Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 11/04/20 in all areas

  1. 70 points
    Hello Il y a 10 jours j'ai commencé à traiter les dernières images du Pic du Midi datant du 1er novembre. L'image obtenue est encore plus fine que celle du 30. Comme quoi il ne faut vraiment jamais dire que l'on est au bout des capacités d'un télescopes, comme on en discutait dans le dernier fil ici : Voici cette image . C'est volontairement traité soft. En voyant ça, je me suis dit qu'on commence à couvrir pas mal de longitudes quand même, et j'ai commencé à me demander -sans trop y croire-, si on n'avait pas matière à avoir une carte globale. Je me suis vite rendu compte que oui presque, mais il me manquait un petit quelque chose à 180° de longitude et surtout au nord car le sud se couvre vite avec l'inclinaison de Mars. En fouillant je suis retombé sur des données non exploitées encore de la premier nuit de mission le 8 octobre. La résolution était moyenne, mais pour couvrir les terrains uniformes du nord ce n'est pas si grave. En terme de traitement c'est long, .... très long. J'avais vu ça déjà il y a quelques années quand on avait pu faire la carte globale de Jupiter. Ca avait bien plu, elle a été vue plus de 120 k fois rien que sur youtube et 245 k sur vimeo. Ca motive à refaire la même chose quand c'est possible En tout il aura fallu en gros 30 h de traitement. J'ai dû tout reprendre à 0 pour tenter d'avoir un rendu aussi homogène que possible même si ce n'est jamais parfait. Voilà la carte obtenue : Et voici l'animation : Fan de 3D Thierry Legault a concocté la version video 3D. Déjà la carte globale c'est Holy Graal, mais la vue animée en 3D, c'est, ..... voilà quoi. Perso je préfère la version croisée Si vous n'y arrivez pas tentez la version droite en vous éloignant assez de votre écran (il faut que les planètes soient écartées comme les yeux). Dans mon précédent fil sur les images du 12 j'ai publié une vidéo sur comment faire une carte de Mars. Vous voyez ce n'était pas innocent J'en ai bouffé de la carte. le tuto est ici : Voilà, c'est tout pour aujourd'hui Je vais me reposer maintenant. @+ JLuc
  2. 67 points
    Bonjour à vous martiennes et martiens, Oui, voilà . . . pour moi et vu la météo à venir, ma saison planétaire va s'arrêter là Je vais ré équiper le matériel pour le ciel profond et la gestion en remote, la fraicheur arrive D'autant plus que je suis en train de me prendre la tête avec un nouvel ordi 64 bits Voici donc mon bilan martien pour cette opposition 2020 : Toutes les images sont faites avec le même matériel et dans les mêmes conditions. Télescope Intes M809 de 200mm à F10, barlow Ultima 2x, barrette à filtres avec IrCut, ADC ASH et caméra ASI 224MC. Ce qui permet d'apprécier la différence de taille avant, pendant et après J'avoue pour ma part être assez satisfait de cette opposition et j'espère qu'elle vous plaira également Je vous souhaite une agréable journée, AG Et au plaisir de voir vos futures productions
  3. 61 points
    Bonjour, Ayant été privée de PC et de bonne météo pendant quasi trois semaines, j'ai été fort tentée malgré la lune ce week-end. Toujours limitée par les maisons et les arbres, j'ai voulu essayer NGC2392, l'eskimo relativement haut. La lune était samedi de 97.8% et hier de 99.7%, j'y voyais comme en plein jour, pas besoin de loupiote et il y avait des ombres ! Du coup le résultat est ce qu'il est, mais ça m'a fait drôlement plaisir de prendre l'air. Il n'est pas très détaillé et les étoiles sont un peu moumouteuses mais je pourrai peut-être rajouter des poses plus tard . NGC 2392, acquisition sharpcap, 4257 poses de 4s, 75 darks entre chaque ser de 30mn Traitement siril, j'ai gardé 1704 poses (j'ai écrémé les poses dont la FWHM était plus importante) Lunette 80ED, asi 290mc, HEQ5 Bonne soirée edit : je me permets de rajouter le traitement de Looney, c'est drôlement sympa de voir des détails dans l'eskimo ! Merci Looney !
  4. 60 points
    Bonjour, Je ne peux pas faire d’images en ce moment vu que mon pc portable est en réparation (c'est pour ça qu'il fait beau ) A chaque chose malheur est bon, j’en ai profité pour me faire un petit récapitulatif des Mars du forum postées les deux derniers mois. La variété des teintes, des diamètres, des traitements me surprend toujours, je les aime toutes, elles ont chacune leur personnalité et qu’elles soient techniques ou plus poétiques elles m’ont fait apprécier cette saison d’opposition alors que je n’avais pas vraiment d’attirance pour la planète rouge. Je comptais me garder mon p'tit poster pour moi, et hier soir, j'ai lu ce post de Gilles (Santacana) sur le fil de Jean-Luc et Thierry : "Et après les images fabuleuses réalisées avec les télescopes d'1 mètre, on voit des astrams, imperturbables, qui continuent de balancer leurs photos prises au foyer de leur "petit" C8... Même pas peur des 1 m et de Hubble, non mais ! Et ça c'est merveilleux. La force est avec vous ! (...) Longue vie aux télescopes de tous diamètres qui alimentent positivement le forum." Et je trouve qu'il a tellement raison. Comme dans une famille, ici sur le forum les petits ont besoin des grands pour avoir un exemple et les grands ont besoin des petits pour garder les pieds sur terre. Alors je vous propose un portrait de groupe Bon courage pour chercher la vôtre (y en a qui auront plus facilité) J'espère que vous ne verrez pas trop le bricolage, sur mon écran non calibré ça passe ... La dernière version (en date du 17/11) Le lien pour la plus grande : https://nsm09.casimages.com/img/2020/11/07//20110708035923814717115283.jpg Bonne journée
  5. 59 points
    Hello j'ai peu dormi ces derniers jours avec un afflux d'images du Pic du Midi faute de pouvoir monter moi même pour cette opposition. Mais Thierry Legault a pu faire une seconde mission avec François Colas, je suis bien content du coup et très honoré d'avoir eu la charge du traitement. Bon je dis que je n'ai pas beaucoup dormi, ... mais ce n'est rien à côté d'eux. Ils ont turbiné. Jeudi soir ils ont démonté le M3 pour faire revivre le foyer Cassegrain. C'est toujours bon à prendre un miroir en moins. Et le lendemain, il y a enfin eu de bonnes conditions. Bon ce n'était pas du grand Pic et on n'est pas du tout au taquet de ce que peu sortir le télescope. Comme à C2PU sur la majorité des vidéos il n'a été possible de conserver que 5% des images. C'est vraiment très peu dans l'absolu, et très peu pour le Pic en particulier. Ici les détails sont apportés par un filtre 680, mais je ne suis pas fana des IR-RVB. Ca passe bien mieux sur Mars que sur Jupiter, mais on passe trop à côté de l'atmosphère quand L est uniquement de l'IR. Du coup ce que je fais c'est une L composée de l'image 680 et de la RVB. Truc intéressant que j'ai vu au traitement c'est que même avec le filtre 680, à cette résolution là, les détails des zones brumeuse sont beaucoup atténués. On a moins cette impression avec un petit télescope. C'est pris ici à l'imx 224. J'aurais bien aimé que l'on teste le 290, mais les nuits suivantes ont été moins bonnes (quoi qu'il faudra tout tester pour s'en assurer). Pour vous donner une idées des conditions : Bon les brutes sont massacrées par youtube comme d'hab. En particulier, les images où c'est plus stable de façon fugace ont pas mal fondu dans la compression. Voici en tout cas l'image obtenue à partir de ça. En tout il y avait 11 ou 12 vidéos (de 120s je crois) exploitables, ce qui a permis de décliner pas mal le traitement notamment pour se donner une impression 3D. Il y a les vue stéréo droite ou croisées (pour les droite vous pouvez mettre un feuille entre les deux images pour bien séparer les yeux et faire du Ctrl - jusqu'à ce que l'écartement des images soit celui de vos yeux. Ca marche bien surtout avec des bino pour smartphone si vous avez ça. Sinon je préfère la version croisée où on doit loucher car on peu garder des images plus grandes. Aidez vous de votre doigt devant les yeux pour loucher si besoin ça aide bien. Avec les même données on peut faire un petit gif aussi. Et pour finir un image prise un peu plus tard dans la nuit. Hélas seulement 2 vidéos et demi utilisables. Le seeing était mauvais autour. Mais c'est super beau le lever des Monts de Tharsis. Si on brutalise les images on voit les caldeira. Je ne sais pas si c'est l'ombre. Pour l'anecdote, ce soir là 2 T1M photographiaient Mars en même temps, un dans les Pyrénées, l'autre dans les Andes. Ca ne doit pas arriver souvent ! Damian vient tout juste de publier l'image lui aussi. C'est long à traiter tout ça. Pour finir un hommage à Jean Dragesco qui nous a quitté cette année à 100 ans. Il avait photographié Mars quasi avec la même taille apparente en 1986 mais en argentique. Au dos de la photo il a écrit : « Il semblerait que cette photo soit l’une des meilleures jamais réussies, à partir d’un observatoire terrestre. Il y a une infinité de fins détails, certains jamais encore photographiés » Ma petite déception aura de ne pas avoir été l'interviewer, je comptais le faire pour ses 100 ans, mais le covid en a décidé autrement. En tout cas il aurait aimé voir ça, j'en suis sûr !
