À propos de ce groupe

un modeste réfracteur français de qualité serait-il un projet viable ? Et si nous commencions par définir ce réfracteur en terme d'ouverture, de rapport f/D, de qualité optique, de ... Norma : "Pour ma part, j'ai le bonheur d'avoir construit 13 lunettes (dont un doublet collé) sur la base d'optiques fournies. Je constate combien les propriétaires de ces instruments sont heureux de les mettre en oeuvre (et parfois de les transmettre) : ils correspondent à leur besoins et surtout, ils ont su sacrifier quelques unes de leurs exigences, conscients de l'influence sur le prix." Myriam (lyl) : "Je m'étais dis qu'un jour j'avais envie de refaire et de commercialiser de la lulu genre telemator."

  1. Quoi de neuf dans ce groupe
  2. Discussion générale : le sondage

    J'ai pu monter à 120f10 en optimisant le doublet KzFS2-PK51. 97,8%. J'ai regardé si l'asphérisation amenait une amélioration : je n'ai rien trouvé de convaincant. Je vais regarder une autre combinaison intermédiaire du genre à f11max et 84-87mm en achromat généraliste et à coût réduit.
  3. Optique semi-apo 97/1078

    Je pense que les disques ébauchés doivent être douci et ensuite poli, j'ai lu que les ébaucheuses laissent environ 0,3mm de matière à enlever. 300um, ça laisse de quoi faire, ça sera plus long à la main, plutôt 5h par faces. J'ai trouvé un article. http://atom.lylver.org/AstroSurf/Design Optique/OUTILS/fab-composants-photon201469p40.pdf ça parle d'abrasif de 15um à 3um. Et peut-être d'opaline pour finir. Dans le kit de FrG. (mirro-sphere), qui est chez Astrocg (je repasserai prendre des quantités plus tard si je peux avoir un proto) j'ai du carbo 400, du w8, du cerium et de l'opaline. Ca devrait convenir.
  4. Optique semi-apo 97/1078

    https://www.cloudynights.com/topic/186976-6-f15-refractor-project/#entry2411110 rien d'impossible mais plutôt long à finaliser. tout faire à la main, non merci! le mieux c'est d'avoir une petite machine pour le polissage mais pour l'ébauche c'est plus compliqué et c'est pour ça que de se faire livrer les disques à la courbure est un avantage. par rapport à la réalisation d'un miroir, ce qui change le plus c'est la petitesse des pièces à manipuler sans les contraindre : 120 mm c'est le diamètre d'un cd/dvd.
  5. Optique semi-apo 97/1078

    ici http://www.optik-kontor.com/ et ici http://www.skan.co.uk/contact-us les revendeurs pour les achats sous 1000€ ou 500€/pièce. Je n'ai pas les outils pour les ébaucher, mais finaliser avec du W8, du Cérium et/ou de l'opaline, c'est probablement faisable. Peut-être avec un simple tour de potier. Ensuite zou : tt optique...
  6. Optique semi-apo 97/1078

    elle sera peut être là la surprise, si les verres existent pour de vrai quelque part sur une étagère et à quel prix.
  7. Optique semi-apo 97/1078

    Je pense que c'est 9,5x pour le KZFS2 et peut-être 17x pour le PK51 (Telescop optics 1993)
  8. Optique semi-apo 97/1078

    c'est pas mal quand même. en coût relatif au bk7, on est à combien? (je n'ai pas cherché les valeurs que tu avais donné dans un autre fil)
  9. Optique semi-apo 97/1078

    C'est apochromatique, le violet sur la courbe c'est la raie g , il est diffraction limited jusqu'à 447nm La limite "LMS" du cône S (447,9nm) : c'est uniquement pour le contenir vu que le contraste est faible.
  10. Optique semi-apo 97/1078

    ça se fait en auto collimation sur un plan, ou face à un collimateur ou sur une source éloignée. la personne qui aura déjà fait tout le boulot jusqu'à cette dernière étape ne sera pas bloquée par celle ci non plus, surtout si elle est limitée. la courbe strehl versus longueur d'onde est la seule qui me parle facilement, ce design de doublet de 120 mm à f/10 n'est pas bien corrigé pour le bleu, c'est ça?
  11. Optique semi-apo 97/1078

    Si on peut faire baisser l'intensité des courbes : à voir. On ne gagnera pas au centre mais peut-être sur l'amélioration du champ. Ca serait sur les rayons centraux comme pour le doublet Zeiss AS. Il faudrait quelqu'un qui s'y connaisse en taille de miroir parabolique car, le contrôle se fera sur un élément du doublet, par réflexion pour le coefficient de conicité. Déjà que je n'ai jamais gratté, ça va pas aider.
  12. Optique semi-apo 97/1078

    en asphérisant légèrement une des faces ça peut encore s'améliorer?
  13. Optique semi-apo 97/1078

    Tada ! une 120 peut être sortie à f10 avec un contraste maximal sur le jaune-vert et le vert C'est la limite pour cette association de verre, si le diamètre augmente, trop de sphéro-chromatisme aux extrémités du spectre.
  14. Optique semi-apo 97/1078

    la courbure change très peu une fois obtenue à l'ébauchage, la qualité de réalisation de ce dernier est importante. je pense à la valeur du wedge qui peut demander beaucoup de travail à corriger.
  15. Optique semi-apo 97/1078

    Si la bresser est en BK7-F2 classique (je pense pas quand même), elle doit être en dessous de 0.8 Je suis en train de refaire une passe d'optimisation, c'est long. J'explore les possibilités de reprendre des verres ébauchés Je viens de sortir la 97mm en 97-1002 avec un polystrehl de 98,7% max la courbure centrale est la même, apparemment c'est avec cette particularité qu'on a une bonne marge de tolérance. Il y a la théorie et la réalisation, la meilleure conception c'est celle qui gardera des caractéristiques acceptables dans la difficulté. 10um d'erreur mal contrôlée et c'est irrécupérable. J'attends de savoir à combien de précision l'ébaucheur fourni. en épaisseur de verre. Au 1/250eme pour une courbure frontale, 1/400 au centre, 5% à l'arrière, on s'en sort. 1/400, ça ressemble à des tolérances que j'ai lue correcte. =>1/1000 en "precision optics" pour les rayons de courbure. exemple : rattraper (partiellement) une erreur de 0,1% sur une courbure centrale peut se faire sur la 97/1002 en changeant l'entrefer de 0,3mm. Donc, il faut prévoir des entrefers suffisamment large et calibrable. Sur cette courbure sensible : il vaut mieux contraindre le fabricant à appairer ces surfaces ou à le faire soi-même au polissage. 0,1% de 161.9 -> ~ 161,74. Le rattrage par augmentation de l'entrefer de .255mm Note : ça fait 7,6um de matière au bord vs centre. On retrouve un strehl de 98,6 au lieu de 98,7 => pas grave. Même perte sur la tolérance de courbure en frontal : perte de 0,1% de strehl Au pire, ... 0,4% de strehl et 3-4mm de différence de focale. Mais surtout, le recalage jaune-orange et vert fera toute la force d'un réglage d'entrefer (même technique que chez Astro-Physics : double étalon pour équilibrer les deux strehls importants) La qualité des caractéristiques des verres va jouer aussi, ainsi que l'homogénéité. Là, Schott fait la différence.
  16. Optique semi-apo 97/1078

    pourquoi la semi apo a un strehl moins élevé que l'apo? quelles raies de référence pour la correction? comment ça se compare à la bresser 127/1200 à 350e?
  17. Optique semi-apo 97/1078

    Faisable apo 120-1290 "KZFS2 PK51" à 98% et semi-apo 120-1200 "KZFS2 PK51" à 96,9%
  18. Discussion générale : le sondage

    J'oubliais les designs précédents triplet huile 75-1200 SF5-BK7-LAF34 "cale a 550nm e680 RC 2.43" 95,1% (87,8% non filtré) doublet 75-1200 "FK5 KZFS11 528nm 480 RC1.96" 97,5% (92,6% non filtré) en 80-1200 96,9% Note : le doublet FK5 KZFS11 est un peu plus cher que le collé Telementor 75 mais la qualité planétaire et solaire est exceptionnelle avec une plage de mise au point souple.
  19. Optique 75/1000 et 75/1200

    triplet huile 75-1200 SF5-BK7-LAF34 "cale a 550nm e680 RC 2.43" 95,1% doublet 75-1200 "FK5 KZFS11 528nm 480 RC1.96" 97,5% (92,6% non filtré)
  20. Discussion générale : le sondage

    Strehls polychromatiques (normalisation internationale) : 1) Le remake Telemator en 75/1000 : 92,7% (meilleur), et même meilleur qu'un modèle apo n°45 2 et 3) 4) 180-1663 "KZFS2 FK51A e222.5 rc2.37" est à 95% Comparaison : 4"(100mm) ƒ/15 achromat strehl 85,5% (max 0.89 pour les faibles détails) Je ne suis pas d'avis d'afficher ça de suite, certains commenceraient à critiquer l'accès au mode photographique et donc à comparer avec des triplets...
  21. Juste une remarque concernant la 75, et même si j'ai possédé un model proche (une Sw 70/900) dont le niveau de chromatisme ne pénalisait pas l'observation visuel, seulement les performances restent modestes en planétaire avec ce type de diamètre,,. et la Telemator 63 toute bonne qu'elle soit. n'échappe pas à la même critique.. Donc en regardant le sondage suivi par Zirkel, on peut constater que les votes en toute logique tournent en faveur des optiques de 110 et 180 mm.
  22. Optique semi-apo 97/1078

    Strehl polychromatique calculé Semi-apo : Le modèle 90-999 "PK51 KZFS4 e180 RC1.4 521nm" a un strehl polychromatique de 94.5% La version étendue 97-1056 "KZFS4 PK51 e173 RC1.34 530nm" est a 94% Gamme supérieure apo, extensible donc : La version 97-993.3 "KZFS2 PK51 546nm RC 0,98" est a 98% l'extension 110-1199 "KZFS2 PK51 546nm RC 0,98" est à 98,4%
  23. Le strehl polychromatique complet façon Takahashi. De la courbe ci-dessus il est possible de sortir une valeur synthétique pour les doublets modernes et les achromats. Sp = somme pondéré des strehls de plusieurs longueurs d'ondes dont voici la table de pondération. Pour les achromats qui coupent nettement avant la raie F et avant la raie C, je pense qu'il ne faut pas prendre en compte les calculs et les pondérations préfixées dm (doublet moderne) Sous 0,4 de strehl on dépasse lambda/2 et le spot est très diffus, ça ne devrait pas gêner. Wavelengths Lambda (Weight) dm 422.5 (2) dm 448.0 (4) dm 473.5 (9) 499.0 (28) 524.5 (69) 550.0 (98) 575.5 (89) 601.0 (58) 626.5 (28) 652.0 (8) dm 677.5 (1) Avec cette règle la Telemator obtient un polystrehl restreint de .909, il indique la qualité de restitution chromatique Le remake en 75/1000 : 0.927
  24. Optique 75/1000 et 75/1200

    Finalement on peut faire le 75-1000 en collé SF2/N-BK7 proche de la Telemator. Il fonctionne en HA. Il est calé pareil que la Télémator pour la limite vert-bleu et est moins large du côté rouge. (511-613nm en mode LMS), 502-627 en mode classique pondéré. C75-1000 Tout à fait intéressant aussi en champ profond. (faible grossissement 1/2D ou moins) les raies F et C étant proches, c'est moins piqué mais ça bave seulement en violet. Quelques grosses nébuleuses / amas / quelques galaxies sympas à voir avec.
  25. La cellule d'un Zeiss C63-840 (Telemator), plus élaborée que prévu, Bresser c'est vraiment différent mais la contrainte avec un élément plastique est mise en place. La cellule du C63-840 mesure à peu près 8cm long, striée derrière la lentille (je ne l'ai pas démonté complètement, c'était assez dur à collimater la cellule correctement sur le tube Unitron) L'arrière de la lentille se pose sur une lèvre à 30mm du bord avant, le pas de vis pour l'anneau fait 10mm long , je le pense un peu plus fin que 1mm de pas, genre M67x0,66 Diamètre extérieur de la cellule : 70mm OD Objectif : 66mm OD lens Anneau de retenue : 63mm ID lens, 5mm épaisseur avec un filetage partie sur 2-2,5mm Un anneau d'amortissement, réduction de contrainte de serrage : "mou" en plastique brillant, peut-être acétal, de 1mm d'épaisseur et diamètre 64 ID /66 OD, l'appui est sur le bord Lentilles collées : 18,5/18.8mm center thick (imprécis) 7,5mm edge Flint (front, la tranche apparait un peu bleutée) 10mm edge Crown (back, la tranche apparait un peu jaune)
  26.