À propos de ce groupe

Un petit groupe pour parler, entre passionnés, de l'observation du ciel aux jumelles et binoculaires.

  1. Quoi de neuf dans ce groupe
  2. La frustration étant source de créativité, je vous propose de venir ici déposer les petites annonces les plus alléchantes que l'on puisse trouver dans son environnement, réel (le vide-grenier en bas de chez vous) ou virtuel (les sites de petites annonces ou les rassemblements astro japonais, dans mon cas), puis de désespérer en cœur. Ergo, j'entame le bal avec cette offre, dénichée sur l'équivalent nippon des enchères Yahoo : A vendre, jumelles Nikon 20x120 III, bon état général, optiques très propres : 2246 euros Vous avez 24 heures pour vous décider
  3. Le deal du jour !

    Ca fait longtemps qu'elles ne sont plus en vente, je dirais au moins quinze ans... même la marque a disparu ! A l'époque, sauf erreur de ma part, elles s'échangeaient aux alentours de 1.000 euros. Ce qui veut dire qu'elles seraient plus chères aujourd'hui, sans doute vers les 1.500. Le dumping chinois a eu raison de ce matériel... pour le meilleur (coté consommateurs) et pour le pire (coté emplois) !
  4. Le deal du jour !

    Ah! oui... C'est quoi leur prix neuf?
  5. Le deal du jour !

    Encore une rareté sur les PA japonaises : des Miyauchi Saturn II, objectifs 71mm, rapport F/D de 8 ! Elles sont quasi neuves (utilisées une seule fois, selon le proprio), fournies avec oculaires 22x et 115x, pour... 770 euros. L'annonce est encore valable trois jours et pour le moment, personne n'a enchéri. Je ne serais pas déjà équipé d'une lunette, franchement, je craquerais...
  6. Tête binoculaire

    Salut, sujet très intéressant, je pensais aussi l'ouvrir depuis un petit moment j'attends aussi avec intérêt !
  7. Je viens de recevoir ma tête bino (Entrée de gamme achetée sur les petites annonces du forum). Les 2 porte oculaire sont réglables, y-a t 'il une procédure qui sort du lot pour le réglage ? Doit-on faire comme une paire de jumelles où il n'y aurait qu'une correction dioptrique : MaP sur un œil, correction sur l'autre puis écart inter pupillaire. En attendant mes propres essais quand la météo sera plus clémente, je suis preneur des avis.
  8. Tête binoculaire

    Ok, merci. Je ferai un retour après essais.
  9. Tête binoculaire

    Salut et désolé pour le retard... La mienne est aussi un modèle économique. Elle a deux viroles de réglages (une pour chaque oculaire) Tu règles la netteté pour chaque œil comme tu l'as deviné.. Et tu règle aussi (avant ou après comme tu le souhaites) l'écart pupillaire.. Voila... Il n'y a rien d'extraordinaire
  10. Tête binoculaire

    Tu es peut-être le premier ? Perso, je n'en ai jamais possédé (et je n'ai eu qu'une ou deux occasions d'en utiliser, le temps d'une observation). J'attends également avec intérêt qu'on vienne te renseigner
  11. Tête binoculaire

    Pas d'utilisateurs de tête binoculaire dans ce forum dédié ?????
  12. Tête binoculaire

