Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 09/19/20 in Blog Entries

  1. 3 points
    Bonjour à tous, Une belle nuit en prévision du 21 au 22 Septembre 2020, parfaite pour se lancer et faire Mars. J'ai remisé la lunette apo 150mm sur sa monture Celestron pour prendre le maksutov 200mm sur sa monture Orion. Sur les deux premières vidéos à 0h02 et 0h46 TU, j'ai pu faire respectivement 5090 et 6900 images, et j'en ai retenue 10% avec astrosurface H64. La recherche de la mise au point ne fût pas simple. Je devrai voir comment procéder autrement la prochaine fois. J'ai ensuite fait un traitement Registax 6. Je pense que le telescope ne devait pas être en température pour le premier film. 0h02 le 22 septembre 2020 0h46 Le dernier film à été interrompu par l'arrêt du suivi de la monture, probablement une déconnexion de la prise USB, car la caméra se déconnectait régulièrement. Le film à été très court malheureusement (786 images), mais c'est finalement une belle image comparable à celle de 0h46. Autostacker !3 pour lequel j'ai retenu 50% des images, et Registax 6 ensuite. 01h15 TU Une autre version avec des tons plus foncés, et comparaison avec la carte de winJUPOS. Je suis assez satisfait du résultat. On voit clairement la rotation de Mars en quelques dizaines de minutes. Ce fût une bonne soirée, mais la monture Orion atlas va être remisée pour le visuel uniquement. Je vais faire l'effort de sortir chaque fois la grosse Celestron pour la photographie en général, en attendant d'avoir le poste fixe sous abri. J'ai besoin d'avoir une monture en station pour chaque début de soirée, car c'est trop fastidieux à chaque fois d'installer l'ensemble. C'est une grosse perte de temps et d'énergie. Les instruments resteront, par contre, à l'intérieur au sec. Je crains l'humidité pour la lunette Apochromatique. Bon ciel. Claude Schuhmacher La discussion
  2. 1 point
    ce post sera un peu différent puisqu'il parlera de ce que j'ai pratiqué avant de passer sur une monture équatoriale beaucoup se posent la question : comment poser un tube de 30Kg sur une table équatoriale posée sur une monture alta-azimutale ? en Effet c'est très très compliqué d'avoir un tube de 30Kg sur l'épaule . de le poser sur une table équatoriale inclinée à 50° tout en vissant le tout. Meade n'a jamais voulu trouver une parade car il considérait que soit on était en fixe , soit on restait en alta ...alors certains se sont demandés comment trouver une parade . la solution est assez simple en faite : basculer l'ensemble pour poser à plat le tube sur la monture pour cela il vous faudra fabriquer un petit appareil en bois : un trépied. vous basculez votre monture et vous la posez sur celui ci . c'est tres stable car les deux "piliers " sont bloqués par la structure du plateau il ne vous reste plus qu'a poser tranquillement votre tube sur la monture et d'y mettre les vis. et ensuite relevez le tout en s'aidant des deux poignées de la monture c'est aussi simple que cela bon ciel christophe
  3. 1 point
    Ayant un Newton assez ouvert , je cherchais une barlow qui me permettrait de grossir et ainsi passer à un F/D plus importants sans tout de fois augmenter exponentiellement les temps de pauses . je voulais aussi qu'elle puisse être corrigée pour éviter la coma tout en restant sur des capteurs de moyen format cela m'éviterait ainsi d'avoir deux tubes (dont une lunette AT106LE à F/D de 6,6 ) pour le CP et j'envisage de l'utiliser sur un mak sans tout de fois être certain du résultat. ayant cherché une barlow ASA A2-2KORRB 1.8x F/6.8 sans succès (fabrication arrêtée ), je me suis rabattu sur une APM 1,5x ED ComaCorr au coulant 50,8mm recommandé pour ce type de tube cette Barlow est connue de la plus part des astram et sa réputation n'est plus à faire (comme la marque). http://apm-telescopes-englisch.shopgate.com/item/313831343838 - le Grandissement : 1.5 x - Correction de la COMA (pour télescopes newton) - Filetage en sortie M54 x 0.75 mâle côté caméra - Filetage en entrée M48 x0,75mm femelle côté caméra - Filetage M48 x 0.75 femelle côté télescope (pour filtres) - Conception télécentrique à 4 lentilles avec 2 doublets - Peut servir de "glass-path" 1,6x pour les têtes binoculaires - Champs corrigé et illuminé compatible avec les capteurs de grande taille - Illumination à 100 % sur un cercle image de 30mm de diamètre - Déplacement du foyer : 96 mm vers l'arrière - Distance entre le filetage M54 et le foyer : 95 mm le champs corrigé et illuminé de 30mm de diametre permet ainsi de recevoir mon ASI 1600 mm pro sans avoir de vignetage ou de coma. au premier abord ce qui surprend , c'est qu'elle est très grande et c'est peu dire . c'est un de ces points noirs : sur mon newton ce n'est pas très important mais la course sur mon mak elle est très courte. il faudra bien faire attention lorsqu’on rétracte le PO pour ne pas aller buter dans le baffle . elle est très bien finie ; son poids avoisine les 1kg mais