Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 06/13/21 in Posts

  1. 19 points
    Hello c'est invraisemblable cette série de bonnes nuits. C'est un peu mal réparti dans l'année quand même après 8 mois à ne rien pouvoir faire du tout ! Epuisant aussi, mais j'ai pu dormir en journée un peu, enfin Bref la nuit du 11 était pas mal, mais toujours avec de la turbu au niveau du jet stream donc on n'est pas à fond de ce que peu le télescope. Et surtout le 12 une très très belle configuration, mais un ciel moins stable, vraiment difficile à gérer que ce soit dans AS3 que dans Astrosurface. Le traitement est en plus hyper long pour gérer les ombres et les satellites. Très cool en tout cas cette double éclipse Io-Ganymède ! Je dois avoir de quoi faire un gif aussi, mais bon un peu la flemme là. Mes données ne sont de toute façon pas très homogènes. Voici une vidéo de ce matin. C'est assez fourbe comme turbu car ça semble excellent, alors qu'à petit échelle ça bouge très vite. Et là c'est quasi le meilleur passage. A la limite si je n'avais eu que des conditions comme ça tout du long, AS3 et Winjupos pouvaient sortir quelque chose de plus chouette. @+ JLuc
  2. 11 points
    Ah parfaitement bonne con-science, je confirme en ce qui me concerne D’ailleurs JPC ne s’y est pas trompé : il a laissé faire la nature (et je le soupçonne de rigoler dans sa barbe en ce moment même ) À la base on n’est pas les plus méchants du monde, loin de là. Mais dans l’affaire je me demande lequel est le plus déconnant : nous avec nos blagues potaches sur la physique du Pastis, ou le gars qui se pointe pour la première fois sur Astrosurf avec sa méta-physique universelle en bandoulière, après avoir épuisé successivement la patience de tous les passionnés éclairés de science des forums du genre sous différents pseudos, et qui prétend sans rire avoir résolu les grandes questions de la physique moderne en ayant juste réinventé la perspective après Filippo Brunelleschi (voici un peu plus de six siècles, quand même ) et ré-assaisonné le tout à la sauce parallaxe spatio-temporelle communicationrel ? Sérieux ? Tous des crétins les dizaines de milliers de cerveaux brillants qui ont planché depuis un siècle sur les deux grandes théories physiques modernes et leur mariage problématique ? Tous des ânes je vous le dit, car je sais de quoi je parle : j’ai un QI de 3000 ! Astrophysiciens d’opérette, bachibouzouks - tous des saucissons - sots qu’ils sont ! Ça ne te frappe pas Bruno, ce fonctionnement psychologique ? Ni que ce nouveau et fantastique changement de [paradigme] perspective ait besoin d’Astrosurf et de ses cerveaux émérites pour jouir enfin de la reconnaissance qu’il mérite ? Alors si on doit être sérieux cinq minutes, ben voilà c’est fait : je viens de l’être. Mais j’aime pas . Faut arrêter d’être trop gentil au point d’être con, parce que pendant ce temps l’énergie, la patience et les compétences indiscutables d’authentiques bonnes volontés présentes ici sur ce forum (qui n’y sont pas, elles, juste pour se faire mousser), seraient mieux employées à ouvrir la comprenette de véritables curieux sincèrement désireux de s’instruire, plutôt que s’user à vouloir convaincre un génie auto-proclammé, sourd à tout argument contradictoire, qu’il s’emberlificotte les méninges dans les grandes profondeurs sans jamais s’avouer humblement à lui-même ses propres limites. Il existe une très grosse différence de fond entre l’esprit curieux posant une question (pertinente ou naïve peu importe, mais à laquelle on va se mettre en quatre pour répondre même si cette réponse le dépasse) et ce à quoi on assiste ici. https://sites.google.com/site/decouvrirlaperspective/l-experience-de-brunelleschi https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Bachi-bouzouk#:~:text=Un bachi-bouzouk ou bachibouzouk,léger%2C et une discipline faible.