  6. 52 points
    Comme je le supposais quand j'étais complètement confiné, mes nébuleuses planétaires prises à 13 mètres de focale au télescope de 1 mètre Omicron C2PU, en avaient sous le pied... Je vous montre, ou vous remontre, quatre nébuleuses planétaires, avec un traitement complètement repris par mes soins et surtout par @jeffbax, que je remercie chaleureusement au passage pour ses conseils avisés... D'abord, j'ai refait le "pré traitement" en considérant les NP comme des planètes : les Raw sont passés à la moulinette PIIP pour faire des avi, puis les avi sont passés sous Autostakker, qui me permet de garder les meilleurs. Ensuite j'ai confié le tout à @jeffbax qui a fait des miracles, mais je sais pas comment... Ou plutôt, je devine un peu, j'ai testé mes brutes de fusion avec Registax, et effectivement, les détails dans les détails apparaissent miraculeusement... Je vous recommande chaudement IC 2149 dans le Cocher. L'objet mesure environ 15'' et je n'ai pas trouvé de meilleure image en couleurs de cette nébuleuse sur le Web, ce télescope peut faire un carton sur les petits objets... Nikon D810 A, télescope de 1 mètre C2PU à F/13. NGC 7662 134 x 15 sec à 1000 ISO et 350 x 1 sec à 12 800 ISO, soit 40 minutes NGC 6826 150 x 10 sec à 2000 ISO et 190 x 1 sec à 12 800 ISO, soit 30 minutes NGC 2392 280 x 8 sec à 6400 ISO, soit 30 minutes IC 2149 110 x 20 sec à 1000 ISO et 500 x 1 sec à 12 800 ISO, soit 45 minutes S
  7. 49 points
    Bonjour amis cépéistes, Je termine enfin cette galaxie NGC 925 commencée le 13 novembre ! Jamais depuis la maternelle une galaxie ne m'aura donné autant de boulot J'ai commencé les luminances le 13 où je n'ai pu faire que 19 images sous un ciel voilé. Le 18 j'ai pu ajouter 9 images avant l'arrivée des nuages ! Le 20 à nouveau 20 images de mieux ciel toujours voilé. J'ai donc fait ma luminance avec ces 48 images sous AstroArt et un peu de bricolage sous PSP. Voilà l'image finale utilisée comme luminance : Le 21 avec un groooos croissant de Lune, 12 images rouges et 12 images bleues. Pas possible de faire plus because risque de collision de la caméra avec le pied colonne Le 22 avec un joli PQ qui illuminait bien le ciel, j'ai ajouté 10 rouges et 10 bleues. Pour le vert on fera du synthétique avec une moyenne 50/50 J'ai donc fait une RGB avec 22 rouges, 22 bleues et une verte synthétique Avec un joli gradient du à la Lune que j'ai eu du mal à éliminer Voilà, vous êtes toujours là ? ça va ? Enfin, synthèse LRGB de ma luminance avec la couleur, balance des couleurs, contraste et niveaux sous PSP. Avec un poil d'amélioration du fond de ciel sous Photoshop. Voilà donc la version couleur de cette NGC 925 : Mais . . . elle est pas facile à faire la gamine, j'aurais pas pensé ça au départ Pour le matériel, c'est au foyer du M809 (200mm à F10) avec la caméra Starlight SXV-H9, roue à filtres et filtres Baader. Et heureusement que je fais ça en télétravail parce qu'avec des -4°C j'aurais peut être pas eu le courage Toutes les poses sont de 300 secondes et sans autoguidage naturellement J'espère qu'elle vous plaira et je suis ouvert à toutes vos remarques. Je vous souhaite une excellente journée, AG
  8. 47 points
    Bonsoir martiennes et martiens, Non non, it is not un come back planétaire for me Juste hier soir, un ciel pas terrible mais une Mars bien brillante. Donc l'occasion pour moi d'aller tester mes installations logicielles sur mon new ordi . . . 64 bits Toujours avec mon p'tit 200mm à F10, barlow 2x, ADC et ASI 224 MC. J'ai du retrouver mes marques avec les dernières versions de logiciels mais ça c'est assez bien passé Alors j'ai mitraillé un peu la rouge. Résultat, ma poubelle déborde, mais . . . il y en a une quand même qui sort du lot ( et Garonne ) Alors plutôt que de la mettre avec ses copines, je me suis dit pourquoi pas sur Astrouf Voilà donc la rescapée, 6000 images sous Autostakkert, wavelets Astrosurface, niveaux et balance PSP. Sur ce, je vous souhaite une excellente soirée, AG EDIT : ben comme je fouine un peu partout, j'ai vu que Phil.J traitait ses Mars avec beaucoup d'AP alors que je me contentais de 10 à 15. Ben forcément, j'ai essayé et le résultat est bien meilleur Voici donc une new version avec un traitement quasi identique mais avec 76 AP au lieu de 13 dans Autostakkert. Bon, je vais pas me retaper toutes mes Mars, mais ça me servira de leçon pour les prochaines Bonne journée à vous, AG
  9. 45 points
    Bonsoir à tous, Hé bien, comme quoi il ne faut rien lâcher, j'ai commencé par essayer d'imager Mars mais la turbulence était trop forte, résultat complètement flou et je n'ai d'ailleurs par réussi à faire une collimation. Les nuits dégagées étant rares, j'ai décidé quand même de revenir à la charge un peu plus tard. Direction la lune, collimation à l'IR 685 (en dessous je ne voyais rien) le ciel était encore agité mais j'ai remarqué l'apparition de détails dans les remous, ce qui est bon signe. J'ai commencé à imager en RG610 donc rouge+IR, puis les conditions s'étant améliorées, je suis passé à l'astronomik R et j'ai même tenté le vert, mais là je ne suis pas sorti gagnant. Cette nuit c'était donc du bon, mauvais, bon, moyen, mauvais et ces écarts sur 2 minutes, très bizarre... Dommage je voulais tenter plusieurs mosaïques mais la différence de résolution entre certaines images ne m'a pas permis de les assembler. Bon il y en a quand même , une ou deux. Au final, William content de cette nuit Toujours mon C14 Xlt, monture EQ8 (ancienne génération), Zwo IMX 174mm (ma préférée pour la lune). Voici les images, j'espère qu'elles vous plairont ! On commence par les plus résolues... Celle-ci n'est pas la plus résolue mais j'adore ce trio et c'est l'un des traitements qui me plaît le plus ! Ptolémée, Alphonse et Arzachel ! Quelques renseignements techniques pour vous faire une idée sur l'image du trio : SER de 90 sec, 5757 images et 520 sélectionnées, 15.26 ms, FPS 63 et gain à 243. Traitement Astrosurface Oméga et Photoshop. J'ai testé R6 et Astrosurface, là c'est une claque pour ce dernier logiciel, merci Lucien. Par contre il faut vraiment bien prendre son temps pour doser les ondelettes ! Un bout de la Vallée des Alpes, Cassini et Aristillus ! C'est sombre on est en plein terminateur ! De Clavius à Deslandres ! La plus grosse mosaïque de ce post. De Purback à Walter ! Hyginius et Triesnecker, là j'en suis sûr c'est du RG610 en début de session ! Et pour finir de Morétus à Kircher-Bettinus, j'adore ce paysage, on dirait du sable, dommage j'avais imagé toute la partie Nord mais la turbu ne m'a pas autorisé a avoir des images de même résolution. Voilà pour cette belle nuit qui m'a été offerte... Pourtant très mal partie ! Bon ciel Will A la demande de Guillaume, une image avec le mur droit (c'est un peu moins défini) :
  10. 41 points
