Images publiées dans les magazines d'Astronomie grand public français et étrangers
(de Marc Delcroix, http://astrosurf.com/delcroix )

Ciel & Espace : 10
Astronomie Magazine: 11
L'Astronomie: 8
Astrosurf magazine: 21
Sky & Telescope: 4
Astronomy: 1
JALPO: 5

Divers: 3

Images utilisées dans le spectacle du planétarium de la Cité de l'Espace, "Destinations planètes"



Saturne le 28 mai 2015
Astronomie magazine n°180, été 2015



Saturne le 28 mai 2015
Astrosurf magazine n°75, juillet/août 2015, p35

Saturne et 4 de ses satellites le 28 mai 2015 à 23h43,8 TU. Dobson Skyvision 320mm sur table équatoriale, avec powermate x5, filtre infrarouge (>685nm), correcteur de dispersion atmosphérique et caméra ZWO ASI174MM, à seulement 28° de hauteur.
Les satellites, dans le sens des aiguilles d'une montre en partant du haut sont Dioné, Téthys, Encelade et Rhéa (c'est un montage, ils ont été traités à part pour mieux les voir).
Dans la zone polaire, on peut voir l'hexagone (et son vortex centrl), ainsi qu'une perturbation juste au sud au méridien avec un spot sombre central.


Uranus le 4 octobre 2014
Ciel & Espace janvier 2015, "Observez la tempête d'Uranus", p69



Uranus les 3/4 octobre 2014
UC Berkeley press release, "Amateur, professional astronomers alike thrilled by extreme storms on Uranus", 12 novembre 2014

Animation showing the movement of the bright spot as Uranus rotated over a two-hour period on Oct. 4, 2014. The infrared images were taken at the Pic du Midi telescope in the French Pyrénées. Courtesy of Marc Delcroix and F. Colas (S2P).


Uranus & Neptune le 1er juillet 2013
Sky & Telescope, "Spotting Uranus and Neptune", octobre 2013, p50
Astrosurf magazine, "Vues du Pic du Midi", n°64 septembre-octobre 2013, p36


Uranus montrant deux bandes claires et trois zones sombres, accompagné de Titania, (le plus éloigné) et d'Ariel, pris avec une caméra Basler ACA640-100gm. (c) S2P/IMCCE/OMP/François Colas/Marc Delcroix
.


Neptune montrant son pôle tourné vers le soleil plus brillant, et des zones plus sombres, accompagné de Triton, pris avec une caméra Basler ACA640-100gm. (c) S2P/IMCCE/OMP/François Colas/Marc Delcroix.

Not often are Uranus and Neptune imaged well enough from the ground to show any markings. Marc Delcroix and François Colas used the 42-inch at Pic du Midi Observatory in the French Pyrenees to obtain these two infrared images on July 1st.
An atmospheric-dispersion correctore helped. Uranus is now banded, unlike the blank face it presented during Voyager 2's flyby in 1986. Neptune shows signs of an off-center white spot.
Shown here at the same scale, the planets are currently 3.7 and 2.3 arcseconds wide. Triton's visibility has been boosted.

Saturne le 30 juin 2013
Astronomie magazine, "Anniversaires au Pic", n°159, septembre 2013, p33

Astrosurf magazine, "Vues du Pic du Midi", n°64 septembre-octobre 2013, p36

Marc Delcroix a saisi Saturne le 30 juin au foyer du télescope de 1 mètre. Un correcteur de dispersion atmosphérique et un filtre rouge laissant passer l'infrarouge ont été associés à une caméra ZWO ASI120MM.
Parmi les multiples détails visibles, on note l'hexagone polaire et le ténu anneau C, vers l'intérieur. Téthys est en bas et Mimas à droite, proche des anneaux. (c) S2P/IMCCE/OMP/François Colas/Marc Delcroix.

