Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu le plus aimé le 15/10/2017 dans toutes les zones

  1. 6 points
    Bonjour, Je vous propose une dizaine de planches du croissant lunaire de samedi 14 Octobre au matin, qui sont aussi mes premières images lunaires avec une caméra. Après plusieurs réveils nocturnes des jours précédents pour un dernier quartier finalement invisible en Ile de France, cette dernière nuit fût la bonne! Donc, télescope VMC 260 sur Losmandy G11, FFC Baader, Filtre vert Astronomik et caméra ZWO 174MM. Captures de 90 secondes, cadence de 50 à 60 images/sec, entre 1500 et 2500 images retenues sur environ 6000. Traitement Pipp, AS2, R6 et DxO. Le champ est malheureusement réduit par rapport à celui qu'offre la caméra: en mode âne , je n'ai pas coché le bon format d'images à la prise de vue, résultat c'est un peu étriqué. La prochaine fois sera la bonne! Dans l'ordre: Aristarque, Bouillaud, Copernic, Gassendi, Golfe des Iris, Hortensius, Kepler, Pythagore, Rimae Hippalus et Schiller: Simon
  2. 5 points
    Bonjour, Cette lunaison a été bien profitable car j'ai eu 3 nuits plutôt correctes (turbulence fluctuant énormément mais avec des passages sympas même si les images se sont dégradées au fur et à mesure que la Lune montait ) et voici donc la première série d'images (celles de la nuit du 10/10) en attendant que je traite les images des 2 autres nuits Lune gibbeuse en couleur réalisée avec ma lulu SkyWatcher 120ED Equinox et l'ASI1600MM + apn Canon Eos M5 pour la couche couleur : ps : je vous conseille vivement de visualiser les images en full lien directvers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2017_10_10_0256_lune_gibbeuse_120ed_2x_asi1600mm_eos_m5_as3_r6_cc_color_copyright.jpg Tous les plans rapprochés ont été réalisés avec mon télescope Vixen VMC 260 L et l'ASI178MM filtré en vert : lien direct vers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2017_10_10_0113_moretus_stofler_maurolycus_walther_vmc260l_asi178mm_g_as3_r6_cc_copyright.jpg lien direct vers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2017_10_10_0050_catherine_cyrille_theophile_vmc260l_asi178mm_g_as3_r6_cc_copyright.jpg lien direct vers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2017_10_10_0147_mers_tranquillite_serenite_vmc260l_asi178mm_g_as3_r6_cc_copyright.jpg lien direct vers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2017_10_10_0059_cassini_eudoxus_aristoteles_egete_meton_vmc260l_asi178mm_g_as3_r6_cc_copyright.jpg Voilà pour cette première série lunaire en attendant celles du 11 & 13 octobre Gérard
  3. 4 points
    bien le bonjour ! bon hier a était une journée difficile lol 41 ans ca s arrose si ont m'avais fait une prise d'alcool j aurais eu 2 gramme de sang 😁😁😁 mais comme je me douter que la famille m attendais au tournant ! j ais programmer a l avance ma session du soir ! quand je suis rentrer tard ...... ou plutôt tôt ce matin ! la bête avais fait comme une grande c est 5 h de H-Alpha sur pacman ! ce matin j empile ! et voici le résultat ! alors 30 poses de 600 sec asi-1600 lunette 130 a 1000 de focal ! (toujours elle ) monture gemini G53F pas une seul pose a jeter ! ce soir si dieu le veux ! ( ou plutôt mon foie ) je fait les couches Oiii et Sii voili voilou Fred NGC281 HA by LAMAGAT Frederic, sur Flickr
  4. 4 points
    Bonsoir, Toujours un très beau ciel ... j'ai refais un essai sur une galaxie hier soir, mais sur m31 cette fois ... Canon 600D à 800iso, téléobjectif de 200mm diaphragmé à 5.6, 89 poses de 1 minute...
