Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 02/26/20 in Posts

  1. 9 points
    Bonsoir; Après le cheval une flamme d'hier en 144x30", toujours ASI533 derrière Newton maison 200x1100, PHD2, SIRIL, courbes PS. Emmanuel
  2. 7 points
    bonsoir , bonsoir alors j ai pu,.... puisque du temps ...avec le temps qui convient ...malgrès le temps qui passe .... imager deux soirs , le premier présenté ci dessous après avoir veinement essayer de faire IC 342 rien de rien , apparemment pas poss avec un apn...bref me retourne sur une petite bulle toute bleu avec sa petite galaxie copine a vos critiques ......enfin pas trop hein .... suis un pov vieux debutant 119 poses de 50s , avec fuji xt2 , a 3200 isos tube SW 200/1000 sur azeq6 , pas d autoguidage , mais enregistrement de la pec (erreur périodique) je progresse, je fais cette manipe .........j ai acheté d ocaz un syn guider mais pas envie mais bon va bien falloir que je m y mette un jour.... image cliquable ....en cliquant me dit que j aurai peut etre du lisser un peut ...
  3. 6 points
    Deux photos prises à un intervalle d'un mois lunaire avec une différence de seulement 4% de la phase éclairée démontrent avec précision l'importance de la libation dans l'observation lunaire. Avec juste 2 litres de plus dans la latitude sud, nous pouvons facilement voir les pics centraux du cratère Hausen sur la photo de février qui ne sont pas visibles sur la photo de janvier. Un bon observateur lunaire ou même un photographe attentif ne manquera certainement pas cette occasion. Ces petites choses font de la Lune l'une des étoiles les plus intéressantes du système solaire, sachez simplement quoi chercher! https://www.astrobin.com/full/0vuhvu/0/?nc=user
  4. 6 points
    Un chouette dessin pour lui rendre hommage :
  5. 5 points
    Bonjour La semaine dernière, après une longue période de disette, nous avons eu 5 nuits dégagées de suite dans le Gers ! Et en plus en période de nouvelle lune. J'ai pu engranger pas mal d'images, dont voici la première traitée. Il s'agit de M78 et d'un tout petit bout de la Boucle de Barnard. C'est une région que j'aime beaucoup, avec ses différents types de nébuleuses (émission, réflexion et obscure) qui donnent de jolies couleurs. J'ai additionné 45 poses de 4 minutes à 2500 iso avec un Canon 6D Astrodon. Lunette Takahashi FS 152 mm à f/6. Traitement avec SiriL, puis PhotoShop et DXO pour la finition. J'ai peu tiré sur les curseurs, alors le bruit ressort un peu sur les nébuleuses obscures. Patrick
  6. 4 points
    Bonsoir à toutes et à tous Premier message sur ce forum après de longs mois passés à arpenter les discussions et les PA Je partage avec vous ma première image du couple M81 et M82, c'est également la première image où j'ai utilisé l'autoguidage sous Ekos après de nombreux essais de mise en place dans le mois de Janvier, j'ai également utilisé pour la première fois PixInsight pour le pré-traitement et le traitement (ça fait beaucoup de premières pour un seul sujet ) Lunette : Taka FS60C Caméra : Canon 550D non défiltré Monture : Skywatcher NEQ5 Autoguidage : ASI 120MC sur chercheur 50mm Logiciels : PI + Photoshop Ciel Bortle 4, 1700 mètres d'altitude Exposition : 52 clichés de 300s pour un total d'environ 4,3h DOF : Oui J'ai eu du mal à faire disparaitre un certain vignettage qui n'est visible que sur 1 seul de mes 3 écrans à disposition, ce qui est étrange et dérangeant à la fois .. Merci de m'avoir lu, toutes les remarques/critiques sont plus que bienvenues ! Crop de l'image à 50%, impossible de faire rentrer la full quelque part vu la taille du fichier
  7. 4 points
    Bonjour Bon, une soirée sans trop d'histoires hier... pour une fois pas de pépin majeur, le ciel était dégagé et j'ai pu poser quelques heures sur ce champ très sympa Turbu pas vraiment géniale, je suis à 2.6" environ sur l'image finale après pas mal de sélection, étant donné que c'était plutôt changeant. Autrement, la chaine acquisition/traitement roule pas mal, retournement au méridien sans histoires et pas de buée... plutôt content du résultat avec ce petit 150 toujours vaillant Bon sur cette cible, la lumière vient quand même vite à manquer je trouve... j'aimerais y passer quelques nuits supplémentaires si j'en ai l'occasion afin de mieux définir ces jolis filaments au centre. Le RSB pèche un peu... QHY290 à -20°C en poses de 2s, 150/750 sur NEQ5, ciel péri-urbain. Au total 3h sélectionnées sur 4h20 d'acquisition en L, et un peu plus d'1h30 de couche R pour la couleur avec recette maison spéciale Bons cieux ! Romain
  8. 4 points
    Excellente démonstration Avani J'adore la traduction avec "juste 2 litres" et "la Lune l'une des étoiles . . ." Bonne journée, AG
  9. 4 points
    Je confirme que Scopetech produit de bonne lunette, j'ai possédé l'ancien objectif de lyl qui est passé au banc de test. A l'heure actuelle, je possède leur exemplaire 80/1200 surnommé "MAXI" de chez eux. Acheté via notre intermédiaire au Japon. C'est une bonne achromat et elle démontre bien que cette formule optique n'a pas a rougir par rapport au "lunette moderne". Pour l'instant, je me suis essentiellement concentré sur les observations lunaires et comme lyl l a souligné le piqué des images est bon, contraste aussi. Avec j'ai pu faire d'excellente balade de cratère en cratère comme toutes achromates les limites de G ( peux être X200) sont plus rapidement atteinte que sur des lunettes semi-APO ou APO mais la qualité de rendu est tellement beau que cela ne gêne pas. Pour ma part après quelques mois a "travailler" avec eux, je pense que l'on peut résumer ainsi le positionnement des instruments dans leur gamme ( lyl pourra confirmer ou infirmer): Haut de gamme ( calage planétaire et lunaire): Chouchou du maître opticien les cellules sont polis avec soin. Scopetech MAXI 80/1200 Scopetech nagamitsu 60/1200 Moyen de gamme ( plus généraliste a vérifier): Scopetech 80/1000 Muramasa 60/1000 Entrée de gamme : Le reste, y compris la starbase 80. Non pas que les objectifs soit mauvais ( le test fait chez l'indépendant le montre) mais ils sont moins bien contrôlés. Les résultats du test d'AS par chonum reste quand même pour moi un mystère et je n'arrive pas a comprendre comment un objectif si mauvais a pu passer au travers. Je confirme que lorsque nous avons envoyé les résultats de celle de lyl au Japonais, je n'ai jamais vu une réponse aussi rapide certains SAV pourraient en prendre de la graine😁. Pour le test, certaines parties me laisse sceptique notamment le grossissement étant donné que le 80 que je possédais avait les mêmes caractéristiques d'aberration de sphéricité. En grossissement faible a moyen ( 0.5 a 1D) les images restait correct a partir de 1.5D c'était flou assez inexploitable. Bon ciel a vous
  10. 3 points
    Bonjour ! Cela fait un moment que je n’avais pas posté de photos par ici, voilà qui est corrigé. J’ai mis l’astro un peu en pause mais la reprise est proche ! En tout cas, je rentre d’un voyage aux USA pour lequel je m’étais équipé d’un A7s et d’un 20mm f/1.4 Sigma Art. C’était une config très polyvalente pour les photos diurnes, paysages et bien sûr astro. J’ai donc eu l’occasion de prendre quelques photos de nuit sur un simple trépied. Une forme de simplicité que j’ai appréciée même si ça implique quelques limites. Notre voyage a commencé à Las Vegas, autrement dit, pas de photo des étoiles à cet endroit. Je crois que c’est la ville présentant le plus de PL au monde mais il faut avouer que ça a du charme. Bref, après Vegas, direction la Death Valley et là … Le ciel était fabuleux ! J’ai pris la photo ci-dessous vers 4h30 du matin dans Badwater basin. Il s’agit d’un basin de sel qui s’étend à perte du vue. On a vraiment la sensation d’être sur la Lune quand on est au fond de ce bassin. Pour l’anecdote c’est le point le plus bas d’Amérique du Nord -85m (!). Voici donc une pose de 20 sec à f1.4 avec une très légère retouche sur LR mais c’est presque une brute. Ci-dessous un petite photo de ces fameux “hexagones” de sels formés par les vents et les conditions climatiques de la death valley: Après la Death Valley, Nous sommes allés à Yosemite. Presque 8h de route quand même… Durant la montée à Yosemite, j’ai eu un immense coup de barre qui m’a forcé à arrêter la voiture afin de faire une micro sieste. Je pense que c’était le destin car en sortant de la voiture pour aérer mon cerveau, je suis tombé sur une vue à couper le souffle sur “El Capitan”. Il se dressait devant moi avec une majestuosité des plus impressionnantes. J’ai été subjugué par cette vue. La lune était très présente d’où cette ambiance particulière sur la photo. Une autre vue d'El Capitan avec les pléiades : Le prochain point d’intérêt astro était Grand Canyon. Nous sommes arrivés de nuit ce qui m’a empêché de faire un peu de repérage. J’ai posé mon appareil photo un peu au hasard mais ça n’empêche pas que le ciel était exceptionnel. Je crois que c’était le ciel le plus pur que j’ai jamais vu … Ma petite amie qui ne s’émerveille pas comme moi devant