    Bonjour à tous, Je suis content d'avoir pu prendre une image de Mars avant qu'elle ne parte et surtout avant qu'elle ne devienne trop petite ! Bonnes conditions pour Mars qui se sont rapidement dégradées pour la lune (vibrations étranges), j'ai dû attendre le lendemain où ça semblait plus calme. La seule qui sort du lot lors de la nuit martienne, c'est Copernic en couleur. C14 Xlt, Zwo IMX 224C pour Mars et IMX 174MM pour la lune. Barlow barcon, ADC PA MK3, filtre Sloan R pour l'ensemble des images lunaires monochromes. 1ère nuit Mars le 25/11/2020 à Mid=180644.666 TU, SER de 180 sec, FPS 176, Ms 5.662m, 9157 images retenues sur 31761. Traitement Astrosurface, AS!3 et Photoshop. Pour l'obtention d'une couleur correcte (j'ai toujours du mal avec cette planète), je me suis basé sur celle de C. Arsidi de son dernier post. Copernic en couleur, une première pour moi, juste pour voir, j'ai pris la même configuration (musclée) que pour Mars. J'avoue ne pas trop savoir à quoi m'attendre pour le dosage de la couleur, mais ce résultat me va Pour voir où j'en étais côté résolution, je me suis servi de l'image de Simon de son dernier post (image de référence pour un C14) et je pense que nos images sont très équivalentes, je suis assez étonné par le résultat de la 224C. C'est la seule qui rivalise avec lui lors de cette soirée Puis on passe à la nuit du 27/11/2020, nul sur Mars mais bonne sur la lune, allez comprendre !? Une petite mosaïque de 2 images pour l'une de mes régions préférées, le Golfe des Iris, quelle est belle cette région ! Puis la vallée de Schröeter : Gassendi à Doppelmayer (il est vraiment original ce cratère) ! De Herschel à Bond, clap de fin (ça commençait à se dégrader là) Content d'avoir pu imager la lune grâce a de beaux dégagements, ce qui est rare à cette époque de l'année ! Bon ciel à tous Will
  11. 41 points
    Bonsoir à tous ;o) beaucoup de retard pour mes traitements d'images ... je me décide quand même à poster les résultats de mes soirées (et même matinée pour la Lune) des 7 9 et 11 novembre, mêms si beaucoup de films ne sont pas traités, il me reste la soirée du 13 novembre (que je posterais peut être avec les images restant à traiter du 7 sur la Lune) Bien sur c'est plus dans l'actualité du moment et cette tempête sur Mars ... mais là désolé .. j'ai pas d'images (ce soir c'est découvert mais avec bien trop de vent) Rappel sur les conditions de capture et le matériel utilisé, et sur les traitements effectués : Lieu Bastia depuis ma terrasse (7 em étage) face à la mer (800 m) Matériel C14, Barlow 2X (clavé) ADC , caméras ASI290MM et ASI462MC pour Mars des films de 120 secondes à 7 ms (140 i/s) avec filtre rouge Traitements : Astrosurface, finitions sous Photoshop Donc les Mars du 9 et 10 novembre les images sont issues d'un film pour chaque couches (bio pour Valère ;o) , assemblage des couches par winjupos par winjupos La planche complète RGB Puis celles du 10 : La planche RGB Une planche pour les images capturées avec l'ASI462 3 traitements pour un film (22h00TU) En couleurs originales (issues de la caméra sans correction) et couleurs retravaillées Une image issue de l'addition de 3 images par winjupos (3 films 21H57 22H00 22H02) Les images de la Lune : capturées le même soir que les superbes images de William déjà parues sur la liste depuis 2 semaines, j'ai essayé de me rapprocher de la qualité de ses images (capture et traitement) mai il y a encore de la marge (il est fort l'ami William ;o) Toutes les images sont à 60% de la taille réelles (sauf Platon présenté à 60% et en taille réelle) Je vous conseille de les visualiser avec ces tailles. Platon à 60% Le même en taille réelle .. pour tous les petits cratères
  12. 39 points
    Bonsoir les Cépétistes, Hier soir, météo sympa, pas de Lune, ciel clair alors . . . ben oui ! Forcément J'ai donc ré équipé mon M809 ( 200mm à F10 ) avec ma caméra Starlight SXV-H9 au foyer avec sa roue à filtres. Et il a fallu reprendre mes marques, n'ayant plus fait de CP depuis plusieurs mois Une nuit sympa mais . . . dégoulinante, on croirait qu'il a plu sur le matériel. J'ai donc commencé par ré initialiser ma monture sur quelques étoiles histoire que le goto ne pointe pas à côté. Et j'ai jeté mon dévolu sur cette belle galaxie NGC 925 qui convient parfaitement à mon capteur. Une fois tous mes réglages effectués, retour à la maison pour contrôler tout ça de mon bureau Parce qu'on a beau dire, c'est quand même chouette l'astro au chaud en charentaises C'est donc parti pour une série de poses de 300 secondes et . . . sans autoguidage Je n'ai pu conserver que 19 poses avec le filtre L, un peu de brume par moments et des images très claires. Et puis je me suis fait avoir par la buée malgré le pare-buée et la résistance chauffante. Quand je suis allé fermer la boutique, le ménisque était complètement embué ! C'est donc une première ébauche mais je vous la montre tellement je suis content de retrouver les étoiles Il faudra bien sûr lui ajouter quelques poses et faire les prises couleur. Et c'est une galaxie que je n'avais pas encore à mon catalogue Je vous souhaite une excellente soirée, AG Ah aussi, l'aigrette à droite des étoiles brillantes est la signature de ma caméra vieillissante
  13. 38 points
    bonjour à toutes et à tous ! une petite tentative de mosaïque sur cette région ! les conditions n'était pas optimales , mais j'ai tenté CFF 300 skyvision f/d de 20 asi 178mm filtre rouge traitement astrosurface + imerge quelques imperfections dans le raccordement , mais c'est pas facile avec le grand champ de cette camèra à noter le cratère double en bas à droite au dessus de Campanus à 50% : bon ciel et merci ! paul
  14. 38 points
    Bonsoir à tous, c'est avec une grande joie que nous vous annonçons l'arrivée d'un nouveau setup et une toute première image réalisée entièrement en remote depuis E-Eye en Espagne. Eye-Share c'est un projet qui a démarré voilà maintenant presque un an, et qui regroupe les membres suivants : Malik Amziane (alias @Malik) Michel Collart (alias @Colmic) Olivier Calvetti (alias @decatur30033) Olivier Stenuit (alias @AP260T) Après 2 reports d'installation cause Covid, nous avons enfin pu aller installer le matériel sur place entre le 18 et le 21 septembre 2020. Voici le récit de notre installation, des réglages, des galères rencontrées, et enfin, une première image de Hélix qui est le fruit du travail en commun des 4 compères Tout d'abord les premiers réglages et tests du matériel ont été réalisés depuis la campagne Toulousaine, principalement par Olivier C. puisqu'il s'agît de son matériel qu'il a mis en partage et dont il reste le propriétaire. A ce sujet, nous avons blindé les choses en créant une association loi 1901 Eye-Share. Tout est ainsi clair pour tout le monde. Ce setup se compose de : lunette Astrophysics AP130 GTX et son correcteur dédié à F/6.3 monture Astrophysics AP900 GTO caméra ASI6200MM et roue à filtres + filtres Chroma 7nm LRVBSHO un Eagle3 de Primaluce Labs pour le