Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 01/19/20 in Posts

  1. 11 points
    bonjour, une petite rosette je vous passe les conditions de prises, juste que j'ai tous régler avant la nuit car je bossais le soir, d’où le centrage. sinon il y a 54x300s en ha + dof lunette ts 61/274 + zwo 183mm pro a -15 gain 150 sur azeq6
  2. 10 points
    Bonjour, Je vous présente M1 prise le 18 janvier 2020 en utilisant la technique de poses courtes. 1 H de poses (720 poses de 5 secondes). C14+ réducteur 0.63 + filtre L+ Zwo 174 (non refroidie). Olivier
  3. 9 points
    Bonjour plus la lune est fine, plus il fait moche bonne chance
  4. 9 points
    Hello hello Il aura plu dessus puis grêlé puis plu et le sky c'est ouvert A+ David https://www.astrobin.com/full/3wqip2/0/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/3wqip2/E/?real=&mod= En action sur "The Evening Star" Ensuite, vu qu'il était dehors, j'ai fait vite fait une vrai MES et j'ai shooté la belle "Smurf" avec ses bébés (de gauche à droite) Obéron, Titania, Ariel & Umbriel. Pour la petite histoire, seulement 60% du miroir avait Uranus dans le primaire. Le reste, était dans la gouttière et la maison Pour la couleur, j'ai utilisé une couleur de 2016 😉 Le pole est énorme par rapport à la dernière fois que je suis allez la voir en 2016 https://www.astrobin.com/full/atgclf/0/?real=&mod=
  5. 9 points
    Bonjour à tous, Nouveau traitement d'une belle nébuleuse immortalisée à Noël 2019 en hte Ariège à 1300m. Newton 360 mm F/3.6 "maison" optique et méca + Paracorr 2 / Sony A7S. 60 poses de 30 sec à 3200 iso Traitement Siril et Astra image Phil
  6. 9 points
    Bonjour, En ce dimanche après-midi le ciel est clair même si périodiquement de gros nuages le traversent du nord au sud, de façon très rapide. Le vent est très sensible et vous glace les os. Ce n'était pas vraiment le moment de capter Vénus à l'heure du thé, cependant l'envie est trop forte. J'ai sorti le petit Mewlon 180 cette fois. Moins de prise au vent et une moindre sensibilité à la turbulence. J'ai pensé que réduire le diamètre permettrait, dans ces conditions, d'obtenir plus facilement quelque chose. La turbulence était sévère vers 16 heures, heure locale. Pas d'ADC ni de Barlow, seulement un filtre UV et l'ASI290MM. Question échantillonnage, je me ferai gronder par l'ami Christophe : mais j'aime bien les toutes petites images. Mauvaise nouvelle, le M180 a perdu sa collimation d'il y a 6 mois ou plus ? On le sait de suite en regardant Vénus dans le chercheur : il n'est plus au centre ! Les 25 degrés d'écart de température y sont pour quelque chose sans doute. Je recollimate partiellement en décentrant la planète sur le capteur : bonne astuce provisoire. Un film donne ceci : il ne faut pas avoir peur de traiter des grains de riz. Étonnant quand même dans les conditions du moment. Le traitement est fait en même temps que les prises de vue. J'ai vraiment froid et j'aimerais une tasse de thé maintenant. Lucien
  7. 9 points