Saturne le 30 juin 2013 à 22h02.8UT. La vision à plus de 1000x à l'oculaire était magnifique et magique, avec des anneaux superbement détaillés. Caméra ZWO ASI120MM sans binning avec une très bonne vue de l'hexagone polaire et de son vortex central, plus sombre. Téthys, et Mimas
à peine visible, ont été traités à part.

Jupiter le 9 août 2012
Astrosurf magazine, n°59, novembre-décembre 2012, p18


L'image infrarouge est relativement détaillée.


Saturne le 16 mai 2012
Equatorial platforms June image of the month

Equipment used was a Dobson SkyVision 318mm on Dual-Axis Equatorial Platform, a powermate x5, an ASH Atmospheric Dispersion Corrector, LRVB Astronomik and R+IR Baader filters, and a Basler acA640-100gm camera. Mr. Delcroix explains:
"Despite the low altitude - Saturn is culminating at 40° this year from my observation location, I could take a good image of the planet thanks to a Atmospheric Dispersion Corrector. LRGB Saturn has been processed with Avistack, Iris and Photoshop."

Astrosurf magazine, n°59, novembre-décembre 2012, p19


A une hauteur de 40°.


Mars le 12 mars 2012
Astrosurf magazine, n°56, mai/juin 2012, p42

Mars au Dobson avec une multitude de nuages à voir ... sur les 3 volcans de Tharsis (Ascraeux/Pavonis/Arsia Mons), Olympus Mons, Alba Patera, sur les limves ainsi que plus faiblement ce qui peut être la ceinture équatoriale.
Dobson Skyvision 320mm sur table équatoriale Tom O', Barlow powermate x4, caméra Basler aca640, filtres RVB Astronomik


Mars le 1er mars 2012
L"Astronomie, n°57, mai 2012, p57
Ciel & Espace, n° 505, juin 2012, p92
Vainqueur challenge Ciel & Espace "Mars en 2012
"

Cette image est une des premières observations de Marc Delcroix avec sa nouvelle instrumentation: un télescope Dobson monté sur une table équatoriale Tom O, motorisée sur deux axes.
Cette solution permet d'avoir un télescope de gros diamètre pour un budget raisonnable. Le résultat est au rendez-vous: "C'est d'ores et déjà une de mes meilleures images martiennes", assure le spécialiste d'observation planétaire.
La masse sombre la plus imposante est la région de Syrtis Major. On recoonaît aussi les monts Elysium aux nuages claires accrochés au sommet.
Dobson Skyvision 320mm sur table équatoriale Tom O' double axe.Caméra Basler aca640 avec filtres RVB Astronomik.


Astrosurf magazine, n°59, novembre-décembre 2012, p18

Notez la finesse des nuages et calotte polaire sur la RGB et l'image bleue.

Jupiter et ses satellites galiléens le 8 novembre 2011
Astrosurf magazine, n°56, mai/juin 2012, p44-45

Ganymède, Europe, Callisto, Jupiter et Io.
Plan très large, montage de plusieurs films: 3 films RVB pour Jupiter et 3 films en luminance pour les satellites (la luminosité respective des satellites est respectée)
Télescope LX200 254mm, avec Barlow w2, filtres LRGB Astronomik et caméra Basler acA640-100gm.


Vainqueur concours Ciel & Espace juillet 2011:  La tempête géante de Saturne (visible depuis décembre 2010)
Saturne dans la tourmente: Saturne le 11 mars 2011

Ciel & Espace n°494, juillet 2011, p98

Depuis début décembre 2010, la planète Saturne connaît une tempête d'une rare ampleur dans son hémisphère Nord.
Marc Delcroix a relevé avec succès le défi lancé aux internantures sur notre site cieletespace.fr : photographier cet évènement rare, qui se produit en moyenne une fois par année saturnienne (30 ans).
Il a notamment proposé une vue à champ large très détakkée, réalisée le 11 mars 2011. La tempête en passe de se généraliser autrour de la zone tempérée Nord est bien visible sous la forme d'une bande de nuages aux nuances de bleu et de vert.
Cinq satellites entourent Saturne: de gauche à droite Titan, Dioné, Téthys, Rhéa et le discret Encelafe.
Le point au-dessus du pôle Nord est une étoile de magnitude 12.


