Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 09/30/20 in Posts

  1. 29 points
    Ciel assez stable cette nuit pendant 2 bonnes heures. J'ai rapidement traité une image dans le lot, il y a sans doute de quoi faire une petite animation sympa dès que j'aurais le temps de toute traiter Vixen VMC 260 avec Barlow 3x et caméra ASI 290 MC
  2. 28 points
    Bonjour Comme hier on avait une superbe journée bien chaude mais pas trop, agréable pour la marche et l'astro. J'avais prevu de shooter Big a l'heure ou je commence nuage bein donc vaisselle tranquille et gain a fond expo a 100 ms pour la gardé dans le capteur sur le pc J'avais peine fini ma vaisselle que la planète etait sature me permettant de faire les réglages pour 4 ser avant les nuages puis rebelote pour le suivi jusqu'a une belle ouverture qui ma permis de faire aussi la belle aux anneaux et un peu la lune par contre j'ai été moins patient a mes réveils a 1 heure et 2 heure ou j'ai jeter l'éponge pour allez dans les bras de Morphée Clic C8 kité Mewlon asi 224mc barlow 2.5x Kepler adc zwo ir cut Asi3 50/100 de frame conservé Astrosurface Wj only Diameter=40.64" Magnitude=-2.37 CMI=273.4° CMII=35.5° CMIII=132.7° (during mid of capture) FocalLength=5750mm (F/28) Resolution=0.13" Date=290920 Mid(UT)=174637.741 Frames captured=9713 File type=SER ROI(Offset)=391x265 FPS (avg.)=161 Shutter=6.174ms Gain=380 (63%) Limit=60 Secondes J'ai tapez plus sur les ondelettes les fines vue le nombres d'images stacker la déroté seul Dix Ser quand cela c'est ouvert bien mais lame embué vers la fin Déroté désoler V pour toi te met une bio Apres pour Saturne c'etait impressionnant la stabilité bien sur j'avais fais mes texto au copain seul Chris apres a collimater le Mewlon pour shooter Mars Clic Diameter=17.16" Magnitude=0.51 CMI=137.8° CMIII=226.0° (during mid of capture) FocalLength=5850mm (F/29) Resolution=0.13" Filename=2020-09-29-1857_8-S-L.ser Date=290920 Mid(UT)=185753.058 Frames captured=9512 ROI(Offset)=305x260 FPS (avg.)=31 Shutter=31.54ms Gain=360 (60%) USBTraffic=80 HighSpeed=on Gamma=50 (off) Histogramm=45% Limit=300 Secondes Asi 2 Astrosurface WJ only attention sur certain ser je pouvais gardé 90/100 des frame ce que j'ai filmé en live a l'ecran du pc avec le telephone on vois le pad par reflet le gif La déroté Seul deux morceau de lune même montage 290MM ir cut image réduite a 80/100 Voila dans l'attente du Post des premiers images de Christophe avec le Mewlon de Damian je vous souhaite une belle soirée
  3. 28 points
    Bonjour, Durant une pause du télé-travail, ce matin, j'ai pu capter cette Vénus noyée dans les lumières d'un ciel déjà très clair. La transparence était assez médiocre avec une forte humidité dans l'air. Le résultat est assez sympathique il me semble. Désormais je ne pourrai plus revenir ici souvent et activement. Bon ciel, Lucien PS : j'ai ensuite un peu adouci les contrastes car j'ai un écart entre le site et mon écran.
  4. 20 points
    Bon ... j'avoue que le titre est racoleur Mais la nuit dernière avec le VMC260, j'ai pu faire 37 acquisitions vidéo de 5 minutes donnant 37000 images chacune ... soit un total de plus d'un million d'images. Bon, ça c'était pour justifier le titre Sur les 37 fichiers SER j'en ai conservé 27, puis avec Winjupos, j'ai fais des images intermédiaires, histoire d'avoir assez d'images pour faire l'animation à peu près fluide que voilà, qui va de 22:15 TU à 01:12 TU ... que je dédie à mon ami Gégé ...