    Bonjour, Le ciel est de mon côté cette fois, après une pluie cette nuit "d'apéricubes" qui ont gelés sur le sol... Voilà celle de ce matin, toujours le même traitement habituel tous avec Astrosurface, empilement Autostakkert!3 Et puis un gros plan sur la mer des crises fait le 12 janvier dernier, imageur 290c + barlow x3 ce qui fait un sur-échantillonnage, mais bon je voulais faire mon Philippe Tosi. Bon ciel lunaire
  8. 8 points
    Bonsoir à toutes et tous , Tout est dans le titre , et c'est juste un aperçu…………….. Newton maison de 400 , miroir SkyVision de 400 F/D 4 en Zérodur , capture avec Genika Astro , traitement avec AS!3 , R6 . Vénus en UV du pôve , le 18/01/2020 à 16h55 TU , caméra ASI 290MM + ADC PA MK2 + Barlow Antarès X3 , filtres W47 et IR/Cut , l'image est à la taille de capture traitement ultra soft comme toujours . mini gif de 4 img de 17h08 à 17h44 TU , j'ai commencé trop tard , encore stopper par les nuages la 2 du gif à 17h22 TU , image à 120 % . Vénus en RGB le 18/01 à 16h41 TU , caméra ASI 224MC + Barlow Antarès X3 + ADC PA MK2 , image taille de capture . un petit Gif bien pourri , sorry mais c'est mon premier en RGB , y a un début à tout , avec " Zigouigoui " SVP…..ben oui , 5 img de 16h20 à 16h43 TU . Michel
  9. 8 points
    Hello, Je vous présente ngc253, la galaxie de Sculpteur, prise depuis l'hémisphère Sud au Chili, depuis Obstech - Observatorio El Sauce où j'ai fait mon stage cet été! Full résolution : [https://flic.kr/p/2hVh17Z] C'est une galaxie à sursauts de formation d'étoiles, c'est-à-dire une galaxie affichant un très haut taux d'étoiles naissantes. Le noyau de cette galaxie abrite probablement un trou noir supermassif d'une masse estimée à 5 millions de masses solaires. Elle est située à quelques 10.8 Millions d'années lumière de nous... [Merci Wikipédia] L'image est prise en remote, c'est à dire avec contrôle à distance du télescope via internet, en collaboration avec mon ami Jonathan Fertil Il y a un crop énorme sur l'image dû a un démontage remontage de la caméra, donc forcément ça tourne.. et aujourd'hui le filtre n'est plus monté dedans donc adios les galxies ! ! Technique : Lunette TMB 105/650 Monture Astrophysics AP900GTO QHY22 avec roue à filtre et OAG Starlight X-press 218x120s en LRVB Soit environ 7,3heures de pose (pas énorme mais je n'ai pas pu faire mieux) ENJOY
  10. 8 points
    Je n’ai eu que dix poses de 300sec mais bon, c’est déjà ça. Esprit 100 Ed, Nikon d7000, filtre STC duo narrowband. Bonne soirée à tous
  11. 8 points
    Allez on va se faire mal et avec les moyens de 2012. J'ai quand même gardé le petit 180. Franchement il n'y a pas besoin de beaucoup monter en diamètre si le télescope passe très bien dans l'UV. Lucien
  12. 7 points
    Bonjour, Que ça fait du bien de voir des étoiles. 99x120s avec caméra ZWO ASI294MC, objectif Nikon 200mm F2. Histoire de s'entrainer à des grandes ouverture en attendant la livraison de l'hyperstar... Premier essai du filtre STC MultiSpectra, anti pollution lumineuse; réussit, l'éclairage public n'est pas coupé la nuit de samedi et ça a bien filtré. Empilement APP, extraction du gradient dans SiriL et traitement du Tiff dans Photoshop et plugins divers. Pour les halos, j'ai eu des brutes avec et d'autres sans.. je sais pas pq..