  3. 8 points
    Bonsoir les astrams ! Deux nuits claires d'affilée, enfin. Voici donc NGC6946, la galaxie du feu d'artifice et son voisin l'amas ouvert NGC6939 (Céphée). Lunette SW Esprit 80, ASI183MM-Pro, filtres Optolong RVB + CLS Astronomik emmenés par une AZEQ6. Les captures en poses d'une minute pour 3h50 au CLS et 1h20 par couleur au gain unitaire, traitement PIx. La luminance est composée de la couche CLS et d'une L faite à partir des couches RVB, ce qui permet de diminuer très sensiblement le bruit de fond de ciel. Jean-Marc
  4. 8 points
    Bonjour, En l'absence de Lune, hier soir, je me suis décidé à me faire une petite sortie en Live Stack. Mon seul et unique objectif de cette nuit, était d'imager M57. Mission accomplie. J'ai donc stoppé le Stacking au bout de 10 minutes. Le matériel utilisé est le suivant : Dobson Orion XT10g + Caméra Zwo Asi 462MC + Filtre UV/Ir-Cut/L Baader Temps de pose unitaire : 2,04 secondes / Gain : 340 / Pas de dark / 294 images empilées / Durée totale du stacking : 603 secondes
  5. 7 points
    Bonsoir, Pour patienter, un petit coucher de lune avec Vénus, au 760d + Sigma150-600 : Lune_Venus-20210613 by Frank TYRLIK, sur Flickr Bonne soirée
  6. 6 points
    Bonjour à tous, Alors la nuit dernière de Samedi, j'ai voulu faire quelques poses sur cet amas que j'adore mais à cause des arbres devant et en plein dans le champ de tir , j'ai pu garder que peu de poses. Ce fameux M22 est en plein dans le Sagittaire qui se trouve à 10000 AL de nous. Pour cette image, il y a que 30 x 180s mais je le trouve pas mal malgré le peu de pose car il est quand même bien bas sur l'horizon ;
  7. 6 points
    Bonsoir Quelques photos de la belle . Sony RX IV
  8. 5 points
    Maintenant, ça va t'étonner, mais non, ça nous étonne pas.
  9. 5 points
    Attention, c'est loin d'être débile. J'ai de la famille dans le midi. J'ai toujours entendu dire : "Oh malheureux ! Des glaçons dans le Pastis, mais tu es fada !". J'ai toujours mis ça sur le compte d'une tradition locale. Mais en lisant : je réalise que j'ai la réponse à mon questionnement. Je ne suis pas certain que mes cousins pensent à ça en me traitant de fada ! Conclusion : Ce fil est instructif, on y apprend de la physique !
  10. 5 points
    cher ami(e)s voici l'évolution du buisson ardent pris en photo cet après midi, lunette 120 mm halpha , étalon pst + Barlow 2x et traitement astrosurface .
  11. 4 points
    Salut tout le monde Apres une periode d'arret forcé de l'astro pendant un bon mois (le temps de terminer ma terrasse carrelée...) j'ai ressorti le dobson au vu de la météo qui s'améliore aussi nettement. Malheureusement, toujours pas de Jupiter ni de Saturne, pas de pot, toujours couvert le matin!!!.. Je me suis rattrapé sur deux classiques, pour un resultat sans pretention, histoire de remettre un peu le materiel en route. D'abord M57, pour profiter de sa hauteur azimutale : Plusieurs films, pour un total d'environ 900 images avec 70 % de gardées. J'ai utilisé ma barlow apm 2.7 sur ma 294c refrigerée. traitement Astrosurface apres derotation de champ dans Siril (comme d'hab.., en monture azimutale pas le choix) J'ai utilisé pour la premiere fois la déconvolution wienner, en utilisant une étoile presente dans le champ: pour la premiere fois le résultat est interessant, en tout ca supérieur aux wavelets, qui sont souvent impossible a utliser sans artefact sur le ciel pofond, du moins c'est l'experience que j'en ai.. Maintenant, le probleme est qu'il faut que le fond du ciel soit bien noir pour utiliser l'etoile choisie comme psf créé: donc retraitement nécessaire avant utilisation avec un coup de gomme dans les bas niveaux. Ensuite M102: meme traitement, y compris déconvolution Wienner, mais réassemblage cette fois ci de deux "master" deja traités, et a nouveau stackés dans siril: le bruit diminue nettement ,par rapport aux deux images. Bon, le résultat n'est pas inoubliable, c'etait juste pour faire avancer le shcmilblik... Un mois qu'il stagne.. Bonne soirée!
  12. 4 points
    Quand j'ai vu tous les smileys tristes de Bruno ça m'a fendu le coeur . Si le dernier zéro avait été un 7, j'aurais pu te renseigner, mais là je laisse la place aux sachants
  13. 4 points
    Bezos a trouvé son premier client : Ça cumule tout ce que j'aime : l'homme dans l'espace et l'inégalité indécente...