pilotage de l'ensemble Focuser Sesto Senso Flip-Flat qui fait office de bouchon motorisé et écran à flats Vous aviez déjà pu voir dans la galerie quelques premières images réalisées avec ce setup, par exemple ici : http://www.astrosurf.com/topic/126302-nouvelles-caméras-asi-6200-et-qhy-600/?do=findComment&comment=1857227 ou là : http://www.astrosurf.com/topic/126302-nouvelles-caméras-asi-6200-et-qhy-600/?do=findComment&comment=1841484 Le 17 septembre, nous sommes donc partis, les 2 Olivier en voiture, et Michel en avion + voiture de loc, pour Fregenal de la Sierra, petite ville à 130km au nord de Séville. Et nous avons découvert un site splendide, réparti sur plusieurs hectares... Au centre de ce grand complexe sont situés les bengalows d'hébergement, et c'est du grand luxe : Possibilité de barbecue et vue piscine depuis la terrasse Les bâtiments d'hébergement remote du premier lot sont déjà complets, ce qui fait qu'ils ont installé 2 nouveaux batiments de l'autre côté du complexe : Notre setup sera installé dans le bâtiment de droite, Apollo 2, dans lequel il ne restait après nous qu'une seule place disponible. E-Eye est donc complet pour le moment, le temps de construire d'autres bâtiments. Au sujet de E-Eye, ils ont bénéficié de 400.000 euros de subventions de la part de la Communauté Européenne pour créer le complexe Pour l'hébergement d'un setup en remote, on compte une moyenne de 400 euros par mois environ selon les options, ce qui leur fait environ 30.000 euros par mois rien que pour la partie remote Mais il y a également la partie gîte avec 6 ou 7 bengalow à disposition. A noter que les clients remote ont une remise de 20% sur la partie gîte. Ils sont 5 ou 6 à travailler sur le complexe, Cristina et son mari sont les patrons, ils ont également un expert réseau, un mécanicien/électricien, une réceptionniste, nous n'avons pas vu tout le monde... 400 euros par mois à 4 personnes, ça fait 100 euros chacun. C'est une somme certes, mais les tarifs au Chili sont bien supérieurs à ça. Le site est très sécurisé, avec des caméras et alarmes partout, il n'y a pas trop de risque de vol ou de vandalisme, et dans tous les cas, l'assurance est comprise dans le tarif. L'arrivée s'est faite dans la nuit du 17 au 18 sous des trombes d'eau, ça commençait bien !! Après une nuit très courte, on attaque l'installation le 18 vers 9 heures du matin... Dehors il va pleuvoir une bonne partie de la journée... Voici notre emplacement, la colonne a été réhaussée à notre demande pour gagner un maximum de hauteur par rapport au toit. Certains ont fait d'autres choix, comme on le voit avec la lunette juste derrière qui perd énormément de champ de vision... Pour nous, le calcul a été fait pour que la lunette soit parkée à l'horizontale et passe tout juste sous le toit, c'était un pari audacieux, mais risqué ! Et on passe tout de suite au montage des éléments... La lunette est installée, premiers réglages en live et premières galères pour configurer le réseau, car l'expert réseau n'est pas présent sur place et José Luis ne maîtrise pas du tout cette partie... Après une journée complète à tenter des solutions, le réseau est enfin configuré en interne, nous verrons avec l'expert réseau pour l'accès internet demain... Nous arrivons à piloter l'Eagle, la monture, le toit, les caméras, la station météo et la webcam, ouf ! Une fois que tout est ok, nous avons pu faire quelques premières images sur place sur une trouée inespérée la nuit du samedi 19. Olivier S. nous fait des jolis torons sur le cablage après avoir monté la station météo sur le toit Et voilà le travail L'intérieur du caisson au pied de la colonne : on voit l'onduleur à gauche, le Dragonfly qui pilote les prises 220V à distance (et permet de relancer l'installation en cas de soucis), le solo qui récupère les infos de la station météo et le routeur à droite : Et voilà la triplette, fatiguée mais heureuse Il manque Malik qui est resté en France et qui nous a été bien utile pour faire tous les tests via internet tout en restant en audio avec nous sur place. De gauche à droite, Olivier S, Colmic, Olivier C. Vous remarquerez que le seul gars sérieux avec un masque c'était Colmic Comme vous le constatez, la lunette passe à raz du toit en mode park, heureusement nous avons placé des sécurités ainsi que des capteurs sur les 2 axes qui empêchent de fermer le toit si elle n'est pas parkée Pour fêter ça, quoi de mieux qu'une bonne bouteille trouvée dans une supérette de Fregenal bien dans le thème : Voilà, un mois est maintenant passé et nous sommes heureux de vous présenter notre toute première image réalisée en full remote. Mais avant ça, voilà ce qui se passe quand une araignée a la bonne idée faire sa toile sur la webcam On va être quittes pour demander une intervention sur place ! Aux platines Malik et Olivier C, avec Sequence Generator Pro comme chef d'orchestre et prise à distance avec Teamviewer, puis récupération des images sur le NAS de Malik. Puis chacun y est allé de son petit traitement perso, car c'est ça qui fait plaisir surtout... Au total 70 images de 600 secondes en Ha et 55 en OIII réparties sur une dizaine de nuits sur NGC7293 . Le choix était unanime pour cette première cible qui est habituellement très basse depuis la France. A E-Eye, on gagne quand même presque 10 degrés de latitude, Omega du Centaure aurait pu être accessible mais il passe au mieux à 8 degrés et on peut pointer mini à 13 degrés Nous n'avons conservé que 50 images Ha et 40 OIII à cause de la FWHM très fluctuante d'une nuit sur l'autre, entre 2.5" pour les meilleures images à presque 5" pour les pires !! Ce qui nous donne : - 8 heures en Ha - 7 heures en OIII Ce n'est pas l'image du siècle, mais c'est la nôtre et c'est la première d'une longue série Pour l'instant on vous poste chacun sa version, ça change des autres et ça montre les goûts de chacun, avec des résultats très différents de l'un à l'autre ! Traitée par Olivier C sous Pix, version full : Traitée par Malik sous Pix version full : Traitée par Colmic sous SiriL, version 4k :
  15. 38 points
    On peut dire que la vie réserve parfois de mauvaises surprises... J'étais de passage à l'Observatoire C2PU, sur le plateau de Calern, à 1300 mètres d'altitude, lorsque le confinement a été décidé... Pas de chance. C2PU, sous la houlette de Jean-Pierre Rivet et David Vernet, qui a poli leurs optiques, dispose de deux télescopes de 1 mètre de diamètre, Omicron et Epsilon. Bref, me voilà coincé là-haut, sur ce plateau glacial battu par le vent, et ses rapaces qui jettent leur ombre menaçante sur les moutons gardés par leurs dissuasifs patous... Les nuits d'insomnie, je jette un œil là-haut avec Omicron, et prends quelques clichés, je vous montrerai au fur et à mesure... Je vous envie, d'être dans la vie, chez vous, au chaud, d'avoir accès à BFMTV et CNews, ici, à part la nature, le ciel et des télescopes, il n'y a rien...