Saturne le 25 mai 2011
Astrosurf magazine, n°52, septembre-octobre 2011, p34-35

Telescope LX200 de 250mm de diamètre. Caméra Basler ac1640 utilisée avec un échantillonage de 0,14" par pixel.
Filtre UV Schüler. Filtre Violet+IRCut Meade. Filtres L, R, G, B et IR (742) Astronomik. Filtre R+IR Baader, Filtre CH4 Custom Scientific.


Saturne le 11 mars 2011
Poster Basler/Genika pour Airylab


Jupiter le 15 janvier 2011
"Astrophotography: part five. Shoot the Sun, Moon and planets" by Michael A. Covington

Astronomy, July 2011, p55

To make the color image of Jupiter, the photographer captured the giant planet through red, green, and blue filters, and then combined them into the single top left image using software.
He shot these through a 10-inch Meade LX200 Schmidt-Cassegrain telescope at f/32 and a Lumenera SKYnyx 21-0M CCD Camera January 15, 2011, at the times shown from  Tournefeuille, France.


Saturne, le 11 décembre 2010
Sky & Telescope, Mai 2012, p22
"Cosmic Front" TV space information program for NHK, Japan



Tempête tropicale sur Saturne, le 11 décembre 2010 (avec Rhéa, Dioné, Saturne, Titan, Téthys et Encelade)
Astrosurf magazine n°48, janvier/février 2011, p27
L'Astronomie n° 35, février 2011, p63


Les effets saisonniers sur Saturne ne sont pas encore bien connus (une année saturniennen dure 29,5 années terrestres). La sonde Cassini, en orbite autour de Saturne depuis 2004, a régulièrement observé de la foudre associée à des tempêtes situées toutes à la même latitude, dans l'hémisphère Sud. Après le passage à l'équinoxe en 2009, l'hémisphère boréal rentre dans l'été, et c'est dans cet hémisphère Nord qu'a été détectée de la foudre par l'instrument de la sonde Cassini pour la première fois début décembre.
Cette image, qui date du 11 décembre, est une des toutes première de la tempête en question (observée en premier par Sadegh Ghomidazeh depuis l'Iran le 8 décembre). Saturne et ses satellites ont été filmés en rouge+infrarouge (leur luminosité est renforcée).
Prise de vue:  LX200 254mm de diamètre avec filtres, Barlow x2 et caméra Skynyx 2-0M.
Les éphémérides de passage au mériden de la tempête, mis à jour régulièrement à partir de mesures d'images d'amateurs du monde entier, sont disponibles sur le site http://www.astrosurf.com/planetessaf/saturne


Europe, Jupiter, Io, Ganymède et Callisto, le 29 septembre 2010
Ciel & Espace n° 489, février 2011, p68

Le 29 septembre 2010, tous les satellites galiléens étaient visibles dans le plan équatorial de Jupiter. De gauche à droite: Europe, Jupiter, Io, Ganymède et Callisto.
Il s'agit d'une mosaïque de cinqu images car le capteur de la Skynyx 2-0 est petit (640x480 pixels de 7,4µm).


Ganymède, Io, Jupiter, et Europe, le 21 août 2010
Astrosurf magazine n°48, janvier/février 2011, p27

LX200 de 254mm de diamètre équipé d'une caméra SKYnyx 2-0M avec Barlow x2 et filtre infrarouge. La luminosité des satellites a été réglée indépendamment de Jupiter. On voit très bien l'ombre d'Europe sur le disque de Jupiter, la grande tâche rouge, avec des détails à l'intérieur, la petite tâche rouge juste au-dessus, l'absence de bande équatoriale sud, et dans la bande équatoriale nord un superbe "rift" blanc avec trois petits spots qui se suivent, ainsi qu'un beau spot brillant. Le satellite Ganymède présente également des détails.Télescope Meade LX200 10" avec Barlow x2.