  13. 6 points
    Bonsoir à toutes et tous , Session une fois de plus écourtée par cette fichue météo pourrie Newton maison de 400 , miroir SkyVision de 400 F/D 4 en Zérodur , capture avec Genika Astro , traitement AS!3 , R6 et assemblage avec Winjupos . Vénus le 19/01/2020 en RGB ( filtres RGB Astronomik ) avec caméra Basler acA3088 + ADC PA MK2 + Barlow APM 2.7 .image à la taille de capture . la p'tite planche RGB qui va avec le 19/01 de 15h28 à 15h34 TU . sorry , ça sera tout pour cette fois , merci qui ? les maudits nuages comme toujours Michel
  14. 6 points
    Bonsoir tout le monde, Le festival vénusien continue aussi par ici hier soir, bonnes conditions, une Vénus bien haute vers 17H-18H. C'est parti pour les images au foyer puis avec la barlow Baader 2.25X. Détail des filtres sur les images. Chaque SER fait 50000 images, entre 10 et 15% retenues. C'est tout pour ce soir
  15. 6 points
    ça fait quelques temps que je me suis amusé à fabriquer une mini-monture motorisée ( impression 3D ) destinée à supporter un APN muni d'une courte focale. Ce soir, ciel dégagé à Metz et donc installation rapide du "star tracker" dans le jardin, sous un ciel urbain . l'APN est un EOS 1100 refiltré, équipé d'un filtre CLS UHC et d'un objectif Sigma 28-70 F:2.8 . Un intervallometre fait le boulot de déclenchement. j'ai fait 2 séries de 40 expos de 15s, l'une à 28 et l'autre à 70mm de focale je vous livre une des brutes (28mm) : ciel extremement crade mais vous aurez reconnu la cible le stack de 39 images à 28mm, empilées avec AS3! et retrait du gradient / balance dans IRIS. Pas de D.O.F. Le stack de 38 images à 70mm de focale pas de D.O.F. donc découverte d'un grand nombre de nébuleuses obscures. Mais la manipe n'était pas de faire une belle photo. Juste voir le comportement de l'entrainement. Malgré ma vue basse, ça à l'air de bien fonctionner à 28mm et le suivi semble encore acceptable à 70mm. youpii bonne soiree Glob
  16. 6 points
    Merci à tous, voila l'engin chargé avec l'APN fait pas chaud ce matin bon dimanche Glob
  17. 5 points
    Toujours au 520mm f/4.7 avec correcteur skywatcher. 51min à 3200 iso traitement Siril. J'ai un halo bizarre autour de la galaxie en montant les niveau! Le script de Siril ne convient pas ou alors j'ai omis un truc qui m'échappe! jérôme
  18. 5 points
    merci, voila inversion miroir et format carré
  19. 4 points
    Nan mais ami hamilton, autant tu es dans le top avec le coup des pérégrinations atacamites, autant tu aurais pu éviter le "d'âge mûr" . J'espère que Superfoudroyant est presbyte et qu'il ne lit que les gros caractères !
  20. 4 points
    sur un forum aussi il y a aussi les livres, les associations, les rencontres, les festivals, etc. ... et les réseaux sociaux
  21. 4 points
    Bonsoir, Ma position est très simple. Je ne regarde ni Youtube ni Facebook et je vais sur AS et WA quasi chaque jour. Cordialement.
  22. 4 points
    Voici une autre de ce jour. Hello Michel et René ! Lucien
  23. 3 points
    Déjà signalé à côté dans le post sur les frasques d'Elon , j'ai vu (en visuel et en pleine ville) passer les 56 premiers satellites des 60 starlinks lancés il y a 11j, sachant que 60 autres s'apprêtent à décoller lundi. Voilà quelques vidéos (accélérées 4x) du passages des 38 les plus "serrés" (du 2e au 39e), les suivant étant passés plus ou moins espacés de 1min. chacun... à terme avec 1600 à 42000 sur orbite ça en fera beaucoup, même si à 550km d'altitude ils seront un peu plus faibles (mais ce soir de magnitude 2+-0.5, 200km plus haut cela ferait qu'une magnitude plus faibles...? 18h51.8: https://lesia.obspm.fr/perso/nicolas-biver/ISS/starlink2-180120-17h51m51+5min-00020bx4.avi 18h57.2: https://lesia.obspm.fr/perso/nicolas-biver/ISS/starlink2-180120-17h57m11+2min35-00021bx4.avi Vidéos (1/4s à 10000 iso en gros) prises à l'A7s + 50-24mm à F/D 4 et binnées+accélérées 4x Nicolas