  16. 37 points
    L'activité solaire commence à devenir significative... Il est donc temps d'offrir la possibilité d'observer la surface de l'astre du jour à un maximum d'amateurs à faible coût en faisant des images dans la raies Halpha, dans le Ca II ou autre... C'est le but du petit projet Sol'EX ("solar explorer") que je finalise et qui bien sur, sera rendu public pour être reproduit si vous le désirez. C'est une configuration des plus simples, qui marche en mode spectrohéliographie. En soit, il n'y a rien de vraiment neuf... sauf que j'ai optimisé le fonctionnement pour pouvoir l'utiliser en quelques secondes sur les plus petites télescopes que vous avez chez-vous. Pas la peine de construire un ensemble télescope spécifique, surtout pas. J'ai voulu que ca soit mis en route en un tour de main. Et c'est très léger, moins de 500 grammes avec la caméra (ici un modèle ZWO ASI290 mini), le tout pour quelques centaines d'euros seulement. La bande passante spectrale est équivalente à un filtre Halpha de 0,34 à 0,45 A. Bien sur l'impression 3D est déterminante et constitue l'élément déclencheur (je me suis procuré une imprimante PRUSA mk3, et il n'y a plus de limites...). Voici un "éclaté" de la bête : Et voici les toutes premières images Halpha faites il a 3 jours, avec le beau groupe de tache qui se promène actuellement… D'abord en montant Sol'EX au foyer d'une lunette FS60 Takahashi (notez qu'il n'y a pas de filtre devant l'objectif), avec un Soleil presque en entier : Je suis content, le résultat est très conforme à l’attendu. Mais bien sur, si la finesse du "filtre" est là (noter le contraste des protubérance !), en revanche on est très loin en matière de résolution des détails sur le disque par rapport aux résultats que sortent certains d'entre-vous avec des lunettes et des filtres sensiblement plus couteux, et surtout un équipement spécifique, ce qui n'est pas la philosophie ici --- le prix et le plaisir de construire le système soit prime avant tout (avec en plus une performance honnête car c'est de l'imagerie à très petite bande spectrale out de même, sans rique de dégrader quoi que soit avec le temps, c'est l'avantage des sectrohéliograohe). Le fente fait 10 microns de large au foyer, c'est la limitation, et en plus le soleil est bien bas sur l'horizon. Donc, ce n'est pas fait pour les amateurs des très haute résolution, mais on voit malgré tout pas mal de choses. Surtout, on oubli très vite que l'on fait de la spectrographie et on se concentre sur l'imagerie (faudrait même que j'évite de parler de "spectro" car on oubli vite qu'il s'agit de cela). Voila comment Sol'EX se présente sur le télescope : Avec un Maksustov (1500 mm de focale), on voit un peu plus de détails, ici ma meilleure image lors de cette séance inaugurale (première lumière) : A un autre moment, avec la magie du système qui permet sur la même acquisition des images à diverses longueur d'onde : Ou encore voir les protubérance en 3D (avec la vitesse radiale) : (toutes ces images sont prises au même moment, l'aspect des protubérances dépend de la vitesse du gaz dans la direction de l'observateur). Le Mak127 avec Sol'EX au bout : L’acquisition avec FireCapture (le trait vertical est la raie Halpha alors que l’image du Soleil défile devant la fente d’entrée de Sol'EX) : C'est à vrai dire très ludique, dynamique, un peu magique et pédagogique. J’ai pesé Sol’EX : moins de 500 g, caméra comprise ! En achetant au prix fort les composants, le coût de Sol'EX est de 450 euros TTC environ (fente, 2 lentilles, le réseau). Je considère que coût de la 3D est négligeable. Correct pour le résultat obtenu, je pense. Il faut compter dans les 1000-1200 euros si on n’a pas la caméra (ASI290 mini) et un filtre passe-bande Halpha (un 10 nm voire 50 nm conviennent parfaitement), mais je suppose que ce n'est pas le cas pour la plupart d'ente-vous ! Dites-moi si vous seriez prêt à vous construire un tel équipement pour les belles journées de l'été prochain ? Il y aura bien sur un site web, avec les STL, le mode d'emploi, etc. Si c'est un vrai succès on pourra même envisagé des petites choses en plus (prix de groupe, stages, autres applications ...). Christian Buil
  17. 37 points
    Salut Je me suis lancé il y a pile un an dans l'aventure folle de la construction d'une grosse monture capable de porter un gros SC de 14" ou 16"....pourquoi? Deux raisons: 1-Parce qu'une telle monture, capable de porter plus ou moins 50 kg est , dans le commerce, bien au delà de mes moyens (même en occasion...) 2-je suis assez bricoleur Ayant sous la main les axes d'une vielle monture starfinder des années 80 (celle qui portait les lourd newtons 400 en sonotube), j'ai décidé de construire la monture autour. D'un diamètre de 38 mm, ces axes sont assez costauds pour mon projet. Pour des raisons de coût toujours, j'ai aussi conservé la cellule contenant les roulements à billes en AD. Je comptait travailler avec l'axe DEC d'origine, mais celui ci n’étant pas équipé de roulements, je me suis quand même dit que pour bien faire, ce serait plus judicieux d'en installer J'ai donc fait usiner les pièces nécessitant une grande précision dans leur réalisation (principalement via Usineur.fr ), et travaillé les autres de mes mains. L'entrainement est assuré par des classiques couple VSF/ roue dentée; en AD, j'ai utilisé un couple chiné il y a quelques années chez AWR (diamètre 230 mm). Pour l'axe de déclinaison, j'ai utilisé l'antique roue/vsf initialement installé en AD sur la monture d'origine. Côté motorisation , j'ai utilisé des moteurs Nema 23 et poulies/ courroies, le tout piloté pour le moment par un très poussif contrôleur EQ Power de chez Astrogadget qui sera remplacé à terme par un MCMT 32 en cours de fabrication chez un ami. Un peu d'aide de mon petit.... Le couple roue dentée /VSF en AD avec ressort de rappel. La base équatoriale à l’étape de la sous couche. Moteurs Nema 23 1.9 N.m, remplacé depuis l'image par des 2.3N.m Peinture epoxy et vernis bi composant satiné.... J'ai aussi fabriqué le pied( je débute en soudure ) Le Meade 14" destiné à l'imagerie et mesures de comètes. Il y a 45 kg de contrepoids (!) et je compte installer une 80 ed en parralèle pour le grand champs... Je suis encore en phase de réglages mais les premiers résultats sont plutôt positifs, voir ma premieres comète imagée avec ce set up: C/2019 L3
  18. 36 points
    Voici une petite mosaïque en couleurs de la Lune, réalisée avec le télescope de 1 mètre Omicron C2PU, sur le plateau de Calern. J'ai pris une vingtaine de vidéos au Nikon D4, à 200 ISO et 30 images/seconde. Le télescope était à F/9, soit près de 10 mètres de focale. La turbulence était forte en début de mosaïque, puis elle s'est calmée pendant un moment, par moments, l'image était magique... La mosa est un misque entre ma version couleurs, faite avec PIIP, Autostakker et Photoshop, et la version noir et blanc, beaucoup plus nette, que m'a gentiment réalisé @HAlfie, que je remercie au passage L'image est orientée Sud en haut, comme à l'oculaire d'un télescope Cassegrain de 1 mètre de diamètre... S
  19. 35 points
    Bon je ne vais pas y aller par quatre chemins: hier soir le seeing était exceptionnel ! Des fwhm de 2" avec intégration du suivi je n'ai jamais connu ça !!!! Et dire que j'ai faillit ne pas shooter car je croyais que c'était couvert. j'ai pointé vite fait la nébuleuse M76 en ne faisant que les luminances, les couleurs RVB proviennent de mon ancienne image. Je passe directement à la crop à 130 % de la taille d'acquisition résolution, accès à la full (donc moins résolue) en cliquant: L'image du champ complet, la full en cliquant : Les données d'acquisition : Je me suis délecté avec une stabilité pareille. Jean-Claude MARIO
  20. 35 points
    bonjour à toutes et à tous ! enfin un peu de ciel calme avant l'arrivée d' un temps bien perturbé , dommage j'aurais bien continué cette animation plus longtemps ! des nuages sur beaucoup de zones de Mars , c'est très intéressant à voir ! j'ai fait deux versions pour une meilleure visibilité de ces zones nuageuses ! CFF 300 ASI 224c adc 58 ser de 180s traitement identique astrosurface ! irfanview et unfreez ! attendre le chargement complet ( 3 animations ) de 18h21tu à 21h30tu : version simple : à 19h58tu : à 21h30tu : bon ciel et merci ! paul
  21. 35 points
    Salut les amis, une petite opportunité le soir du 2 novembre avec des conditions médiocres à très médiocres. Une animation potable néanmoins, pas de variation dans la luminosité, ça aide. T250 + Powermate 2x + ASI120MC. 10 sers de 23H06 à 23H39 local de 2min30s environ ( 15000 à 16000 images ). 2000 images retenues par film dans AS3 ( 1 AP ). Traitement avec Astrosurface ( wavelets, balance des blancs à 40% et légère saturation ), retouche du contraste dans Iris. Taille 100% : J'ai gardé les fichiers des paramètres de Firecapture, je ferai un tout petit effort de dérotation... avec 2 ou 3 images. Je la posterai ici plus tard pace que là chuis fatigué, dodo.
