From the blog "astro 10 microns"

lorsque l'on se met à l'astronomie on se doit apprendre  le fonctionnement de sa monture  et de savoir collimater son tube . la première est assez simple à acquérir , la deuxième est souvent redouté par la plus part mais elle arrive tôt ou tard sur certains matériels . autant on peut être tranquille sur une lunette et un mak (et encore) autant c'est assez fréquent sur un newton. après plusieurs manipulations , les optiques ont tendance à bouger et l'image obtenue ne ressemble plus à ce que l'on a pu avoir au tout début de son achat . je ne vous referais pas le descriptif de cette collimation que tant d'autres ont déjà bien détaillés dans certaines vidéos.   je vais plutôt aborder le sujet sur trois type de collimateur  et surtout du Hotech 2"SCA   la premier chose que j'ai pu  apprendre sur ce forum , c'est que la collimation doit être parfaite lorsque vous descendez à des rapports F/D < 4. avec ce tube , il m'était fournit un collimateur cats'eyes qui est en théorie est précis et redoutablement efficace . j'ai aussi en ma possession un howie glatter 635nm en 2 pouces que j'avais acheté pour mon mak mais qui s'est trouvé totalement inutilisable sur ce type de tube avec un PO OK3 défectueux au niveau du Moteur MAP , j'ai vite constaté un jeu provoqué par l’imperfection du PO et ce quelques soit le collimateur. certains utilisent du scotch pour éliminer ce jeu
il bouge dans son logement même si il est posé à l'horizontale. il faut pour cela qu'il soit tenu dans toute sa longueur ce qui n'est pas le cas avec le TCF Léo 3 pouces avec l'adaptateur 2 pouces   c'est là que le Hotech 2 pouces se démarque du reste . il y a deux façon de le mettre dans le PO : http://www.hotechusa.com/category-s/22.htm   le 2 pouces à la particularité de se fixer de différentes façon puisque c'est aussi un 1,25 pouce. c'est un deux en un !   il s'adapte de deux façons :   - soit de faire varier le diamètre du collimateur . un système de 3 bandes s'élargissent lorsqu'on tourne la molette (compression ring ) pour venir coller au PO. - soit de le visser directement sur le PO sur du M48.   cela vous fait donc 4 méthodes de fixations   c'est cette dernière méthode que j'ai privilégié . son pas de vis est du M48 et cela ne laisse aucun jeu puisqu'il est solidaire correcteur de coma l'ensemble est ainsi bien aligné et votre collimation s'en trouvera améliorée   les défauts que j'ai pu constaté :   - prix élevé - le faisceau manque de finesse par rapport au howie glatter. - être obliger d'enlever le capuchon arrière pour couper le laser   ces qualités :   - ces méthodes de fixations  en 2 pouces et 1,25" - son système de centrage très efficace - sa précision pour effectuer la collimation - son réglage d'usine   n'oubliez pas qu'un collimateur n'est utilisable que si il a été bien réglè pour savoir si il est bien collimaté, vous le posez sur le le PO à la verticale et faite le tourner dans le PO . si il décrit un cercle c'est que la collimation est bonne à être refaite.       Sachez qu'il y a de fortes chances que votre collimateur soit décollimaté ! un comble pour un achat neuf. je vous conseille de ne l'utiliser que si vous êtes certains que votre tube soit bien collimaté. pour le collimater , rien de plus simple : il suffit pour cela de dévisser le capot et d'agir sur les 3 vis avec une clé 6 pans AMERICAINE.