  24. 3 points
    Bonjour à tous 😀 Vendredi, 17 janvier, le temps était glacial mais le ciel impeccable. Je suis sortie mais je n'ai pas pu résister au froid. Je n'ai pris que Vénus, vers 17h30 avec le Canon Rebel 18 mégapixels EOS 135 mm sur trépied photo. Dans lunette ni télescope. Je ne suis pas allée à la bibliothèque (j'aurai mon pc fin mars) pour sortir l'image car j'en suis déçue. Mais aurais-je pu faire mieux avec seulement le Canon 135 mm sur trépied photo ? J'ai pris quatre photos à différents ISO et temps de pose. La meilleure est celle-ci à 1/125 et 3200 : Si vous me dites que c'est impossible de faire mieux avec le Canon seul, dites-moi, s.v.p. si je serais ok avec le Meade 90 mm. Merci par avance . Julie
  25. 3 points
    Bonjour, Pour commencer cette nouvelle année, j'ai terminé le traitement d'une image de l'année dernière... Fin septembre 2019... Tranquille... Il s'agit de la nébuleuse à émission Sharpless SH2-170 aussi appelée la Petite Rosette et située dans Cassiopée. Pas souvent photographiée mais elle mérite vraiment le détour. Une belle boule de Noël dans un champ riche de faibles nébulosités et de nuages sombres... La version full : http://astrosurf.com/jousset/images/deepsky/nebuleuses/rha/sh2-170_rha_021019_f.jpg Astrophysics Riccardi-Honders 305mm f/3,7 Sbig STL6303e à -20°C 29x10min en Ha astrodon 5nm Acquisition : MaximDL, FocusMax, The Sky et CCDAutopilot Traitement : MaximDL v4 et Photoshop CS1. Pour la couleur, j'ai bien une couche OIII mais alors d'une faiblesse, mais d'une faiblesse ! Je crois que je vais prendre encore plus de temps pour le traitement, déjà que... Et puis c'est beau aussi le NB ! Ca m’arrange bien là sur le coup... Une bonne année à toutes et à tous ! Plein de bonnes choses et quelques photons bien gras pour 2020 ! Cordialement, Marc http://www.astrosurf.com/jousset http://www.natureastro.com
  26. 3 points
    Bonjour, Ma première Andromède, depuis le jardin, de 22h15 à 00h30, avec une lunette skywatcher 72ED sur CG5, Canon 450D non défiltré et applanisseur de champ (focale 430mm). 240 poses de 30 secondes à 400 ISO (mauvaise mise en station...), 50 darks, 40 offsets et 30 flats. Prétraitement SIRIL (merçi aux concepteurs !) et finitions sur GIMP, j'ai du mal à savoir ce que je fais alors résultat un peu aléatoire... -> une brute -> une version sortie SIRIL -> une première version -> une seconde qui pique les yeux en tirant sur les couleurs et sur le flou gaussien... A vous la main pour me dire comment améliorer... Bon ciel à tous Fabien
  27. 3 points
    Je te montre la belle composition d'un copain avec son mak 127 a toi de joué Photo de @spaceju Julien
  28. 3 points
    Émouvant qu'à ce point un homme d'âge mûr dont la notoriété, les pérégrinations s'étendent d'Ermenonville à l'Atacama, dont les doigts sont usés ,de son propre aveu, par des années d'un dur labeur, émouvant que cet homme puisse encore s'émouvoir d'une tête de cheval saisie dans un banal ciel parisien . Ces parisiens. .........capables de se damner pour une tête de veau ravigote et de mourir pour une tête de cheval! Pour une tête de cheval. ....Je trouve ça beau La valeur étalon de tout astronome, amateur ou non, c'est bien sa capacité d'émerveillement. Plaise au ciel que cela dure longtemps ! Amitiés
  29. 3 points
