All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. l'impression de relief est très réussie. Merci!
  3. Historique messages privés

    Tu devrais poster dans "La vie des forums", le patron y passe plus souvent
  4. Jupiter au C11 (nouveau traitement)

    C'est celle du haut la version 2016 et celle du bas la nouvelle ou l'inverse ? Celle du haut est assez bizarre au niveau traitement. Celle du bas est plus naturelle mais je pense que l'on peut en tirer plus Bonne journée, AG
  5. La rumeur des ondes gravitationnelles...

    Question 1: comment font-ils pour différencier fusion de TNs et fusions d'étoiles à neutrons ? Est-ce possible uniquement avec les données de détection des interféromètres (durée de l'évènement, etc ...) ? Question 2: quelles sont les sources "confirmées" de détection d'ondes gravitationnelles pour le moment ? Fusion de TN et d'étoiles à neutrons uniquement ?
  6. Filtre Ha et OIII baader

    Vends filtres Ha 7 Nm et O3 8.5 Nm en 31,75 Baader en excellent état. Filtres achètés neuf chez médias il y a moins d'un an. Vendu pour achat de filtres en 5 Nm. Prix 95€ chacun fdp inclus 180€ les deux.
  7. Bonjour, comment fait-on pour retrouver tous les messages échangés en privé des mois (voir années) passés ? Je voudrais retrouver un astrosurfer pour offre qu' il m' avait fait pour une électronique pour moteur synchrone... Merci Jean Marc
  8. Bonjour oui c'est son retour, donc profitez bien
  9. la lune le 26/04/2019 (63273)

    Bonjour oui il refait beau bonne chance
  10. bonjour ! oui , c'est un peu juste , mais l'em200 fait le boulot ! polo
  11. Ils ont décroché la Lune à Manhattan !

    Peux-tu préciser ton idée quant à cette ajout?? Amitiés
  12. Tu as un CFF 300 sur une EM 200? amicalement rolf
  13. Today
  14. J'ai changer PIC en FITS dans réglage sous Iris mais rien y fait, j'ai toujours le message sauvegarde impossible quand je veux retirer le gradient.. jérôme
  15. Ben moi je veux bien vous preter mon canon 1000d ......si ça peut dépanner.....vous genez pas
  16. bonjour ! moi je n'ai qu'une seule platine , par contre j'ai 8 tiges filetées avec écrou et contre écrou pour le réglage fin de l'assiette ! pour une Em200 et CFF 300 polo
  17. Lancement de OSIRIS-REx le 9 septembre

    https://www.asteroidmission.org/20190321-in-the-shadow-of-boulder-no-1/ Nouvelle vue spectaculaire ; La scène fait 50m de large :
  18. Autre cliché ??? Bennn deux oiseaux qui se cognent contre les vitres du bulding voyons .....
  19. Retours sur extender pour FSQ-85

    Donc c'est bien un Kenko type Canon que vous avez ! Je pense que je m'orienterai vers une bague light n'ayant pas d'objectifs Canon. Merci !!
  20. J'ai une STL11K pour te dépanner si tu veux :-)
  21. Quelques images lunaires

    bonjour et merci alain ! bonne journée ! bonjour et merci jacques ! j'aime bien cette région aussi ! bonjour michel et merci ! on fait du mieux ! bonjour et merci nicolas ! la dernière est de l'année dernière ! certainement une de mes plus fines surtout pour lillius ! j'ai refait un traitement en mixant une image stackée sans ondelettes et une image avec ondelettes 50/50 avec iris ! polo
  22. Jupiter au C11 (nouveau traitement)

    bravo ! étonnant cette nouvelle version , peut-être un peu grande , à réduire comme la première version ! tu peux en dire plus sur ces deux traitements ! polo
  23. question pour Sony alpha 7 s

    bonjour et merci à Pierre et Sauveur si je replonge Sony, c'est que je suis motivé , et en plus ce matin, enfin, il refait beau, c'est dingue bon ciel à tous merci encore
  24. database sur les µp

    bonjour, il n'est pas rare de voir des posts sur les PC et en particulier sur des demandes d'optimisation de vieux PC pour faire fonctionner des logiciels astros. cette base de donnée qui ne liste que les anciens µP ,vous permettra de vous assurer de la possibilité de mettre telle ou telle mémoire ou proc suivant ce que vous possédez actuellement si j'ai le temps (encore faut il en avoir ) je mettrais les dernières versions de µP bon ciel Processeur.xls
  25. ZWO ASI 290 ?