    C'est une Skywatcher avec ses 2 Barlows. (x 1,85 et x 3).
  13. Tête binoculaire

    Quels sont la marque et le modèle de ta tête binoculaire ? Je vais suivre ce sujet avec attention, dans l'idée d'en acquérir une, plus tard...
  14. Merci pour vos messages sympa. Je suis désormais convalescent, ce qui est une façon victimaire d'écrire "guéri" ! Pareil, l'observation avec des lunettes m'a toujours prodigieusement gavé, je m'en suis toujours séparé face à l'oculaire... Mais ça, c'était avant l'astigmatisme qui m'afflige désormais sur les deux yeux. Le droit n'a finalement pas bougé suite à mon infection, il est bien revenu à son état initial (pas génial, mais acceptable). Le gauche, lui, s'est dégradé : les trois semaines de conjonctivite purulente - vous n'êtes pas à table ? J'aurais du demander avant de poster - l'ont plombé de deux dixièmes. Pour mon malheur, ces deux dixièmes sont surtout liés à l'astigmatisme. Coté NP127, je n'ai pour l'instant fait que des essais de jour : suffisants pour noter l'absence de chromatisme coté objectif (mais tous les oculaires ne sont pas à la même enseigne), insuffisant pour juger de la collimation ou du piqué à fort grossissement (la turbulence de chaleur ruine toute tentative au-delà de 1D). J'espère pouvoir sortir la bête ce WE, si la météo l'autorise ! En attendant, pour m'occuper maintenant que mes yeux vont mieux, j'ai bricolé une monture altaz à base de bois et de contacts teflon, plus solide que ma grosse rotule qui supporte désormais ma petite lunette Perl 60 (je vous mettrai une photo mais je préviens : c'est fonctionnel... et moche). Je surveille les PA japonaises, histoire de voir quelles montures équatoriales sont usuellement disponibles et abordables sur le marché local de l'occasion... ben y'a de quoi faire ! Les Taka sont en vedette, notamment les EM200. Il y a aussi du gros, des NPJ, des Vixen AXD. Le matériel japonais domine, évidemment, au point que je n'ai encore jamais vu passer une EQ5 ou EQ6 : à croire que SW ne vend rien, ici. Je vous tiens au courant des prochains développements
  15. Je vous épargne le pourquoi du comment, mais disons qu'A toute chose malheur est bon : un petit malheur, qui m'oblige à revendre un bien personnel, est contrebalancé par le grand bonheur de m'offrir sous peu des jumelles géantes ! Des gros binos, au cours de ma vie d'astram, j'en ai possédé deux : Les Miyauchi 20x100 à oculaires fixes et les Vixen 30x125 (idem). Sinon, j'ai eu la chance de regarder - de nuit, s'entend - dans des Fujinon 25x150, des 20x100 chinois variés (mais tous clonés sur un même modèle, le modèle Miyauchi), des binious de 150mm, eux aussi chinois, et les jumelles coudées à verres ED de 100mm et oculaires interchangeables vendus par APM. J'ai vu, sans pouvoir les essayer, des Nikon 20x120 et des Miyauchi Galaxy de 141mm. Bref, je ne suis pas à plaindre et sans être un spécialiste de ces engins bien particuliers, je sais à peu près ce que l'on peut en attendre. Ou pas. De tout ce que j'ai pu voir avec, le souvenir le plus marquant est la vision de M31, pratiquement au zenith, au col de la Bonnette, dans les Fujinon 30x150. Ca m'a foutu un torticoli, mais quel pied ! Une autre vision d'anthologie fut celle de la comète Hyakutake dans les Miyauchi 20x100 : ça débordait de partout, elle était d'une taille apparente monstrueuse ! Sur des objets étendus et diffus (grosses nébuleuses et voie lactée), les binos géantes offrent des images qu'aucun autre instrument ne peut concurrencer, et ce dans un confort d'observation royal. Quand on y a goûté, on a parfois du mal à s'en passer. C'est mon cas... Après mûre réflexion, j'ai décidé de replonger. J'aurais pu opter pour un bon dobson équipé d'une tête bino, mais le champs proposé et l'agrément d'usage n'ont pas grand-chose à voir. J'ai eu un T500, que j'ai revendu : le sortir, le transporter, l'installer, tout cela prenait du temps et demandait une certaine motivation. Résultat ? L'instrument était sous-employé. Les jumelles, même géantes, c'est 5 minutes d'installation, clefs