  5. 3 points
    Salut Tout récemment, j'ai fait du RVB sur la région de Melotte 15 lors d'une bonne transparence! Comme la couleur sortait pas trop mal, je l'ai simplement allumé avec un peu de Ha et luminance acquis en 2015. Tout en respectent cette nouvelle couleur... La voici AT12IN f4 sur EQ8. QSI683wsg à moins 30 degrés. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. Filtres Astrodon. RVBHaL=60-60-60-90-90 minutes . En bin 1x1. En Sub de 10 minutes. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement Martin
  6. 3 points
  7. 2 points
    Nouvelle image faire la nuit dernière, ciel bien transparent mais un peu turbulent. 6 heures de poses en Halpha 6nm sur FSQ106ED et caméra STL11000 refroidie à -20°C Malgré la turbulence, j'ai eu un guidage à 0,15 pixels RMS, mais on voyait bien que la trace d'autoguidage était un peu chahutée par rapport à d'habitude ... En tous cas, c'était sympa : pas l'ombre d'un nuage toute la nuit ... et matériel trempé à l'aube ! J'apprécie beaucoup le côté "brassé" des volutes en Ha dans cette région, on a l'impression (surtout au Sud du Pélican) qu'il y a des couches de nuages superposées, qui circulent dans des sens croisés .... apparemment à grande vitesse. Dire que tout ça se trouve à 2000 années lumière ...... Optique : FSQ106ED avec diviseur optique Axis instruments Monture : GM2000HPS Caméra : STL11000 avec filtres Astrodon LRGB True Balance et Ha 6nm. Autoguidage avec capteur externe (SBIG RGH) sur diviseur optique Exposition : Ha = 18x20mn Lieu : Picardie Date : 14 Octobre 2017 Traitement : MaximDL / Photoshop.
  8. 2 points
    Bonsoir, De bonnes conditions ce vendredi soir, peut-être un spot brillant sur Neptune prise de 20 minutes domi
  9. 2 points
    bonjour à tous ! quand on est malade on ferait mieux d'aller se coucher ,mais difficile de résister à un beau ciel bien dégagé ! Saturne devient très basse et se trouve dans l'acacia dès la tombée de la nuit , et le télescope est en partie cachée par l'entourage de l'abri ! une saturne à 10img/s avec un gain presque au max ! cff300 f/d de 20 asi 224c à 17h19tu : et puis 1h 30 à chercher Neptune aux coordonnées !!!!!!!! et je ne crois pas que ce soit elle avec beaucoup de turbulence !! : bon Uranus ,échec total pas moyen de la trouver !!! ça marche pas toujours comme on voudrait ! j'ai pris l'air ! c'est déjà cela !!!;) si j'ai tenté gamma andromède ; la turbulence était trop forte même à cette hauteur ! polo polo neptune et triton.bmp
  10. 2 points
    Bonsoir à tous J'ai voulu profiter de la météo hier soir, afin de tester ma nouvelle caméra refroidie. Il s'agit de la QHY290C, qui utilise le ^même capteur que ce que je possédais jusqu'à présent... mais refroidi En effet, bien que ne posant que quelques secondes en règle générale, le bruit thermique est déjà bien présent sur ces types de capteurs à température ambiante ; aussi un gain substantiel en sensibilité était attendu. Voulant tester la caméra dans ses retranchements, je me suis orienté vers une cible du grand nord : NGC2146 dans la constellation de la girafe. Ainsi, je suis moins tributaire des inévitables erreurs de suivi de ma petite NEQ5... Cette chouette galaxie se situe dans la constellation de la Girafe, à près de 80° de déclinaison. Ainsi, j'ai pu pousser les poses unitaires jusqu'à 5 secondes pour la couche L et 15 secondes pour la couleur. La soirée a mal commencé ; des problèmes avec mon chercheur m'ont fait perdre pas mal de temps, la MAP était assez instable, et enfin un fort vent s'est levé rendant les choses beaucoup plus compliquées. J'ai néanmoins pu sortir quelque chose de présentable dans un temps total retenu de seulement 1h06 de pose pour la luminance, et 20 minutes pour la couche rouge à partir de laquelle je constitue mes autres couches couleur. Niveau fidélité, je ne suis pas encore convaincu à 100%, mais ça progresse Le problème reste dans les étoiles brillantes qui partent un peu en cacahuète. Par contre niveau signal, je suis très content, notamment sur la couche rouge qui ressemble enfin à quelque chose ! Bref, à vous de juger : Je met aussi la version luminance ; j'ai du cropper pas mal pour la couleur et pas mal de petites pétouilles d'arrière plan sont passées à la trappe ; notmament du côté gauche de l'image... Voilà ! Bonne soirée à tous ! Romain