    si tu peux en faire!!! faut pas se deseperer hein... mais tu verras vite les limites de ta HEQ5 avec un 200/1000 J'avais pareil..je suis passé a plus gros
  26. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Quel espoir ? Celui de croire en un écran de fumée ? Sur mon île, il se trouve que l'électricité est produite essentiellement par une centrale thermique qui tourne au fuel lourd, + marginalement par 6 éoliennes de puissance modeste (spéciales cyclones : elles se couchent quand il y a trop de vent - oui : toute l'éolienne se couche au sol ! ). En cela, Rodrigues ne fait que refléter la situation globale, quand 75% de l'énergie primaire produite sur Terre en 2018 provient de combustibles non renouvelables (fossile et nuclaire), contre seulement 25% de renouvelables ; quid alors de la logique selon laquelle je devrais abandonner une moto thermique déjà fabriquée et toujours fonctionnelle, au profit d'une électrique qui consommerait en amont encore plus de ressources précieuses pour sa fabrication, puis d'énergies non renouvelables - hyper polluantes pour la plupart - durant son utilisation ? La production française constituant au contraire l'unique exception planétaire, je peux concevoir que ceci fausse énormément la perspective qu'on a depuis ce petit pays tout à fait singulier, des réalités énergétiques mondiales et des arbitrages cornéliens qui doivent être opérés à cette échelle avant qu'il ne soit trop tard. Est-ce plus clair, ainsi ? Si encore la source primaire était photovoltaïque ou éolienne, ça pourrait à la rigueur se discuter, dans le cadre d'un total isolement et d'une indépendance énergétique complète ; mais là - outre que cette putative indépendance restera chimérique en l'absence d'industrie et de ressources locales - le remède s'avèrerait bien pire que le mal ! Donc : exit. Et on peut généraliser ce raisonnement sur les bases jetées ci-dessus : le temps qu'on transforme en profondeur l'appareil mondial de production pour l'extraire du fossile, le développement d'un parc automobile électrique se révèle globalement contre-productif, extrêmement polluant, inadapté aux sources primaires disponibles et opérables, même à moyen terme. Ce sera possiblement une solution pertinente pour le futur, dans l'hypothèse d'une production primaire devenue au préalable non fossile ; mais vouloir la déployer massivement dès aujourd'hui ne fait qu'accélérer encore la consommation d'énergies fossiles et de matières premières critiques pour d'autres usages autrement plus vitaux dans l'urgence à laquelle nous sommes confrontés - ce qui est l'exact opposé du but affiché ! De la même façon, et pour ne parler cette fois que du territoire national : contre-intuitivement, par le jeu des interconnexions transfrontalières de réseaux de distribution, l'origine essentiellement nucléaire de l'électricité française ne peut être considérée indépendamment des autres sources assurant la production énergétique primaire du reste de l'Europe continentale. Ces sources sont essentiellement thermiques d'origines fossiles : raison pour laquelle j'ai réfuté l'argument de Super, qui sinon aurait illustré ce vers quoi on pourrait effectivement tendre si on s'y était pris plus tôt. (le temps, seulement, d'épuiser très rapidement là aussi les combustibles nucléaires si on les consommait à grande échelle sur toute la planète) Recharger sa bagnole au nucléaire et à l'hydraulique, pour faire simple, ce serait somme-toute moins pire que ce qui nous attend à présent. Enfin sauf accidents majeurs et en faisant abstraction des déchets radio-actifs un peu embarrassants... passons. Seulement voilà : l'exception française ne connaît plus de frontières sur le plan énergétique, ce qui en dilue la particularité dans la masse européenne : https://www.cre.fr/Electricite/Reseaux-d-electricite/Interconnexions Maintenant, si l'on applique cette logique superénergétique à la planète entière, il est facile de résumer et saisir les enjeux potentiels : aujourd'hui lorsqu'on fait le plein de sa bagnole électrique au réseau n'importe où sur Terre, on roule en moyenne à 64% aux énergies fossiles (charbon, gaz naturel, pétrole), à 10% au nucléaire, à 26% aux énergies renouvelables (dont 16% d'hydro-électricité). Ces pourcentages ne concernent que la production purement électrique - une fraction seulement des besoins énergétiques globaux, soyons clairs. Ça, c'est la moyenne planétaire pour satisfaire la demande actuelle, qui intègre la variété des situations régionales. Si on regarde plus particulièrement à présent