  5. 16 points
    Salut Ça présageais rien de bon au retour du travail ce lundi! Euh non mardi à une heure du matin Il y avait de forte rafale de vent et un voile assez bien installé Je l'ai pointé. Et belle surprise malgré une forte turbulence! De beau détails était visible. Alors j'ai shooté! Je vous propose trois versions. Et vous demande votre avis! question de m'ajuster pour les prochaines... C11 + barlow 3x sur EQ8 ASI120mm et Filtres ZWO RVB Traitement AS!3 , AstroSurface, et PS Bon visionnement Matin
  6. 16 points
    Bonsoir les martiens . . . et les martiennes Après une semaine de nuages, les météos promettaient un ciel dégagé. Et . . . miracle, c'était vrai J'ai donc mis le chauffe-eau à rafraichir de bonne heure pour être prêt le moment venu. Toujours le M809 de 200mm à F10 avec barlow 2x, barrette à filtres, ADC et ASI 224MC. La danse habituelle de 23h à minuit puis la turbu c'est bien stabilisée. J'ignore si ça peut jouer, mais il faisait 4°C à minuit et 2,5°C quand j'ai stoppé à 3h. Par contre j'ai du jongler avec des alternances flou/net qui ne m'ont pas facilité la mise au point. Néanmoins, j'ai accumulé 3 heures de films avec une qualité assez homogène. J'en ai 3 un peu meilleures que je vous propose, c'est un premier jet soumis à vos remarques La première à 0h50 TL 6000 images sous Autostakkert, Astrosurface, niveaux et colorimétrie PSP. La seconde à 1h40 TL : même traitement Et la dernière à 2h50 TL : Je vais tenter une animation avec mes 19 films de minuit à 3h mais . . . patience Mon ordinosaure sous XP menace de faire une grève sans préavis C'est long, trèèèèsss loonnnggg le traitement planétaire Voilà pour aujourd'hui les amis, vous me dites et j'améliore Je vous souhaite une excellente soirée, AG
  7. 15 points
    Bonjour à tous, Pour faire suite au Quintette de Stephan, voici le Groupe de Deer Lick (Groupe NGC7331, Caldwell C30) un groupe de galaxies situé également dans la constellation de Pégase. La galaxie principale NGC7331 est distante de 42 millions d'années-lumière et a un diamètre de 100 000 années-lumière. Les autres galaxies du groupe sont NGC7335, NGC7336, NGC7337, NGC7340. Ces galaxies sont situées à des distances respectives de 332, 365, 348, 294 millions d'années-lumière et sont donc beaucoup plus éloignées. Comme pour le Quintette, une cible qui nécessiterait plus de temps de pose... et un petit recadrage à 25% de pixels pour annotations : * Acquisitions : - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100. 40 images de 5min, toutes les images retenues (soit 3h20min de pose). Nuit du 13 au 14 septembre. Logiciel d'acquisition : Sharpcap * Optique : - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1900 mm de focale (mesure astrométrique). Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium. * Monture : - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding * Prétraitements : - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle + rejet Winsorized sigma clipping) de 40 images (100% des images) avec masters dark, offset, flat (11 darks, 100 offsets, 100 flats). Logiciel : Siril * Traitements : - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme. - Masque de fusion : transformation de l'histogramme avec plus de basses lumières. - Réglage des tons foncés / tons clairs. - Réduction du bruit chromatique. - Masque de fusion : traitement par ondelettes. - Ajustement des niveaux. Correction gamma. Saturation. - Masque de fusion : contraste. - Logiciels : Siril, CS2 * Lieu : - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page : http://encelade18.free.fr/photos/NGC7331.html
  8. 15 points
    Bonjour les amis, ça décoiffe là haut ! Un petit moment de calme entre midi et 14h00... Quelques petits anneaux subsistent, je viens de terminer une bague tilt en 31.75 donc ce sera la fin des anneaux ! Lunette 228 mm H-alpha modifiée PST 1 A + BF-15 + Barlow 1.8 + 50 mm de tirage / Basler 1920-155. 200 images sous AS3 et Astrosurface. Phil Version d'origine légèrement réduite : Et version couleur :
  9. 13 points
    Bonjour, Essai sur le rapprochement relatif de la Lune et de Neptune hier soir (29.09.2020), au téléobjectif de 135mm ... pseudo HDR de 4 secondes pour Neptune et les étoiles et 1/800 de seconde pour la Lune, à 400iso ...
  10. 13 points
    Bonjour, En attendant que la Lune s'extirpe des nuages pour imager le rapprochement avec Neptune (cf. post y relatif) ...