Io, Jupiter, Europe et Ganymède, le 8 juillet 2010
L'Astronomie n°32, novembre 2010, p62

Télescope Meade LX200 10" avec Barlow x2. Caméra CCD Skynyx 2-0 avec filtres RVB Astronomik.

Mercure, le 10 avril 2010
L'Astronomie n°28, juin 2010, p65
Astrosurf magazine n°45, juillet/août 2010, p28


A presque 40 ans, je n'avais encore jamais vu Mercure. Honte à moi. Alors pour cette élongation très favorable, j'ai fait un effort et ai pu détecter à l'oeil nu vendredi soir la 1ère planète pas loin de Vénus - les jumelles ne m'ont rien apporté de plus.
Le lendemain, avec mon télescope, après avoir yeuté un peu ému son croissant, j'ai tiré son portrait, à 15° d'altitude.
Cerise sur le gâteau, il semble y avoir des détails visibles: une partie de la région sombre de Solitudo Martis près du limbre brillant en haut, et peut-être 2 cratères le long du terminateur, le plus au nord (en bas) correspondrait au cratère Vivaldi.
Le filtre IR Pro 742 m'a bien servi en rendant l'image plus stable dans ces longueurs d'onde moins sensible à la turbulence atmosphérique.
Prise de vue: Tournefeuille (31) , télescope Mede 254mm à F/D 38 avec barlow x3 et filtre IR>742nm. Sélection de 1000 images/5000 acquises avec une caméra SKYnyx 2-0M à 66im/s, Traitement par double ondelettes.

Jupiter, Io, Europe et Ganymède, le 19 février 2009
Astrosurf magazine n°41, novembre/décembre 2009, p32

Voici les résultats d'une séance d'imagerie, lors d'un "trou" de turbulence (bien visible à l'écran par rapport aux minutes précédentes), qui plus est en infrarouge (>742nm) ce qui permet d'être encore moins sensible à la turbulence.
Le plan large avec Jupiter, Io, Europe et Ganymède, résulte de l'assemblage de 3 images issues de films pris à Tournefeuille (31), à l'aide d'un télescope LX200 de 254mm de diamètre, avec une barlow x2 et une caméra Skynyx 2-0M.  Les temps de pose étaient de 1/33s.
On remarquera les trois barges sombres précédant la Grande Tâche Rouge (GTR), les 4 ovales de la SSTB (au-dessus de la GTR), avec au milieu une formation claire appelée FFR. On peut également voir le feston très sombre de la zone équatoriale qui est visible en IR et apparaît sombre sur la version RGB de l'image, preuve que ce feston doit être bien profond. Il en est de même pour la barge la plus sombre qui suit la GTR.


Le "zoom" sur les 3 satellites du champ (Io, Europe et Ganymède) permet d'entrevoir deux zones sombres en haut à gauche et en bas d'Io. Galileo Regio (sombre) et la zone claire à côté sont évidentes sur Ganymède.

Eclipse d'Io par Ganymède, le 24 juin 2009
Astrosurf magazine n°40, "Eclipse d'Io par Ganymède du 24 juin 2009", septembre/octobre 2009, p20
Ciel & Espace n°474, novembre 2009, p69


Ganymède (à gauche) éclipse ici un autre satellite de Jupiter, Io (àdroite). En quelques minutes, celui-ci, plongé dans l'ombre, voit sa luminosité décroître fortement.
Ce type de phénomène rare permet aux astronomes, aujourd'hui encore, d'affiner la position des satellites galiléens.
Télescope LX200 10" - caméra vidéo Skynyx 2-0M.



Saturne, le 19 février 2009
Astrosurf magazine n°38, mai/juin 2009, p35

Télescope LX200 254mm à F/D10 et barlow 3x. Acquisitions avec une caméra Skynyx 2-0M et des filtres RGB Astronomik.
Seeing de 6 à 7 sur l'échelle de Pickering. Plusieurs satellites sont visibles: de gauche à droite Téthys, Encelade, Saturne, Mimas, Dioné et Rhéa.
La coloration bleue de la zone tropicale sud est évidente, signe de la fin de l'été austral.