  14. 4 points
    Jourbon, Je me permets de rajouter un chapelet de 8 poses prises pendant les deux heures du phénomène pis après j'arrête avec cette éclipse ...
  15. 3 points
    Hello! De la très grosse chaleur dans le Nord, on profite du fin croissant de lune qui se ballade le soir au frais. Très agréable de le shooter au bridge sur trépied. Légères retouches sous astrosurface et photofiltre. Bon dimanche à tous. Amitiés, Thierry.
  16. 3 points
    Salut, ça y est, un soir sans nuages! J'ai donc choisi les dentelles pour cette soirée. j'ai eu une grosse frayeur, ma monture, après un dithering n'arrivait plus à se réaligner en DEC dans PHD2, et tout d'un coup j’entends un "clac!"", et là ça repart dans l'autre sens un gros coup... J'arrête tout, je vérifie, tout à l'air OK, la soirée continue sans encombres, mais aujourd'hui ça va être maintenance et vérification de l'axe DEC. Materiel : eq5 61deph nikon d5100 defiltré + L-enhance autoguidage phd2 mini lunette et camera 224c 70x 120 secondes (2h30 environ) empilement dans siril, traitement photoshop et lightroom. c'est bruité mais avec mon apn et 23°C la nuit.. pas trop le choix. Si j'enlève trop de bruit, je perds du détail, du piqué dans l'image et j'aime pas les images trop lissées. Je crois qu'il reste du gradient mais je fais plus de mal que de bien en essayant de l'enlever.
  17. 3 points
    Ce que vous dites n'a aucun sens. Si vous êtes capable de faire le calcul, alors vous êtes (éventuellement) capable d'expliquer en quoi vos idées se distinguent de la relativité restreinte, soit vous n'en êtes pas capable et alors vous ne pouvez prétendre effectuer la moindre critique de la relativité (puisque vous n'en comprenez pas grand chose). Ah oui, et sinon : ... eh bien, même en deux lignes vous avez trouvé le moyen de dire quelque chose de faux, malgré votre volonté évidente d'en dire le moins possible afin de l'éviter.
  18. 3 points
    Ben j'y vais aussi de ma petite éclipse ... La plus grande phase depuis chez moi, soit environ 15%? ... Tput p'tit chapelet ... P'tit gif vite fait ...
  19. 3 points
    Bonjour, J'espère que vous avez pu suivre la partielle. En Moselle les bourgeonnants d'été ont volé la pureté du phénomène mais ce fut beau. Nous étions 16 avec 12 instruments déployés. Un tout petit reportage ici. Daniel Skywatcher fera* un post avec les différentes images, celles des lunettes solaires en particulier. * Bon boulot cher Daniel... . Bon ciel. f. Les images ici, de l'éclipse, sont faites avec un T400/5,6 Canon et un filtre Astrosolar. Il y a tout de même de quoi faire un petit GIF pour le post de Daniel Skywatcher. La première à 10h52 TU 10h17 TU
  20. 3 points
    Bonjour De session que j'ai fini de traiter et que je vous post avant les prochaine mais dommage vue le seeing de ce matin que j'ai pas shooter car je voulais etre en forme pour ce soir ou des copains devais venir chez moi pis y ont annuler Le 11 j'ai trouver bien meilleur le seeing puis il a durée au debut quand même moins bon avec la monochrome celle de jour bien lever c'est plus bruité mais les détails son la les Saturnes commencer plus tot ou le seeing n'etait pas au max de stabilité bonne soirée et bon ciel Basgi
  21. 3 points
    Si vous voulez du sérieux : https://scienceetonnante.com/2012/07/09/la-physico-chimie-du-pastis/ https://pubs.acs.org/doi/10.1021/la062339q Et surtout : https://pubs.acs.org/doi/10.1021/la026842o Je vous laisse en tirer les conclusions qui s'imposent...