  11. 11 points
    Bonjour le groupe, Voici une planche montrant le meilleur de ma nuit du 26 septembre. Bonne nuit avec des moments de très bon seeing mais beaucoup de turbulence à haute fréquence. La première image est celle qui m'a servi pour les multiples essais de traitement que j'ai postés il y a quelques jours. Images toutes représentés à 150% de la taille d'acquisition (drizzle 1.5x dans AutoStakkert!3). Par conséquent, comme les pixels de la QHY290 sont plus petits que ceux de l'ASI224, l'image à la QHY est plus grande. Notez que grâce au bon seeing les images en lumière visible sont plus nettes que l'image infrarouge (2), grâce à leurs longueurs d'onde plus courtes. Le travail à la QHY monochrome est beaucoup plus long qu'à la caméra couleur. Le gain en vaut-il la chandelle? Peut-être... Et maintenant attendons le retour du beau temps! Daniel
  12. 10 points
    salut la compagnie, Profitant d'une accalmie et sollicité par sauveur qui shootait les gazeuses je me mis mis à la collim du mewlon hier soir pour faire une cession sur Mars,ça a été assez rapide à régler heureusement,même si j'aurais pu paufiner mais ce sera pour une autre foi ,j'avais eu quelques conseils quelques jours avant pour un premier essai je suis plutot content,surtout qu c'est prit à travers les nuages qui ont persistés un bon moment une première Mars à la224,avec 3x et adc une de fin de série,même montage puis une faite à la 290,j'ai fais un mix d'ir et de filtre bleue bas de gamme dans winjupo sur le quel jai mis la couleur de la 224 en suivant le tuto de Jean Luc,c'est très bien expliqué ! puis juste pour le plaisir avant de tout ranger voilà soyez indulgent c’était une cession d'essai on remet ça cette nuit ,Sauveur c'est occupé des gazeuses avec le mewlon ce soir! bonne soirée Christophe
  13. 8 points
    Bonjour à tous, Une petite Mars capturée entre les nuages Elle à été prise au 200/1000 + barlow X5 + Asi 224 MC Très peu de turbulences mais une mauvaise transparence qui m'a obligé à augmenté le temps de pose de 4ms à 11ms et du coup les fps de capture chutent de 200 à 90 Le limbe est un peu arrangé sur Photoshop Bon Ciel Marc
  14. 8 points
    Evidemment... y'a des gens qui prennent de l'insuline tous les deux jours, donc oui, des exemples, y'en a plein.
  15. 8 points
    Bonjour, reprise de mon activité pour terminer le télescope. Grace à vos conseils j'ai collé comme prévu le support du secondaire sur la lame. j'ai utilisé les billes de verres que m'a fournis @pierre_charpentier pour régler l’épaisseur de colle J'ai fait un premier essais sur une lame de verre pour tester la procédure et la qualité du collage test avec un kg en bout de tige tout est OK aussi j'ai utilisé la même procédure pour le collage final: voila il me reste à finaliser le tube avant de faire un star test et d'envoyer le miroir à l'aluminure bon ciel jean
  16. 8 points
    Salut à tous, Bon vous l'aurez compris, après des nuits turbulentes et venteuses au Col de Restefond, nous avons donc décidé de bouger et de refaire 6 ou 7h de route pour aller tester le ciel des Cévennes. Plus exactement du côté de Lanuejols au camping des Pradines. Il y a trois choses appréciables là-bas : des toilettes, des douches, de l'électricité... avec un joli ciel en plus. Je vais publier quelques mesures comparatives sur des images pour donner une idée des différences de transparence. Le ciel de haute montagne reste clairement plus transparent. Nous avons eu de belles nuits stables dans les Cévennes, mais un poil brumeuses donc un peu claires sur l'horizon. Mais quel plaisir d'imager avec 15°C au milieu de la nuit on se serait cru en été (on était en été). On a passé d'excellente nuits pour finir nos travaux. départ du spot des prairies : Installation avant la nuit une fois arrivé dans les Cévennes .... Saletée de tente de XXXXXXXXXXX : Voici donc une image commencée dans les Alpes, au col de Restefond, puis fini dans les Cévennes étant donné la turbulence immonde du col. Après une première image mal cadrée (moitiée basse, j'ai décidé d'en faire une seconde pour élargir un peu le cadre de cette nébuleuse splendide qui le méritait bien. Précision entre 2,5 et 3''... pas simple cette affaire notamment pour la moitiée haute de l'image. Elle mériterait bien aussi un peu plus de poses... mais j'y retournerai c'est sûr : NGC 1333 - Conditions de prise de vue : lieu : Col de Restefond + Lanuejols Tube : NewThom 250mm f/4 - Axis Instrument + Miroir Terence Monture : 10micron Hps1000 camera : ASI183mm pro en imagerie - ASI 120mini en guidage prise de vue : gain 111 - binning 2 - échantillonnage 0.93 - refroidissement -20°c - offset 25 logiciel : prism v10 (session+pré-traitement) - siril - photoshop poses :2 x ( L(25x300sec)+ RVB (9x300sec)) à peu prés.