son prix vous refroidira certainement (>400€) elle est composée de deux parties : a droite de l'image l'élément optique, à gauche la rallonge du coté optique on a un filetage en M48 pour y fixer un filtre et de l'autre coté nous avons un filetage en M54 ou vient se visser cette rallonge. on devra démonter cette partie si l'on veut y mettre sa caméra en fixe et respecter le BF de 95mm Premier test sur une petite lunette TS60/330 avec une ASI 183mc pro : je ne constate pas de déformation notoire meme si elle n est pas dédiée pour fonctionneravec une lunette le seul regret est de se retrouver très loin du focuser. cela peut vous provoquer du porte à faux deuxième essai sur ASA10N et une 1600mm pro sur un bâtiment se trouvant à 100 mètres le positionnement de la caméra est évidement plus proche et le porte à faux est moins présent voir inexistant si votre focuser est de qualité il faudra seulement faire attention à ne pas venir buter sur la monture l'image est propre et je ne constate aucune déformation ou défaut optique sur le maksutov , le poids et le BF ne gène en rien le focuser Feather touch . il faudra seulement faire attention à ne pas trop rentrer la barlow pour éviter de taper dans la baffle et forcer sur le moteur de mise au point. je n'ai pas encore traité les images produites avec ce tube car mes connaissances de traitement en planétaire sont très basiques j’espère pour voir en mettre une d'ici bientôt. passons sur M13 que j'avais imagé avec le correcteurde coma( réducteur x0,95) et ASI 1600mm pro . je ne constate pas de coma et juste un légé vignetage mais rien de flagrant la petite galaxie NGC6207 située en bas sur la première image semble bien petite avec un F/D de 3,8 avec des poses de 10s . j'avais pu la faire ressortir mais elle était bien petite à mon gout la deuxième capture faite avec cette Barlow APM et l'ASI1600mm pro montre bien le champs restreint sur M13. la troisième prise permet avec une pose de 60s de faire ressortir merveilleusement bien cette galaxie NGC6207 alors que dire : que du bien . même si elle ne permet que de grossir 1,5x je peux ainsi imager de faibles objets tout en ayant des poses < 5mn en mode binning 1x sous un bon seeing. dans le cas contraire je devrais passer en binning 2x son poids ne me gène pas et sa longueur ne me pose pas de soucis sur mon newton. les étoiles restent rondes sur les bords tant qu'on respecte les 30mm de diamètre . pour le capteur de l'ASI1600 mm pro cela convient parfaitement. elle peut aussi être utiliser sur des capteurs de taille moyennes sur des lunettes sans constater de défaut du à la correction de coma . j'aurai pu opter pour l'APM 2,7x mais les temps de poses ne seraient plus du tout les mêmes et j'aurai du passer en mode binning 3x. bon ciel Christophe
  4. 1 point
  5. 1 point
    je vous présente M56 ou NGC 6779 un amas globulaire découvert en 1779 par Charles Messier . il se trouve à 32 900 années-lumière de la Terre , une magnitude de 8,3 et a une largeur de 85 années-lumière dans la constellation de la lyre il n'est pas très connu ...enfin pas aussi réputé que l'amas M13 . il est beaucoup plus petit , c'est le moins brillant , sans noyaux et ces étoiles sont assez pâles . A cette époque d'Aout , il est lui aussi assez haut dans le ciel pour pouvoir obtenir une photo assez sympa de lui . la encore j'ai utilisé l'ASA 10N avec le correcteur Wynne 3 pouces et la caméra 1600 mm pro . j'aurai du utiliser la Barlow APM 1,5x mais a ce moment je ne l'avais pas encore reçue. peut être l'année prochaine pour comparer l'évolution que je vais acquérir dans les traitements j'essaye toujours de restituer le plus fidèlement les couleurs de ce que je prend sans jamais exagérer en renforçant tel ou tel couleur comme peuvent le faire les américains dans l'histogramme , je calibre les couleurs pour qu'elles se confondent et si l'une des couleurs ressort plus que les autres j'utilise le process SCNR sous pixinsight. les seuls traitements que j'ai pu réaliser sur cette photo sont une réduction du bruit et un retrait du gradian. tout simplement ! je pense maintenant maitriser correctement les temps de poses (enfin j’espère ) et les traitements de bases ....dont l'histogramme des couleurs qui m'a posé énormément de soucis et de compréhension voici les temps de poses à -10°C avec un différentiel de 35°C sans atteindre les 100% de puissance de refroidissement de la caméra aux environs de 00h45 : 100 x 3s sur la couche de luminance 50 x 3s sur les couches R, V et B 100 x 3s prises d'offset 30 x 3s de Flats sur chaque couche et 60 x 3s de poses en Dark bon ciel Christophe
  6. 1 point