  22. 3 points
    Bonjour le groupe, Comme JC (Looney2) l'a raconté, nous nous trouvions sans le savoir à environ 5 km l'un de l'autre au moment de l'éclipse solaire. Nous avons donc vu sensiblement la même chose avec les mêmes nuages au début. J'avais préparé mon matériel la veille au soir: pour le visuel une petite lunette Brandon 80 mm F/6 avec un filtre Baader Astro-Solar D5 et un oculaire 25 mm. Pour la photo en lumière blanche, lunette Astro-Physics Traveler 105 mm avec un filtre Baader Astro-Solar D5 et appareil Canon 5D MkIII. Ces deux lunettes étaient chacune sur un trépied fixe. Pour le H-alpha, lunette Lunt 60 mm Ha et caméra Point Grey Grasshopper 3 sur ma monture d'observatoire (AP1200). Je vous présente donc quelques images de cette mémorable matinée. Pour la lumière blanche, deux petites animations: une du lever de soleil, où ce dernier, en duo avec la lune, ne se montre que pour mieux se cacher derrière les nuages! Pas de filtre, là. Ensuite, un assemblage de la suite, où j'ai tout calé sur le disque solaire. Notez l'impression de basculement du croissant autour du maximum (environ 80%), et le visiteur inattendu juste après la fin de l'éclipse. Ensuite, un assemblage d'images Ha, que j'ai inversées (pour le croissant de soleil ou disque pour la dernière). Ça donne une interprétation moins réaliste mais que j'aime bien. Notez que l'impression de "voir" la suite du disque lunaire dans les deux images d'en bas à gauche est artificielle, due au fait que je n'ai pas colorisé cette partie-là de l'ombre profonde (désolé pour les puristes). Je conclus avec une photo qui ressemble beaucoup à une de celles de JC, là encore sans filtre. Daniel
  23. 3 points
    Oui, le glass path correcteur, affine le cône entrant dans le prisme et corrige la dispersion couleur/position de convergence à l'inverse du prisme. ---------------------------------------------------- Expérience de qualité du prisme utilisé ; ici un manufacturier que Vixen/Scopetech/Mizar utilisent. Hop le TP comme au collège/lycée. A gauche un laser en croix de maçon/menuisier/peintre. Je tilte le prisme jusqu'à trouver l'angle critique de TIR qui est >4.5° soit >>3.76°, pas de soucis comme approximation, c'est du BAK4 (dsl, j'ai pas plus fin que le mm) A angle trop faible, le rayon traverse, réflexion minime de 5% environ. C'est un BAK4 pour ma Scopetech, le meilleur recherché : pas de compromis. Ne soyez pas surpris par ce faible angle ! Ça suffit quand même pour capter une optique à f/5.25 au centre champ. Ça vignette vite quand même quand on s'en écarte sauf si le f/D est plus long. A f/8 on peut faire du grand champ classique jusqu'à 3°
  24. 3 points
    merci séverin ! la on voit mieux : bonne soirée et bon ciel ! polo
  25. 2 points
    Bonjour à tous, du tri dans les DD et parfois quelques perles comme ces 2 là... Newton 410 mm F/5.6 optique et mécanique "maison" + oculaire de projection taka 20 mm + filtre vert Atik. Basler 1920-155 env. 10 % d'images retenues soit 850 sous AS3, Astrosurface et CS6. Phil Site perso : http://www.photoastro.com/
  26. 2 points
    Bonjour la compagnie, AR 2829 avec un beau nuage incandescent suspendu Mistral fort et turbu comme d'hab... Lunette 228mm Ha F/11.25 + modification PST 1A + BF-15 + barlow 2.5x / basler 1920-155 Bon ciel à tous. Phil
  27. 2 points
    Faudrait être précis : sphère, disque, cercle, rond, boule, anneau ou hypersphère ?