en main. Pour peu qu'elles soient équipées d'objectifs pas trop dégueulasses, on peut même faire du planétaire (modeste), du lunaire et du solaire avec. Sans parler d'observer en diurne, si vous bénéficiez d'un joli site en pleine nature. Mes précédentes grosses jumelles (Miyauchi et Vixen) offraient de superbes images du ciel profond, se débrouillaient pas mal en plein jour, pouvaient s'envisager dans l'observation du soleil et de la lune, mais séchaient sur les planètes : il n'y avait pas moyen d'en changer le grossissement et quand bien même, leurs objectifs achromatiques auraient vite déclaré forfait ! Sauf qu'aujourd'hui, on trouve sur le marché des binos géantes équipées d'objectifs à verre ED, pour lesquels le changement d'oculaires prend tout son sens. Je pense notamment aux modèles 100mm et 120mm de chez APM : J'ai regardé, lors d'une star-party, dans les APM 100ED coudées à 90° équipées d'oculaires LVW. Ben c'est pas mal, pas mal du tout ! Je me souviens d'une pointe de chromatisme à grossissement moyen-faible, certes, mais très contenu comparativement à mes précédents bouzins. Je n'ai pas pu pousser plus loin (y'avait du monde qui voulait regarder dedans), mais leur proprio m'a assuré qu'on pouvait monter à plus de 100x sans problème, ni de parallélisme, ni de chromatisme insupportable. Ca laisse espérer un usage assez polyvalent, si l'on peut viser les principales planètes sans verser dans le psychédélisme ! Bon, j'imagine bien qu'à 120mm de diamètre, avec un FD court et des verres "ED", je n'aurai pas la vision de Saturne que m'offrirait une FS128... mais c'est pas le but, nan : c'est un bonus, sur un instrument plutôt fait pour le ciel profond grand champs ! Reste à faire un choix : Je peux me décider pour les APM 100ED et, avec le budget restant, m'offrir les meilleurs accessoires, de la monture spécialisée en passant par les duos d'oculaires et les filtres de compétition qui vont bien, Ou, Je peux opter pour les 120ED mais là, je devrai me démerder avec mon pied photo et me contenter des deux paires d'oculaires fournis avec : tout le budget sera bouffé par l'instrument ! Ensuite, petit à petit, je pourrai étoffer la chose, mais ça prendra du temps... et plus d'argent. Vous, vous feriez quoi ?
  16. Je me suis fait littéralement expédié en 3 minutes par une ophtalmo "Vous avez besoin de lunettes, j'vous mets des progressifs." Alors je suis allé voir mon généraliste qui m'a envoyé faire de la rééducation chez l'orthoptiste "pour commencer" et ça va beaucoup mieux, mais je ne peux plus lire ou bricoler sans les lunettes, comme ça "pouf" en quelques semaines. D'après l'orthoptiste c'est la vieillerie qui m'a rattrapée, avec 10 h par jour en moyenne d'écran d'ordinateur depuis 20 ans, mes 12/10 ne pouvaient pas tenir indéfiniment non plus !!! Pour l'astro c'est très embêtant parce que j'ai des corps flottants aussi, que je n'avais pas, alors j'augmente un peu la pupille de sortie. Je n'arrive pas à comprendre comment on peut se placer derrière l'oculaire avec les lunettes, je perds trop de champ, alors je les mets pas mais je fatigue plus vite…
  17. Bon rétablissement, Bob, c'est pas marrant mais courage ! Je crois pas faire de pratique illégale de la médecine en te disant que je connais quelqu'un, jeune, à qui s'est arrivé pas plus tard qu'il y a un mois et demi. Exactement ces symptômes. On lui a trouvé un oedème au nerf optique dû à un excès de liquide rachidien dans le crâne. As-tu fait des examens pour savoir si ce n'était pas ça ?
  18. Aie, pareil, courage, c'est pas drôle les yeux... J'en fais aussi l'expérience malheureusement, ma vue a chuté spectaculairement depuis deux ans avec vertiges et migraines. Ça fait tout drôle de porter des lunettes quand on en a jamais eu pendant plus de 40 ans... Comme j'arrive pas à observer avec, je dois attendre d'avoir les yeux pas trop fatigués pour sortir le matos. Ceci dit la bino ça aide drôlement dans ce cas là ! Soigne toi bien.
  19. salut Bob, bon courage ... bravo pour ton tube Televue ...
