Blog de mes observations


Bienvenue sur mon Blog consacré à mes observations. Vous y trouverez le résumé de ce que j'ai fait pendant la nuit d'observation, les problèmes que j'ai pu rencontrer, et des photos réalisées. Vous pouvez cliquer sur les photos pour voir une version plus grande, avec le détail des conditions de prise de vue et du matériel utilisé.
N'hésitez pas à me contacter à l'adresse guillaume_lafarge@yahoo.fr pour plus d'information, ou si vous souhaitez être informé(e) lors de mes mises à jour.

    2021 : 1 sortie

    11 août 2021, Thézac, Charente Maritime (17)

    Premier test de mon nouvel appareil photo Canon 5D Mark IV, sur monture NEQ6, sans télescope. Pas mal sur Andromède !



    2020 : 4 sorties

    22 juillet 2020, Perros-Guirec, Côtes d'Armor (22)

    C'est la dernière nuit où je peux observer la comète Neowise, alors je tente une photo avec moi en premier plan. Je reste figé environ une minute, et j'essaie de placer ma main correctement !


    21 juillet 2020, Perros-Guirec, Côtes d'Armor (22)

    Je profite encore du beau temps pour voir la comète, mais il y a du vent. Je tente d'imager Andromède, visible à l'oeil nu, mais les rendu est mauvais sans guidage.


    18 juillet 2020, Perros-Guirec, Côtes d'Armor (22)

    Cette comète Neowise est magnifique, parfaitement visible à l'oeil nu. Elle ne repassera par chez nous que dans 6800 ans ! Ciel bien noir avec un dernier croissant de lune. J'utilise toujours un simple pied photo et l'appareil photo reflex Canon 450D avec l'objectif 18-55mm en large plan. Prise vers 4h du matin.


    13 juillet 2020, Perros-Guirec, Côtes d'Armor (22)

    Cette comète est magnifique, parfaitement visible à l'oeil nu c'est un spectacle extraordinaire. Le ciel est parfaitement dégagé et la direction du Nord-Est est idéale pour le site, car cela donne sur la mer. J'utilise un simple pied photo et l'appareil photo reflex Canon 450D avec l'objectif 18-55mm, car la taille apparente de la comète est très grande, plusieurs fois celle de la lune.



    2018 : 2 sorties

    23 juillet 2018, Thézac, Charente Maritime (17)

    La camera ImagingSource ne fonctionne pas avec le nouvel ordinateur, impossible de faire de l'imagerie planétaire. Donc ciel profond, et je teste les couleurs en binning 1x1. Nébuleuse planétaire NGC7048 dans le Cygne, Nébuleuse du Cocon IC5156, puis la classique M31, galaxe d'Andromède. Les prises de vue en H-alpha échouent.


    17 juillet 2018, Thézac, Charente Maritime (17)

    Je prends des prises de vues de 30s au lieu de 120s, en fait ça fonctionne aussi bien. Le diviseur optique est au point, beaucoup plus pratique et efficace que la lunette guide. Astuce pour mettre au point le diviseur optique : viser l'étoile Deneb dans la voie lactée, car il y a beaucoup d'étoiles autour. La probabilité qu'une étoile soit dans le champ de la caméra guide est élevée, ce qui permet de faire la mise au point.




    2017 : 1 sortie

    20 août 2017, Thézac, Charente Maritime (17)

    Ayant changé d'orinateur portable, la caméra Atik 314L+ ne fonctionne plus, impossible d'installer le driver. Je me rabats donc sur une prise de vue à l'appareil photo Canon 450D, avec guidage au C8. Je vise la galaxie d'Andromède, visible à l'oeil nu grâce aux bonnes conditions.




    2016 : 5 sorties

    24 août 2016, Thézac, Charente Maritime (17)

    Les conditions sont bonnes avant que la lune se lève vers 1h. Je vise M27 et les images brutes sont bonnes, cet objet est facile car très lumineux. Je tire enfin profit de la configuration avec le diviseur optique, le suivi est parfait. Quand la lune apparaît je pointe les amas globulaires M15 puis M13, suffisamment lumineux malgré la présence de la lune, puis je photographie la lune avec la camera DMK.



    23 août 2016, Thézac, Charente Maritime (17)
    Maintenant que je maîtrise le diviseur optique, je m'entraine sur NGC6751, petite nébuleuse que je n'ai jamais faite, mais je ne fais que très peu de poses car elle est trop petite. Puis NGC7662 la boule de neige bleue que je voulais refaire, puis NGC7635 la nébuleuse de la bulle. Je n'arrive pas à utiliser le réducteur de focale car je n'atteins pas le point focale, donc je garde la focale de 2000mm du C8. Il me faudra une bague T plus courte pour cette configuration avec diviseur optique. Enfin je fais la lune (qui était bien gênante pour photographier les nébuleuses).




    22 août 2016, Thézac, Charente Maritime (17)
    Mon but est d'arriver à utiliser le diviseur optique. Après plus d'une heure de manipulation, je parviens enfin à voir quelque chose dans le diviseur. Le seul moyen efficace que j'ai trouvé c'est de viser la lune, qui est très lumineuse, et de regarder à l'oeil nu dans le diviseur optique pour comprendre pourquoi je n'avais jamais rien à l'image dans la camera LodeStar. En fait il fallait ajuster la position du petit miroir avec une vis pointeau pour l'inclinaison, et les vis allen sur le côté pour trouver l'axe optique. Sinon la lumière ne venait pas dans le diviseur. J'ai fait d'abord la mise au point sur le C8 (focale 2000mm), puis sur la LodeStar en ajustant sa position dans le porte-oculaire. J'ai aussi utilisé pour la première fois le logiciel PHD2 Guiding qui est mieux que PHD Guiding. Il permet notamment d'enregistrer automatiquement une bibliothèque de darks avec divers temps de poses (0.1s à 1s par exemple). Cette configuration avec diviseur optique me paraît mieux car elle m'évite d'installer la lunette guide, ce qui réduit le temps d'installation, et le poids total des instruments. L'image n'est pas encore à la hauteur de mes espérances, mais j'ai atteint mon objectif de pouvoir utiliser le diviseur optique.




    15 août 2016, Thézac, Charente Maritime (17)
    La lune est pleine donc j'essaie de photographier la lune, puis la nébuleuse du Sorcier en H-alpha car ce filtre n'est pas sensible à la lune.




    14 août 2016, Thézac, Charente Maritime (17)
    Suivi assez bon, mais le résultat manque de détails. Il faudrait plus de poses, et la lune était gênante.





    2015 : 4 sorties

    28 septembre 2015, Clamart, Hauts-de-Seine (92)
    Très bonnes conditions, prise à 4h22. Prochaine éclipse en 2033, j'ai bien fait de me lever!




