Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 05/30/20 in Posts

  1. 20 points
    Bonjour à tous. Enfin j'ai réussi à capturer quelque chose. J'ai essayé de collimater sur une étoile à côté de Jupiter (qui était mon objectif premier) mais ça été une véritable purée de pois. Les images de Jupiter sont donc parties à la poubelle, je me suis dit avant de tout ranger, je vais quand même regarder Mars, même s'il commençait à faire jour, sachant que la collimation pas au top serait encore pire en dirigeant le tube vers l'Est ! Même avec une belle turbu, le tube accroche bien les détails contrastés de la planète rouge. Bon, j'ai arrangé l'image en effaçant un vilain écho qui attire un peu trop le regard, c'est la planète que l'on veut voir Juste derrière, 2 images lunaires du mois d'Avril (filtre rouge) qui sont restées sur le portable et que j'avais complètement oubliées. Piètre moisson mais c'est vraiment bon de pouvoir imager... Bon ciel à tous !
  2. 12 points
    Bonjour à tous et toutes , C'est juste un p'tit aperçu , ça va encore chauffer encore cet AM ? Newton maison de 400 , miroir SkyVision de 400 F/D 4 en Zérodur , captures avec Genika Astro , traitement AS!3 , R6 , PS . Vénus en IR685 le 29/05/2020 à 18h38 TU , caméra ASI 290MM + Barlow Clavé x2 . la p'tite planche des IR , l'IR 1000 c'était celle du tout début de la session , c'est sans bricolage et même avec " zigouigoui " pourtant avec nettoyage du capteur PS ; les autres bientôt Michel
  3. 11 points
    Bonjour Voici un couple d'objets de la série Arp situé dans le Bouvier, une constellation riche en objets insolites "hors des sentiers battus" comme l'on dit parfois. Arp 173 c'est UGC 9561, un groupe en cours de rapprochement avec des effets gravitationnels intéressants à capturer. Ici c'est le jet issu de la petite galaxie elliptique qui lui donne l'aspect d'une comète. Ce sont des petits objets de faible magnitude, il faut les rechercher dans la partie sud de la constellation. J'ai posé 22 x 4 mn à 0.5"/pix avec le C11HD à 2.8 metres de focale et la Sbig ST10XME. Le seeing était de 1.9" en pré image de MAP (moyenne sur poses de 3 secondes). Site péri urbain de la banlieue Lilloise, équipement sur l'herbe. Compte tenu de la pollution à cette déclinaison j'ai limité des poses à 4 mn afin de maintenir un fdc vers 1300 ADU. Le bruit résiduel en fond de ciel après compil de 22 poses est de 4 ADU. R et B 25 mn environ par couche en bin2, vert synthé via Iris. L' acquisition totale luminance + couches couleur a donc duré un peu plus de 2 heures au total. Le prétraitement de la luminance se fait en fin d'acquisition avec Iris, pendant le "warm up" de la CCD et avant de démonter l'équipement. Traitement Iris et PS CS2 Dans le Bouvier on trouve d'autres galaxies intéressantes, pour mémoire et pour les "zinteressés", la roue de "Segner" alias UGC 9425 : ou encore ce bel Arp 178 : Bref il y a de quoi s'amuser... ! Note sur le seeing : Voici quelques mesures de seeing sur des poses de durées progressives, de 2 secondes à 4 mn, Les acquisitions sont faites "dans la foulée", exactement au même moment. J'utilise AstroArt qui permet de regrouper plusieurs étoiles sur une même brute. AstroArt donne des valeurs de FWHM comparables à celles de MaximDL ou CCDInspector, en revanche les mesures faites par Iris sont généralement un peu surévaluées (+0.1 à +0.2 " d'arc). Pour cette image j'obtiens des valeurs comprises entre 1.9" et 2.0 d'arc en courtes poses et 2.05" d'arc en longue pose de 4 mn autoguidées. La différence est donc peu significative : http://www.astrosurf.com/chd/forums/ugc9561_seeing.jpg Amicalement Christian http://www.astrosurf.com/chd
  4. 10 points
    Bonjour, Samedi dernier j'ai fait une virée à Valberg avec la Lunette, j'ai été rejoint par Gabriel (c'est un acharné local ) et Loïc un de ses amis de Beuil, pendant que mon télescope s'affairait à prendre des images de la nébuleuse de l'Iris, nous avons fait un tour du ciel avec le 200 Dobson de Gabriel. Le ciel été bien dégagé sauf vers l'extrême Sud, nos avons mesuré un SQM à 21.65, cela change de mon site habituel à Saint Jeannet !!! Voici le résultat en image sur la nébuleuse de l'Iris dans Cephée, il y a 40 poses de 10 minutes en bin 1 (22 depuis Valberg et 18 depuis Saint Jeannet) les rvb ont étés faites depuis Saint Jeannet ( 3 x 7 poses de 3 minutes en bin 2), ils sont de mauvaises qualités mais n'ont que peu d'influence sur l'image finale. Lunette TEC 140 + SBIG STL 11000, acquisitions en automatique avec Maxpilote, traitement pix et Php. Le champ un peu croppé et réduit à 1300 pixels : J'ai me suis freiné au traitement, car on est vite tenté de tirer sur les curseurs pour dévoiler les petites nébulosités qui se révèlent avec le SQM favorable; pour les étoiles il y a eu pas mal de boulot pour les atténuer, sur les versions sorties de pré-traitement leur présence masque vraiment beaucoup la nébuleuse, on est vraiment dans la tranche de la voie lactée Jean-Claude Mario.
