About This Club

Un petit groupe pour parler, entre passionnés, de l'observation du ciel aux jumelles et binoculaires.

  1. What's new in this club
  2. Le deal du jour !

    Les fameuses jumelles Zeiss à stabilisation mécanique qui sont souvent vendues au-delà de 6 000 € neuves (quand elles sont disponibles)... On en trouve parfois aussi d'occasion à des prix plus abordables : https://www.naturabuy.fr/Zeiss-20-60S-item-6358944.html Leur énorme avantage est bien sûr de ne pas réclamer de piles pour stabiliser l'image, donc aucun risque de tomber en rade... J'ai quand même lu ici ou là que ce système serait moins performant que d'autres, à pile. Perso je n'ai jamais essayé.
  3. Sur LBC https://www.leboncoin.fr/sports_hobbies/1901384200.htm Je ne pense pas que cela soit l'affaire du siècle...
  4. Le deal du jour !

    Yep, préparons l'enterrement de 2020 avec enthousiasme ! Pauvres de vous, qui subirez cette vile année huit heures de plus que moi...
  5. Elles ont un look d'enfer les Nikon stabilisées ! Pas moi mais c'est stylé cette petite poignée couleur framboise . Bonnes fêtes à tous Bonnes fêtes à tous (ce sont des voeux binoculaires, c'est pour les voir en relief !)
  6. Le deal du jour !

    Encore une drôle de bête "made in Japan" ? Des jumelles de 85mm ED (?) à visée droite et oculaires interchangeables... en 50,8 ! https://page.auctions.yahoo.co.jp/jp/auction/m464533847 Mais qui va se servir de ce machin lancé aux enchères pour 1200 euros, en gros ? MAIS AUSSI : Les incontournables Miyauchi 20x100 Des Nikon stabilisée 14x40 Les mêmes, chez Fujinon,
  7. Ben c'est top, bien sûr ! J'en parle dans mes posts "astrophoto", même si pour le coup, c'est de l'observation 100% bino. Le Bortle 6-7, en planétaire, ça ne gène pas Sinon, nouvelle extra : j'ai un deuxième Nikon NAV HW 12 sur le gaz, encore un membre de mon club qui change de matos (il laisse tomber le visuel et brade tous ses oculaires... j'ai préempté le Nikon ! Si je le choppe, ça va dépoter)
  8. Et le rapprochement entre Juju et saturne ça donne quoi???
  9. Ben voilà, facile en fait : le casque a été trouvé très vite, bien visible à 48x avec filtres Astronomik UHC. Ces derniers assombrissent suffisamment le fond de ciel pour que la nébulosité ressorte. Elle apparaît non pas comme le X des photos, mais comme un L renversé, ou un C épais dont le crochet haut est plus marqué que le bas. Pour admirer sa forme complète, il me faudra m'éloigner de Tokyo ! A l'oeil nu, je voyais difficilement les trois étoiles qui forment la tête du Grand Chien, ce qui veut dire qu'en vision décalée, je dépassais à peine la magnitude 5 : ça me situe entre 6 et 7, sur l'échelle de Bortle. Sans doute à 6 par une nuit d'hiver excellente (la présente nuit est bonne, sans plus) et à 7 en été... Y'a mieux !
  10. Je vais essayer de trouver le casque de Thor, cette nuit (21 décembre) après le coucher de la lune. Depuis mon jardin, c'est le challenge ! Mais avec les filtres, qui sait ? Je reviendrai ici en causer
  11. Le deal du jour !

    A cette époque, pas de traitement anti-reflet : ça doit bouffer pas mal de lumière !
  12. superbe post profite bien, je compte sur toi
  13. J'aime bien la luminosité, c'est doux et un peu acidulé à la fois
  14. Le deal du jour !