  11. 2 points
    Bonjour, une nouvelle planche sur Uranus du 13 , transparence moyenne avec l'arrivée du brouillard et turbulences plus élevée que les autres jours... Le 14 c'était soirée Neptune et comme le 13 et le 8 le brouillard mais aussi une forte turbulence et début de soirée. L'arrivé inattendu d'un vent d'EST à chassé les nuages mais il a rendu le ciel encore plus turbulent... résultat zero! arno
  12. 2 points
    Salut à tous, Le seeing était encore superbe la nuit dernière sur Nantes, malheureusement jusqu'à l'arrivée du brouillard vers 2H30... Après l'ASI224MC, cette fois ces images d'Uranus sont prises avec l'ASI290MM n&b, et les filtres RVB Astronomik. Je voulais faire cette comparaison car l'échantillonnage de la 290MM est plus confortable que celui la 224MC qui traîne quand même à plus de 5 photosites pour le pouvoir séparateur, ce qui est parfois un peu tendu du slip. La 290 utilisée en binning 2x est à 3,4. Réglages : 10 ips en R et B, 12 ips en V, pendant 20/20/30 mn, 33 à 50 % des images conservées. Au bilan, une mise au point plus facile et un traitement avec AS!3 bien plus rapide qu'avec la 224. La qualité d'image finale cependant est similaire. La région polaire nord brillante est encore discernable, elle vient uniquement de la couche rouge, aucun détail n'est enregistré en vert et bleu. J'ai pu obtenir également une R+IR assez bonne, malheureusement c'est là que le brouillard s'est installé et j'ai du écourter la capture à la moitié du temps prévu soit un vingtaine de minutes. La région polaire est très évidente cette fois. On verra si la nuit qui vient sera bonne
  13. 2 points
    Les informations et détails techniques figurent dans le topic dédié : http://astrosurf.com/topic/115019-voie-lactée-aigle-et-ses-copines/
  14. 2 points
    Bonsoir, Mais j'aurais aimé dire bonjour. Il est en effet difficile de faire de l'astronomie le jour, sauf à s'abandonner à la lueur solaire d'un Soleil souvent insolent pour finalement craindre d'en prendre un coup. Cependant voulant tester la petite caméra ZWO ASI290MM, j'ai tenté la Lune en plein jour : en milieu de matinée et dans un ciel d'un bleu bleu. Afin de convertir le Mewlon 250 en Mewlon 300, il suffit de disposer d'un filtre bleu et d'attendre que les conditions soient assez bonnes pour ce bleuissement. Au niveau résolution ça décoiffe un peu. Mais pour un premier essai, j'ai sagement utilisé un filtre IR>610nm, afin de récupérer du contraste en fait. Il faut bricoler un peu car le contraste reste faible tout de même. Comme ici : C'est assez gris et avec un filtre bleu ce le serait encore plus. Finalement, la Lune le jour ça ne parait pas trop mal et sans y passer trop de temps au traitement ci-dessous. Je m'aperçois avec le temps qui passe que j'ai de moins en moins envie de passer du temps à passer du temps pour traiter des images, car ça prend trop de temps et le temps passe tout le temps, même quand on n'a plus le temps. Maintenant je passe du temps surtout à faire des programmes pour traiter des images mais ça prend plus de temps encore. Mais revenons à ces images. Toutes sont faites à 100% et à FD=14 environ avec le M250 et filtre IR>610nm donc et la petite ASI290MM qui n’arrête pas de réclamer des photons. Voici quelques clichés : avec des petites séries ça va assez vite à remplir les dossiers. La Lune la nuit, c'est vraiment fini ? Lucien
  15. 2 points
