Sign in to follow this  
  • entries
    65
  • comments
    31
  • views
    19373

le choix d'un Newton

aubriot

96 views

c'est une question souvent posée par les débutants qui ne veulent pas trop investir et ne veulent surtout pas se retrouver avec un tube compliqué à gérer.

ceci n'est que le reflet de mon ressenti et de mon expérience dans ce domaine

 

schématiquement  deux paramètres vont être pris en compte par l'Astram : le diamètre et la focale du tube .

hors s’arrêter à ces deux valeurs ne va pas vous aidez pour autant si vous ne prenez pas d'autres paramètres en compte

 

commençons par le diamètre :

 

plus il est grand et plus il est évident que vous collecterez de photons .  comparez ceci à une bassine avec un entonnoir qui va recueillir de l'eau sous une pluie battante .;)

la résolution de l’appareil sera d’autant plus grande que le diamètre du tube optique sera élevé. Ainsi, plus grand est le diamètre, plus vous percevrez les détails des objets que vous observerez.

mais cela va induire deux problèmes principaux : le poids de l'instrument et le diamètre du télescope .

autant il est facile de mettre un télescope de 10kg au diamètre raisonnable sur une monture , autant cela devient très compliqué lorsqu'on veut poser un tube de  20kg ayant un tube de 30cm de diamètre.

si vous débutez et que vous êtes souvent mobile limitez vous au 200/250mm

 

votre monture vous dira aussi merci et le prix de celle ci sera aussi infiniment moins chère.

dans tous les cas , misez tout sur la monture pour avoir le meilleur suivi ;)

 

passons maintenant à la focale :

 

c'est le deuxième paramètre qui va rentrer en jeu et pour faire simple :

la focale c'est la distance parcourue par la lumière dans le tube optique jusqu'au capteur.

 

- plus la focale est courte et plus le F/D est court (le grossissement est faible et la luminosité est importante).

               le champs est plus grand et  vous collecterez plus de photons en un minimum de temps. vous pourrez a ce moment faire de grandes étendues du ciel et de nébuleuses

- plus la focale est importante et plus le F/D est élevé (le grossissement est important et la luminosité est faible ) .

               plus le champs est réduit et plus les temps de poses seront longs : il sera plus dédié aux galaxies et aux amas de galaxies

 

tube.PNG.05e24d7ee7c639702bf3d3caee431b23.PNG

 

quelle focale prendre alors ?

 

l'avantage revient aux courtes focales pour les raisons suivantes :

 

- Le tube est plus court et est donc moins sensible au vent

- Il est plus facile d'augmenter la focale que de la réduire sur un newton. des correcteurs de coma en 2 pouces  < 1x sont plus rares et surtout plus chers .

- Les poses sont plus courtes et quand on y a gouté on ne peut plus s'en passer.

- Si votre monture ne peut tenir plus de 2mn en suivi vous devrez faire de l'autoguidage et là les choses se compliquent

- Si vous désirez faire des galaxies il vous suffira alors de remplacer votre correcteur de coma par une Barlow corrigé du style APM 1,5x ou 2,7x

- le poids du tube est aussi moindre. votre dos vous remerciera

- la collimation est plus pratique à réaliser même si elle est plus difficile à avoir . je m'explique : vous comprendrez vite  que plus le tube est court plus il est facile d'avoir l’œil à l'oculaire tout en tournant la clé pour régler le primaire . alors certains me diront : il suffit d'utiliser un laser... en effet mais encore faut il qu'il soit bien collimaté et il ne sera jamais aussi précis que le système Cas'eyes.

 

Autant de paramètres qui militent pour les newtons à courtes focales même si le prix est un peu plus élevé et la MAP un peu plus difficile à réaliser.

si votre niveau de connaissance et d'exigence est assez haut partez sur un tube en F/D de 4 . un F/D de 4 demande d'être  précis sur le montage sinon les défauts vont vite se voir .

par contre si vous  débutez privilégiez le F/D à 5  pour ensuite passer à plus faible.

 

alors vous me direz : mais pourquoi ne pas prendre un gros diamètre avec une courte focale  ?