  22. 34 points
    Bonjour, j'ai finalement réussi à capturer ce rémanent de supernova, les premières tentatives remontent à plus de 10 ans. Enregistré avec ma configuration actuelle, 180 Epsilon, Asi6200 avec filtre Ha. L'ensemble est une mosaïque de 2 images d'une durée totale de 6h à 10 min. http://www.astroveto.com/archives/2122 Edmund
  23. 34 points
    Bonjour Le ciel aujourd'hui semble correct si cela tiens pour ce soir ca serai bien Le 03 fallait etre rapide mise en station 2 seconde et tire a vue heureusement il etait a temperature car dhors depuis le debut de l'apres midi Mars encore bien basse mais un ser est sortie du lot avant que cela se bouche complètement Quelques test psf ou pas bon c'est pas ma psf mais celle filé par Chris Bonne journée et bon ciel Sauveur
  24. 33 points
    Depuis l'opposition jusqu'à maintenant, Mars est passé de 22,5" à 18,6", ce qui est loin d'être négligeable ! Le problème c'est qu'on est très peu nombreux à avoir profité du maximum, à cause du mauvais temps . J'ai eu de la chance d'avoir eu une éclaircie la nuit du 14 octobre, une dizaine d'heures après l'opposition. A la même échelle: C'est pas pour décourager de faire encore de l'imagerie martienne... Jean-Yves
  25. 32 points
    Bonsoir à tous, Un petit passage ici pour vous montrer également les effets de le tempête, avec un baisse de contraste vraiment prononcée en visuel. Hier soir c'était stable en région parisienne, malgré tout les nuances d'albédo étaient très affectées par la poussière martienne en suspension. Je vous présente cette planche vers 21H20 HL. Je n'ai pas voulu rehausser la perte de contraste, afin de retranscrire l'impression visuelle de nuances bien moins marquées qu'à l'accoutumée. La turbulence était assez clémente, permettant d'être net jusque dans le bleu, ce n'est pas tous les jours dans un T355... C14 - ASI290MM - filtres RGB Bonne soirée Emmanuel
  26. 32 points
    Salut à tous, Encore quelques vieilleries qui dormaient sur le disque dur. La turbulence de ce 9 septembre était extrêmement variable du meilleur au pire. J'ai dû jouer avec les filtres, et ça n'a pas marché à tous les coups. Il y a quelques films qui sont partis à la poubelle. Voici pour commencer la diagonale Biancanus, Clavius, Maginus avec le filtre vert : Walter et Deslandres avec le Sloan r' (qui est du V+R) : Le mur droit avec le filtre vert (c'est un peu limite ...) : Et enfin Triesnecker au filtre rouge : A+++
  27. 32 points
    Hello voilà tout est dans le titre. Bien peur que ce soit la dernière Mars de la saison (en dehors d'autres images en cours de traitement). J'ai observée en gros en même temps que @CASTOR78avec son 330. Le navigateur met mon image B425 en miniature. J'ai hacké ton fil @CASTOR78 Bref voici le résultat de mon côté en concervant 20% d'image. Je n'ai pas trouvé le seeing si bon que ça sur le coup, mais je suis content du résultat. Ma méthode classique avec le filtre r' et g' qui a montré ses limite sur Mars car g' donne des détails très fin mais avec peu de dynamique. J'ai passé aussi le filtre B425-50 nm, et je suis bien content de cette image là. Un peu avant j'ai testé à nouveau la QHY462. J'ai piloté avec Sharp Cap car je n'ai pas solutionné mon problème de driver dans Firecapture. Dommage, je trouve Sharpcap moins ergonomique (mais ça reste un bon soft et vu que c'est gratuit je ferait mieux de fermer ma bouche ) Je suis pas mal impressionné par la dynamique de cette image. Par contre les détails ne sont pas si fin qu'au g'. Du coup j'ai tenté d'injecter un peu de cette image (30%) dans la première, pour essayer d'avoir un rendu de compromis. Cette image me semble assez douce et naturelle, je ne sais pas ce que vous en pensez ? Quelqu'un sait ce que c'est les ombres et/ou relief que l'on voit en bas à gauche ? JLuc
  28. 31 points
    Parallèlement aux captures martiennes, j'ai aussi fait quelques captures lunaire cette semaine avec le télescope de 330mm: Le 25 novembre: Clavius et Tycho Le 27: Aristarque: Rima Marius (en bas), difficile en visuel: Le mont Rumker: Vixen VMC de 330mm, barlow 2X, ASI174mm, filtre vert. Jean-Yves
  29. 31 points
    Bonjour à tous ! Après quelques années d’absence sur ce forum (je me suis passionné ces derniers temps pour la prise d’images aériennes avec drone et la macrophoto ; c’est ici pour ceux que cela intéresse https://fmorin.piwigo.com/ ), j’ai repris du service en astrophoto. Impressionné par la qualité des images circulant sur le forum, et à l’idée qu’une telle opportunité d’imager mars ne se reproduirait pas avant 2033 … j’ai craqué ! J’ai acheté l’ASI224MC début septembre, téléchargé les dernières versions des logiciels, visionné les excellents tutos (merci jean-Luc), et c’est parti ! Je reste encore bluffé par cette petite caméra. Une petite bombe capable d’imager à presque 300 images/sec … on change clairement de repères … J’ai eu quelques bonnes nuits, et beaucoup d’autres pour lesquelles je n’ai pas tenté le moindre film. Pour la technique, c'est donc très classique : - Celestron 11 et barlow 2x, Filtre AstronomiK anti-IR - Stacking sous AS!3 - Traitement sous Astrosurface (quel logiciel !). En fonction des images, j’ai réalisé soit une déconvolution Wiener sur PSF réelle puis ondelettes, soit des ondelettes en deux passes. Je n’ai en fait pas de recette qui fonctionne sur chaque image. - Finitions sous GIMP (élimination du rebond) et LightRoom Un essai de planisphère avec Winjupos (fusion des calques sous GIMP). Avec seulement 5 images, c’est un peu juste mais ça passe. Et enfin le globe qui tourne ! Amicalement, Fabrice
  30. 31 points
    Bonjour à tous, Cette soirée du Jeudi 12 Novembre j'ai pu profiter d'un temps moins humide que les jours précédents et d'un très bon seeing. J'ai pu à nouveau utiliser ma nouvelle caméra QHYIII462C qui je pense est pour moi une bonne évolution comparé à l'ASI224MC (en terme de résolution ,sensibilité et de dynamique). Voici l'image réalisée à partir d'une seule capture de 3 minutes avec ma monture Dobson altaz et telescope Orion XX16g: en utilisant une résolution ROI de 1200x700, j'ai pu capturer à environ 200 images par secondes avec 5ms de temps de pose, ce qui donne 36000 images pour seulement 3 minutes de session. Barlow 3x Televue ADC ZWO QHYIII462MC Echantillonnage : 0.06" Focale : 10000mm Durée: 180s Shutter: 5.2ms Gain: 274 Stack avec Autostakkert 3 de 25% des meilleures images Traitement par déconvolution dans PixInsight. Pour les limbes par contre des artefacts /rebonds sont présents , j'essaierai de prendre plus de temps pour gérer correctement cet aspect là dans mes prochaines images (si j'en ai encore l'occasion avec Mars ) PS: Côté balance des couleurs cela manque de bleu j'ai encore du mal de côté la pour les settings whitebal sur cette nouvelle cam, je viens de maj l'image avec qques modifs d'histogramme vert/bleu mais ce n'est pas encore ça. Bon ciel à tous, Fabrice
