Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 07/10/20 in all areas

  1. 39 points
    Hello, Après un petit échauffement la dernière fois, je ne pouvais pas compter sur la présence de noctiluques pour pimenter mon image. J'ai donc choisi un avant-plan plutôt sympa: Le château de Vufflens. Ce (double) château date du début du XVe siècle et est un bien culturel suisse d'importance nationale. Afin d'essayer de faire ressortir la queue ionique, j'ai combiné 50 poses de 20s à 800iso avec mon Canon EOS 6D et le sigma 120-300 à 120mm. Le tout était sur la taka EM11. L'avant plan quand à lui est un empilement de 10x20s à 800iso. Astronomicalement José
  2. 19 points
    Bonjour à tous, Alors non, désolé, ce post ne concerne pas Neowise, la star du moment !! Je joue la contre-programmation ! Je suis heureux de partager avec vous cette image qui m'a occupé pendant plus de 3 mois, entre les acquisitions et le traitement. (version réduite à 15% de sa taille originale pour la publication sur le forum - la full est consultable ici). Cette image est une mosaïque de 25 tuiles, réalisée sur 3 mois entre avril et juin 2020 avec le VST de Chilescope (Nikon 200mm f/2 avec caméra monochrome 16200). Elle présente une région du ciel austral de 300 degrés carré particulièrement riche : se situant dans le plan de la Voie Lactée, on y trouve l'iconique constellation de la Croix du Sud, et quelques beaux joyaux disséminés dans les constellations du Centaure, de la Carène, de la Mouche et des Voiles : nébuleuses, amas, nuages obscurs... Parmi les objets les plus notables, on trouve les nébuleuses de la Carène, du Poulet qui court, de la Statue de la Liberté, le sac à charbon, mais aussi de beaux amas ouverts tels que la boite à bijoux, l'amas des Lucioles, les Pléiades du sud, l'amas de la Perle, l'amas de la Pieuvre, etc. Cette image rassemble 25 images composées chacune de 3 couches RGB + des couches Ha et OIII pour les zones de nébulosités. J'ai également ajouté certaines images plus détaillées réalisées auparavant pour les nébuleuses. Au total, ce sont donc : 820 images brutes pour les couches RGB (180s), Ha et OIII (600s) ; 75 images empilées pour les couches RGB (25 tuiles par couleur) + 4 images Ha et OIII (sur les zones de nébuleuses) ; 50 heures de pose (et surement beaucoup plus pour le traitement...) :) L'ensemble du prétraitement et du traitement a été réalisé avec Pixinsight, l'assemblage de la mosaïque Astro Pixel Processor et les corrections finales (contraste, couleurs, etc.) avec Photoshop. L'utilisation de APP a véritablement simplifié les choses, ce logiciel est vraiment très efficace pour aligner et harmoniser les différentes images d'une mosaïque... et même si le PC tournait quasiment 24h par essai, ça reste plus rapide que d'assembler les tuiles sous Pixinsight ! Voici à quoi ressemble le travail d'assemblage (avant harmonisation des tuiles) : Je vous invite vraiment à consulter cette image en version "full" afin de pouvoir pleinement l'apprécier ! L'image ci-dessus est une version très réduite (15%) qui ne permet pas de bien apprécier la multitude de détails et de petits objets présents dans le champ. La version "zoomable" de la full (plus simple pour naviguer sur l'image), plus d'informations sur ce projet et cette image, ainsi qu'une présentation des