  28. 2 points
    Salut à tous ! Seul à la maison avec Cidélie – âgée de 5 mois – je doutais fortement pouvoir assister à ce petit évènement astro de jeudi dernier. Après lui avoir donné ses 90 g de purée poireaux-pommes de terre – si vous vouliez tout savoir – j'étais attelé à lui faire boire ses 200 mL de lait infantile lorsque je constate par la fenêtre que le ciel est bien dégagé. Un poil voilé, peut-être, mais si peu. Il est alors midi passé. Autant dire que niveau préparation, je suis un poil charrette. Je commence alors à calculer comment je pourrai m'organiser le plus efficacement possible pour réunir tous les éléments nécessaires à une prise de vue en un temps record. Le doux son d'un rôt tout droit sorti des entrailles de la Terre pour faire trembler mon tympan gauche m'extirpe de ma rêverie. On peut attaquer la deuxième moitié du biberon. Je pensais donc à tous les accessoires qu'il me faudrait aller chercher aux quatre coins de la maison, en essayant de n'omettre la moindre bague par un assemblage en pensée de toute la chaîne d'acquisition. C'est alors que je me remémore le message de Caro m'indiquant qu'elle était partie ce matin en emportant mes clefs par erreur. Impossible, ainsi, d'aller chercher la rallonge électrique rangée à la cave. Il me faudrait alimenter le télescope autrement. N'ayant pas trouvé d'autre solution, j'opte pour l'utilisation d'un onduleur à poser en vrac dans le jardin. Il va biper en permanence, mais sa batterie devrait me permettre de suivre l'évènement. 12h15, je pose tranquillement Cidélie dans son parc, lui lance son album de chansons préférées, empile tous ses jouets sur elle façon Everest, lui sourit tendrement puis prends mes jambes à mon cou façon Bip-bip et le Coyote. Tous les accessoires réunis – je pense n'avoir rien oublié, j'ai même pensé à mettre la batterie du reflex à charger – je presse fermement et avec conviction la poignée de la porte d'entrée. Qui ne bronche pas d'un millimètre. Les clefs. Caro est partie avec mes clefs. En m'enfermant à l'intérieur. Sans autre issue possible, dans une maison vigneronne où le rez-de-chaussée est en fait au premier étage. Merde merde meeeeeeeerde. Un poil dégoûté, je jette un regard à tout le matériel réuni au milieu de la pièce. C'est quand même ballot... Non, il reste une issue. LA fenêtre. Il y a une fenêtre qu'on a presque oubliée parce qu'elle est toujours fermée, volets compris, partiellement condamnée par ailleurs par quelques ustensiles de jardin qui son posés sur son rebord intérieur. Elle donne sur une galerie mâconnaise, où nous avons entrepris de rénover un meuble depuis bien trop longtemps maintenant, plaqué au mur contre les volets de ladite fenêtre. Je dégage donc tout ce qui encombre l'accès intérieur de la fenêtre, l'ouvre en une dégringolade de poussières centenaires et autres multiples générations de toiles d'araignées puis déploie glorieusement les volets. Puis déploie glorieusement les volets. Heu, ah non, ça s'ouvre pas. Le meuble ! Et merde. Je force sur les volets comme je peux pour essayer de dégager un peu le buffet, parviens à glisser un bras, puis tire sur le meuble qui ne bronche pas. On n'est pas rendu. 12h30. En poussant sur le meuble à la limite de la perte d'équilibre, je parviens à faire passer l'un des deux volets. Je me glisse dans l'entrebaillement, et me retrouve enfin dehors, des toiles d'araignées dans les cheveux sous les yeux ahuris d'un automobiliste garé de l'autre coté de la route. Pas le temps pour les faux-semblants, je suis à la bourre. Mais dehors ! Je dégage le buffet, ouvre complètement la fenêtre et rerentre à l'intérieur. Comme il va bien falloir faire passer le télescope par la fenêtre – un Schmidt-Cassegrain Meade LX90 sur table équatoriale – j'entreprends son démontage afin de le sortir par morceau, puis le remonte pièce par pièce de l'autre coté du mur. Après plusieurs allers-retours par la fenêtre, je n'ose même pas jeter un œil à l'automobiliste toujours présent. j'installe le tout dans le jardin, rythmé par les bips de l'onduleur agonisant. Alors évidemment c'est la guerre, je vous passe donc les détails de la mise an station à l'arrache, de la mise en température inexistante, de la mise au point impossible à cause d'une turbulence de tous les diables, et de putain- comment-on-fait-déjà-pour-mettre-ce-foutu-autostar-en-vitesse-de-suivi- solaire. Je balance une centaine de poses en mode rafale. Jette un œil aux images, PAR-FAIT ! Bon en fait non, hein, c'est tout flou. Mais au point où j'en suis, je suis presque surpris de voir que le Soleil est dans le cadre, et qu'il y a encore un morceau d'éclipse. Pas trop le temps de tergiverser, Cidélie a entrepris de décapiter Poppi. Après avoir sauvé la mise du malheureux singe, je démonte le tout. Et m'aperçois alors que je n'avais pas serré la vis centrale du trépied. Vous savez, l'unique grosse vis, celle qui tient à peut près tout. Avec une prise de vue en rafale au reflex et un petit souffle d'air, sur un télescope en porte à faux posé sur une table équatoriale flottante, tu m'étonnes que tout soit flou... Bon, mission accomplie, j'en ai chié comme un rat crevé pour faire une série d'images pourries, je peux tout ranger et formater ma carte SD. Après avoir tout rentré – par la fenêtre, je rappelle – sauf le télescope, qui attendra, je suis tout crasseux et dégouline de sueur. Tandis que je me serre un verre d'eau, j'entends les pneus de la voiture de Caro crisser sur les graviers, pour une arrivée en catastrophe, très déçue de m'avoir ainsi bloqué. Finalement, tout est bien qui fini bien. Sur la plus de centaine d'images obtenues, il y en a UNE de nette. Me demandez pas comment c'est possible, j'en n'ai pas la moindre idée. Vous trouverez donc le résultat de cette aventure épique en pièce jointe, l'unique rescapée de cette course contre la montre, quelques millions de pixels capturés en 1/500 de seconde à 100 ISO par un boîtier Canon EOS 600D derrière un Meade LX90 203/2000 avec réducteur de focale F/6,3, filtre Astrosolar densité 5, depuis Juliénas, en Beaujolais. Traitement sous Darktable. Ce n'est certainement pas la plus belle des images, mais ça fait un sacré souvenir Bon dimanche à tous ! Cyp
  29. 2 points
    Ah la dernière de la journée et qui me rassure malgré le manque de piqué du prisme de base Baader. Le premier prix c'est quand même du verre à indice élevé. C'est probablement du H-BAK7 chinois standard, mais il est inférieur au Bak4 Schott. Il faut du H-BAK7GT pour faire partiellement l'équivalence à Schott. (bulles et homogénéité). Mais seul l'ancienne version Schott était quasi-athermique, les plus proches sont le nouveau Schott N-BAK4 et le traditionnel Hikari J-BAK4 (Hikari <-> Nikon dont est fait le prisme blanc type Vixen) Rien à voir avec la tradition Zeiss (cf image de 1963) : polir des plans et des prismes, comprendre, c'est la base de la formation d'apprenti chez Zeiss.
  30. 2 points
    Bonjour à tous je délaisse momentanément la lune et les planètes pour "jouer" avec le soleil! Faut dire aussi que j'avais hier à disposition la lunt 100 double stack d'un membre du club deux petites images prises au foyer avec caméra ZWO178. Grosse turbu, j'ai imagé vers 14h... (crop pour la seconde) Traitement AS3, registax Mais ça donne envie de progresser en solaire...quand je peux utiliser ce fabuleux matos ! Bonne journée à tous
  31. 2 points
    Je me rends compte d'une imprécision dans mes expressions qui a pu porter à confusion. Quand je parlais d'une sphère, dans ma tête c'était toujours avec son intérieur, et non pas seulement sa surface. Quand je disais que l'univers était une hypersphère, en fait je voulais dire que c'était la surface de la sphère plus son intérieur. La surface étant le présent et l'intérieur le passé. L'univers est alors comme la terre, une boule. @PascalID. Alors pourquoi tu ne l'as pas dit plus tôt ?
  32. 2 points
    Quand des spécialistes parlent, on les écoute nom d'un petit bonhomme Par contre, dans le ricard . . . ma foi . . . si ça peut faire plaisir à ceux qui en boivent Bon dimanche, AG
  33. 2 points
    Bonjour à toutes et à tous. Excellent cette photo de M22, j'ai visionné dans FastStone pour zoomer on voit la qualité de l'image finale. Photo : FranckiM06
  34. 2 points
    Bravo Guillaume, belle image. C'est une des premières cibles que j'avais faites à mes débuts en VA en 2019 et celle qui m'avait convaincue de l'intérêt de cette pratique. Comme commentaire avec cette photo de M57 (en 300 s si je me souviens bien, et suite à un fameux débat) j'avais mis : "Je suis content comme un gosse qui vient d' avoir un nouveau jouet ( et pourtant, j' ai plutôt l' âge du Père Noël ! )" . Avec le C8 Celestar , le réducteur 6.3, la Risingcam 224 et un bricolage pour avoir plus de tirage. J'ai laissé les défauts, ça fait plus vrai !
  35. 2 points
    C'est Melvyn qui aprécie, j'ai remarqué qu'il était plus attentif depuis que j'ai le tableau. Avec le confinement, c'est dur de motiver les ados. Ca donne une espèce de solennité que je n'arrive pas à avoir avec les pages blanches.