  5. 10 points
    Bonjour à tous ! Il faut jamais dire jamais donc je ne m’avancerais plus sur le fait que ça ou non la dernière Venus que je vous présente en phase descendante. Mais quoi qu'il en soit hier, une fois le soleil hors de porté de mon telescope, j'ai pu pointer sans risque Venus et l'imager très rapidement avant qu'elle ne disparaisse comme le soleil obstruée par mon horizon N/O. Traitement avec Astrosurface, qui s'en ai mieux sorti que AS3. Dobson SKYVION 15" sur table EQ Tom O, Televue x2, Manta ICX 674 et filtre IR 1000. Image redimensionnée à 150% Venus IR1000 le 29/05 à 18H46TU Plus tard dans la soirée j'ai tenté des prises sur la lune. Au début avec le filtre V (prétentieusement , je me disais moi aussi je vais faire de la HR), puis avec le rouge et en enfin une prise avec le IR740. C'est l'image que je vous présente car c'est elle qui s'en sort le mieux et de beaucoup. Dobson SKYVION 15" sur table EQ Tom O, Powermate x5, Manta ICX 674 et filtre IR 740. 1000 images retenue sur les 5000 de la video. Cette video m'a permit de faire un comparatif entre AS3 et Astrosurface. (même % d'image retenues, même taille d'alignement, et même traitement d'ondelettes à la fin) Après un blink des deux images, l'image d'Astrosurface était plus fine et moins bruitée. Alors même si ça reste seulement un petit test et que les paramètres (nombreux) des deux logiciels n'étaient pas forcement optimisé pour cette video, je pense que l'on peut dire sans risque de se tromper qu'Astrosurface est un Excellent logiciel Je tire mon chapeau à Lucien pour son soft qui assure bien comme il faut ;). Je précise que je n'utilise pas toutes les possibilités du programme, par exemple j'ai préféré garder mes marques avec prism pour les ondelettes, mais je compte bien approfondir la découverte d'Astrosurface qui sera certainement mon compagnon principale en imagerie planétaire Bon ciel à vous ! Yann Bon ciel à tous
  6. 10 points
    Bonjour, Ce qui est marrant c'est de voir comment le gars qui n'a rien à montrer ouvre ici un sujet malgré tout. Comment va t-il endormir la galerie en quelque sorte ? Il y a de nombreuses techniques de communication possibles : on rabâche sur la turbulence, on demande à Valère de rajouter une petite musique d'aéroport, ( ses tarifs je ne sais pas ) on se focalise sur un détail de l'instrumentation, le tube repeint en rose est un bon dérivatif ou bien une photo du jardin ça marche aussi, on vous montre ce que l'on avait fait il y 3 ans et 4 mois, on vous parle des moustiques, du hérisson dans les herbes ou bien de la tablette de chocolat pour tenir le coup on dit que c'est juste une répétition du grand soir où l'on va voir ce qu'on va voir on traite l'image à mort afin de faire apparaitre plus de faux détails que de vrais : puis on fera le tri : il y a souvent des trucs qui correspondent plus ou moins on traite à peine, juste pour faire ressortir quelques nuances à la limite de la visibilité ; histoire de dire qu'on a capté quelque chose Cette dernière option ça vous remonte un peu le moral et on ne risque pas grand chose. Un autre façon de faire c'est de ne rien montrer du tout et le faire seulement en cas de réussite. Dans ce cas on passe pour le gars à qui tout lui réussit. C'est la gloire assurée. Pour cette Mercure de ce 29 Mai 2020, la turbulence était vraiment très forte... L'animation est à 400% et ce sont les meilleures images qui ont été extraites de la vidéo. Ce ne sont pas des images successives... Je vous l'avais dit. Le spectacle commence. Bon ciel, Lucien
  7. 10 points