ce qui se passe dans les principales économies "émergentes" (on ne va prendre pour simplifier que l'Inde et la Chine - qui représentent à elles seules 40% de la population mondiale - sachant que pour les autres pays en voie de développement, voire d'explosion démographique, c'est encore pire !) la situation devient la suivante : les taux de croissance de leur demande en électricité ont été respectivement de 5,4% et 8,5% entre 2017 et 2018, tandis que leur production d'énergie primaire dépendait encore l'an dernier respectivement à 90% et 70% de combustibles non renouvelables ! Il n'est pas difficile de comprendre ce qui va se passer, à ce rythme-là (que rien ne laisse augurer décroître) quand les pékins moyens de ces pays-là vont accéder progressivement à un niveau de vie comparable au nôtre : vont-ils en moyenne, à la louche, faire le plein de leur bagnole électrique avec 80% d'énergies non renouvelables ? Après avoir pulvérisé leur coût énergétique de production, à la fabrication, comparativement à une bagnole thermique ? Est-ce donc là, la fumeuse solution à préconiser d'urgence pour sauver la planète du méchant réchauffement climatique, versant anthropique ? Les chiffres officiels 2018 émanant de l'International Energy Agency, comprennent les dynamiques à court terme, histoire d'étayer (pas égayer) mes propos : https://www.iea.org/geco/electricity/ Il faut éplucher l'ensemble des données pour prendre toute la mesure de l'ampleur du problème. Et pour finir Bingo, de quel mépris parles-tu ? Celui qui consiste à vouloir ébranler le caractère irrationnel des convictions que tu défends ? Le mot est un peu fort je trouve, car il en va de mon privilège "Cervantesque", mon cher ! Et j'en explique les raisons. Oserai-je faire remarquer qu'on ne tente pas d'éduquer une population qu'on méprise : éduquer est tout le contraire de mépriser, justement. C'est se donner en vérité beaucoup de mal pour élever ses semblables - au sens étymologique du mot - même ceux qui résistent farouchement à la remise en question de leurs certitudes aux fondations pourtant si fragiles Je te renvoie donc à la définition exacte d'ignare - terme auquel tu attribues à tort une dimension méprisante : http://www.cnrtl.fr/definition/ignare Le "pékin moyen" quant à lui, n'a pas non plus dans mon esprit la connotation péjorative que tu lui prêtes (si j'avais voulu être péjoratif, j'aurais employé à dessein une version plus virile : "péquenaud", "gonze", "trouduc", etc ). Le pékin désigne simplement aujourd'hui une personne ordinaire, banale, l'homme de la rue, le vulgum pecus, le quidam de base, le commun des mortels, le citoyen lambda, monsieur ou madame tout-le-monde, etc... Il est juste le spécimen basique, le consommateur-type, statistiquement représentatif de la majorité du troupeau... Le pékin moyen : ce pilier essentiel du temple consumériste ! https://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/un-pekin-moyen (par contre, "troupeau" c'est pas bien, j'en conviens ; mais le premier qui ose prétendre ne pas voir de quel troupeau il s'agit là, je lui lâche mes chiens au cul pour lui apprendre à filer droit et à brouter sans faire chier ! ) Ceci dit, j'assume parfaitement être parfois irrité par le dit pékin moyen, abruti d'inepties en tous genres et trop fainéant intellectuellement pour faire preuve du moindre sens critique ni (ré)agir en individu responsable face aux manipulations diverses dont il est l'objet. On voit où ça nous mène... Alors la question reste posée : jusqu'où doit-on le respecter et même le ménager, ce pékin moyen ? Jusqu'où est-il raisonnable de supporter sans broncher sa coupable apathie, sa benoîte incurie, sa placide irresponsabilité, tandis que les dégâts collatéraux qu'il engendre jonchent nos jours de cadavres, hantent nos nuits de cauchemars ? N'est-on pas en droit, et surtout en devoir, de lui secouer vigoureusement les plumes ? (tiens : endormi mouton, il se réveillerait donc coq ?) J'ai ainsi le plus grand respect pour l'idiot du village, pas gâté par la nature, mais manque singulièrement d'indulgence et de patience envers qui, doté à priori par chance et par naissance de neurones pleinement fonctionnels, n'en fait strictement aucun usage intelligent. Cet individu standard suscite peu mon enthousiasme, quand il ne m'insupporte quelque peu, j'avoue : je n'ai guère envie de me battre pour lui. Il le faut cependant - mon côté Cervantesque sans doute - on ne se refait pas à mon âge !
  1. Load more activity
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt