Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 03/25/20 in Posts

  1. 55 points
    Bonjour à tous, Je tenais à vous présenter ces deux images de Vénus, réalisées ces derniers jours en même temps que la prise en main d'un Newton artisanal de 207mm d'ouverture assez exceptionnel. Ce télescope, que j'ai le privilège de continuer à faire vivre, a été entièrement conçu - optique et mécanique - par André Doucet dans les années 1970 et optimisé pour la haute résolution (très faible obstruction, optiques excellentes, tube fermé etc). J'ai mis des explications et des photos de l'engin dans une petite page dédiée, à travers laquelle j'ai souhaité rendre hommage au constructeur hors paire de ce télescope : vous pouvez jeter un oeil, il suffit de cliquer sur "News" en bas de la page d'accueil de mon site : http://www.astrosurf.com/beaudoin Voici donc Vénus prises avec ce petit Newton de 207mm de diamètre. Bon, je suis amateur de couleurs, quitte à ce que ce soit de l'UV-UV-IR, mais je mets aussi les versions NB ; le ciel est encore clair même en UV au moment des prises de vue donc je ne suis pas convaincu par un noir absolu et enfin j'hésite toujours à pousser fort les contrastes alors que tout ça s'avère pour le moins subtil à l'écran... Il y a peut-être moyen d'optimiser un peu le traitement ?! J'en profite pour remercier vivement Lucien pour son fantastique Astrosurface, logiciel vraiment pratique et puissant pour le traitement, que je découvre complètement. Pour l'alignement, est-ce que ce logiciel est meilleur qu'AS3 (j'ai eu la flemme de comparer) ? Prenez soin de vous en cette période si particulière. Amitiés, Emmanuel
  2. 32 points
    Bonjour Les galaxies sont nombreuses ces temps ci et le C11 était de sortie ces dernières soirées pour arpenter la Grande Ourse ou les Chiens de Chasse, histoire de mettre à jour mes anciennes images. Bref beaucoup d'amusement, sous des ciels dégagés dans le Grand Nooord, mais souvent venteux et un peu "turbulent". Voici une galaxie de la Grande Ourse, Ngc 4051 imagée au Kaf3200 derriere le C11 HD à 2.8 metres de focale. J'ai posé 30 x 250 secondes en luminance avec un seeing de 2.0" d'arc. La couleur date un peu, faite au Kaf1603 au C8 avec 30 mn environ par couche R, G et B en bin2. Traitement Iris et PS CS2. Site péri urbain de la région Lilloise, SQM 19.4. C'est une spirale barrée vue de face, un peu "tourmentée". Image 2100 pix Amicalement Christian http://www.astrosurf.com/chd
  3. 31 points
    Salut les amis, J'ai commencé à 18H00, dès le départ les conditions étaient bonnes puis sont devenues très bonnes ! Dans le même temps, j'ai baissé mes prétentions dans le grandissement en mettant la barlow Antares 1,6x au lieu de la 2x habituellement. Et j'ai pu faire enfin ma première animation de Vénus ! Cassegrain 250mm + barlow Antares 1,6x ( 2 pouces ) + ASI120MC avec filtres cut IR +W47. Sers de 10000 images environ. 1000 à 1500 images retenues dans AS2 ( 1 seul AP ). Traitement double ondelettes sous Iris de la couche bleue. - Addition de 1000 images : ( deux films ) - Addition de 1500 images ( 4 films ) : traitements force croissante : Et enfin ma première animation, certes seulement 4 images, mais bon je suis content quand même :
  4. 30 points
    Et voici la suite Allez, bonne soirée à tous et courage ! Phil
  5. 25 points
    Bonjour à tous, histoire de patienter pendant cette période difficile. J'espère que vous aurez autant de plaisir à les explorer que ce que j'ai eu à les traiter... Il y aura 2 parties... Divers instruments pour ce best of : Solaire : C.14 avec mylar pleine ouverture pour une tache en LB + barlow 2x Clavé et lunette spéciale H-alpha 2014 mm F/10 modifiée PST 1A + BF-15+ Barlow 1.8x / Basler 1920-155 et Skynyx 2.1M Lunaire : Newton 410 mm F/5.6 "maison" optique et méca + oculaire Taka spécial projection et lunette 228 mm F/9 / Diver barlow et Basler 1920-155 Ciel profond : Newton 410 mm F/5.6 et 360 mm F/3.7 "maison" optique et méca + Paracorr 2 + A7S à 3200 iso avec filtre duo Ha/OIII pour les nébuleuses ainsi qu'un télé Nikon 200-500 mm F/5.6 +A7S + Filtre Ha/ OIII Quelques images d'ambiances en Ariège, prés de Nîmes, au Chili et en Islande pour les aurores... Vous trouverez d'autres images sur mon site Photoastro.com ou via FB avec le même titre 😁 Bon courage à tous et surtout patience !!! les beaux jours vont revenir Si vous avez des questions n'hésitez pas ... Phil
  6. 25 points
    Bonsoir, En ce moment, l’actualité oblige, pas de regroupements....Mais les galaxies font exception. Nikon D7000, esprit 100ED, 25 poses de 300sec. Bon ciel à tous Marie
  7. 24 points
    Bonjour à tous, De base je n'aimais pas trop Vénus. Mais je dois dire qu'à force de contempler vos superbes portraits vénusiens j'ai commencé à la trouver sacrément photogénique ! J'ai malheureusement de gros problèmes informatiques et mes captures de Vénus sont toutes saturées, (sauf au moment très fugace) où j'appuie sur le curseur "exposition", ça va très vite, dès que je relâche c'est cuit. Quelque soit le logiciel, installé, ré-installé, j'ai tout essayé. (d'ailleurs je remercie vivement Polo, Sauveur, Alain et tous les amis qui s'y sont collés ) Voilà donc l'image que j'ai pu sauver, brute de chez brute, C8 et dmk41, sortie de capteur et zéro traitement : ! Je suis quand même contente parce qu'on voit la rotondité de la planète. J'attend Jupiter de pied ferme et j'espère qu'il ne me fera pas le coup de la saturation .
  8. 24 points
    Bonsoir, Le rapprochement de ce soir juste avant les nuages … un peu plus tard …
  9. 24 points
    Salut Je suis pas le seul à l'avoir photographié celle l'a Alors, la voici la deuxième image capturé dimanche! Au lendemain de la capture de M94! J'espère que vous allez l'apprécier autant que l'autre! Moi, je la trouve un peu mieux Elle sont tellement différente c'est deux galaxies et si belles CT16 f4 sur EQ8 QSI683wsg à moins 45 degrés Filtres Astrodon LRVB=215-30-30-30 minutes. Bin 1x1, et Sub de 5mn. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement Martin
  10. 22 points
    Salut à tous, Du seeing plutôt correct à Nantes en début de soirée cette semaine, j'en ai profité pour faire mes premières images de Vénus avec le Flextube 305. Comme on était en vent d'est je n'avais pas prévu que le seeing serait bon et j'avais fait la collim un peu à l'arrache la nuit précédente... Par rapport aux années précédentes, j'ai de nouveaux filtres dans ma collection, que j'étais curieux de tester sur Vénus... Ce sont : - L'Astrodon UV : bien connu et le seul filtre UV que je possèdais depuis la détérioration du Schuler. - Le Baader Johnson U : dans mon équipement depuis l'an passé pour des travaux de photométrie planétaire. C'est ce filtre-là, et attention, ce n'est pas le Baader U-Venus. Le Johnson U coûte sensiblement moins cher que les deux UVenus (175€) et...c'est l"équivalent du Schuler UV ! - L'IDAS BE 410: un filtre violet qui est, quelque part, un Wratten 47 mais sans la fuite IR. Et qui donc passe l'ultraviolet, et qui donc, peut être utilisé dans une roue à filtre sans avoir besoin de faire une manipulation supplémentaire comme avec le W47. Visuellement, il est encore un peu plus sombre que le W47, par contre il coûte nettement plus cher (autant que l'Astrodron). Voilà sa transmission: - et enfin le Wratten 47, avec son IR-cut, formule bien connue et à peu de frais. Côté technique, les temps d'exposition sont de 5 ms en UV, et 1 ms en violet. Temps de capture total 2 mn pour chacune des images, sans dérotation. Résultats : - Le Johnson U Baader se montre tout à fait aussi efficace que l'Astrodon. On constate même une quantité de lumière disponible légèrement supérieure à l'Astrodon (même temps d'exposition, mais gain plus faible), grâce à sa bande passante décalée vers le violet. C'est donc bien un successeur du Schuler UV. A noter que du coup, on peut s'attendre à ce que le filtre photométrique U de la marque Astrodon, qui a la même bande passante mais avec une transmission beaucoup plus élevée, soit encore plus lumineux... - L'IDAS BE410 fonctionne très bien ; l'image semble un peu moins nette qu'avec le W47, mais c'est difficile de savoir pourquoi (la turbu était peut-être meilleure pour le W47 ?), en tous cas, on note également à mon avis un contraste un peu meilleur, comme on pouvait s'y attendre. Ca promet d'être un filtre efficace et confortable pour les nuages de Mars, également. Les autres planches: - deux filtres IR qui dévoilent une bande sombre - Une image en couleur avec l'ASSI224MC + IR-cut, qui dévoile quelques nuances de couleur correspondant aux détails UV et IR.
  11. 21 points
    Bonsoir, Cet après-midi le ciel était clair mais peu limpide, comme souvent ces derniers jours. Ce n'est sans doute pas la pollution de l'air. Cette couleur laiteuse est signe d'une mauvaise transparence. La turbulence était moyenne mais gérable comme l'on dit. Il a fallu sensiblement augmenter le temps de pose et le Gain donc. Comme souvent on réalise plusieurs films. Les animations on ne va pas en faire à chaque fois. A l'heure du souper l'on apercevait le rapprochement de la Lune et de Vénus. Le petit Mewlon 180 se défend bien et est assez régulier sur Vénus. Sinon, on va rajouter une nouvelle méthode de réduction de bruit dans AstroSurface. L'actuelle manque de souplesse. On s'occupe comme on peut. On note que Vénus mincit peu à peu. On essaie de faire en sorte que les traitements n'accentuent pas trop cet effet. Pas facile tout ça et pour trouver le bon compromis, surtout quand on a la main un peu lourde et par conditions moyennes. Quand les conditions sont bonnes à très bonnes tout est bien plus facile ! Et chaque fois l'on dit que l'on va pas se plaindre tout le temps. Bon ciel, Lucien
  12. 21 points
    Bonjour les amis ! En cette période de confinement et de stress journalier ,je vous propose un petit sourire :-) Cette image tés profonde est celle du Smiley (ou Chat de cheashire )du célèbre roman d'Alice au pays des Merveilles) Cette figure souriante ,pas plus grosse que la Mloitié du diamètre de Jupiter est une" Lentille Gravitationelle" qui vérifie la Théorie d'Einstein sur la déformation de l'espace temps ! En effet les 2 galaxies en particulier qui forment les yeux du Smiley, du fait de leurs imposantes masses déforment l'Espace et donc les images des galaxies en arrière plan et lointaines en les étirant en forme d'arc de cercle ...qui semblent former le contour de la tête ! On notera une petite galaxie qui forme le nez Les 2 galaxies formant les yeux ont une magnitude d'environ M 19 ! les plus faibles sont à M 22 ! l'image du montage est présentée en négatif pour mieux voir les faibles détails Le Seeing était bon mais pas mal de vent qui m'a obligé d'enlever le pare-buée ! Cétait un de mes objectifs de mission AstroQueyras l'an dernier avec le T500/FD8 à 3000m mais la mission a du être annulée ! Les détails de prise de vue sont sur le montage http://www.astrosurf.com/pixiel/montcomparSmiley-M12pHST.htm
  13. 21 points
    Bonjour, Samyang 135 mm, Nikon D7000 et Sky adventurer . 30 poses de 120sec. Traitement Siril et Photoshop L’aventure de la nuit fut pour moi de retrouver cette comète pour la mettre dans le champ. C’est un plaisir que je n’ai pas avec la raquette de l’AVX qui trouve les objets pour moi. Avec la sky adventurer j’ai toujours l’impression d’être un explorateur à la recherche d’un trésor.... Bon, il faisait un peu froid sous le joli ciel de Sologne, mais je l’ai attrapée cette comète Bon ciel à tous!
  14. 20 points
    Bonjour En ces temps particuliers, le ciel permet de s'évader et ça fait du bien, surtout que par chez moi la météo est relativement clémente. Et je me sens privilégié d'être confiné à la campagne. A à peine plus d'un kilomètre de chez moi il y a un petit lac bien pratique pour les photos de paysages. Du coup j'y suis allé samedi dernier pour photographier ce magnifique rapprochement entre la Lune parée de sa lumière cendrée, Vénus et les Pléiades. Les images sont prises avec un Canon 6D refiltré Astrodon et un objectif Irix 15 mm à f/2.4. La première est un panoramique de 2 images. En espérant qu'il fasse beau vendredi soir pour le passage de Vénus dans les Pléiades. Irix 15 mm à f/2.4: Pose 4 secondes à 640 iso Irix 15 mm à f/2.4, 13 secondes à 1000 iso Irix 15 mm à f/2.4, 20 secondes à 1250 iso Irix 15 mm à f/2.4, 15 secondes à 1250 iso
  15. 20 points
    Bonjour Une petite session ce matin avec comme objectif les deux gazeuse Plusieurs ser pour juju pour voir quand j'avais du mieux et j'ai braquer Saturne juste un ser ou ca gigotais pas mal en plus d'une contrainte dans la collimation image d'un ser de 60 secondes C8 2020-03-29-0429_3-S-L + Ir cut_-c8-_l4_ap183 7 images déroté Wj pas de gros gain 2020-03-29-0432_3-7 images-L + Ir cut_-c8-_l4_ap183 La Saturne au C8 pas eu le temps de faire la rouge Un peu bruité et un peu tordu aussi 600 images retenu ser de 12000 Voila bonne soirée et prenez soins de vous bon ciel Sauveur
  16. 20 points
    Bonsoir à tous, Bien décidé à progresser suite à ma première image de Vénus au C14 du 19 mars, j'ai remis le couvert ce 24 mars. Cette fois le C14 était bien collimaté suite à une séance dédiée la nuit précédente, et l'absence de nuages m'a permis de faire des films de longueur convenable. J'ai patiemment attendu qu'il passe dans l'ombre de l'immeuble après 16h, et que sa température soit redescendue et stabilisée pour obtenir les meilleurs films... Le flux de NE n'a pas donné des images catastrophiques, loin de là: en adoptant un temps de capture court de 5ms, j'ai une petite proportion d'images très propres, sur des films de 5 minutes. Sur suggestion de Christian Viladrich @christian viladrich , j'ai passé un filtre bleu pour voir si le Strehl de 70% dans le bleu permettait de compenser l'effondrement à 25% du Strehl dans le violet. Je présente les images sur une planche double, à 150% (j'espère ne pas être présomptueux ) avec des labels, c'est plus propre (Christian tu m'as bien inspiré avec la présentation de tes planches). Donc Vénus depuis Chilly Mazarin, le 24 mars au C14. La violette à gauche, la bleue à droite. Traitement AS!3 et Registax 6 (ondelettes). Commentaires bienvenus, merci. Simon
  17. 19 points
    Salut Voila apres Venus et en attendant un peu pour laissé du temps pour une animation j'ai braquer la lune J'avais laissé le train optique de Venus Optimiste C11 barlow 1.8x et filtre Rouge celestron ( pas ir cut) Je me suis balader vite fais et est bloquer sur Posidonius 2 ou 3 prise ( dommage si j'avais su j'aurai diversifier car le premier etait le bon) Apres bêtement je me suis miss en tète de faire une mosa a la barlow apres deux trois ser voyant que ca se voilais j'ai enlever la barlow pour deux region gif réduit La dernière je pense que c'etait assez blanc car la tete pencher sur l'ordi quand j'ai regarder la lune un halo diffus l'entourait j'espère etre dans les clous Bonne soirée et bon ciel Prenez soins de vous Sauveur
  18. 19 points
    Bonjour à tous! Que de galaxies en ce moment! En voici une pas très loin de M109, dans la grande ourse, avec une "barre" beaucoup plus réduite. Toujours le newton sw 250/1200 + paracorr2 + qsi690. 3h de luminance et 1h30 par couleur. Je viens de changer mes filtres pour voir si je peux obtenir mieux. Après, il faudra bien que j'admette que le problème c'est ma technique! Je trouve souvent les couleurs de certains trop vives, mais tant que je n'arrive pas à en faire autant, peut-on dire que mon rendu relève de mes choix? Traitement Iris et PS cs2 Nathanaël clic-clic pour la full (une autre belle galaxie dessus!)
  19. 19 points
    Salut En voici une qui date de février, capturée sous un ciel moyennement transparent. Je lui ai ajouté un peu de luminance tout récemment sous de meilleurs cieux pour tenter de l'améliorer un peu. Alors, voici ce que ça me donne. CT16 f4 sur EQ8 QSI683wsg à moins 45 degrés Filtres Astrodon LRVB=310-30-30-30 minutes. Bin 1x1, et Sub de 5mn. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement Martin
  20. 19 points
    Bonsoir/bonjour à tous, Pour la seconde véritable image depuis que le matériel est fonctionnel et après Jones Emberson, j’ai voulu tenter un objet faible. Comme vous le verrez je n’ai pas été déçu de ce côté-là. Il s’agit donc de PuWe1, diminutif de Purgathofer-Weinberger 1, autrement nommée PNG 158.9 + 17.8. Pour ceux qui ne la connaissent pas, c’est une nébuleuse planétaire de la constellation du Lynx, distante d’à peine 1200AL, de 4AL de diamètre, soit d’une taille de 20’ vue de notre petite boule bleue pour la partie Ha. Elle est même plus grosse que la pleine Lune si on compte le halo OIII qui l’entoure et qui n’est que très rarement attrapé… Elle n’a été découverte par Purgathofer et Weinberger qu’en 1980 sur des clichés du Palomar Deep Sky Survey. Le papier de la découverte : http://articles.adsabs.harvard.edu//full/1980A%26A....87L...5P/L000005.000.html L’objet est donc faiblard, en Ha sa magnitude surfacique est estimée à 23.7mag/arcsec², et en OIII à 26.3 mag/arcsec². Une brute de 30 sec monochrome des trois couches pour vous en rendre compte : A titre de comparaison je rajoute une brute du Hibou (M97), 30sec aussi: En tirant un peu les curseurs on arrive à distinguer fébrilement quelque chose… Pour arriver à la voir un minimum, j’ai cumulé 10 heures de pose, avec le matériel et conditions suivantes : - T410mm, F/D 3.8, Wynne 3 pouces au foyer, tube construction personnelle avec araignée + PO Axis Instruments - A7S défiltré par Richard, refiltré Astrodon, Filtre Duo Narrowband (STC) OIII Ha - Echantillonnage 1.18"/pix - ciel urbain (le filtre est top pour ça) - 3200ISO – DOF – acquisitions par wifi via PRISM10, prétraitement et traitement Siril. - 1205x30" = 10h2'30" – les soirs des 15, 17, 18, 19, 20, 21, 22 et 26 mars (gêné par un arbre pour poser plus… et elle devenait basse, donc 1h30 par soir environ – elle serait idéalement à attaquer plus tôt dans l’année, et sous un ciel plus noir voire avec un meilleur filtre pour mieux choper le 0III). Version avec photométrie (VizieR) de Siril et courbes de base - on devine des trucs rougeâtres autour mais il faudrait traiter ça correctement pour les faire ressortir. J'ai enlevé environ une centaine de pose pour selectionner les meilleures FWHM/rondeurs mais les étoiles sont encore améliorables. Il reste des trucs blanchâtres il faut que je regarde ça... La couche rouge : La couche verte : La couche bleue (centre de la nébuleuse et autour), sans commentaire après 10h de pose...: Je dois régler un petit souci avec mon ftp sur ma page Astrosurf et je mets la fit pour que ceux qui maitrisent le traitement (pas mon cas) puissent faire parler la poudre si ça leur chante, je n'attends que ça. Au moins pour qu’Alain puisse la retravailler à son goût 😊. Je dois avouer qu'après 10h je m'attendais à en voir un peu plus, mais à 20m du premier lampadaire c'est déjà satisfaisant, incroyable ces filtres... J'étais prévenu de la faiblesse de l'objet, et je ne doute pas qu'un meilleur traitement la fera mieux ressortir... J'ai pris beaucoup de plaisir à la voir à l'écran… en espérant qu'elle vous plaira. Jean-Marc
  21. 19 points
    Bonjour, Petite image de la constellation d'Orion, avant que celle-ci disparaisse sous l'horizon et puis histoire de faire des tests du prochain Siril qui gère le 32bits. Il s'agit d'une intégration sur 4 nuits, répartie de la sorte : RGB : 89x60" ISO800 Astronomik Ha 6nm Clip : 83x120" ISO1600 Donc pour un total d'un peu plus de 4h. Je suis assez content du résultat, même s'il a fallu que je réduise un peu le champs de l'image à cause de mon cadrage différent dans ma dernière session de Ha. Matos : Canon 100D + iOptron SkyTracker Objectif Canon 50mm f/1.4 ouvert à f/3.2 Siril + Darktable
  22. 18 points
    Bonjour à tous, Voici UGC 7321, une petite aiguille dans la chevelure de bérénice, ultra fine (on est ici à 0.5"/p). J'ai suivi les conseils de Martin pour la couleur, c'est sans doute un peu mieux (?), mais j'ai néanmoins multiplié mon image bleue par 2 (!) avant de faire le rvb... à creuser avec mes nouveaux filtres si le problème persiste. Il y a là 1h par couleur et 4h de luminance avec le newton sw 250/1200 + paracorr2 + qsi690. Nathanaël
  23. 18 points
    Bonjour à tous, La petite 76 Taka a repris du service ce soir 30 mars sur le croissant de lune. Comme d'habitude, plusieurs séries de poses, et comme chacune a donné une image qui tient la route, la punition sera rude: 4 images à la suite! Avec le ciel qui change et la lune aussi par conséquence, je trouve chacune intéressante. Setup habituel, Takahashi FC76 avec Baader FFC et allonge de 40mm, Nikon D810 et le tout sur trépied Manfrotto. Pas simple d'harmoniser pour que la série soit homogène, on voit au traitement que le ciel éclairé voile beaucoup le disque lunaire. 1/60ème, iso entre 500 et 640. Séries de 97, 98, 60 et 87 images. Traitement Pipp, As!3, Prism10, Xnview et Pshop. Les full en double-clics si cela vous dit. Je crois que je préfère la seconde. Prenez soin de vous. A bientôt. Simon
  24. 18 points
    Réalisée sur trois nuits (pas forcément complète) mais la première nuit était sensiblement meilleure que les deux autres M51 Galaxie du tourbillon Observatoire CPAFO 1145x1minutes RC 250 sur AP 1600 Camera ZWO 071 Acquisition Maximdl 900 offset 144 flat prétraitement et traitement Pixinsight, cosmétique photoshop tous les pixels ici pour mesurer le gap photographique, voici l'une des première photo de la galaxie obtenue à la lunette de Meudon en 1897 l'observatoire CPAFO et le regroupement de 4 AVEXIENS Philippe Axel, Fredo et Thierry (qui nous rejoint un peu plus tard) (Communauté Philippe Axel Fredo d'Observatioire )
  25. 18 points
    évasion par ces temps de confinement et espoir de lendemain meilleurs...
  26. 18 points
    bonjour à toutes et à tous : pour vénus , pas facile j'ai sauvé une image couleur , en uv , les jours rallongent et il faut se battre avec la turbulence du soleil encore haut et après 17h30loc elle est dans le pommier maintenant ! pour jupiter , la transparence n'était guère mieux qu'hier , et quand elle commence à être un peu plus stable , le ciel devient bleu , difficile de continuer ! 5h20 tu : bon week-end ! polo
  27. 18 points
    Quelques shoots ce soir de la Lune avec mon 180mm 2.8 sur Nikon Z6. Pose: 1s en suivie (800 iso)
  28. 17 points
  29. 17 points
    Bon, la Lune étant pas visible depuis ma terrasse et comme je suis con et pas fin, j'ai installé un observatoire provisoire dans mon burlingue. Vous apprécierez la merveilleuse ambiance sereine qui se dégage de ce cliché poétique invitant à la langueur métaphysique, alors qu'en fait, il a été fait au d'sus d'un parking de banlieue, avec un gonze qui criait "Manu ! Tu descend ?" dans l'immeuble d'en face. Voilà, c'est tout, vous pouvez reprendre votre activité normale. S
  30. 17 points
    Bonjour à tous, Nouvelle session ce soir, toujours avec Vénus en ligne de mire. Le C8, la 290 et le W47 sont toujours sur le pont, ainsi que la 224 pour la couleur. J'en profite pour mettre en perspective mes 3 dernières captures, on voit légèrement l'évolution de la phase et de la taille apparente de la belle. Enjoy ! Et bon ciel confiné à tous. Julien 1/ W47 du 25 mars : 5000 images sélectionnées sur 50 000, 5ms gain 150, AS3+Astrosurface 2/ Couleur du 25 mars : 4500 images sélectionnées sur 45 000, 0,5ms gain 8, AS3+Astrosurface 3/ Et une rétrospective des 3 dernières captures en W47
  31. 17 points
    Bonjour à tous et toutes , Ciel pas très clean ce matin avec humidité au max , bien du mal à distinguer la p'tite rouge pas très loin , mais bon Newton maison de 400 ( de voyage ) , miroir SkyVision de 400 F/D 4 en Zérodur , capture avec Genika Astro , traitement AS!3 , R6 et PIPP . hé oui ! la revoilà la grosse , animation de 6 img le 25/03/2020 de 05h12 à 05h35 TU , caméra ASI 224MC + Barlow Meade X2 + ADC PA . la 2 de l'anim à 05h17 TU , image à 120% . simulation avec Winjupos , le 25/03 à 05h30 TU PS ; allez les artistes …………... j'attends les votre , petits ou gros tromblons Michel
  32. 16 points
    Salut, voilà en un seul post mes observations de ces derniers temps. Tout est fait avec mon T406 depuis la Vendée. - Au rayon des nébuleuses : deux observations débutées l’année dernière et achevées cet hiver. M78 (Orion) 88X sans filtre Régulièrement pointée mais jamais considérée comme étant une cible avec du potentiel : pas bien grosse, floue de prime abord. Mouai, passons à autre-chose. Finalement l’année dernière j'ai quand-même sorti une feuille pour elle et quelques détails sont sortis au fil du temps passé à la croquer : le pompon luminescent se décompose en quelques mèches de gaz. Et puis il y a aussi de la nébulosité qui nimbe l’étoile un peu plus au nord-est (en bas à droite), c’est NGC2071. On détecte aussi une écharpe très peu lumineuse qui borde M78, NGC 2067, la nébuleuse sombre (?) qui la sépare de M78 donne des allures de Lagune à l’ensemble. IC2177, La Mouette (Licorne) 88x et H Beta Encore une fois le H Beta s’est avéré être utile sur une nébuleuse « réservée à la photo ». Beaucoup d’hydrogène dans cette nébuleuse mais peu d’OIII (d’où sa réputation d’inobservable en visuel), en particulier la tête de la Mouette (Gum1 ou encore Sh2-292) n’émet pas du tout d’OIII. Avec le filtre H Beta c’est justement Gum1 qui ressort le mieux, avec son fameux canal sombre qui forme l'ouverture du bec. Il faudra que je revienne sur cette tête car l’échelle réduite du dessin (elle est toute petite sur mon dessin alors qu’à l’oculaire elle est d’une belle taille) ne m’a pas incité à entrer dans le détail. Certaines portions des ailes sortent assez bien avec par endroits la sensation de bandes de gaz qui s’étirent. Comme la nébuleuse est immense j’ai utilisé une feuille préparée avec des étoiles déjà positionnées. - Des NP : NGC2392 (Gémeaux) 880X sans filtre (Ethos 8 + Powermate 4) Ce soir-là, en vérifiant la collimation sur la polaire il était évident que le seeing était très potable, c’était l’occasion de faire de la NP. Avec un Gr de 220x l’image de l’Esquimau n’est pas si spectaculaire mais en passant à 440X la structure devient évidente. A 880X l’image est confortable, la ‘luminosité’ ne manque pas et le visage montre du détail. Je l’avais déjà dessiné il y a pas mal d’années mais il ne fallait pas rater l’occasion d’en refaire un portrait. Les joues sont bien marquées, le sourire est tordu, et toujours cette centrale d’un piqué pas commun. Abell12 (Orion) 220X et 440X avec OIII Je commence à 220X et OIII et en effet il y a bien un segment lumineux juste à l’ouest de l’étoile mu Orionis. Au départ j’ai pensé que ce n’était qu’un morceau de la NP que j’imaginais vaste, mais au final j’avais sous les yeux l’ensemble de la bulle de gaz et c’est une zone plus marquée (à l’ouest) qui m’a au départ donné l’impression d’un segment. Je monte à 440X pour mieux détailler l’objet et malgré l’OIII la lumière ne manque pas. Comme Serge l’a dit dans son récent croa du même objet, l’étoile toute proche est gênante pour apprécier la bulle mais les deux objets très différents composent un tableau esthétique et vraiment pas commun. Comme il l'a dit aussi, la forte luminosité de l'étoile met en évidence la teinte cyan de l'OIII. NGC2346 (Licorne) 220X et 440X avec OIII Idée inspirée par un post récent de Bertrand Laville. Invisible sans OIII, à l’inverse elle tolère un fort Gr avec ce filtre. Pas simple à décrypter au-delà d'une forme de rectangle ou d’ovale autour de la centrale, des bras qui en partent , dont deux (opposés) plus affirmés. - Des galaxies, ça il y en a. NGC2513 et consorts (Cancer) 220X Pas grand-chose à dire car pas de structure vue dans ces trois galaxies. NGC2513 est la plus lumineuse en bas à gauche, à droite c’est 2511 et en haut 2510. D’autres galaxies faibles sont censées être présentes dans ces environs, mais je n’en ai vu aucune. NGC2563 et ses copines (Cancer) 220X Pas beaucoup plus excitant, deux autres galaxies étaient censées être dans le champ mais elles sont restées invisibles. NGC2563 est celle de droite, en bas NGC2562, à gauche PGC23379. Arp82 composé de NGC2535 et 2536 (Cancer) 220X Duo (en interaction) très faible. Les départs de spires de 2535 sont devinés. Un noyau est perçu, les rebords du disque sont vus renforcés. NGC2146 (Girafe) 220X Jamais pointée auparavant et ce fut une belle surprise. Tout de suite on perçoit qu'elle a un petit problème de symétrie avec ses spires, ainsi qu’une bande d’absorption près du noyau. Les larges spires sont diffuses mais bien présentes, celle de droite était mieux vue que celle de gauche. NGC2403 (Girafe) 220X Là aussi structure assez étonnante, un large disque central bien vu et montrant des nodosités, un départ de spire très net, une zone HII très flashy. D’autres morceaux de spires plus excentrés sont vus mais faiblement. Hickson44 (Lion) 220X NGC3190 est la plus remarquable, formant un fuseau bien lumineux et net. Bande d’absorption bien vue, un peu à la façon d’une M104. Au nord (en bas), NGC 3193 est une elliptique sans détail. En haut à gauche, NGC3185 est encore un peu moins lumineuse que la précédente, malgré cela on perçoit le noyau et (par rares instants) un rebord renforcé par endroits ainsi qu'une barre. NGC3187 (à gauche de 3190) est faible, c’est un court segment dont on devine que les extrémités s’infléchissent, ce qui trahit l’amorce de spires. L’ensemble montre une belle diversité d’aspects, très joli ! Merci Bertrand pour ton post incitatif d'en face sur les Hickson du Lion. Hickson57, Septet de Copeland (Lion) 300X On a vite fait de passer dessus sans rien voir si on n’est pas prévenu qu’il y a un truc dans le champ ou que le grossissement n’est pas suffisant. Une carte de repérage est la bienvenue. Je mets ici une version annotée pour s’y retrouver. Ce sont NGC3753, 54, 50 et 46 qui sortent en premier, mais il m’a fallu monter à 300X voire 440X pour séparer 53 et 54, vues soudées sinon. Pour les trois autres, elles sont vues par glimpses mais sans aucun doute possible. Entre l’étoile et NGC3748 il y a une 8ème galaxie (PGC36610) mais pas vue pour ma part même en sachant exactement où la chercher. Bertrand l’a eue avec son T635. Sympathique moment passé à chasser la tachouille (d'abord sans carte) et j’ignore jusqu’à quel diamètre on peut descendre pour voir les 7 dans un bon ciel. Pour info les magnitudes vont de 13,6 (NGC3753) à 15,2 (NGC3745). C'est comparable aux magnitudes rencontrées dans le Quintet de Stephan (de 13,6 à 14,8) mais les individus sont très sensiblement plus petits dans le Septet : le grand axe de NGC3753 mesure environ 1' d'arc et les six autres galaxies ont des dimensions inférieures à cette valeur. NGC4216 (Vierge) 220X Joli trio de fuseaux plus ou moins lumineux et diversement inclinés, façon 'les Envahisseurs'. 4216 est superbe et montre un peu le même aspect que 3190 dans Hickson44 (mais elle est nettement plus grande que 3190), avec une bande d’absorption qui scalpe le bulbe. Ca donne une impression de profondeur sympa à l’oculaire. Vraiment une belle galaxie. A gauche NGC4206 est nettement plus ténue, malgré cela elle montre un peu de détails dont une virgule qui dépasse. Quant à NGC4222 à droite ce n’est qu’un fuseau diaphane. NGC4435-38, les Yeux (Vierge) 220X et 300X Beau duo de bulbes en amande, forme qui lui vaut son surnom. NGC4435 est la plus lumineuse et la structure est bien symétrique. C’est 4438 qui est la plus intéressante à cause de sa structure déformée qui rappelle NGC2146 de la Girafe, au-dessus. Déjà on perçoit une forme de parapluie à 88X. Je suis monté à 300X pour tenter de détailler le bulbe qui est tourmenté et pas symétrique, avec une sensation de bande sombre proche du noyau. A 220X le bras est (à droite) est le mieux vu, son extrémité juste au-dessus de 4435 est renforcée. Un tronçon est faiblement visible entre les bulbes des deux galaxies. Le bras gauche est nettement plus difficile à percevoir, plus trapu et plus court. NGC4762 (Vierge) 220X Etonnante galaxie vue parfaitement par la tranche et lumineuse. Un tracé à la règle serait presque de mise pour son dessin. Les extrémités m’ont semblé s’évaser avant de se perdre dans le fond de ciel. Juste en-dessous NGC4754 est visible dans le même champ, elle ne montre pas beaucoup de détail mais c’est l’opposition des genres qui est intéressante. NGC5529 (Bouvier) C’est mon premier dessin d’un objet dans cette constellation Encore un fuseau net, mais moins que 4762. Soupçon de bande d’absorption à droite du noyau et l’extrémité du bas m’a semblé légèrement incurvée. Le trio d’étoiles alignées en haut du dessin apporte beaucoup d’esthétisme à l’ensemble. C'est tout pour l'instant ! Fred.
  33. 16 points
    Bonjour, Après 3 mois d'attente de mon boitier défiltré de chez JTW, puis après avoir regrouper les adaptateurs pour monter ça sur la petite Borg, pendant que le gros setup tournait j'ai pu tester le Z6 sur la petite monture Skyguider. Quelques essais plus bas sur Orion se sont finis dans le toit avec les fils électriques en bonus, donc poubelle. Avant de le monter sur des lunettes de plus gros diamètre et sur une monture motorisée sur les deux axes permettant du dithering, voici un grand champ autour de la tête de singe, avec d'un côté M35 et IC443 Jellifish, et en bas un bout de Sh 2 -261, et entre les deux les très jolies petites nébuleuses de IC2162. Il me reste pas mal à apprendre de la prise en main, il est pilotable par l'Eagle Core et il est reconnu par SGP, je ne sais pas encore pour l'ASIAIR, pas testé. Il a un intervallomètre intégré bien pratique. J'aime la résolution qu'il permet par rapport à l'a7s. Il y a du tilt sur mon image, je travaille dessus. J'espère pouvoir poster un test de terrain de la monture Crux 140 d'ici la fin de semaine prochaine. Restez au chaud, à plus Olivier
  34. 16 points
    Ces derniers jours 19 heures de poses LRVB avec mon ASA10. La version annotée en dessous.
  35. 16 points
    Comme ça passe plutôt serrer dans mon champ je me suis abstenu de faire le trio du lion tous dans le même champs et je pense que j'ai bien fait de les séparer! Donc je vous présente NGC 3628 dit le hamburger du trio du lion ... tout seul! Beaucoup de déchet encore une fois, que ce soit dû à la turbu (FWHM plutôt très moyenne) ou souci de suivit ... problème sur l'axe de DEC je n'ai pas trop identifié le souci encore à voir donc: 27x300s de retenue en luminance sur environ 65 poses de faites en luminance 3x10x180s en Bin 2 pour les RVB. Heureusement qu'elle est assez lumineuse et le rendu est donc plutôt bon a mon goût à vous de juger maintenant. Matos habituel: 200/800 carbone de chez TS, ATIK 460 EX, filtre astrodon, monture EQ6 modifiée. Bon ciel: La FULL ici: https://www.astrobin.com/x95e6h/0/
  36. 16 points
    Bonjour, Sans prétention aucune vu mon peu d'expérience sur ce sujet, un joli croissant de Lune tout frais d'hier, un bien belle beauté bienvenue dans la situation actuelle: Prise au foyer du Newton 320mm (sans correction optique), avec une ASI174MM et un filtre passe-haut infrarouge 830nm. 5% des meilleures images de 13000 (autostakkert avec 50p d'alignement), ondelettes, et correction de contrastes + un peu de masque flou. Tout conseil est le bienvenu Bons ciels,
  37. 16 points
    Encore un essai sur Venus avec le Mewlon250 et le filtre W47 (et IRcut): plutôt une bonne surprise, la turbulence étant bien calme: La Lune avec le Nikon Z6 sur la Zeiss Telementor (63mm). Pas de suivie motorisé, ça ne facilite pas la mise au point. Que c’était beau en visuel à 120x ! Et un essai avec le Mewlon250, pour mieux voir Pétavius et ses environs. En visuel: bien net, mais des déformations continuelles. Barlow 2x et filtre rouge.camera ASI174mm. Bon confinement Jean-Yves
  38. 16 points
    Bonjour à tous, Il y a 2 ou 3 ans, lors d'un soir d'hiver où je scrutais le ciel avec une paire de jumelle dans la direction du nord, je tombe par hasard sur un vaste ensemble d'étoiles remarquables qui avait attiré mon attention. Après quelques recherches, je découvre qu'il s'agit d'un astérisme qu'on appelle la cascade de Kemble ! Ce n'est donc ni un amas ouvert, ni une constellation. Un astérisme est une figure imaginaire à l'image d'une constellation mais qui n'est pas répertorier dans la liste officielle des 88 représentations mythologique. Un exemple bien connu est le triangle d'été qui relie 3 étoiles brillante (Véga, Deneb et Altair) appartenant chacune d'elle à une constellation différente (la Lyre, le Cygne et l'Ailge). C'est en 1980, que le père Lucian Kemble, astronome amateur, décrit cet astérisme se trouvant dans la constellation de la girafe comme " une belle cascade de faibles étoiles qui dégringole depuis le nord-ouest jusqu'à l'amas ouvert NGC 1502" Cette rivière stellaire comprend environ une vingtaine d'étoiles allant de la magnitude 5 à 10 et s'étend sur environ 5 fois le diamètre lunaire. Il existe aussi un autre astérisme associé au même auteur : Kemble 2, une "mini Cassiopée" dans le Dragon. Version full à 80% : http://www.astrosurf.com/crepuscule/Perso/kemblemedium.jpg Les données d'acquisitions : Localisation : Crop sur NGC 1502 : NGC 1501 - PK144 Nébuleuse de l'Huitre ( nébuleuse planétaire), découverte en 1787 par William Herschel. Elle se trouve à 5000 année lumière et brille avec une magnitude de 11,5 (ou 13 ?). Si à 500mm de focale elle parait petite et parfaitement ronde, en réalité il faut savoir qu' elle mesure un peu plus d'une année lumière de diamètre et elle est de forme elliptique et irrégulière comme le montre la vue par le télescope Hubble. https://www.nasa.gov/content/goddard/hubble-view-of-bubbly-nebula Pour les adeptes du pouce en l'air : Merci . idir
  39. 16 points
    Bonjour, Si PETIT OURS nous a sorti des clichés de son placard, moi je les ai sortis du fin fond des wawarons ! Je vous parle d'un temps, que les plus de vingt ans, ne peuvent pas connaitre... J'avais observé avec un Newton 115/900 Perl, une conjonction très serrée de Saturne et la Lune, dans le Nord de la région parisienne. Plus au Nord, il y a eu occultation. A ma latitude de l'époque, la conjonctio a été rasante, mais les nuages sont arrivés avant. J'avais essayé de faire des photos avec le Minolta SRT 101 de mon père, une péloche fp4 et un adaptateur que j'avais trouvé pour une fortune dans un magasin d'astro sur les quais... Avec une barlow de je ne sais plus combien de cm de long et un relevé de miroir musclé, il ne fallait pas s'attendre à des miracles de netteté. En plus pour bien expopser Saturne, la Lune s'est transformée en fromage blanc surex. Mais voilà, le souvenir est là, encore bien présent. j'ai retrouvé le neg, l'ai scanné, un peu nettoyé avec PS. Puis j'ai eu envie de remasteriser (comme on ne dit pas en bon français) cette image avec mes photos actuelles. Juste un hic, en 1973, Saturne présentait son pôle Sud. Au diable ce "petit détail", j'ai retourné l'image et en en prenant une de 2017 pour avoir à peu près la même ouverture d'anneaux. Les puristes vont hurler, ce n'est plus là de la sciences, juste une image pour faire joli C'était la minute rétro, ok, je ne recomencerai plus... peut-être
  40. 15 points