    Merci à tous ! Effectivement c'est ma meilleure image de Neptune au 320mm, les bonnes conditions étaient là. Dommage elles étaient là également deux jours après, sauf pour la transparence qui ne m'a même pas permis de retrouver Neptune Lucien, bravo pour ton approche très scientifique, j'apprécie ! J'ai mesuré avec winjupos plus d'une centaines d'images amateurs (et professionnelles ) de Neptune et coécrit plusieurs présentations/article de professionnels, je n'ai aucun doute sur la réalité de ce spot. D'autant plus qu'en étant l'observateur, je peux certifier de la qualité du seing ce soir là. Quelques éléments supplémentaires: - les vents sur Neptune sont très rapides autour de l'équateur: +3/4° par heure à la latitude du spot. - les mesures de spots sur Neptune ne sont pas précises, vu la taille du disque de la planète - j'avais mesurées les 3 images individuelles, réparties sur 30min : longitudes à 26°, 27° et 29° CMI. C'est largement dans la marge d'erreur des mesures, que j'estime gentiment à +/-5°. Sur l'image d'origine, non agrandie, si je décale ma mesure d'un unique pixel, il y a déjà une différence de 8° ! - on est proche du limbe de Neptune, c'est encore plus compliqué de faire une mesure à cet endroit. Enfin quelques précisions par rapport à tes remarques: - comme l'indique la légende de l'image et celle de l'animation, pour l'image c'est une dérotation, avec la planète présentée le Nord en haut, pour l'animation l'orientation est celle à l'acquisition - bien vu pour le fantôme sur l'image, c'est uniquement du à quelques images mal alignées par Autostakkert à mon avis - tu te trompes sur la localisation du spot, calibre l'image sous winjupos grâce à Triton, et tu verras qu'il se trouve juste au-dessus de l'équateur Ma conclusion est donc que c'est un spot réel, même si comme pour toute observation une confirmation permet toujours d'être plus sur. @JC pour les observations en visuelles, cela serait dur à mon sens, le contraste est bien moindre dans le visible que dans l'infrarouge. C'est flagrant sur les images de Hubble.
  16. 2 points
    Les spots de Neptune en IR sont visibles en imagerie couleur également si tu veux, donc en pure théorie théorique on pourrait les voir à l'oculaire, en pratique cependant... j'imagine que le petit globe bleu avec ton 450 doit être bien sympa à regarder cependant, même sans détails
  17. 1 point
    Bonsoir Beaucoup de turbulence malgré une Lune bien haute puis pendant un moment ça s'est un peu calmé me permettant de passer en barlow 4 et IR685 lorsque je visais la Vallée des Alpes, les petits cratères à l'intérieur de la Vallée apparaissaient assez nettement sur l'écran. Ensuite après quelques films la turbulence est bien repartie donc retour barlow 3 et IR742. Je suis resté plutôt sur la partie nord de la Lune en cherchant à prendre des cratères peu imagés hors quelques classiques pour comparer la turbulence. D'autres images s'ajouteront au fur et à mesure des traitements. Bonne soirée. Luc Le cratère Barrow : La Vallée des Alpes à 70% : A 100% : Le cratère Anaxagoras à 70% : A 100% : Le cratère Philolaus à 100% : Le cratère Goldschmidt à 100% : Les cratères Archytas et Protagoras à 100% : Le cratère Pythagore à 80% sans trop de détails visibles en visuel cause trop de lumière : Les cratères Pascal et Brianchon à 80%, très peu imagés avec une turbulence m’empêchant de faire le point donc je faisais varier la mise au point en espérant que AS3 fasse correctement le tri. La meilleure image du film correspondant à l'image de Pascal : Un gif de 40 images montrant la turbulence : http://cdn.astrobin.com/images/7996/2017/06ee6bc0-2c99-431e-ae7e-70452fc6a764.gif Une vue des montagnes au Sud de Platon, la turbulence les rends peu nettes mais la failles descendant du flanc de Platon vers le milieu de l'image se devine. Pour finir Platon :
  18. 1 point
    Ahhh, toujours dans l'esprit de vous faire découvrir un objet très peu imagé, M42, une tache rosée, loin de nous, longue de plein d'année lumière, etc. On s'en tape, le probleme n'est pas là. Le probleme, c'est que l'on a fait ça avec un A7s en 1H, vite fait, et mon pote me demande si une ASI1600 (couleur refroidi) pourrait faire la même image !!?? Perso, je doute. Pose de 4s / 15s / 30s à f/d5.6 avec un A7s à 2500iso. On aurait pu décramer un poil plus le centre, mais comme dit Fred (mon pote) faut bien que le centre soit hyper lumineux, sinon, qu'est-ce qui éclaire les voiles alentours ! Il est fort pour les excuses, Fred. Lunette TS 715/102mm avec red x0.79 3" soit, 560mm de focale à f/d5.6 EDIT : Je pense que l'ASI1600 couleur fera aussi bien, même si il faut un peu plus de temps, l'avantage, c'est la possibilité de contrôle à distance, ou au moins via un PC, ne serait-ce que pour faire la MAP...