    Parce que dans la vraie vie, les humains ont le plaisir - et même parfois l'impérieux besoin - de se divertir et de se défouler. Y compris et surtout sur des sujets graves et sérieux ; comme l'est sans y paraître celui de ce fil iconoclaste, pourtant très révélateur . Et pourquoi ce succès (172 pages !) apparemment irrationnel ? Parce qu'il représente symboliquement un espace de liberté dans un environnement par ailleurs très structuré, et globalement très respecté ? Admettons qu'il puisse être l'exception qui permet la règle Ou parce qu'aussi, peut-être, le bistrot n'est fréquenté que par une poignée de poivrots, tandis que les actes gravissimes de Monsieur Musk ne concernent pas que les ivrognes, outre le reste du monde, mais toute la communauté astro devant les subir, qui trouve là un défouloir, sinon salutaire, du moins nécessaire, où exprimer les sentiments que les fantasmes délirants du bonhomme lui inspirent. Il va falloir un jour finir par tordre le cou à cette obsession de toujours tout vouloir ranger dans des cases prédéterminées sans jamais rien laisser dépasser : les humains ont besoin de soupapes de décompression, et ce d'autant plus qu'ils s'efforcent de produire du rationnel, précisément, dans certains autres domaines de leur action. Ils ont besoin d'un minimum de liberté pour exprimer autre chose que seulement ce qu'on attend d'eux. Le pourquoi de ce fil particulier, ici et maintenant ? Est-ce seulement qu'un rien nous amuse, ou est-ce le seul moyen pour certains d'entre nous (dont je suis) d'exorciser les peurs que l'avenir selon Musk rend plus palpables, tandis que d'autres préfèrent n'y voir que l'espoir d'un avenir radieux pour l'Humanité ? Alors s'il faut absolument être sérieux - et je crois qu'il serait temps - soyons sérieux là où il le faut, pour une fois, mais uniquement là ; parce que sinon on va tous exploser comme ce Starpshittt ! Car pour ma part, de ce que j'en constate depuis que j'observe avec lucidité mes semblables (sans jamais m'en exclure, donc avec la certitude que confère la conscience - hélas - de ne leur ressembler que trop !) je n'ai jamais vu ceux qui se prennent trop au sérieux moins fauter, dire ou faire moins de conneries, ni montrer des comportements plus rationnels et plus responsables que les autres. Au contraire : que de folies irréparables ont été commises par les humains au nom de la "raison", érigée en dogme indiscutable par ceux convaincus d'être "raisonnables" !
  8. 9 points
    Traitement le Maestro Philippe Tosi comme d'habitude maintenant. SQM 21,7. On va refaire le barillet et le support du secondaire pour en tirer la quintessence dès cet été, j'ai hâte... jérôme
  9. 9 points
    Salut les amis, bah en fait le 27 c'était largement mieux que le 26 ! A tel point que c'est peut-être mon meilleur croissant lunaire en couleur au foyer du C8. C8 + ASI120MC au foyer. 15 sers de 3000 images environ, 500 images retenues par film. Traitement sous Iris. - Version noir et blanc ( couche rouge ) à la taille de 100% : - La version couleur qui est quasiment du même niveau malgré la médiocrité du C8 dans la couche bleue ( taille 100% ) : Une version couleur à 70% pour le fun : Un bout de 2 images en fin de séance avec la Powermate 2x mais les conditions avaient un peu changé ( taille 100% ) :
  10. 7 points
    Nân, 4 ont pété, le SN 2 a été arrêté. Py ca fait pas 5 ans, ça fait deux ans (Bocca Chica devait devenir un pas de tir de Falcon9) que SpaceX fait des bonbonnes de gaz de la taille de château d'eau dont un seul à volé 150m de haut....... Celui d'hier, le SN4 fait tout de même la taille d'un immeuble de 14 étage...... Ça a du faire du bruit.... Source : https://en.wikipedia.org/wiki/SpaceX_South_Texas_Launch_Site Ce qui coûte le plus cher dans ce qui a pété, c'est le moteur.... Après le binaire, la règle de 3 ..... Regarde par exemple les stat d'echec sur la mise au point (et l'exploitation) du lanceur Atlas entre 59 et 61 Là le SN5 est pret, le SN6 en cours d'empilement, et les éléments du SN7 viennent d'être livrés..... Le truc assez dingue, c'est un SN tout les deux mois environ... A va finir par pupété.... La question d'après c'est avavolé ?
  11. 6 points
    salut voici une image qui me plait bien M51 en full avec l'Atik460 sur l'epsilon130 avec toute ces galaxies autour avec des poses de 5mn x17 en ville Jean marc
  12. 6 points
    Premier essai de collimation (pas facile à f/3.4 avec un primaire percé!). Takahashi Epsilon 250 carbone. 6D 1h10 pour la lagune (sub de 2min, et 5 min pour North América sub de 5min). Prétraitement Siril, traitement Tosi. jérôme
  13. 6 points
    Bonsoir à tous, Je suis très content de vous présenter la première vraie lumière de mon télescope que je monte depuis près d'un an et demi. Pour ceux qui n'ont pas forcément suivi le projet, vous trouverez les détails sur le post suivant : http://www.astrosurf.com/topic/123558-montures-fornax/?page=3&tab=comments#comment-1836465 Pour cela, j'ai profité des dernières nuits claires du mois de Mai avant le solstice pour orienter le télescope vers un très très grand classique du ciel de printemps, à savoir M51. Pas d'originalité, certes, mais pour une première lumière, il faut taper dans une classique et du brillant. L'exotique viendra plus tard. Avec les nuits très courtes, il ne m'a fallu pas moins de 5 nuits pour accumuler les poses nécessaires pour obtenir cette image. Le résultat final est, je dois dire à la hauteur de mes attentes. Coté technique, le matériel utilisé est un Newton de 350 mm ouvert à 4 au foyer duquel est monté une atik 460EX derrière une roue à filtres avec des filtres LRVB astronomik. L'ensemble est supporté de façon très efficace par une monture allemande Fornax 102 qui une fois autoguidé avec PHD2 assure parfaitement son rôle. L'image est le résultat d'un compositage de 52 images de 5 minutes (4h20) pour la luminance et de 12 images de 5 minutes (1h) pour chaque couche couleur. La résolution finale de la luminance compositée est mesuré à 1.7'' avec un allongement des étoiles inférieur à 10% dont l'origine peut être multiple. Je vous recommande de jeter un oeil à la plein format car le fond du ciel regorge de minuscules galaxies lointaines. Pour les images suivantes, il faudra maintenant attendre au moins 2 mois malheureusement, car entre la Lune et la nuit qui n'est plus noir chez nous pendant près d'un mois et demi, les prochains créneaux d'observation seront fin Juillet au plus tôt. J'ai en tout cas déjà ma cible en tête. Jean-Christophe
  14. 6 points
    et en plus, il annonce l'arrivée de la prochaine zone active! A la fs60 muni de son sm40 double stack, BF10, glasspath x1.7 et zwo178mm sur staradventurer 73 films de 600 images toutes les 2 minutes entre 16h57 et 19h40 HL le 29 Mai Gif à 7 img/s réduit à 50% (19Mo) Xvid à 7 img/s (60Mo) sans réduction http://www.astrosurf.com/ls35dx/new49/S20200529-14h57UT-17h40UT-sm40DS-fs60-bf10-gpx1.7-asi178mm-7fps.avi L'éruption juste recadrée sans réduction a+ stéphane
  15. 6 points
    Je continue à faire joujou avec mon mini setup objectif de 400mm + ASI. J'ai profité de la Lune pour monter l'extender 1,4x. Ca passe crème juste dans le champ en tournant la caméra. Les rainures d'Hyginus et de Triesnecker sont là avec à peine 70mm de diamètre. Canon EF 400mm F/5,6 + Extender 1,4 + ASI290MC AVI d'une minute traité sous AutoStakkert! + Iris.
  16. 6 points
    Bonjour à tous, Comme c'est la fête à la Pinnwheel Galaxy, aux poses courtes et longues . Voici ma version de M101 capturée avec ma lunette Takahashi TOA 130/1000 sur monture em 500/FS2 et l'Atik 460Ex. En 7-8 nuits, j'ai pu accumuler 232poses de 180s, toujours depuis Mulhouse, ciel fortement pollué comme vous le savez, sqm 18.5 Le résultat final est à la hauteur du temps passé je crois, avec une superbe résolution et une belle profondeur d'image. Pas mal pour une 130/1000 et un ciel de ville. Elle est fantastique ma TOA !!! J'aime bien également la p'tite voisine ngc 5477 .... L'image cliquable vers la full : Bon ciel à tous, Martial content
  17. 5 points
  18. 5 points
    Bonjour, Classique en ce début d'été mais j'avais envie 40 poses de 4 minutes à la MEgrez 72 et à l'ASI 1600MC. Traitement SIRIL et Photoshop. NGC7000-ASI1600MC_Megrez72_40x4min_20200529 by Frank TYRLIK, sur Flickr Bonne journée tout le monde, Frank
  19. 5 points
  20. 5 points
    apété mais un jour, apétéra plus.... C'est plus clair pour toi comme ça ?
  21. 5 points
    J'adore la logique binaire. Assez limitée dans ses développements, efficace souvent, mais juste un peu limitée pour aborder le monde réel et sa compréhension complète quand on se limite à seulement deux états possibles Mouais........... des fois les intellectuels, y pensent trop, la preuve : Apété
  22. 5 points
    Bonjour tout le monde, Merci beaucoup pour tous ces commentaires encourageants ! @fred-burgeot Merci ! 🙏 Hyper content des premiers essais sur le ciel... Hâte de tester en planétaire et avec un ciel plus noir. Dans les petites choses à revoir j'ai l'équilibrage qui est un tout petit peu faussé par rapport à mes calculs théoriques, j'ai un peu plus de poids coté primaire. Pas trop grave, ça reste stable entre les changements d'oculaire, en gros j'ai un équilibrage parfait avec l'Ethos 21 + Powermate x2 + contrepoids de 0.25kg. Ca me laisse un peu de marge pour utiliser un bino dans le futur. La combinaison téflon sur FRP fonctionne très bien en azimuth et altitude ! je dirais que ça "colle" un tout petit peu au démarrage du mouvement, effet amplifié si pas assez de poids coté secondaire... Je vais voir si je peux améliorer ça. Coté optique pour le moment j'ai juste fait un collimation rapide sur étoile. J'ai pu constater que les images intra/extra focale était quasi identique Donc plutôt bon signe... je prendrais le temps d'approfondir ces analyses de la qualité optique lors d'une prochaine sortie. Autre point je suis agréablement surpris de la rigidité de l'ensemble du téléscope une fois toutes les pièces montées ! @etoilesdesecrins Oui sur M64 j'ai été impressionné par le contraste de la virgule elle était facilement visible. Le corps de la galaxie était presque plus difficile à discerner avec mon fond de ciel complètement lumineux / pollué ! @eroyer Concernant le télescope, c'est ma première réalisation. Fred Burgeot m'a donné beaucoup de très bon conseils... Le scope est fait uniquement de CTP Okoumé. J'ai utilisé plusieurs épaisseurs de bois en fonction des pièces pour optimiser la rigidité et le poids. Les pièces avec des formes "complexes" ont été découpés avec une fraise CNC. Et je me suis occupé des pièces rectangulaires. Voici quelques photos supplémentaire de l'engin. Je vais essayer de prendre le temps de faire un petit post dans matos / ou une page web pour détailler toutes les étapes de la fabrication.
  23. 4 points
    Bonjour tout le monde, Une petite M106 en N&B en attendant la couleur. L'image Version RGB: Le lien AB pour les détails de l'acquisition : Bonne soirée et bon ciel, Justin
  24. 4 points
    Bonjour à tous J'ai tenté ma chance ce midi sur notre voisine. Ca turbulait pas mal même en IR. Du coup, je me retrouve avec un villain dédoublement du limbe. Je voulais commencé mes prises de vue plus tôt dans la matinée. Mais j'ai galéré pour afficher la planète à l'écran avant de m'apercevoir que mon chercheur était déréglé... En visuel (moyennant beaucoup de précautions), le spectacle était magnifique . En imagerie, ça s'est un peu compliqué... Pour les conditions, ci-dessous un court extrait où l'on voit le limbe se dédoubler (enregistrement de 10h33 TU). Du coup, je n'ai additionné que 50 images ! Matériel : SW254/1200, ASI178M, projection par oculaire (Ortho Génuine de 9 mm) (échantillonnage d’environ 0.13"/p) et filtre Astronomike IRPro742. Une version un peu plus lumineuse pour mettre en valeur les deux "cornes" (images présentées avec leur taille d'acquisition). Pascal
  25. 4 points
    Bonsoir, Il était prévu que des nuages arrivent en cet après-midi du 30 mai 2020. Je me suis empressé de sortir le matériel en tout début d'après-midi pour capter ma dernière Vénus à environ 6 degrés du Soleil. Il y a un fin à tout et pour un autre renouveau. Effectivement des nuages sont arrivés et j'ai capté ce que j'ai pu dans des conditions dantesques, la turbulence en plus. Je vous laisse juger par rapport à la petite animation ci-dessous. Bon elle est dans la boite Vénus pour ma dernière fois. Il a fallu ruser pour que AstroSurface puisse reconnaitre le signal. Ironie du temps, le ciel bleu est revenu plus tard mais je n'étais plus chez moi. Bye bye Vénus. Lucien
  26. 4 points
    Ces trois cratères bien connus des amateurs de la lune étaient impressionnants hier soir (dessin en un peu plus d'une heure à la craie sur Canson noir) A l'aplomb et juste sur le terminateur , je ne dessine que ce que je vois et ce que j'ai le temps de voir ! Tans pis si tout n'y est pas, il y a les atlas pour cela, j'ai l'habitude de les consulter après ..il y a alors des surprises et des questions.. Dobson 406 Bino avec ES 26 et ES 14 X1 X 2.3 X 3.3
  27. 4 points
    2 "petites" nébuleuses M8 et M20 dans le Sagittaire Lunette Takahashi FSQ106ED Camera Zwo ASI2600MC refroidie à -15°C Monture AP900 18 poses de 300s Site: Col de la Casse Froide Date: 29/05/2020 Prétraitement et Traitement Pixinsight (darks+flats; pas d'offsets)
  28. 4 points
    Salut à tous, Jupiter par conditions moyennes, avec ma 1ère couleur "acceptable", c'est dire le bas niveau de la saison Bonne vue sur la grande tâche rouge et son berceau, on distingue une percée rougeâtre au Nord du berceau, qui s'échappe dans la bande équatoriale Sud. La partie derrière la tâche rouge est aussi intéressante. On distingue aussi une intéressante tache noire dans la bande tempérée Sud, en bas à gauche de la tache rouge. La zone équatoriale Nord est très jaune.Il y a également des bribes de détails sur Ganymède. Bons ciels
  29. 4 points
    Alors, avolé ou apavolé ? Comme le dit un de mes collègues au labo, ce qui différencie l'homme de l'enfant, c'est juste le prix des jouets....