principaux objets visibles, sont disponibles sur mon site perso : https://millenniumphoton.com/le-projet-croix-du-sud/ (J'aurais aimé directement poser la version "zoomable ici, mais je n'arrive pas à insérer correctement le lien... si quelqu'un sait comment faire ?) La version plus classique sur Astrobin : https://www.astrobin.com/omyor5/. Un grand merci aux amis qui m'ont délivré de précieux conseils et pistes d'amélioration au cours du traitement (spécialement à Valentin Cohas, Mathieu Guinot, Matthieu Tequi, Aurelien Chapron, Maxime Oudoux). Un remerciement tout spécial à Marcel Drechsler, qui m'a proposé de nombreuses pistes d’amélioration et qui a même pris de son temps pour effectuer lui-même quelques corrections sur l’image finale ! J'espère que vous prendrez autant de plaisir à regarder cette image que j'en ai pris à la réaliser ! Bon ciel à tous, JB
  3. 15 points
    Bonjour à tous, Alors ce post va être un petit peu long mais quel plaisir immense que j'ai pris durant la nuit et ce matin Donc, dès que j'ai vu que le seing qui était très favorable, j'ai remis ma bien aimée et fidèle TSA 120 avec ma vieille DMK21-618 (toute pourrie mais qui fonctionne encore de tant à autres) et je me suis mis à faire du planétaire au complet Alors, on va commencer par Vénus qui est déjà pas mal grosse mais j'ai fait au plus simple car c'était déjà bien le jour et je n'ai pas voulu faire plusieurs versions que ce soit en IR ou autres donc, j'espère que vous me pardonnerez : Ensuite, on passe sur Mars qui là est devenue très intéressante et vraiment sublime surtout la couche avec un air de Blues : Maintenant, c'est au tour de Jupiter qui était tout aussi bien : Et pour finir, Saturne : Voilà les amis, j'espère que vous aimerez ce post qui pour moi, contient mes meilleurs images planétaires depuis le début de cette année 2020. Je n'ose même pas imaginer ce que j'aurai pu faire avec un Mewlon de 300 et sans balcon Franck
  4. 14 points
    Hello, Histoire de participer à cet événement merveilleux, je vous propose une petite photo avec mon a7s et le sigma 135mm à f/1.8 Il y a 4 secondes de pose à 1250 iso Le réveil à 3h30 (je voulais être sûr de ne rien rater) pique un peu quand même ;-) A bientôt les amis Carlos
  5. 13 points
    Bonjour, J'étais sur la route du Charmant Som (38, Isère) jeudi matin pour photographier la magnifique comète C/2020 F3 NEOWISE. Elle était parfaitement visible à l’œil nu, pas seulement le noyau mais également sa queue, visible sur plusieurs degrés de long. Pour moi, la plus belle comète depuis Holmes. Images prises à l'A7s avec le Samyang 135mm ouvert à f/2, sur simple trépied. Temps de pose 0.4s, sensibilité 3200 ISO. Un crop:
  6. 12 points
    Salut à tous, Branle-bas de combat ce matin avec la FSQ 106 montée sur l'AP1200 pour faire la comète. Cela devait dix ans que je ne l'avais pas utilisée ... Pas de bol, la transparence était très mauvaise. On voyait juste un début de queue à l’œil nu. Voici tout de même deux versions d'une même image. La balance des couleurs est complètement dans les choux à cause du manque de transparence. Les images sont faites au Nikon D5300 (qui n'est probablement un foudre de guerre ...) à 800 ISO et 30s de pose. Il s'agit d'une addition de 7 images (donc 7 x 30 s), les images étant recentrées sur la comète).
