la matière , le constructeur a réglé  la friction en limite du glissement pour protéger la mécanique.

    vous avez donc la possibilité d'effectuer un serrage plus fort au détriment de sa durabilité dans le temps

     

    passons à la photographie planétaire.

     

    Ayant une ASI 1600mm pro avec un pixel de 3,75µm , je n'ai jamais pu obtenir la MAP avec une barlow powermate 2x et avec les équipements que j'avais en ma possession.

    malgré le rajout de 2 bagues rallonges et d'un applanisseur  , il faut aller la chercher à plus de 30 cm ce qui est une aberration.

    cela provoque des flexions dans le PO.

    j'ai donc vite abandonné cette solution et continué à prendre des photos sans cette barlow.

    le serrage est correct sans être extraordinaire et il ne possede pas de filetage M48

    le résultat est là  comme vous pouvez le constater sur cette  photo même si je ne suis pas au bon échantillonnage.

     

    PS: prise de 1000 fps avec un peu de vent .500 ont été retenus pour l'empilement avec seulement un drizze de 1,5x. pas d'autre traitement

     

    pour finir je vous conseille de partir sur des capteurs CMOS ayant un pixel de 2,4µm pour le planétaire

     

    pour la photographie du CP , je n'ai pour le moment pas fait de tests approfondis pour donner mon avis et publier des photos sur cette page

    les quelques tests que j'ai pu faire se sont révélés prometteurs

    par contre , j'ai pu acquérir dernièrement un applanisseur 2" ASTRO TECH (d'occasion) qui ne se trouve disponible à ce jour que sur les sites américains .

    son prix n'est pas donné mais il devrait remplir ces fonctions.

     

    les points positifs :

     

    - Finition du tube

    - Prix contenu pour une 100mm

    - triplet en Verre FLP53 et calage des optiques bien supérieur à certains hauts de gammes suivant certains forumeurs

    - Pas de collimation à réaliser pour celui qui se veut itinérant

    - Mise en température rapide

    - Poids et longueur du tube contenu

    - Adapté au CP par son rapport F/D <7

    - Possibilité de faire du planétaire

     

    les points négatifs :

     

    - La queue d'aronde Vixen

    - Le porte oculaire atypique en 2,7" et qui mériterait d'être de meilleur facture. A changer si possible par un Moonlite ou un Feather touch

    - Avoir  de nombreuses bagues allonges pur utiliser une Barlow x2 pour la photographie planétaire.

     

    lune.jpg

     

     

     

    20190720_102818.jpg

     

    20190720_103037.jpg

    20190720_103057.jpg

     

     

    Moon_070819__lapl4_ap1042_Drizzle15_conv.bmp

  5. Cette nébuleuse se situe dans la constellation d'Hercule à 6500 A/L et des poussiéres

    Elle est le résultat de l'expansion dans l'espace de matériel stellaire signant la fin d'évolution d'une étoile semblable au Soleil

    cela marque le passage entre le stade géante rouge et naine blanche

    l'étoile centrale est à mag 15.5 on distingue dans le halo 2 taches blanches correspondant à des galaxies situées  évidemment en arrière

    l'image contient par ailleurs  pas mal de tachouilles

    cette nébuleuse,à défaut d'être esthétique est néanmoins assez grande pour être tentée avec une lunette de 560mm de focale à F/7

    il y a 56 poses de 100s (plus où moins) +30 poses de 100s correspondant aux couches R V et B

    le modèle en couleur ne gagne pas forcément à être connu, la nébuleuse étant de dominante bleue

     

    Dans ces nébuleuses se produit le phénomène d'émission de raies" interdites":le rayonnement intense au sein de la nébuleuse installe les électrons d’oxygène (entre autres) dans un état appelé métastable responsable d'une transition radiative dans le bleu -vert,sauf s'ils quittent cet état par collision avec d'autres électrons ,ce qui est la règle  sur terre (même en laboratoire) du fait de la trop forte densité d'électrons

     

    NB:malgré le sigma clipping utilisé pour l'addition on aperçoit 2 traces de satellites,il faudra s'y faire maintenant qu'on les expédie par escadrilles entières.5d1f60c932ae3_PK4742.1addnb.jpg.6a2ef2cc3a05a5cde375588112d91bce.jpg

     

    • 1
      entry
    • 0
      comments
    • 3027
      views

    Recent Entries

    jpg&mtl
    Latest Entry

    Bienvenue sur le Blog de l'Uranoscope de l'Ile de France.

  6. SAPC

    • 0
      entries
    • 0
      comments
    • 3293
      views

    No blog entries yet

  7. FloEd

    • 0
      entries
    • 0
      comments
    • 2611
      views

    No blog entries yet

    • 2
      entries
    • 0
      comments
    • 2413
      views

    No blog entries yet

    • 0
      entries
    • 0
      comments
    • 3687
      views

    No blog entries yet

    • 0
      entries
    • 0
      comments
    • 667
      views

    No blog entries yet

    • 0
      entries
    • 0
      comments
    • 647
      views

    No blog entries yet