  19. 1 point
    Hello, Bon seing cette semaine, qui m'a permit d'imager Neptune, avec Triton et une étoile pas très loin. Un spot brillant est visible un peu au-dessus de l'équateur dans l'hémisphère Nord, normal il se tourne vers nous, c'est bientôt le printemps là-bas (enfin, bientôt, tout est relatif, c'est quand même en 2025 ... ). La rotation du spot avec la planète est évidente sur l'animation faite avec mes 3 images: C'est à suivre, à vos télescopes ! Et envoyez-moi vos images (par email delcroix point marc at free point fr, ou un lien vers un post svp, je n'ai malheureusement plus le temps de lire les forums) ! Bons ciels, Marc http://astrosurf.com/delcroix
  20. 1 point
    En marge d'une étude visant à optimiser l'efficacité des spectrographes dans le bleu et dans l'ultraviolet, je me suis penché sur le problème de la transmission optique des télescopes dans cette partie du spectre (voir ici http://www.spectro-aras.com/forum/viewtopic.php?f=8&t=1860 pour les curieux, on y trouvera aussi une note sur la performance du Samyang 135 mm, bien connu ici). En comparant avec précision des spectres pris avec un télescope équipé ou pas d'un réducteur de focale il apparait que dès que le réducteur est en place, la transmission optique chute dans le bleu et dans l'UV, cela à vitesse passablement anormale. J'ai testé tout récemment le Celestron f/6.3, mais j'ai eu aussi un comportement similaire avec un réducteur Takahashi pour FSQ... Les fabricants cachent la "misère" (défaut de chromatisme) en coupant la transmission via les coating dans le bleu et l'ultraviolet. Autrement dit, parque l'on n'arrive pas à optimiser le réducteur dans le bleu, et bien... on se débarrasse des photons génant. Je pense que c'est volontaire, et c'est une pratique vraiment limite... Pour bien mettre cela en évidence, j'ai utilisé un tube optique Richey-Chrétien (GSO) de 254 mm f/8 en équipant celui-ci d'un réducteur de focale Celestron F/6.3. Voici la transmission optique relative trouvée en comparant avec un Newton Kepler de 200 mm (en observant la même étoile, alpha And, et avec un même spectrographe, un eShel) : L'ennui c'est que de très nombreux observateurs (dont moi) utilisent souvent ce type de réducteur. Perdre autant de signal vers 400 nm ( un facteur 3 !) parce que les fabricants nous trompent sur la marchandise par omission est particulièrement "énervant". Voici la même comparaison, mais en retirant cette fois le réducteur (le RC10 travaille maintenant à f/8) : On notera un pouvoir réflecteur (relatif, les courbes sont normalisée à 660 nm) légèrement supérieur pour le RC10 par rapport au Newton 200 mm dans le vert, et en revanche, un croisement des courbes à 400 nm - globalement, ces deux transmissions sont proches. Donc, vive les Newton et les RC (sans verre à traverser) ! Bien sur, j'utilise le RC10 sans réducteur !!! Christian B
  21. 1 point
    Bonjour à tous, Voici une jolie galaxie toujours traitée avec le nouveau process de PI pour la calibration des couleurs. Les plus observateurs remarqueront un fond de ciel pas terrible... beaucoup de gradient sur les images et difficile de tout épurer d'où le choix de mettre le FDC un peu noir pour cacher la misère.... j'image qd il fait beau et pas toujours sous un ciel parfaitement noir. jérôme Full: https://img11.hostingpics.net/pics/302522M63LRVB4.jpg Full crop: https://img11.hostingpics.net/pics/787911M63finalecrop.jpg
  22. 1 point