  7. 12 points
    Bonjour ! Une image de la comète C/2020 F3 Neowise au dessus du lac de Paladru (Isère) hier mercredi 9/7 au matin à 4h31 (au 75mm). Bon ciel à tous ! Olivier
  8. 11 points
    salut a tous voici la suite de ce 10 juillet toujours avec la zwo178 Jean marc
  9. 11 points
    Bonjour ! Voici un court timelapse du lever de la comète C/2020 F3 Neowise sur le lac de Paladru hier mercredi matin. Bon ciel à tous ! Olivier
  10. 10 points
    Bonjour les noctambules, Les oppositions approchant, je suis sorti pour une visite nocturne aux deux gazeuses. Toujours au M809 200mm à F10 avec barlow 2x, barrette à filtres, ADC et caméra ZWO 224MC. J'étais donc sur Juju à 2h du mat et mes amis, jamais vu une turbu pareille Les satellites se baladaient sur l'écran sur 2cm² et la grosse gigotait comme pas possible. J'ai patienté en vain jusqu'à 3h30 où j'ai quand même fait un film, un seul ! 4000 images sous Autostakkert > wavelets Astrosurface, balance niveau et contraste sous PSP. Soyez sympas, on ne rigole pas de ma Juju bien cragnosse Je n'ai même pas tenté Saturne Je voulais faire la comète Neowise et là, il me fallait sortir de mon trou perdu au milieu de la forêt Me voilà donc parti léger à la recherche d'un endroit dégagé dans les environs. Même le terrain de rugby du village n'a pas assez de recul par rapport aux arbres. Enfin, j'ai quand même trouvé un coin bien dégagé en bordure de la route. Je me suis donc installé avec mon Canon 350D sur trépied et objectif de 200mm à F4. Effectivement, pas de mal à la repérer, elle est visible à l'oeil nu J'ai donc fait une série de poses en variant de 1 seconde à 5 secondes aux environs de 5h30. Une première pose unique en Jpeg 1,6 sec à 800 ISO légèrement améliorée PSP : Une autre un peu plus tard : Et un compositage de 4 clichés : Juju n'a pas voulu, mais je suis assez content de ma comète Je vous souhaite une excellente journée, AG
  11. 10 points
    Bonjour, 92% et 86% d’illumination lunaire le 7 et le 8 juillet dernier, mais 2 nuits de ciel découvert (de très légers passages de nuages élevés) alors j’ai quand même sorti l’asi 290mc sur la lunette 80ED sur l’HEQ5 . Beaucoup de facteurs limitant pour une cible, j’ai choisi NGC 7008 malgré sa petite taille (1.4’x1.1’) car dans le Cygne donc loin des fenêtres, arbres et toits voisins. Environ 2000 poses de 5s sur les deux nuits, Traitement (à améliorer) pipp, siril et photoshop. Bonne soirée
  12. 10 points
    Après avoir torché ses fraises Tagada, j'en profite pour saloper un peu le post de SuperTouriste qui vient de se pieuter, avec mes croutes de bidochon, faites avec un petit compact. Et la 2eme avec Super dans ses œuvres Voilà c'était juste pour l'ambiance, Super doit en avoir des nettement mieux
  13. 9 points
    De passage dans le Tarn natal, j'ai pris mon matériel et j'ai tenté de faire quelque chose depuis le jardin des parents, à une dizaine de km d'Albi, zone bortle 4 en gros. La bonne surprise, l'extinction de l'éclairage public à 23h30 Et donc, tant qu'à avoir un FOV un peu plus dégagé que celui depuis le balcon sur la coté d'azur, j'ai choisi un truc que je ne peux voir en temps normal chez moi: M27. Mak127 + L-pro + asi533 sur eqm35 seulement 113x60s de retenus, -10°, gain 101 + 51 darks, 49 flats, 49 dark flats guided, dithering toutes les 2 images Clairement, les subs de 60s étaient un peu optimistes au vue de l'échantillonnage (0.52"/px) et du guidage que j'avais (0.83" - 1.20" de RMS totale) en poses courtes ou semi-courtes cela aurait été sans doute mieux... Là, c'est déjà limite, si je pousse plus les curseurs c'est dégueulasse et je m'y prend sans doute pas komifo aussi Mais bon, de loin, en pas trop grand ça passe Globalement, je suis content de la session, il y a du potentiel : un petit mak sur une meilleure monture et un ciel pas trop horrible, y'a moyen de faire des choses en cp. Je suis quand meme surpris par le signal qui passe à f/12 au cul du mak
  14. 8 points
    Ben oui, j'me suis quand même levé à 3h45 pour aller au milieu d'un champs de mais pour la voir ! Focale de 24 à 400 en passant par 200. Magnifique dans les J11X80 !!