  20. Je ne connais pas bien les lunettes mais une Televue 127, même pour un néophyte comme moi, ça cause Oui! Les deux yeux sont parfaitement séparés mais il y a encore peu de détails à ce niveau de grossissement. Essaye avec une Barlow la prochaine fois Bon rétablissement, les yeux de l'astram sont comme les mains du pianiste, les jambes de la secrét... Euh je m'égare (je profite qu'on soit en petit comité sur ce groupe ) A+ Amaury
  21. Thanks dudes ! Mouarfff j'avais pas vu "Mickey" sur ma photo... vous le repérez, en bas à gauche, dans l'encadrement du rideau du hall d'entrée ? Remarquez les reflets diaboliques dans ses yeux de serial killer... La lune est bien visible ce soir, mais j'hésite à tout sortir compte tenu de l'état de ma vue : j'ai peur d'être déçu ! Je vais plutôt attendre d'aller vraiment mieux.
  22. Mince... La tuile Bon rétablissement l'ami....
  23. Belle pièce Désolé pour tes yeux ! Cela devrai revenir à la normale . J’ai à plusieurs reprises souffert de conjonctivites suite à des séances de soudure à l'arc avec sensation de sable dans les yeux , les douleurs qui vont avec et les larmes de crocodiles ...
  24. Epilogue provisoire, en deux nouvelles : une bonne et une mauvaise... Commençons par la bonne La lunette est arrivée, enfin ! Elle était très bien empaquetée et m'est parvenue en parfait état. Je vous laisse découvrir la chose en image, que je vais commenter : Il s'agit d'une Televue NP127, choisie en raison de son prix en occasion (490.000 yens, ça fait environs 3.800 euros), de la garantie du vendeur (un magasin spécialisé d'Osaka), de son bon entretien et bien sûr, de ses caractéristiques, idéales pour du très grand champs, du planétaire - dans cette gamme de diamètre - et à terme, de l'astrophoto. Vous noterez la monture Vixen avec extension de plombier (ça fait un peu cheap, je m'offrirai le tube réhausseur Vixen quand j'investirai dans une vraie monture équatoriale) et rotule Gitzo 1590 : suffisant pour un usage visuel, sans trop pousser le grossissement (ça viendra plus tard). En attendant l'instrument, j'ai eu tout le temps de lui constituer une gamme d'oculaires, tous acquis d'occasion, à l'exception du renvoi coudé : Nagler 31 / Meade MWA 21 / Explore Scientific 6,7 (82°) / Barlow Orion 4 lentilles x2 / Renvoi coudé WO diélectrique Ce qui me fait un ensemble de focales 31/21/15/10/6,7/3,3. Plus tard, je pense m'offrir un oculaire plus dédié aux planètes, sans doute un Pentax XW 5. Ils ne sont pas chers, en occasion, au Japon... En accessoires annexes, j'ai la mallette Televue d'origine, un sac de transport plus léger et tout ce qu'il faut pour voyager, en voiture ou en train. Le trolley qui empaquette l'ensemble intègre un siège : pratique ! Bon, ben j'ai hâte... première lumière ce WE, peut-être ? Passons à la mauvaise nouvelle Je me suis fait discret, ces dernières semaines, parce que je souffre d'une méchante conjonctivite, aux deux yeux, consécutive à une attaque bactérienne. C'est très, très pénible : je vois flou la moitié du temps, je ressens des picotements et une sensation de brûlure quasi-permanente, j'ai des yeux de lapin russe, rouges, enflés et trop secs, avec des sécrétions de pus (top glamour) qui me collent les paupières toutes les nuits. Un vrai bonheur. Je dois régulièrement me laver les yeux avec des compresses spéciales, prendre des gouttes avec antibiotiques et des pilules. Depuis quatre jours, mon état s'améliore, avec une réduction des symptômes ci-dessus décrits. Ce n'est cependant pas fini et en sus, ma vue s'est dégradée (quand les yeux sont nettoyés, évidemment) : au dernier contrôle, j'ai perdu deux 10èmes à gauche et un à droite ! Le médecin ignore s'il s'agit d'un effet définitif ou temporaire ; en attendant, mes deux paires de lunettes (je les avais changées cet été, bordel. Et comme en France, c'est très mal remboursé) sont désormais sous-corrigées, ça n'aide pas au quotidien. Cerise sur le gâteau, je suis devenu astigmate : je vais devoir observer avec mes lunettes de vue. J'espère que ma sensibilité nocturne n'a pas été amochée !!
  25.