  31. 31 points
    Salut Une autre galaxie que je visite pour la première fois. NGC 1055 est une spirale barrée vue par la tranche située dans la constellation de la Baleine à environ 45 millions d'années-lumière de la Voie lactée. La voici en LRVB fait sous de bonne condition. CT16 f4 sur EQ8 QSI683wsg à moins 35 degrés Filtres Astrodon LRVB=180-30-30-30 minutes. Bin 1x1, et Sub de 5mn. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement Martin
  32. 31 points
    C/2020 M3 Atlas traverse Orion, l'occasion de lui tirer le portait. L'image est loin d'être parfaite, j'ai voulu faire vite pour éviter trop de déplacement de la comète et éviter les montages pour avoir un ciel fixe et une comète fixe. Bon, déjà je ne sais pas faire mais je ne sais pas si c'est faisable avec Siril. Si quelqu'un a un tutoriel... Du coup mes étoiles sont pleines de coma, ça donne une fausse impression de défaut de suivi. Bref, je savais bien qu'il fallait travailler au moins en fermant un tout petit chouilla pour éviter ça... Pas taper ! Toujours dans des conditions urbaines, ciel Bortle 7-8 depuis Terrebonne, Québec avec un Canon 60D stock, filtre CLS SVBony, 70-200mm f/2.8 à 200mm 44x120s à 800ISO, suivi par Skyguider Pro iOptron.
  33. 31 points
    Dimanche soir: le ciel est couvert, mais je vois arriver sur SAT24 une éclaircie: le télescope est mis dehors. A 21h30 lc, elle arrive enfin ! Mars est belle mais le limbe un peu agité. La turbulence se calme progressivement au cours de la soirée jusqu'à quasiment disparaitre vers 23h, quand les nuages reviennent: rare ! Par contre l'air est humide sans vent, et le matériel devient humide assez vite, rare aussi sur mon balcon. Les deux vont souvent de pair. Des captures avec le VMC de 330mm, évidement ! Je vous propose une sélection: à 21h50 et 23h10 lc Une traitement plus fort: Les mèmes retournées: Traitement plus fort: VMC330, barlow 2x, ADC, ASI224mc, captures de 200sec, traitement sous Astrosurface. Jean-Yves
  34. 31 points
    Salut à tous, Ca n'a échappé à personne, il a fait beau cette semaine, enfin ! Mais pour la turbulence, c'était assez moyen. J'ai quand même pu faire des captures tout à fait valables de temps en temps du 2 au 6 novembre. Voilà une sélection des meilleures images: Le 2: Le 4: Le 6 (diamètre de la planète : 19’’) A 19h30 lc: A 22h, la meilleure ! Et une en IR742nm: Les versions retournées, pour les nostalgiques : VMC de 330mm, barlow 2x, ADC, ASI224mm Traitements sous Astrosurface. Jean-Yves
  35. 30 points
    Bonjour, c'est la 2eme fois que je rends visite à cet objet, la 1ere fois c'était en bin 2; mais aujourd'hui je m'y attaque en bin 1, la cible est basse -13° de déclinaison, elle ne culmine pas bien haut : 33°, ce qui donne une fenêtre de "tir" d'environ 2 heures ( 1 heure avant et après le passage du méridien), il ne faut pas s'attendre à une grande définition d'image, mais l'esthétique de l'objet rehausse grandement ce manque. J'ai gardé 27 poses de 10 minutes en ha, les RVB proviennent de mon ancienne image en bin 2. L'image présentée est une version cropée réduite à 1200 pixels, elle est cliquable pour accéder à la version du champ complet à la taille d'acquisition : Les données d'acquisition : Jean-Claude MARIO
  36. 30 points
    Bonjours à toutes et à tous, Je ne poste pas souvent, mais là, comme on a passé beaucoup de temps à faire ces images puis à les traiter… voici le résultat visible ici: https://www.flickr.com/photos/basses-lumieres/50609835736/in/photostream/lightbox/ 25000 images, 16 nuits d'imagerie (dont 12 de bivouacs entre 1900m et 3100m d'altitude), un mois et demi et traitements et plus de 10To sur les disques... Sony a7s, et a7r2, yi4k+ Samyang 24mm f1.4 , 85mm f1.5 , 14mm f2.8 Nikkor 100/300 f2.8 , 200mm f2 , 800mm f5.6 lightroom, luminard4, sequator , topaz denoise ai, neat video v5, time lapse tool, vegas pro 18 Musiques: improvisations de ma compagne , Tiphaine Sson Lieux de tournages dans l'ordre: Col de Restefont, plateau d'Entrevennes, mont Chiran, lac de l'étoile, refuge Tucket, Glacier Blanc, pic de Chateaurenard, Beynes... À noter le passage de Neowise à l'horizontale au ras des Écrins (120km et 300mm de focale), malgré la brume ce soir là où rien n'était visible à l'œil nu. Et des passages de starlinks plus nombreux que les perséides... En vous souhaitant un bon visionnage et que cela plaise aux amateurs de nuits étoilées Jo
  37. 30 points
    toujours à main levée ce matin du 9 novembre 9h20, pose unique à 400 iso, au MTO de 1000 mm à F/10 avec APN pentax 1/1000 seconde
  38. 30 points
    bonjour à toutes et à tous ! jupiter commence à descendre vite et passe au méridien à 16h52loc , il fait encore bien jour , on en profite un peu encore ....... puis mars , avec une turbulence faible avant l'arrivée des nuages qui a écourté l'animation ! à noter un petit pic blanc au pole sud en haut à 19h30tu , très esthétique et les nuages formants des excroissances sur la gauche ! CFF 300 asi 224c films de 180s : à 18h46tu : à 19h30tu : animation de 18h30tu à 19h30tu : 18ser de 180s : aller-simple pour ceusses qui préfèrent : bon ciel ! paul
  39. 29 points
    Bonjour à tous Ce n'est plus vraiment de saisons, mais j'ai pu terminer ma mosaïque des Dentelles il y a quelques jours. Bon il faudrait encore 6 tuiles pour qu'elles soient moins à l'étroit. Mais ça sera pour les années qui viennent si j'en ai le courage ! J'ai assemblé 3 tuiles, chacune l'addition de 40 à 45 poses de 4 minutes à 3200 iso prises avec un Canon 6D refiltré Astrodon + filtre UHC. Lunette Takahashi FS 152 mm à f/6. Pour la dernière, les conditions étaient moins bonnes et ça se ressent à la tête des étoiles. Traitement SiriL + Photoshop
  40. 28 points
    Apres un moment sans astrophoto, j'entrevois un fenêtre de tir, entre la météo et l'emploi du temps, c'est compliqué en ce moment. Je tente une cible que je n'ai jamais fait auparavant, IC434, la tete de cheval d'Orion, j'ai un champs assez étroit mais j'essaie qd même de caler la Flamme dans le champs de l'APN j'arrive a tirer 60 poses de 180s à 400iso avec mon Nikon D5500 non deflitré filtre UHC, correcteur de coma Baader RCCI, monté sur mon Newton 254 f:D 4 sur NEQ6 pro goto avec kit Rowan L'autoguidage se fait par DO avec une ASI 190mini et le tout est piloté via l'Asiair DOF, Pre-traitement Siril et traitement Siril et photoshop, j'ai toujours un gradient que j'ai vraiment du mal à faire partir, bcp de pollution lumineuse dans mon coin et les cheminées qui tournent ajoutent un léger voile parfois imperceptible. voici donc le résultat !