  17. 8 points
    À l’appui de ce que j’ai avancé plus haut, on peut aussi remarquer combien Musk lui-même s’ingénie à surfer sur la confusion des genres de SpaceX à Tesla et réciproquement. Ainsi le 10 juin 2018, il n’hésitait pas à tweeter : Métaphoriquement dans l’inconscient muskien (tout comme dans l’inconscient collectif américain au sens large) c’est la Tesla et non le Starship qui symbolise la conquête de l’espace et de nouveaux horizons (tout comme le cheval fut celui de la conquête de l’Ouest dans l’inconscient du cowboy). Si la banyole occupe une place aussi centrale dans la culture américaine, ce n’est pas pour une autre raison : elle matérialise le transfert, voilà un siècle, de la puissance et de la versatilité du cheval en tant que vecteur d’exploration, de mobilité et d’appropriation des grands espaces, vers l’automobile naissante, dont la première, la plus célèbre et la plus populaire représentante fut sans conteste la Ford T. Sans même qu’on s’en rende compte, le "horsepower" (hp) devint ainsi l’unité usuelle de puissance automobile, en référence à son équivalent animal : les mots en disent long quand on y réfléchit un instant C’est pourquoi le coup de pub de Musk consistant à balancer sa Tesla dans l’espace a d’abord été un coup de génie marketing qu’on doit absolument lui reconnaître : nul message subliminal ne pouvait être plus puissant pour promouvoir d’une pierre deux coups, auprès de ses compatriotes et investisseurs, la destinée grandiose de ses deux sociétés phares ! Et cela se retrouve - pour nous en apparence contre toute logique, mais de façon parfaitement explicable sur un plan psychologique quand on s’intéresse à l’histoire des États Unis - dans la valorisation boursière insensée de Tesla en regard de celle des grandes compagnies automobiles historiques, Ford en tête : c’est Tesla à présent qui incarne la conquête de nouveaux territoires virtuellement illimités, les rêves de liberté débridée, la puissance industrielle et technologique, les potentialités infinies, les destins hors du commun ! En somme : rien moins que le rêve américain !
  18. 7 points
  19. 7 points
    Il y a eu une occultation de ce type en Mars 2007 que j'ai prise. Si ça peut vous donner une idée : Bonne soirée, AG
  20. 6 points
    Seulement 50min de pose (10x5min) au 6D 1600 iso f/d 4.7. jérôme
  21. 6 points
    Bonjour, Une petite Mars d'hier soir au C8, Un peu mieux que les precedentes L'image est au C8,avec une barlow mizar etl-2 avec divers bagues allonges, un adc et l'asi 385. D'après Firecapture, je serais à 5500 de focale. 3min, 25%, deconvolution weiner avec une pincée d'ondelettes, mais vraiment très peu. Je traiterai les autres videos plus tard. Bon ciel Edit: une autre de la série:
  22. 6 points
    Tous les bons mots sont dans ta logique roul, mais pas dans le bon ordre : C’est au contraire parceque les inepties de Musk nous amusent que nous ne détestons pas écrire sur l’homme que tu adores Quant au lien entre SpaceX et Tesla, il a été établi et motivé par Musk himself avant même l’ouverture de ce fil, lorsqu’il a propulsé sa propre Tesla sur orbite martienne pour faire le buz et battre successivement trois fabuleux records automobiles : accélération, vitesse, puis distance franchie sans refaire le plein ! C’est factuel. Toutes nos interventions collent donc remarquablement au sujet ; c’est toi qui es largué. Aussi je reste fasciné par ta façon de retourner les choses et d’interpréter la réalité sous l’angle de ton parti-pris personnel défiant toute objectivité !