    Salut les amis Bon vous avez vu le post a Christophe donc vous savez que j'ai tenter encore malgré la difficulté avec mon C8 en Uv bein la je pense etre content au vu des details Je commence par les ir hi hi hi bon c'est faible et ca doit etre un art de les relever Et a l'uv bon suis content au vu du tube et je le préfèrerais au Newton a vu du resultat du lendemain apparemment As sans sort mieux au staking 2020-01-14-1633_2-S-UV__100r__290mm__7271_reg AS 2020-01-14-1633_2-S-UV__290mm__100r__2194_reg AS 2020-01-14-1637_2-S-UV__venus__l4_ap1_as15 Un Photo d'un ami sur Fb bien plus résolue et de l'Espagne Antony lui c'est Australie donc bien avant ref pas en compte pour mon resultat mais pour la beauté de l'image pour ceux qui on pas FB Le 15 direction chez Chris de l'autre coté du village la j'ai voulu tester le C8N donc pas de lame map plus delicate car pas motorisé et dure Les ir hi hi hi Newton 200/1000 b5x adc uvenus 290mm Uv a Coté de Chris Newton 200/1000 b5x adc UVenus 290mm Newton 200/1000 b3x adc uvenus 290mm Bonne soirée et bon ciel Me referais des essais au c8 et au c11 si j'ai une nuit claire pour le recollimaté a hauteur de Venus chez moi
  30. 3 points
    salut à tous Je l'ai imagé à la CCD cette nuit vers 3h HL, météo pourrie avec du givre partout et -4°c des poses de 10s pour ne pas noyer la supernova dans le halo galactique et pouvoir bien mesurer la magnitude Bonnes mesures , j'ai entre 12.6 et 12.9 sur une quinzaine de poses et puis 10 poses de 120s avec 2 asteroides dans les parages bon week end
  31. 3 points
    Bonjour, A l'instant je tente Vénus entre les nuages. Bon, c'est une nouvelle configuration nuageuses, là-bas ! Voici un premier résultat à l'arrache et dans l'UV, M250, ADC... Lucien Celle traitée plus tard :
  32. 3 points
    Bonsoir, Voici en premier une image de Vénus en UV (filtre Baader Venus U) filmée avec la caméra ASI 120 mm-s au foyer du SW 254/1200. J'ai combiné 20% des 10000 images de la vidéo. Et ensuite, la même chose avec une Barlow Scientific Explorer x3 Bonne soirée. Christophe
  33. 3 points
    Voilà Masmich, j’ai essayé de booster le couches verte et bleue. J’ai du réduire le bruit car je n’ai malheureusement pas suffisamment de poses. C’est un peu moins monochrome.
  34. 3 points
    Voici les derniers résultats, quasi définitifs, même si 'm31v2" est vraiment bizarre et que je dois continuer à la suivre. J'en suis à 64 variables, dont 43 céphéides, 16 pulsantes à longue période (de 100 à ~400 jours), 3 binaires à éclipses, et 2 qui ont eu l'air de varier, mais qui ne semblent pas régulières. Certaines céphéides ne sont pas toujours très nettes non plus, mais l'analyse harmonique de Courbrot (de Raoul behrend) me donne quand même une valeur de période. m31v2 est une binaire à éclipse de type Algol, mais je n'arrive pas à faire coïncider les 2 minima. Quand je superpose les pics secondaires (partie droite de l'image de gauche), les mesures du pic principal (à gauche) sont incompatibles, et quand je fais correspondre les pics principaux (image de droite), il y a une mesure qui m'embête (en gris), et les pis secondaires ne correspondent plus. Je ne trouve aucune autre solution ... Peut-être une étoile triple. Sinon, voici les autres mesures. Les magnitudes sont obtenues à l'aide d'étoiles de références données par les mesures Gaïa (filtre V) même si j'ai fait mes mesures sans filtre. La magnitude la plus brillante est 14.5 (m31v60), il y en a 3-4 qui tournent autour de 20.5 à 21. Certains soirs elles étaient totalement invisibles, mais avec les maximums d'éclat la période apparait assez nettement, comme pour m31v14, v27 ou v30 qui grâce à leur grande amplitude ont des très jolies courbes de lumière!) La partie de gauche, ce sont les 34 mesures que j'ai faites depuis septembre, la partie droite est la courbe en phase, repliée. Les 2 autres binaires à éclipses (en plus de m31v2) m31v50 est une jolie binaire naine (faisant partie de la Voie Lactée, très certainement). Les éclipses, totales, se font en moins de 2 minutes, et durent ~45 minutes). On ne voit que les éclipses principales, à moins que la période soit double et que les 2 composantes aient la même taille... Les variables à longue périodes (v17 et v26 ne semblent pas variables, mais je les ai gardées car elles semblent vraiment avoir varié lors des 1ères mesures...) Petit tableau récapitulatif: on retrouve bien une distance de 2.5 millions d'années-lumière, obtenue avec la relation période-luminosité des céphéides de type 1 ! J'ai récemment trouvé un catalogue des variables de M31: https://vizier.u-strasbg.fr/viz-bin/VizieR-3?-source=J/A%2bA/459/321/table4 La plupart de 'mes' variables y sont répertoriées, sauf les pulsantes à longue période, certaines céphéides, de même que les étoiles en bordure Est de M31 (le catalogue semble s'arrêter à 0h45m44s. Voilà, l'aventure est terminée pour cette année. Je ne pense pas recommencer l'année prochaine sur une autre portion de la galaxie. Là je suis crevé Je pense que vous avez compris que même à l'Observatoire de Nice, à 2 pas de la ville, on peut faire des trucs sympa en photométrie Allez, au dodo... (non, là, tant qu'il fait beau, je suis sur 8610 Goldhaber ) Matthieu
  35. 3 points
    C'est loin d'être le propre de youtube. Depuis que l'humanité existe, c'est une réalité. Comme les gourous, les dictateurs, les "charismatiques", les initiés, les sages, les leaders... et ceux qui à défaut de penser, les laissent les flatter pour rester dans leur zone de confort mental.
  36. 3 points
    C'est quoi les réseaux sociaux ? Moi, à part Astrosurf, j'ai besoin de rien d'autre Bonne soirée, AG
  37. 3 points
    A chaque instant on peut dire 'il y a cinq minutes'. C'était il y a cinq minutes : à main levée avec le Sony RX100VII qui n'en pouvait plus à monter les ISO. Bonne nuit Vénus. On se retrouvera bientôt. Rien de tel qu'une mise au point approximative pour agrandir la belle. Et le flou de bougé, appuyé sur rien j'étais. Lucien
  38. 2 points
    Bonjour, Voici une prise sur la galaxie NGC 660 dans les poissons, une belle "torturée" Les couleurs proviennent d'une image réalisé par Florian Signoret, un célèbre astrophotographe de mon club, merci à lui. Il y a 75 poses de 3 minutes en L binning 1 x 1, le cœur de la galaxie est constitué des 10 meilleures poses pour gagner en définition. l'ECH en 1 x1 est de 0.63"/px. Astrosib 360 + caméra STL 11000 , traitement pixinsight + php. Acquisitions en auto avec Maxpilote, refocus toutes les 40 minutes . J'ai un énorme problème de trame, j'ai du mal à définir définir d'où cela provient, bien sûr il ,faudra investiguer mais pour l'instant je ne vois pas, cela ne semble pas provenir des DOF, reste donc les brutes qui avaient étés acquises avec du dithering, je pense peut être à un conflit logiciel entre mes 2 caméra SBIG ( celle d'acquisition STL 11000 et celle de guidage ST 2000) j'ai déjà eu des soucis de cet ordre: si elle tourment avec le même logiciel d'acquisition j'ai de grosses bandes noires dans la partie haute de l'image, si elles sont sous 2 softs différent, je n'ai plus le problème. Pour en revenir au problème de trame, la cause est difficile à déceler car elles ne sont vraiment visible qu'en sortie de stacking, sur une brute pré-traitée, à part le gradient tout semble correct. Tous les avis sont bon à prendre. Image réduite et croppée sur la galaxie: La trame qui me pourri le fond de ciel: Version full à la taille d'acquisition: http://astro.equinoxe.free.fr/images/images_constelations/poissons/NGC_660_full.jpg Jean-Claude Mario.