  41. 28 points
    Au milieu de toutes ces lunes et planètes. 😉 Deux belles nuits sans lune récemment. 85 poses de 300s en L triées sur 160 et 3 fois 8 poses de 300s en RVB. Avec mon ASA10 et Moravian 16200 sur AZEQ6 mobile. La full est ici
  42. 28 points
    Salut à tous, Des captures martiennes hier soir avec une turbulence qui paraissait faible en regardant Mars, mais pas si faible en regardant la Lune... J'ai commencé tôt pour faire apparaitre au mieux la tempête. Diamètre de la planète: 15,5''. Mars à 18h12, 19h14 et 21h36 lc: Une bleue à 19h30: Les images retournées: VMC330, ADC, barlow 2x, ASI224mc Jean-Yves
  43. 28 points
    Vive le week-end! A la TSA-102, barlow x3, filtres LRGB, asi178mm. Rhéa, Dioné, Encelade, Téthys, Titan et Hypérion, le 19/11 à 17h40TU. J'ai loupé Japet, qui se trouvait au delà d'Hypérion, tout cela parce que je n'ai pas regardé winjupos avant les acquisitions. Mimas, trop proche de sa planète, était caché par le halo. Détection des satellites par poses de 500ms. (ouais...je ne sais vraiment pas sur quoi j'ai appuyé dans Astrosurface pour obtenir cette magnifique image) Ma première anim. Sur 3 jours, les 16,18 et 19. Perso, ça me fait plus penser à un sapin de noël qu'à une photo d'astro! Avec toute cette turbu, ma meilleure (même pas essayé Jupiter..): Et une tempête; RRGB, le 18/11 (heureux, le gars): Elle est pas Canon ma Taka! (c'est la première fois que je la fais celle-là, mais ce ne sera pas la dernière) Et une tentative vénusienne au filtre rouge (je n'ai pas de filtre UV, j'ai essayé avec un filtre bleu... vous imaginez le massacre) Très bon week-end à toutes et à tous! Euh...J'ai pris un peu d'avance! Jules
  44. 28 points
    Bonsoir à tous, J''ai tenté aussi ma chance ce soir sur Mars en essayant de capturer la tempête! Voici une première réalisée (je n'ai pas encore traité toute la série) à partir d'une capture de 3 minutes avec ma monture Dobson altaz et telescope Orion XX16g: en utilisant une résolution ROI de 1200x700, j'ai pu capturer à environ 180images par secondes avec 5.8ms de temps de pose. Suite aux conseils de @jldauvergneet @JP-Prost pour ma précédente image, j'ai commencer à préparer pour baisser le tirage de la barlow mais je n'ai pas eu malheureusement assez de temps avant la prise de vue de ce soir pour modifier l'ensemble du montage: J'ai pu déja changer la partie la plus simple: tirage entre barlow et ADC. Je suis passé de 0.060" à 0.065" avec cette premiere modif (pour la distance entre ADC et capteur j'ai des adaptateurs que je pourrai retirer pour encore diminuer le tirage): J'ai pu tout de meme déja diminuer un peu le gain et utiliser moins d'images pour le stack final à niveau de bruit équivalent. Barlow 3x Televue ADC ZWO QHYIII462MC Echantillonnage : 0.065" Durée: 180s Shutter: 5.8ms Gain: 239 Stack avec Autostakkert 3 de 5% des meilleures images Traitement par déconvolution dans PixInsight. Pour les rebonds sur les limbes ainsi que pour la balance des couleurs , toujours compliqué pour moi , je vais devoir m'en occuper serieusement! Bon ciel, Fabrice
  45. 28 points
    Une sacrée tête, de chevaaaal Toujours au 520 f4.7 avec le 7S en seulement 1h07min (oui j'aime bien le chiffre 7 ) à cause de la pluie (enfin une humidité dantesque) . J'étais parti pour lui mettre une grosse tête avec 2h minimum. Pas de filtre duonarrowband. Traitement ma couille (Tosi) jérôme
  46. 28 points
    Salut Je finalise vite fais cette session du 08 ou j'ai eu la bonne surprise d'avoir un très bon seeing sur le gazeuse un extrait de ce que j'avais a l'ecran malgré la faible hauteur En Images oui je l'ai encore eu Zif en partie car couper pour voir la dame au chapeau La dame au chapeau Mars Au C11 Plus tot dans la mâtiné au C8 et la lulu Voila a hop au boulot pour les autres session Bonne soirée et bon ciel
  47. 28 points
    bonjour à toutes et à tous ! une belle journée enfin et une belle nuit , turbulente comme une nuit hivernale avec une bonne gelée ce matin , mais depuis le 22 septembre , la pluie et les nuages avaient envahi le ciel de façon permanente ......... j'ai fait jupiter qui tremblotait pas mal hier soir et mars avec de courtes accalmies de turbulences ! CFF 300 d f/d de 20 asi 224c pour la couleur et asi 178MM pour l'ir 20h57tu : 20h41tu ir680 : bon ciel ! paul
  48. 27 points
    bonjour à tous et à toutes ! enfin une éclaircie , j'ai pu faire Vénus ce matin , la belle monte de moins en moins et sa taille diminue 11"8 en uv en filmant on aurait dit mars avec sa grosse calotte polaire ! CFF 300 f/d de 20 couleur asi 244c u-v asi 178mm binx2 astrosurface pour le traitement ! à 8h12tu : version un peu plus poussée : à 8h20 tu uv schuler à lucien présentation astrosurface : bon ciel ! et merci ! paul
  49. 27 points
    Salutations, Une Mars très vite faite tout juste sortie du four, 20 H08 HL avec mon T400, barlow 5x et ASI 385. 2300 images retenues sur une capture de 31200 brutes Traitement AS3! / Iris et Photoshop (adoucissement de l'arc du limbe et nettoyage du fond de l'image). Il y a de la poussière apparemment ! Albéric
  50. 27 points
    Mars au Cassegrain 500 FD8 : barlow X2 Meade + ADC ZWO + Filtre IR 807 + ZWO290 Mono. Manque un chouia de colim (impossible à parfaire avec un seeing moyen) et surtout un meilleur seeing Il y a une petite zone lumineuse sur le limbe en bas à droite, je ne sais pas ce que c'est. Une version couleur pour le fun, bidouillée à partir d'une image faite avec une ZWO 290 couleur et l'image IR comme couche rouge : Fred