    15 juillet 2015, Thézac, Charente Maritime (17)
    Très bonnes conditions, enfin une bonne mise en station et un bon guidage. Tout a bien fonctionné, je n'ai même pas utilisé d'oculaire pour l'initialisation du goto, je l'ai fait directement à l'Atik. Je pense que c'est ma meilleure mise en station, peu de dérive, et goto très précis. Le seul bémol est que M63 était un peu bas dans le ciel, donc le fond du ciel était moins bon qu'au zénith, plus difficiel à traiter, et certaines poses de la fin à jeter. Du coup j'ai fini avec M57 vers 3h30. Le peu de poses donne pas mal quand même, car le suivi était bon, et M57 bien au zénith. Couché à 5h.




    14 juillet 2015, Thézac, Charente Maritime (17)
    Bonnes conditions, mais j'ai eu pleins de problèmes avec les ports USB de l'ordinateur. Les transferts des images de l'Atik vers l'ordinateur se bloquaient, la LodeStar bugguait aussi du coup j'ai eu beaucoup de mal à mettre en place le suivi. Finallement j'ai réussi, assez tard, à lancer des poses de M63 de 4 minutes, ce qui est pas mal. Mais j'ai perdu beaucoup de temps et je n'ai pas eu le courage de faire la couleur. Au bout du compte on voit pas mal de détails dans cette galaxie.



    9 juillet 2015, Thézac, Charente Maritime (17)
    L'étoile Deneb, puis La galaxie d'Andromède M31 à l'appareil photo canon 450D, monté en parallèle de la lunette 80ED. La lunette servait pour le guidage. Bonnes conditions, bon suivi, mais je m'attendais à un meilleur résultat pour le temps de pose. L'appareil est moins performant que la lunette ou le téléscope, mais il m'a permis une mise en station plus rapide. J'ai utilisé le logiciel EOS Utility, qui permet de piloter l'appareil et d'automatiser les poses. Les flat ont été difficiles à faire, car la tranche de 19500 ADU ne semble pas atteignable à l'histogramme, curieux. Je me suis contenté d'une valeur inférieure, avec 1/40s de pose, mais le résultat me semble correct au bout du compte. Fin à 3h.

    Histogramme d'un flat :



    2014 :4 sorties

    31 juillet 2014, Thézac, Charente Maritime (17)
    Je refais M57 au C8. Le problème est qu'elle change de côté de la monture en cours de nuit. Le suivi est moyen. Puis je fais la nébuleuse de la Bulle, le suivi est meilleur.



    29 juillet 2014, Thézac, Charente Maritime (17)
    La nébuleuse planétaire de l'anneau, ou de la Lyre. Problème de nuages passagers. De plus le suivi était mauvais, probablement dû à une mauvaise mise en station. J'ai essayé le diviseur optique, sans succès. Impossible de focaliser le guideur. Puis j'ai essayé de refaire la mise au point sur chaque filtre, mais c'est très difficile sur le rouge par exemple, les étoiles sont moins lumineuses. A cause du mauvais suivi, j'ai baissé les poses à 60s.



    25 juillet 2014, Thézac, Charente Maritime (17)
    La galaxie de Bode M81, puis essais sur M31 et M27, à la lunette Orion Short Tube, guidage avec la lunette 80ED. Prise de vue au canon 450D. C'est une nouvelle configuration que je voulais tester, le résultat est décevant. Je m'aperçois que le short tube est de mauvaise qualité sur les bords de l'image, il vaut mieux imager avec la 80ED. Le Canon est moins sensible que l'Atik. Pour M31, elle est trop bas dans le ciel, car la lumière de Saintes perturbe le signal à l'horizon Est.



    24 juillet 2014, Thézac, Charente Maritime (17)
    La galaxie NGC891 à la lunette 80ED, guidage avec le C8. Puis M31 car c'est ce qui il y a de plus facile, puis rapidement les pléiades pour finir. NGC891 était relativement bas dans le ciel, avec un halo à l'horizon Est dû à Saintes, mais ça sort quand même.




    2013 : 5 sorties

    12 août 2013, Thézac, Charente Maritime (17)
    La galaxie d'Andromède à l'appareil photo. Essai rapide car les nuages sont arrivés. seulement 2 poses, de 2 et 5 minutes. Appareil avec objectif 250mm, en parallèle de la lunette 80ED. Pas de flat (ça se voit) ni de dark ni d'offset.



    11 août 2013, Thézac, Charente Maritime (17)
    La nébuleuse de la lyre M57, et la galaxie du feu d'artifice NGC6946. Problème de mise au point sur M57. Je me suis aperçu que la mise au moint se dérègle avec le C8. Il faudra la vérifier plus fréquemment à l'avenir. La prise en Ha n'a pas fonctionné, les brutes sont mauvaises.



    10 août 2013, Thézac, Charente Maritime (17)
    La galaxie NGC7331.



    1er août 2013, Thézac, Charente Maritime (17)
    NGC6951. Je suis déçu du résultat, la magnitude 11 de cet objet est trop faible je pense.



    30 juillet 2013, Thézac, Charente Maritime (17)
    M51 puis NGC6951. Ce n'est pas la meilleure saison pour M51, mais comme je n'ai pas préparé la soirée, je vais au plus facile. La nuit est belle, mais humide, je prends froid et suis malade le lendemain. Difficile de se remettre au rythme de l'astronomie, avec un coucher à 3h30.




    2012 : 10 sorties

    22 août 2012, Thézac, Charente Maritime (17)
    Essai sur M31, la galaxie d'Andromède, puis NGC6960, les dentelles du Cygne. NGC6960 est toujours aussi difficile à traiter.



    21 août 2012, Thézac, Charente Maritime (17)
    Pour tenter le coup, je pointe M57 à F=4000mm (barlow x2) avec le C8, guidage avec la 80ED à F=1800mm (barlow x3). Je fais du binning 2 et 3, car à grande focale, j'ai lu qu'il était inutile de faire du binning 1.
    Le résultat est pas mal je trouve !
    Puis je fais la nébuleuse de la bulle à F=600mm à la lunette, bien placée dans le ciel. Guidage au C8 à F=4m !
    Avec la même configuration, j'essaie M33, la galaxie du Triangle.





    18 août 2012, Thézac, Charente Maritime (17)
    Les nuages semblent pointer, et je suis fatigué, alors je me limite à faire des poses faciles au Canon 450D. Je fais M13, l'amas d'Hercule, et M57, nébuleuse de la Lyre, qui sont des cibles faciles et lumineuses.





    17 août 2012, Thézac, Charente Maritime (17)
    Nuit encore superbe, je fais NGC891, que je souhaite améliorer, puis NGC772 une galaxie que je n'ai jamais faite, puis ARP188, la galaxie du têtard. Cela me permet de tester le pointage GoTo en entrant des coordonnées car cet objet n'est pas connu de la raquette.
    J'utilise toujours le C8 à F/6.3 avec l'Atik 314L+, et la lunette 80ED à F=1200mm et la LodeStar pour le guidage.
    La galaxie du têtard est peu lumineuse, il faudra la refaire.





    16 août 2012, Thézac, Charente Maritime (17)
    Nuit parfaite, sans lune. J'image NGC7479, la galaxie "Superman" nommée ainsi à cause de sa forme en S, et M74 dans Andromède et Persée, avec l'Atik 314L+.
    Configuration : C8 à F/6.3 avec l'Atik 314L+, et la lunette 80ED à F=1200mm et la LodeStar pour le guidage.





  • 23 juillet 2012, Carnac, Morbihan (56)
    Le ciel est parfait, je m'éloigne de la ville, derrière le Men Du. Je décide de faire M51 au Canon 450D équipé d'un objectif 250mm. Les poses de 30s semblent correctes.
    Je trouve ça intéressant de sortir une photo d'une galaxie rien qu'avec un appareil photo et un objectif normal.





  • 22 juillet 2012, Carnac, Morbihan (56)
    Je teste pour la première fois la monture EQ1 que j'ai achetée l'année dernière chez l'Astronome à Lorient. C'est une petite monture de voyage motorisée. Après l'avoir installée sur une table de jardin, j'y fixe la petite lunette Orion Short Tube (F=400mm). Le premier problème est la mise en station, notamment la visée de l'étoile polaire, sans viseur ni chercheur. Ensuite je me heurte à un problème d'orientation du tube. Essayant de viser au zénith le Cygne, la monture est limitée dans sa rotation à cause du moteur qui touche l'instrument. Cette séance m'a permis de me familiariser avec ce nouveau matériel, mais impossible de faire une prise de vue correcte.



  • 20 juillet 2012, Thézac, Charente Maritime (17)
    Pas de lune, conditions idéales. Je reprends la configuration du C8 et la 80ED en parallèle sur l'EQ6, mais j'ajoute un réducteur de focale sur le C8.
    J'image avec la Atik 314L+ à F=1260mm, et pour la lunette 80ED, je guide au LodeStar à F=1200mm.
    Le guidage est moyen, je fais des poses de 3 minutes.
    Je fais d'abord la nébuleuse planétaire NGC 6905, nommée "la nébuleuse du flash bleu", dans la constellation du Dauphin.
    J'ai trouvé cette cible grâce au site de Chritian Dupriez (voir ma page des liens utiles), qui est un amateur très bon.
    Mais je m'aperçois vite que mon guidage n'est pas parfait, probablement à cause d'une mise en station un peu trop rapide.
    Puis je trouve aussi sur son site la galaxie NGC 266, une spirale barrée dans la constellation d'Andromède. Je voulais faire une galaxie,
    car je me suis rendu compte que le ciel d'été offre plus de nébuleuses que de galaxies. Je pense que c'est parce que la voie lactée
    est haut dans le ciel, du coup les bonnes cibles y sont logées (le Cygne, Cassiopée, la Lyre...), et peu de galaxies sont visibles
    à travers ce fourmillement d'étoiles

    Couché à 4h50.




  • 16 juillet 2012, Thézac, Charente Maritime (17)
    Nuit exceptionnelle. Pas de lune, conditions idéales. Je monte le C8 et la 80ED en parallèle sur l'EQ6.
    Pour le C8, j'image avec la Atik 314L+ au foyer, et pour la lunette 80ED, je mets une barlow x2, et installe le LodeStar pour faire l'autoguidage.
    Cela fait une focale de 2000mm pour la prise de vue, et 1200mm pour le guidage. Le guidage se passe bien, du coup je fais des poses de 5 minutes.
    Je fais d'abord NGC 7048, une nébuleuse planétaire dans le Cygne, puis M76 que j'avais raté auparavant.
    Couché à 4h20.




  • 15 juillet 2012, Thézac, Charente Maritime (17)
    Première sortie de l'année, enfin. Nuit très bonne. Pas de lune, conditions idéales. J'avais prévu mes vacacances en cette période de juillet où la lune est faible, j'ai bien fait. Je monte le C8 et la 80ED en parallèle sur l'EQ6.
    Pour le C8, j'image avec l'appareil photo Canon 450D avec un réducteur de focale 1.6, et pour la lunette 80ED, je mets une barlow x2, et installe le LodeStar pour faire l'autoguidage.
    Cela fait une focale de 1250mm pour la prise de vue, et 1200mm pour le guidage, ce qui est parfait. Le guidage se passe bien, je fais des poses de 2 minutes.
    Je fais d'abord M33 la Galaxie du Triangle, puis M27 la nébuleuse de l'Haltère, un classique pour me remettre en jambes.
    Couché à 4h.










    2011 : 11 sorties

  • 1er octobre 2011 le Chesnoy (45)
    La nuit est parfaite, pas de lune. Je teste la première fois au Chesnoy, il n'y a pas de lumière artificielle à 100km de Paris.
    Je monte la CG5 avec la lunette Orion 80ED à F=600mm, avec l'Atik 314L+. Je fais IC1396 la trompe d'éléphant, la galaxie M74, la nébuleuse de la bulle, la nébuleuse de l'Assistant NGC7380, et les dentelles du Cygne. J'ai voulu en faire un maximum vu le beau temps. Couché à 4h.



  • 19 août 2011 Thézac, Charente Maritime (17)
    La nuit est bonne, mais la lune est là. Je me bats avec la roue à filtre pour qu'elle fonctionne, et je finis par y arriver, ouf. Je profite à fond de cette nuit d'astronomie, car elles sont rares cette année. Matériel : EQ6, C8 (F=2000mm puis 4000mm) + Short Tube, Atik 314L+, puis DMK31. Je fais NGC7331, NGC6826, M57, M27, NGC6946, IC5146 (nébuleuse du cocon), Jupiter et enfin la lune. J'arrive enfin à maîtriser le guidage, car je me suis aperçu que PHDGuiding ne guidait pas en déclinaison, il fallait l'activer. Là il guidait sur les 2 axes, c'est mieux ! Je suis très content du résultat de Jupiter, mais curieusement je n'ai pas réussi à assembler les couches LRVB. J'arrive enfin à avoir des détails sur les nuages de la planète. Pour la lune, je suis aussi content du résultat. Pour le reste, je suis assez déçu, sauf peut être M57, mais je trouve les couleurs un peu étranges. Coucher vers 5h. Ce fut la dernière nuit de l'été, je n'ai pas eu de nuit totallement noire complète, mais j'ai un peu progressé dans le planétaire et le suivi.



  • 15 août 2011 Thézac, Charente Maritime (17)
    Nuit belle et chaude, mais lune gênante. Je monte le C8 sur l'EQ6, avec la Short Tube pour le guidage en parallèle, avec une barlow x2 et la LodeStar de Starlight Xpress. Sur le C8, après le branchement de l'Atik 314L+ et de la roue à filtre (Atik), je m'aperçois que la roue ne fonctionne toujours pas, elle est bloquée. Je me contente donc d'enlever la roue à chaque fois pour tourner les filtres manuellement. C'est très fastidieux, et le problème est la rotation de champ. Je fais M76 que je n'avais pas bien faite la fois précédente, puis Jupiter, et enfin les Pléiades au Canon en grand champ. Au lit à 6h ! Pour le traitement, je galère avec M76 parce que je ne sais pas faire de registration avec rotation de champ. Le résultat est mauvais. Pour jupiter, ça n'est pas terrible, mais j'ai pu faire du LRVB. Pour les Pléiades, je suis déçu du résultat, car je pensais que le suivi était meilleur, la lune gênait beaucoup, et le temps de pose est insuffisant.



  • 10 août 2011 Thézac, Charente Maritime (17)
    Nuit belle, mais lune gênante, calme, un peu humide. Je monte le C8 sur l'EQ6. J'installe aussi ma nouvelle lunette Orion Short Tube, plus légère que la 80ED, pour le guidage en parallèle, avec une barlow x3 et la LodeStar de Starlight Xpress. Ce n'est pas le poids en lui même qui était gênant, car l'EQ6 supporte facilement le C8 + la 80ED, mais les problèmes de flexion. Sur le C8, après le branchement de l'Atik 314L+ et de la roue à filtre (Atik), je m'aperçois que la roue ne fonctionne pas, elle est bloquée (heureusement, je l'ai réparée le lendemain en la démontant simplement). Donc je fixe finalement le Canon 450D (c'est pratique d'avoir plusieurs possibilités). N'ayant pas préparé ce que j'allais faire, je commence par la galaxie NGC 7331, que je trouve jolie. Je l'avais déjà faite l'année dernière avec l'Atik, mais pas très bien réussie. Je fais des poses de 45s. Puis je fais M31. Ensuite, je branche l'Atik 314L+, sans filtre, et je pointe M27, proie facile. Puis je teste Uranus, pour voir. On voit bien le disque, mais l'Atik n'est pas bien adaptée, je la referai une autre fois. Enfin, Jupiter étant bien positionnée en fin de nuit, je teste la camera DMK31 pour voir ce qu'elle peut me donner. Cependant, je n'ai pas pris le temps de faire la collimation, et je fais la mise au point de manière un peu empirique, à vue sur le PC. Je prends un avi de 500 images. Le résultat est mieux que ce que j'avais pu faire avec l'ancienne webcam, qui n'était pas satisfaisante pour moi. Fin vers 4h10, la lune a enfin disparu vers 4h, mais c'est trop tard, je n'ai pas le courage de continuer. Pourtant le ciel devient extraordinaire, pas de bruit, pas de vent, zéro lumière artificielle, pas de nuage, pas de lune. On voit la galaxie d'Andromède à l'oeil nu, la Voie Lactée, Jupiter à côté des Pléiades...



  • 03 juin 2011 Sommières-du-Clain, Vienne (86)
    Nuit belle, sans lune, calme. Toujours avec la lunette Orion 80ED, mais cette fois avec l'Atik 314L+, je pointe des Messiers de la Grande Ourse : M109, puis M51 et M63. Je fais les poses RVB en binning 2x2, et la L en 1x1. Le traitement des images s'avèrera difficile. La prochaine fois, je ferai tout en binning 1x1. Je m'améliore un peu, mais ça n'est pas encore satisfaisant.



  • 01 juin 2011 Sommières-du-Clain, Vienne (86)
    La nuit fût belle, sans lune, mais très venteuse et du coup assez froide. Après un échec de test du diviseur optique Orion, car je n'arrivais pas à focaliser et à bien fixer la LodeStar, j'image M51 par environ 45 poses de 60s, un temps long que je n'ai jamais fait. J'utilise la lunette Orion 80ED avec le Canon 450D à 1600ISO. Je suis assez content du résultat par rapport à mes précédents essais. Puis avant de partir, je fais rapidement M27 en 4 poses de 60s. Ce sont mes deux grands classiques, mais c'est bien pour s'entraîner. De plus je me suis aperçu que M51 est moins bien disposée en été alors qu'au printemps elle est bien au zénith. Info révelée après : il est apparue une supernovae dans M51 ce soir là (cf forum astrosurf), on la voit d'ailleurs sur ma photo ! C'est le gros point blanc visible vers le début du bras qui part de la grande galaxie vers la petite.




  • 23 mai 2011 Suresnes, Hauts-de-Seine (92)
    Après avoir visité le site de Thierry Legault, amateur très connu, une référence dans ce domaine, j'ai voulu appliquer sa méthode de collimation expliquée en détail. En effet je n'ai jamais fait la collimation sur le C8, et il indique que cela est fondamental pour l'imagerie planétaire. J'en profite aussi pour nettoyer la lame du téléscope qui soutient le miroir secondaire.
    J'essaie donc sur Syrius, non loin de Saturne. A tâton, je parviens à avoir des cercles bien concentriques...
    Puis je teste la camera DMK 31 sur Saturne, avec une barlow x2. J'essaie aussi avec un filtre anti-infrarouge. A l'oculaire, la vision est superbe, je vois les bandes foncées sur le globe, et les anneaux pour bien contrastés, et leur ombre visible aussi sur le globe.



  • 8 avril 2011 Suresnes, Hauts-de-Seine (92)
    Voulant tester le diviseur optique Orion, je pointe M51. Impossible de focaliser la LodeStar, je verrai donc plus tard ce problème. Je teste M51 avec l'Atik 314L+ à F=2000m. Le resultat est moyen, et les prises RVB sont mauvaises.



  • 7 avril 2011 Suresnes, Hauts-de-Seine (92)
    Je teste la DMK31 sur Saturne, qui est presque au plus proche de la Terre. J'ai beaucoup des progrès à faire !



  • 19 février 2011 Thézac, Charente Maritime (17)
    Je réessaie la nébuleuse d'Orion, en faisant plus de poses, et avec une sensibilité à 1600 ISO. J'utilise toujours la lunette 80ED sur la monture EQ6, sans autoguidage, et l'appareil Canon 450D. La lune n'est pas encore levée à 20h, mais les lampadaires du village sont gênants. Cette fois je prends tout en mode raw, ce que j'avais oublié de faire le 17.