  30. 4 points
    Date d’observation : Dans la nuit du 29 au 30 Mai 2020 Heure d’observation : Non précisée Lieu d’observation : Haubourdin Type de ciel : Ciel urbain Matériel : Dobson Orion XT10g 254/1200 (Diamètre = 254 mm / Focale = 1200 mm / Rapport F/D = 4,7) Oculaires / champ / grossissement respectif : - Pentax XW 7 mm (70° / 171 x) - Pentax XW 3,5 mm (70° / 343 x) - Pentax XW 7 mm + Televue Barlow 3x (70° / 521 x) Filtres : - UHC-S Baader : Non - OIII Astronomik : Non - H-Beta Astronomik : Non Conditions : Ciel bien dégagé avec des températures plutôt correctes pour la saison Objet(s) observé(s) : - Lune : Oui - Planète(s) : Non - Ciel profond : Non Préface ! Bonjour, Hier soir, en début de soirée, et ce, malgré un ciel quelque peu perfectible, je décide tout de même de sortir tout le matériel pour imager de nouveau notre satellite naturel. Qu’à cela ne tienne ! Lorsque la nuit tardive parvient enfin à tomber, les derniers cirrus restant finissent par se dissiper. Une fois le Go-To initialisé (indispensable pour bénéficier d’un meilleur confort en matière de suivi), il ne me reste plus qu’à insérer ma caméra dans le porte-oculaire, puis à la raccorder à mon PC portable, installé sur ma table de camping. Au programme : la photographie des fractures lunaires avec ma lentille de Barlow Televue 3x. De l’observation visuelle très réussie ! Après avoir réalisé quelques films SER de la Lune, je me suis vite rendu compte que le résultat final ne me convient pas. Je décide donc de jeter pas mal de ces films à la corbeille. Les causes possibles : la turbulence et/ou un défaut de mise au point. Néanmoins, je trouve que 2 photos peuvent éventuellement convenir. Le cratère Walther à droite de l'image. Photo prise avec la lentille de Barlow Televue 3x. Rimae Triesnecker, le cratère Triesnecker, puis Rima Hyginus. Photo prise avec la lentille de Barlow Televue 3x. Les minutes passent. La Lune continue de décliner. J’abandonne la séance d’astrophotographie pour me consacrer au visuel pur de notre satellite naturel. Je retire ma caméra du porte-oculaire pour laisser la place au Pentax XW 3,5 mm, puis par la suite, à la combinaison Pentax XW 7 mm + Barlow Televue 3x, ce qui me donnera un grossissement encore plus important. Je commence donc par observer quelques fractures lunaires bien connues de tous : RIMA ARIADAEUS Il s’agit d’une rainure linéaire qui mesure plus de 300 kilomètres de long. Elle possède le même nom du cratère qui marque son extrémité orientale, à savoir, Ariadaeus. RIMA HYGINUS Magnifique longue rainure linéaire qui se ramifie au Nord-Ouest et à l’Est-Sud sur une longueur totale de 220 kilomètres. En son centre, se trouve le cratère Hyginus, une formation circulaire possédant une muraille peu élevée, ainsi qu’un fond plat étendu. RIMAE TRIESNECKER Superbe système de rainures très ramifié, s’étendant du versant Nord de Rhaeticus à Rima Hyginus, puis situé sur le versant Est du cratère Triesnecker. Celui-ci comporte 5 rainures orientées Nord Sud. Ce soir, avec le Pentax XW 7 mm couplé à ma Barlow Televue 3x, je les vois très aisément. Elles me sautent directement aux yeux. Je n’en reviens toujours pas. Je suis en train d’observer Rimae Triesnecker, et ce, de manière plus évidente par rapport à la dernière soirée lunaire, grâce à un grossissement de 521 X. WALTHER Une superbe formation circulaire de type plaine marée, qui possède une muraille très élevée en gradins, un immense fond plat immense, un groupe de cratères dont Walther A au Nord-Est, ainsi que de nombre craterlets et lignes de crêtes. Bilan de la soirée ! Bien qu’en début de soirée, j’étais sceptique quant à la qualité de mes photos et de mes observations visuelles concernant Dame céleste. Finalement, il n’en était rien. Certes, au niveau des photographies des formations lunaires, ça n’a pas pété le feu, mais je m’en suis quand même bien sorti avec 2 images plus ou moins correctes. Il fallait dire également que la Lune commençait sérieusement à décliner vers l’Est. Au niveau du visuel, j’étais très heureux d’avoir pu redécouvrir Rimae Triesnecker grâce au duo Pentax XW 7 + Barlow Televue 3x, qui m’a donné un grossissement respectif de 521 X. J’y ai vu sans problème les 5 rainures. Autant vous dire que le spectacle était de toute beauté. En attendant la prochaine séance, je vous remercie de m’avoir lu et je vous dis à bientôt !