    Objet de collection mais je sais pas trop comment ça pourrait s'utiliser sur du matériel courant ... Plutôt décoratif ?
  15. L'astronomie comme j'aime : depuis la véranda, double porte-fenêtre ouverte, isolé de la maison par les panneaux coulissants japonais. Pas besoin de sortir tout le matos, il est "dedans" quand je referme. Orion est plus haute qu'en France mais ça passe de justesse, sous l'avancée du toit
  16. Bino-brothers, bino-sisters, stéréo-potes : MORT AUX CYCLOPES !! Mais je m'égare. Donc cette nuit, par un petit zéro degré Celsius (ahahah même pas mal ! Si je commence à couiner, Looney va me tomber dessus), j'ai décidé de profiter d'une belle transparence pour (re)tester mon ciel - qu'on qualifiera pudiquement de "péri-urbain" - avec différents filtres. Pour cibles, j'ai choisi trois objets nébuleux de saison, qui ont le bon goût de s'afficher dans le même secteur : L'albatros M42, la flamme NGC 2024 et la Rosette Caldwell 49 (si vous pensez une seule seconde que je connais ces références par cœur, vous me jugez si mal que ç'en est limite insultant). Les filtres à comparer sont : - Astronomik UHC visuel (31,7) - SVbony OIII (50,8) - Thousand Oaks OIII visuel (50,8) - "Chinoiserie" UHC rebadgée en Astronomik OIII CCD (bref : une arnaque. Sans doute un Omegon, coulant 50,8) - Fujinon Nebula (broadband, filetage inconnu) Pourquoi ce test ? Ben déjà pour me la péter, c'est important. Ensuite, parce que je possède ces filtres et que ça m'intéresse de savoir ce qu'ils valent. Enfin, parce qu'avec de grosses jumelles, ce genre de test est très confortable : chaque filtre est placé dans son fût, sur son oculaire dédié. On passe de l'un à l'autre sans aucun délais, c'est extrêmement efficace ! Je ne vais pas vous décrire la démarche de façon chronologique, mais l'ordonner par filtrage de plus en plus sélectif : 1/ Sur l'albatros : - Sans filtre, l'image est décevante. L'albatros montre sa forme ailée caractéristique, mais se démarque difficilement du fond de ciel. Il ne présente aucunes extensions au-delà du trapèze, on ne voit pas de boucle, sa tête d'oiseau se devine en vision décalée sans montrer sa forme. Le "running man" est parti courir ailleurs. - Avec Le Fujinon Nebula à bande large, la perception globale de la nébuleuse est grandement améliorée. Surtout, elle présente des extensions vers l'intérieur, la grande boucle s'entraperçoit. La forme de tête d'oiseau se devine en vision décalée, de vagues nébulosités marquent la présence probable d'un "truc" plus au nord (le running man, donc). Le fond de ciel est un peu assombri, je n'ai pas l'impression de voir moins d'étoiles. - L'UHC chinois et l'OIII SVbony donnent la même image : le fond de ciel est plus sombre qu'au Fujinon Nebula, mais la nébuleuse n'en montre guère plus. L'apparence globale n'est pas plus flatteuse, le contraste est en revanche un peu meilleur, notamment dans la région du trapèze. La tête d'oiseau se devine mieux, ça se joue à peu de chose. Le running man demeure évanescent, entraperçu en vision décalée. - L'UHC Astronomik est, de tous mes filtres, celui qui "performe" le mieux sur M42 : le fond de ciel n'est pas plus sombre qu'avec les verres précédent (SVbony, Omegon...), mais tout est plus facile parce que plus contrasté. Si l'on se contente d'un coup d’œil rapide, l'apport du filtre Astronomik semble négligeable ; pourtant, il ne faut guère insister pour voir rapidement apparaître des détails, des extensions, des nodosités, autant d'informations que ses concurrents chinois n'apportent pas, ou montrent moins bien. La tête d'oiseau commence à se démarquer en vision directe. Le running man, rien à faire, ne s'améliore pas. L'image est assez esthétique, même sous mon ciel quelconque. Je me surprends à l'observer assez longtemps, alors même qu'elle n'a rien, mais vraiment rien d'extraordinaire. Quand je repense à ce que j'en ai vu, sous un bon ciel, sans filtre... - Contrairement au SVBony, le Thousand Oaks est un "vrai" OIII, à bande étroite, très sélectif : avec lui, le fond de ciel est restefondien, mais les étoiles se sont fait la malle ! Quant à la nébuleuse, elle est étriquée : ce qui reste est bien contrasté, mais il en manque ! Ce filtre est trop sévère pour mon diamètre instrumental (150mm), quel que soit l'état du ciel. Ceci dit, l'expérience est à refaire sur un objet plus adapté, comme les dentelles ; j'aurai peut-être une bonne surprise ? 2/ Sur la flamme : - Sans filtre, je ne la vois pas. Ça, c'est fait ! - Avec le Fujinon et les filtres chinois, je la devine à peine, en vision décalée. - Avec l'Astronomik, il me semble la deviner un peu mieux. Mais c'est subtil. - Avec l'OIII Thousand Oaks, elle ne ressort pas mieux qu'avec l'Astronomik. L'image, très sombre, est peu flatteuse. 3/ Sur la Rosette : - Sans filtre, on voit bien l'amas. Il paraît qu'il y a du gaz, autour ? - Avec le Fujinon, on devine la vaste nébuleuse, qui présente de vagues nuances de densité. - Avec les filtres chinois,. l'ensemble est un peu plus contrasté - enfin, moins fadasse - qu'avec le filtre précédent. Pourtant, l'image n'est pas meilleure, parce qu'il y a moins d'étoiles : le Fujinon n’abîme pas l'amas, lui ! - L'Astronomik tire son épingle du jeu en améliorant sensiblement le contraste global de la partie nébuleuse de l'objet ; en revanche, l'amas ouvert n'a pas retrouvé ses étoiles faibles. - Le Thousand Oaks fait son travail habituel : sur un fond de ciel gris-noir on devine le gaz. Il paraît qu'il y a un amas ouvert, dedans ? Voilà ! Tout cela n'est guère scientifique, mais c'est du vécu ! J'ai hâte de refaire ce test... sous un beau ciel
  17. Ok ! Et nous régaler avec le croa N'hésite pas si tu en vois d'autres ! N'empêche que je trouve que ce n'est pas très cher pour certains matériels, je sais bien que ce n'est pas le prix final mais quand même ...
  18. Le deal du jour !