Jupiter, Io et Europe, le 26 juillet 2008
Ciel & Espace n°472, septembre 2009, p62

Jupiter est pasée à l'opposition le 14 août. Les conditions sont donc idéales pour la détailler au télescope.
Ce cliché, pris lors de la dernière période favorable en 2008, montre la planète géante en compagnie de Io et d'Europe, deux de ses principaux satellites.
Télescope Meade LX200 (254mm, f/10) - caméra Skynyx 2-0M.

Jupiter, le 18 juillet 2008
Astronomie magazine n°111, avril 2009, "10 ans d'astrophoto", p21

L'arrivée  des caméras a révolutionné l'imagerie pla,étaire chez les amateurs. La cadence d'acquisition, le tri des images et leur traitement ont définitivement pris le pas sur l'argentique.
Ici, Jupiter et ses satellites ont été immortalisés en infrarouge (742nm) en juillet 2008 par Marc Delcroix, en noir et blanc, avec un télescope Meade LX200 de 254mm équipé d'une bralow x2.
Les acquisitions ont été effectuées avec une caméra Lumenera SKYnyx 2-0M. Notez la richesse des détails présents sur le globe.


Saturne, le 03 février 2008
L'Astronomie novembre 2008, "Observation des satellites de Saturne", p45
Ciel & Espace n°455, avril 2008, p75

A la faveur d'une nuit stable, Marc a pu tirer ce beau portrait de Saturne. Cette image montre le satellite Téthys passant en avant-plan de la planète, ainsi que son ombre. Ces détails sont angulairement plus petits que le pouvoir séparatuer du télescope. Ils n'apparaissent que par un effet de microcontraste, de la même façon que l'oeil humain peut percevoir le trait noir d'un fil électrique du fond de ciel bleu, même lorsque celui-ci est trop loin pour être résolu.
Ce phénomène a été immortalisé par une image RGB, sur un télescope Schmidt-Cassegrain de 254mm avec barlow x3 et caméra 
SKYnyx 2-0M.
Plusieurs satellites dont la luminosité est très différente sont visibles sur l'image avec, de gauche à droite, Rhéa, Mimas, Dioné et Encelade.

Une animation de ce phénomène.


Mars, le 12 décembre 2007
Du côté des étoiles, La planète Mars au plus près de la Terre, France Info, Serge Brunier, 22 décembre 2007
Astrosurf magazine n°31, décembre 2007, p29

Image de Mars, 2 semaines avant l'opposition.
Télescope Meade LX200 GPS 254mm à F/10 monté en altazimuthal avec Barlow 3x et tirage additionnel.
Prise de vue effectuée avec caméra SKYnyx 2-0M équipée de filtres RGB
Astronomik.


Mars, le 18 novembre 2007
Astrosurf magazine n°30, janvier/février 2008, p38
Ciel & Espace n0453, février 2008,  p95
ALPO Mars section Alert http://alpo-astronomy.org/mars/alert/


Cette photo, prise le jour même du passage de la planète rouge au plus près de la Terre, a été prise avec un télescope LX200 de 254mm de diamètre avec Barlow x3 et tirage.
Compositage (pour chaque couleur) de 2500 images sur 5000 acquises avec une SKYnyx 2-0M (filtres RGB Astronomik)


Saturne, le 10 novembre 2007
Journal of the Association of Lunar and Planetary Observers 52-3, Eté 2010, p53

2007 Nov 10 05:44 UT. Digital image by Marc Delcroix using a 25.4-cm (10.0-in.) SCT, with RGB + IR blocking filter. S = 5.0 Tr = 3.0. CMI = 092.2°, CMII = 159.1°, CMIII= 232.0°, B = -7.2°, B´ = 9.9°.
SPC is visible as a feature slightly lighter than the surrounding dark gray SPR. 