  • 17 février 2011 Thézac, Charente Maritime (17)
    Première sortie de l'année, je vais enfin pouvoir pointer la constellation d'Orion. Les conditions ne sont pas idéales, avec une pleine lune et beaucoup d'humidité. Je décide de photographier la nébuleuse d'orion M42, et la nébuleuse de la Tête de Cheval, dans la même constellation. Puis j'essaie aussi la nébuleuse du Crabe M1, que je n'ai jamais faite non plus. J'installe la monture EQ6 avec la lunette 80ED, pour avoir du grand champ. Je prends M42 à l'appareil photo Canon 450D, en pas plus de 800 ISO à cause de la lune, et des poses de 30s car je ne fais pas d'autoguidage. Pour la Tête de Cheval, je branche l'Atik 314L+ pour pouvoir imager en H-alpha. Je teste pour la première fois mon écran à flat field acheté chez l'Astronome.









    2010 : 16 sorties

  • 20 septembre 2010 Suresnes, Hauts-de-Seine (92)
    Jupiter est en opposition (au plus près de la Terre) et il fait beau. Je me dois donc de sortir le téléscope! En plus je veux tester la monture CG5 que MEDAS m'a retournée réparée. Je teste avec la webcam Pentaflex, puis avec l'Atik, qui n'est pas faite pour l'imagerie planétaire, mais c'est pour voir...
    Je remballe vers minuit, la batterie est à plat, et au boulot le lendemain. Le résultat n'est pas bon, je pense que la Pentaflex n'est vraiment pas super, même si je suis en pleine ville, sous les lampadaires, et que la lune est presque pleine. J'essaie de prendre des video mpg pour tester le traitement Registax. Le résultat n'est pas terrible, mais de toute façon les prises de vue à la base ne le sont pas. Je ne suis décidément pas bon pour l'imagerie planétaire, quand je vois ce qu'arrivent à faire certains sur le forum astrosurf...





  • 28-29 août 2010 Thézac, Charente Maritime (17)
    C'est le dernier jour des vacances, et il fait beau. La nuit est assez froide (10°C), et devient assez humide ce qui provoque de la buée sur la lunette, car je n'ai pas encore de résistance chauffante. Je cherche des cibles du côté du Cygne, haut dans le ciel. J'essaie la nébuleuse NGC6826 au C8, difficile à trouver avec la grande focale, puis les dentelles du Cygne à la lunette, je refais la nébuleuse du Cocon que je n'avais pas bien réussie auparavant. Puis je refais la nébuleuse du Pacman, cette fois à la lunette en H-alpha. Je teste ensuite la Lune et Jupiter avec l'Atik, pour voir. Je termine par la galaxie NGC6946. Quelle nuit fatigante avant de prendre la route ! Dodo vers 4h15.




  • 25-26 août 2010 Thézac, Charente Maritime (17)
    La lune est toujours pleine, je décide d'essayer une autre configuration : prise de vue à la lunette Orion 80ED, avec l'Atik 314L+, guidage au C8 avec la LodeStar. J'ai vu laa nébuleuse du Cocon sur internet, qui est bien placée en ce moment, et que je n'ai jamais faite. Je fais d'abord un test sur M27 que je connais bien. Je découvre que mes problèmes de suivi des jours précédents étaient dûs au fait que je n'avais pas activé le guidage sur l'axe de déclinaison ! Le guidage fonctionne beaucoup mieux maintenant. Je fais donc des poses de 5mn, sans problème. Mais un autre problème survient : la buée se forme sur la lunette, car je n'ai pas de résistance chauffante. Je prends celle du C8 pour l'enlever, ce qui fonctionne pendant un certain temps seulement après l'avoir retiré. Enfin, la batterie tombe à plat. Je n'ai pas le temps de faire de bonnes prise en bleu et vert de la nébuleuse du Cocon, et celles que j'ai prises sont mauvaises à cause de la buée.


  • 24-25 août 2010 Thézac, Charente Maritime (17)
    Le ciel est clair, mais avec quelques légers nuages, et nuages d'avions. La Lune est pleine, et l'air est très humide. Les conditions ne sont pas bonnes, du coup j'essaie le diviseur optique avec l'extension que j'ai bricolée, et la LodeStar. Mais il faut encore que j'ajuste mon bricolage, pour plus tard, car le plan focal n'est pas au bon endroit. Du coup j'essaie d'imager la Lune et Jupiter, seuls astres faisables facilement.




  • 21-22 août 2010 Thézac, Charente Maritime (17)
    Le temps est chaud et dégagé, mais la lune est très gênante. Je tente M51 qui est quand même basse dans le ciel. Après traitement, le résultat n'est pas bon, je pense refaire cette galaxie plutôt au printemps, ce n'est pas un objet à faire en été. La mise est station est très bonne, et le pointage Goto fonctionne parfaitement. Je fais ensuite la nébuleuse du Pacman, NGC281, avec des poses en H-alpha qui révèlent la bien. Configuration : téléscope C8 F=1260mm, guidage Lunette Orion 80ED, camera LodeStar Starlight Xpress. Puis j'eesaie Uranus et les Dentelles du Cygne, mais ça ne donne rien, les nuages arrivent, un orage se prépare. Fin à 2h15.


  • 20-21 août 2010 Thézac, Charente Maritime (17)
    Conditions assez bonnes, mais forte humidité avec brouillard bas temporaire, et lune bien présente. Je teste la galaxie NGC7331 que j'avais vue sur internet, puis M27 et M57 assez haut dans le ciel. L'humidité est très forte et de la buée se forme sur la lunette Orion 80ED. Je prend les prises de vue avec le logiciel Artemis à l'Atik 314L+ sur le téléscope C8 avec réducteur de focale (6.3), et je guide avec la lunette Orion 80ED, camera LodeStar Starlight Xpress, logiciel PHDGuiding. Je fais la galaxie NGC 7331 que j'avais vue sur internet, que je trouvais bien, puis je fais M57, pusi M27. Fin vers 4h15.





  • 19-20 août 2010 Thézac, Charente Maritime (17)
    J'ai enfin reçu la monture SkyWatcher NEQ6 Goto. Même si le temps est assez nuageux, quelques éclaircies me permettent de faire la mise en station sur l'étoile polaire, et ainsi de m'entraîner à l'utilisation de la monture. Elle est très lourde, mais du coup très stable. Elle supporte beaucoup mieux la charge du téléscope C8 et de la lunette Orion 80ED. Elle est beaucoup moins bruyante que la monture Celestron CG5. Elle est aussi plus précise avec la raquette. Enfin c'est un bon achat. Je règle le viseur polaire, puis je fais l'alignement du Goto sur 3 étoiles. L'usage de la raquette est assez proche de celle de la monture CG5. J'ai l'impression que la monture CG5 est quand même de qualité médiocre par rapport à celle-ci.