    Nan, 22 kg selon le proprio japonais, voire 19 pour le tube seul (sans plaque Losmandy et cercles). C'est déjà pas mal, surtout quand tu dois porter le truc qui mesure son mètre quatre-vingt pour le rentrer en biais dans la Fiat 500... Ben oui, le distributeur qui commande ces jumelles fait ajouter ce qu'il veut sur le tube par le fabricant chinois. Il y a quelques années, on voyait ce modèle partout, rebadgé par ses divers vendeurs : APM, TS, Orion, Helios, Garrett Optical et j'en passe. A moins que toutes ces jumelles ne se soient copiées au micron près, je pars du principe raisonnable qu'elles sortent toutes de la même usine. Surtout que si tu lis les comptes-rendus de l'époque, l'enthousiasme "modéré" des testeurs semble également très homogène. A ma connaissance (perfectible), on doit leur design original à Miyauchi (à peu de choses près), de même qu'il faudrait être aveugle pour nier "l'hommage" - on va appeler ça comme ça, c'est le nom qu'on donne au plagiat dans le domaine de l'art - des fabricants chinois à Kowa lorsqu'ils ont conçu les binos récentes d'APM... Le modèle Kowa Le modèle APM A cette différence que les Kowa Highlander fluorite, ce sont de véritables "APO". Bon, je suis un peu langue de p... vipère, j'imagine qu'il n'y a pas des dizaines de designs possibles pour des binos Eh eh ! Je suis vraiment déçu que l'évènement ait été annulé cette année. L'an prochain, je vais les scotcher avec mon bitube !! Faut dire que de temps à autre, je tombe sur de ces trucs...
  19. J'ai cherché sur le net, elle pèse 176lbs, soit 79kgs ? Non ce n'est pas possible, j'ai dû me tromper ! Wouaouh, ça brille, il a dû les passer au cirage ! "doublet semi-apo" qu'on lit sur les binos c'est du chinois ? Je passe sur les 15x80 quoique la photo de droite me rappelle les yeux de chouette hallucinée de ton super croa de l'année dernière Contente pour toi, j'ai hâte de voir tes images. Merci beaucoup d'avoir fait les petites annonces pour nous , c'était réjouissant ! J'ai passé un excellent moment !
  20. Le deal du jour !

    Nan, v'est Parkispn. J'en souffre depuis que je regarfe trop de pron sur le bet
  21. Le deal du jour !

    Y 'a eu un tremblement de terre pendant quelques secondes ?
  22. Le deal du jour !

    C'est la fête du slip sur les PA japonaises (ou c'est l'effet Noël ?) - Pour les cyclopes (mais rien ne vous empêche d'y coller une tête bino : vue la taille du bestiau, elle ne va pas déséquilibrer l'ensemble), une lunette que l'on voit rarement passer : Meade APO 178mm ! Prix actuel de l'enchère : 54.000 yens, soit 400 euros environs - Plus pour nous, les gens dotés de deux yeux : Miyauchi BJ100 RC, à oculaires interchangeables et renvois à 90°. Pour le moment, elles sont à 165.000 yens (dans les 1300 euros, je dirais), mais vous pouvez les acquérir directement pour 1600 euros environs. Intéressant, parce que la monture spéciale bino, son trépied, le viseur point rouge et un support smartphone (pour appli astro de suivi) sont offerts - D'autre Miyauchi de 100mm, moins intéressantes (grossissement 20x fixe, renvois à 45°) : pour le moment, à 200 euros ! Mais ça va monter, y'a du monde sur le coup - Toujours coté jumelles : des APM bino "semi-apo" (pour rappel, ça veut dire achromat) à 45° du genre ancien modèle, à oculaires interchangeables (31,7) et deux sets fournis. Je ne sais pas ce que ça vaut, optiquement parlant... l'origine chinoise du bordel ne fait aucun doute. A vous pour 85.000 yens, si ça ne monte pas (environs 650 euros) - Encore des 15x80 qui ont, littéralement, fait la guerre : actuellement à 25 euros... Sinon, deux bonnes nouvelles (ce n'est pas si souvent) : Déjà, j'ai récupéré mon Pentax K1, qui était en révision/réparation ! Je vais pouvoir reprendre un peu la photo astro, IR et normale ! Ensuite, j'ai allongé les bras-contrepoids de ma monture (l'écartement supérieur desdits bras l'autorisait) et du coup, j'ai gagné trois kilos sur le poids total : 7kg d'haltères, au lieu de 10. Cool
  23. Le deal du jour !

    Et très mal stockée ! C'est fou la quantité de matos rouillé/moisi qui circule, au Japon... les joies d'u pays aux saisons humides marquées ! Mieux vaut privilégier les optiques étanches (et remplies d'azote) et quant aux autres, à conserver dans des caisses étanches bourrées de dessicant ! En tout cas, c'est ce que je fais... C'est surtout plein de montures Caca C'est la mise à prix, ça peut monter très haut dans l'heure précédent la fin de l'enchère. Autre possibilité (il faut lire l'annonce) : le vendeur / la vendeuse précise que le matériel n'a pas été testé, autrement dit que son fonctionnement n'est aucunement garanti. Dans ce cas, l'annonce est dans la catégorie "Junku", de l'anglais "junk" ! Ca fait tout de suite moins rêver quand tu traduis une annonce via Google Translate et que tu lis (témoignage véridique) : "mon oculaire Ethos 13 a de la moisissure à l'intérieur, c'est une ordure"
  24. C'est plein de montures Taka sur ce site ça ne m'a pas l'air cher une EM200 pour 100000 yen ?
  25.