Saturne, le 22 octobre 2007
Journal of the Association of Lunar and Planetary Observers 50-1, Hiver 2008, p18

Digital image captured by Marc Delcroix of France on October 22, 2007 at 05:19UT with an L'Astronomik SKYnyx camera attached to a 25.4 cm (10.0 in.) SCT; S=4.0, Tr=4.0 CMI=235.9° CMII=197.0° and CMIII=292.9°.
The tilt of the rings is -7.8°. South is at the top in the images.


Jupiter, le 7 juillet 2007
Astrosurf magazine n°29, novembre/décembre 2007, p29


Jupiter et Ganymède en infrarouge le 07/07/07. Télescope LX200 de 254mm avec barlow x2 et filtre IR ProPlanet 742 RGB Astronomik. Caméra Skynyx 2-0M.
La turbulence est généralement moins sensible en infrarouge, longueur d'onde qui permet de voir plus profond dans l'atmosphère, et fait ressortir les satellites. Beaucoup d'évènements ont pu être observés cette année sur Jupiter, notamment dans la partie sud de la planète. On voit ici la tâche rouge qui se lève à droite, suivie plus bas dans la partie nord de la bande équatoriale sud par une chaîne impressionnante de spots noirs. La partie sud de cette bande, elle, est très pâle, donnant à Jupiter un aspect différent des années précédentes.


L'Astronomie n°121, septembre 2007, "Portraits Celestes", p468

Jupiter et ses satellites.
De gauche à droite Jupiter, Io (sur le globe), Ganymède, Callisto et Europe. Caméra Lumenera SKYnyx 2-0M au foyer d'un télescope Meade LX200 10".
Filtres RGB Astronomik pour Jupiter et filtre L Astronomik pour les satellites.


Saturne, le 7 avril 2007
Journal of the Association of Lunar and Planetary Observers 49-3, été 2007, p12
Journal of the Association of Lunar and Planetary Observers 52-1, hiver 2010, p38

Two digital images of Saturn by Marc Delcroix of Tournefeuile, France, on April 7, 2007 at 21:38 UT using a 25.4cm (10.0 in.) SCT. The image at left was taken with no filter, while the one at right was made with a UV + IR blocking filters.
Captured in the UV image were possible small white spots in the STrZ and EZs. Seeing = 5.0, Transparency = 3.0. CMI = 339.8º, CMII = 194.7º, and CM III = 168.0º. South is at the top in the image.


Saturne, le 14 mars 2007
Astronomie Magazine n°90, mai 2007
Astrosurf Magazine n°26, mai/juin 2007
Astronomie vol.121, juin 2007, p317
Ciel & Espace n°445, juin 2007
Sky & Telescope January 2008
Astronomie Magazine n°144, avril 2012, p25, "Show saturnien ... avant l'entracte" 
Astronomie novembre 2008, "Observation des satellites de Saturne", p44

"Le 14 mars 2007, la vision à l'oculaire était à couper le souffle: Saturne immobile, la division de Cassini ciselée faisant parfaitement le tour, un anneau C tranchant sur le fond du ciel, et surtout ... bandes équatoriales, zone polaire Sud et bande dans la partie Nord ... Je m'arrête généralement en visuel à un grossissement de 210x, à 288x, je regrettais là de ne pas pouvoir grossir davantage ... mais je me suis rattrapé sur la vision à la bino, et en imagerie!"
Dans un ciel particulièrement stable, Marc a obtenu une vue de Saturne d'une grande finesse avec son Schmidt-Cassegrain Meade de 254mm
avec barlow x3 et filtre IR-Cut.
Les 5 satellites visibles sont du plus éloigné vers le moins éloigné: Rhéa (m9.7), Dioné (m10.4), Téthys (m10.2), Encelade (m11.7) et Mimas (m12.9)
Acquisitions avec une webcam ToucamPro 1 flashée en SPC900NC. Compositage de 1200 images sur 3000 acquises à 10i/s. Pour Mimas et Encelade, la luminosité a été renforcée. Rhéa, Dioné et Téthys ont été tirés d'un autre film. On voit bien en plus des bandes habituelles une ou deux bandes dans la partie nord, et au pole sud dans une toute petite zone orangée le point noir de la SPC (tempête au pole), et un spot brillant dans la STrZ côté guache près du limbe.