  • 16-17 août 2010 Thézac, Charente Maritime (17)
    Je n'ai pas la monture CG5 qui est en réparation chez Medas, et je n'ai pas encore reçu la EQ6. Du coup, je ressort d'abord le vieux téléscope Newton D=113,F=900 de papa pour faire du visuel. Je pointe Jupiter et la galaxie d'Andromède facilement, mais quand je veux voir la nébuleuse de la Lyre (M57), ou la nébuleuse de l'Haltère (M27), je ne les trouve pas. Je tente ensuite la Voie Lactée et l'église de Thézac à l'appareil photo sur trepied. Le traitement des images est difficile. Pour la Voie Lactée, les étoiles n'ont pas la même élongation sur tout le plan, pour l'église, l'addition des poses ne permet pas l'alignement à la fois sur les étoiles et sur l'église. Du coup je fais 2x le traietement, une fois en alignant sur les étoiles, une autre fois sur l'église, puis je compose les 2 traitements, en éclaircissant l'église. Jupiter est visible dans le ciel. Le résultat est amusant :





  • 12-13 août 2010 Thézac, Charente Maritime (17)
    La météo est annoncée avec nuages, mais je tente le coup. Je veux d'abord essayer de faire du guidage avec le diviseur optique et la LodeStar. Je rencontre 2 problèmes : 1°) impossible de positionner la LodeStar dans le plan focal de l'axe de guidage, car ce plan est juste à la sortie du diviseur optique. 2°) Impossible de brancher l'Atik sur le diviseur dans l'axe de prise de vue, car l'axe de guidage touche la caméra...
    Finalement, je décide de faire des prises au C8 avec l'Atik, guidage à la lunette 80ED. Problème : quand je rajoute la lunette + le contrepoids, cela fait bouger l'axe de la monture, qui maintenant dérèglée. Bon, je refait l'alignement sur 2 étoiles. Mais je trouve que la monture fait un drôle de bruit, et qu'elle semble forcer. Je parviens quand même à faire M57, mais les nuages sont là, j'arrête les dégâts. En remballant, je m'aperçois que la monture a effectivement un problème, l'axe en déclinaison est bloqué. Le lendemain, j'appelle MEDAS, qui me disent que c'est un problème connu sur la CG5, le frottement interne de l'aluminium crée de la limaille, qui fini par gripper la monture. Ils me disent de leur envoyer la monture en réparation, ce que je fais tout de suite (garantie ok). C'est pas génial cette CG5, du coup j'achète sur un coup de tête une EQ6 Goto sur internet, en promo, sans frais d'envoi. Vu que je n'ai pas des vacances éternelles, je ne traîne pas, et j'avais déjà plus ou moins prévu d'avoir une monture balaise qui reste sur place, où les conditions sont les meilleures. Là au moins, le suivi sera bon en principe. La CG5 sera utilisée ailleurs, et je ne pense plus la charger autant, avec la lunette guide.





  • 9-10 août 2010 Thézac, Charente Maritime (17)
    Je commence la mise en station vers 23h, la météo est annoncée bonne sur internet pour cette nuit. Je change de configuration, pour guider avec le C8 au foyer, et faire les prises de vue à la lunette Orion 80ED, et prendre des photos grand champ à l'APN.
    Le guidage fonctionne à merveille, car la focale du C8 (2000mm) est beaucoup plus longue que celle de la lunette (600mm).
    Je commence par l'ensemble des galaxies M81 et M82, avec des poses de 1mn, puis 3mn, puis 4mn.
    Puis je fais M31 (Andromède) en une seule pose de 9mn45s. En effet j'ai déjà pris M31 en longue pose avec un objectif seul, et ça rend mieux que d'additionner des poses. Quand on additionne, ça crame le noyau de la galaxie.
    Puis je fais 2 poses de 5mn de M101, que je trouvais difficile à faire en 2009. Elle est quand même assez bas dans le ciel, mais ça passe.
    Je continue avec 2 poses de 5mn de M33, la galaxie du Triangle, que je n'ai jamais faite. Elle est bien positionnée dans le ciel, assez haute à l'Est.
    Je termine par une pose de 1mn, puis une pose de 5mn sur M45, les pléiades. Je remballe à 3h30, la moisson est bonne !




  • 8-9 août 2010 Thézac, Charente Maritime (17)
    Je commence la mise en station vers 21h, car il n'y a pas un nuage. Mon but est de tester la configuration maximale : C8 + guidage avec lunette Orion, utilisation de la LodeStar pour guider, prise de vue avec la Atik 314L+
    Je m'applique à faire une bonne mise en station : planéité de la monture, alignement polaire, parallelisme de la lunette avec le téléscope, et mise au point. Pour le paralellisme, j'utilise l'oculaire réticulé pour centrer la même étoile sur les 2 optiques. Pour la mise au point, j'utilise le logiciel Artemis de Atik, où on peut zoomer sur une étoile.
    Je commence par la Nébuleuse de la Bulle, que j'avais eu du mal à faire avec un APN seul. Je fais 5x 3mn de pose sur chaque couche L,R,V et B, puis 6x 3mn en H-Alpha. Je m'aperçois vite que le filtre H-alpha est très efficace.
    Pour le guidage, je découvre que le logiciel PHDGuiding perd parfois les pédales, et il fait une alerte sonore et visuelle. Il suffit de recliquer sur l'étoile guide et de relancer le guidage. C'est un logiciel bien pratique.
    Je fais 3 darks de 3mn, et 30 offsets
    Puis je pointe la galaxie NGC891, que je voulais faire depuis longtemps, et qui n'est pas loin de la nébuleuse de la Bulle. Je fais des poses de 2x3mn par couche. J'essaie le H-alpha, mais ça ne donne rien de bien, ce qui paraît normal.
    J'essaie ensuite M45 (les Pléiades) qui se sont levées assez haut à l'Est, mais ça grossit trop, la focale est trop longue. Puis j'essaie M31 qui est aussi dans le coin, même problème.
    Du coup j'essaie M27, que j'avais pas mal réussit en 2009 à l'APN.
    Je remballe vers 4h40, la nuit a été longue !