    De belles conditions hier soir pour imager la Lune. J'ai commencé par ma lunette APM 107/700 avec le Nikon Z6 (et une Barlow 2x): Addtion des bruts sous Astrosurface. Les petits détails se déformaient continuellement, et se retrouvent donc épaissis une fois le stack réalisé, baissant la définition de l'image. 13 et 18 bruts additionnées et ondelettes. J'ai ensuite installé le Mewlon de 250mm, pour voir tout ça de plus près. Le seeing le méritait: Avec filtre rouge et Barlow. Camera ASI174mm. Jean-Yves
  41. 15 points
    Quand il ne reste plus que ça à voir de sa fenêtre..., parce que je suis encore au bon azimut pour ça! (Nord en bas)
  42. 15 points
    La vénus du jour par bonne condition MAK 180 sur EQ6 ASI 178 + filtre UV PIPP + AS3 + Astrosurface
  43. 15 points
    Hello ! Le confinement nous permet de faire plein de choses qu'on a jamais le temps de réaliser en temps normal, dans le brouhaha chaotique de nos vies trépidantes : se lever le matin avant 10 h, sortir chez Auchan remplir le frigo avec des 16, retourner chez Carrouf acheter les knackis oubliées, faire la queue devant le comptoir Paris-Turf, bref, nos vies habituelles… Alors voilà, ces derniers jours, @ValereL et moi avons terminé un vieux projet vidéo… Valère a créé la vidéo, la mise en musique, et je l'en remercie du fond du cœur. Il s'agit d'une plongée dans la Voie lactée, en direction de la nébuleuse de la Lyre… J'ai pris toutes les images au Nikon, mais les optiques sont de plus en plus grandes : 50 mm, 300 mm, 3500 mm et finalement… 10 000 mm... Ce film n'aurait pu être réalisé sans l'ESO, sans @frédogoto, sans Jean-Pierre Rivet et sans David Vernet, de l’Observatoire de la Côte d’Azur, que je remercie au passage. Vous pouvez ouvrir directement la vidéo sur le site de Science et Vie, et choisir la résolution sur You Tube, nous vous recommandons fermement de la visionner en haute définition et, bien sûr, de mettre le son… Bon voyage et merci encore Valère ! S https://www.science-et-vie.com/ciel-et-espace/en-video-une-plongee-vertigineuse-dans-la-voie-lactee-55053
  44. 15 points
    Salut J'espère que tout va bien de votre coté! Ici, on a eu droit à deux nuits dégagées d'affilées. Alors, j'ai visité deux cibles!!! Voici la première CT16 f4 sur EQ8 QSI683wsg à moins 45 degrés Filtres Astrodon LRVB=200-30-30-30 minutes. Bin 1x1, et Sub de 5mn. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement Martin
  45. 15 points
    Bonjour à tous, Encore et encore des images de Vénus mais celle là c'est juste pour le plaisir de partager avec la communauté. Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas, les conditions étaient vraiment très moyenne avec une grosse turbulence bien présente. De ce fait l'image n'est pas exceptionnelle L'important c'est de participer Nico
  46. 15 points
    Bonjour à tous Hier, la transparence était excellente mais avec une turbulence un peu plus présente que le 19. J'ai donc de nouveau mis à contribution le 254. J'ai également repris le traitement de mon image du 19. J'ai appliqué exactement le même traitement sur celle d'hier mais avec moins d'images compte tenues des conditions. La différence dans l'évolution du diamètre apparent de la planète est assez sensible en quelques jours seulement. Pascal
  47. 15 points
    Salut, Encore un excellent ciel la nuit dernière, le vent à légèrement diminué malgré quelques coup violent de temps en temps, et avec une température de 3°C, le ressenti est en-dessous de 0°C 1ère cible, Vénus au C8 + Barlow x2 + ASi 120mm +IR, mais ça bouillonnait pas mal ! Puis direction Messier 106, Montage du Newton 200 / 1000 + Canon 1000D + MPCC + CLS clip, 800 iso Addition de 24 poses de 5 mn ( 2h ), une dizaine sont passées à la corbeille ( secousses à cause de ce satané vent ) La full : Enfin, une mesure de magnitude limite sous Aladin, ou une légère tachouille de magnitude 22.18 apparait faiblement , la bonne transparence du ciel y est pour quelque chose ! Pas mal pour un APN d'entrée de gamme et seulement 200mm de diamètre Daniel
  48. 14 points
    Bonsoir, Bonjour, J'ai encore eu quelques éclaircissements pendant plusieurs nuits et j'ai pris M96 dans le lion. En tout, j'ai eu un temps d'exposition de 8h avec beaucoup de pertes. PHd2 a perdu l'étoile guide plusieurs fois, aucune idée de la raison... le Lodestar fait parfois que des images noires ? Le câble USB est bien fixé!? Optique de l'ACF 12" avec l'Astrodon à filtre LRGB Atik11002 sur l'Alt5. Merci à l'avance pour vos suggestions et remarques.
  49. 14 points
    Bonjour à tous, Aujourd'hui je vous présente une image de Vénus faite hier le 28-03-20. Les conditions étaient assez bonnes avec un seeing très correct, ça change du 26-03. Se sera certainement la dernière avant une semaine disette, la météo ne semble pas très favorable. Voici la planche du 28-03-20 Voici la petite animation sur près d'une heure: Plus d'infos ici: https://astrob.in/5j1ynp/0/ Voilà il me reste pas mal de ser luanire à traiter maintenant Nico
  50. 14 points
    Bonsoir à tous et toutes , Hé oui ! ! c'est fini à Biscarrosse départ demain matin mais ce n'est qu'un aurevoir , hein Alain Newton maison de 400 ( de voyage ) , miroir SkyVision de 400 F/D 4 en Zérodur , capture avec Genika Astro , traitement AS!3 , R6 et PIPP . Jupiter avec la p'tite anim de 10 img , le 27/03/2020 , de 04h21 à 05h02 TU , caméra ASI 224MC . avec un gros " zigouigoui " plein centre à 05h23 TU . les images sont taille de capture . Jupiter avec Europe à 05h33 TU , traitement AstroSurface Hélium , merci Lucien celle du dessus 05h33 traitée séparément avec AS!3 et R6 . Michel