• entries
    77
  • comments
    52
  • views
    24946

les parametres importants un CP et planetaire partie 2

aubriot

81 views

comme vous avez pu le voir lors de la première partie 1  pas mal de caractéristiques sont fournies par les constructeurs pour effectuer votre choix 

mais comme toutes caractéristiques , certaines sont plus importantes que d'autres suivant le domaines que l'on désire pratiquer

 

le reflet de ce document n'est que le ressenti et l'expérience que j'ai acquis à ce jour dans ces domaines .

 

l’astrophoto en Ciel Profond :

 

prenons le cas de la caméra CMOS 1600mm pro de la marque ZWO pour affiner

 

1600PRO-LOGO1-e1530004662200.jpg.f54c0a5b44819866b6adcf4330fc3ead.jpg

 

choix primordiaux (en vert)  :

- la taille du pixel  permettra de connaitre votre échantillonnage et de savoir si elle adaptée ou non à votre tube dans des conditions optimales (seeing)

- la diagonale déterminera le diamètre minimale des filtres et du chemin optique que vous devrez  avoir afin de ne pas subir d'aberrations optiques ou de vignetage

 

donnée secondaire (en violet ) :

- il n’est pas nécessaire de refroidir une caméra pour faire du ciel profond mais on vous le recommande fortement et ce dans le but de réduire le bruit

 

et en dernier  (en orange ) :

- pour le débutant ces données ne sont pas sa priorité mais pour les plus avertis ; le full Weel, le QE et ADC seront des caractéristiques importantes pour obtenir l’excellence

 

une donnée qui n'est pas fournie par le constructeur mais qui pourtant influencera fortement votre choix : le seeing . il ne devra pas être sous estimé

des cartes et applicatifs vous permettront de l'obtenir .

 

Conclusion  :

- on préconise souvent d'utiliser des caméra mono (mm ) refroidies (Pro) avec de grand capteur pour faire de la photographie du ciel profond .

- ça l'est de moins en moins vrai car les caméras couleurs ont depuis bien évoluées dans ce domaine et des filtres ont été spécialement élaborés pour celles ci.

- Et même si votre capteur est assez petits certains objets seront interessant à photographier (nébuleuses planétaires ,galaxies ,étoiles,amas ) et  vous satisferont amplement en attendant de passer à plus grand.

 

Nota : la caméra mono sera quand même plus sensible du fait que l'ensemble des pixels soit réceptif à la longueur d'onde sélectionné (RVB SHO)...ce qui n'est pas le cas de la couleur

par contre pour obtenir un image couleur avec une mono , il vous faudra faire des poses avec des filtres rouge , en vert ; en bleu puis ensuite effectuer des traitements pour recomposer la couleur d'origine

 

 

 

passons au planétaire   :

 

on préconise souvent l'utilisation de petites caméras couleurs pour trois raisons assez simples

 

- dans ce domaine on réalise une vidéo pour figer la turbulence et ne garder que les plus belles images couleurs

- la rotation des planètes est assez rapide ce qui empêche souvent de faire de la trichromie à partir d'une roue a filtre

- le diamètre de la planète étant assez petite sur l’écran , la résolution ne sera pas notre priorité . on pratique souvent le ROI pour augmenter les cadences

 

mais vous verrez que dans certains cas ou domaines les caméras mono s'en sortent plutôt bien

 

nous allons prendre comme exemple l' Asi 385Mc (couleur)  pour commencer

 

385Mc.jpg.8690eaca36745d457b272d200814944d.jpg

 

 

la donnée principale en planétaire sera le pixel de la caméra (en vert ).

 

- en planétaire on se permet de pousser la focale pour obtenir une planète assez importante sur l’image et à sur-échantillonner fortement pour obtenir plus de détails fins ( contrastes élevés)

toutes les caméras ne s'adaptent pas sur votre tube et en fonction de celles ci on devra respecter quelques règles pour obtenir le bon échantillonnage et le bon rapport F/D .

 

Nota : je vous ai mis une petite fiche xls qui vous aidera a faire ce choix.ce n'est pas le meilleur mais au moins il a le mérite de ne pas vous embêter avec des formules

 

le deuxième critère le débit et le nombre de fps (violet) :

 

Privilégiez l'USB3 et un taux de transfert élevé pour faire des vidéo en .ser ( limité pas le temps de pose de chaque vue ).

au dessus de 100 Fps (images/seconde ) on peut figer la turbulence et ainsi ne garder que les plus belles images afin de les assembler

 

les derniers critères seront le bruit  et le QE :

 

- plus on réduit le bruit plus on peut augmenter les cadences

- la sensibilité dans  le rouge- infra-rouge sera recherché pour éliminer la turbulence . c'est pour cette raison que la 290Mc et la 462Mc sont recherchées

-en utilisant des filtres spéciaux  on pourra faire ressortir certains détails de la planète (méthane CH4 ;ultraviolet pour venus , IR )

 

la résolution n'est pas très importante mais elle est parfois privilégiée pour caser un astre avec ses satellites  (Jupiter ou saturne)

 

vous me direz : et les monos dans tout cela ?

certaines se débrouillent très bien pour faire ressortir certains détails et excellent dans les champs plus grands

 

prenons la caméra Asi 174mm dont la réputation n’est plus à faire .

 

174.jpg.6b5909d1f7bcf05378ae762f422c2db7.jpg

 

comme vous pouvez le voir , elle permet d'avoir des débits importants et de couvrir un champs beaucoup plus grand que la ASi 385Mc

cela permet de faire du lunaire et du solaire.

 

Nota : ces deux astres étant très lumineux , le bruit sera le dernier cadet de nos soucis

 

 rassurez vous ,même avec une Asi 1600 vous pouvez réaliser de magnifiques photos de la lune dans sa totalité sur des lunettes de tailles respectables

 

bon ciel

Christophe

 

  • Like 1


0 Comments


Recommended Comments

There are no comments to display.

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now