 

en effet mais comme vous pouvez le remarquer sur les sites de ventes : avoir un gros tube avec un F/D très bas coute très cher.

des que l'on dépasse le seuil fatidique de F/D : 4 , il faut des miroirs stables en températures; des tubes en carbone , des PO de qualités et surtout avoir une collimation faite au petit oignon.

et là on n'est plus dans la même gamme de prix.

 

 

 

il y a aussi un autre avantage à prendre des focales courtes : l'échantillonnage va vous permettre d'opter pour les nouvelles caméras CMOS

je ne dis pas que les caméra CCD sont "mauvaises " mais la technologie est arrêtée et elle est vieillissante dans pas mal de domaines

 

prenons comme exemple trois tubes de la même marque (très connue des astrams ) mais avec des diamètres et des focales différentes en ventes sur le marché :

 

- Le Tube optique Newton 200/800 Sky-Watcher Black Diamond Dual Speed 550€

- Le Tube optique Newton 250/1000 Sky-Watcher Black Diamond Dual Speed à 700€

- Le Tube optique Sky-Watcher 300/1500 Black Diamond Dual Speed 900€

 

grâce à cet applicatif vous allez pouvoir choisir le type de caméra que vous pourrez adapter . tout dépendra de votre échantillonnage

https://astronomy.tools/calculators/ccd_suitability

 

- Pour le premier tube : une caméra du type ASI1600mm pro avec des pixels de 3,8µm conviendra parfaitement si votre seeing se trouve entre 2" et 4" pour le FWHM. la résolution se trouve à 0,98"/pixel

 

- Pour le deuxième tube : vous comprenez vite que la ASI 294mm pro avec des pixels de 4,63 µm pourra convenir avec une résolution se trouve à 0,96"/pixel pour un FWHM entre 2" et 4" .

 mais il ne faut pas que votre seeing soit plus mauvais car à ce moment là il vous faudra passer a des caméras avec des pixels plus gros et pas de toute premières jeunesses technologiquement .

 comme les caméras à base du capteur kaf8300 avec des pixels sont à 5,4 µm. Après il est possible de faire du binning logiciel avec les caméra CMOS mais la résolution va en partir fortement .

 

- Pour le troisième tube :  cela empire puisque là il faut carrément passer aux capteurs ayant des pixels de 7,4µm ou 9µm pour avoir un échantillonnage de 1"/pixel. la encore vous devrez opter pour des caméras CCD du type ATIK4000  car il n'existe pas de caméra CMOS avec ce type de pixel .

 

vu le prix , je trouve que les performances des CCD sont globalement en retrait : une résolution plus basse  , des débits plus faibles ,un bruit plus important ; un QE plus faible ....cela ne veut pas pour autant dire qu'elles sont mauvaises  puisqu'elles sont encore utilisées dans certains domaines de l'astronomie ou elles excellent.

il faut bien le reconnaitre , aujourd'hui les caméras qui sortent sur le marché ont des capteurs CMOS avec de petits pixels pour des performances plus importantes  et un prix contenu. ;)

 

 le point à prendre en compte est le lieux d'observation avec l'échelle de borthe Echelle de Bortle

plus celui ci est élevé plus votre tube ayant un F/D bas sera parasité .

des que l'on se trouve dans un endroit ou le borthe est > 7 il est conseillé de rester avec un tube de F/D mini de 5

sachez aussi qu'un lampadaire ou un mur très proche de votre set-up peut vous donner du fil a retordre . le pare buée sera d'office nécessaire  et le gradian sera difficile à enlever.

 

lien pour le choix d'observation carte AVEX

 

et le dernier  point est le choix de la monture qui n'est pas à prendre  à la légère : c'est l'élément principal  ! celui dont  il faut être attentif !.

sans une bonne monture : pas de bon suivi ; pas de possibilité de porter de gros tube bien lourds ; pas de stabilité

il vaut mieux une bonne monture avec un tube plus modeste que l'inverse . ;)

 

bon ciel

Christophe



0 Comments


Recommended Comments

There are no comments to display.

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now