Club d'Astronomie de la Presqu'île
Accueil
Association
Nos activités
Calendriers
Observations
Photos
Liens
Ville de Saint-Nazaire
Association agréée Jeunesse et Education Populaire
 sous le numéro
44-07-10
AstroShopping.com
Samedi 19 août :  Nuit des Étoiles 2017
Rendez-vous en soirée au Tumulus de Dissignac
Au programme 

  • description des instruments avant la tombée de la nuit
  • observation de Jupiter et Saturne en début de nuit
  • reconnaissance des constellations et du triangle de l'été
  • découverte des amas d'étoiles, nébuleuses et galaxies
Cette observation gratuite et ouverte à tout public sera animée pas les membres du club qui installeront à cette occasion leurs télescopes et lunettes astronomiques

Rappel à nos visiteurs de nos soirées publiques d'observation : une tenue adaptée à la météo et à une activité en milieu naturel est nécessaire, à savoir chaussures fermées et des vêtements couvrants. L'activité étant entièrement réalisée à l'extérieur, en cas de conditions météorologiques trop défavorables celle-ci pourrait être annulée
.
----------------------------------------------------------------
Attention le "Club d'Astronomie de la Presqu'île" devient
 l' "Association Nazairienne d'Astronomie"
Pour nos visiteurs ce changement de dénomination n'a aucun impact sur notre lieu public
 d'observation qui demeure le tumulus de Dissignac, ni de modification sur l'adresse de notre
 site web où vous pourrez continuer à consulter nos publications et notre calendrier


Cédrid le 7 juillet au tumulus : Vendredi soir je suis arrivé au Tumulus vers 22:00, Marc était déjà là. Je n'avais amené beaucoup de matériel vu que la lune serait presque pleine, mon appareil photo et mon 90 sur trépied photo étant suffisant. Cela faisait presque 3 semaines que je n'avais pas levé le nez vers les étoiles et j'avais vraiment besoin d'une soirée d'observation. Idem pour Stéphane qui n'a pas tardé à nous rejoindre. Nous avons pas mal discuté et échangé sur nos photos de Jupiter et celle de Marc sur saturne qu'il avait réalisée trois jours auparavant dans son jardin. La division de Cassini était visible et l'on pouvait distinguer certaines zones plus contrastées sur le globe. La soirée s'est poursuivie avec l'observation de jupiter, saturne, la lune et albiréo. Christophe nous a rejoints un peu plus tard et nous nous sommes amusés à prendre en photo un ver luisant. Pour finir, le jeune au Newton 200mm nous a également rejoint en fin de soirée. Il utilise une monture identique à la mienne en manuel mais un des axes a pris du jeu ce qui complique l'observation, je lui ai expliqué comment faire pour resserrer la crémaillère. J'ai également remarqué que la collimation n'y était plus et Stéphane a rectifié le tir avec son collimateur en lui expliquant comment faire. Nous étions content de pouvoir l'aider et lui content d'avoir gagné un peu de netteté pour observer jupiter. Nous sommes rentrés les uns après les autres vers 0:30 en laissant notre ami au newton contempler les étoiles en solitair .
 
Les observations par les membres du club sur fin mai et juin 2017
Chez Stéphane le 23 juin : 3 passionnés au rendez-vous de Stéphane D. sous le ciel de Prinquiau avec la présence d'un petit voile de haute altitude dont la visite n'a pas trop perturber l'observation.
Observation de Jupiter et des objets Messier M13, M92, M57, M27, M81, M82, M51, M3 et M11, mais aussi Albiréo et Saturne.
 
Retour par Stéphane R. de l'observation avec Marc au Tumulus afin de tester ses nouveaux oculaires Explore Scientific 8,8 mm et 14 mm.
Ciel bien dégagé avec peu de turbulence (les étoiles ne scintillant pas) mais un peu de vent.
Visite d'une personne équipée d’un newton 203/1000 récemment acquis d’occasion.
  • Observation de Jupiter et ses satellites avec une vue dans l’oculaire de 8,8mm (85x) beaucoup plus nette et lumineuse que dans l'ancien oculaires,
  • Observation des Messiers : M57 et son petit anneau rond bien défini, M13 l'incontournable amas d’Hercule, M51 deux points blancs diffus pour dire de l'avoir trouvé,  M81/M82 bien visibles dans le 14mm (53x) mais manquant de contraste pour bien les distinguer, M104 repéré à l’aide des étoiles caractéristique se trouvant à coté mais à peine visible, M27 Dumbell une tache bien visible .
  • Observation de Saturne comme toujours le joyau du système solaire d’une netteté excellente dans les ES
Les oculaires ES sont vraiment un plus par rapport aux anciens Orion stratus, déjà le champ passe de 68° à 82°. Ils sont aussi plus petits et moins lourds (ils ressemblent au Nagler). Le piqué des étoiles est beaucoup plus net, la couleur tire légèrement sur le jaune mais beaucoup moins que les Orion. Petite comparaison rapide sur Saturne entre l’ES 14mm et le Nagler 16mm, pas vraîment de différence flagrante entre les 2.
 