  36. 2 points
    Bonjour, Alain a certainement raison. C'est dommage parce que la galaxie est belle. Je me suis permis une retouche via Photoshop pour rendre le ciel plus "acceptable". Gilles
  37. 2 points
    Très belle image pour un joli champ. Cela me rappelle la vision (moins détaillée) à l'oculaire du Dobson de 400, à faible grossissement. Une cible obligatoire pour les "visuels". Gilles
  38. 2 points
    Ça dépend de ton f/D entrant. En fait le GPC corrige 3 prismes qui sont dans la bino. Il y a des subtilités qui méritent un peu d'explication historique. Préambule, le piqué max de l’œil se place entre 570 et 595nm, une plage concomitante entre la sensibilité aux teintes et la largeur de bande idéale de l'optique de l’œil. L'invariant principal de l’œil humain est entre 570 et 575nm (couleur jaune) La sensibilité maxi par contre est plus haut (luminosité à 555nm). Ça provoque quelques problèmes de réglages entre le calage du chromatisme et le stigmatisme couleur. Et la réalité est encore différente à faible illumination (observation champ profond) ou d'autres capteurs sont plus actifs dans l’œil... 1° Dans l'ancien temps on observait avec des montures à hauteur ajustable, le prisme n'était pas forcément utilisé, il est arrivé après. On montait le support de tube assez haut avec une manivelle et on observait en direct. Cela parce que les verres n'était pas traité : perte de lumière aux interfaces. Précédemment les f/D étaient très longs et la correction posée en raie sodium dans le jaune-orange, petite sous-correction (vs le jaune) pour compenser la sur-correction des oculaires de type Huygens par exemple. (Il faut bien considérer qu'une lunette est un ensemble objectif+oculaire à l'époque de Fraunhöfer, Herschel, Ramsden... et la raie sodium était une des rares facilement disponibles, Fraunhöfer 1918 ne faisait pas d'interférométrie : il réglait le piqué sur une mire à moyenne distance, à une quinzaine de fois la focale native de l'objectif en regardant dans un oculaire et c'était pas un ortho ni un Kellner inventé vers 1850) Généralisation. 2° A la manière de Zeiss pour de l'usage terrestre et moderne (~1935), quand a commencé l'utilisation des prismes traités AR (Olexander Smakula) on a provoqué une petite sur-correction (calage remonté dans le vert) qui est compensée par le prisme. Le problème a fait couler beaucoup d'encre en particulier pour les jumelles militaires entre 1900 et 1940 (avec un cador sur le sujet : Heinrich Erflé) La supériorité de pointage et repérage d'artillerie des Allemands pendant la 2eme guerre mondiale est facilement explicable ainsi. Epoque moderne : Sur les lunettes "modernes" courtes/moyenne, l'aberration sphérique est corrigée pour le champ profond, le terrestre, la Lune. Les apos astrographes aussi, mais pour raison de piqué du capteur photo dont le photosite principal est dans le vert autour de 520nm. Un design d'astrographe spatial (objectif photo de satellite) Zeiss de 350mm f/15, calage AS probable vers 520-530nm, fortement sur-corrigé. On note aussi le calage chromatique assez haut pour la correction photographique actinique. Bref deux cas : lunette court/moyen : le prisme ramène à une AS nulle dans le jaune (stigmatisme) lunette moyen/ long : le prisme a nettement moins d'effet, on sous-corrige un poil plus vers l'orange. Dans la bino : le GPC compense les trois prismes quand sont f/D est "moderne" de 7 à 10 Le GPC sur-compense (plus d'effet, remontée vers le jaune) pour les f/D plus long => tout le monde est synchrone sur le jaune (~ 573nm) au final.
  39. 2 points
    salut tt le monde voilou ma petite contribution a l éclipse de jeudi entre 11h30 et 12h15 , au boulot , pendant la pause repas . en mode rapide avec le 7d , le mto 1000 et le filtre solaire thousand oaks pose de 1/350 e a 400 iso toutes les 4 mn la derniere , j ai posé 1/10sec .... j avais pas vu le reflet sur l ecran sur le moment Petite ondelettes avec astrosurface a plus et bon ciel serge
  40. 2 points
    Bonjour à tous, Voici une nouvelle animation de la belle protu du 12 juin de 16:30 à 19h. 10 imges/s. DERF 160, Lunette 120/1000, filtre Ha 7nm, powermate x4, FB du PST, Asi174. Ciel sans nuage mais un peu blanc (forte humidité dans les Landes). On voit bien un reflet parasite. Peut être qu''un filtre polarisant pourrait régler ça ? Robin
  41. 2 points
  42. 2 points
  43. 2 points
    L'ADC ne fait pas perdre de lumière, ou de façon négligeable, et dans tous les cas la perte est neutre sur l'ensemble du spectre visible (= même % par couche). Donc ça ne peut pas être ça Je n'ai jamais essayé la Powermate 2,5x, mais de ce que j'ai vue à droite à gauche sur des tests de barlow, c'est que les Televue peuvent parfois être assez absorbantes dans l'UV, mais là on reste dans le bleu ! Il n'y a rien dans ton montage qui puisse flouter la couche bleue donc à mon avis il reste la seule coupable habituelle... la turbu ! Dans le bleu c'est toujours plus tendu... Or la turbu joue sur les couleurs aussi, car elle va venir diminuer le contraste entre les trois couches RVB de façon inégale.