  15. 8 points
    Bonjour. - Objet : NGC 6781. - Date : 07/07/2020. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- - Monture : Takahashi EM10. - Optique : Mak Skywatcher 127/1500. ( en réalité, plutôt 1400 mm de focale après test sur la Lune ). - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ; ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidissable ). - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" ) - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP. - Suivi automatique : - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }. - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ). - Logiciel d'autoguidage : PHD2 ( v2.6.6 ). - Réglages caméra de guidage : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 0,5 s - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercheur visuel de type "chasse" + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SWO 50/240 ). - Lieu : Depuis mon balcon. - Mise en station ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) : Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ). - Réglages de la caméra : Raw 16 ( 14 bits effectifs ) ; Bin 1 ; Gain 500 ; T° : - 10 °C ; saturation : 10. - Temps de pose unitaire : 100 s. - Empilement : DSS ( DeepSkyStacker ). - Post-traitement : GIMP + PSE8 + Fitswork si réductions d'étoiles. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ - Seeing : Mauvais. - Transparence du ciel : Bonne. - Remarque : la Lune commençait à se lever. ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 1°) Plein champ ( ~ 0,79 ° x 0.54 ° ) : a) Une brute : b) Après empilement de 12 prises de 100 s ( total : 20 min ) avec Darks + Flats + post traitement ( avec une légère réduction d' étoiles ) : 2°) Crops : La même que ci-dessus en ayant essayé de limiter le "bruit" avec flou gaussien :
  16. 8 points
    Bonjour a tous Comme tous le monde ,levé tôt ce matin , ciel clair, hop on y va, bon il faut dire 1 mn de voiture et un endroit dégagé !! Les trois premières faites avec un 24 -105 F/4 et la dernière 70- 200 F/4 Boitier canon 600D Photos 1 A F 80mm Iso 1600 4s Photo 2 A F 65mm iso 1600 4s Photo 3 A F 97mm iso 1600 4s Photo 4 F 122mm iso 800 2S Evidemment un petit banc de nuages a semer les troubles fetes
  17. 8 points
    Bon, après les baltringues, place aux professionnels de la profession. J'en ai plusieurs, je vais essayer de les fusionner avec Sequator pour diminuer le bruit.
  18. 8 points
    Voici un time lapse en full HD réalisé ce matin : www.youtube.com/watch?v=Em5KslbGpgc
  19. 7 points
    Belle turbulence ce matin encore il n'y aura peut être pas d'images de la Lune mais la hauteur de Mars m'a permis de sortir une image, elle supporte bien une augmentation à 150% malgré ou grâce au 807. . De Petavius à Humboldt du 28/06/2020 je l'aime bien celle la : Bullialdus Konig du 03/05/2020 : Encore plus vieux du 30/04/2020 Burg Plana C Plana et Mason : Encore Bullialdus du 04/04/2020 : Voilà je vais voir ce que je vais pouvoir sortir de ces dernières nuits mais pas trop optimiste. Bonne journée pensez à cliquez sur les images. Luc CATHALA
  20. 7 points
    Bonjour et merci à tous elle est là alpha 7S et 40 mm Canon 2.8 pan-cake, et 300 mm F4 IS Canon, f4 suivi astrotrac
  21. 7 points
    Les premières photos de la comète prises par les membre du Club d'astronomie de Mars *************** Boitier Canon EOS 750D (APS-C), 1,6 sec., 3200 ISO Lunette Takahashi FS60CB avec correcteur de champ, focale 374 mm, F/D 6,2 Que d’émotions positives de la voir à l’oeil nu (déjà en voiture!) et aux jumelles même à main levée, les yeux de hibou font des merveilles dans ce cas ! *************** La comète et l'observatoire Planète Mars
  22. 7 points