Saturne et ses satellites, le 19 février 2007
Astronomie novembre 2008, "Observation des satellites de Saturne", p44

De gauche à droite : Japet (m=10.9), Hyperion (14.2), Titan (8.2), Té"thys (10.1), Rhéa (9.5), Mimas (12.7), Encelade (11.6) et Dioné (10.2). Issus de différents films, avec traitements séparés de leur luminosité.
Prise de vue à la webcam (films à 5 images/s au 1/25 s) sur un télescope Schmidt-Cassegrain de 254mm  F/D=10
avec une barlow x3 (Saturne, Titan, Encelade, Rhéa, Mimas), au foyer (Dioné) ou avec réducteur de focale x0.5 (Hyperion, Japet) et filtre IR-Cut.


Saturne, le 21 Janvier 2007
Astrosurf Magazine n°25, mars/avril 2007, p39

Saturne avec huit de ses satellites et quelques étoiles
Télescope LX200 10" avec réducteur 0.5x et filtre IR-Cut. Compositage de 4 images réalisées avec une webcam ToucamPro :
une pour Saturne, une pour Encelade, une pour Titan, et une pour tout le reste
.

Jupiter et ses satellites, le 04 septembre 2006
Ciel & Espace n°470, juillet 2009, "Décoouvrez le ciel sur les traces de Galilée", p68



Jupiter, le 24 Mai 2006
Astronomie Magazine n°91, juin 2007, "Jupiter: une opposition australe", p21
Astronomie Magazine n°102, "Jupiter: la planète de l'été !",p20 


Bénéficiant de bonnes conditions d'observation lors de l'opposition 2006, Marc Delcroix réalise cette magnifique image montrant la planète et ses satellites - à gauche Ganymède, à droite Europe (en bas) et Callisto.. Remarquez la position de Io, juste au bord de la planète, et son ombre qui se projette sur l'atmosphère jovienne. Ce montage a été composé à partir de deux images: un plan large au foyer du télescope Schmidt-Cassegrain de 254mm résultant de 900 images à 1/100ème , et une autre acquisition derrière une lentille de barlow x2 avec des images au 1/33ème s pour saisir les détails sur la planète. La TouCam Pro était réglée à 10 images par seconde. D'autres images sur le site de l'auteur: astrosurf.com/delcroix. 

Astronomie Magazine n°91, juin 2007, "Jupiter: une opposition australe", p21



Saturne, le 14 Mars 2006
Astronomie Magazine n°87, février 2007,"Saturne, un monde d'observations", p22


Saturne, le 02 Février 2006
Astronomie Magazine n°87, février 2007,"Saturne, un monde d'observations", p23

Les amateurs peuvent aussi mettre en évidence des tempêtes sur leurs images. Celles-ci se présentent le plus généralement sous la forme de taches blanches situées dans les bandes équatoriales, comme sur l'image ci-dessus.
Marc Delcroix a utilisé un LX200 de 255mm, une Barlow 3x, une TouCam Pro en mode RAW et un filtre anti-infrarouge, et a additionné 600 images en total en RGB.
La tempête est située dans la bande équatoriale Sud de la planète..
 

Saturne, le 21 décembre 2005
Journal of the Association of Lunar and Planetary Observers 51-1, Hiver 2009, p40

2005 Dec 21 01:42 UT. Marc Delcroix. 25.4 cm (10.0 in.) SCT, with Philips ToUcam digital imager, IL + IR blocking filter. S = 4.0 Tr = 4.0. CMI = 18.2°, CMII = 25.4°, CMIII = 209.0° B = –17.8°, B´ 19.3°.
STrZ white spot?