Mixte des soirée de Cédric L. et Stéphane R. (fin mai) : Pour commencer, passage de l’ISS à 22h35 avec le traditionnel petit coucou à Thomas Pesquet (il a dû me voir puisque il est repassé me voir vers minuit et à 1h45). Les étoiles commençant à apparaître, début d'observation par Jupiter avec le Nagler de 16mm (x125), très jolie avec ses 4 satellites Galiléen du même côté, puis l’amas d’Hercule (M13) très jolie mais pas assez contrasté la nuit n’étant pas encore assez noir à 23h. Pointage de la nébuleuse planétaire de la Lyre (M57), jolie anneau gris, cible facile à trouver avant de tenter de  viser la nébuleuse planétaire de l’haltère (M27) en partant d’Albiréo. Passage sur la galaxie du sombréro (M104), facile à trouver, on distingue en vision décalé le cœur blanc et le chapeau sombre.

Enchaînement sur la galaxie du tourbillon (M51) trouvée avec l’aide de Stellarium et du Telrad (très pratique la fonction viseur Telrad) toujours en vision décalé on devine les bras de la galaxie, puis sur l’amas globulaire M53 dans la chevelure de Bérénice petit mais bon piqué d’étoiles, avant de se rendre ensuite sur l’amas globulaire M3 un peu plus gros que M53, magnifique.
Retour sur M13 histoire d’en prendre plein les yeux, le cœur est pratiquement résolu avec ses milliers d’étoiles de toutes les couleurs, ensuite pointage sur les galaxies M81/M82 avec difficulté car elles se trouvent prochent du zénith et ce n’est pas la région la plus facile à pointer au Dobson, mais le résultat est formidable.
Saturne commençant à montrer "le bout de son nez", c'est l'occasion de l’observer, toute petit et un peu turbulente mais c’est Saturne ! un joyau dans l’oculaire.
Pour changer la nébuleuse du croissant (NGC6888) dans le Cygne, on y voit une différence de teinte dans le ciel (plus grisâtre) mais pas sûr que c’était bien elle n'étant pas habitué au nébuleuse en émission. Tentative du triplet du lion (M65/M66/NGC3628) réussie, il saute aux yeux, 3 petites galaxies bien nettes, tout simplement magnifique.
Poursuite sur l’amas globulaire M4 dans le Scorpion, tout petit et assez faible avec des étoiles moins compact que M13 ou M3 puis retour sur M27 mais cette fois si en partant de la pointe de la constellation de la Flèche et grâce au Telrad, superbe on y voit bien la forme de « trognon de pomme»
 
Retour par Stéphane R. de la soirée du 23 mai à Saint-Michel-Chef-Chef : rendez-vous de 3 passionnés avec  observation avec le Dobson 400 mm de Jupiter avec un ciel bien dégagé, 2 passages de l'ISS avec Thomas PESQUET à son bord.
Navigation dans le ciel au gré des envies sans préparation particulières :
  • la galaxie du sombrero (M104) dévoilant son chapeau sombre sur sa tête lumineuse
  • M81 /M82 offrant une vue magnifique dans le Dobson 400 mm avec l’oculaire de 32mm
  • la galaxie du cigare (M82) révélant un peu de « structure » dans le Nagler de 16 mm
  • l’amas d’Hercule (M13) scintillant de milliers de point lumineux de différentes couleurs
Un Iridium et quelques belles étoiles filantes ont agrémentés la soirée. Observation du lever de Saturne, toute tremblotante aussi basse sur l’horizon, mais cela fait tellement plaisir de la revoir enfin.
 
    Retour haut de page
Comment nous rencontrer ?
Basés à Saint-Nazaire en Loire-Atlantique (France) (voir la carte de France), vous pouvez nous rencontrer
 soit au local dans le centre-ville de Saint-Nazaire où se déroulent nos réunions
(voir plan d'accès),
soit au Tumulus de Dissignac à l'ouest de Saint-Nazaire, lieu de nos observations
(voir plan pour s'y rendre)

Une page spéciale est consacrée aux informations sur l'adhésion au club :
cliquez ici

Vous pouvez aussi nous contacter par téléphone au
06 84 92 20 06
    Retour haut de page

Soyez curieux, visitez l'ensemble de nos pages en vous aidant du plan du site
Mise à jour : 15 août 2017
Le plan du site vous donne accès aux pages
Plan du site
Les évènements marquants
Les évènements marquants 
Comment nous rejoindre ? Comment adhérer ?
Comment adhérer 
Tout savoir sur notre projet Dobson
Notre Dobson
Les évènements marquants de la vie du club
Evènements
Citation du mois
"Autrefois le ciel et la Terre ne faisaient qu'un"
        Euripide
Nos lectures
 
Contact : Club d’Astronomie de la Presqu’île ; 41 bis rue Mansard, 44600 Saint-Nazaire               Mentions légales Ecrivez-nous : Ecrivez-nous