    La comète C/2020 F3 NEOWISE se dégage de l'horizon au fil des jours et elle commence à être observable sur un fond de ciel de plus en plus sombre, du coup sa chevelure commence à vraiment prendre de l'ampleur. Cette comète est tellement belle que je n'ai pas résisté à retourner la prendre en photo et l'observer avec le dobson Canopus 381 mm. Ci-dessous vous pouvez la découvrir en plan large au dessus des collines chères à Pagnol. Cette image prise avec un objectif de 50 mm donne une bonne idée du spectacle offert par NEOWISE à l'oeil nu ! Avec l'objectif Pentacon de 135 mm fixé sur le Sony A7s elle se révèle dans toute sa splendeur. Maintenant quel la comète est plus haute elle atteint des couches atmosphériques plus transparentes. En forçant un peu les traitements je parviens mieux à mettre en évidence l'ampleur de l'étendue de sa chevelure poussiéreuse dorée. On commence même à deviner la seconde queue ionique fine et rougeâtre qui s'étire tout droit sur le bord gauche de la comète. Je passe au visuel car le plus beau spectacle est peut-être celui que l'on voit de ses propres yeux au télescope. Dans le Canopus de 381 mm je l'observe d'abord à 43x et je découvre une comète extrêmement brillante, avec une chevelure qui traverse tout le champ de vision. Sa couleur est toujours jaune orangée, c'est à priori dû au fait qu'elle est encore fortement chauffée par le Soleil et qu'elle dégaze de sodium (son spectre lumineux présente des raies d'émission intenses au niveau du doublet du sodium à 5892 angströms, pile dans la partie jaune du spectre justement). Les deux jets sont toujours parfaitement visibles, ils s'étirent en se dispersant pour se rejoindre et former la longue queue. A 131x je détaille un peu mieux la région du noyau qui est très lumineuse et présente de nombreux jets. Voilà le dessin fait au T381 :
  23. 7 points
    4ème réveil consécutif. Cette fois-ci sans mistral à 90km/h, sans brume, sans nuage Queue bien visible à 3h35, le noyau encore sous les racines des champs de lavande. Télé canon 300mm à F4 Une fois bien montée, grand champ souvenir avec toute la constellation du cocher. Samyang 35mm La suite plus tard... Seb.
  24. 7 points
    https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=7697 "De sa signature infrarouge, nous pouvons dire qu'il est d'environ 5 kilomètres [3 miles] de diamètre, et en combinant les données infrarouges avec des images de lumière visible https://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA23792
  25. 7 points
    Salut voici la comète toute fraiche ce matin prise de vue ZWO178 sur la fs60 Ce matin j'avais l'impression quelle brille moins jean marc
  26. 7 points
    Heureux de pouvoir encore (#3) l'admirer (de justesse) en reculant un max jusqu'à la cabane au fond du jardin Tant mieux qu'elle semble ne pas faiblir la belle à la chevelure dorée qui nous tire du lit dès l'aube naissante ... 09/07/2020 04:40 TU+2 F/4.5 1 s F 480 mm ISO-400 hauteur 9,5° mag. ~ 1.7
  27. 6 points
    quelques images du 8 juillet , quand on croit qu'il n'y a rien il reste quand même quelques détails . cliquez pour la pleine résolution Paul
  28. 6 points
    Et voici pour changer un peu ...Néowise du 09/07/20 Ph
  29. 6 points
    Hello, Au matin du 8, j'ai tenté de dessiner la comète et les noctiluques. J'avoue avoir eu pas mal de peine et ne pas être vraiment satisfait du résultat. Ce sera mieux la prochaine fois. Astronomicalement José
  30. 6 points
    Salut ! la comète est déjà mieux visible qu'à ma sortie de lundi dernier, voilà quelques nouvelles images prises depuis Pichauris, entre les massifs du Garlaban et de la chaine de l'Etoile. Voilà une image d'ambiance réalisée avec le Sony A7s et un objectif de 50 mm. Cette image prise avec un objectif de 50 mm donne une bonne idée du spectacle offert par NEOWISE à l'oeil nu ! Avec l'objectif Pentacon de 135 mm fixé sur le Sony A7s elle se révèle dans toute sa splendeur. Maintenant quel la comète est plus haute elle atteint des couches atmosphériques plus transparentes. En forçant un peu les traitements je parviens mieux à mettre en évidence l'ampleur de l'étendue de sa chevelure poussiéreuse dorée. On commence même à deviner la seconde queue ionique fine et rougeâtre qui s'étire tout droit sur le bord gauche de la comète.
  31. 6 points
    J'en profite pour tous vous féliciter pour vos magnifiques images de la visiteuse matinale. Photo faites au D500 + Samy 135/2 sur trépied.
