Le catalogue Top200!


Introduction

Ce catalogue est une liste des objets du ciel profond qui, selon moi, sont intéressants à observer dans un télescope de 200 mm. Il peut s'agir d'objets brillants ou faciles, mais pas forcément. J'espère montrer avec ce catalogue qu'il ne faut pas se limiter aux seuls Messiers. Il existe des listes d'objets permettant d'aller au-delà du catalogue Messier, comme le "Herchel 400" et le catalogue de Caldwell. Le premier fournit une liste homogène d'objets non-Messiers intéressants et je n'ai rien à y redire. Par contre, le catalogue de Caldwell est très inhomogène et donne l'impression que son auteur n'a pas observé tous les objets de sa liste, sinon en photo ! Bref, j'ai essayé avec ce "Top200!" de faire mieux, sans me limiter arbitrairement à 110 ou 400 objets.

Le catalogue indique le nom de l'objet (ils sont rangés par ordre d'ascension droite dans la constellation), puis ses coordonnées 2000.0, sa nature (AO, AG, NP, etc.), sa magnitude visuelle ('B' indique une magnitude dans la bande bleue ou photographique) et ses dimensions. La magnitude des amas ouverts n'est pas la magnitude globale de l'amas (souvent peu significative) mais la magnitude à partir de laquelle l'amas est identifié, obtenue en utilisant le logiciel "Guide". Il en est de même pour les nébuleuses obscures.

Pour plus de détails sur toutes ces données, se reporter au petit guide des constellations. Ces renseignements sont suivis de commentaires, indiquant en général ce qu'il faut s'attendre à voir. Les codes de couleur sont les mêmes que dans mes notes d'observation ; ils permettent de visualiser rapidement le type des objets.

J'y ai inclus également quelques étoiles doubles ou particulières. Les étoiles doubles accessibles à un télescope de 200 mm, il y en a des milliers ! Mais certaines d'entre elles montrent des contrastes de couleur, surtout parmi les plus brillantes. Je prévois d'inclure également des étoiles particulières, comme T Lyrae qui est une étoile rouge, ou l'étoile de Barnard qui montre un mouvement propre très rapide. Le catalogue sera alors une liste d'objets divers intéressants dans un télescope de 200 mm, et non seulement une liste du ciel profond.

Des étoiles sont attribuées pour les objets les plus intéressants à observer visuellement. Ce système est subjectif et ne concerne que l'observation visuelle dans un télescope de 200 mm (sous un bon ciel), pas la photographie. Voici en gros leur signification :
Objet très intéressant à observer dans un 200 mm.
Objet spectaculaire, une vedette de la constellation.
Objet très spectaculaire, une vedette du ciel.

Lorsque vous aurez observé tout ce beau monde avec un télescope de 200 mm, il sera temps de passer au diamètre supérieur ! (ou de chercher les centaines d'objets plus faibles qui ne sont pas dans cette liste...)


Le catalogue

Andromeda (Andromède)Circinus (le Compas)Lacerta (le Lézard)Piscis Austrinus (le Poisson Austral)
Antlia (la Machine Pneumatique)Columba (la Colombe)Leo (le Lion)Puppis (la Poupe)
Apus (l'Oiseau de Paradis)Coma Berenices (la Chevelure de Bérénice)Leo Minor (le Petit Lion)Pyxis (la Boîte)
Aquarius (le Verseau)Corona Australis (la Couronne Australe)Lepus (le Lièvre)Reticulum (le Réticule)
Aquila (l'Aigle)Corona Borealis (la Couronne Boréale)Libra (la Balance)Sagitta (la Flèche)
Ara (l'Autel)Corvus (le Corbeau)Lupus (le Loup)Sagittarius (le Sagittaire)
Aries (le Bêlier)Crater (la Coupe)Lynx (le Lynx)Scorpius (le Scorpion)
Auriga (le Cocher)Crux (la Croix du Sud)Lyra (la Lyre)Sculptor (le Sculpteur)
Bootes (le Bouvier)Cygnus (le Cygne)Mensa (la Table)Scutum (l'Écu de Sobieski)
Caelum (le Burin)Delphinus (le Dauphin)Microscopium (le Microscope)Serpens (le Serpent)
Camelopardalis (la Girafe)Dorado (la Dorade)Monoceros (la Licorne)Sextans (le Sextant)
Cancer (le Cancer)Draco (le Dragon)Musca (la Mouche)Taurus (le Taureau)
Canes Venatici (les Chiens de Chasse)Equileus (le Petit Cheval)Norma (la Règle)Telescopium (le Télescope)
Canis Major (le Grand Chien)Eridanus (l'Éridan)Octans (l'Octant)Triangulum (le Triangle)
Canis Minor (le Petit Chien)Fornax (le Fourneau)Ophiuchus (le Serpentaire)Triangulum Australe (le Triangle Austral)
Capricornus (le Capricorne)Gemini (les Gémeaux)Orion (Orion)Tucana (le Toucan)
Carina (la Carène)Grus (la Grue)Pavo (le Paon)Ursa Major (la Grande Ourse)
Cassiopeia (Cassiopée)Hercules (Hercule)Pegasus (Pégase)Ursa Minor (la Petite Ourse)
Centaurus (le Centaure)Horologium (l'Horloge)Perseus (Persée)Vela (les Voiles)
Cepheus (Céphée)Hydra (l'Hydre)Phoenix (le Phénix)Virgo (la Vierge)
Cetus (la Baleine)Hydrus (l'Hydre Mâle)Pictor (le Peintre)Volans (les Poissons Volants)
Chamaeleon (le Caméléon)Indus (l'Indien)Pisces (les Poissons)Vulpecula (le Petit Renard )


Andromeda (Andromède)

NGC 7662
23h 25.9m +42° 33'NP 4+3Mag=8.320"/130"
La nébuleuse de la boule de neige bleue ("blue snowball"), très brillante, mais petite. Essayez de détecter son étoile centrale et sa couleur particulière.
NGC 7686
23h 30.2m +49° 08'AO III 2 p(12.0)14'
Un petit amas ouvert formé d'étoiles assez brillantes, bien que pas très nombreuses.
M110
00h 40.3m +41° 41'GE5pMag=8.121.9x11.0'
Galaxie elliptique étendue, très allongée, sans centre bien marquée. C'est l'une des deux galaxies satellites proches de M31.
M32
00h 42.7m +40° 52'GcE2Mag=8.18.7x6.5'
Galaxie elliptique ronde, petite, brillante, avec un petit noyau très brillant. C'est l'autre satellite proche de M31. Attention de ne pas prendre M32 pour une étoile lors d'observation à faible grossissement.
M31 (la galaxie d'Andromède)
00h 42.7m +41° 16'GSA(s)bMag=3.4191x62'
La plus grande du Groupe Local, à environ 700 kpc de notre Galaxie. Immense, bien adaptée aux jumelles. Le télescope montre au moins une bande sombre, qui délimite le bulbe et un premier bras, et éventuellement une deuxième bande sombre. Au sud-ouest, assez loin, la petite tache allongée diffuse est NGC 206, un nuage stellaire de la galaxie, similaire à celui de l'Écu par exemple.
NGC 404
01h 09.5m +35° 43'GS0(s)-:Mag=10.33.5x3.5'
Galaxie elliptique ronde, isolée, située assez proche du Groupe Local. Elle offre la particularité d'être située juste à côté de l'étoile Bêta And (Mirach), dont la couleur orange et l'éclat contraste avec la pâle lueur diffuse de la galaxie.
NGC 752
01h 57.8m +37° 41'AO III 1 m(10.5)75'
Amas ouvert très étendu, à observer à faible grossissement, et même aux jumelles. Il est situé à la pointe d'une alignement d'étoiles ressemblant à une crosse de hockey. C'est un amas relativement âgé.
Gamma And (Almach)
02h 03.9m +42° 20'2.3 et 5.09.6"63°
Superbe étoile double colorée. La plus brillante est orange, et son compagnon est bleu.
NGC 891
02h 22.6m +42° 21'GSA(s)b(:)/Mag=9.92.5x4.5'
Galaxie spirale vue par la tranche. Elle est située dans un groupe proche du Groupe Local, qui contient aussi NGC 1003 et NGC 1023 dans Persée, et NGC 925 dans le Triangle (entre autres). Sa bande d'absorption est perceptible sous un ciel bien transparent. En fait, la qualité du ciel est prépondérante, et la galaxie est souvent décevante.

Aquarius (le Verseau)

M72
20h 53.5m -12° 32'AG IXMag=9.45.9'
Amas globulaire relativement lointain, facile à voir mais non résolu dans un télescope de 200 mm.
NGC 7009 (la nébuleuse Saturne)
21h 04.2m -11° 22'NP 4+6Mag=8.325"/100"
Petite nébuleuse planétaire très brillante, qui montre une couleur verte caractéristique. Son étoile centrale est visible, mais sans doute pas (à 200 mm) ses deux barres qui lui donnent une allure de Saturne ?
M2
21h 33.5m -00° 49'AG IIMag=6.512.9'
Amas globulaire très intéressant, l'une des dix plus beaux sous nos latitudes. Ses étoiles sont concentrées, un peu comme pour M15, le voisin du nord. Plusieurs dizaines résolues sous un bon ciel.
NGC 7184
22h 02.7m -20° 49'GSB(r)cMag=10.96.0x1.5'
L'une des galaxies les plus brillantes de la constellation. Allongée, montre quelques détails de sa structure. Mais c'est en photographie qu'elle révèlera sa forme "en Saturne", due à son anneau interne.
41 Aqr
22h 14.3m -21° 04'5.6 et 6.75.1"112°
Une étoile double colorée, la principale étoile étant jaune. Son compagnon semble bleu.
Dzêta Aqr
22h 28.8m -00° 01'4.3 et 4.51.9"183°
Étoile double orbitale (les éléments donnés sont pour 2002), composée de deux étoiles blanches identiques.
NGC 7293 (la nébuleuse Helix)
22h 29.6m -20° 48'NP 4+3Mag=7.3769"+ext
La nébuleuse de l'Hélice est probablement la nébuleuse planétaire la plus proche de nous. Très faible au premier abord, elle est nettement plus intéressante avec un filtre O-III (ou UHC), qui montre sa structure en anneau.
Tau-1 Aqr
22h 47.7m -14° 03'5.7 et 9.021.5"126°
Étoile double colorée, l'étoile principale étant bleutée et le compagnon jaune.
94 Aqr
23h 19.1m -13° 28'5.3 et 7.012.3"351°
Couple montrant un contraste de couleur : l'étoile principale est jaune et son compagnon paraît bleuté.
NGC 7606
23h 19.1m -08° 29'GSA(s)bMag=10.85.4x2.1'
Une autre galaxie brillante et allongée. Observez le léger contraste entre le bulbe brillant et le disque plus faible.
NGC 7727
23h 39.9m -12° 18'GSAB(s)apMag=10.64.7x3.5'
Galaxie brillante accompagnée par une autre, NGC 7723, de magnitude 11.2, à 45' sud. Le couple est vu ensemble dans un oculaire de longue focale. Voyez-vous une troisième galaxie ? (NGC 7724, proche de NGC 7727, n'est que de treizième magnitude.)

Aquila (l'Aigle)

NGC 6709
18h 51.5m +10° 21'AO III 2 m(11.5)14'
Un amas ouvert fourni en étoiles assez brillantes,
V Aql
19h 04.4m -05° 41'var(SRb)6.6 à 8.4P=353 j.
Une étoile variable rouge dans le champ de la Voie Lactée, proche de Lambda Aql. La petite nébuleuse planétaire NGC 6751 est située à 30' sud-est de cette étoile. La couleur de l'étoile est bien visible au télescope.
NGC 6755
19h 07.8m +04° 16'AO IV 2 m(13.0)14'
Amas ouvert assez étendu, qui contient plusieurs étoiles doubles.
NGC 6781 (la nébuleuse Aquila)
19h 18.4m +06° 33'NP 3b+3Mag=11.4109"/ext
Nébuleuse planétaire assez faible, ronde et plutôt étendue, et qui peut montrer quelques détails.
NGC 6804
19h 31.6m +09° 13'NP 4+2Mag=12.2(B)31"/66"
Jolie petite nébuleuse planétaire annulaire. L'anneau est-il perceptible dans un télescope de 200 mm ? À défaut, elle ne montrera qu'un disque rond, mais pas uniforme.
B 142-3
19h 40.7m +10° 57'NO Ir(12.5)80x50'
Nébuleuse obscure étendue, à observer à très faible grossissement sous un ciel noir, vue comme un espace noir en forme de "E".

Aries (le Bélier)

Gamma Ari (Mesartim)
01h 53.5m +19° 18'4.5 et 4.67.5"
Couple composé de deux étoiles identiques, alignées nord-sud. Un classique pour les petits instruments.
NGC 772
01h59.3m +19° 00'GSA(s)bMag=10.37.2x4.3'
Galaxie brillante et lointaine (elle est située à environ 2,5 fois la distance de l'amas de la Vierge, et c'est peut-être l'astre le plus lointain accessible à une lunette de 60 mm.) Son compagnon de magnitude 13 est-il visible ?
Epsilon Ari
02h 59.2m +21° 20'5.2 et 5.61.4"209°
Ce couple est serré et peut servir de test pour un télescope de 200 mm et moins. Si l'optique est bonne et le ciel suit, il doit être séparé.

Auriga (le Cocher)

NGC 1664
04h 51.1m +43° 42'AO III 1 p(12.5)9'
Amas ouvert pas très dense, pas très spectaculaire, mais pas trop difficile non plus.
Oméga Aur
04h 59.3m +37° 53'5.0 et 8.24.7"
Couple assez facile à fort grossissement, présentant un contraste d'éclat. La primaire est jaunâtre.
Epsilon Aur
05h 02.0m +43° 49'var(EA/GS)2.9 à 3.8P=27 ans
Cette étoile géante (type spectral F0Ia, comme Canopus ou Phi Cas) est éclipsée tous les vingt-sept ans par un astre encore plus grand et encore énigmatique. Les éclipses durent deux ans. La prochaine débutera mi-2009.
NGC 1893
05h 22.6m +33° 31'AO II 2 mn(12.5)25'
Amas ouvert étendu, pas très spectaculaire et pas difficile, au milieu d'un champ très riche de la Voie Lactée. Il baigne dans une faible nébulosité (IC 410) qui réclame un plus grand diamètre et un filtre interférentiel.
NGC 1907
05h 28.0m +35° 19'AO II 1 mn(13.0)7'
Joli petit amas ouvert assez condensé, à seulement 30' sud de M38. Les deux amas peuvent apparaître dans le même champ d'un oculaire à faible grossissement.
M38
05h 28.7m +35° 50'AO III 2 m(11.0)20'
Très bel amas ouvert, accessible aux petits diamètres, dont les étoiles principales dessinent une sorte de croix, ou d'avion aux ailes déployées. Le petit amas NGC 1907, plus difficile, est visible dans le même champ à faible grossissement.
M36
05h 36.1m +34° 08'AO II 3 m(11.0)10'
Encore un bel amas ouvert pour les petits diamètres. Ses étoiles sont un peu plus brillantes que celles de M38 mais moins nombreuses.
M37
05h 52.4m +32° 33'AO II 1 r(11.5)14'
Un des plus beaux amas ouverts du ciel, notamment pour un petit diamètre, avec le Double Amas et M35, du fait de sa richesse et de sa densité. Il montre une centaine d'étoiles serrées formant une sorte de triangle, qui se détache très bien du champ étoilé.
Thêta Aur
05h 59.7m +37° 13'2.7 et 7.23.8"309°
Dans le même style qu'Oméga, en plus difficile. Les composantes sont blanches.
Psi-5 Aur
06h 46.7m +43°35'5.3 et 8.631.6"37°
Couple écarté, pour les petits instruments.
NGC 2281
06h 49.3m +41° 04'AO I 3 p(11.5)25'
Amas facile, pour les petits diamètres. Pas trop riche, pas trop dense, mais formé d'étoiles brillantes (un peu comme M39, en moins grand).

Camelopardalis (la Girafe)

Stock 23
03h 16.3m +60° 02'AO III 3 p n(10.0)15'
Petit amas ouvert relativement pauvre mais composé d'étoiles brillantes. Il est très bien adapté à des petits instruments de courte focale ou même à des jumelles.
HR 1204 (la Cascade de Kemble)
03h 57.4m +63°04'astérismeMag=5.02.5°
La Cascade de Kemble est un étonnant alignement fortuit d'une vingtaine d'étoiles de magnitude 5 à 9 qui pointe au sud-est vers l'amas ouvert NGC 1502. HR 1204 (dont on donne ici les coordonnées et la magnitude) est l'étoile la plus brillante, à mi-chemin. Elle est déjà visible dans un chercheur de 50 mm : ses étoiles sont faibles pour la plupart et donnent une impression qu'elles sont été semées à intervalle régulier. Le meilleur instrument pour apprécier la Cascade reste la paire de jumelles de grand diamètre.
NGC 1501
04h 07.0m +60° 55'NP 3Mag=11.555x48"
Cette très belle nébuleuse planétaire a le tort d'être située dans une constellation peu remarquable... À trouver à 1.4° S de NGC 1502. Au 200 mm, elle est ronde et assez faible, mais on devine déjà un assombrissement au centre; Un plus grand diamètre est nécessaire pour percevoir la structure annulaire et l'étoile centrale.
NGC 1502
04h 07.7m +62° 20'AO II 3 p(11.0)8'
Ce petit amas très compact est composé d'étoiles brillantes qui se répartissent autour de l'étoile double STF 485 (appelée aussi SZ Cam). Il est parfaitement adapté aux petits diamètres et même à un ciel médiocre.
NGC 1569
04h 30.8m +64° 51'GIrBmMag=11.03.6x1.8'
Galaxie irrégulière, l'une des plus proches galaxies hors de notre Groupe Local (elle fait partie du groupe de IC 342). Sa brillance de surface est relativement élevée.
NGC 2146
06h 18.7m +78° 21'GSB(s)abpMag=10.66.0x3.4'
Galaxie allongée, assez faible.
NGC 2336
07h 27.1m +80° 11'GSAB(r)bcMag=10.47.1x3.9'
Galaxie présentant un contraste d'éclat entre son bulbe et le faible disque (allongé nord-sud) qui l'entoure.
NGC 2403
07h 36.9m +65° 36'GSAB(s)cdMag=8.521.9x12.3'
Cette galaxie de très faible brillance de surface est largement plus difficile que ce que sa magnitude laisserait espérer. Elle fait partie du groupe M81-82. C'est une des galaxies qui montre le mieux sa structure spirale... mais pas dans un 200 mm.
NGC 2655
08h 55.6m +78° 13'GSAB(s)/aMag=10.14.9x4.1'
Galaxie ronde, assez faible.

Cancer (le Cancer)

Dzêta Cnc
08h 12.2m +17° 39'5.1 et 6.25.9"73°
Couple facile composé de deux étoiles jaunes brillantes. L'une des deux est elle même double, mais le couple est beaucoup plus difficile (seulement 0.9" d'écart actuellement) et reste un challenge pour un télescope de 200 mm.
Phi-2 Cnc
08h 26.8m +26° 56'6.2 et 6.25.2"218°
Couple composé de deux étoiles blanches identiques, un peu dans le style de Gamma Ari.
M44 (la Ruche)
08h 40.1m +19° 59'AO II 2 m(8.0)95'
Visible à l'oeil nu - c'est même l'astre le plus brillant de la constellation (magnitude globale 3,1). Très beau dans une paire de jumelles ou à travers un instrument de très courte focale, déborde du champ de la plupart des télescopes plus importants.
VZ Cnc
08h 40.9m +09° 50'var(dSct)7.2 à 7.9P=4h17m
Étoile variable de type Delta Scuti, qui varie suffisamment rapidement pour permettre une observation de sa période complète en moins d'une nuit. Réalisable aux jumelles. Dommage que son amplitude ne soit pas plus importante (cela dit, les Delta Scuti ont en général une amplitude bien plus faible).
Iota-1 Cnc
08h 46.7m +28° 46'4.1 et 6.030.7"307°
Très belle étoile double, dans le style d'Albiréo : une jaune brillante, une bleutée moins brillante, toutes deux bien écartées.
M67
08h 50.8m +11° 49'AO II 2 m(11.0)30'
Amas ouvert facile, riche et dense, spectaculaire même avec un petit diamètre (mais sous un bon ciel). C'est un des plus vieux amas ouverts connus.
NGC 2775
09h10.3m +07° 02'GSA(r)abMag=10.14.3x3.3'
Galaxie ronde assez facile, non loin de la tête de l'Hydre.

Canes Venatici (les Chiens de Chasse)

NGC 4111
12h 07.0m +43 04GSA0(r)+:/Mag=10.74.6x1.0'
Galaxie lenticulaire vue par la tranche, la principale d'un groupe relativement riche, mais composé de galaxies peu brillantes.
NGC 4143
12h 09.6m +42° 32'GSAB0(s)/aMag=10.82.3x1.4'
Une autre galaxie du groupe de NGC 4111, moins allongée.
NGC 4214
12h 15.7m +36° 20'GIrAB(s)mMag=9.88.5x6.6'
Galaxie irrégulière proche du Groupe Local, mais de faible brillance de surface. Difficile en visuel.
2 CVn
12h 16.1m +40° 40'5.9 et 8.711.6"260°
Oh la belle étoile double ! C'est une mini-Albiréeo : A est jaune or, B est bleutée.
NGC 4244
12h 17.5m +37° 48'GSA(s)cd:/Mag=10.416.6x1.9'
Voici une très belle galaxie vue par la tranche, mais qui demande un bon ciel. Elle est étonnemment longue et allongée !
M106
12h 19.0m +47° 18'GSAB(s)bcMag=8.418.6x7.2'
Cette galaxie est l'une des rares qui révèle sa structure spirale (en vision décalée et pas en entier) dans un 300 mm. Pour un 200 mm, est-ce possible ? Peut-être sous un ciel de montagne ? On notera alors que les bras ne sont pas complètement symétriques. Quoiqu'il en soit, c'est une belle galaxie brillante, deux fois plus longue que large, avec un petit noyau rond.
NGC 4449
12h 28.2m +44° 06'GIrBmMag=9.66.2x4.4'
Voici sans doute la galaxie irrégulière la plus facile à observer (dans notre ciel boréal). C'est une galaxie brillante à la forme un peu rectangulaire. Il semble y avoir comme deux bulbes à l'intérieur.
NGC 4490
12h 30.6m +41° 38'GSB(s)dpMag=9.86.3x3.1'
Galaxie brillante facile à pointer tout près de Chara. Elle possède un compagnon proche de magnitude 11.9 : NGC 4485. Les deux galaxies sont orientée dans des directions perpendiculaires.
NGC 4618
12h 41.5m +41° 09'GSB(rs)mMag=10.84.2x3.4'
Cette galaxie forme un coupe intéressant avec NGC 4625 (mag=12.4), accessible à un télescope de 200 mm sous un bon ciel.
NGC 4631
12h 42.1m +32° 32'GSB(s)d/Mag=9.215.5x2.7'
Cette galaxie, parfois surnommée « la Baleine », est l'une des trois ou quatre plus belles galaxies pour un télescope de 200 mm. Non seulement elle est brillante en magnitude globale, mais de plus elle a une brillance de surface élevée. Elle aurait sûrement pu être cataloguée par Messier si celui-ci était passé dans les parages. Elle montre à l'oculaire une grande nébulosité contrastée, très étendue et allongée, à la forme asymétrique et particulière. Vraiment une forme bizarre. Son noyau est décentré, et la galaxie est plus brillante d'un côté que de l'autre. Je lui trouve des points communs avec M82. Juste au nord, un petit compagnon peut être observé avec un télescope de 200 mm, NGC NGC 4627 (mag=12.4).
NGC 4656
12h 44.0m +32° 10'GSB(s)mpMag=10.515.1x3.0'
Quelle drôle de galaxie ! Peut-être la plus bizarre du ciel ? Parfois surnommée la « Crosse de hockey », elle est constituée de deux portions brillantes (NGC 4656 proprement dite et NGC 4657, qui est peut-être une petite galaxie entrée en collision) et d'une longue « queue » très faible du côté opposé.
Y CVn (La Superba)
12h 45.1m +45° 26'var(SRb)7.4, à 10.0pP=157j
C'est une étoile carbonée, rouge. Elle est nettement plus brillante en lumière visible que sa magnitude photographique pourrait laisser croire (moyenne de 5.4). Son indice de couleur est en effet très élevé.
M94
12h 50.9m +41° 07'G(R)SA(r)abMag=8.211.2x9.1'
Cette galaxie est assez déroutante : son noyau est minuscule et très brillant, son bulbe est petit, rond et brillant, ce qui pourrait évoquer une sorte de petit amas globulaire compact. Le tout est entouré d'un vaste halo nettement plus faible, le disque.
Alpha CVn (Cor Caroli)
12h 56.0m +38° 192.8 et 5.519.3"229°
L'une des étoiles doubles les plus connues, dédicacée aux possesseurs de petites lunettes. Le contraste de couleur n'est pas évident : A est bleutée, B peut-être jaunâtre.
NGC 5005
13h 10.9ù +37° 03'GSAB(rs)bcMag=9.85.8x2.8'
Galaxie brillante, allongée, avec un petit noyau presque stellaire.
NGC 5033
13h 13.5m +36° 36'GSA(s)cMag=10.210.7x5.0'
Galaxie voisine de NGC 5005, un peu moins brillante mais un peu plus étendue, elle aussi allongée.
M63 (la galaxie du Tournesol)
13h 15.8m +42° 02'GSA(rs)bcMag=8.612.6x7.2'
Galaxie brillante mais sans détails dans un télescope de 200 mm.
M51 (la galaxie des Chiens de Chasse)
13h 29.9m +47° 12'GSA(s)bcpMag=8.411.2x6.9'
La plus célèbre galaxie de la constellation est en interaction avec NGC 5195. Lord Rosse a découvert visuellement sa structure spirale. Elle est à la portée d'un télescope de 300 mm sous un ciel de plaine, peut-être d'un 200 mm en haute montagne ? En plaine, on n'y détecte que l'enroulement et éventuellement des portions de bras, mais pas la structure complète (je parle pour moi en fait).
NGC 5195
13h 30.0m +47° 16'GIr0pMag=9.65.8x4.6'
Le petit compagnon de M51, situé en réalité légèrement en arrière, montre une barre orientée nord-sud.
25 CVn
13h 37.5m +36° 18'5.0 et 6.91.7"99°
Attention : étoile double difficile à petite ouverture, qui peut servir de test. Les deux sont blanches, A étant peut-être un peu jaunâtre. (Remarque : elle est notée STF 1768 sur le Pocket Sky Atlas.)
M3
13h 42.2m +28° 23'AG VIMag=6.416.2'
L'un des trois grands amas globulaires du ciel boréal de printemps avec M5 et M13, il ouvre la saison des amas globulaires; Il est un peu plus condensé que M13 mais plus petit et moins riche. Un télescope de 200 mm montre déjà plusieurs dizaines d'étoiles.
NGC 5353
13h 53.4m +40° 17'GS0/Mag=11.02.2x1.1'
Galaxie principale du groupe compact de galaxies Hickson 68. Elle est un tout petit plus brillante que NGC 5350 (Mag=11.3) et NGC 5354 (Mag=11.4). Les deux autres galaxies du groupe sont NGC 5355 et 5358 (Mag=13.3 et 13.7) sont probablement trop faibles pour un 200 mm. Les trois galaxies principales sont blotties près d'une brillante jaune-orange qui gêne beaucoup l'observation.
NGC 5371
13h 55.7m +40° 28'GSAB(rs)bcMag=10.64.4x3.5'
Galaxie proche du groupe Hickson 68, légèrement allongée, avec un petit bulbe rond.

Canis Major (le Grand Chien)

NGC 2217
06h 21.7m -27° 14'G(R)SB0(rs)+Mag=10.74.5x4.2'
Galaxie très difficile depuis nos latitudes en raison de sa déclinaison.
NGC 2243
06h 29.8m -31° 17'AO I 2 r(>14)5'
Amas ouvert riche mais composé d'étoiles trop faibles pour un 200 mm : il reste donc non résolu, et n'apparaît que comme une vague nébulosité ronde. Trop bas sur l'horizon à nos latitudes.
NGC 2280
06h 44.8m -27° 38'GSA(s)cdMag=10.36.3x3.1'
La plus brillante galaxie du Grand Chien, malheureusement très basse. Très allongée.
M41
06h 47.0m -20° 44'AO II 3 m(9.5)38'
La vedette de la constellation, cet amas ouvert est même visible à l'oeil nu comme un petit rond flou juste au sud de Sirius. L'amas est étendu, plutôt riche, composé d'étoiles brillantes. Parmi celles-ci, noter deux étoiles doubles ainsi qu'une étoile orange presque au centre.
NGC 2292-93
06h 47.7m -26° 45'GSAB0/apMag=10.84.1x3.6'
06h 47.7m -26° 45'GSAB0(s)+pMag=11.24.2x3.3'
Célèbre couple de galaxies en interaction, malheureusement trop basses pour être bien apprécié depuis le nord de la France.
Pi CMa
06h 55.6m -20° 08'4.6 et 9.611.8"18°
Étoile double dont la principale est jaunâtre.
Epsilon CMa (Adhara)
06h 58.6m -28° 581.5 et 7.57.0"161°
Étoile double montrant un important contraste d'éclat, un peu comme Rigel.
NGC 2345
07h 08.3m -13° 10'AO I 3 m(13.5)12'
Amas ouvert composé d'étoiles brillantes (certaines sont doubles) et d'étoiles faibles bien différenciées. Les étoiles brillantes dessinent un V.
NGC 2354
07h 14.3m -25° 44'AO III 2 m(12.5)20'
Petit amas ouvert peu condensé, constitué d'étoiles faibles, assez bien détaché.
NGC 2360
07h 17.8m -15° 37'AO II 2 m(12.0)13'
Bel amas ouvert situé sur le chemin menant de Sirius à M46/M47 (aux 2/3 du trajet), consitué d'étoiles faibles mais relativement nombreuses.
NGC 2359 (la nébuleuse du Canard)
07h 18.6m -13° 12'ND E(pB)8x6'
Très faible nébuleuse qui réagit très bien au filtre UHC ou OIII, indispensable pour détecter sa forme précise.
NGC 2362
07h 18.8m -24° 57'AO I 3 p n(10.5)8'
Voici l'un des quatre ou cinq plus beau amas ouverts du ciel pour un télescope de 200 mm, hélas méconnu car Messier l'a loupé. Il montre une étoile éblouissante (Tau CMa) entourée d'un amas compact formé d'étoiles bien plus faibles (mais pas faibles dans l'absolu, leur magnitude tourne autour de 8-10) et très serrées. Sorte de Boîte à Bijoux (Cru) sans les couleurs.
NGC 2367
07h 20.1m -21° 56'AO IV 3 p(13.0)3.5'
Petit amas ouvert pauvre mais facile, bien détaché du fond stellaire de la Voie Lactée.
Cr 140
07h 23.9m -31° 58'AO III 3 p(9.0)42'
Groupe d'étoiles brillantes à observer aux jumelles, en forme de Flèche.
NGC 2374
07h 24.0m -13° 16'AO II 3 p(13.0)19'
Amas assez pauvre mais facile.
Êta CMa (Aludra)
07h 24.1m -29° 18'2.5 et 6.8179.0"286°
Couple optique, pour les jumelles.
NGC 2383
07h 24.8m -20° 56'AO I 3 m(13.0)6'
Forme une paire avec NGC 2384. Aucun d'eux n'est vraiment digne d'intérêt pour lui même, c'est leur proximité qui fait l'intérêt de l'observation.
NGC 2384
07h 25.1m -21° 02'AO IV 3 p(13.5)2.5'
Compagnon de NGC 2383, un peu plus pauvre que ce dernier. La distance apparente entre les deux amas n'est que de 8'. Ils sont situés à la même distance que le Soleil donc semblent former une véritable paire, ce n'est pas qu'un alignement fortuit.