  23. 5 points
    Merci Christophe, Merci Daniel. Ce sera dommage pour la suite avec Mars cette fois. Les conditions étaient moyennes mais on ne va pas se plaindre tout le temps. Lucien
  24. 5 points
  25. 5 points
    Merci beaucoup !! En attendant j’ai celles-ci qui sont ont beaucoup moins de temps de pause -Amas d’Hercule :30” -Pleiades :12’ -Lune: juste une photo normale -Voie lactée :30”
  26. 4 points
    bonjour, voici quelques photos que j’ai prises le week end du 12 septembre( j’ai 15 ans) l’astrophoto est ma passion et je voudrais vous partager mes photos, si vous voulez des détails sur les photos hésitez pas à demander )
  27. 4 points
    Salut à tous On continue de traiter tranquillement les images acquises ces dernières semaines, avec ce petit et lointain amas globulaire du Dauphin ngc 7006. Amas de petit taille qui demande pas mal de poses pour révéler sa périphérie. Pas mal de galaxies lointaines, répertoriées dans le catalogue PGC, viennent agrémenter ce champ. Les données techniques : CTA 320 f/d 4 (correcteur Wynne Keller) Caméra ZWO ASI2600MC 161 poses de 120 secondes à -15°c (1x1) N'hésitez pas à cliquer sur l'image pour la voir en pleine résolution @+ Christian
  28. 4 points
    juste une mise au point pour moi regarder un paysage aussi beau et regarder les étoiles qui se lèvent, c'est de l'astronomie, et connaitre l'azimut de son paysage favori aussi. Chasser le mince croissant de lune, de Vénus, et les deux ensembles, aussi. Et faire des repérages dans ce but, je trouve ça sympa. Avoir des émotions quoi à bientôt
  29. 4 points
    Je vois qu'il y en a qui aiment pomper ici (pardon, trop facile) Internet est une innovation technique, pas un progrès, le progrès est un jugement moral, pas une technologie, et comme dans toute innovation, il y a du très bon, et du très mauvais. La différence n'est pas entre les amishs et les Shadocks, la différence est entre ceux qui parviennent à voir où se place le curseur, et ceux qui pensent, ou tentent de nous faire croire, que le curseur n'existe pas, comme notre Président. En dépit de l'extrême richesse des informations qu'on trouve sur le net, de certains intervenants sur les forums, etc... internet et son côté gratuit est un piège pour les gens qui n'ont pas compris que trouver des informations par soi-même demande de dépenser du temps, de l'énergie et de l'intelligence, et que les médias (presse, livres etc) sont un moyen de retrouver de l'organisation et de la synthèse (et donc d'en gagner, du temps). J'en ai suivi aussi des fils astrouf de haute qualité, on y trouve des perles rares, et aussi beaucoup de déchet de trollage, et ils ne peuvent pas remplacer des articles de fond écrits par des gens compétents. J'ai passé énormément de temps (avec bonheur certes !) à éplucher internet sur les sujets qui me passionnent, mais au final rien ne me fait plus progresser qu'un bon livre. Non, on ne trouve pas tout sur le net non plus...