  39. 2 points
    C'est bien Julie, mais là tu t'es attaquée à du lourd C'est qu'elle se laisse pas faire comme ça la déesse En plus, faut vraiment grossir, mais par ce froid, on te comprend bien Bonne soirée, AG @Sauveur bien jolie ta miss météo
  40. 2 points
    Bonsoir les Astram ! Un petit Grimaldi toujours du 08/01 ( depuis l'hiver a eu raison de moi...bonne rhino-pharyngite...) Du coup je traite les .ser Ici 1900 images stackées Ph
  41. 2 points
    Bonjour à toutes et tous , Merci Polo , oui , si j'arrive un jour……….. à le chopper celui là , va passer un sale quart d'heure Merci Stéphane , oui , bon pour la couleur…….. c'était pour voir , ça manque un peu de détails quand même Merci Jean-Marc , attention ! ……. là , c'est que l'échauffement , Merci Sauveur , et avec Zigouigoui ……….. c'est un plus Michel
  42. 2 points
  43. 2 points
    Bételgeuse hier soir, dans le ciel brumeux de la banlieue parisienne… Jusqu'ici tout va bien : elle est toujours là. Elle est même sacrément impressionnante, malgré sa chute de luminosité, les gens qui habitent à quelques parsecs de distance doivent pas faire les malins, en ce moment…
  44. 2 points
    Je me suis permis de regarder si on pouvait récupérer un peu de bleu dans ton image, tout en réduisant la dominante rouge. Pas facile car l'image postée est très compressée..., mais, bien que le résultat ne soit pas à la hauteur, on peut... En reprenant ça sur ton image post-traitée et avant compression jpg ça devrait le faire... MM
  45. 2 points
    Bonjour, Entre la pollution lumineuse et tous ces satellites à la c*n, ça va devenir intenable pour apprécier la nature! Le pire, ce n'est que le début! J'espère que quelqu'un mettra fin à cette folie! Camper sous les étoiles sera impossible, de faire comprendre à nos petits enfants l'immensité du firmament. Comme Biver l'a si bien ´écrit "c'est triste." :-(
  46. 2 points
    Les candidats "darksat" sont le 1130 (starlink-U) passé au méridien à 19h13.2 ou le 1114 (ci-dessus) ou starlink-P, passé au méridien juste avant mais à 19h12.2 -- ils font partie des 21 qui sont passés après le premier lot de 39 qui passaient toutes les 10-15sec, plus espacés car passant toutes les ~1min. Cependant tous ne seraient encore qu'à 340km d'altitude, donc pas en poste et plus proche donc plus brillant. Video des 2e au 28e (accéléré 4x): https://lesia.obspm.fr/perso/nicolas-biver/ISS/starlink2-180120-17h51m51+5min-00020bx4.avi et à plus grand champ, passage des 26e au 39e (fin première série rapprochés): https://www.lesia.obspm.fr/perso/nicolas-biver/ISS/starlink2-180120-17h57m11+2min35-00021bx4.avi Nicolas
  47. 2 points
    Si, cette méthode raccourcit considérablement l'opération pour récupérer une optique de SC dont on a momentanément perdu le contrôle : Quand un SC est sérieusement décollimaté, on commence par le pointer sur le ciel juste au-dessus de l'horizon, de jour pour y voir bien clair ; puis on observe l'intérieur du tube par l'avant, bien dans l'axe, depuis quelques mètres de distance, en ajustant son recul de façon à faire apparaitre tous les éléments internes qui devraient être concentriques, mais ne le sont pas/plus. Plus forte est l'excentricité, plus sévère est le désalignement. - Par commodité on peut caler le tube au sol en contre-plongée, pour pouvoir l'observer confortablement assis d'un peu plus loin par exemple, le but étant d'avoir un fond clair et lumineux derrière soi, dans le champ pointé par le tube. Sinon on peut aussi se servir d'un fond clair quelconque, pourvu que sa surface soit bien éclairée et uniforme, afin d'y voir clair et éviter toute erreur d'interprétation due à l'inhomogénéité du fond. On peut aussi rester debout pour observer bien