Blogs

Our community blogs

  1. Pour modifier la fiche d'un club, il y a deux possibilités :

     

    1. Le club existait déjà sur la base de données des clubs de l'ancienne version d'Astrosurf et vous avez le mot de passe qui était celui du club dans l'ancienne base de données

    Alors il suffit d'envoyer un email au Webmaster (webmaster@astrosurf.com) en indiquant :

    • Le nom du club
    • Le mot de passe
    • Votre nom de membre Astrosurf

    Vous deviendrez alors "propriétaire" de la fiche du club et vous pourrez la mettre à jour quand vous le souhaiterez.

     

    2. Le club existait déjà sur la base de données des clubs de l'ancienne version d'Astrosurf, mais vous n'avez pas le mot de passe qui était celui du club dans l'ancienne base de données

    Alors il faut d'envoyer un email au Webmaster (webmaster@astrosurf.com) avec :

    • Le nom du club
    • Votre nom de membre Astrosurf
    • Un document prouvant que vous êtes bien un responsable du club concerné (une attestation du Président ou d'un membre du bureau du club conviendra, numérisée et jointe à l'email conviendra).

     

    3. Le club n'existait pas sur la base de données des clubs de l'ancienne version d'Astrosurf

    Alors sélectionnez le département (ou le pays si ce n'est pas un club en France), puis cliquez sur le bouton "Ajouter une association".

  2. Depuis plus d'un an je m’évertue à améliorer mes prises de vues  pour obtenir le meilleur résultat de mon matériel .

    et comme on dit pour obtenir un bon plat il faut de bons ingrédients . 

    vous n'obtiendrez rien de bons avec de mauvaises photos  même avec les meilleurs traitements

     

    il y a un an j'ai décidé de prendre M45 dénommée les pléiades avec une astrotech 106LE  et une caméra ASI 1600 mm Pro 

    Ce groupe d'étoiles bien connu des astrams est un spectacle que l'on peut observer dès le mois de décembre si le temps nous le permet

    je ne vais pas refaire le descriptif alors que d'autres l'ont déjà fait avant moi ( M45 ) mais plutôt vous donner des astuces que j'ai glané ici et là.

     

    J'ai donc décider de reprendre M45  pour voir l'évolution et vérifier si je respectais bien les règles que je m'étais imposé .

    A savoir respecter les étapes suivantes :

     

    - Follow-Up (le suivi )

    - Backfocus

    - Light Pollution (Pollution lumineuse)

    - Weather conditions (les conditions météorologiques )

    - Cleanliness (la propreté des optiques )

    -  Fields (Champs)

    - Collimation

    - Warming Up (Mise en température )

    - Focus (Focalisation)

    - Tilt

    - Camera Orientation

    -  Exposure time (Temps de poses)

    - Flat

     

    si vous respectez tous ces modules vous devriez voir vos techniques de prises de vues s'améliorer et obtenir un résultat des plus honorables .

    je n'ai pas la prétention de dire que je suis devenu un champion de l'astrophoto mais j'ai remarqué une évolution indéniable  qui confirme que je suis dans la bonne direction.

    le résultat vous semblera peut être concluant mais je pense pouvoir encore l'améliorer car deux conditions ne sont pas encore respectée : le site d'observation et l'échelle de borthe

     

    commençons par le

     

    - Le Follow-UP :

     

    c'est un domaine qui dépend spécifiquement de votre monture par la mise en place de l'équilibrage , le mise en station et le suivi avec ou sans autoguidage

    je n'irais pas plus loin dans cette description (que j'ai souvent abordé  dans d'autres modules ) mais sachez que si vous ne gérer pas correctement votre monture vous aurez beau respecter les autres domaines le résultat ne sera pas à la hauteur de vos ambitions

     

     

    - Le Backfocus :

     

    ce mot barbare est la distance séparant la lentille de votre correcteur (ou de votre barlow) et du capteur de votre caméra .

    autant sur un correcteur cette distance doit être précisément respectée autant sur les barlows cette valeur va augmenter le facteur grandissant.

    cette distance est fournie par le constructeur et la valeur tourne autour des 55mm . c’est pour cette raison qu'avec les caméra ASI un ensemble d'éléments est donné pour obtenir cette valeur

    si vous ne respectez pas cette distance , le moindre décalage aura de lourdes conséquences sur l'image (coma )

     

    Prenons l'exemple de mon correcteur wynnes sur mon ASA 10N ou le backfocus dépend du diametre et du rapport F/D.

    Suivant  les indications du constructeur pour un rapport de F/D de 3,8 je dois mettre le capteur à 57,29mm . c'est précis !

    avant cela ne va pas  et après non plus. il y a toujours une marge mais sur celui ci c'est à respecter à la lettre

     

    6002890b801a2_correcteurwynne.jpg.e94ea3c1f1821eb50280a373b0964941.jpg

     

     

    mais sachez que le constructeurs de caméra fournissent aussi un Backfocus qui détermine la distance du capteur à la sortie de la caméra . quesako ?

    reprenons ce que disent les constructeurs ASA et ZWO  :

     

    - le BF entre la sortie du correcteur  et le capteur doit être de 57,29mm

    - le BF de la caméra ASI 1600 mm Pro est de 6,5 mm (sans bague ).

    -la distance totale des bagues à rajouter est donc de 57,29 - 6,5 mm = 50,79mm précisément

     

    lorsque vous aurez obtenue cette distance le point focale sera parfait et ne devrait pas bouger . on ne le fait qu'une fois pour toute !

    vous trouverez ci joint la liste des Bf suivant la caméra utilisée BF des caméras

     

     

    - la Light Pollution ( ou Pollution lumineuse) :

     

    suivant votre site vous pouvez avoir une forte pollution lumineuse engendré par une ville sur trouvant à quelques KM ou par des lampadaires à moins de 10 mètres de votre Setup.

    il existe différentes solutions pour éliminer ou réduire cette pollution lumineuse

     

    - soit changer de site mais cela demande de se déplacer et ce n'est pas permis à tout le monde.

    - soit d’éteindre ou de cacher les lampadaires par un carton ou un drap noir (très efficace)

    - soit de mettre un pare buée sur votre tube ou de cacher le fond du tube. c'est efficace mais cela ne permet pas totalement de l’éliminer.

    - soit d'acheter un filtre anti pollution . ce sont des filtres qui permettent de rejeter la pollution lumineuse tout en augmentant le contraste entre le fond du ciel et l'objet ( nébuleuses diffuses, nébuleuses planétaires, amas ouvert, globulaires et galaxies). 

      pour mon cas j'ai pris un filtre CLS  36mm non monté mais il existe d'autres filtres plus ou moins performants et dédié pour éliminer certaines fréquences .

     

    index.jpg.7e92138c9d8a4331395f57a61c181b08.jpg

     

    - soit d'éliminer toutes les éclairages si trouvant autour de vous (clavier , écran ,leds du moteur de mise au point , allumage de la raquette) par l'adjonction d'un drap sur le portable ou tout simplement en éteignant ces lumières.

    - et parfois un mur peut provoquer un reflet lumineux .

     

    pour savoir si ce parasite vient de l'extérieur ou est provoqué par la caméra / tube il vous suffit de prendre deux photos avec deux positions séparées de 90 degrés (en tournant la caméra) .

    si le parasite tourne aussi de 90° c'est que le parasite vient de l'intérieur (reflet , amplow, halo micro-lentille; blaffage ).

    si il reste à la même position c'est qu'il vient de l’extérieur . ;)

     

    voici le résultat d'une pollution induite lors de prise d'un dark en raison d'un capuchon juste mal fermé.

     

    Capture.PNG.ff852ae6adb37a0708be1ba62c3b792b.PNG

     

     

    -  le Weather conditions (les conditions météorologiques ) :

     

    c'est un domaines qu'on ne peut maitriser mais plutôt éviter .

    si le temps n'est pas stable (vent ou nuage) inutile de faire de la photographie c'est peine perdue !. le résultat sera médiocre .

    il y a un parasite que l'on doit éviter surtout et qui n'est pas des moindres : la LUNE. profiter de la nouvelle lune pour faire de la photo et si la lune se pointe et reste dans le premier quartier privilégier les poses en Ha ou à l'opposée de celle ci.

    apres c'est inutile vous aurez trop de gradian et le resultat ne sera pas à la hauteur de vos attentes

    profitez en pour de faire de l'observation ou de la photo planétaire :D

     

     

    - Cleanliness (la propreté des optiques ) :

     

    la propreté des optiques a une influence mais moindre sur le résultat de la photo .  elle peut être dut à la pollution des hydrocarbures (dépôts gras) ou dût aux poussières dans l'air.

    je vous conseille de nettoyer votre optiques que lorsque c'est nécessaire et seulement quand nécessaire !

    il y aura toujours des depots même en prenant le maximum de précautions

     

    avant et après

     

    20201213_190927.jpg.d4f67ede74324b5500a603f6344effda.jpg

    20201213_191718.jpg.9e478501acb0bf0f460e583ad32879e0.jpg

     

     

     

    -  le Fields (Champs) :

     

    pointer un objet et le photographier est une chose  , choisir le champs en est une autre . ce champs est déterminer par la focale de votre tube et la taille de votre capteur (et de son orientation )

    astronomy.tools vous permet de vérifier le champs de vision que vous aller obtenir.

     

    voici un exemple obtenu avec une ASI 1600 mm Pro suivant le F/D désiré : 3,8 avec correcteur 0,95x ; 5,7 avec barlow apm 1,5x et 10,26 avec barlow apm 2,7x

     

    600295a4f0c2c_38.PNG.1b5e5e546177b53c12e78b471588171e.PNG600295c7ad389_57.PNG.351764bbb767403b7da371b8ab158d4b.PNG600295d05e263_1026.PNG.10685cee8c1bd6703068f673b9425345.PNG

     

     

    il y a aussi un champs que l'on doit prendre en compte  : le champs corrigé sur le correcteur

    le champs corrigés est l'espace ou l'image ne subit d’aberration optique (coma,astigmatisme, chormatisme ,vignetage)

    un correcteur est un ensemble de lentilles qui permet de corrigé ces aberrations mais sur un diamètre donné.

     

    dans le cas de mon correcteur Wynne le champs corrigé est de 50 mm mais sur certains le champs corrigé est plus restreint: 20 mm

    si vous prenez un capteur dont la diagonal est supérieur à 50mm vous aurez du vignetage et des aberrations dans les coins

    donc inutile de prendre une caméra full frame (pleine trame ) si votre champs corrigés n'est que de 20 mm

     

    il y a un autre champs à prendre en compte : la dimension des filtres

    suivant la diagonale du capteur vous devrez choisir un filtre de x mm de diamètre.

     

    post-276454-0-20712500-1554045523_thumb.jpg.383dc002eccc7b7d8305ee78a59202e2.jpg

     

    mais ce diamètre va aussi dépendre de la focale et et de la distance séparant filtre du capteur

    vous trouverez ci joint un lien permettant ce calcul : calcul diamètre des filtres

     

     

    - la Collimation :

     

    c'est une étape à ne surtout pas négliger et à faire à chaque sortie !

    ne la négliger pas . c'est simple à faire même si au début c'est source de stress et de désagréments

    Le but de la collimation est d’aligner l’axe optique du miroir primaire et du secondaire avec l’axe optique de la caméra .

     

    image.png.11029561bb3f65f1bbb9d28d21223ea6.png.59b192ccad102f22035395af78476b20.png

     

    elle est différente suivant  le tube que vous utilisez  et parfois inutile si vous utilisez une lunette

    dans ce post , je décris comment régler l'ensemble des éléments et comment réaliser la collimation de mon newton ASA 10N

    un tube mal collimaté et les étoiles seront déformées ou en forme de comète sur un newton.

     

    - le Warming Up (Mise en température ) :

     

    la encore c'est une étape que l'on ne doit pas négliger.

    suivant les tubes et son diamètre, la mise en température peut demander 30 mn pour un newton à 1 ou 2 heures d'attentes pour un mak 300mm tube fermé 

    sortir le tube en premier permet de gagner du temps d'attente car il vous faut bien 1/2h pour installer le matériel et mettre en station la monture

    on peut accélérer la mise en température en équipant le tube de ventilateur (à l’arrière)pour extraire la chaleur interne

     

    lorsque l'on a de l'humidité extérieure on est sujet à avoir de la buée sur les optiques . cela provoque un effet de halo autour des étoiles.

    pour désembuer les optiques, on va s'équiper d'un pare buée et si cela n'est pas suffisant de résistances chauffantes (si l'humidité est importante)

    principe des résistances chauffantes la buée

    et ne pensez pas que cette buée ne va que se déposer que sur le secondaire . et ceux qui vous disent que ce n'est pas possible sur un capteur , un correcteur ou un primaire sont des M....voici les conséquences de la buée sur le primaire d'un newton ;)

     

    20201023_235043.jpg.97a2dbc326fdc6e1eb9db5218db4e528.jpg

     

    et j'ai déjà eut le cas sur un correcteur de champs sur ma lunette.

    j'aborderais le sujet dans un autre post

     

     

    - Focus (la Focalisation) :

     

    la focalisation revient à déplacer l'ensemble correcteur+caméra par rapport au miroir secondaire  et trouver le point focal (ou mise en au point )

    je vais pas refaire le descriptif mais sachez qu'avec la température les matériaux se rétractent et se dilatent durant la soirée d'observation .

    il est donc nécessaire de la refaire régulièrement pour avoir des étoiles ponctuelles .

    j'ai pour principe de refaire la focalisation à chaque fois que je lance une séquence de prise de vue ou changement de filtre . la Mise au point

    cela me permet de vérifier pleins de paramètres comme : les nuages , la buée, le risque du tube qui bute sur la monture  (bip de la raquette 30mn avant que cela n'arrive), etc...

     

     

    - Le Tilt :

     

     c'est une erreur de perpendicularité entre le Capteur et l'axe optique provoquant des étoiles plus allongées dans un coin que dans l'autre

    cette fonction est disponible sur le logiciel prism V10. calcul du tilt je ferais un tuto en conséquence .

    sur un capteur APS-C  et en dessous , le risque d'avoir du tilt est vraiment très rare . pour tout vous dire ,j'ai fais quelques essais qui ne valait pas qu'on s'y attarde quand on est en vissé.

    par contre ce tilt est très présent sur les capteurs full Frame (suivant certains) . raison de plus pour commencer avec des capteurs APS -C

     

     

    -l'Orientation de la caméra :

     

    rien de plus agacent de ne pas savoir comment est positionné votre caméra . le logiciel prism permet de le faire par cette fonction  : le positionnement de la caméra

    cela peut vous éviter d'autre prises de vues en vue d'une mosaïque si l'objet est assez important.

    un objet décentré ou en partie "bouffé" donnera un résultat médiocre

     

    si c'est une Asi 533 c'est inutile car le capteur est carré par contre si c'est une Asi 1600mm Pro (capteur rectangulaire ) l'orientation et la position de l'objet dans le champs aura une grande importance sur le résultat.

    vous pouvez le faire manuellement (c'est gratuit ) ou à l'aide d'un rotateur de champs Rotateur de champ Falcon - Pegasus Astro - PEG-ROT-FALCON

     

     

    - l'Exposure time (Temps de poses) :

     

    c'est un domaine auquel je fais très attention . le résultat est souvent étonnant ;)

     

    1- lorsque je fais la focalisation je regarde surtout le paramètre affiché en arc seconde qui doit être le plus faible possible < 2 arcsec

    cela va vous indiquer le mode binning que vous devrez utiliser.

    dans le cas présent  , le seeing n'était pas terrible.... le mode binning 1x était donc à proscrire

    focalisation.png.9e7daa21f150a3687d63920f847a37fb.png

     

    2- vient ensuite le choix du gain  , de l'offset

    cela dépendra souvent de l'objet que l'on veut prendre : si il est brillant ou faible , si il est étendu

     

    certains préconisent ces valeurs  suivant ce que l'on recherche à faire

    with a 150mm aperture at f/4 :

     

    Optimal SNR: le Gain à 75; l'Offset à 15,  la pose de 480-600s

    Balanced SNR/Resolution: le Gain à 139; l'Offset à 30,  la pose de 210s

    High Detail/Resolution: le Gain à 200; l'Offset à 60, la pose de 90s

     

    3- et enfin le choix du temps de pose .

    il n'y a pas de secret il faut faire des essais .

    pour cela je fais différentes brutes avec des poses différentes et je les compare sur Pixinsight. le rendu est plus flagrant ;)

     

     

    - Les Flats :

    ça parait simple mais ces flats vont permettre d'éliminer tous les parasites sur les brutes (poussières,taches )

    si ils sont mal fait il aura des parasites résiduels  et le résultat ne sera pas probant .

    il faut les prendre au 2/3 de l'histogramme . avec la derniere version de prims V10 , le réglage du temps de pose des flats se fait automatiquement . il gère tout  et vous dit si l'exposition n'est pas grande .:)

     

    voila vous avez tout pour reussir une bonne photo .

     

    photo prise de 60s il y a un an  avec une astrotech 106 LE et une ASI 1600mm Pro : pas mal de gradian, des filtres posés à l'envers provoquant des halos ,temps de pose pas assez longues pour faire ressortir les draperies  , focalisation mal faite

     

    6003309fb5627_pleiadesluminance.png.2ba018c5f75f90eea233096b0fa842bc.png

     

     

    la dernière photo faite de M45 sur une pose de 95s avec un ASA 10N et une Asi 1600mm pro : le champs est plus réduit avec ce tube mais je la préfère car les étoiles sont plus fines, il y a plus de détails et le gradian est moins présent même si j'ai un résiduel de flat que je ne m'explique pas.

    je n'ai fait qu'une réduction du gradian sur cette photo

    M45.png.937c98ae0f0560ebe33cd49d6fc42b46.png

     

    il me faudra encore beaucoup de persévérance pour améliorer cette photo et obtenir le meilleur de ce tube

     

    bon ciel

    christophe

  3. Faite le même soir que la nébuleuse trifide

    NGC2683 se retrouve proche  du zénith et le ciel reste bon avec un SQM dépassant 20

    36x100s et 2x18x60 pour les couches rouges et bleues ,le vert étant un(R+B)/2

     

    ngc2683.jpg.9248815de58711042d5582fd208eebbf.jpg

     

    Par comparaison voici une précédente photo faite au 200/1000 associé à  l'eos  (48x60s)

    Avec cet APN je n'ai jamais pu régler parfaitement la balance des couleurs ,il persiste  toujours un fond verdâtre, ceci dit les performances sont honorables pour 48' de pose.

    Mais c'est tellement plus facile de photographier avec la lunette de 80mm et la caméra

     

     

     

    5fff3e38b13f7_2683eos200100048x60s.PNG.5c46b7c6f56f1fdf7b60ea5ae8c5e89e.PNG

     

  4. Bonjour à tous,

     

    Je trouvais la nouvelle version de ma reprise de vidéo du 16 novembre trop durement traitée sur la tache AR 2781. Je pense que ces le gros défaut des novices comme moi en photographie astronomique. A vouloir  à tout prix accentuer les détails au mépris de l'esthétique de l'image, on la rend moins agréable à regarder.

    Quand le film n'est pas parfait, il faut savoir rester dans les limites de l'acceptable, même si une impression de flou demeure.

    Voici une version définitive avec le même film, Astrosurface Proxima, et Registax R6. 10% des images stackées, soit 200 sur 2000 (j'en ai pris le double par rapport au dernier billet sur le sujet). Avec la montée du soleil sur l'horizon, les filtres OIII et UV/IR cut en série, une journée ensoleillée (le plus dur ici à avoir en région parisienne) et quelques nouvelles taches, j'espère sortir de nouvelles images avec la bonne orientation cette fois-ci.

     

    A bientôt,

     

    Claude Schuhmacher

     

    Nouvelle version définitive

    2020-11-09-1128_3-CapObj__100r_24T_200reg.jpg.7a2a9e3b2573bb2de82aecaed54e99f2.jpg

     

    Ancienne version

    image.png.8308b3acf1dbf63a91111976458b2f16.png

  5. Bonjour,

    Voici le maximum de détails qu'il est possible de photographier avec un simple trépied photo et mon matériel actuel depuis mon balcon situé en centre ville.

    Toutes les structures de couleur rouge sont des nébuleuses.

    Cette image est le résultat de l'empilement de 40 images.

    Chaque image est une pose de 20 secondes à 3200 iso réalisées avec un 6D defiltré refiltré astrodon et un objectif samyang de 14mm ouvert a 2,8. 

    Sans l'extinction de l'éclairage public il n'aurait pas été possible de réaliser cette image avec un matériel aussi limité.

    S'il n'y avait pas l'éclairage du parking, j'aurais pu assombrir encore plus le fond du ciel.

    Vincent

    tl_abbaye_ste-marie_arles-sur-tech_6d_3200iso_20secx40_1080p.JPG

  6. SAPC

    • 0
      entries
    • 0
      comments
    • 5080
      views

    No blog entries yet

    • 1
      entry
    • 0
      comments
    • 4766
      views

    Recent Entries

    jpg&mtl
    Latest Entry

    Bienvenue sur le Blog de l'Uranoscope de l'Ile de France.

  7. FloEd

    • 0
      entries
    • 0
      comments
    • 4277
      views

    No blog entries yet

    • 2
      entries
    • 0
      comments
    • 4079
      views

    No blog entries yet

  8. C/2020 M3 hier soir juste avant l'arrivée des nuages 98x20s. Elle a bien perdu de sa superbe....

    PS.jpg

    • 1
      entry
    • 0
      comments
    • 1058
      views

    Recent Entries

    MF_Erwan
    Latest Entry

    Lieux de prise de vue:

    • Saint-Pierre de Chartreuse (45°18'41"N 5°45'18"E 1639m)
    • Col de Rousset (44°50'33"N 5°25'23"E 1394m)
    • Albiez-Montrond (45°10'37"N 6°19'56"E 1905m)
    • Col du Glandon (45°14'22"N 6°10'31"E 1925m)
    • Col de l'Iseran (45°25'21"N 7°2'24"E 2741m)

     

    Monture: SkyWatcher EQ6 Goto

     

    Instruments: Samyang 135mm f/2.0 ED UMC

     

    Imageur: Sony A7s ASTRODON

     

    Logiciels:

    • Siril 0.9.10 Windows 64 bits
    • Photoshop CS6 13.0 Windows 64 bits
    • Iris 5.59 Windows
    • DeepSkyStacker 4.1.1 Windows 64 bits
    • 0
      entries
    • 0
      comments
    • 485
      views

    No blog entries yet