  30. 3 points
    La maison de Céphée, une demeure bien poussiéreuse ! Pour le roi des Ethiopiens c'est pas gratifiant, mais pour nous, qui sommes un peuple admiratif des royaumes célestes, c'est un joyau pour nos yeux. Ces poussières célestes sont d'une telle beauté, qu'elle est comparables à celle d'Andromède, la fille du roi, qui suscite souvent la jalousie des nymphes. Mais pour toi homme moderne qui lit ces lignes, et qui imagine des formes animales, tel un requin, laisse-moi te dire alors que je n’y vois que des silhouettes féminines aux longues robes avec des formes voluptés et généreuses! Mais ne nous égarons pas dans ces rêveries mythiques et lointaines, revenons plutôt à notre réalité d'homo "scientificus" ! C'est en examinant les plaques photographiques de l'observatoire du Mont Palomar dans les débuts des années 60, que l'astronome Beverly T. Lynds définit 2 catalogues de nébuleuses : LBN : Lynds Catalog of Bright Nebulae . Catalogue de nébuleuses brillantes. LDN : Lynds Catalog of Dark Nebulae- Catalogue de nébuleuses obscures. Les catalogue LBN et LDN comptent respectivement 1255 et 1791 nébuleuses, visibles dans tout l'hémisphère nord et une partie de l'hémisphère sud. Voici donc une région bien riche en ces nébuleuses avec quatre gigantesques colonnes de matières qui se dressent dans un champ de 3.7° x 7.2° dont l'une d'elle bien connue, est surnommée la nébuleuse du requin(LBN535+LDN1235). Elles sont souvent imagées individuellement ou par deux, mais rarement toutes les 4 (LBN 532 528 535 558) sont rassemblées dans une même photo. Dans ce même champ nous pouvons également trouver trois autres curiosités d’un tout autre genre : - la nébuleuse planétaire DeHt5 en l'honneur des astronomes J. Dengel et H. Hartl qui ont en fait la publication en 1979 à partir également de l'étude des plaques du Mont Palomar (Palomar Observatory Sky Survey (POSS)). - Rémanent de supernova SNR 110,3 + 11,3. Longue structure rouge filamenteuse traversant le champs gauche de la photo et rendu bien visible grâce à des acquisitions en Ha. - Trois Nébuleuses bleues par réflexions cataloguées par Van Den Bergh à partir du POSS (Vdb152 - 149- 150). La photo : La full (7411 x 3846 pixels) : http://www.astrosurf.com/crepuscule/Perso/ldn1235full.jpg les données d'acquisitions : Légende : Localisation et champ : Les panneaux de la mosaïque avec Aladin : Une idée du signal : Pour les adeptes du like : Merci et bon cieux ! idir
  31. 3 points
    Bonsoir et merci à Optrolight et Alain voici celles de ce soir, car la belle vient de se lever. bonne chance, aussi
  32. 3 points
  33. 3 points
  34. 3 points
    Bonjour à tous, voilà, le séjour Chavadrôme 2020 est terminé, avec un beau bilan de 6 nuits claires Cette année pour la 20ème Chavadrôme, nous étions jusqu'à 26, un record, surtout avec le Covid et les respects de distanciation ! Pour le moment je ne suis pas encore rentré chez moi, je passe une semaine à Nice chez la frangine J'en ai profité pour traiter rapidement les dernières images du séjour, notamment une grosse mosaïque des dentelles. Matériel utilisé : Taka FSQ106EDX3 sur EM200 Temma2 ASI2600MC refroidie à -10°C Guidage à l'OAG ZWO + ASI290 mini Filtres Optolong L-Extrême + L-Pro Le tout piloté par ASiair pro et tablette Galaxy Tab S6 Le traitement pour toutes les images : Pré-traitement avec le nouveau SiriL 0.99.4 béta et les nouveaux scripts universels (APN + caméra) mixage des poses L-Extrême pour le HOO et les poses L-Pro pour la couleur des étoiles sous CS5 Topaz Denoise AI et CS5 pour la finition Cliquez dans les images pour obtenir les full en 4k. Mosaïque de 2 plans sur les dentelles : 40x180s L-Extrême + 20x30s L-Pro pour chaque plan (réducteur 0.73x) M8-M20 nébuleuses Lagune et Trifide : 20x180s L-Extrême + 15x180s L-Pro (réducteur 0.73x) NGC7635 la bubulle et M52 en très grand champ : 30x180s L-Extrême + 30x30s L-Pro (réducteur 0.73x) IC63 le Fantôme de Cassiopée : 30x180s L-Extrême (réducteur 0.73x) IC1805 nébuleuse du Cœur : 30x180s L-Extreme (réducteur 0.73x) IC5146 Cocoon Nebula : 30x180s L-Pro (au foyer) M33 galaxie du Triangle : 30x180s L-Pro (au foyer) pas très satisfait du traitement ici, je la reprendrai à mon retour à la maison M74 galaxie dans les Poissons : 11x180s L-Pro (au foyer) NGC891 galaxie dans Andromède : 12x180s L-Pro (au foyer) M42 pour rigoler : 12x180s L-Pro (au foyer) NGC1499 nébuleuse Californie : 40x180s L-Extrême (réducteur 0.73x) mal cadrée Double amas de Persée NGC884+869 : 40x30s L-Pro (réducteur 0.73x) M45 les Pléiades : 10x180s L-Pro (réducteur 0.73x) NGC7293 nébuleuse Helix : 20x180s L-Extrême (réducteur 0.73x) manque la couche couleur L-Pro dommage IC1396 nébuleue de la Trompe d'éléphant : 20x180s L-Extrême (réducteur 0.73x) avec un essai de pseudo SHO NGC7000 nébuleuse North America + Pelican : 29x300s L-Extrême (réducteur 0.73x) traitement noir et blanc que je préfère largement Et une dernière M31 : 32x120s L-Pro (réducteur 0.73x) sans décramer le cœur cette fois Voilà, c'est tout pour cette année, c'est déjà pas mal je trouve, la 2600 est vraiment fantastique à utiliser, et avec l'ASiair, c'est un vrai bonheur !!
  35. 3 points
    Une autre version d'une image de 2018 avec le ASA20 de Chilescope. 1 heure de SII bin2, 1 heure de OIII bin2 , et 3 heures de Ha bin1 soit seulement 5 heures de pose.
  36. 3 points
    Bonjour à tous, Voici le Quintette de Stephan (Arp319), situé dans la constellation de Pégase. - Les galaxies NGC7317, NGC7318a, NGC7318b, NGC7319, NGC7320c sont distantes d'environ 340 millions d'années-lumière. - La galaxie NGC7320 est distante d'environ 40 millions d'années-lumière et ne fait pas partie du même groupe de galaxies. Une cible petite et faible qui nécessiterait bien plus de temps de pose Recadrage à 25% de pixels pour annotations : * Acquisitions : - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100. 45 images de 5min, tri de 31 images retenues (soit 2h35min de pose). Nuit du 12 au 13 septembre. Logiciel d'acquisition : Sharpcap * Optique : - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1900 mm de focale (mesure astrométrique). Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium. * Monture : - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding * Prétraitements : - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle + rejet Winsorized sigma clipping) de 31 images (70% des images) avec masters dark, offset, flat (11 darks, 100 offsets, 100 flats). Logiciel : Siril * Traitements : - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme. - Masque de fusion : transformation de l'histogramme avec plus de basses lumières. - Réglage des tons foncés / tons clairs. - Masques de fusion : contraste, traitement par ondelettes. - Saturation. Réduction du bruit chromatique. - Ajustement des niveaux. Correction gamma. - Logiciels : Siril, CS2 * Lieu : - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page : http://encelade18.free.fr/photos/Arp319.html
  37. 3 points
    Et pour sortir un peu du strict sujet, tout en restant dans le système solaire, un autre dessin de M Dollfus
  38. 3 points
    Il est par ailleurs hautement - paradoxal/savoureux/consternant - (rayer la mention inutile) de voir Roul s'auto-proclamer une nouvelle fois "arbitre des élégances" de ce fil et de bien d'autres comme si, de son point de vue, ce rôle éminent lui était dévolu comme une évidence. En même temps, quand on se permet de déclarer venir sur Astrosurf pour - je cite : "exercer sa patience" , rien ne peut plus surprendre.
  39. 3 points
    Merci @Sauveur, @Billyjoe, @ALAING, @Optrolight, @wilexpel C'est tout a fait possible. J'en ai traité une autre d'un peu avant, ça me paraît un poil mieux.
  40. 2 points
    bravo Christophe Et merci pour le prêt chez toi de ton tube je mets au four Bon ciel
  41. 2 points
    Jolie planche , c'est du beau travail , bravo
  42. 2 points
    Put... c’est beau ca le ferait bien en tirage 2mx2m sur un mur Excellent !
  43. 2 points
    Merci Will, en voici une autre bien sympa aussi
  44. 2 points
    moi je dis bravo alain car là : c'est réaliste !!!! mica
  45. 2 points
    Salut Philippe, Salut Romain, A capteur bizarre, questions bizarre... Logique, non ? Pour commencer, je rappelle que grâce à QHYCCD, et ce depuis quelques jours seulement, nous savons enfin de manière claire et certaine que les IMX294 "Quad Bayer" et IMX492 sont juste des capteurs standards mais forcés en binning 2x2 soft. Pas de binning hard mais un bruit de lecture très faible, ce qui compense. Ca aurait été si facile à Sony de le préciser clairement dès le départ dans les données de son capteur !! Ben non, c'est à nous de deviner.. Je le répète, je n'utilisais pas Facebook dans le passé, je n'utilise pas Facebook maintenant et je n'utiliserais jamais Facebook dans le futur ! De plus, il y a un forum QHYCCD pour poser des questions. Mais les réponses ne viennent pas, c'est un vrai désert... Tout ça à cause de Bullshitbook... Enfin, j'avais posé la question en MP à Qiu, qui m'a fait la même réponse. Je m'apprêtais à le poster quand tu as déboulé comme un taureau en furie dans une arêne de corrida ! Donc pas de mode de lecture spécifique direct en Bin 3x3. Ca, OK. Ensuite la 1ère phrase est pour le moins ambigüe, dois-je comprendre que le SDK fourni par Sony ne supporte pas le Binning 3x3 ? Ou alors dois-je comprendre que le binning 3x3 n'est simplement pas prévu d'être implémenté par QHYCCD pour l'instant (peut-être dans une version ultérieure) ? Ca ne change de toute façon pas ma volonté d'acheter une QHY 294 M. Mais bon, avoir le gâteau, la cerise sur le gâteau et le plat en argent sous le gâteau, si on peut les avoir, franchement pourquoi s'en priver ? Certains s'intéressent à la compatibilité avec l'ASIair, perso c'est le dernier de mes soucis. D'autres s'inquiètent du montage d'une roue à fitre et de la taille des filtres, perso je m'en fout... En quoi s'intéresser au binning 3x3 serait moins légitime que les autres demandes ? A chacun ses priorités... Et enfin je cite une des questions sur Facemachin : " Sociedad Astronómica Granadina : Hi, we've been waiting for some mono cameras like that for a while! Vey nice performance! The thing is that we were interested in an affordable mono camera to record occultations and transits, and our best candidate was so far the QHY174M, but having seeing this one, perhaps in terms of sensor, this one could be a better bet. But we think that even if the read noise is lower in this camera, the 174 could be more sensitive, as its pixels are 5.8um, instead of 2.3... even binning 2, at 4.6um, col be even less sensitive... so we don't know if we are right assuming that for that purpose, the 174 is still better thanks to its larger pixel size... are we? " Bizarre non, au final ils ont presque exactement la même préoccupation que moi. Ils ont juste oublié de poser la bonne question... Le Binning 3x3... Albéric
  46. 2 points
    Salut à tous, J'ai profité de la seconde moitié de la nuit du 28 septembre pour faire des captures martiennes. C'était galère: des nuages fréquents et une forte turbulence après les nuages. Un seul film valable: celui de 4h30 lc entre deux nuages. Ce n’est pas la définition « beaudoineuse » ou « fabresque » mais ça passe quand même. Pour les vieux (comme moi): La version redressée: VMC330, barlow 2x, ADC, ASI224mc C'est la même face que ma précédente capture faite le 22 à 1h, pas de chance. Prochaine cible: Syrtis Major ! Jean-Yves
  47. 2 points
  48. 2 points
  49. 2 points
    J'ai eu le même problème avec un filtre CLS... Ma solution : faire des flats plus sombres avec une source peu riche en bleu (pas de tablette LED qui poussent trop fort sur le bleu), faire le pré-traitement à la main plutôt qu'avec un script et appliquer l'extraction de gradient à toute la série avant d'empiler. Il y a des résidus très légers mais c'est devenu regardable. J'avais fait un post sur la page Facebook de Siril à ce sujet. Voir les images avant/après, même si le gradient coloré ne se voit pas bcp sur l'image en question il existe.
  50. 2 points
    Bonjour la compagnie, Aujourd'hui seeing en amélioration malgré de nombreuses brumes et passages nuageux, curieusement les images étaient assez stables...à n'y rien comprendre ! Si j'avais pu avoir ça hier soir sur Mars...j'ai tenté mais c'est pas terrible...on verra . Lunette 228 mm H-alpha modifiée PST 1 A + BF-15 + Barlow 1.8 + 50 mm de tirage / Basler 1920-155. 250 images sous AS3 et Astrosurface. Phil Version NB, colorisée et négative pour appréhender le relief