All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. Oméga du Centaure en mosaïque au CDK500 depuis le Chili

    merci Daniel c’est gentil ☺️ On essaye de faire du mieux qu’on peut !
  3. Quelques images lunaires

    Bonsoir Polo , Bravo ! de bien beaux gros plans que voilà , belles prises Michel
  4. ZWO ASI 290 ?

    a titre perso je commencerais par la base... un APN defiltré/refiltré d'occasion . Il y a plein de tutos sur le net pour faire des images assez simplement mais avec d'excellents résultats! Une caméra pour le planétaire/autoguidage. Un pc avec un SSD... rien que pour avoir du débit en écriture lors des vidéos planétaire. Un tube ... pourquoi pas un 150/750 sur HEQ5. ensuite faudra voir (pour du CP) une lunette de guidage, correcteur de champ entre autre... bref ça fait déjà un bon billet mais ça permet surtout de se lancer sans trop de déboires dans l'astrophoto
  5. Quelques images lunaires

    Salut Polo, c'est une belle série lunaire que tu nous présentes ! Particulièrement Marius est bien reussi ! Jacques
  6. Pour revenir aux véhicules sans chauffeur, une expérimentation va être lancée en zone rurale (dans l'Indre si je me souviens bien) de minibus électriques à usage des gosses et des personnes âgées. Un maire de patelin était enthousiaste, ne voyait aucun problème pour personne (il avait initié ses administrés au numérique!). Pour étendre, on parle de réaffecter une voie ferrée désaffectée, en supprimant les rails... J'étais encore sous le choc quand je suis tombé sur votre discussion. Je pense qu'on arrivera bientôt à mettre des passagers robots dans ces voitures, non?
  7. M51 au CAT320 + ASI183

    Merci pour ton passage Jacques @+ Christian
  8. Filé sur Monument Valley + transit ISS

    Merci Nicolas un superbe filé très . . . dépaysant Et un superbe transit de l'ISS avec une mise au point tout à fait correcte Ah et pour les photos de jour, je ne vois pas de raison qu'un flat ne te vire pas les boufioles Bonne soirée, AG
  9. Bonjour De retour d'un road trip d'une semaine dans les parcs de l'ouest americain, je vous presente un petit file d'etoiles (seult 25min) au dessus de monument valley eclaire par la presque pleine lune. C'est pris vendredi dernier vers 4h du mat :vieux 5D objectif 24-105mm a 24mm / 320 iso a f 5.6 / 100x15s traite avec startrail (il fait tout tout seul ce logiciel !) Je n'ai pu faire que 25min car une de mes batteries que je pensais pleine etait presque dechargee !! C'est mieux que rien ! J'ai passe bcp de temps pour la cosmetique (avec le logiciel iris) car mon capteur est plein de petites poussieres qu'il a fallu enlever. En tout cas cela me donne envie de recommencer. Tous ces paysages magiques s'y pretent bien (Death Valley / Bryce Canyon / grand Canyon/ Zion etc..) Cela m'amene une question surement un peu bete : Sur mes photos prises de jour, on voit les petites poussieres sur le capteur ; si je fais des flats est ce que j'ai moyen de les enlever ? De retour a San Francisco autre style d'image avec un transit de l'ISS devant le soleil. C'est pris Mardi dernier. Toujours tres dur la mise au point en l'absence de tache. Bonne reception Nicolas
  10. Nouvelles caméras ASI 6200 et QHY 600

    C’est l’inverse pour moi, aucun Canon à moins de 50m 😂😂😂
  11. Oméga du Centaure en mosaïque au CDK500 depuis le Chili

    😂😂😂 Quand-meme Laurent, c’est pas trop embêtant sur le 16803 comparé à l’horrible KAF09000 dont la rémanence peut durer plusieurs heures !!! Mais c’est vrai que ces nouveaux CMOS nous font de l’oeil 🤗
  12. Trio du Lion Quattro200P / ASI294MC Pro

    Oui en effet je comprend pas pour quelle raison SiriL m'inverse parfois les images faites avec Sharcap !!! Je viens de corriger le sens
  13. La Lune du 14 avril en mode touriste

    De bien belles photos de touriste ... Une sacrée définition quand même dans ces images ! Bravo à toi et merci pour ce partage Pierre
  14. C'est devenu quoi au fait cette usine en Espagne qui fabriquait du pétrole à partir d'algues ? https://www.20minutes.fr/planete/697503-20110330-planete-en-espagne-micro-algues-mangent-co2-produire-biopetrole
  15. ZWO ASI 290 ?