    Salut. Voici mon premier mixe SHO! Juste pour le fun. J'ai choisi la partie la plus intéressante de cette vaste nébuleuse! J'ai fait 4 heurs d'Halphe et deux heurs pour le S2 et O3! Un petit 8hrs au total durent la quasi pleine lune!!! AT12IN f4 sur EQ8. QSI683wsg à moins 30 degrés. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. Filtres Astrodon. SHO=120-240-120 minutes . En bin 1x1. En Sub de 10 minutes. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement Martin
  23. 1 point
    Bonjour, je suis toujours dans mes Luminances Ha dans la région de Cassiopée, Céphée, j'ai donc décider de prendre un détour sur le sorcier avant de réaliser toutes les couches O3 et S2 du Pacman et de ce dernier à la nouvelle Lune. Voici donc NGC 7380. Acquisitions sur SGP en 13x600s interrompues par les cirrus de deuxième partie de nuit . L'autoguidage en à pris un coup ! TN200 F/D5.2 + Paracorr 1 + Atik460EX Baader Ha 7.5nm Traitement basique courbes et histogramme, le bruit reste un peu présent. FULL A+
  24. 1 point
    Hello Les nuages étaient partis et c'est la lune qui est arrivée... tant pis si la Voie Lactée commençait à être un peu basse et allait tomber dans mes palmiers Cette fois-ci, il s'agit d'une image gif comprenant 2 images. L'une d'elle est la brute du capteur, la dernière image avec les palmiers où la Voie Lactée est tombée, et l'autre est l'image développée. Davantage d'infos et astrométrie : http://astrob.in/316715/B/ Carte technique Instrument ou objectif: Canon 18-55 IS STM f/3.5-5.6 Imageurs: Canon 80D Monture: Skywatcher Star adventurer Logiciels: Photoshop CS2 Résolution: 5955x3865 Dates: 8 octobre 2017 Images: 220x15" Intégration: 0.9 Heures ------
  25. 1 point
    Bien vu, si tu veux generer un dark a temps de pose T2=2xT1 a partir d'un dark realise avec un autre temps de pose T1, le scaling x2 doit se faire sur le dark corrige d'offset (l'offset restant a priori constant). Par contre, de maniere generale, extrapoler des darks a partir de conditions differentes (temps de pose different, temperatures differentes,...) doit se faire avec un peu de recul et un minimum de prudence, apres avoir valide le protocole sur des tests car tous les capteurs ne reagissent pas forcement pareil et il y peut aussi y avoir des soucis dus a la dynamique, bruit de quantification, pixels chauds etc.... Est-ce que l'extrapolation de dark ameliore ou deteriore le rapport sinal/bruit ? Si on prend l'ecart quadratique moyen (EQM) entre une valeur V et sa mesure bruitee V+e, on obtient: e2 Si maintenant on prend l'EQM de cette mesure multiplie par m, on obtient: (mV-mV-me)2=m2e2 on a multiplie la variance du bruit intrinseque par m2, donc son ecart type a ete multiplie par m, le ratio moyenne signal/ecart type bruit reste inchange. La theorie nous dis donc que, a temperature constante, il peut etre interessant de generer un dark maitre a tres haut rsb a partir d'un grand nombre de mesures et/ou de mesures longue pose, et ensuite de faire le scaling approprie. Dans la pratique, je n'ai pas fait le test, mais en gerant correctement les pixels chauds ca peut etre une manip interessante a realiser. Pour en savoir plus sur le dark current (en anglais): Pour resumer, le bonhomme conseille de faire de tres bons darks, i.e de 2 a 3 fois plus de d'acquisitions pour les darks que pour les images, et aussi il conseille d'utiliser le dithering, pour etre moins sujet aux variations de comportement des pixels.
  26. 1 point
    Le Quintet en poses mixtes au T 350 f/3,6 : ASI 290 MMC : 8000 x 1sec. ASI 1600 MCC : 60 x 60 sec. Ca manque un peu de signal avec 1sec. en poses rapides. C'est la limite sur ce type d'objets. Mais l'ensemble reste assez esthétique.
  27. 1 point
    Moi aussi. Curieuse coïncidence non ?
  28. 1 point
    trop fort notre Polo
  29. 1 point
    merci lucien ! saturne ,c'est l'échauffement à la tombée de la nuit ! j'ai le fs2 sur ma monture !! il va falloir que j'apprenne à m'en servir !!:) polo
  30. 1 point
    toujours de l'excellence dans tes images !! quelle résolution !! ça fait envie !!! un grand bravo gérard ! polo
  31. 1 point
  32. 1 point
    Hello Le Sagittaire est en train de se sauver. Avant qu'il soit trop tard, j'ai voulu capturer ce beau nuage caractéristique de la région. Il s'agit d'une image RVB. Je dis cela car j'ai passé beaucoup plus de temps à faire du Ha mais je n'ai pas pu/réussi à l'intégrer, ça devenait moche. J'ai dû durcir un peu les étoiles pour que l'astrométrie d'Astrobin arrive à les reconnaître. D'autres informations ici : http://astrob.in/316336/0/ Carte technique Instrument ou objectif: APM 107/700 Imageurs: Sony A7s Monture: iOptron iEQ45 Pro Réducteur/correcteur de focale: Riccardi Flattener 1.0x Logiciels: Photoshop CS2, DeepSky Stacker (DSS) Deepskystacker 3.3.6 Résolution: 4224x2806 Dates: 8 octobre 2017 Images: 131x30" Intégration: 1.1 Heures --
  33. 1 point
    Bonjour à tous, Vous trouverez sur cette page http://astrosurf.com/delcroix/doc/EPSC2017/EPSC2017.htm présentations, photos et même une vidéo du programme Amateur Astronomy que j'ai eu le plaisir d'organiser avec d'autres co-organisateurs pour l'European Planetary Science Congress 2017 à Riga. En espérant que ce contenu vous intéresse, Marc http://astrosurf.com/delcroix
  34. 1 point
    Je sais pas le prix actuel. Mais elle n'est plus produite de toutes façons. Nikon ayant axé sa production haut de gamme sur les binos à prisme en toit. j'avais fait une page de tests à l'époque : http://i.stars.free.fr/nikon_12X50_SE.htm
  35. 1 point
    Bravo Simon pour cette excellente série... surtout pour une première avec la 174 et le VMC260
  36. 1 point
    Bonjour C'est très bon pour un début avec cette caméra. Encore un VMC 260, Vixen pourrait me filer des royalties pour avoir vendu le mien à Gérard, depuis ce télescope plait à pas mal de monde. Bonne journée. Luc
  37. 1 point
    Canon 600D à 800iso, téléobjectif de 200mm à 5.6, 89 poses de 1 minute
  38. 1 point
  39. 1 point
  40. 1 point
    Bravo pour ces vidéos très intéressantes, j'ai appris beaucoup de choses encore merci du partage JC
  41. 1 point
    Uranus photographiée avec un Gregory 250 en trichromie RVB avec une caméra n&b ASI290MM et des filtres Astronomik.
  42. 1 point
    Reprse de traitement avec un DDP IRS de ma M57 au T350 f/4,7 en poses rapides. Nouvelle reprise sous SIRIL Bons ciels, JF
  43. 1 point
    Et en France ici http://www.mcm-optique.fr/
  44. 1 point
    Bonjour , une petire sortie pour la Corse, mais heureusement que la conjonction était bien visible, elle
  45. 1 point
    Salut ça casse rien, mais bon, j'ai ça sans doute une sortie de la FS60 en avril 120 secondes de poses avec le 6d ...
  46. 1 point
    Bonsoir, Image de la cascade de Kemble près de Cassiopée. 20 poses de 30 secondes à 800iso avec un Canon EOS350d et une Megrez 72. Impossible de poser plus longtemps car c'était un jour avant la pleine lune. Les aigrettes ont été rajoutées sous Photoshop afin de mieux faire ressortir les couleurs des étoiles.
  47. 1 point
    Canon 60Da - Zoom Tamron 70-200mm (70mm) f/2.8 sur monture Astrotrack 16 poses de 60" 1000 asa Balance des blancs auto Traitement Iris et PaintShop Pro Observatoire du Pic du Midi
  48. 1 point
    Caméra QSI 583ws, Zoom Canon 17-55 à 17mm, F/4.8, sur monture Astrotrack L: 27x50", R,V: 5x50", B: 7x70" 20 septembre 2017 Traitement Iris
  49. 1 point
    Télescope Gregorian de 250mm de diamètre à F/D 32 Caméra ASI 224MC avec ADC
  50. 1 point
    Télescope Gregorian de 250mm de diamètre à F/D32 Images RVB avec caméra ASI224MC, filtre IR-Cut et ADC