  31. 4 points
    Chaipa… Cinq exemplaires et cinq apété pour, en tout, 500 mètres parcourus en cinq ans, si on prolonge la courbe, on est sur Mars dans cinq siècles, nan ?
  32. 4 points
  33. 4 points
    N'avez-vous donc pas vu le lien avec la célèbre devise Shadok ? Car là est la révélation ! Elon Musk est en réalité le professeur Shadoko inventeur de la cosmopompe destinée à pomper le cosmogol 999 qui doit alimenter la fusée shadok ! Fusée shadok dont je rappelle que les nombreux essais sont marqués par autant d'échecs. Grand principe qui inspira la célèbre devise shadok ! La preuve est faite !
  34. 4 points
    Merci à tous de votre sympathique passage au dessus de ces 3 cratères ! Ceci montre une fois de plus que l’observation par le dessin ne laisse pas indifférent. Ceux d’entre vous qui sont dessinateurs savent qu’une heure à l’oculaire dans ces conditions près du terminateur laisse une trace dans notre mémoire et sur le papier qu’il n’est pas facile de retrouver une autre fois.. La technique de chacun et les formations lunaires choisies sont toujours une nouvelle découverte , cela incite aussi ensuite au décodage du travail réalisé et à partager..bref un grand plaisir !
  35. 3 points
    Bonsoir, J’ai ressorti mon vieux Nikkor AIS 180 mm, le vénérable ancien pour capturer le cheval bleu. 20 poses de 300 sec. La mise au point est compliquée avec cet objectif et surtout elle ne reste pas en place. J’ai donc cumulé 2 nuits pour avoir mes 20 photos. Le scorpion franchit la tête des sapins vers 1 h du matin et passe 1 h après le méridien. Peu de temps donc pour réaliser les photos. Enfin, j’ai du retourner la photo car sinon le cheval était à l’envers, c’est ennuyeux Bon ciel à tous! Marie
  36. 3 points
    Bonjour, Je ne vois pas les Dupond/t: Matériel: Newton 254/1200 sur EQ6, Barlow 2x, filtre IR-cut, ZWO ASI 224MC Film de 10 000 images en .ser (35.5Go!), temps de pose 3.7ms, gain 234, sélection des 5% meilleures par AutoStakkert, traitement par ondelettes sous Registax. Pris la nuit dernière (29/05) depuis Domène (Isère), entre la dissipation des cumulus sur les sommets (orage sur Gap) et l'arrivée de nuages d'altitude vers 0h30-1h, sous un léger vent au sol assez gênant.
  37. 3 points
    Le truc c'est qu'Elon & ses copains ingénieurs ont du sécher leurs cours de sciences élémentaires pour en arriver à ce résultat détonant !
  38. 3 points
    NGC 6028 au 7S et 520 f/4,7 en 1H15 seulement (les nuits sont courtes en ce moment!). Traitement Maestro Philippe TOSI. 200millions d'années lumière et un anneau très typique des objets HOAG. Pas mal de pétouilles en fond également. Jérôme
  39. 3 points
    Il ne faut pas oublier qu'une fusée, pour passer en mode "avavolé", doit éviter le mode "pupété", tout comme le mode "avapété", pour passer en mode "avapétémollo", puisque le principe d'une fusée, c'est tout de même un peu ça !