    Pour commencer mon apprentissage dans la photographie du CP , j'ai décidé d'imager le célèbre amas M13 connu de tout le monde après 1 AN d'acquisition de ce tube pourquoi avoir attendu aussi longtemps ? pour tout vous dire , il m'a fallu 3 mois pour obtenir le TCF Leo , 3 mois pour bien apprendre à collimater le tube , autant pour effectuer de bon réglages et environs 3mois pour ma technique de prise de vue (temps de pose , Gain ,BF ,offset, gradian...) certes c'est long mais je préférais prendre mon temps pour peaufiner les réglages sachez qu'il faut du temps et pas mal d'erreurs pour apprendre . se précipiter ne sert à rien sauf à vous dégouter de l'astronomie photo . En cette période d'Aout , M13 se trouve très haut dans le ciel ce qui est parfait : peu de turbulence et ciel assez noir au zenith j'avais un peu peur d'avoir un résultat déplorable car ces brutes ont été prises lorsque la T° avoisinait les 26°C à 00h00 et le tout depuis un balcon. j'avais par précaution "isolé" le scope de la dalle en béton par une surélévation en réalisant une terrasse en bois exotique. ce bois est résistant ; esthétique (vu le prix) ; se déforme peu et supporte assez facilement le poids des 100kg du setup. par contre il est clair que marcher dessus provoque irrémédiablement des vibrations . ... donc toute la gestion sera fait depuis l'intérieur ! mon point d’observation n'est pas pour le moment le coin le plus approprié pour réaliser de la photo astro : - pollution lumineuse provoquées par 4 lampadaires - ciel de niveau 5 sur l’échelle de borthe échelle de borthe - mur blanc à côté qui m'a provoqué pas mal de gradian sur les images - mouvement convectif en début de soirée provoqué par le différentiel de T° entre le bas et le haut de la colline. - une partie du ciel au Nord indisponible j'ai appris à force d’essais et de ténacité à respecter certains points : - la mise en température du tube est un point à ne pas négliger même si il ne faut que 30mn pour le faire. - le par buée est essentiel pour éliminer les parasites lumineux et l'humidité . surtout avec ce type de tube très ouvert . - la collimation doit être revue régulièrement et être très précise. - Le Back focus doit être respecté pour avoir des étoiles bien nettes - une mise en station de la monture doit être fait au petits oignons même si c'est une 10 micron.25 étoiles suffisent pour avoir un bon suivi. après avoir respecté ces différents éléments , il était temps de passer aux poses sur Messier 13. mais pourquoi M13 et pas une galaxie ou un autre amas ? - il est lumineux - sa taille est assez grande - les étoiles sont assez brillantes - il est très haut à cette époque : +58°09'20.8" - comme ce n'est qu'un amas , le traitement sera assez simple à effectuer caractéristique : Information du catalogue: SAC Saguaro Astronomy Club Database Magnitude: 5.80 Nom: NGC 6205 Luminosité de surface: 12.00 Dimension: 23.2 x 23.2 ' Angle de position: 90 Classe: V Distance de la Terre : 22 180 années-lumière Rayon : 72,502 années-lumière Distance : environ 6,8 kpc (∼22 200 a.l.) Constellation : Hercule Coordonnées : Ascension droite 16h 41m 41s | Déclinaison +36° 27′ 35″ Type d'objet : Amas globulaire lorsque je commence à poser , j'effectue au préalable plusieurs essais pour déterminer le temps de pose , le gain , l'offset , la position de la caméra par rapport à l'objet. vu que ces étoiles sont lumineuses et que le tube est très ouvert , il ne fallait pas cramer le cœur . après avoir fait des pauses de 10 , 20 et 30s , il s'est avéré que les 10s de poses suffisaient largement. quand au réglage du gain et de l'offset , j'ai préféré opter pour le réglage Optimal SNR : Gain 75/Offset 15. poser trop longtemps ou augmenter le gain aurait provoquer des étoiles sur-exposées , baveuses et le cœur aurait été cramé...tout ce que je ne voulais pas avoir. je vérifie ces tests d'images sous pixinsight avant de lancer la séquence : cela me permet de m'assurer que la pose est bonne et qu'elle est bien cadrée. pour chaque couche je fais pour le moment une focalisation manuelle et non par automatisation du focuser : ainsi la focalisation est correcte et je m'assure ainsi que la séquence s'est bien passée. j'avais un peu peur que les étoiles HD150998 et HD150679 ne ressortent avec de beaux halos provoqués par les micro lentilles de la 1600mm pro et je ne devais pas négliger la galaxie NGC6207 même si sa taille était assez petite. pour l'acquisition j'ai utilisé le logiciel Prism V10 et pour le traitement pixinshight voici les temps de poses à -15°C avec un différentiel de 40°C sans atteindre les 100% de puissance de refroidissement de la caméra: 60x10s sur la couche de luminance 30x10s sur les couches R, V et B 100x10s prises d'offset même si pour certains c'est inutile avec la 1600 30x10s de Flats sur chaque couche et 60x10s de poses en Dark sur ASA 10N , correcteur wynne 3 pouces , ASI 1600mm pro, RAF 7 positions et filtre ZWO Au final je suis assez content du résultat même si j'ai peut être un peu forcé sur le traitement des halos des étoiles brillantes. sur les conseils de certains astrams , je n'ai rien modifié pour la laisser tel quelle Alors est il possible de faire du CP en ville et avec une pollution lumineuse : la réponse est oui! bon ciel Christophe