    Merci pour tous ces bons conseils ! A bientôt pour un 1er cliché , je vais "réfléchir" encore un peu pour la cam ou l'APN... Franck
  16. Une idée comme ça: fichier--> réglages dans le répertoire en fit plutôt qu'en pic..
  17. Non, LE problème, c'est de remplacer le pétrole. L'électricité, c'est pas la plus grosse part de l'énergie totale consommée. Et pour remplacer le pétrole, c'est pas avec 3 éoliennes et 2 panneaux qu'on va le faire. Mais on a aussi le droit de beaucoup moins consommer...
  18. Question verre ED/ crown? flint?

    Bonsoir, @mustagh enfin la réponse à ma question initiale, merci Sinon intéressante cette Lunette TAL…. faire une APO avec des verres achro, je ne savais pas que c'était possible, à suivre!
  19. Votre avis svp

    Ca fait tout de même peu, 7Ah. Perso pour une EQ6 + un filtre solaire, j'utilise une batterie de 17 Ah pour tenir un vrai w-e. Je ne parle pas de photo, ce serait pis encore.
  20. Today
  21. Taches solaires du 22/03 et du 19/04/2019

    Merci à vous Pour info la turbulence était bien moins forte lors de la prise de vue du groupe 12736 Bon ciel à tous Pierre
  22. Super Claude manque plus que la zique Bonne soirée, AG
  23. Votre avis svp

    Et ça (78 euros), c'est trop faible en puissance ? Claude https://www.optical-systems.fr/fr/Marque/SkyWatcher/SkyWatcher-7Ah-Rechargeable-Power-Tank.html?utm_source=bing&utm_medium=cpc&utm_campaign=Shopping Bing (low)&utm_term=4575342761083270&utm_content=All Products
  24. INSIGHT : sonder l'intérieur de Mars

    NEWS NASA - 23 avril 2019 InSight de la NASA détecte le premier séisme probable sur Mars https://mars.jpl.nasa.gov/news/8430/nasas-insight-detects-first-likely-quake-on-mars/?site=insight L'atterrisseur Mars InSight de la NASA a mesuré et enregistré pour la première fois un "marsquake" probable. Le faible signal sismique, détecté par l'instrument d'expérimentation sismique pour structure intérieure ( SEIS ) de l'atterrisseur, a été enregistré le 6 avril, soit le 128ème jour martien de l'atterrisseur. Il s'agit du premier tremblement enregistré qui semble provenir de l'intérieur de la planète, au lieu d'être causé par des forces au-dessus de la surface, telles que le vent. Les scientifiques examinent encore les données pour déterminer la cause exacte du signal. Les premières lectures d'InSight reprennent la science qui a débuté avec les missions Apollo de la NASA", a déclaré le chercheur principal d'InSight, Bruce Banerdt, du laboratoire de propulsion par réaction (JPL) de la NASA à Pasadena, en Californie. "Nous avons recueilli le bruit de fond jusqu'à présent, mais ce premier événement inaugure officiellement un nouveau domaine: la sismologie martienne!" Le nouvel événement sismique était trop petit pour fournir des données fiables sur l’intérieur du site martien, l’un des principaux objectifs d’InSight. La surface martienne est extrêmement silencieuse, ce qui permet à SEIS, le sismomètre spécialement conçu par InSight, de détecter les faibles vibrations. En revanche, la surface de la Terre vibre constamment du bruit sismique créé par les océans et les conditions météorologiques. Un événement de cette taille dans le sud de la Californie serait perdu parmi des dizaines de minuscules craquements qui se produisent chaque jour. "L'événement Martian Sol 128 est passionnant car sa taille et sa durée plus longue correspondent au profil des tremblements de lune détectés sur la surface lunaire lors des missions Apollo", a déclaré Lori Glaze, directrice de la Division des sciences planétaires au siège de la NASA. Les astronautes Apollo de la NASA ont installé cinq sismomètres qui ont mesuré des milliers de tremblements de terre alors qu'ils opéraient sur la Lune entre 1969 et 1977, révélant ainsi l'activité sismique sur la Lune. Différents matériaux peuvent modifier ou réfléchir la vitesse des ondes sismiques, ce qui permet aux scientifiques d'utiliser ces ondes pour en savoir plus sur l'intérieur de la Lune et en modéliser la formation. La NASA envisage actuellement de renvoyer des astronautes sur la Lune d'ici 2024, jetant ainsi les bases qui permettront éventuellement à l'exploration humaine de Mars. Le sismomètre d'InSight, que l'atterrisseur a placé à la surface de la planète le 19 décembre 2018, permettra aux scientifiques de rassembler des données similaires sur Mars. En étudiant les profondeurs de Mars, ils espèrent apprendre comment se sont formés les autres mondes rocheux, y compris la Terre et la Lune. Trois autres signaux sismiques sont survenus le 14 mars (Sol 105), le 10 avril (Sol 132) et le 11 avril (Sol 133). Détectés par les capteurs très sensibles à très large bande de SEIS, ces signaux étaient encore plus petits que l'événement Sol 128 et avaient une origine plus ambiguë. L’équipe continuera à étudier ces événements pour tenter de déterminer leur cause. Quelle que soit sa cause, le signal Sol 128 constitue un jalon passionnant pour l’équipe. "Cela fait des mois que nous attendons un tel signal", a déclaré Philippe Lognonné, responsable de l'équipe SEIS à l'Institut de physique du globe de Paris (IPGP) en France. "C'est tellement excitant d'avoir enfin la preuve que Mars est toujours actif sur le plan sismique. Nous sommes impatients de partager des résultats détaillés une fois que nous aurons eu l'occasion de les analyser." La plupart des gens connaissent les tremblements de terre sur Terre, qui se produisent sur des failles créées par le mouvement des plaques tectoniques. Mars et la Lune n'ont pas de plaques tectoniques, mais ils subissent toujours des tremblements de terre - dans leur cas, causés par un processus continu de refroidissement et de contraction qui crée un stress. Ce stress s'accumule avec le temps, jusqu'à ce qu'il soit suffisamment fort pour casser la croûte, provoquant un tremblement de terre. Détecter ces petits tremblements de terre nécessitait un énorme exploit technique. Sur Terre, les sismomètres de haute qualité sont souvent scellés dans des voûtes souterraines pour les isoler des changements de température et de temps. L'instrument d'InSight est doté de plusieurs barrières isolantes ingénieuses, notamment une protection construite par JPL, appelée "Wind and Thermal Shield", pour la protéger des changements de température extrêmes et des grands vents de la planète. SEIS a dépassé les attentes de l'équipe en termes de sensibilité. L'instrument a été fourni pour InSight par le Centre national d'études spatiales (CNES), tandis que ces premiers événements sismiques ont été identifiés par l'équipe InSight's Marsquake Service, dirigée par l'Institut fédéral suisse de technologie. "Nous sommes ravis de cette première réalisation et sommes impatients de prendre de nombreuses mesures similaires avec SEIS dans les années à venir", a déclaré Charles Yana, responsable des opérations de la mission SEIS au CNES.
  25. Ils ont décroché la Lune à Manhattan !

    bravo pour ce film hamilton ! polo
  26. La Lune du 14 avril en mode touriste

    très belles lunes christian ! polo
  1. Load more activity