All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. IC1396 HaOIIIRVB A7S (re-post)

    Merci à vous également ☺️
  3. ccd et focale

    Salut, je t'ai fais un petit tableau pour voir l'échantillonnage de fonction de la Camera et de la focale on a l'habitude de dire qu'une valeur entre 1 et 2 est très bien ( sans vouloir jouer les pros et imager tranquille ) je rappelle e = 206 x taille pixel / focale... avec de si courtes focales , l'Atik est un peu hors jeu ( sauf a 600mm ) . la ZWO avec ses pixels microscopiques sera impec Enfin juste mon avis
  4. Aigrettes et diffraction

    Alors : le bois fait justement partie de ces fameuses exceptions dont on parlait il y a 5 ans à propos des composites carbone ; car il partage avec lui certaines propriétés thermiques : certes il est fortement émissif, mais il est peu conductif et il accumule peu de chaleur massique. Ce qui donne, malgré sa forte émissivité un bilan final favorable, grâce à toutes ses autres caractéristiques combinées. Évidemment le bois ne possède pas les qualités mécaniques requises pour confectionner une araignée (instabilité dimensionnelle notamment, fonction de la température et de l'hygrométrie) sans quoi il ferait un très bon matériau aussi - quoique pour des raisons différentes du métal - au niveau de ses propriétés thermiques globales. Là aussi, de façon très schématique, pour faire une bonne araignée : - soit on conduit facilement mais on émet difficilement le flux radiatif (cas des métaux polis) - soit on émet facilement mais on conduit difficilement (cas du bois et des composites carbone ou autres), l'un compense l'autre, pour un bilan radiatif équivalent. Le cas idéal serait à la fois de conduire et d'émettre difficilement (cas hypothétique d'un composite poli brillant et doré à l'or fin - ma boutade - non testé à ce jour à ma connaissance en astro ) On voit par la même occasion que peindre des branches métalliques en noir mat est la pire solution au plan thermique : - ça revient à conduire facilement + émettre facilement : la combinaison du pire des deux mondes ! L'argument des peinturlureurs concerne d'obscures considérations de reflets spéculaires, qui ne tiennent pas lorsqu'on se représente que le faisceau entrant au niveau de l'araignée provient de l'infini : l'incidence d'une réflexion parasite est à peu près nulle. La seule partie de l'araignée qu'on peut peindre en noir mat si on est perfectionniste, c'est la tranche des lames qui fait face au primaire...
  5. Aigrettes et diffraction

    D'après le tableau, c'est pas mal le clinquant laiton ! (Brass rolled plate)
  6. Mosaique lunaire

    Merci sebseacteam et alaing . J'ai déjà eu de meilleurs conditions météo. Ce matin là, c'était assez constant et les films étaient donc homogènes.
  7. Mosaique lunaire

