Sign in to follow this  
  • entries
    13
  • comment
    1
  • views
    898

les alimentations

aubriot

50 views

les conseils que je donne dans ce post  n'est que le ressenti et l'expérience que j'ai pu acquérir dans ce domaine

 

LES ALIMENTATIONS RÉGULÉES :

l'astronome amateur pense souvent à la stabilité , la précision et l'équilibrage de sa monture (entre autre ) ..... hors il délaisse bien souvent l'alimentation  qui est la base de toutes observations .

sans alimentation ,vos équipements  ne fonctionneront pas et il serait dommage de voir partir plusieurs milliers d'euros pour un simple Court Circuit.

il est donc indispensable de posséder une alimentation stable et comportant toutes les sécurités de base.

vous avez le choix et ce n'est pas ça qui manque.

 

entre les alimentations de bases qu'ils ne valent pas un cachou et celles qui sont stabilisées il y a un fossé.

 

 

1-vous aurez tout intérêt à prendre des alimentations 80 plus.

elle vous permettrons de fournir un rendement supérieur à 80%, de limiter la puissance de votre batterie et de faire des économies d'énergies.

 

2- la puissance de l'alimentation devra être supérieur à la consommation de vos équipements .

je prend toujours une marge de 20% pour éviter la chauffe des composants et écourter sa durée de vie.

 

3- elle devra comporter toutes les sécurités en cas d'anomalie de tensions.

exemple de protection électrique  : OCP, OVP, SCP, OPP, OTP

 

OVP (Over Voltage Protection)

UVP (Under Voltage Protection)

OPP (Over Power Protection)

SCP (Short Circuit Protection)

OCP (Over Current Protection)

OTP (Over Temperature Protection)

 

4- elle devra bien sur fournir la tension de base la plus régulière possible.

il est assez fréquent de voir de petites alimentations fournir des tensions mal redressées ou comportant des parasites.

il n'y a pas de secret ....plus les composants sont de qualités plus la tension sera stable

 

5 - elle devra être bien ventilée.

la ventilation permet de bien réguler la température des composants et éviter les dérives de tensions.

 

chacun fait en fonction de ces besoins et de ces finances .

depuis peu , certaines personnes reconvertissent d'anciennes alimentations de PC fixe pour en faire des alimentation stabilisées

https://www.latelierdugeek.fr/2013/05/11/transformer-une-alimentation-de-pc-en-alimentation-datelier/

 

l'idée est excellente mais là encore méfiance !

prendre une alimentation bas de gamme comme dans ce tuto  pour alimenter vos équipements  n'est pas la meilleure solution.

 

lorsque vous allez sur le terrain vous devrez avoir une alimentation portable et une autonomie requise pour toute la durée de l'observation.

diverse solutions s'offrent à vous de la plus chère à la plus complexe.

il a celui qui va investir quelques centaines d'euros pour avoir du clé en main

https://www.loisirsplaisirs.com/celestron/2651-alimentation-de-terrain-12-volts-17-ah-rechargeable.html

et puis celui qui préfèrera alimenter directement ces équipements sans gage de sécurité

https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/alimentations-piles/cable-adaptateur-pince-crocodile-vers-allume-cigare_detail

 

LES BATTERIES :

la batterie est aussi un élément à ne pas sous estimer

elle permet de vous fournir l'autonomie désirée.

 

attention aux ventes qui vous promettent des dizaines Ah avec des batteries ion/litium !

 

les seules batteries capablent de vous fournir cette autonomie sont des batteries à décharge lentes qui pèsent plusieurs kilo (et c'est peu dire).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Accumulateur_électrique

 

La valeur en Ah, pour "Ampère.heures" (pas ah) c'est la capacité de la batterie; c'est à dire la quantité d'électricité qu'elle peut emmagasiner en chargeant 10 heures (débit du chargeur à ajuster). Cette capacité est définie par les normes UTAC pour une batterie automobile.
La valeur  "A" pour Ampères  est la valeur de l’ampérage du courant maximum qu'elle peut débiter .
Ce courant maximum est limité dans le temps afin d'éviter les inconvénients dus à la surchauffe des constituants.

https://elekk.fr/calculez-simplement-l-autonomie-de-votre-batterie/

 

sachez qu'une batterie  :

 

- c'est comme un être humain, elle n'aime pas les fortes chaleurs et les basses températures

- elle perd environ 10 % de son autonomie /an suivant son utilisation

- une batterie à plomb fermé ne devra pas être déchargé à plus de 50% de son autonomie. il en est tout autre avec les batteries ion/lithium.

- une batterie à décharge lente peut être stockée pendant 6 mois sans être rechargée. ce n'est pas le cas des ion/litium

- la durée de vie d'une batterie est d'environ 5 à 7 ans

 

s'il vous arrive de faire un court circuit sur votre batterie , prenez vos jambes à votre cou et fuyez le plus rapidement possible !

il se passe un effet d'emballement jusqu’à l'explosion de la dite batterie.

 

si vous optez par un convertisseur de tension qui transformera le 12V= en 220V~ , il permettra de sécuriser vos installations au détriment de votre autonomie .

pour mon cas j'ai opté pour ce modèle car ma monture requiert du 24V= . cela me permet d'avoir du 24V= et d'avoir les sécurités nécessaires

https://www.apb-bluepower.com/convertisseur-dc-dc-victron-orion-12-24-240w,fr,4,DCDC-VIC-OrTr-1224-10.cfm

 

LES ONDULEURS :

 

Le choix d’un onduleur se détermine à partir de :

 

-       La puissance des équipements à sécuriser (Watt)

                                          Formule :Nombre VA = Nombre de Watts /0.66.

-       Le niveau d’autonomie souhaité.

-       Son utilité (différent type onduleur)

 

OFF-LINE : La technologie basique et le temps de

commutation trop long réduisent le champs

d'utilisation de ce type d'onduleur. Ainsi ils seront

recommandés pour les activités bureautiques

basiques.

IN-LINE : Son pilotage par micro processeur, son temps

de commutation court et sa grande polyvalence rendent ce

type d'onduleurs compatible avec les activités suivantes,

applications bureautiques, jeux et activités multimédia,

périphériques (fax, imprimantes, scanner, modem...).

ON-LINE : Son système de reconstitution permanant du

courant combiné à un temps de commutation nul pour un

signal pur et régulé rend ce type d'onduleur compatible

avec les applications suivantes : Environnement

électrique  très perturbé ,tous  systèmes électroniques
même très perturbé, sensibles, serveurs informatiques etc…

 

http://www.mononduleur.fr/content/10-calcul-de-puissance

 

je vous conseille de prendre le dernier . il est plus cher mais assure toutes les sécurités nécessaires au bon fonctionnement de vos appareils .

 

Ils  évitent  :

 

-   Les Chutes de tension

-   Les Surtensions

-   Les Coupures

-  Les Pics (Lissage de la courbe de tension)

-  Les  Bruits (Filtrages des interférences électromagnétiques)

-

ils Garantissent une autonomie en fonction de la consommation de vos équipements.

un onduleur de 1KW vous permettra largement de sécuriser vos installations sur une courte période.

http://www.onduleurs.fr/infocenter.php?icPath=7_21

 

vous l'aurez compris , l'alimentation est gage de bonnes observations et sans elle  il n'y aurait pas astrophotographie

bon ciel

Onduleur.ppt



0 Comments


Recommended Comments

There are no comments to display.

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now