  • 23-24 mai 2010 Suresnes, Hauts-de-Seine (92)
    Comme il fait beau et que je ne travaille pas demain, je déballe encore le matériel. Il faut m'entraîner pour cet été. Je me fixe M109 comme objetif, toujours dans la Grande Ourse, assez haut. Sa magnitude est faible (9,8) par rapport à M51 (8,4), et je veux voir si ça peut encore donner quelquechose en région parisienne.
    J'essaie les fonctions d'Artemis permettant de faire une meilleure mise au point, c'est bien et facile.
    Je lance : 10x120s binning 1x1 en L, 5x60s binning 2x2 en R,V et B, 4 darks et 30 offsets pour la couche L, 3 darks et 20 offsets pour RVB, et je teste une pose de 5mn en L pour voir. Je me rend compte tout de suite que le fond du ciel est trop bruité, en plus la lune est forte cette nuit. Dodo vers 2h15. Au traitement, je m'aperçois que faire du binning différent pour RVB n'était pas une bonne idée, car l'addition avec la couche L est compliquée, il faut la réduire en résolution. Le résultat est mauvais, et je pense maintenant que je ne pourrai pas essayer des magnitudes trop faibles ici. M51 passe encore, il faut que je répertorie les possibilités.
    Cependant cette galaxie me plait bien, je la referai sûrement à Thézac.





  • 22-23 mai 2010 Suresnes, Hauts-de-Seine (92)
    J'ai reçu la CCD Atik 314L+ ce matin, je vais pouvoir la tester ce soir. Je ne fais pas de guidage avec la lunette pour ne pas cumuler les problèmes dès le 1er test. Je choisis encore M51 qui est facile à prendre, car assez lumineuse. Je branche : le C8 avec réducteur de focale 6,3, la bague T sur laquelle je visse la roue à filtre Atik USB, puis la CCD. Je découvre le logiciel Artemis qui est vraiment bien, facile et intuitif. Je me rend compte que j'ai bien fait de prendre une roue à filtre entièrement pilotable, car le logiciel va me permettre de tout programmer. Je fais d'abord la mise au point avec de petites poses, puis j'ajuste le temps de pose à 30s, car le suivi est moyen. Je suis très content des premiers tests, car je ne pensais pas y arriver dans un lieu aussi pollué par la lumière. Je prends 20 poses de 30s en Luminance, 10 en Rouge, 10 en Vert, 10 en Bleu. Puis 3 darks de 30s, et 20 offsets de 0,001s. Le lendemain j'essaie de traiter tout ça sous IRIS, et voici le résultat, pas encore super, mais c'est un début. Je me rend compte que le binning dégrade la qualité, et qu'il faut prendre plus de poses. Le champ est beaucoup plus réduit que l'APN, car le capteur est plus petit, donc le cadrage a été plus difficile. Heureusement, l'ordinateur est bien pratique pour cela.





  • 17-18 mai 2010 Suresnes, Hauts-de-Seine (92)
    Pour une fois depuis longtemps, pas de nuage ce soir. Je décide de sortir le téléscope pour tester l'autoguidage du C8 avec la lunette Orion 80ED en parallèle, et ainsi m'entrainer pour cet été. Cela me permet de découvrir le problème de l'équilibrage qui devient délicat avec la lunette et le contrepoids supplémentaire. Je m'étais renseigné auprès de Celestron, qui m'ont indiqué que la monture peut supporter 30 livres, soit 13,6kg. J'ai mesuré tous les poids (cf page matériel) ça devrait passer. J'en profite pour tester ma nouvelle lampe frontale sans pile, c'est vraiment très pratique.
    Je décide de faire la mise en station sans la lunette installée. Ma 2ème étoile d'alignement pour le GoTo est Arcturus, bien visible, et je décide de rester dessus pour faire mes tests.
    Je pointe l'étoile avec l'oculaire réticulé sur le C8, puis je fais de même sur la lunette pour qu'elle soit bien parallèle. Je répète 2 ou 3 fois l'opération pour corriger les petits défauts.
    Je branche ensuite la CCD LodeStar sur la lunette, et je fais la mise au point avec PHDGuiding, le logiciel de guidage. Je fixe le Canon au foyer du C8, et fais la mise au point à l'oeil, puis avec l'écran où l'on peut zoomer.
    Je fais 2 photos de 1mn et 1mn30 pour voir le défaut de suivi avant guidage.
    Le paramétrage de PHDGuiding me pose problème, car je ne sais pas quoi choisir comme monture. Finallement, je comprends qu'il faut prendre on-camera, car le câble de guidage se branche depuis la LodeStar vers la monture directement. Puis je lance le guidage, ça marche ! Je refais le même temps de pose : impeccable, les étoiles sont ponctuelles !!
    Content, je remballe tout vers 1h30, car demain, boulot...
    Arcturus, sans guidage 90s Arcturus, avec guidage 90s


  • 24-25 avril 2010 Thézac, Charente Maritime (17)
    La journée a été couverte en nuages, mais à 23h je consulte la météo de la nuit de la Charente Maritime (Météo France), et ils prévoient une nuit claire. Effectivement le ciel se dégage. Je déballe tout le matériel que je viens de remballer car nous partons demain...
    La nuit est très éclairée par la lune, ce qui est gênant. Je pointe M81 assez haut, et du côté opposé à la lune. Je fais 43 poses de 30s, car 60s captent trop la lumière de la lune. Je fais aussi un dark de 30s, et un de 60s qui pourront servir.
    Puis je pointe M101, et je fais 27 poses de 30s, et 2 poses de plus de 60s pour voir (pas bon). Je remballe à 1h45, car j'ai de la route le lendemain.
    Bilan des vacances : une bonne M51, M101 et M81 à traiter, et pas de test de suivi pour l'instant.


  • 18-19 avril 2010 Thézac, Charente Maritime (17)
    Arrivé en vacances, le ciel est complètement dégagé => je prépare le téléscope, et fais 1 flats de 60s et 1 de 30s, même si je ne maîtrise pas encore les flats...Je sais que je pourrai tester le traitement sous IRIS. Première sortie de l'année.
    La nuit est parfaite, pas de lune, pas de nuage, pas de lumière artificielle.
    Je me fixe comme objectif M51 qui est bien placée au zénith en cette période (=>moins de couche atmosphérique à traverser), et facile à photographier
    Je l'ai déjà faite auparavant, mais je ne suis pas satisfait du résultat.
    Je veux tester ma nouvelle camera LodeStar de StarLight Xpress reçue ce mois-ci (l'Astronome), et faire du guidage avec le diviseur optique.
    Je découvre un problème : je n'arrive pas à faire la mise au point à la fois sur la LodeStar, et sur l'APN.
    Je ne sais pas encore si c'est parceque je ne trouve pas d'étoile guide, mais la personne de l'Astronome me confirme ce problème.
    Il me faut soit un tube allonge côté guideur, soit une bague côté APN.
    Du coup j'abandonne, et je photographie M51 à l'APN au foyer, avec réducteur 6,3.
    Nouveau problème : je m'aperçois que le suivi est extrêmement mauvais ! En fait je me suis complètement trompé dans l'alignement polaire : mauvaise étoile ! Je l'ai pointée quand il faisait encore jour, trop vite, => erreur.
    Je comprends maintenant pourquoi la mise en station a été si difficile. Le goTo a quand même réussi à pointer ce que je demandais !!
    Je refais donc toute la mise en station, puis je fais des clichés de 30s, puis 60s. Le suivi étant très bon, je reste sur 60s.