  40. 3 points
  41. 3 points
    Elle a maintenant bien faibli du fait de son éloignement à la Terre et au Soleil, et est assez diffuse visuellement... mais il y avait un rapprochement intéressant le 26 mai dernier: nicolas
  42. 3 points
    bonjour à tous, une fois n'est pas coutume, un soleil du matin! A la fs60 et sm40 double stack, BF10, glasspath x1.7, zwo178mm sur staradventurer vers 11h50 HL a+ stéphane
  43. 3 points
    Ton pouvoir séparateur étant de 0.60"/pix , en Planétaire , échantillonner au tiers 0.60/3 = 0.20"/pix est correct si tu veux avoir des détails , perso sur mon C11 je suis à 0.12"/pix et je m'en porte bien ! <<occupera donc 58 pixels en hauteur. Pas énorme>> si tu veux un ordre d’idée , j'ai commencé la campagne de Mars 2020 cette image représente 66 pixels (équatorial) , le diam de la Planète était de : 8.49" Mars à l'opposition en 2018 ( diam 24.31") , représente ~200 pixels A mon avis les meilleurs résultats que tu auras seront ""Avec 4000 mm de focale, je serai suréchantillonné à 0,19" mais Mars occupera 116 pixels."" Bernard_Bayle
  44. 3 points
    Ok Suaveur. Tu vas nous la montrer peut-être ? Tu peux tenter en milieu de journée aussi : disons vers 14 ou 15 heures par exemple. Elle très haute. Oui, comme toi ! Parfois certaines images où l'on ne voit presque rien me font plus rêver que de grandes cartes postales. Notamment le mouvement des astéroïdes et Pluton aussi... Une supernova que l'on voit à peine sur une lointaine et petite galaxie aussi avec du grain, un traitement aux limites...par exemple. Merci cher ami Alain, Disons qu'en plus ça fait un peu bronzer au Soleil ce qui n'est pas désagréable au passage ! Bon week-end Alain, Bonjour Paul, Parfois je me demande si j'ai eu la bonne orientation scolaire ! Merci Christophe, Elle se défend Mercure et les journées chaudes comme en ce moment ne facilitent pas la tâche. Pour te répondre de façon assez précise. La difficulté si c'est en plein jour est de la localiser Mercure. Avec un poste fixe et/ou un Goto c'est sans problème. Dans mon cas, je place chaque fois mes instruments dehors et la mise en station je la fais au niveau et à la boussole. Sauf pour le ciel profond où je fais une mise en station soignée avec le viseur polaire de l'EM200 qui est très précis. Ce qui veut dire que ma mise en station est assez approximative et en plein jour. (Je pourrais la faire la veille) Mercure n'est pas visible dans le chercheur 10x50 contrairement à Vénus. Ce qui m'oblige à faire ainsi : pour le M250 et M180 Caméra à grand capteur ASI1600; réglage de la mise au point sur le Soleil avec filtre AstroSolar puis Goto vers Mercure que je trouve dans le champ ou à proximité. Parfois difficile à trouver quand même. Centrage de Mercure sur le capteur au mieux. Puis changement de caméra (petit capteur ASI290) et réglages pour la prise de vue. Si Mercure est très proche du Soleil, elle est très difficile à voir sur l'écran tellement le fond de ciel est clair :utiliser un filtre Rouge ou proche IR... Et si la mise au point est approximative ça peut faire disparaitre Mercure. Évidemment tout est beaucoup plus simple dès que le ciel est plus sombre et qu'elle se détache. Mais ça veut dire aussi plus basse sur l'horizon et ça pause d'autres problèmes. Lucien
  45. 3 points
    Avec le rectangle noir, j'ai cru que Valère s'était invité chez toi ! La Mars tient parfaitement la route ! Bien vu bien fait William. Lucien
  46. 3 points
    Bon, en fait, si j'ai bien compris, Musk essaie de larguer un max de CO2 et autres gaz pour compenser la pollution que ne génèrent pas ses bagnoles. Il est loin du compte ; donc savapété encore!
  47. 3 points
    Bon ! La charge inutile s'est quand même un peu envoyée en l'air, c'est déjà ça comme premier petit bond pour la Starshit Autrement, Yusaku Maezawa & ses amis artistes qui ont signé, eux pour s'envoyer vers la Lune en Starshit, ... doivent un peu rire jaune, j'imagine http://www.leparisien.fr/societe/spacex-le-milliardaire-yusaku-maezawa-veut-inviter-des-artistes-pour-son-voyage-autour-de-la-lune-18-09-2018-7893027.php Bouquet final, donc pour la SN4, côté acoustique, z'ont encore oublié d'inviter Rammstein au spectacle :
  48. 3 points
  49. 3 points
    Comme l'a dit je ne sais plus quel philosophe : napété !
  50. 3 points
    Comme c'est marrant, aurais-je eu une prémonition ? Bonne soirée, AG