    Jolie mosaïque retraitée . . . avant la réforme Bonne soirée, AG
  8. Lune

    Je note, merci 😀
  9. Arc en ciel

    très belle image et composition
  10. Lune

    Hello Julie Ca résulte de l'analyse des divers précédents CR2 que tu as publiés, déjà bien dans les clous ! Dernier quartier... dans la séquence : PQ (ne pas confondre avec "papier ...") PL (ne pas confondre avec "pollution lumineuse" DQ NL Je ne sais pas trop avec et sur quoi tu bidouilles tes images, mais il faut resserrer plus encore ! Essaie aussi d'exposer selon les conseils de Kaptain, mais de nuit ! Et attention, l'exposition optimale varie avec le déplacement du terminateur ! Elle change chaque jour, d'où l'intérêt de "bracketter". Oui, Marc, merci ! Sauf erreur, il faut se souvenir que pour l'instant l'objectif de Julie qui ne possède pas encore d'ordinateur personnel (elle utilise actuellement un ordinateur public pour publier ses photos) et qui quand elle aura pu s'en offrir un, aura besoin d'une formation solide pour les logiciels astro, cherche pour l'instant à tirer le maximum de son matériel (y compris son téléphone intelligent en digiscopie - derrière l'oculaire-) en une seule prise (bien sûr à sélectionner parmi plusieurs) pour des raisons qu'elle a exposées par ailleurs. Donc on essaie de lui faire découvrir les meilleurs paramètres d'exposition selon les circonstances. Ses premiers essais au PQ étaient une bonne base mais affligés de chromatisme du fait de la faible hauteur de l'astre et pour certains de bougé par le mouvement du ciel. J'ai pu vérifier la qualité de son matériel, et de sa mise au point, on publiera une synthèse quand elle aura fait ses essais de nuit au DQ. Voici quelques infos plus détaillées : On part des données suivantes : - Maksutov de diamètre 125 mm, focale 1540 mm, donc ouvert à F/12 - Possibilité d'équipement avec une Barlow 2x (2,5x envisagée) - APN Canon Rebel T5i (= EOS 700D) 18 Mpixels 5208x3476, pas pixel de 4,3 µ Le pouvoir séparateur théorique moyen pour ce télescope est de l'ordre de 1" d'arc, soit environ 8 µ au foyer F/12 couvrant donc un peu plus de 2 pixels. Il faut se souvenir à ce sujet que le diamètre théorique de la tache de diffraction (ou disque d'Airy) considéré comme base du pouvoir séparateur est fonction du rapport instrumental F/D selon une loi proportionnelle, la valeur dépendant de la longueur d'onde, en principe, on l'indique pour le vert. A priori, 2 pixels sont une limite théorique basse pour l'échantillonnage, d'où l'intérêt d'envisager un sur-échantillonnage, mais au détriment du temps de pose (dégradations avec la turbulence et le bougé éventuel) et / ou du bruit (ISO plus élevé) avec une Barlow 2x (ou 2,5x). Le bougé dû au déplacement du ciel pendant la pose est notoire : 15"d'arc par seconde de temps à l'équateur céleste, grosso modo ici 1 pixel pour 1/30 s en se souvenant que la Lune (1800") va occuper environ 3000 pixels sur le capteur. Il faut aussi tenir compte de la dispersion chromatique en l'absence d'ADC quand l'astre est bas : près de 4 pixels mesurés à 20° d'altitude. Voici une table pour les valeurs extrêmes du spectre : Halpha = 656,2 nm (dans le rouge extrême), K = 393,4 nm (en fait dans le très proche ultra-violet) : extraite de ce lien : http://adsabs.harvard.edu/full/1966AJ.....71..190S Ces infos sont à compléter par des commentaires sur ces tests de résolution sur les CR2 :
  11. Aigrettes et diffraction

    @lyll'acier zingué, ça pourrait être très bon effet (mais ton acier bleui est déjà pas mal )
  12. Lune

    Merci Kaptain Ces paramètres sont pour en plein jour ou de soir ?
  13. Aigrettes et diffraction

    Mais non mais non !! C'est passionnant Prenons l'exemple du bois dont le coefficient d'émissivité est élevé par opposition à une lame en inox (voir le super tableau, merci). Une lame en bois se refroidirait donc in fine beaucoup plus qu'une lame en métal ? C'est ça ? C'est bizarre car on imagine le contraire en pensant à la propriété "isolante" du bois..... Ou alors l'émissivité est bien un phénomène physique de surface comme le souligne Lyl.....???
  14. Aigrettes et diffraction

    Ah, je pensais pas à l'alu, il n'est pas copain du fer, mais au bête acier zingué. De la tôle bleue, c'est courant, découpée et mise en forme que tu galvanises (zinc à chaud) et un petit coup de polissage si nécessaire et zou, ça bouge pas pendant très longtemps. https://fr.wikipedia.org/wiki/Galvanisation Ça brille un peu quand même. Bon ceci dit j'ai pas essayé mais le TAL-2 avec son araignée en acier souple ne m'a jamais surprise.
  15. Takahashi Starbase

    En sachant que les détails sur Pluton ne sont visibles qu'au chercheur...
  16. Bonjour, Bon désolé, ce n'est pas un papier sorti de Nature ni d'une plateforme internet dédiée... juste un fil de discussion initié par quelqu'un qui pose exactement la même question que toi https://forums.futura-sciences.com/archives/85605-age-etoiles-une-galaxie.html Le message qui me semble résumer le mieux pour y répondre : (Pour répondre à la première de tes deux questions bien sûr...)
  17. Mosaique lunaire

    En effet, les conditions devaient être top, ça se ressent sur tes images 😉.
  18. Mosaique lunaire

    Bonjour, Je profite du mauvais temps pour traiter d'anciennes images dont qques unes de la Lune. Prise de vue le 21 septembre 2019 vers 06h00 HL. Bon seeing, quasiment pas de vent. Mak de 180 mm avec barlow Caméra Basler à base d'IMX 265 Addition de 150 images Traitement ondelettes avec Iris La mosaique de 4 images est réduite en taille. Jérôme
  19. la saga des trous noirs

    until
    L'association Au Bout Des Etoiles présente : La saga des trous noirs. Une conférence de Jérôme Perez. Le vendredi 20 décembre à 20 heures 30 Espace Nelson Mandela 4 avenue Marize Bastié 91220 Brétigny sur orge Entrée libre dans la limite des places disponibles Renseignement : M.MANDET Bernard 06 81 13 41 20 Résumé : La fabuleuse histoire des trous noirs ... Ou comment la vision et la conception de l'invisible peut-elle enrichir la science. De la conception philosophique à la fin du XVIIIème siècle par Michell ou Laplace, à l'observation récente des trous noirs stellaires et supermassifs en 2019, ce récit fait la part belle à de nombreuses dualités dans des domaines variés de la physique, des mathématiques et même de l'épistémologie (Macro-Microscopique, Continu-Discret, Réel-Irréel, ...) En déroulant le fil de l'histoire, nous tenterons de mettre en lumière tous ces aspects ambigus de ces merveilleux objets qui peuplent notre Univers.
  20. Je l'ai celle-là, dessinée à l'observatoire de Bauduen mais dans mon télescope de 508 : Observation 7990 : PK93-2.1. 85x, 276x, 402x, 631x. Bien réactive en OIII et inexistante en HBêta, elle est vue à 85x comme une petite tache faible. 402x est le grossissement optimal, qui la montre partiellement annulaire avec l'aide du filtre OIII. Au final, je lui trouve une forme de virgule, avec la pointe qui est VI1 (vue uniquement en vision décalée 100% du temps) à 631x.
  21. Today
  22. J'étais dans un trou de programme, des nuages bouchant d'autres cibles potentielles de mon programme. Et tant pis pour la célébrité! Une fois j'avais été filmé pendant une heure au Mont Chiran où ils m'avaient éclairé avec des gros spots lors de mes observations, tout ça pour couper au montage!
  23. Françoise Hardy aussi Une très belle image de cette rose céleste Bonne soirée, AG
  24. Très belles images avec ces petites nébuleuses bizarroïdes Bonne soirée, AG
  25. Logiciel et rocess pour réalisation de paysages nocturnes?

    Ah oui, c'est celui-là, je n'arrivais pas à me souvenir du nom Merci Daniel
  26. Aigrettes et diffraction

    Quoique dorer les branches à l'or fin, ce serait le nec plus ultra ! (je devrais vendre les araignées qui me trottent au plafond dans les émirats, avant qu'ils n'aient plus de pétrole : qu'en pensez-vous ? )
  27. Mignone, allons voir si la rose....

    Tant qu'on y est... Mignonne, allons voir si la rose Qui ce matin avait déclose Sa robe de pourpre au soleil, A point perdu cette vesprée, Les plis de sa robe pourprée, Et son teint au vôtre pareil. Las ! voyez comme en peu d’espace, Mignonne, elle a dessus la place Las, las ses beautés laissé cheoir Ô vraiment marâtre Nature, Puis qu’une telle fleur ne dure Que du matin jusques au soir ! Donc, si vous me croyez, mignonne, Tandis que votre âge fleuronne En sa plus verte nouveauté, Cueillez, cueillez votre jeunesse : Comme à cette fleur la vieillesse Fera ternir votre beauté. Ronsard... c'est bô
  1. Load more activity