    2009 : 19 sorties

  • 22-23 août 2009 Thézac, Charente Maritime (17)
    Dernière sortie des vacances. Je retente la Nébuleuse de la Bulle, que je veux réussir mieux. Je veux essayer le guidage manuel avec le diviseur optique, mais impossible de trouver une étoile guide. C'est un problème connu sur internet. Ces vacances ont été particulièrement bonnes en nuits d'observation, avec beaucoup de nuits.

  • 21-22 août 2009 Thézac, Charente Maritime (17)
    Je prends la Sunflower galaxy, M76, puis M31 avec guidage manuel optique au C8, prise de vue à l'APN F=250mm F5,6 1600ISO 600 secondes ! Résultat superbe en une seule pose. Puis je prends M45 qui se lève à l'Est en fin de nuit (même configuration).

  • 19-20 août 2009 Thézac, Charente Maritime (17)
    M27 390s APN à 1600ISO, le guidage au diviseur optique fonctionne très bien ici, car M27 est dans la voie lactée où il y a beaucoup d'étoiles, l'étoile guide est facile à trouver. C'est fatiguant pour l'oeil, mais le résultat est superbe. Je prends aussi M31.

  • 18-19 août 2009 Thézac, Charente Maritime (17)
    Je veux tester pleins d'objet cette nuit. Je pointe M56, NGC7835 (Nébuleuse de la Bulle), NGC6946, NGC7009, NGC7635. IC5070 : je ne sais pas ce que c'est, mais ça ne donne rien d'intéressant. J'essaie aussi Neptune : rien de visible. Puis je fais M31 en guidant avec le C8, et l'appareil photo fixé en parallèle sur le tube, avec l'objectif zoom 250mm. Je prends une pose de 600s : super résultat. Le guidage fonctionne très bien car la focale de 2000mm est très supérieure au 250mm de l'appareil. Je prends aussi la voie lactée, puis M45 en fin de nuit qui apparaît à l'Est.

  • 17 août 2009 Thézac, Charente Maritime (17)
    Je teste la webcam sur la lune : pas terrible. Je préfère l'APN qui a un meilleur capteur pour ça.

  • 16 août 2009 Thézac, Charente Maritime (17)
    M31, NGC7635

  • 14-15 août 2009 Thézac, Charente Maritime (17)
    M27 : on la voit bien à l'oeil nu dans le téléscope. En photo, ça rend très bien, et c'est coloré ! Je fais aussi M31, M57 et NGC7662. Je teste aussi la voie lactée avec l'APN en parallèle du C8, avec un objectif zoom 18-55mm, guidage manuel au C8. La difficulté, c'est la mise au point. Je prends 63s à 1600ISO.

  • 13-14 août 2009 Thézac, Charente Maritime (17)
    Jupiter à la webcam, Photo de l'église avec Jupiter avec le trepied, NGC7635

  • 12-13 août 2009 Thézac, Charente Maritime (17)
    M27, M31, M57, Jupiter à la webcam, NGC7635, M92 et la Voie Lactée.

  • 11-12 août 2009 Thézac, Charente Maritime (17)
    Nébuleuse de la Bulle, M101, Ring Nebula, M81, M31, M13, Vega.

  • 10-11 août 2009 Thézac, Charente Maritime (17)
    M51, M13, M81

  • 9-10 août 2009 Thézac, Charente Maritime (17)
    Lune à la webcam

  • 2 juin 2009 Suresnes, Hauts-de-Seine (92)
    La lune à l'APN : pas mal.

  • 22 mai 2009 Suresnes, Hauts-de-Seine (92)
    Saturne à l'APN : pratiquement impossible d'avoir une image nette, alors que ça apparaît pas mal sur l'écran de l'APN, et à l'oculaire. On voit les bandes et les anneaux. Je teste la projection oculaire, pas génial. J'essaie ensuite le filtre anti-pollution sur M51, l'APN au foyer avec réducteur 6,3. C'est pas terrible, et c'est tout vert. En fait, je pense qu'il faut faire ça avec une camera CCD noir et blanc. Ca sera pour plus tard...

  • 1 mai 2009 Suresnes, Hauts-de-Seine (92)
    Lune et test de M51 : trop de pollution lumineuse, mais on la voit quand même.

  • 18 avril 2009 Sommières-du-Clain, Vienne (83)
    J'ai bien fait d'apporter le téléscope, la nuit est belle. Seul problème, des lampadaires sont à 50m, et des grands peupliers réduisent le champ de vision. Je prends quand même de bons clichés de M51 de 45s, un petit test à plusieurs minutes pour le fun, puis M101 et NGC3115.

  • 4 avril 2009 Suresnes, Hauts-de-Seine (92)
    Comète Lulin, ma première photo ! en pleine ville...



  • 22 mars 2009 Suresnes, Hauts-de-Seine (92)
    C'est mon anniversaire. Je pointe la Comète Lulin pour essayer de faire mieux, puis Saturne à l'APN.

  • 19 mars 2009 Suresnes, Hauts-de-Seine (92)
    Première sortie du téléscope C8. Je m'entraîne à la mise en station et au GoTo. Je teste la comète Lulin. Ca marche ! Ces entraînements me seront utiles pour cet été.



    2008

  • Août 2008 Thézac, Charente Maritime (17)
    Je ressort le vieux téléscope de papa qu'il avait eu pour ses 50 ans, il y a 9 ans, un Paralux Newton de diamètre 113mm, et de focale 900mm. On peut voir pas mal Saturne, Jupiter, et la Lune, mais le suivi n'est pas très pratique avec les molettes manuelles... J'ai commandé sur internet un porte appareil photo compact (environ 40€) pour essayer de faire des photos, et une feuille filtre solaire (20 €) pour voir le Soleil. Pour la photo de Saturne, le résulat n'est pas bon. La mise au point est difficile, et ça bouge trop quand on déclenche à la main. En regardant le soleil, je ne vois rien de spécial, juste un rond blanc sur fond noir. En lisant les magazines, je m'aperçois que c'est normal, le Soleil est actuellement dans une phase sans tâche, mais qui dure anormalement. Je me décide à acheter d'ici peu du matos pour être prêt l'année prochaine.

  • Mai 2008 Selles-Saint-Denis, Loir-et-Cher (41)
    Je rencontre le frère de ma belle soeur (qui se marie l'après midi), et il me montre les photos d'astro qu'il arrive à faire avec un APN : super ! Je ne m'imaginais pas qu'on pouvait arriver à faire ça. Je me dis qu'il faut que je m'y mette. Nous avons un vieux téléscope à Thézac, alors je vais tester...