  44. 2 points
    Ah non, je profite de cette belle nuit pour faire la couleur de ma galaxie inachevée
  45. 2 points
    Belle prise! tu as pu cumuler pas mal de temps de pose, ça paye! De mon côté, j'ai pu imager hier soir la comète C/2017 K2, première prise depuis la naissance ce 9 juin de mon second enfant, la petite Leia juste 38x30s J'ai aussi visé M13 en 40x30s , avec des étoiles légèrement étirées, peut être la MES que je devrais revoir.
  46. 2 points
    Ça doit pas être difficile d'y voir une différence. J'en vois déjà une entre un renvoi coudé à prisme Daï Ichi Kogaku ( il est dans ceux de Scopetech, Vixen... et anciennement Mizar) Celui de la lunette japonaise est meilleur, largement. L'avantage du Baader est la connectique T2. Ce fut une surprise décevante alors que je l'avais depuis deux bonnes années pour raison du filetage T2. (acheté d'occasion). Alors j'ai démonté quand une occasion de nettoyage s'est faite sentir. J'ai aussi celui-là qui équipe la Vixen 102M pour du grand champ. https://www.baader-planetarium.com/en/accessories/optical-accessories/prism-and-mirror-star-diagonals/baader-t-2-bbhs-r-mirror-diagonal.html en miroir sittal. Le miroir est à la hauteur de ce qui est promis, l'alignement moins, j'ai ajusté avec des cales (épaisseur carte de crédit). Je pense que tu peux passer sur le premier prix en prisme et je ne pense pas être tombée sur un modèle défectueux. Le supplément de coût pour la connectique en T2 est utile. Honnêtement, je pensais qu'il respecterait les marges optiques habituelles plutôt que de noircir les côtés pour limiter les reflets. Quand ça dit 32mm d'ouverture utilisable, c'est un mensonge mais pour une entrée de bino la rigidité est pas mal et on utilisera pas les 32mm mais probablement 30/28 ; là ça ne pose pas de soucis. Techniquement, le Bak4, si c'est du verre Schott est réputé pour être un meilleur matériau pour : - la qualité de polissage et l'homogénéité interne - la mise en température (si c'est du verre Schott). Bak4 est athermique intrinsèque ; sur un gros bout de verre de plus de 35mm ça compte. - l'angle de brewster et le TIR (angle d'incidence de réflexion totale) pour la réflexion, ç'est pas grand chose mais à f/7 ça passe mieux avec le Bak4 que du bk7. Un Glass Path Corrector est recommandé pour f/D <10. Une barlow suffit sinon (légère modification de l'aberration sphérique)
  47. 2 points
    Bonsoir le résultat d'à l'instant bonne soirée
  48. 2 points
    Cette discussion sur la métrique de Minkowski a déjà eue lieu sur le forum d'en face, et sur d'autres. De nombreux intervenants ont essayé de discuter sérieusement. A force de tourner en rond les différents intervenants ont fini par abandonner et les fils ont été fermés. Ces antécédents expliquent peut-être l'esprit potache des différentes interventions. Non ?
  49. 2 points
    Qu'est-ce qui te rend aussi triste Bruno ? Ne me dit pas que tu considères ce post comme sérieux . . . si ?
  50. 2 points
    Hello marco polo tu parles que votre débat c'est bien trop compliqué pour moi...! En ce qui me concerne j'ai juste une idée aussi sotte que grenue qui consiste à imaginer que la gravitation ce serait tout simplement la matière noire qui se présente sous forme de AXIONS une forme de lessive en quelque sorte, et bien entendu c'est cohérent avec moi même puisque je suis une autre forme de lessive GENIE