All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. En.fait, la GTX a un triplet hybride air-huile. Par rapport au triplet huile de la GT, la lame d'air ajoute un degré de liberté au concepteur, ce qui permet d'avoir des lentilles toutes sphériques plus facile à fabriquer. Alors que la GT requiert l'asphérisation d'une lentille afin que le sphérochromatisme soit le plus bas possible à 550nm (i.e. optique optimisée dans le vert). Sur le papier, la gtx pourrait être marginalement meilleure que la gt dans le violet, en pratique je n'ai vu aucune différence (en astrophoto longue pose). L'optique de la gt que j'ai eu donnait vraiment des étoiles ultra fines. La gtx aussi. Mais attention, ça demande une mise au point ultra précise. (effet "snap in focus" comme disent les Américains) Aussi la gt bouge moins en température que la gtx (la gt est la lunette qui bouge le moins en.température de toutes celles que j'ai pu essayé et de loin).
  3. Bonjour, je possède un Skywatcher Flextube 10", je ne sais comment adapter un porte oculaire démultiplié de meilleur qualité (crayford, moonlite ...) la grande enseigne qui me le vend ne sait pas comment faire, avez vous des idées, qui puis je contacter; merci de vos retours svp.
  4. Yesterday
  5. Ce tube en pré-commande coûterait environ celui d'une Takahashi FC100-DL d'aprés les dires d'un acheteur allemand.
  6. Anciennes barlow

    A-t-elle un filetage pour les filtres? NB : J'ai pas encore cette barlow dans les mains. Et sur une photo récupérée sur le net, c'est pas évident de voir le filetage
  7. Super Luc! très bien avec la version louché, j'y arrive très bien en parallèle et très bon relief alors! merci Christophe
  8. Jupiter mais bien pourrie...

    Aucun filtre ne peut améliorer la vue ? Oui, pas de secret, faut attendre de meilleures conditions... J'ai fait un de spectro-photo (comme souvent ces derniers mois) dans le Lion en début de nuit et juste après le coucher du Soleil c'était pas mal. Ca s'est vite dégradé....
  9. Actualités de Curiosity - 2013

    21ème forage ! Ce jour 21 avril 2019, Curiosity a réalisé le 21ème forage de la mission sur la cible "Kilmarie" (et son deuxième dans la vallée argileuse). Pas encore d'image couleur rapprochée.. il reste à vérifier que l'opération ait réussi à recueillir une quantité suffisante de matériaux pour les labos. HAZCAM AVANT - 21 AVRIL 2019 (SOL 2384) : Forage en cours NAVCAM - 21 AVRIL 2019 (SOL 2384) : Un image plus "parlante" (la seule pour l'heure)
  10. Cache central ?

    Merci !
  11. bino600

    le contrôle de la trempe résiduelle avec les filtres polarisants devrait montrer une petite amélioration aussi.
  12. Anciennes barlow

    Je penche aussi pour la barlow interne, pas mauvaise mais elle reste courte. Je pousse néanmoins le mak-newt à 320x avec sur la Lune, ça reste utile. C'est un peu mieux que le LV 4mm que j'avais. J'utilise parfois ton ancien Celestron 5mm et le Carton 6mm (lui ça passe à tous les coups, même mieux que mon ancien Clavé 6) suivant le seeing. La barlow qui me convient le mieux c'est la Dakin x2.4 avec le Zeiss P25 mais comme j'ai mon suivi équatorial qui radote le champ est un peu court. Même à f8, c'est difficile de se passer d'une barlow, j'ai pas encore essayé la Siebert à x2 et x2.7 avec le nouveau pentax XL 10.5 récupéré des PA.
  13. Anciennes barlow

    Salut Lyl, Une lunette Vixen NA 120/800, donc à f/6.7. Je n'ai pas testé sur mes autres instruments.
  14. Merci à Jacques et à T450 pour vos encouragements. J'ai repris les traitements de ces trois images cette après-midi et je trouve qu'il y a de l'amélioration. J'ai changé le mode de correction du fond de ciel par division plutôt que par soustraction, peaufiné l'amélioration des micro détails et amélioré les couleurs.. enfin je crois. Je vous les présente ci-dessous en version croppées, les fulls mise à jour sont visibles sur astrobin.
  15. Anciennes barlow

    Bruno, tu n'a pas mentionné sur quel instrument tu utilises les eudia 3.8 et 5 La formule d'origine, astroplan modifiée est faite pour f/7 minimum
  16. Hayabusa 2 à l'assaut de Ryugu

    >A bin non ! Les pilotes avaient ordre d'attaquer avec des bombes de 250 kg, mais à la place ils ont utilisé des flashball pour que ce soit politiquement correct ! Ils avaient peur de perdre un oeil ?
  17. Le fait que le coeur métallique de la planète ait un très grand rayon (rapporté au rayon total) en comparaison des autres planètes plaide en effet pour que le manteau ait été perdu suite à un impact, mais cela ne dit rien sur l'état de ce coeur.
  18. @Colmic Ta bouillasse a quand même une bonne tête !! Pour aller vers la simplicité, vaut mieux plusieurs poses de 30s qu'une usine à gaz selon @Bernard Augier !
  19. Quel mak ?

    Eh bien merci à tous pour vos précieux conseils et vos retours d'expérience. J'ai acheté mon skywatcher mak 127 avec une eq3-2 ainsi que le moteur AD + raquette chez loisirsplaisirs. Support client au top pour mes questions, Fabien est vraiment sympathique. Je devrais recevoir le tout début mai, et vous tiendrai au courant sur la qualité de l'emballage etc, si ça peut lui faire de la pub et vous être utile. Merci encore. Bon ciel pour bientôt.
  20. Anciennes barlow

    Avec un instrument au rapport f/d inférieur à 8, tu n'as pas le choix. Après avoir abattu la dernière carte de l'ortho de 4 mm, si tu veux grossir d'avantage, tu es obligé, soit de prendre un oculaire à plus de 4 lentilles, soit d'utiliser une barlow. Avec un plössl ou ortho muni d'une barlow, tu te retrouves avec avec autant de lentilles et de surfaces air/verre qu'avec un oculaire complexe (dont la plupart contiennent une barlow ou quelque chose de similaire!). Après, en fonction de la combinaison oculaire/barlow, les résultats peuvent varier, et en fonction de l'instrument aussi. D'après André Van de Elst, les triplet Meade S4000 et Celestron Ultima fonctionnent à merveille avec les orthoscopiques et les Baader Eudiascopique, améliorent l'image en bord de champ. J'ai pu tester moi-même, à f/d 6 les orthos (Abbe) sont déjà quasiment parfaits, mais ce n'est pas le cas des plössl ou Eudiascopic. Si les eudiascopiques de longue focale sont très bons malgré de petits défauts en bord de champ, avec les focales intermédiaires, en observation lunaire, on constate que c'est rédhibitoire. La Lune en bord de champ manque de netteté, comme dans un plössl. Mais avec la barlow Ultima (sans doutes aussi avec d'autres), le bord de champ devient parfait! D'ailleurs les Eudiascopics de 5 et 3.8 mm sont respectivement les 10 et 7.5 de la série, auxquels ont été intégrés une barlow 2X. Ils sont très confortables et bien corrigés en bord de champ. Mais il y a quelques temps j'ai eu le malheur de vouloir comparer sur la Lune, le 10 mm muni de la barlow Ultima, au 5 mm. Il là c'était le choc, le 5 mm diffusait pas mal de lumière, c'était flagrant par rapport au 10 mm muni de la barlow Ultima. J'ai constaté que le 3.8 est du même tonneau que le 5 mm. J'utilise le 5 et le 3.8 depuis longtemps, et je n'avais rien remarqué d'anormal (il est vrai que le ciel est souvent légèrement brumeux, ce qui peut niveler le jugement), mais il a suffit d'une simple comparaison pour me faire voir les choses. Les lentilles des 5 et 3.8 mm sont propres et sans champignons, c'est juste que la barlow intégrée n'est pas adaptée, je dirais même qu'aucun calcul de conception n'a été effectué (diaphragme manquant?). Ces oculaires ont pourtant bonne réputation, mais mon expérience va dans le sens de celle de Pierre-Jean. J'aimais bien ces oculaires de 5 et de 3.8 mm, mais maintenant que j'ai trouvé mieux, je n'ai plus aucune raison de les utiliser. Je vais les mettre en vente à petit prix si çà intéresse quelqu'un!;) Pour en revenir au sujet du post, je vais bientôt comparer ma barlow Celestron Ultima avec une Meade S4000 made in Japan. La Celestron est parfaite. La Meade est un peu plus longue et ses lentilles sont de diamètre plus faible, mais le bloc optique de la Meade peut se dévisser (insertion possible dans un adaptateur photo).
  21. Cette deuxième partie va conclure l'étude sur Algieba. Elle a été réalisée à partir de prises de vue faites la nuit du 20 au 21 avril 2019. La turbulence était assez mauvaise car la journée était particulièrement et anormalement chaude pour un mois d'avril, mais il eut été malvenu de ne pas observer avec un ciel sans nuage. Comme annoncé précédemment, j'ai choisi une étoile double dite "étalon" dans le fichier suivant:Étoiles doubles étalons.ods L'étoile choisie est HIP50433A. J'aurai pu en prendre deux doubles étalons et faire une moyenne pour la précision de mesures, mais on verra que cela aurait été inutile. Voici trois clichés de cette étoile pris avec la lunette de LZOS 152/1200mm. Toujours, 60 s de vidéo, environ 600 images, retenues 10%, traitement AS3! avec un peu de R6. HIP50433 au foyer. Image au foyer sans barlow donc. Écart entre composantes 25.8 pixels. Échantillonnage E = Séparation"/nb pixels=16.63"/25.8=0.645"/p. E=0.645"/p Calcul de la focale de l'instrument: F=206*taille pixel/E soit F=206*3.75/0.645 = 1198mm pour une valeur annoncée de 1200mm. La lunette LZOS est donc une 152/1200 F/D=7.9. On peut dire que l'optique russe est d'une précision à toute épreuve, que ce soit en qualité d'image ou en précision de la focale. HIP50433A F2X Image avec barlow 2X TV. Écart entre composantes 60 pixels. Échantillonnage = Séparation"/nb pixels=16.63"/60=0.277"/p. E=0.277"/p Calcul de la focale de l'instrument: F=206*taille pixel/E soit F=206*3.75/0.277 = 2789mm pour une valeur annoncée de 2400mm. La caméra profite d'un tirage supplémentaire de la Barlow compte tenu du montage de la caméra. Sur cette configuration, la lunette LZOS avec barlow TV 2X en photographie avec la camera ZWO ASI MC 224 se comporte comme un réfracteur 152/2789 soit F/D:18.3 HIP50433A F3X Image avec barlow 3X TV. Écart entre composantes 89.9 pixels. Échantillonnage = Séparation"/nb pixels=16.63"/89.9=0.185"/p. E=0.185"/p Calcul de la focale de l'instrument: F=206*taille pixel/E soit F=206*3.75/0.185=4176mm pour une valeur annoncée de 3600mm. La caméra profite d'un tirage supplémentaire de la Barlow compte tenu du montage de la caméra. Sur cette configuration, la lunette LZOS avec barlow TV 3X en photographie avec la camera ASI MC 224 se comporte comme un réfracteur 152/4176 soit F/D:27.5 La fonction compas de GIMP 2.10 donne un angle de -25.71°. Compte tenu de l'emploi d'un renvoi coudé à miroir, l'angle de la prise de vue est de 25.71° par rapport à la verticale de l'image. La valeur de l'angle thêta réel est de 167°30 (voir tableau). Il y a donc un écart d'orientation de la caméra de Delta thêta de 141°59, correction à appliquer sur l'image d'Algieba prise sans modification de l'orientation de la camera. Algieba - Gamma Leonis F3X Image avec barlow 3X TV. La fonction compas de GIMP 2.10 donne un angle de +15°64, et un écartement de 26 pixels. Une précédente mesure dans de biens meilleurs conditions de turbulence avait donnée 25.5 pixels (première partie). Compte tenu de l'emploi d'un renvoi coudé à miroir, l'angle de la prise de vue est de -15.64° par rapport à la verticale de l'image. La valeur de l'angle thêta est de -15°64 + Delta thêta = -15°64+141°59 soit 125°95 soit 126°. La séparation Rho est de 26p*0.185"/p soit 4.81" d'arc. Si j'avais utilisé la valeur obtenue dans le cliché pris quelques jours auparavant, de meilleure qualité qui donnait 25.5p, la valeur aurait été de 25.5*0.185 soit 4.72". Voici donc mes valeurs mesurées sur Algieba en avril 2019: rho: 4.75" +/- 0.05" Thêta: 126° Données STELLEDOPPIE.IT P.A. Now (θ) 126.5° Sep. Now (ρ) 4.73" PS: Il s'agit de ma première mesure. Soyez indulgent si cela n'est pas fait dans les règles de l'art. L'intérêt de cette étude est de me familiariser avec un bon nombre de notions, qu'elles soient en imagerie CCD, en optique instrumentale, maniements instruments et logiciel planétarium, ici Stellarium, etc...il y a un peu plus d'un an, je n'avais aucun pratique de l'imagerie CCD. Donc, que du plaisir à partager.
  22. Hayabusa 2 à l'assaut de Ryugu

    Objectif en vue ! Larguez les bombes !! BANZAI BANZAI
  23. NGC 3953

    Effectivement Daniel , NGC 2336 , c'est a s'y méprendre Franck06 , je me régale avec ce capteur CCD , échantillonnage idéal avec mon SC8 edge a pleine focale . J'ai bien failli céder au sirène des CMOS mais heureusement j'en ai pas encore trouvé avec des gros pixels Sylvain
  24. M81&82

    J'adore. ^^
  25. bino600

    je n'ai pas mesuré l'épaisseur. J'ai du enlever un demi millimètre à peu près. Après avoir aplani le dos, il va falloir que je vérifie que j'ai une épaisseur constante et éventuellement retoucher le bord de l'autre face. Au départ le disque avait un peu la forme d'un pringle il me semble :
  26. M101, c'est la saison

    J'aurais fait une ddp un peu plus forte et remonté le noir autour.
  27. M81&82

    La pollution lumineuse et la Lune peuvent en effet compliquer énormément la balance des couleurs sur un capteur couleur avec ce type de photos. Sur M82 le célèbre panache rouge relève largement du traitement exagéré, ou d'une combinaison de poses irréaliste avec différents filtres. Quand on essaye de faire un truc à peu près naturel, c'est très léger et plus d'aspect poussiéreux que rouge.
  1. Load more activity