Canis Minor (le Petit Chien)

Il n'y a aucun objet remarquable dans cette constellation.


Capricornus (le Capricorne)

Alpha 1-2 Cap
20h 18.1m -12° 33'3.8 et 4.2386.1"291°
Couple optique très écarté à réserver aux jumelles (ou au chercheur). Les deux étoiles sont jaunes. La plus brillante, Alpha-2, possède un très faible compagnon de magnitude 11.2 à 6.6". L'autre étoile a un compagnon plus facile car plus écarté (magnitude 9.6, à 46.0").
Bêta Cap
20h 21.0m -14° 47'3.2 et 6.1207.0"267°
Encore un couple optique très écarté pour les jumelles. La plus brillante étoile est jaune.
NGC 6907
20h 25.1m -24° 49'GSB(s)bcMag=11.23.3x2.7'
Galaxie faible, légèrement allongée.
M30
21h 40.4m -23° 11'AG VMag=7.511.0'
Amas globulaire condensé mais non résolu, à l'exception de quelques étoiles très faibles en périphérie. Il devient bien plus intéressant dans un 300 mm.

Cassiopeia (Cassiopée)

M52
23h 24.7m +61° 36'AO I 2 r(12.0)13'
Amas ouvert riche en étoiles, dense, spectaculaire, peut-être le plus beau de la constellation et l'un des plus beaux du ciel d'automne.
Czernik 43
23h 25.7m +61° 22'AO III 1 r(13.0)14'
Amas d'étoiles situé juste au sud de M52. Il a la même taille, mais ses étoiles sont plus faibles et moins nombreuses. Les deux amas offrent un intéressant contraste.
King 12
23h 53.0m +61° 58'AO I 2 p(14.0)2.0'
Petit amas ouvert condensé contenant des étoiles très faibles, qui nécessitent un fort grossissement. Au sud-est se trouvent deux autres amas ouverts moins intéressants (je trouve), NGC 7788 et 7790. Ces trois amas forment une chaîne qui rentre dans le champ à faible grossissement.
NGC 7789
23h 57.4m +56° 43'AO II 1 r(12.5)16'
Amas contenant des étoiles plutôt faibles mais très nombreuses. Un des plus beaux amas ouverts de la constellation.
Sigma Cas
23h 59.0m +55° 45'5.0 et 7.22.4"328°
Étoile double montrant un contraste de couleur (bleu et jaune) paraît-il, mais que je n'ai jamais eu l'occasion de regarder... Je me l'inscrit au programme.
NGC 147
00h 33.2m +48° 30'GE5pMag=9.513.2x7.8'
Galaxie naine du groupe Local, satellite lointain de M31. Elle est étendue et de très faible brillance de surface. Ciel très transparent obligatoire !
NGC 185
00h 39.0m +48° 20'GE3pMag=9.211.7x10.0'
Galaxie naine du groupe Local, satellite lointain de M31. Nettement plus facile que NGC 147, mais de même forme.
NGC 225
00h 43.4m +61° 47'AO III 1 p n(12.0)12'
Petit amas ouvert assez pauvre, contenant plusieurs étoiles brillantes. Un amas bien adapté aux petits instruments.
Êta Cas
00h 49.1m +57° 49'3.5 et 7.412.8"319°
Étoile double orbitale (les données indiquées sont pour 2002), avec une étoile jaune du même type que le Soleil et un compagnon présentant une curieuse teinte marron.
NGC 278
00h 52.1m +47° 33'GSAB(rs)bMag=10.82.1x2.0'
NGC 281
00h 52.8m +56° 36'ND EMag=7.435x30'
Nébuleuse diffuse très faible à première vue. Un filtre O-III lui redonne du tonus !
NGC 381
01h 08.3m +61° 35'AO III 2 p(13.5)6'
Amas d'étoiles peu spectaculaire, à observer à fort grossissement.
NGC 436
01h 15.6m +58° 49'AO I 3 m(13.5)6'
Petit amas ouvert composé d'étoiles faibles, à observer à fort grossissement.
NGC 457 (l'amas du Hibou)
01h 19.1m +58° 20'AO I 3 r(11.5)13'
L'un des plus beaux amas de Cassiopée et du ciel d'automne. Dominé par l'étoile supergéante Phi Cas, qui est probablement l'étoile la plus lointaine visible à l'oeil nu, il prend la forme d'un hibou, avec ses deux gros yeux, ou de E.T., avec sa grosse tête. Les deux étoiles brillantes au sud de l'amas montent un contraste de couleur saisissant (orange et bleue).
NGC 559
01h 29.5m +63° 18'AO II 2 m(13.5)4.4'
Petit amas ouvert condensé, dont les étoiles sont assez faibles. Il faut grossir.
M103
01h 33.4m +60° 39'AO III 2 p(12.0)6'
Petit amas ouvert condensé assez difficile et décevant dans une petite lunette (ne pas se fier à son appartenance dans le catalogue Messier), mais très joli dans un télescope de 200 mm. Ses étoiles sont disposées à l'intérieur d'un triangle.
NGC 654
01h 44.1m +61° 53'AO II 3 m(12.5)5'
Petit amas ouvert bien détaché, avec des étoiles faibles.
NGC 663
01h 46.2m +61° 14'AO III 2 m(11.5)16'
Très bel amas ouvert, et probablement le plus facile à détailler (avec NGC 457) dans une petite lunette. Au télescope de 200 mm, il est riche et composé d'étoiles d'éclats diversifiés. Plus beau que son voisin M103 !
St 2
02h 15.3m +59° 21'AO III 1 m(10.0)60'
Amas très étendu, formant une sorte de rectangle sur plus de 1°, à voir à très faible grossissement ou, mieux, dans des jumelles de grand diamète (ses étoiles ne sont pas assez brillantes pour des petites jumelles.)
Iota Cas
02h 29.0m +67° 24'4.6, 6.9 et 9.12.8" et 7.3"231° et 116°
Très belle étoile triple, assez serrée.
NGC 1027
02h 42.7m +61° 33'AO III 2 p n(12.5)20'
Amas ouvert assez riche, disposé autour d'une sorte d'étoile centrale très brillante.

Cepheus (Céphée)

Kappa Cep
20h 08.9m +77° 43'4.4 et 8.37.3"121°
Belle étoile double située près de la frontière avec le Dragon.
NGC 6939
20h 31.4m +60° 38'AO I 1 m(13.0)8'
Amas ouvert dense composé de nombreuses étoiles très faibles. Il fait penser un peu à un amas globulaire.
NGC 6951
20h 37.3m +66° 06'GSAB(rs)bcMag=10.93.9x3.2'
Petite galaxie légèrement allongée.
Bêta Cep (Alfirk)
21h 28.7m +70° 34'3.2 et 8.613.3"250°
Étoile double montrant un contraste d'éclat entre ses deux composantes.
Mu Cep (l'Étoile Grenat)
21h 43.5m +58° 47'var(SRc)3.4 à 5.1P=730 j.
Étoile rouge.
NGC 7142
21h 45.4m +65° 47'AO II 2 r(13.5)4.3'
Amas ouvert qui ne se détache pas tellement du fond de la Voie Lactée, formé de très faibles étoiles.
NGC 7160
21h 53.7m +62° 36'AO II 3 p(12.5)7.5'
Amas ouvert formé d'étoiles brillantes, pas très riche mais compact. Il est intéressant même en cas de Lune ou de pollution lumineuse. Deux étoiles brillantes de l'amas sont doubles.
Ksi Cep (Alkurhah)
22h 03.8m +64° 38'4.4 et 6.47.9"275°
Couple facile à séparer situé au milieu du "carré" de Céphée.
Alessi-Teutsch 5
22h 08.5m +61°02'AO(10.5)21'
Amas visible aux jumelles comme une petite nébuleuse ronde dans la Voie Lactée. Il contient plusieurs étoiles doubles.
Delta Cep
22h 29.2m +58° 25'4.2 et 6.140.9"191°
Étoile double facile même dans les petits instruments. Un 200 mm montre sa couleur jaune, le compagnon étant bleuté. Delta Cephei est surtout connue pour être la plus célèbre des céphéides : elle varie de 3,5 à 4,4 en 5j.08h.48m.
NGC 7354
22h 40.4m +61° 17'NP 4+3bMag=12.228x20"
Petite nébuleuse planétaire ronde, pas trop faible, montrant un centre plus brillant mais pas d'étoile centrale.
NGC 7380
22h 47.0m +58° 06'AO III 3 p n(12.5)12'
Amas ouvert mal détaché de la Voie Lactée, formé d'étoiles faibles se répartissant juste au nord-est d'une étoile double brillante (HJ 1810, 8.6 et 10.0 à 21"). Il y a une autre étoile double encore plus brillante à 6' O de la précédente (STT 480, 7.7 et 8.6 à 31").
NGC 7510
23h 11.5m +60° 34'AO II 2 mn(12.5)4.0'
Petit amas compact et allongé formé d'étoiles très faibles, à observer sous un ciel très transparent.
Omicron Cep
23h 18.6m +68° 07'5.0 et 7.33.3"219°
Belle étoile double formée d'une étoile brillante jaunâtre et d'un compagnon blanc.
NGC 40
00h 13.0m +72° 32'NP 3b+3Mag=10.638x35"
Voilà la plus belle nébuleuse planétaire de Céphée et, selon moi, l'une des quatre ou cinq plus belles du ciel à travers un télescope de 200 mm. Quel dommage qu'elle soit si méconnue ! C'est la seule nébuleuse planétaire de notre hémisphère qui - à ma connaissance - montre à la fois son étoile centrale et son anneau avec ce matériel.
NGC 188
00h 44.4m +85° 20'AO II 2 r(13.5)14'
Amas ouvert très difficile, formé d'étoiles très faibles et à peine détaché du fond stellaire. C'est un des plus vieux amas ouverts de la Galaxie : son âge est estimé à environ 10 milliards d'année.
NGC 2300
07h 32.3m +85° 43'GSA0/aMag=11.02.8x2.0'
Galaxie ronde contenant un centre brillant. Une galaxie plus faible est visible à 6' NO, juste à l'est d'une étoile brillante : NGC 2276, de forme allongée.

Cetus (la Baleine)

NGC 45
00h 14.1m -23° 11'GSA(s)dmMag=10.68.5x5.9'
Galaxie de faible brillance de surface, étendue et uniforme, située tout près (à 5' E) d'une éclatante étoile de septième grandeur qui gêne beaucoup.
NGC 157
00h 34.8m -08° 24'GSAB(rs)bcMag=10.44.2x2.7'
Galaxie allongée, facile, avec un noyau et un bulbe ronds bien visibles.
NGC 210
00h 40.6m -13° 52'GSAB(s)bMag=10.95.0x3.3'
Faible galaxie étendue et allongée.
NGC 246
00h 47.0m -11° 53'NP 3bMag=10.9225"
Nébuleuse pâle, ronde, étendue, contenant un triangle isocèle d'étoiles. Elle réagit très bien au filtre OIII.
NGC 247
00h 47.1m -20° 46'GSAB(s)dMag=9.121.4x6.9'
Galaxie de faible brillance de surface très étendue, allongée dans la direction nord-sud. Comme NGC 45, elle fait partie du groupe de NGC 253, le plus proche groupe de galaxies après le Groupe Local.
NGC 578
01h 30.5m -22° 40'GSAB(rs)cMag=10.94.9x3.1'
Galaxie spirale allongée possédant un centre brillant.
NGC 584
01h 31.3m -06° 52'GE4Mag=10.54.2x2.3'
Galaxie assez brillante et allongée. Elle possède un très faible compagnon, NGC 586, de magnitude 13.2 - je ne l'ai jamais vu. NGC 596 est visible dans le même champ à 25' SE et NGC 600 un peu plus loin.
NGC 596
01h 32.9m -07° 02'GE+p:Mag=10.93.2x2.1'
Galaxie assez brillante, allongée, avec un noyau rond brillant, située à 12' O d'un étoile de sixième grandeur. On peut repérer également NGC 600 à 18' S, une très faible galaxie ronde et uniforme (magnitude 12.4), ainsi que NGC 615 à 38'SE, moins difficile (magnitude 11.6).
NGC 720
01h 53.0m -13° 44'GE5Mag=10.24.7x2.4'
Galaxie pas trop difficile, étendue et allongée.
NGC 864
02h 15.5m +06° 00'GSAB(rs)cMag=10.84.7x3.5'
Faible galaxie cachée par la lumière d'une étoile de onzième grandeur, légèrement allongée, uniforme.
Omicron Cet (Mira Ceti)
02h 19.3m -02° 58'var(M)2.0 à 10.1P=331.96 j.
Prototype des étoiles de type Mira (M), c'est la première variable connue. À son maximum elle devient facilement visible à l'oeil nu, mais jamais tout à fait à la même magnitude (la valeur indiquée ici - 2.0 - est le maximum absolu, mais souvent elle ne dépasse pas la quatrième grandeur). Au télescope de 200 mm elle montre sa couleur rouge lors d'un maximum.
NGC 908
02h 23.1m -21° 14'GSA(s)cMag=10.26.0x2.6'
Galaxie assez brillante, étendue et très allongée (presque dans la direction est-ouest).
NGC 936
02h 27.6m -01° 09'GSB0(rs)+Mag=10.14.7x4.1'
Galaxie assez facile, pas tout à fait ronde, avec un bulbe bien visible. NGC 941 (magnitude 12.4) est située 12' E, elle est nettement plus faible.
NGC 1042
02h 40.4m -08° 26'GSAB(rs)cdMag=11.04.7x3.6'
Paire de galaxies avec NGC 1052, à 15' NE.
NGC 1052
02h 41.1m -08° 15'GE4Mag=10.53.0x2.1'
Paire de galaxies avec NGC 1042, à 15' SO. NGC 1052 est la plus brillante des deux, elle est ronde et possède un petit noyau. En fait, c'est la principale galaxie d'un petit groupe qui contient aussi NGC 1035 (magnitude 12,2) et d'autres plus faibles.
NGC 1055
02h 41.7m +00° 27'GSBb:/Mag=10.67.6x2.7'
Galaxie par la tranche faible et allongée située dans le champ de M77.
M77
02h 42.7m -00° 01G(R)SA(rs)bMag=8.97.1x6.0'
Petite galaxie brillante, avec un tout petit noyau encore plus brillant. Les deux composantes (noyau/bulbe) sont bien individualisées. NGC 1055 est visible dans le même champ.
Gamma Cet (Kaffaljidhma)
02h 43.3m +03° 14'3.5 et 6.22.3"299°
Étoile double assez difficile en raison de la différence d'éclat.
NGC 1073
02h 43.7m +01° 23'GSB(rs)cMag=11.04.9x4.5'
Galaxie étendue, presque ronde, plutôt faible.
NGC 1087
02h 46.4m -00° 30'GSAB(rs)cMag=10.93.7x2.2'
Galaxie assez facile allongée nord-sud. Elle ne montre aucun détail. NGC 1090 est située à 15' N.
NGC 1090
02h 46.6m -00° 15'GSB(rs)bcMag=11.84.0x1.7'
Compagnon plus faible de NGC 1087, à 15' N. Allongée.