  32. 5 points
    Bonjour ouf, la belle est du matin bonne chance
  33. 5 points
  34. 5 points
    J'ai fait un fil spécial sur le sujet dans la section spectrographie du forum, mais je ne résiste pas à en parler aussi un peu dans la section photo, car j'ai eu une bonne surprise avec la raie jaune du sodium, très intense avec cette comète si proche du Soleil (c'est donc un objet très jaune - le noyau en tous cas), voyez donc... D'abord un pointage très particulier, au raz de deux murs, dans les plantes, avec 1/4 d'heure d'observation, fallait être là dans le bon créneau : La photo suivante rend bien l’ambiance, il faisait déjà bien jour : La surprise donc Très grosse surprise pour moi, la raie du sodium à 5892 A est un phare, très excitée, cette comète est très jaune. Je n’avais jamais vu une comète si près du Soleil. L’image 2D avant soustraction du ciel (il faisait très jour, on voit en arrière-fond le spectre solaire avec les raies de Fraunhofer) - On voit bien l'émission du doublet du sodium à 5892 angströms : Après soustraction du fond de ciel, comme si on était de nuit… mais il faisait vraiment très jour !), avec deux contrastes (on voit le cyanogène UV à gauche) : Aller une photo quant même (Sony A7s, télé de 135 mm, bien avant de pouvoir pointer le télescope spectro, bien plus géné par les obstacles à l'horizon) : Rapportez-vous au forum spectro pour plus d'infos Christian Buil
  35. 5 points
    Salut à tous, Réveil matinal comme les copains pour admirer cette belle petite comète bien visible à l’œil nu. Du coup, j'ai ressorti mon antique petite monture Unitron pour faire le suivi au téléobjectif Sigma 150-600, Nikon D5300, ISO 800. D'abord 3 poses de 8 s avec 180 mm de focale. Puis à 300 mm : Et enfin à 500 mm : En espérant que le beau temps tienne ...
  36. 5 points
    Hello, Lors de ma dernière sortie pour observer la comète, j'ai été très frustré de ne pas avoir embarqué le télescope. Ce matin j'ai pu remédier à cette frustration. Quelle claque! La couleur est magnifique et on voit pas mal de variations de luminosité. Il aurait par contre fallu commencer par les extensions de la queue, la luminosité croissant très vite dans l'aube. Je joins une photo qui donne une idée du coin Astronomicalement José
  37. 5 points
    Bonjour à tous, juste un seul essai ce matin avec 42 poses de 30 sec à 400 iso / Canon 300mm F/2.8 + Eos 5DMII. Registration sur le noyau avec Iris et traitement par PI et CS6. Une queue ionique de fer semble se dégager sur la gauche de la comète... Encore un très beau spectacle Phil Site perso : http://www.photoastro.com/ Une version plus "musclée"... Ambiance...
  38. 5 points
    Bonjour à toutes et tous, Moi aussi je me suis levé tôt ce matin vers 3h30 pour profiter de cette superbe comète Neowise Je les poste brutes de décoffrage sans aucune modification. Pas le temps de les traiter, faut que je me prépare pour aller bosser Toutes ces photos ont été prises avec mon vieil ami 450D et son objectif Tamron 28/300 mm 04h20 : Pour commencer, le levé de Vénus à 60mm 800 ISO, pose de 5s. On peut remarquer qu'il y a beaucoup de pollution ; lumineuse et autre . 04h28 : Et notre belle du moment à 28mm, 800 ISO et 5s de pose. 04h39 : Un panorama de 5 images. Canon 450D et Tamron 28/300 mm ouvert à 55 mm, 800 ISO et pose de 4s. Je n'ai pas pu aller plus à droite, un immeuble me cache la vue. C'est bien dommage. 04h45 : A 130 mm, 800 ISO et 2s de pose. 04h49 : A 300 mm, 1s de pose, toujours à 800 ISO. Vu que je l'ai pas mal shooté, il faudra que ce soir je la travaille et tente d'empiler un peu plus de 100 photos pour voir si ça donne quelque chose. Sur ce, bon ciel à toutes et tous.... Je suis à la bourre.... Ahhhh la passion... XavS
  39. 5 points