sûr, en positionnant au plus bas le tube sur sa monture, mais il faut garder l'oeil directeur bien dans l'axe optique, et sans bouger, le temps d'apprécier la situation puis d'évaluer correctement l'effet des réglages : il n'est pas facile de rester stable dans cette posture. - En jouant ensuite sur sa distance de recul, grâce au fond lumineux qui éclaire l'intérieur du tube, on voit parfaitement son flanc interne, les surfaces du primaire, du secondaire, la pupille d'entrée de la lame, les baffles primaire et secondaire, ainsi que les désalignements qui se traduisent par des excentricités et des défauts d'orientation apparente de ces divers éléments. - Il suffit alors d'ajuster par itérations, en prenant des repères visuels précis, pour ramener tous les éléments bien concentriques : c'est très facile - on n'a que l'embarras du choix - et cela fait globalement rentrer les choses dans l'ordre. Largement assez, en tout cas, pour procéder ensuite à une collimation fine, dans les règles de l'art, en finissant toujours sur le ciel. C'est une façon extrêmement rapide et efficace pour dégrossir, et en tout cas pour ramener immédiatement dans les clous une optique complètement dans les choux. La méthode m'a été enseignée par Christian Arsidi himself, sur mon propre C14, après un trajet de 600 bornes en bagnole assez mouvementé, auquel je n'avais pas bien préparé mon tube (qui opérait habituellement en poste fixe, donc avec un serrage "modéré" du secondaire - je n'ai jamais la main trop lourde sur les blocages optiques ) Christian, bien sûr, a réglé ça en quelques minutes ce jour-là, avec sa "légère" expérience des SC Et moi, grâce à lui, je me suis couché moins stupide le lendemain matin Depuis, j'ai pratiqué avec succès à de multiples occasions le coup du "coup d'oeil américain" (tiens, Roul va jubiler s'il me lit : pour une fois que je ne maudis pas ses congénères ! )
  48. 2 points
    Pas tout à fait similaire: Herschel observait au-delà de 51µm, longueurs d'ondes où si on n'est pas refroidi à très basse température, le télescope éblouit le détecteur... donc une fois épuisé son hélium, Herschel était en gros quasiment aveugle. Spitzer avait depuis quelques temps (2009) perdu ses grandes longueurs d'onde (10-180µm) pour la même raison (comme WISE) mais continuait à pouvoir observer avec un instrument à 3 et 4.5µm (longueur d'onde intéressante pour CO2, aussi, inobservable depuis la terre). Nicolas
  49. 2 points
    Merci William Bon suivant un conseil j'ai fais une version plus soft
  50. 2 points
    Le 14 janvier 2020 (sol 2645), nouveau parcours d'environ 30 mètres vers le Sud Après la descente de "Western Butte" du 12 janvier (sol 2643), Curiosity s'est arrêté pour étudier les caractéristiques d'un étrange fossé creusé au milieu du sol rocheux. Depuis l'orbite, on a la vision d'un tracé en ligne droite avec un feutre foncé et épais . Vu du sol, il ressemble à un fossé peu profond rempli de sable foncé. L'équipe du rover l'a baptisé "Balgy". Curiosity devrait ensuite poursuivre sa route vers le Sud et le flanc Nord du "fronton de greenheugh" . POSITION AU 14 JANVIER 2020 (SOL 2645) : (selon les indications de Phil Stooke) 5,6 mo HAZCAM AVANT - 14 JANVIER 2020 (SOL 2645) : Comme un petit cairn devant le rover HAZCAM ARRIÈRE - 14 JANVIER 2020 (SOL 2645) : PANO NAVCAM - 14 JANVIER 2020 (SOL 2645) - Jan van Driel : 6,5 mo NAVCAM - 4 JANVIER 2020 (SOL 2645) : Le fossé sableux nommé "Balgy". Justin Cowart a retravaillé sa mosaïque navcam de nuages noctilucents observés le 18 mai 2019 (sol2410) Le résultat est bluffant : Ci-dessous un sous-ensemble de la mosaïque MastCam du 2juin 2019 (sol 2425) des nuages noctilucents, les 9 images couvrent ~ 90 degrés de ciel: