• entries
    68
  • comments
    10
  • views
    17990

introduction

Sign in to follow this  
Geram22

1299 views

Quand on a la chance de posséder un jardin, celui-ci offre pleins d'opportunités, à commencer par celle, évidente, de cultiver un potager !!!

d'entreposer les objets les plus divers O.o, mais aussi de lever la tête et de s'intéresser au ciel .

Hormis le système solaire  et quelques grosses cibles comme M31où M13, l'observation directe nécessite une qualité de ciel qui n'est pas celle d'un jardin situé au cœur d'une agglomération de plus de 100000 habitants.

Le meilleur instrument est donc  pour le citadin ..la voiture qui permet de trouver le ciel de qualitéB|

L'observation visuelle est magique en plus d'être conviviale

La photographie, quant à elle, pour ceux qui n'y sont pas allergiques, permet de s'affranchir(jusqu'à un certain point)

d'une mauvaise qualité de ciel, d'explorer le ciel profond  et de multiplier les cibles.

 

Mon cahier des charges s'est assez rapidement décanté:imagerie rapide (3h de poses maximum),avantage donné à la découverte et à la diversité plutôt qu'à l’esthétique,informatique légère,proximité du canapé familial:P,matériel pas trop encombrant facile à mettre en œuvre sans poste fixe.Une forme de dilettantisme .

Certains aspects de l'astronomie n'apparaitront pas dans ce blog: le planétaire qui pour moi reste le domaine du visuel,le solaire qui nécessite un matériel spécial (dans l'avenir peut-être)

La photographie du ciel ,activité très exotique , est pourtant une exploration comme une autre:plongée sous marine, archéologie, ornithologie,spéléo.Je crois que détecter sur une photo un objet situé à 1 milliard d'années lumière est aussi émouvant que de voir un fossile au muséum,une image dans une grotte préhistorique.

J'ai donc pris l'habitude depuis 18 ans de passer quelques soirées par mois non pas dans mon canapé mais tout à coté dans le  jardin à tenter de capturer cahincaha des images d'un monde si extraordinaire que je ne m'en lasse toujours pas !

Ces déambulations célestes seront aussi l'occasion de faire des commentaires critiques sur les images , étant un autodidacte qui a beaucoup tâtonné

A cet égard je dois remercier les forums francophones, en particulier  celui qui m'héberge ,et bien sur leurs intervenants grâce auxquels j'ai pu progresser et.... me sentir moins seul.

Le matériel se démocratise mais cela reste de la photo et de l'optique ,donc illimité en coût ,me concernant ,au bout de 3- 4 ans d 'argentique et de bricolage,mon gros investissement fut une monture GPDX Vixen qui tourne toujours et un objectif russe Astro-rubinar

Ensuite avec le canon eos et l'arrivée de pc portables , l'évolution s'est faite gentiment,mais à l'époque ce fut un investissement conséquent

Approchant de la retraite j'ai investi dans un système d'autoguidage indépendant ,puis dans une caméra CCD 

J 'ai appris à me méfier de l'informatique et son obsolescence programmée ,raison pour laquelle l'autoguidage et le pilotage de la monture se font sur des boitiers autonomes hors PC

solution plus coûteuse mais semble t'il plus pérenne ,ainsi le brave eos 350 n'est plus utilisable que sur un pc de bureau en XP (conservé bien au chaud!!)

Ajoutons à cela les objectifs: des  newton de 200 et 150 de fabrication asiatique (mondialisation heureuse???),enfin il ne faut pas mésestimer le coût de la "quincaillerie": bagues ,adaptateurs, collimateur,batteries,connectique,correcteurs divers et variés,viseurs,filtres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040424.JPG

 

Sign in to follow this  


0 Comments


Recommended Comments

There are no comments to display.

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now