Cygnus (le Cygne)

Bêta Cyg (Albiréo)
19h 30.7m +27° 58'3.1 et 5.134.4"54°
La plus célèbre des étoiles doubles, sans doute l'une des plus belles. Dans un télescope de 200 mm, les couleurs sont évidentes.
NGC 6811
19h 38.2m +46° 34'AO IV 3 p(12.5)13'
Amas ouvert petit et condensé, assez riche, un peu moins intéressant que NGC 6819.
NGC 6819
19h 41.3m +40° 11'AO I 1 r(14.0)5'
Pour moi le plus bel amas ouvert de la constellation. Étoiles faibles, mais nombreuses et serrées.
NGC 6826 (la nébuleuse du clignotant)
19h 44.8m +50° 31'NP 3a+2Mag=8.830"/140"
Petite nébuleuse planétaire étonnamment brillante, qui n'offre pas la même image selon qu'on l'observe en vision directe (zone centrale) ou en vision décalée (extensions), d'où une impression de clignotement si l'on alterne les deux façons de regarder. Son étoile centrale est brillante.
17 Cyg
19h 46.4m +33° 44'5.0 et 9.226.0"69°
Étoile double écartée, facile.
Khi Cyg
19h 50.6m +32° 55'var(M)3.3 à 14.2P=408.05 j.
Étoile variable de type Mira qui présente la particularité d'avoir la plus grande amplitude connue. Elle est difficile à pointer (au minimum) !
NGC 6834
19h 52.2m +29° 25'AO II 2 m(14.0)5'
Bel amas ouvert, avec une trentaine d'étoiles assez serrées, autour d'une sorte de "barre". Il y a trois petits groupes d'étoiles autour, comme des satellites.
NGC 6866
20h 03.9m +44° 10'AO II 2 m(13.0)7'
Amas ouvert composé d'étoiles faibles, mais assez riche. Demande un bon ciel.
NGC 6871
20h 05.9m +35° 47'AO IV 3pn(11.5)20'
Amas ouvert pas tellement spectaculaire, centré autour de deux étoiles multiples.
NGC 6910
20h 23.1m +40° 47'AO I 2 pn(12.0)8'
Amas pauvre et peu intéressant, composé de quelques étoiles brillantes, facile même dans un petit diamètre.
M 29
20h 23.9m +38° 32'AO III 3 pn(12.0)7'
Amas plutôt pauvre mais composé d'étoiles brillantes, facile même dans un petit diamètre.
NGC 6946
20h 34.9m +60° 09'GSAB(rs)cdMag=8.911.5x9.8'
Galaxie faible, proche de l'amas ouvert NGC 6939 (dans Céphée), qui a la particularité de connaître de fréquentes explosions de supernovae. Très photogénique. La qualité du ciel est primordiale pour l'apprécier.
NGC 6960 (la Petite Dentelle du Cygne)
20h 45.7m +30° 43'ND EMag=7.070x6'
Faible nébuleuse longue et très mince, très difficile. Avec un filtre UHC ou O-III (surtout O-III), elle se transforme en l'un des plus beaux objets du ciel profond : une nébuleuse filamenteuse facile, presque brillante, de part et d'autre de l'étoile double 52 Cygni. Sous un bon ciel, on peut apprécier le dédoublement du filament principal au nord de l'étoile.
NGC 6992-95 (la Grande Dentelle du Cygne)
20 57.1 +31 20ND EMag=7.080x15'
Faible nébuleuse difficile, allongée, de forme vague. Tout change à nouveau avec un filtre UHC ou O-III (surtout O-III), qui montre une nébuleuse facile, formée de filaments, plus grande que la précédente. Deux autres petites nébulosités faibles sont visibles, sous un très bon ciel, entre les deux Dentelles : NGC 6974-79 et le Ruban Triangulaire de Pickering.
NGC 7000 (la nébuleuse de l'Amérique du Nord)
20h 58.8m +44° 20'ND EMag=4.0120x100'
Nébuleuse très étendue, facile à détecter avec un filtre UHC, difficile sinon. Réclame un faible grossissement. La partie sud est, de loin, la plus facile. Au nord-ouest, dans la nébuleuse, on peut repérer l'amas ouvert NGC 6996, pas très riche.
59 Cyg
20h 59.8m +47° 31'4.7 et 9.620.2"352°
Très belle étoile quadruple, écartée, avec une composante principale brillante et de teinte légèrement bleutée.
NGC 7008
21h 00.6m +54° 33'NP 3Mag=10.785x70"
Très belle nébuleuse planétaire, ma préférée dans la constellation ! Elle a une forme particulière, allongée, avec deux lobes, l'un plus grand que l'autre. Peu de nébuleuses planétaires montrent des détails dans un télescope de 200 mm ; ç'en est une.
NGC 7026
21h 06.3m +47° 51'NP 3aMag=10.921/6"
Nébuleuse planétaire assez brillante, petite, allongée.
61 Cyg
21h 06.9m +38° 45'5.2 et 6.130.3"150°
Célèbre étoile double, la première étoile dont on ait mesuré la distance. Les deux composantes ont une belle couleur jaune-or.
NGC 7027
21h 07.1m +42° 14'NP 3aMag=8.418x11"
Petite nébuleuse planétaire très brillante, sans détails, allongée.
NGC 7048
21h 14.2m +16° 16'NP 3bMag=12.160x50"
Faible nébuleuse planétaire ronde, assez étendue, uniforme. Le filtre UHC ou O-III est très utile.
Upsilon Cyg
21h 17.9m +34° 54'4.4 et 10.015.1"220°
Étoile triple assez écartée, facile. La principale est blanche.
M39
21h 32.2m +48° 26'AO III 2 p(10.5)32'
Grand amas ouvert assez pauvre, composé d'étoiles très brillantes. S'apprécie mieux à très grand champ. Visible à l'oeil nu sous un bon ciel.
SS Cyg
21h 42.7m +43° 35'var(UGSS)7.7 à 12.4P=49.5 j.
La plus facile des novae naines, accessible à un télescope moyen même à son minimum. Difficile à pointer, dans un champ très riche de la Voie Lactée. Ses éruptions ne sont pas aléatoires mais peuvent intervenir de façon irrégulière, même si une période moyenne se dessine.

Delphinus (le Dauphin)

NGC 6891
20h 15.1m +12° 42'NP 2a+2bMag=10.415x7"
Très petite nébuleuse planétaire, lumineuse, qui nécessite un fort grossissement pour être vue. Cela dit, l'effet de clignotement est visible à plus faible grossissement (elle disparaît presque en vision directe et réapparaît en vision décalée) et la trahit inmanquablement. Un 200 mm est un peu petit pour la détailler.
NGC 6905
20h 22.4m +20° 07'NP 3+3Mag=11.147x37"
Nébuleuse planétaire assez faible mais facile, ronde et uniforme, toute proche d'une étoile d'éclat moyen. Il faudra 300 mm de diamètre pour détecter son anneau.
NGC 6934
20h 34.2m +07° 24'AG VIIIMag=8.95.9'
Amas globulaire typique, facile mais non résolu. Il s'aligne avec trois étoiles d'éclat similaire.
Gamma Del
20h 46.7m +16° 07'4.4 et 5.09.2"266°
Célèbre étoile double formée de deux étoiles jaunâtres. Noter dans le même champ, à 15' SO, un couple assez ressemblant, mais plus faible, STF 2725 (7.5 et 8.2 à 6.4").
NGC 7006
21h 01.5m +16° 11'AG IMag=10.62.8'
Amas globulaire plus petit et plus faible que NGC 6934, non résolu lui aussi. C'est un des amas les plus lointains de notre Galaxie.

Draco (le Dragon)

NGC 3147
10h 16.9m +73° 24'GSA(rs)bcMag=10.63.9x3.5'
Galaxie légèrement allongée contenant un bulbe bien marqué.
NGC 4125
12h 08.1m +65° 10'GE6pMag=9.75.8x3.2'
Galaxie allongée, assez brillante, avec un bulbe lui aussi allongé. La petite galaxie NGC 4121 (magnitude 13,4) est visible à 4' S sous un très bon ciel (juste une petite tache ronde faible et uniforme).
NGC 4236
12h 16.7m +69° 28'GSB(s)dmMag=9.621.9x7.2'
Galaxie de brillance de surface très faible (pire que M33, pire que NGC 2403 !), très étendue, très difficile. Sous un bon ciel, on détecte une large nuée floue très étendue et allongée, sans forme, mais qui ne semble pas tout à fait uniforme. Elle est très photogénique.
NGC 4589
12h 37.4m +74° 12'GE2Mag=10.93.2x2.6'
Petite galaxie elliptique typique, assez faible mais pas difficile.
NGC 5866
15h 06.5m +55° 46'GSA0+/Mag=9.94.7x1.9'
Très belle galaxie relativement brillante, très allongée, avec un centre brillant.
NGC 5907
15h 15.9m +56° 20'GSA(s)c:/Mag=10.21.4x4.1'
Non loin de NGC 5866, voici encore une galaxie relativement brillante et allongée, encore plus allongée que la précédente. Elle semble uniforme (pas de centre brillant) : juste une longue baguette nébuleuse, comme un tube à néon.
NGC 5981,82,85
15h 37.9m +59° 23'GSc:/Mag=13.02.8x0.5'
15h 38.7m +59° 21'GE3Mag=11.12.6x1.9'
15h 39.6m +59° 20'GSAB(r)bMag=11.25.5x3.0'
(Les données sont rangées dans l'ordre des numéros NGC.) Groupe de trois galaxies presque alignées. NGC 5982 et NGC 5985 sont deux galaxies assez faibles (la première un peu plus faible que la seconde), NGC 5985 étant la plus grande des deux. Elles présentent toutes deux un allongement similaire, mais leurs orientations diffèrent. NGC 5981 est une sorte de trait nébuleux très fin et très faible pointant vers une étoile du champ.
Êta Dra
16h 24.0m +61° 31'2.8 et 8.24.8"139°
Couple présentant un fort contraste d'éclat. L'étoile principale est jaune-orange.
16-17 Dra
16h 36.2m +52° 55'5.0 et 5.588.9"193°
(L'étoile la plus brillante est 17 Dra ; elle est en fait double et la magnitude indiquée ici est la magnitude globale du couple.) 16 et 17 Draconis sont deux étoiles blanches presque aussi brillantes l'une que l'autres formant un couple optique.
17 Dra
16h 36.2m +52° 55'5.4 et 6.43.0"106°
Étoile double assez serrée séparées perpendiculairement à la direction de 16-17 Dra.
Mu Dra (Arrakis)
17h 05.3m +54° 28'4.9 et 5.0 2.4"
Couple relativement serré, qui évoque un peu l'une des deux composantes de la Double-Double, mais avec des étoiles jaunâtres. L'écartement va augmenter peu à peu durant le vingt-et-unième siècle (ici ce sont les éléments pour 2010).
Nu Dra (Kuma)
17h 32.3m +55° 10'4.9 et 4.962.1"
Couple optique formé de deux étoiles blanches identiques.
Psi-1 Dra (Dziban)
17h 41.9m +72° 09'4.6 et 5.630.2"17°
Couple facile formé de deux étoiles brillantes jaunâtres.
NGC 6503
17h 49.5m +70° 09'GSA(s)cdMag=10.27.1x2.4'
Galaxie relativement brillante, étendue, très allongée. Il n'y a pas de condensation centrale, juste une légère augmentation graduelle d'éclat vers le centre.
NGC 6543 (la nébuleuse de l'Oeil de Chat)
17h 58.6m +66° 38'NP 3a+2Mag=8.122x19"
Petite nébuleuse planétaire de haute brillance de surface. Elle est facilement visible au chercheur, bien sûr stellaire. Un fort grossissement montre une sorte de patatoïde brillante un peu allongée, mais sans détails. Elle montre une teinte verdâtre. Je sais que l'étoile centrale est normalement visible dans un 200 mm, mais je ne l'ai pas vue...
Epsilon Dra
19h 48.2m +70° 16'4.0 et 6.93.2"
Étoile double assez serrée formée de deux étoiles jaune-orange et jaune.

Gemini (les Gémeaux)

Êta Gem (Propus)
06h 14.9m +22° 30'var(SRa+EA)3.2 à 3.9P=232.9 j.
Cette étoile variable visible à l'oeil nu est également une étoile double difficile : compagnon de magnitude 6.2 à 1.7".
NGC 2129
06h 01.1m +23° 19'AO III 3 p(12.0)7'
Petit amas pauvre, avec quelques étoiles brillantes, bien détaché du fond stellaire.
NGC 2158
06h 07.4m +24° 05'AO II 3 r(>14)5'
L'amas voisin de M35, mais situé loin derrière lui en réalité, commence à être résolu en étoiles très faibles dans un télescope de 200 mm. Un bon indicateur de transparence...
M35
06h 08.9m +24° 20'AO III 2 m(10.0)28'
L'un des plus beaux amas ouverts du ciel, surtout pour les petits instruments. Une chaîne d'étoiles brillantes traverse le centre. Ne pas hésiter à grossir : il y a pas mal d'étoiles doubles là-dedans.
NGC 2266
06h 43.3m +26° 58'AO II 2 m(13.0)7'
Amas composé d'étoiles faibles.
Delta Gem (Wasat)
07h 20.1m +21° 59'3.5 et 8.25.4"225°
Étoile double présentant un assez important contraste d'éclat, d'où sa difficulté. Le compagnon est jaune-orange.
NGC 2371-72
07h 25.6m +29° 29'NP 3a+6Mag=11.355"
Petite nébuleuse planétaire faible qui montre deux lobes symétriques presque séparés (d'où les deux numéros NGC), l'un était plus faible que l'autre.
NGC 2392 (la nébuleuse du Clown)
07h 29.2m +20° 55'NP 3b+3bMag=9.247x43"
L'une des plus célèbres nébuleuses planétaires du ciel. À cause de son étoile centrale brillante (magnitude 10.5), la vision décalée facilite l'observation de la nébuleuse, surtout avec un télescope de petit diamètre, qui peut montrer alors un effet de clignotement similaire à celui que produit NGC 6826 lorsqu'on alterne vision directe et vision décalée. Le Clown montre quelques détails sur son disque au télescope de 200 mm, notamment le fait que la zone centrale est plus brillante.
Apha Gem (Castor)
07h 34.6m +31° 53'1.9 et 3.04.1"64°
L'une des plus célèbres étoiles doubles, la plus brillante du ciel boréal. Ses deux composantes sont blanches et très brillantes, et peuvent diffuser si l'optique n'est pas très bonne.
NGC 2420
07h 38.4m +21° 34'AO I 2 r(13.0)10'
Amas ouvert composé d'étoiles faibles, très bien détaché de son environnement stellaire.
Kappa Gem
07h 44.4m +24° 24'3.7 et 8.27.2"241°
Étoile double avec une composante brillante et jaunâtre.
U Gem
07h 55.1m +22° 00'var(UGSS+E)8.2 à 14.9P=105 j.
Le prototype des novae naines (type U Gemini) ; la plus facile à observer avec SS Sygni, mais plus faible qu'elle au minimum.

Hercules (Hercule)

Kappa Her
16h 08.1m +17° 03'5.1 et 6.227.5"13°
Deux étoiles jaunâtres brillantes et bien écartées.
NGC 6166
16h 28.6m +39° 33'GE2+pMag=11.81.9x1.4'
Galaxie super géante, au centre d'un amas de galaxie très lointain (Abell 2199). Ce monstre est faiblement visible dans un télescope de 115 mm et c'est peut-être l'objet le plus lointain accessible à un tel instrument (à moins que ce soit 3C 273, encore plus faible ?)
30 g Her
16h 28.6m +41° 53'var(SRb)4.3 à 6.3P=89.2 j.
L'une des plus anciennes étoiles variables connues. Ses variations sont perceptibles à l'oeil nu.
M13 (le Grand amas d'Hercule)
16h 41.7m +36° 28'AG VMag=5.916.6'
Le plus célèbre des amas globulaires. Ce n'est pourtant que le n°7 dans le classement des amas globulaires les plus brillants. Le plus brillant visible à nos latitudes est M22 (le n°3), et les autres sont des objets du ciel austral. M13 se résout facilement en étoiles dans un télescope de 200 mm, du moins sous un ciel transparent. Le nombre d'étoiles résolu augmente très vite avec la qualité du ciel ; une vingtaine sous un ciel péri-urbain, une cinquantaine à la campagne, presque cent si la transparence est exceptionnelle. Certaines de ses principales étoiles s'alignent en arc qui donnent à l'amas une silhouette caractéristique, avec quatre arcs formant une sorte de croix aux branches courbes. Ne pas hésiter à grossir.
NGC 6207
16h 43.1m +36° 50'GSA(s)cMag=11.63.0x1.3'
Petite galaxie allongée non loin de M13 qui présente la particularité de montrer une étoile d'avant plan tout près de son noyau, ce qui donne une allure de noyau double (cela dit, je n'ai jamais observé cette particularité en-dessous de 250 mm).
NGC 6210
16h 44.5m +23° 49'NP 2+3bMag=9.120x16"
Très petite nébuleuse, très brillante, qui peut être confondue avec une étoile. Un filtre UHC aide à observer une légère extension. Je la trouve assez moche au 200 mm, mais il faut avouer que c'est un des objets les plus brillants du ciel : elle est sans doute visible sans problème en ville.
NGC 6229
16h 47.0m +47° 32'AG IVMag=9.44.5'
Petit amas globulaire non résolu dans un 200 mm, visible sous forme d'une simple tache floue ronde.
Alpha Her (Ras Algethi)
17h 14.6m +14° 23'3.5 et 5.44.8"104°
L'une des plus belles étoiles doubles du ciel : une orange brillante, une bleue un peu plus faible. Un grossissement important est conseillé.
M92
17h 17.1m +43° 08'AG IVMag=6.511.2'
Très bel amas globulaire, comparable à M2 ou M15, facilement résolu en étoiles dans un télescope de 200 mm, mais moins riche que M13.
Rhô Her
17h 23.7m +37° 09'4.5 et 5.43.9"321°
Deux étoiles blanches brillantes et assez serrées.
95 Her
18h 01.5m +21° 36'4.8 et 5.26.3"257°
Deux étoiles brillantes, de même éclat.

Lacerta (le Lézard)

NGC 7209
22h 05.2m +46° 30'AO III 1 p(11.0)25'
Vaste amas ouvert modérément riche, assez bien détaché.
NGC 7243
22h 15.3m +49° 53'AO IV 2 p(11.0)21'
Autre amas ouvert étendu, un peu moins détaché que le précédent. L'étoile la plus brillante, au centre, est double.

Leo (le Lion)

NGC 2903
09h 32.2m +21° 30'GSAB(rs)bcMag=9.012.6x6.0'
L'une des plus belles galaxies "oubliées" du catalogue Messier, peut-être la plus belle de la constellation. Elle montre déjà sa silhouette au télescope de 200 mm, et on devine une sorte de petite barre au centre, qui est l'amorce du système spiral. Une cible de choix pour les astrophotographes également.
R Leo
09h 47.6m +11° 26'var(M)4.4 à 11.3P=310 j.
L'une des plus anciennes étoiles variables connues. Sa forte amplitude permet de repérer facilement ses variations.
NGC 3190
10h 18.1m +21° 50'GSA(s)ap/Mag=11.14.4x1.5'
Galaxie centrale d'un groupe de quatre galaxies, avec NGC 3193, NGC 3185 (faible) et NGC 3187 (très faible). Son allongement est bien visible. Pour voir les deux autres galaxies, il ne faut pas hésiter à grossir un peu plus.
NGC 3193
10h 18.4m +21° 54'GE2Mag=10.93.0x2.7'
L'autre galaxie principale du groupe de NGC 3190. C'est une petite elliptique ronde et compacte, que l'on peut confondre avec un étoile à faible grossissement.
Gamma Leo (Algieba)
10h 20.0m +19° 50'2.4 et 3.64.5"125°
Une des plus fameuses étoiles doubles du ciel, à voir même avec une petite lunette. Les deux composantes ont des couleurs proches, jaune ou jaune-orange.
NGC 3227
10h 23.5m +19° 52'GSAB(s)apMag=10.35.4x3.6'
Galaxie de Seyfert. Au télescope, elle est assez brillante et allongée, et l'on peut chercher son compagnon, NGC 3226 (magnitude 11.4), presque collé à la première.
M95
10h 44.0m +11° 42'GSB(r)bMag=9.77.4x5.0'
L'une des trois Messier du groupe M95-96-105. C'est une spirale barrée vu de face, en forme de thêta, très photogénique. Visuellement, il ne faut pas compter observer sa structure de spirale barrée au 200 mm.
M96
10h 46.8m +11° 49'GSAB(rs)abMag=9.37.6x5.2'
L'autre grande spirale du groupe M95-96-105, non barrée cette fois. Son léger allongement est bien visible.
NGC 3377
10h 47.7m +13° 59'GE5+Mag=10.45.2x3.0'
Membre du groupe M95-96-105, située plus au nord.
M105
10h 47.8m +12° 35'GE1Mag=9.35.4x4.8'
La grande galaxie elliptique du groupe M95-96-105. Elle forme un trio avec NGC 3384 et NGC 3389. À peine plus brillante que NGC 3384, elle se reconnaît à sa forme presque ronde.
NGC 3384
10h 48.3m +12° 38'GSB0(s)-:Mag=9.95.5x2.5'
Membre du groupe M95-96-105, voisine de M105. Dans un petit instrument, elle forme avec M105 un duo de galaxies presque aussi brillantes, mais de formes différentes : elle est allongée, contrairement à sa voisine. NGC 3389, plus faible (Mag=11.9), est accessible à un télescope de 200 mm.
NGC 3412
10h 50.9m +13° 25'GSB0(s)/aMag=10.53.6x2.0'
Autre membre du groupe M95-96-105, au nord de M105.
54 Leo
10h 55.6m +19° 50'4.5 et 6.36.6"112°
Deux étoiles brillantes, blanches, bien séparées à fort grossissement même avec un petit diamètre.
NGC 3489
11h 00.3m +13° 54'GSAB0(rs)+Mag=10.33.5x2.0'
Membre périphérique du groupe M95-96-105, allongée, assez brillante.
NGC 3521
11h 05.8m -00° 02'GSAB(rs)bcMag=9.011.0x5.1'
Deuxième galaxie la plus brillante de la constellation (avec NGC 2903), plus brillante que bien des galaxies du catalogue Messier, et pourtant méconnue ! Facile, brillante, allongée, à tenter même avec un petit diamètre.
NGC 3607
11h 16.9m +18° 03'GSA0(s)/a:Mag=9.94.9x2.5'
Membre principal du groupe de galaxies situé au nord de Thêta Leo, qui ne contient que des elliptiques et des lenticulaires. Visible dans le même champ que NGC 3605 (la plus faible), NGC 3608 et NGC 3599 (plus à l'écart).
NGC 3608
11h 17.0m +18° 09'GE2Mag=10.83.2x2.6'
Compagne de NGC 3607, un peu moins brillante et plus petite.
M65
11h 18.9m +13° 06'GSAB(rs)aMag=9.39.8x2.9'
Membre du groupe M65-66, à peine moins brillante que M66, très allongée, symétrique. Elle ressemble un peu à M31, en beaucoup plus petite.
NGC 3626
11h 20.1m +18° 22'G(R)SAO(rs)+Mag=11.02.7x1.9'
Membre apparent du groupe NGC 3607, situé un peu à l'écart. En fait, son décalage vers le rouge indique que la galaxie est deux fois plus éloignée.
M66
11h 20.3m +12° 59'GSAB(s)bMag=8.99.1x4.2'
Membre principal du groupe M65-66 et galaxie la plus brillante de la constellation. Sa silhouette est déjà perceptible dans un télescope de 200 mm, mais sans révéler sa structure spirale.
NGC 3628
11h 20.3m +13° 35'GSbp/Mag=9.514.8x3.0'
La plus grande galaxie du groupe M65-66, mais vue par la tranche et de faible brillance de surface, donc difficile sous un ciel médiocre. Sa forme évoque celle de NGC 4565 et son allongement est impressionnant, mais seule la vision décalée permet de voir toute l'étendue de la galaxie. Si le ciel est très bon, la bande d'absorption se devine.
NGC 3640
11h 21.1m +.03° 14'GE3Mag=10.44.0x3.2'
Galaxie isolée au sud de la constellation, brillante, ronde et petite.
NGC 3810
11h 41.0m +11° 28'GSA(rs)cMag=10.84.3x3.0'
Petite galaxie au sud de Denebola.

Leo Minor (le Petit Lion)

NGC 2859
09h 24.3m +34° 31'G(R)SB0(r)+Mag=10.94.3x3.8'
Petite galaxie ronde juste à l'est d'Alpha Lyn.
NGC 3344
10h 43.5m +24° 55'G(R)SAB(r)bcMag=9.97.1x6.5'
Superbe spirale photogénique vue de face, relativement brillante, mais qui ne montre pas sa structure avec 200 mm de diamètre. Deux étoiles se projettent sur le disque (ce ne sont pas des supernovas...)
NGC 3432
10h 52.5m +36° 37'GSB(s)m/Mag=11.36.8x1.5'
Très belle galaxie en fuseau fin et légèrement courbé. Sa magnitude indique une galaxie plutôt faible, mais sa brillance de surface est favorable.
NGC 3486
11h 00.4m +28° 59'GSAB(r)cMag=10.57.1x5.2'
Galaxie brillante, ronde, étendue. C'est une galaxie de Seyfert. Elle possède un compagnon plus faible, à 45'E : NGC 3510 (Mag=12.1), une petite galaxie très allongée.

Lepus (le Lièvre)

R Lep (l'étoile Cramoisie)
04h 59.6m -14° 48'var(M)5.5 à 11.7P=427 j.
Étoile variable (de type Mira) fameuse pour sa couleur rouge.
M79
05h 24.5m -24° 33'AG VMag=8.08.7'
Amas globulaire plutôt brillant, mais non résolu dans un 200 mm sinon quelques étoiles devinées sur le pourtour.
IC 418 (la nébuleuse du Spirographe)
05h 27.5m -12° 42'NP 4Mag=9.314x11"
Toute petite nébuleuse planétaire très brillante (par unité de surface), qui nécessite absolument un grossissement élevé faute de quoi on la confond avec une étoile. Elle possède une étoile centrale brillante (magnitude 10.2).
Bêta Lep
05h 28.2m -20° 46'3.0 et 7.52.3"346°
Étoile double assez difficile en raison de l'écart de magnitude.
NGC 1964
05h 33.4m -21° 57'GSAB(s)bMag=10.85.6x2.1'
Galaxie allongée, pas très brillante, avec un bulbe assez bien défini.
NGC 2017
05h 39.3m -17° 51'AO(9.5)3'
Cet objet n'est probablement pas un amas ouvert mais une étoile multiple - d'ailleurs il est catalogué comme tel sous la désignation HJ 3759. Elle est formée de cinq étoiles brillantes dont deux sont des couples serrées, plus quatre composantes plus faibles, le tout dans une zone de 3' de diamètre.

Libra (la Balance)

Mu Lib
14h 49.3m -14° 09'5.6 et 6.61.9"
Étoile double serrée juste au nord d'Alpha 1-2.
Alpha 1-2 Lib
14h 50.9m -16° 02'2.7 et 5.2231"315°
Célèbre étoile double optique, bien visible aux jumelles. L'un des deux composantes a une teinte jaunâtre.
EH Lib
14h 58.9m -00° 57'var(dSct)9.4 à 10.1P=2h07m19s
Une curiosité : cette étoile variable varie en seulement un peu plus de 2 heures. Mais l'amplitude est plutôt faible.
Delta Lib
15h 01.0m -08° 31'var(EA/SD)4.9 à 5.9P=2.327 j.
L'une des plus brillantes binaires à éclipses, du même type qu'Algol. Ses éclipses durent environ 12h50m : l'étoile n'est alors pratiquement plus visible à l'oeil nu (tout dépend de la transparence du ciel).
NGC 5897
15h 17.4m -21° 01'AG XIMag=8.612.6'
Amas globulaire très peu condensé, l'un des plus brillants et faciles de ce type. Le télescope de 200 mm ne montre qu'un début de résolution.

Lynx (le Lynx)

NGC 2419 (le Vagabond intergalactique)
07h 38.1m +38° 53'AG IIMag=10.44.1'
Le plus lointain amas globulaire appartenant à notre Galaxie. Et encore : il est fort possible que ce soit un amas globulaire vagabond, c'est-à-dire lié à aucune galaxie, mais passant simplement par là. Facile à observer dans un 200 mm (grâce à une magnitude de surface brillante), il est probablement impossible à résoudre dans un instrument amateur.
38 Lyn
09h 18.8m +36° 48'3.9 et 6.12.7"225°
Étoile double assez serrée juste au nord d'Alpha (si Bayer avait désigné une étoile Bêta dans la constellation, ce serait elle.)
NGC 2683
08h 52.7m +33° 25'GSA(rs)bMag=9.89.3x2.2'
Très belle galaxie vue presque par la tranche, de brillance de surface assez élevée. Relativement méconnue du fait qu'elle appartient à une constellation peu marquante (cela dit, je préconise de la repérer à partir des étoiles du Cancer).

Lyra (la Lyre)

T Lyr
18h 32.3m +37° 00'var(Lb)7.8 à 9.6pas de période
La plus célèbre des étoiles carbonées. Son indice de couleur B-V atteint la valeur invraisemblable de +5,5 : elle est 150 fois plus brillante en lumière rouge qu'en lumière verte. À ma connaissance, c'est le record. (Pour donner une idée, l'indice de couleur de Bételgeuse n'est que de +1.5, celui de l'Étoile Grenat, dans Céphée, est de +2.2.)
Epsilon 1-2 Lyr (la Double-Double)
18h 44.3m +39° 38'4.6 et 4.7210.5"174°
Epsilon de la Lyre est une des étoiles multiples les plus célèbres du ciel. Le couple AB-CD, dont les éléments sont donnés ici (avec les magnitudes globales de AB et de CD), est observable aux jumelles et dans n'importe quel petit instrument à faible grossissement. Mais chacune des deux composantes est elle même double, et cela nécessite un plus fort grossissement. Normalement, un télescope de 200 mm doit les séparer. Par contre, ce n'est pas toujours évident à travers un instrument de petit diamètre, surtout si la qualité optique n'est pas tip top. Les deux couples sont presque perpendiculaires.
Epsilon 1 Lyr
18h 44.3m +39° 40'5.0 et 6.12.5"348°
Le couple situé au nord. Magnitude globale 4.7. Ses deux composantes sont alignées presque dans la même direction que Epsilon 1-2. Les éléments donnés ici sont ceux de 2010.
Epsilon 2 Lyr
18h 44.4m +39° 37'5.3 et 5.42.4"78°
Le couple situé au sud. Magnitude globale 4.6. Ses deux composantes sont alignées presque perpendiculairement à la direction de Epsilon 1-2. Les éléments donnés ici sont ceux de 2010.
Dzêta Lyr
18h 44.8m +37° 36'4.3 et 5.644.0"150°
Étoile double facile, écartée, pour les petits instruments.
Bêta Lyr
18h 50.1m +33° 22'3.4 et 6.746.0"149°
Cette double facile et écartée est également une variable à éclipse. Ses éclipses se produisent tous les 12,9 jours et elle n'atteint plus que la magnitude 4,4.
M57 (la nébuleuse annulaire de la Lyre)
18h 53.6m +33° 02'NP 4+3Mag=8.886x63"
La plus célèbre des nébuleuses planétaire montre très bien son anneau, sorte de rond de fumée semblant flotter parmi les innombrables étoiles de la Voie Lactée. Des détails sont visibles, notamment l'affaiblissement des anses.
Stephenson 1
18h 54.0m +36° 54'AO III 3 p(11.0)20'
Amas d'étoiles brillantes mais peu nombreuses. Adapté plutôt à un instrument de petit diamètre.
Delta 1-2 Lyr
18h 54.5m +36° 54'4.3 et 5.6620"150°
Étoile double optique, brillante et très écartée (adaptée aux jumelles), superbe grâce à ses couleurs rouge et bleue. Les deux étoiles encadrent l'amas Stephenson 1.
Êta Lyr
19h 13.8m +39° 09'4.4 et 8.628.4"80°
Étoile double facile au nord de Thêta.
Thêta Lyr
19h 16.4m +38° 08'4.5 et 10.199.4"70°
Étoile double écartée au sud d'Êta, qui montre un contraste de couleur semblable à Albiréo : l'étoile brillante est orange, son compagnon est bleu.
M56
19h 16.6m +30° 11'AG XMag=8.37.1'
Amas assez brillant, semble un peu allongé, résolu en une dizaine d'étoiles.

Monoceros (la Licorne)

NGC 2215
06h 21.0m-07° 17'AO II 2 p(13.5)11'
Amas ouvert assez pauvre mais bien détaché, composé d'étoiles assez faibles.
Epsilon Mon
06h 23.8m +04° 36'4.4 et 6.612.3"29°
Étoile double jaune brillante, avec un compagnon orange bien séparé.
Bêta Mon
06h 28.8m -07° 02'4.6, 5.0 et 6.17.1" et 9.8" 133° et 125°
Étoile triple facile (les écarts et PA indiqués sont par rapport à l'étoile A). Les trois composantes sont blanches.
NGC 2244
06h 32.4m +04° 52'AO II 3 p n(10.0)24'
Amas ouvert formé d'étoiles brillantes, déjà bien visible aux jumelles. Un télescope de 200 mm montre des étoiles plus faibles au milieu de la poignée d'étoiles principales. L'amas est entouré d'une très pâle nébuleuse, très étendue, qu'un filtre OIII aide beaucoup à percevoir. Il s'agit de la nébuleuse de la Rosette.
NGC 2252
06h 35.0m +05° 23'AO IV 2 p n(12.5)20'
Amas ouvert étendu, pas très riche, dont les étoiles principales dessinent une sorte de serpentin nord-sud.
NGC 2261 (la nébuleuse variable de Hubble)
06h 39.2m +08° 44'ND E+RMag=10.02x1'
La plus brillante nébuleuse de la constellation, bien que moins connue que la Rosette ou le Cône. Sa forme de comète est parfaitement reconnaissable dans un télescope de 200 mm. La pointe de la "comète" est formée d'une étoile variable, R Mon.
NGC 2264 (l'amas de l'Arbre de Noël)
06h 41.1m +09° 53'AO IV 3 p n(10.0)20'
Amas ouvert composé d'étoiles brillantes, déjà visible aux jumelles. À l'oculaire d'un télescope de Newton qui inverse l'image, ses principales étoiles dessinent la silhouette d'un sapin dont elles forment les boules lumineuses. L'étoile principale, au nord, est une variable (S Mon) et aussi une étoile multiple (à observer à fort grossissement). Une très faible nébuleuse entoure l'amas (c'est elle qui contient, à la pointe sud, la nébuleuse du Cône) mais n'est probablement pas visible dans un 200 mm - sauf peut-être sous un ciel d'exception ?
NGC 2301
06h 51.8m +00° 28'AO I 3 m(12.0)12'
Très bel amas ouvert, pour moi le plus beau de la constellation avec M50. Ses étoiles principales dessinent trois chaînes d'étoiles qui se rejoignent au centre, la zone dense de l'amas, où trône un couple (HJ 740) présentant un joli contraste de couleur (orange + bleue).
NGC 2302
06h 51.9m -07° 04'AO II 2 p(13.5)2.5'
Petit amas ouvert assez pauvre mais bien détaché. La région contient deux autres amas ouverts, NGC 2306 et 2309, accessibles à un 200 mm mais un peu moins intéressants.
NGC 2316
06h 59.7m -07° 47'ND R(pF)4x3'
Petite nébuleuse à réflexion (pas la peine de mettre en filtre) qui ressemble un peu à une grande nébuleuse planétaire.
M50
07h 02.9m -08° 21'AO II 3 m(11.5)16'
Très bel amas ouvert au tiers du segment Sirius-Procyon. L'amas est riche et ses étoiles principales sont brillantes. L'une d'elles, tout au sud, est orange.
NGC 2335
07h 06.6m -10° 05'AO III 3 m n(13.0)12'
Amas ouvert composé de nombreuses étoiles faibles.
NGC 2343
07h 08.3m -10° 39'AO III 3 p n(12.5)7'
Amas ouvert assez pauvre, composé d'étoiles plutôt brillantes.
NGC 2346
07h 09.4m -00° 48'NP 3b+6Mag=11.960x50"/ext
Nébuleuse planétaire faible, mais qui montre son étoile centrale (ce qui n'est pas très courant dans un 200 mm). Cette étoile est une variable très particulière. Curieusement, cette nébuleuse est oubliée dans pas mal de livres ou catalogues (par exemple elle n'est pas décrite dans le Night Sky Observer's Guide).
NGC 2353
07h 14.6m -10° 18'AO II 2 p(12.5)20'
Amas ouvert assez bien détaché.
NGC 2506
08h 00.2m -10° 47'AO I 2 r(13.0)7'
Amas ouvert riche, mais composé d'étoiles très faibles. Nécessite un bon ciel pour être bien apprécié.

Ophiuchus (le Serpentaire)

Rhô Oph
16h 25.6m -23° 27'5.1 et 5.72.9"340°
Cette étoile double relativement serrée est associée à une très belle nébuleuse à réflexion (IC 4604) réservée uniquement à la photographie.
Lambda Oph (Marfik)
16h 30.9m +01° 59'4.2 et 5.21.4"37°
Étoile double serrée et orbitale (deux blanches). L'écartement maximal a été atteint en 2007 et va à présent diminuer et atteindra 0,4" vers 2070. Période de 129 ans. Les éléments donnés ici sont ceux de 2010.
M107
16h 32.5m -13° 03'AG XMag=8.110.0'
Petit amas globulaire pas très brillant pour un Messier, granuleux. Il faut un 300 mm pour le résoudre.
M12
16h 47.2m -01° 57'AG IXMag=6.614.5'
Amas globulaire voisin et jumeau de M10 - tous deux sont les plus beaux de la constellation avec M62. En fait, il faut un 200 mm pour commencer à les différencier. Celui-ci contient alors environ vingt-cinq étoiles très faibles, comme M10, mais il est un peu plus condensé et son centre n'est pas résolu.
NGC 6235
16h 53.4m -22° 11'AG XMag=10.05.0'
Amas globulaire assez faible, moins condensé que les autres, non résolu. Il me fait penser à une galaxie vue de face plutôt qu'un amas globulaire.
M10
16h 57.1m -04° 06'AG VIIMag=6.615.1'
Amas globulaire voisin et jumeau de M12. Il est aussi brillant et aussi étendu que M12, et un 200 mm montre lui aussi environ vingt-cinq étoiles. Mais il est un peu moins condensé et des étoiles sont visibles jusqu'au centre. La différence serait plus flagrante avec 300 mm de diamètre, au travers duquel M10 est sensiblement plus beau que M12.
M62
17h 01.2m -30° 07'AG IVMag=6.614.1'
L'un des trois plus beaux amas globulaires d'Ophiuchus, malheureusement trop bas à nos latitudes pour être apprécié. Dans un 200 mm il est condensé, à la limite de résolution : des étoiles sont devinées à la limite.
M19
17h 02.6m -26° 16'AG VIIIMag=7.213.5'
Amas globulaire qui commence tout juste à être résolu dans un 200 mm.
NGC 6284
17h 04.5m -24° 46'AG IXMag=8.95.6'
Amas globulaire faible et peu condensé.
NGC 6287
17h 05.2m -22° 42'AG VIIMag=8.85.1'
Amas globulaire typique, moyennement brillant mais non résolu.
NGC 6293
17h 10.2m -26° 35'AG IVMag=8.27.9'
Petit amas globulaire, facile mais non résolu.
NGC 6309
17h 14.1m -12° 55'NP 3b+6Mag=11.519x10"
Petite nébuleuse planétaire possédant un centre brillant, seul perceptible en vision directe. Elle est allongée.
NGC 6304
17h 14.5m -29° 28'AG VIMag=8.46.8'
Petit amas globulaire facile, non résolu mais granuleux.
36 Oph
17h 15.4m -26° 36'5.1 et 5.15.0"142°
Très joli couple formé de deux étoiles identiques jaune-or. C'est une orbitale de période 471 ans (j'ai indiqué les éléments pour 2010). L'apoastre sera atteint dans les années 2080 à 5,6".
NGC 6316
17h 16.6m -28° 08'AG IIIMag=8.84.9'
Amas globulaire petit et très condensé, mais non résolu.
Omicron Oph
17h 18.0m -24° 17'5.2 et 6.610.0"355°
Couple coloré orange et jaunâtre, facile.
M9
17h 19.2m -18° 31'AG VIIIMag=7.79.3'
Amas globulaire résolu en une vingtaine d'étoiles au télescope de 200 mm.
Ksi Oph
17h 21.0m -21° 07'4.4 et 8.93.9"44°
Étoile double assez difficile en raison du contraste d'éclat entre les deux composantes.
NGC 6342
17h 21.2m -19° 35'AG IVMag=9.83.0'
Petit amas globulaire pas trop faible, assez condensé.
NGC 6356
17h 23.6m -17° 49'AG IIMag=8.47.2'
Le plus brillant des amas globulaires NGC de la constellation (au point que la première fois, j'ai cru avoir pointé M9 par erreur). Un peu plus petit que M9, granuleux mais non résolu.
NGC 6355
17h 24.0m -26° 21'AGMag=9.75.0'
Amas globulaire assez faible, non résolu.
NGC 6369
17h 29.3m -23° 46'NP 4+2Mag=11.428"
Petite nébuleuse annulaire ronde, sans détail au 200 mm. Un diamètre plus grand est nécessaire.
NGC 6384
17h 32.4m +07° 04'GSAB(r)bcMag=10.96.2x4.1'
Un intrus dans cette constellation spécialisée en amas globulaires : une galaxie située derrière la Voie Lactée, pas trop faible, étendue et allongée. Elle ne montre pas de détail sinon son bulbe bien marqué.
M14
17h 37.6m -03° 15'AG VIIIMag=7.611.7'
Amas globulaire plutôt brillant, granuleux mais non résolu.
NGC 6401
17h 38.6m -23° 55'AG VIIIMag=9.45.6'
Petit amas globulaire avec un noyau presque stellaire.
IC 4665
17h 46.3m +05° 43'AO III 2 p(9.5)41'
Amas ouvert assez pauvre, très étendu, réservé aux instruments de courte focale ou aux jumelles.
RS Oph
17h 50.2m -06° 43'var(Nr)4.8 à 12.5P=?
L'une des plus célèbres novae récurrentes. Selon l'AAVSO, on ne connaît que sept étoiles de ce type (la plus célèbre étant probablement T CrB). Précédentes éruptions : 1933, 1958, 1967, 1985. La prochaine devrait être pour bientôt...
Étoile de Barnard
17h 57.8m +04°40'étoile9.5M4V
Étoile rouge. La plus proche étoile après Alpha Centauri et ses compagnes, et celle qui a le plus rapide mouvement propre apparent du ciel : 10,3"/an (dans la direction PA 356°). Effectuez deux dessins à quelques années d'intervalle : cela suffit pour détecter le mouvement propre.
NGC 6517
18h 01.8m -08° 58'AG IVMag=10.24.3'
Amas globulaire faible et non résolu.
70 Oph
18h 05.5m +02° 30'4.2 et 6.25.7"132°
Je crois que c'est la plus facile des orbitales du ciel boréal (sinon c'est Ksi UMa). Elle est en effet à la fois assez écartée (car proche) et assez rapide (période de seulement 88 ans). Notez précisemment la direction des deux composantes par rapport aux étoiles voisines et il suffira de recommencer quelques années plus tard pour mettre en évidence leur révolution. Le couple montre aussi de belles couleurs : jaune-orange et orange. J'ai indiqué ici les éléments pour 2010 - l'écartement augmente.
NGC 6572 (la nébuleuse de l'Émeraude)
18h 12.1m +06° 51'NP 2aMag=8.115x12"
L'une des nébuleuses planétaires les plus brillantes du ciel en terme de magnitude de surface (il n'y a pas mieux dans le ciel boréal à part quelques nébuleuses d'aspect stellaires). Toute petite nébuleuse - même à fort grossissement - de teinte bleu-vert, très brillante, allongée. Elle évoque un citron vert.
NGC 6633
18h 27.7m +06° 34'AO III 2 m(9.5)27'
Pour moi, le plus bel amas ouvert du ciel d'été au-dessus de l'équateur céleste pour un instrument de petit diamètre. Ses étoiles brillantes forment un arc de cercle et se détachent très bien de la Voie Lactée.
X Oph
18h 38.3m +08° 50'var(M)5.9 à 9.2P=334 j.
Une des plus brillantes mirae du ciel. Elle est en permanence accessible à un petit instrument. Dans un 200 mm elle montre très bien sa couleur rouge.

Orion (Orion)

NGC 1662
04h 48.5m +10° 56'AO I 2 p(11.5)20'
Petit amas ouvert assez pauvre, mais facile, avec une étoile jaune au milieu.
NGC 1788
05h 06.9m -03° 21'ND R(bright)8x5'
Nébuleuse à réflexion plutôt faible, mais à la forme curieuse : elle est formée de deux lobes centrés chacun sur une étoile, le lobe brillant correspondant à l'étoile la plus faible.
Rhô Ori
05h 13.3m +02° 52'4.6 et 8.57.0"65°
Belle étoile double composée d'une étoile orange brillante et d'un compagnon plus faible qui m'a semblé bleu-vert.
Bêta Ori (Rigel)
05h 14.5m -08° 12'0.1 et 6.89.2"203°
Une étoile double très contrastée, non en couleur mais en éclat ! Le compagnon semble perdu dans la lumière de Rigel. Les deux étoiles sont bleutées, surtout le compagnon.
Êta Ori
05h 24.5m -02° 24'3.6 et 4.91.7"78°
Étoile double assez serrée, dont les composantes sont brillantes et asez semblables. Pas facile.
Lambda Ori
05h 35.1m +09° 56'3.5 et 5.44.3"44°
Étoile quadruple ! Les deux étoiles principales sont proches et bleutées, et sont accompagnées de deux étoiles de magnitude 11, l'une au sud, l'autre à l'ouest.
NGC 1981
05h 35.2m -04° 26'AO III 2 p n(10.0)25'
Amas ouvert assez pauvre au nord de M42 et NGC 1977, mais composé d'étoiles brillantes. Parmi les six étoiles principales de l'amas, deux sont doubles (l'une est assez difficile, je vous laisse les trouver...)
Thêta 1 Ori (le Trapèze)
05h 35.3m -05° 23'6.6, 7.5, 5.1 et 6.78.8", 12.7" et 21.2"31°, 132° et 196°
Le Trapèze d'Orion est composé des étoiles bleues très jeunes qui illuminent (indirectement) la nébuleuse d'Orion. Un télescope de 200 mm peut montrer deux autres composantes, plus faibles : E et F,
Iota Ori
05h 35.4m -05° 55'2.9 et 7.011.3"141°
Étoile double facile, c'est aussi l'étoile sud de l'epée d'Orion et la plus brillante des trois. Elle est entourée d'une faible nébuleuse qui reflète sa lumière, NGC 1980. Il y a une autre étoile double facile et brillante à 9' sud-ouest : STF 747.
M42 (la grande nébuleuse d'Orion)
05h 35.4m -05° 27'ND E+RMag=4.066x60'
La plus belle nébuleuse du ciel ! Une région très brillante entoure le Trapèze, scupltée par l'intrusion d'une bande sombre au nord. Deux ailes se déploient à l'est ou à l'ouest. L'ensemble prend une couleur d'un vert sombre. Les détails sont bien nets, contrastés, ce qui est très inhabituel pour un objet de ce type.
NGC 1977
05h 35.4m -04° 50'ND E+RMag=7.040x25'
Nébuleuse assez faible (la transparence du ciel est critique) entourant un groupe d'étoiles entre M42 et l'amas NGC 1981. Elle est très belle sur les photos.
M43
05h 35.6m -05° 16'ND E+RMag=9.020x15'
Portion nord de la nébuleuse d'Orion, séparée en apparence par une bande d'absorption. Elle est nettement plus faible. Forme une sorte de tête au-dessus du grand albatros qu'évoque pour certains M42.
Cr 70
05h 36.0m -01° 00'AO II 3 m n(8.0)2°30'
Large ensemble d'étoiles à voir dans une paire de jumelles ou le chercheur du télescope. C'est un groupe d'étoiles qui entoure Epsilon Ori (Alnilam), pas très condensé, mais riche en étoiles.
Sigma Ori
05h 38.7m -02° 36'3.7, 8.8, 6.6 et 6.311.5", 12.7" et 41.8"238°, 84° et 62°
Superbe étoile quadruple ! Les trois compagnons sont persque alignés, un peu comme des satellites de Jupiter. De plus, une étoile triple est visible juste à seulement 3' ouest, donc dans le même champ : STF 731.
NGC 2024 (la nébuleuse de la Flamme)
05h 40.7m -01° 50'ND E(bright)30x30'
Faible nébuleuse étendue juste à côté de Dzêta Ori (Alnitak), qu'il vaut mieux sortir du champ. Un ciel transparent est obligatoire. Elle montre alors ses deux chenaux.
Dzêta Ori (Alnitak)
05h 40.8m -01° 57'1.9 et 3.72.4"165°
Étoile double très brillante et assez difficile. Une troisième étoile plus faible est située à presque 1' au nord du couple.
NGC 2023
05h 41.6m -02° 14'ND E+R(?)10x10'
Nébuleuse illuminée par une étoile assez brillante au sud de Dzêta Ori (Alnitak), pas trop difficile. La Tête de Cheval est dans le champ, à l'ouest, mais parfaitement invisible normalement...
NGC 2022
05h 42.1m +09° 05'NP 4+2Mag=11.929x28"
Petite nébuleuse planétaire ronde mais pas uniforme. Pas facile à détailler.
M78
05h 46.7m +00° 03'ND RMag=8.08x6'
Nébuleuse facile, assez brillante, enveloppant deux étoiles brillantes et une autre plus faible, pas tout à fait ronde. Le champ est très pauvre en étoiles car en partie caché par un nuage sombre.
NGC 2071
05h 47.2m +00° 18'ND R(?)4x3'
Petite nébuleuse proche de M78, ronde, plus faible mais pas trop difficile.
NGC 2169
06h 08.4m +13° 57'AO I 3 p n(11.0)7'
Bel amas ouvert, facile, composé d'étoiles groupées en une sorte de "37" à l'envers, ou de "L-Sigma", à l'oculaire d'un télescope de Newton. Plusieurs étoiles sont doubles.
NGC 2194
06h 13.8m +12° 48'AO III 1 r(13.0)10'
Amas ouvert difficile, formé d'étoiles serrées et très faibles. Nécessite un très bon ciel.

Pegasus (Pégase)

1 Peg
21h 22.1m +19° 48'4.2 et 7.635"312°
Étoile double écartée et facile, avec une étoile brillante jaune orangée.
M15
21h 30.0m +12° 10'AG IVMag=6.412.3'
Un des plus brillants amas globulaires du ciel boréal, très condensé, donc assez difficile à résoudre en étoiles dans un petit instrument, mais magnifique à plus grande ouverture.
Kappa Peg
21h 44.6m +25° 39'4.1 et 10.814.2"291°
Couple très contrasté en éclat : l'étoile principale est très brillante, blanche jaunâtre, et son compagnon est beaucoup plus faible.
NGC 7217
22h 07.9m +31° 22'G(R)SA(r)abMag=10.13.9x3.2'
Galaxie brillante, ronde, facile.
NGC 7331
22h 37.1m +34° 25'GSA(s)bMag=9.510.5x3.7'
La plus brillante galaxie de la constellation, sorte de M31 mais vingt fois plus éloignée. Accompagnée de très faibles galaxies d'arrière-plan, dont le Quintette de Stéphan (à la limite de visibilité d'un 200 mm).
NGC 7332
22h 37.4m +23° 48'GS0p/Mag=11.14.1x1.1'
Galaxie lenticulaire vue par la tranche, forme un couple esthétique avec NGC 7339 : les deux galaxies ont la même forme, mais ni la même longueur, ni la même direction d'allongement ni le même éclat.
NGC 7339
22h 37.8m +23° 47'GSAB(s)bc:?Mag=12.23.0x0.74'
Faible compagnon de NGC 7332, lui aussi vu par la tranche, sorte de jumeau de NGC 7332 orienté différemment et plus faible.
NGC 7479
23h 05.0m +12° 19'GSB(s)cMag=10.94.1x3.1'
Petite galaxie ronde assez brillante.
DY Peg
23h 08.9m +17° 13'var(SX Phe)9.95 à 10.62P=1h45m01s
Étoile variable à très courte période ! L'amplitude est faible mais sans doute suffisante pour que des maxima et des minima soient observés.
57 Peg
23h 09.5m +08° 41'5.1 et 9.737"197°
Couple facile, écarté, montrant un contraste de couleur : la primaire est orange et le compagnon est bleuté.
NGC 7619
23h 20.2m +08° 12'GEMag=11.12.5x2.3'
L'une des deux galaxies géantes de l'amas lointain Pegasus 1, distant d'environ 150 millions d'années-lumières.
NGC 7626
23h 20.7m +08° 13'GEp:Mag=11.12.6x2.3'
L'autre galaxie géante de l'amas lointain Pegasus 1. Une poignée de galaxies plus faibles sont peut-être acessibles à un télescope de 200 mm sous un très bon ciel.
NGC 7741
23h 43.9m +26° 05'GSB(s)cdMag=11.34.4x3.0'
Belle spirale barrée photogénique. Sa barre est perceptible visuellement.
NGC 7814
00h 03.3m +16° 09'GSA(s)ab:/Mag=10.65.5x2.3'
Galaxie lenticulaire vue presque par la tranche, semblable au Sombrero (M104), mais en plus faible.

Perseus (Persée)

M76 (la nébuleuse du Papillon)
01h 42.4m +51° 34'NP 3+6Mag=10.165"/290"
Nébuleuse planétaire ressemblant un peu à M27, avec une forme en trognon de pomme. Relativement brillante.
NGC 869 (h Per, le Double Amas de Persée)
02h 19.0m +57° 09'AO I 3 r(11.0)30'
Selon moi l'une des Sept Merveilles du Ciel Profond (avec NGC 3532, Oméga Centauri, 47 Tucanae, M42, NGC 3372 et le Grand nuage de Magellan). Amas ouvert d'une richesse, d'un éclat et d'une densité incomparables. La portion centrale est composée d'étoiles très serrées, relativement brillantes.
NGC 884 (Khi Per, le Double Amas de Persée)
02h 22.4m +57° 07'AO I 3 r(11.0)30'
L'autre moitié du Double Amas, lui aussi aisément visible à l'oeil nu. Un peu moins dense mais magnifique également. Contient plusieurs supergéantes rouges dont la couleur est perceptible dans un télescope de 200 mm.
NGC 957
02h 33.6m +57° 32'AO III 2 p(13.5)11'
Petit amas ouvert assez difficile mais très joli sous un bon ciel. Il est nécessaire de grossir afin de mieux voir ses faibles étoiles.
NGC 1023
02h 40.4m +39° 04'GSB0(rs)-Mag=9.48.7x3.0'
Galaxie lenticulaire brillante, facile, allongée. Elle appartient au même groupe que NGC 891 (And) et NGC 925 (Tri).
M34
02h 42.0m +42° 47'AO II 3 m(10.0)35'
Amas ouvert brillant, étendu, facile même dans les petits instruments. À observer à faible grossissement.
Thêta Per
02h 44.2m +49° 14'4.1 et 10.020.5" 308°
Étoile double présentant un contraste d'éclat et un contraste de couleur (jaune et bleue).
Êta Per (Miram)
02h 50.7m +55° 54'3.8, 8.5 et 9.9 et 10.428.5", 66" et 6"[de C]301°, 270° et 120°[de C]
Étoile quadruple. Le couple principal présente un contraste de couleurs (jaune-orange et bleue) et est accompagné d'un couple plus serré et plus faible (C-D) à l'ouest.
Bêta Per (Algol)
03h 08.2m +40° 57'var(EA/SD)2.12 à 3.39P=2.8673043 j
La plus célèbre des binaires à éclipses. En temps normal, elle est à son maximum, aussi brillante que Gamma And. Mais lors de ses éclipses, qui durent 14 % de sa période, elle est d'éclat comparable à Alpha Tri. Prenez l'habitude de comparer son éclat à celui de ces deux étoiles et vous finirez par tomber sur une éclipse.
NGC 1245
03h 14.7m +47° 15'AO III 1 r(13.0)10'
Amas ouvert ancien, riche, mais composé d'étoiles faibles. Vision spectaculaire sous un très bon ciel ! Ne pas hésiter à grossir.
NGC 1275
03h 19.8m +41° 31'GPMag=11.92.2x1.7'
Un challenge pour un télescope de 200 mm : l'amas de galaxies Perseus (Abell 426). Les deux galaxies les plus brillantes de l'amas sont NGC 1275 et NGC 1272 (Mag=11.8), mais d'autres galaxies sont accessibles, comme NGC 1265 (12.1) et NGC 1278 (12.4). En voyez-vous d'autres ?
Melotte 20
03h 26.0m +49° 00'AO III 3 m(8.0)3°05'
L'amas Alpha Persei. Selon moi un des plus beaux amas ouverts pour les jumelles, juste derrière les Pléiades. Dans un télescope de 200 mm il n'offre plus aucun intérêt, sauf au chercheur !
V Per
03h 27.7m +44° 11'var(M)8.1 à 11.3P=248.60 j.
Étoile variable de type Mira Ceti qui se distingue par sa couleur rouge vive : elle a en effet un indice de couleur B-V de +3.0 !
NGC 1342
03h 31.6m +37° 20'AO III 3 p(12.5)14'
Amas ouvert relativement facile, plutôt riche en étoiles. Il y a une grande variété d'éclats (certaines étoiles sont brillantes et d'autres très faibles.)
Dzêta Per
03h 54.1m +31° 53'2.8, 9.2, 11.2, 10.4 et 9.912.2", 34.4", 97" et 119"208°, 289°, 196° et 187°
Très intéressante étoile multiple ! Les compagnes de Dzêta sont faibles, notamment les deux plus proches, et contrastent avec l'éclat blanc-bleuté de la principale composante. L'étoile triple apparaît "heptuple" si l'on compte deux autres couples écartés très proches.
Epsilon Per
03h 57.9m +40° 01'2.8 et 8.99.0"10°
Étoile double présentant un contraste d'éclat, assez semblable à Rigel.
NGC 1491
04h 03.4m +51° 19'ND E (IrAF)Mag=8.53x3'
Nébuleuse assez facile, de forme un peu cométaire.
NGC 1513
04h 10.0m +49° 31'AO II 1 m(13.5)9'
Amas composé d'étoiles faibles, assez difficile, mais relativement riche.
NGC 1528
04h 15.4m +51° 14'AO II 2 m(11.5)24'
Amas ouvert brillant, riche, étendu, facile, accessible aux petits diamètres. Ses étoiles sont réparties uniformément sur toute son étendue.

Pisces (les Poissons)

Psi 1 Psc
01h 05.6m +21° 28'5.3 et 5.429.6"159°
Étoile double écartée, pour les petits instruments.
Dzêta Psc
01h 13.7m +07° 35'5.2 et 6.222.7"62°
Étoile double facile, écartée, pour les petits instruments.
NGC 488
01h 21.8m +05° 15'GSA(r)bMag=10.35.2x3.9'
Une des galaxies les moins faibles de la constellation, qui montre un contraste intéressant entre le bulbe, important, et les extensions.
NGC 520
01h 24.6m +03° 48'GPMag=11.44.5x1.8'
Drôle de galaxie ! Elle est classée "P" (particulière, un type très rare). Au télescope, je lui ai trouvé une forme de cacahuète. Les photos montrent plutôt une fusion de deux galaxies.
NGC 524
01h 24.8m +09° 32'GS0(rs)+Mag=10.22.8x2.8'
Galaxie relativement brillante, ronde. Elle est accompagnée de galaxies très faibles. Sont-elles accessibles à un télescope de 200 mm ?
M74
01h 36.7m +15° 47'GSA(s)cMag=9.410.5x9.5'
Galaxie pas facile pour une Messier ! Ronde, avec un bulbe petit, un noyau encore plus petit, et un disque très étendu et faible. Sous un bon ciel, elle laisse deviner le sens de son enroulement dans un 200 mm. Les deux bras apparaissent à 300 mm.
NGC 676
01h 49.0m +05° 54'GS/a:/Mag=9.64.0x1.2'
Galaxie lenticulaire faible et allongée. Beaucoup de livres n'en parlent même pas. Pourtant sa magnitude en fait un concurrent de M74 !? En fait, c'est la présence d'une étoile de magnitude 10 confondue avec son noyau qui explique la magnitude surestimée que l'on trouve dans les catalogues (et que j'ai donnée). D'ailleurs elle ne facilite pas l'observation de la galaxie... Un drôle de challenge pour un 200 mm !
Alpha Psc
02h 02.0m +02° 46'4.1 et 5.21.8"271°
Célèbre étoile double orbitale, assez difficile (il faut grossir !) Les deux composantes sont blanches.

Sagitta (la Flèche)

M71
19h 53.8m +18° 47'AGM=8.37.2'
Amas globulaire partiellement résolu, peu condensé, au milieu d'un champ très riche en étoiles.

Sagittarius (le Sagittaire)

X Sgr
17h 47.6m -27° 50'var(Cd)4.2 à 4.9P=7.01283 j.
L'une des plus brillantes céphéides du ciel (plus brillante en moyenne que Delta Céphée), à l'ouest de la "théière", tout près des pieds d'Ophiuchus.
NGC 6440
17h 48.9m -20° 22'AG VMag=9.75.4'
Petit amas globulaire assez faible, intéressant surtout pour sa proximité avec la nébuleuse planétaire ci-dessous.
NGC 6445
17h 49.2m -20° 01'NP 3b+3Mag=10.938x29"/ext
Petite nébuleuse planétaire située juste au nord de NGC 6440, dans le même champ que lui. Plus petite que l'amas, mais plus brillante. Elle commence à monter sa structure dans un télescope de 200 mm.
M 23
17h 56.8m -19° 01'AO III 1 m(10.5)27'
Amas ouvert riche et condensé composé d'étoiles l'éclat moyen. Très intéressant dans un instrument de petit diamètre. Un diamètre plus important que 200 mm ne montre pas vraiment plus d'étoiles.
M 20 (nébuleuse du Trèfle)
18h 02.6m -23° 02'ND E+RMag=8.5:29x27'
Nébuleuse célèbre mais plutôt faible, qui nécessite un bon ciel. Un télescope de 200 mm laisse deviner deux ou trois des lignes sombres qui sépare les "pétales" du trèfle, surtout avec un filtre interférentiel.
Barnard 86 (la Tache d'Encre)
18h 02.7m -27° 50'NO Ir G(13.0)4'
Voilà un objet étonnant ! C'est une petite trouée sombre à l'intérieur du fond laiteux de la Voie Lactée. Sans doute la plus facile des nébuleuses obscures, bien plus facile que la Tête de Cheval. J'ai vu la Tache d'Encre dans des jumelles 15x70 comme un tout petit point noir au milieu d'une région superbe de la Voie Lactée ; elle est cependant mieux visible avec un télescope, lequel peut grossir un peu plus. Le 200 mm permet de l'observer dans de bonnes conditions, mais un 130 mm suffit. La présence d'une éclatante étoile jaune juste sur le bord de la nébuleuse réhausse le spectacle. Attention ; la transparence du ciel est un élément capital. Depuis le nord de la France, où la nébuleuse émerge difficilement des crasses de l'atmosphère, elle est moins belle que depuis des latitudes plus méridionales.
NGC 6520
18h 03.4m -27° 54'AO I 2 mn(12.0)6'
Petit amas ouvert condensé composé d'étoiles faibles formant une sorte de couronne autour d'une étoile jaune-orange brillante. L'amas est visible dans le même champ que la Tache d'Encre et fait partie du spectacle.
NGC 6522
18h 03.6m -30° 02'AG VIMag=8.65.6'
Un des nombreux amas globulaires de la constellation, situé tout près de Gamma Sgr. Il forme un couple avec NGC 6528.
M8 (nébuleuse de la Lagune)
18h 03.8m -24° 23'ND EMag=5.8:90x40'
L'une des plus belles nébuleuses du ciel, même si sa faible hauteur (depuis nos latitudes) cause une absorption non négligeable de sa lumière. La nébuleuse est composée de deux parties principales, celle à l'ouest ayant une sorte de noyau très brillant surnommé "le Sablier". À l'est de la nébuleuse se trouve un amas ouvert, NGC 6530, composé d'étoiles nées récemment dans la nébuleuse. Un filtre interférentiel pemet de mieux voir les extensions de la nébuleuse, notamment une troisième portion plus au nord, qui devient alors facile.
NGC 6530
18h 04.5m -24° 21'AO II 2 mn(11.0)15'
Amas ouvert voisin de M8, dont les étoiles ont été formées récemment à partir du gaz de la nébuleuse. Il n'y a plus de gaz dans cette région de M8 car il a été soufflé par le vent stellaire des étoiles les plus chaudes de l'amas.
M 21
18h 04.6m -22° 30'AO I 3 m(12.0)13'
Petit amas ouvert peu attractif situé tout près de M20. C'est cette proximité qui fait l'intérêt de l'amas.
W Sgr
18h 05.3m -29° 35'var(Cd)4.3 à 5.1P=7.59503 j.
L'une des plus brillantes céphéides du ciel, à seulement 50' nord de Gamma Sgr (d'ailleurs Gamma s'appelle plus exactement Gamma-2 et W, Gamma-1).
NGC 6528
18h 04.8m -30° 03'AG VMag=9.53.7'
Le plus petit et le plus faible amas globulaire du couple NGC 6522-6528.
NGC 6544
18h 07.3m -25° 00'AGMag=8.38.9'
Amas globulaire facile dans un 200 mm (mais non résolu en étoiles), situé non loin au sud-est de la Lagune.
NGC 6553
18h 09.3m -25° 54'AGMag=8.38.1'
Encore un amas globulaire, un peu au sud du précédent. Lui aussi est facile mais non résolu au 200 mm.
NGC 6563
18h 12.0m -33° 52'NP 3aMag=11.050x37"
Nébuleuse planétaire assez étendue (pour son type) mais faible, qui nécessite un ciel transparent jusque bas sur l'horizon. À voir depuis une latitude méridionale.
M24
18h 16.5m -18° 42'AO(9.5)90'
Ce n'est pas un amas ouvert mais une région où l'absorption interstellaire est plus faible, ce qui permet d'observer un champ d'étoiles très dense. Superbe spectacle dans n'importe quel instrument à grand champ.
NGC 6603
18h 18.4m -18° 25'AO I 1 rn(13.0)5'
Petit amas ouvert lointain, dense, mais constitué d'étoiles faibles. Au 200 mm, un grossissement relativement important est nécessaire. L'amas est situé à l'intérieur de M24.
M18
18h 19.9m -17° 08'AO I 3 pn(12.0)9'
Petit amas ouvert peu intéressant, facile dans les petits diamètres.
M17 (nébuleuse Oméga)
18h 20.8m -16° 11'ND EMag=743x37'
Pour moi la plus belle nébuleuse du ciel d'été avec les Dentelles. Étonnament brillante (nettement plus que M8) en terme de brillance de surface. La forme de cygne (c'est son autre surnom) est facilement visible dans un télescope de 115 mm. Les extensions sont faiblement visibles dans un 200 mm, mais sont faciles avec un filtre interférentiel.
NGC 6624
18h 23.7m -30° 22'AG VIMag=8.35.9'
Amas globulaire situé tout près de Delta Sgr, assez brillant mais non résolu.
M28
18h 24.5m -24° 52'AG IVMag=6.9:11.2'
Amas globulaire facile, qui commence à se résoudre en un poignée d'étoiles dans un télescope de 200 mm.
NGC 6638
18h 30.9m -25° 30'AG VIMag=9.2:5.0'
Amas globulaire proche de Lambda Sgr, non résolu à l'exception d'un poignée d'étoiles périphériques très faibles dans un télescope de 200 mm.
M69
18h 31.4m -32° 21'AG VMag=7.77.1'
Un des nombreux amas globulaires du Sagittaire, situé au sud de la "théière". Non résolu au 200 mm.
M25
18h 31.6m -19° 15'AO I 2 pMag=10.032'
Amas ouvert composé d'étoiles brillantes et relativement nombreuses, plus dense vers le centre. Au centre de l'amas, l'étoile la plus brillante est multiple. S'apprécie mieux avec un grand champ.
NGC 6642
18h 31.9m -23° 29'AGMag=8.8:4.5'
Tout petit amas globulaire, assez facile, non loin de M22.
NGC 6645
18h 32.6m -16° 54'AO III 1 mMag=12.010'
Amas ouvert isolé, au nord de la constellation, peu connu mais plutôt joli (relativement riche) dans un télescope de 200 mm, avec une étoile centrale triple.
NGC 6652
18h 35.8m -32° 59'AG VIMag=8.9:3.5'
Petit amas globulaire plutôt brillant, pas plus faible que son voisin M70.
M22
18h 36.4m -23° 54'AG VIIMag=5.124.0'
Troisième au classement des amas globulaires les plus brillants (M13 n'en est que le 7è), M22 est aussi le plus beau des ams globulaires visibles depuis nos latitudes. Malheureusement, sa faible hauteur sur l'horizon nous fait perdre un peu en magnitude. Néanmoins, l'amas offre un très beau spectacle dans un télescope de 200 mm : des dizaines d'étoiles à l'intérieur d'un amas riche et légèrement allongé. La condensation centrale est moins marquée que dans la majorité des amas de ce type, ce qui permet de résoudre facilement le centre. On peut lui préférer M13 qui, bien qu'un peu moins riche, présente un aspect plus globulaire et symétrique.
M70
18h 43.2m -32° 18'AG VMag=8.17.8'
Amas globulaire plutôt faible pour un Messier, mais très bas, sous la "théière".
M54
18h 55.1m -30° 29'AG IIIMag=7.79.1'
Encore un amas globulaire... Petit, condensé, facile à observer, mais non résolu.
NGC 6717
18h 55.1m -22° 42'AG VIIIMag=9.23.9'
Voici un objet assez curieux... C'est un tout petit amas globulaire, assez facile, situé à seulement quelques minutes d'arc d'une étoile visible à l'oeil nu (Nu-2 Sgr), qui est jaune et éclatante au télescope.
NGC 6723
18h 59.6m -36° 38'AG VIIMag=7.311.0'
Amas globulaire brillant, mais si bas, si bas ! On le pointe facilement à partir des étoiles de la Couronne Australe. Je pense qu'il doit être partiellement résolu en étoiles lorsqu'il monte plus haut que depuis la France. À nos latitudes, on se contentera d'une simple tachef floue...
RY Sgr
19h 16.5m -33° 31'RCB5.8 à 14.0P=(non déf.)
Étoile du même type que R CrB : elle brille normalement à la magnitude 5,8 mais, de temps en temps, voit son éclat chuter de 8 magnitudes !
NGC 6774
19h 16.7m -16° 17'AO(10.5)48'
Grand amas ouvert facile, visible au chercheur, qui contient deux étoiles doubles écartées au nord.
Bêta-1 Sgr
19h 22.6m -44° 28'4.0 et 7.229.6"77°
Étoile double facile mais inobservable depuis la France, à l'extrême sud de la constellation.
M55
19h 40.0m -30° 58'AG XIMag=7.019.0'
Le deuxième plus bel amas globulaire de la constellation, après M22. À condition qu'il ne soit pas trop affecté par la crasse de l'atmosphère. Sous de bonnes conditions, il est de la même classe que M2 ou M92, c'est-à-dire qu'il montre plusieurs dizaines d'étoiles pas très serrées. L'amas surprend par son étendue.
NGC 6818
19h 44.0m -14° 09'NP 4Mag=9.322x15"/ext
Petite nébuleuse ronde étonnament brillante, qui laisse deviner un affaiblissement léger en son centre (mieux perceptible avec un filtre interférentiel), mais sans vraiment montrer sa structure annulaire.
M75
20h 06.1m -21° 55'AG IMag=8.66.0'
Étonnant amas globulaire tout petit, très brillant, tout condensé. Aucune étoile n'est visible dans l'amas avec un télescope de 200 mm.
NGC 6902
20h 24.5m -43° 39'GSA(r)bMag=10.95.6x3.9'
Petite galaxie situé à l'extrêmité sud de la constellation, invisible depuis la France.

Serpens (le Serpent)

M5
15h 18.6m +02° 05'AG VMag=5.817.4'
Très bel amas globulaire, presque aussi spectaculaire que M13 et aussi facilement résolu, il est par contre plus condensé, et contient une sorte de petit noyau très brillant. Certaines de ses étoiles s'alignent en arcs de cercle. Noter une étoile double juste à côté : 5 Ser (5.1 et 10.1 à 11.4").
NGC 5921
15h 21.9m +05° 04'GSB(r)bcMag=10.84.9x4.0'
Galaxie ronde, assez faible.
Delta Ser
15h 34.8m +10° 32'4.2 et 5.24.0"173°
Étoile double relativementserrée, brillante, avec deux composantes blanches.
NGC 6535
18h 03.8m -00° 18'AG XI10.6:3.6'
Amas globulaire non résolu, peu condensé.
NGC 6604
18h 18.1m -12° 14'AO I 3p n(12.5)2.0'
Amas ouvert compact formé d'étoiles relativement brillantes, mais peu nombreuses.
M16 (la nébuleuse de l'Aigle)
18h 18.8m -13° 47'AO II 3 m n + ND E(11.5)35x28'
Nébuleuse faible, mais qui réagit bien aux filtres UHC et OIII, grâce auxquels on peut distinguer sa forme d'aigle (plus ou moins...) Il contient un petit amas ouvert au niveau de la "tête" de l'aigle.
IC 4756
18h 39.0m +05° 27'AO III 2 m(10.0)52'
Amas ouvert relativement riche, étendu et formé d'étoiles pas trop faibles, à observer de préférence avec un instrument de très courte focale ou même aux jumelles.
Thêta 1-2 Ser (Alya)
18h 56.2m +04° 12'4.6 et 4.922.5"104°
Étoile double facile, avec deux composantes brillantes de même éclat, blanches.

Taurus (le Taureau)

NGC 1435
03h 46.1m +23° 47'ND R(very faint)30x30'
Faible nébulosité entourant Mérope et s'étendant vers le sud. Réclame un bon ciel. Ressemble à l'aspect d'une étoile lorsque l'oculaire est embué.
M45 (les Pléiades)
03h 47.0m +24° 07'AO I 3 r n(5.5)110'
Amas ouvert fameux, visible à l'oeil nu, merveilleux dans des jumelles puissantes. À observer à très faible grossissement, pour bien profiter de l'ensemble de l'amas.
NGC 1514
04h 09.2m +30° 47'NP 3+2Mag=10.9(B)114"/ext
Nébuleuse planétaire pas tout à fait ronde, assez étendue, autour d'une étoile brillante. Difficile. Réagit très bien au filtre (UHC ou O-III).
Phi Tau
04h 20.4m +27° 21'5.1 et 7.549.2"256°
Étoile double facile, écartée, avec un contraste de couleur (jaune-orange et bleue).
Khi Tau
04h 22.6m +25° 38'5.4 et 8.519.6"25°
Située à moins de 2° au sud de Phi, autre étoile double facile.
NGC 1647
04h 46.0m +19° 04'AO II 2 m(10.5)45'
Grand amas ouvert composé d'étoiles assez brillantes et nombreuses, à observer à faible grossissement.
NGC 1746
05h 03.6m +23° 49'AO III 1 p(11.0)42'
Grand amas ouvert composé d'étoiles brillantes, peu dense, à observer à très faible grossissement.
NGC 1807
05h 10.7m +16° 32'AO II 2 p(12.0)17'
Petit amas ouvert assez pauvre, situé juste à côté de NGC 1817.
NGC 1817
05h 12.1m +16° 42'AO III 1 m(12.5)16'
Bel amas ouvert, plus riche et plus dense que NGC 1807, composé d'étoiles assez faibles.
118 Tau
05h 29.3m +25° 09'5.8 et 6.74.7"208°
Couple d'étoiles blanches assez serrées, brillantes. Distinguez-vous des nuances de couleur ? Je trouve B un tout petit peu bleutée. Disons que A et B n'ont pas la même blancheur.
M1 (la nébuleuse du Crabe)
05h 34.5m +22° 01'ND E(SNR)Mag=8.46x4'
Nébuleuse facile, brillante, de forme oblongue. Sa silhouette caractéristique se reconnaît à grossissement assez fort. Réagit bien aux filtres (UHC et O-III).

Triangulum (le Triangle)

M33 (la galaxie du Triangle)
01h 33.8m +30° 40'GSA(s)cdMag=5.770.8x41.7'
Galaxie du Groupe Local, à environ 700 kpc de notre galaxie. Très faible sous un ciel médiocre, mais visible au chercheur (et même parfois à l'oeil nu) sous un bon ciel. Forme en "S" visible.
NGC 604
01h 34.5m +30° 48'H-II(bright)0.9'
Région H-II à l'extrêmité d'un bras de M33. Brillante, facile, ressemble un peu à une nébuleuse planétaire. D'ailleurs un filtre O-III peut aider.
NGC 672
01h 47.9m +27° 26'GSB(s)cdMag=10.97.2x2.6'
Galaxie très étendue, allongée, relativement faible, qui forme un couple avec IC 1727, une galaxie à très faible brillance de surface. Facile à repérer, non loin de l'amas Cr 21.
Cr 21
01h 50.1m +27° 05'AO IV 2 p(12.0)6'
Amas ouvert pas très riche, mais composé d'étoiles brillantes, disposées en arc de cercle.
Iota Tri
02h 12.4m +30° 18'5.3 et 6.93.9"71°
Très belle étoile double, avec une étoile jaune brillante et un compagnon bleuté.
NGC 925
02h 27.3m +33° 35'GSAB(s)dMag=10.110.5x5.9'
Galaxie brillante faisant partie du même groupe que NGC 891 (dans Andromède) et NGC 1023 (dans Persée). Notez la zone centrale très allongée, qui contraste avec l'ensemble.

Ursa Minor (la petite Ourse)

Alpha UMi (Polaris)
02h 31.8m +89° 16'2.1 et 9.117.8"216°
L'étoile polaire est une étoile double qui peut paraître difficile dans les petits instruments : ce n'est pas un problème d'écartement mais de contraste de luminosité, le compagnon étant nettement plus faible que l'étoile principale, qui est jaunâtre.

Vulpecula (le Petit Renard)

Cr 399 (le Cintre)
19h 25.4m +20° 11'AO III 2 p(8.0)60'
Amas visible à l'oeil nu, qui montre aux jumelles ou à travers un instrument de très courte focale une poignée d'étoiles brillantes alignées selon l'image d'un cintre. Peu d'intérêt dans un télescope de focale moyenne ou longue.
M27 (le Haltère)
19h 59.6m +22° 43'NP 3+2Mag=7.38x5'/15'
Peut-être la nébuleuse planétaire la plus facile à observer du ciel. Elle est brillante, étendue, et montre dans un 200 mm à la fois sa forme en haltère et les deux extensions sur le côté. Un filtre interférentiel, très efficace, permet de mieux voir ces extensions. L'étoile centrale est accessible sous un bon ciel.
NGC 6882
20h 11.7m +26° 33'AO II 2 p(12.0)18'
Amas ouvert facile dans un petit diamètre, montrant un groupe d'étoiles assez brillantes disposées en couronne, l'une d'elles étant l'étoile 20 Vul.
NGC 6940
20h 34.6m +28° 18'AO III 2 m(11.5)31'
Un des plus beaux amas ouverts du ciel d'été, sous un bon ciel. Très riche, étendu, mais composé d'étoiles relativement faibles.