    Levé tôt pour capturer la belle chevelue ce matin. Compil de 8 images de 3 sec @1600 iso. A7R3 + 85/1.8 @F2
  40. 5 points
    Magnifique comète symaski ! Si on rajoute un peu de neige sur les toits et de givre par ci par là et voilà une jolie prochaine carte de Noël ! Une petite d'hier avec de bêtes nuages pas noctulescents : Bonne journée
  41. 4 points
    Pour ne pas décevoir les fanas du dessin, voilà quelques uns pelle melle que j'ai fait entre 2 photos ces derniers matins... Nicolas
  42. 4 points
    bonjour à tous, une image faite dans la nuit du 23 au 24 Février dernier depuis l'observatoire Sirene sur le plateau d'Albion. Couple de galaxies en interaction dans le Lion, nommé aussi Arp 94. Quelques autres petites galaxies sont éparpillées dans la champ C8/GP-DX + réducteur 0.5 optec + filtres LRVB astronomik + atik16HR autoguidage avec DO ZWO et zwo178mm avec phd guiding 2 L : 15 x 300s avec artemiscapture en binning 1x1 RVB : 7 x 180s avec artemiscapture en binning 2x2 prétraitement imageviewCA, iris traitements iris, photoshop , noiseware, siril (calibration des couleurs) image à la taille d'acquisition a+ stéphane
  43. 4 points
    NEOWISE prise en photo par l'instrument WISPR de la sonde Parker Solar Probe le 5 juillet, peu de temps après sa périhélie : https://www.nasa.gov/feature/goddard/2020/nasa-s-parker-solar-probe-spies-newly-discovered-comet-neowise/
  44. 4 points
    je n'aime pas trop la couleur je trouve que ça dénature un peu les images (wha!-whaf!!! , c'est surtout parce que je suis pas doué au traitement) Paul Ps: c'est rouge le Ha
  45. 4 points
    Ce matin à nouveau debout pour suivre la comète, cette fois je suis resté chez moi en agglo. Elle est déjà beaucoup plus lumineuse que le 7 à la campagne. Malgré la PL et l'aube (prise de vue à 4h20) la queue est parfaitement visible à l’œil nu. 15 poses de 8 secondes à 1000 ISO au Canon 7D, Zenithstar 70ED.
  46. 4 points
    slt tt le monde bon je vais encore augmenter la nombreuse photothèque sur la comète neowise , qui circule actuellement , sur les reseaux 😉🤩😉 c est un spectacle tellement unique , que franchement , je regarde tous les posts qui circulent sur neowise , avec délice c était hier matin a mougins en one shot avec le 7d et le zoom 18/270 j y retourne demain matin 😃 a + serge
  47. 4 points
    Et sinon une photo plus poussée la veille (le 8 à 3h57) au 135mm (crop de 2/5e), 15 poses de 5s - peut-être un soupçon de queue rougeâtre (Na ?), la queue principale s'étendant sur au moins 4.5°:
  48. 4 points
    Ce matin (9 juillet) les nuages étaient de retour (et il fallait un peu dormir), donc juste une petite sortie pas loin pour voir si elle perçait malgré tout les cirrus...:
  49. 4 points
    Bonjour, J'ai moi aussi profité du fantastique spectacle haut en couleur des nuages noctulescents défilant devant la comète ce matin - j'évite de faire un nouveau post. Voilà qq images et animation: Animation au 135mm: https://lesia.obspm.fr/perso/nicolas-biver/COMETES/c2020f3+noct-080720-2h14m9-2h18m5-135mmf3t-anim52s.avi (ce lien est cassé mais le fichier est en fin de message) animation au télescope: https://lesia.obspm.fr/perso/nicolas-biver/COMETES/c2020f3-080720-2h23m7-2h26m0-t407f4t-anim11s.avi Nicolas c2020f3+noct-080720-2h14m9-2h18m5-135mmf3t-anim52s.avi
  50. 3 points
    Les premières photos de la comète prises par les membre du Club d'astronomie de Mars *************** Boitier Canon EOS 750D (APS-C), 1,6 sec., 3200 ISO Lunette Takahashi FS60CB avec correcteur de champ, focale 374 mm, F/D 6,2 Que d’émotions positives de la voir à l’oeil nu (déjà en voiture!) et aux jumelles même à main levée, les yeux de hibou font des merveilles dans ce cas ! *************** La comète et l'observatoire Planète Mars