les étoiles était tout simplement subjuguée par la quantité d’étoiles visibles sur l’ensemble de la voûte céleste. Un merveilleux souvenir ! Voici ce que j’ai obtenu en 15 sec à f1.8 (j’ai fermé un poil pour améliorer les coins). M31 ressort incroyablement bien je trouve. Le ciel est très noir sans traitement particulier, j'ai laissé la photo la plus naturelle possible même si j'ai bossé un poil sur la VL. Finalement après 17 jours de road trip, et 4000 km de route, nous sommes allés à Monument valley. C’est un endroit plus que sublime et encore une fois le ciel était incroyable. J’ai pu sortir la photo suivante en 15 secondes, je trouve ça assez impressionnant. Je ne résiste pas à vous mettre un petit coucher de soleil à Monument Valley …. J’espère que ce mini reportage vous plaira, en tout cas je garde un souvenir gravé au fer rouge de ce voyage. Les USA possèdent une nature d’une beauté sans nom …. A bientôt ! Carlos
  11. 3 points
    Salut Astroavani, C'est quoi "deux litres" ? Tu voulais dire "deux degrés" ? Ou bien ... ? Egalement, pour améliorer ton français, il ne faut pas dire "étoile": la lune est une "planète" ou également un "satellite". Si tu cherches un terme plus général, tu peux dire un "astre". Claude PS. Sinon, j'aime bien regarder cette animation pour voir les subtiles mouvements internes à la libration, sur un mois.
  12. 3 points
    Bon on va le dire tel qu'on le pense (plusieurs personnes) : Fred a mesuré un cul de bouteille. J'en ai eu un avec 0.81 de strehl et le même, exactement le même profil avec aberration sphérique dominante : courbes complètement loupées. Scopetech, interrogé, a donné des informations de leur visite chez Kubota, (Takahashi a fait le même constat sur la méthode de fabrication). J'ai été bombardée de questions par Scopetech intrigué. En deux jours, ils se voient entre eux vu que dans la même ville, ils m'ont donné des informations critiques et mise dans la confidence. Et on a conclut qu'il y avait un loup (dans la bergerie commerciale). Sur la fabrication : ce sont des outillages qui datent de 1980, qui ont déjà servis, Il n'y a que le verre qui diffère en 40 ans d'écart. Et je le confirme, il y a du mal à retrouver la nuance de verre exacte de l'époque (composition et/ou recuit différent). Bon c'est pas grave du tout pour le moment, elles sont très légèrement sur-corrigées et la 80/1200 monte à .98 de strehl max en solaire, et >0.97 pour le reste. Déjà trouver ça sur le marché faut se lever de bonne heure. Mais quand même, le coup du test de fabrication ultime : les tests plates d'origine et le contrôle de chaque surface pour un maximum de 0.4mm de tolérance sur les rayons de courbure ça ne peut pas donner ce résultat aussi navrant, même en retournant une lentille... (ça serait perçu de suite). La 80/800 n'est pas testée assemblée, sauf pour un contrôle qu'à du exiger Takahashi quand il l'ont évaluée. Bref, j'ai rentré en premier 2 objectifs neufs de modèles différents et une lulu achetée en occasion, ils sont tous les deux à >0.95 strehl contre celui d'occasion expertisé par Scopetech comme n'étant pas de leur source de fabrication. Le 3eme : un 80/1000 arrivé en remplacement est en cours de test, j'ai pu, moi-même pour me rassurer sur le projet, le tester à plus de 180x en lunaire, à la fenêtre, sans même m'installer dehors pour avoir les meilleures conditions. Je l'utiliserai de façon courante quand je serai en forme. Je pense avoir assez l'habitude des lulus à f/D long de haut de gamme pour savoir évaluer la différence. Je pense savoir dire si on est vers 0.95 de strehl ou au-dessus par l'observation. Au -delà c'est trop hasardeux. En conclusion, c'est étrange le résultat de cet objectif, ça ne correspond pas du tout à ce qui est obtenu de chez eux sur trois modèles différents que j'ai fait rentrer. Je dis donc qu'il y a un loup, un gros méchant loup qui a susbtitué. Kubota a sa fierté mais ils ne sont pas richissimes, je vous assure que je les ai piqué au vif quand on a discuté des tests que je leur ai présenté. Ça a répondu même pas le temps qu'ils voient ça au réveil. Un 0.81 ça fait tâche mais celui là c'est carrément de la provocation : bon pour un lunette de supermarché, pas plus. Encore un coup de yakusa ? comme dis le maître zen : on verra. (c'est pas leur business ce genre de chose)
  13. 2 points
    Salut, Bien vu ! J'avais aussi fait cette expérience il y a quelques temps déjà : Daniel
  14. 2 points
    Merci à tous pour vos retours qui font sacrément plaisir !!
  15. 2 points
    Oh oui !!! C'est pourquoi je disais plus haut qu'il fallait arrêter de parler de ça , ce serait plus intelligent. Personnellement je ne commenterai plus rien là-dessus
  16. 2 points
    C'est vrai, ce post tourne en rond ! Et la Lune alors ? J'ai vu ça en passant sur le net ... Claude
  17. 2 points
    Ce post devient de plus en plus un sujet typiquement "bistrot", on n'y a pas encore appris grand chose
  18. 2 points
    Je pense aussi qu'il y a eu un raté quelque part. On ne peut pas vendre plus de 300 lunettes MAXI 80/1200 mm au Japon si c'est de la mauvaise qualité.Cela se serait vu depuis longtemps et on ne serait même pas ici pour en débattre. Ces fabricants japonais ont décidé de relancer l'optique made in Japan. Ils veulent vraisemblablement maintenant vendre à l'étranger en s'appuyant sur le réseau de Takahashi. Pourquoi se tireraient-ils donc tous seuls une balle dans le pied?
  19. 2 points
    Bonjour à tous, En préambule, je précise que je n'étais pas allé en Islande depuis quelques années... et je comprends maintenant mieux pourquoi certains ont pris du recul. La dernière fois que j'étais venu rares étaient ceux qui s'aventuraient sur les différents sites durant l'hiver, notamment la nuit... Aujourd'hui c'est un peu le choc, même lorsque l'on est prévenu, entre parkings aménagés, barrières, voitures et cars de touristes... chinois qui ont pris possession des lieux ! Ça se balade tous azimuts, ça fait des selfies de partout, ça utilise la led blanche du smartphone, ça pilote le drone pour se filmer... bref, l'Islande est devenue une destination presque banale en hiver (je n'ose imaginer en été !). Cela étant, on arrive à slalomer entre les Chinois, trouver des zones désertées et se faire plaisir facilement. Nous sommes partis 8 jours et avons eu de la chance côté météo avec 4 jours de ciel totalement dégagé dans le sud de l'île ! Pour se mettre en bouche, je vous propose quelques images d'ambiance généralistes qui témoignent notamment des lumières particulières qu'on voit là-bas... Région de Vatnsdalur : La spectaculaire jetée de Blonduos, recouverte d'une improbable gangue de glace... Région de Holtavorduheidi (là il faisait vraiment froid ) Grundarfjordur... Un somptueux crépuscule vers Dyrhólaey ... et un peu plus loin vers Reynisdrangar ! Jökulsárlón bien sûr (là il faut être rusé pour esquiver les touristes et leurs traces de pas). Et impossible de terminer ce tour d'horizon sans les classiques chevaux islandais : ... et quelques chutes d'eau juste exceptionnelles ! Venons en aux aurores boréales... Nous avons été gâtés, avec tous les soirs des aurores, dont un soir particulièrement spectaculaire ! Depuis Blue Lagoon : ... Thingvellir : Skogafoss : Skagaströnd... Et surtout Kirkjufell, où là ce fut le délire total pendant plus d'une heure !!!! On a même eu droit à une Grande Ourse émergeant des lumières ! Voilà, j'espère que la balade vous aura plu. On a quand même envie d'y retourner car l'Islande reste, malgré tout, magique à bien des égards... Christophe
  20. 2 points
  21. 2 points
    Le 23 au tour du C8 Bon on a eu la belle de Nicolas et j'ai aussi déroté comme Valere aime bien sur Venus Presentation traditionnel 2020-02-23-1703_4-S-UV Schuler 290MM_lapl4_ap1_3 Qui moi j'ai retoucher le limbe Jamais ca se vois même pas dans l'image qui suis mais j'ai bien aimé le rendu 2020-02-23-1714_4-S-UV Schuler 290MM_lapl4_ap1 Avec un peu plus de champ et réduite 2020-02-23-1714_4-S-UV Schuler 290MM_lapl4_ap1_new Pas de couleur ( en faite si mais je les garde pour moi nan ) Suite
  22. 1 point
    surtout pas, ils reviendront chez nous avec leurs beaux temps ......
  23. 1 point
  24. 1 point
  25. 1 point
    c'est ce que je pense !! j'ai tel a pierro astro qui m'a répondu que c'est rare mais pas impossible , je suis a 20km de son magasin je vais lui amené !! mais merci pour tes messages
  26. 1 point
    Bonjour à tous, Voici une image de la galaxie du Cigare (M82, NGC3034) Image réalisée avec la caméra ASI533 en poses longues cette fois-ci. Je n'ai pu réaliser malheureusement que 1h10 de temps de pose, les filaments caractéristiques de cette galaxie ne sont donc pas bien visibles. * Acquisitions : - Le 21/02/2020 entre 01h37 et 02h47 - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -10°C), gain 100 - Logiciel d'acquisition : Sharpcap * Optique : - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1764 mm de focale, Parre-buée et résistance chauffante - Filtre Baader Neodymium * Monture : - AZ-EQ6 - Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224 - Logiciels : PHD2 Guiding, PHDMax * Prétraitements : - 14 poses de 5mins = 1h 10min (100% des images acquises) - 6 Darks, Flats, pas d'offsets - Empilements par somme - Logiciel : DSS * Traitements : - Étalonnage des couleurs par photométrie - Transformation de l'histogramme - Extraction du gradient - Ajustement des niveaux - Réglage des tons foncés / tons clairs - Réduction du bruit chromatique - Deuxième ajustement des niveaux - Masque de fusion avec traitement par ondelettes - Masque de fusion avec fond du ciel - Masque de fusion avec augmentation du contraste - Logiciels : Siril, Iris, CS2 * Lieu : - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page : http://encelade18.free.fr/photos/M81_M82.html Edit: Version 2 de l'image empilée avec Siril et avec le motif de Bayer lu des .ser en automatique Version 1:
  27. 1 point
  28. 1 point
    S'lut, effectivement, en inversant simplement tes couches B et R, ça donne des couleurs correctes:
  29. 1 point
    Très belle image, j’aime beaucoup ce champ, bravo!
  30. 1 point
    Très belle mise en valeur de ce couple . J'ai hésité avant de faire m101 et ce duo mais avec moitié moins de focale j'ai opté pour m101 . Mais on ne sait jamais 😉
  31. 1 point
    Viii C est une très grosse Uranus
  32. 1 point
  33. 1 point
    Cool ...franchement La tu assures J aime beaucoups beau rendu , simple , véridique ....
  34. 1 point
  35. 1 point
    On dirait le nom d'un médicament !!!!
  36. 1 point
  37. 1 point
    Ah ben je ne connaissais pas , je vais me coucher moins bête ce soir !!! Chez nous c'est des giboulées
  38. 1 point
    nous c'est la grêle ! les hurrieux de Mars sont déjà là !!! polo
  39. 1 point
    Bonjour Merci à "deep Impact", "Sauveur" et d'autres qui m'ont conseillé ICE. J'ai mes quelques neurones qui se sont décoincés et cette fois ça assemble bien. Je ne sais pas pourquoi j'étais configuré en "structured panorama"... pas fait gaffe ? cerveau non irrigué ? Bref, ce logiciel me permet de récupérer des mosaiques que j'avais déclarées "bien pourries" voici un croissant nature sans cholesterol et reduit à 50% Glob
  40. 1 point
    Bonsoir à tous, Bételgeuse va-t-elle finir en supernova ? Une image saisissante de la surface de Bételgeuse réalisée par l'instrument SPHERE du VLT à Parnal (Chili) vient d'être publiée vendredi 14 février 2020. Le jour même, j'ai pu recueillir les réactions de l'astronome en chef Miguel Montargès (KU Leuven) et de son collègue Eric Lagadec (Laboratoire Lagrange, Observatoire de la côte d'Azur. Après ça, la mystérieuse diminution de luminosité de Bételgeuse n'aura plus aucun secret pour vous ! Finalement, peut-on dire que ce sont les médias qui ont explosé ? J'espère que ce reportage vous plaira !
  41. 1 point
    et moi je crois qu'au-dessus de Dieu, il existe quelqu'un d'autre qui préfère conserver l'anonymat J'aime bien celle-là
  42. 1 point
    il y a bien des gens qui croient que Dieu n'existe pas….
  43. 1 point
  44. 1 point
    Superbe ! Bravo, Fred
  45. 1 point
    Les ortho japonais que tu mentionnes sont des Mittenzwey-Abbe, sauf les marques qui ont volontairement repris la formule Zeiss plus difficile à réaliser comme Pentax Moritz Mittenzwey Il a été un mathématicien élégant, rédigeant des démonstrations calculées de ses créations, également il fut le lien nécessaire pour atteindre un méthode de fabrication à qualité constante du matériel optique. Peu connu, il faut lui rendre grâce, car le 4mm Nikon ortho de 1980 est un oculaire certes théoriquement moins corrigé du chromatisme (2 verres au lieu de 4 verres de l'Abbe ortho), mais la formule a été sujet à une procédure de fabrication précise. Ces derniers utilisent la formule plus simple que celle de Zeiss. (BK7/F3/BK7 // BK7) ; mais à cette focale de 4mm, elle est aussi bonne chromatiquement et fabuleuse en terme de réussite. A lire, la perfection du 4mm Ortho Nikon : Aki-Saito-Ortho-Abbe.txt Pour simplifier ? Les orthos pour l'astronomie ont moins besoin de correction chromatique qu'en microscopie. (fluorescence dans le bleu en microscopie). Le Mittenzwey-Abbe suffisait largement en 1980 et étaient plus rentable à fabriquer. De nos jours il y a encore des orthos Abbe à verres lourds : les Abbe Takahashi. La formule concurrente reste les ortho-HD à champ plus faible et plus courbe. Les anciens Mittenzwey-Abbe (BK7/F3) ne sont plus fabriqués: source Barry Gooley (Kokusai Kohki). Pourquoi ? -> le f/D des instruments à fortement baissé. De nos jours ce sont les Abbe Duplet (ou Or.Pl) qui ont pris la place. Je suis en train de me renseigner pour savoir si les "Castell orthos" sont des ortho HD, des Abbe ou des Mittenzwey-Abbe. Pour les orthos Abbe, je précise aussi qu'il y a un bon nombre de combinaisons de verres, c'est assez chronique d'améliorer cette formule à chaque fois qu'un nouveau verre susceptible d'améliorer la formule qui sort...
  46. 1 point
    Bonsoir, La publication de 6 articles traitants d'une année de fonctionnement de SEIS sur Mars, nous donne un bon aperçu des avancées en recherche martienne qu'ont déjà permis cet instrument : http://www.ipgp.fr/fr/sismologie-martienne-commence-a-devoiler-structure-de-planete https://presse.cnes.fr/fr/premiere-annee-de-la-mission-martienne-insight-des-resultats-scientifiques-surprenants
  47. 1 point
    On pourrait rebaptiser HP3? Je propose Sisyphe.
  48. 1 point
    Bonsoir à tous, Cela fait un peu plus d'un an que je me suis mis à l'astrophoto, et je me décide enfin à poster sur Astrosurf ! Je vous présente ma dernière image prise sur le plateau des Claparèdes dans le Vaucluse, avec mon Leica Apo-Telyt 180 f/3,4 et mon Canon 1000D Astrodon montés sur une Fornax Lightrack II. Il y a 327 poses de 60 secondes, traitées sous SiriL puis Photoshop. Je trouve que c'est encore assez bruité, et je ne sais pas si le traitement est bon, n'hésitez à me donner des conseils, je suis preneur ! Cyprien
  49. 1 point
    - Ok, lu. C'est une bonne méthode. Par contre, en "tirant sur les curseurs" en post-traitement, une certaine granulation est mise en évidence. Perso : la différence est nettement visible. Avec fitsworks, ta précédente photo postée peut donner ceci : ... et avec un flou gaussien supplémentaire :
  50. 1 point
    Bonjour Nicolas, D'abord merci, ensuite je ne suis pas un spécialiste non plus, pour réduire le bruit j'ai toujours entendu qu'il fallait augmenter le nombre de poses, mais j'ai essayé là d'augmenter un peu le flou gaussien, je ne sais pas si c'est mieux :