Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu le plus aimé le 02/12/2017 dans toutes les zones

  1. 8 points
    Bonjour à toutes et à tous Histoire de réveiller un peu le forum , tout est expliqué dans la galerie images , je reviens , j'en ai d'autres ,si vous le voulez bien .............. ****************************************************************************************************************************** Bon , me revoilà , petites explications de la chose , c'est juste une ( des ) image test pour voir juste où je peux aller le pousser ce tube , bon , avec les conditions de cette soirée là ( de toutes façons jamais je fais de la HR fin de soirée ici ,où pour m'amuser , essais modif ... , ) c'est tellement pourri cause turbu , et là j'ai été servi .......... ciel bien transparent ,très rare il avait plu , 0° à glagla ! ! , jamais vu les nuages passer aussi vite devant la Lune , une turbu de fou et les avions qui faisait des boucles dans le ciel ,sûrement problèmes de gel pour atterrir sur la RP , ben oui , j'ai un superbe couloir au dessus de chez moi Bon , le matos , Newton maison , miroir de 400 F/D 4 SkyVision en Zerodur , Barlow Powermate TV X5 , oui ..... je sais c'est un peu oser , même beaucoup , mais fallait bien le faire un jour , caméra ASI290MM avec filtre R Astronomik , pas d'ADC , capture avec Genika Astro , traitement AS!3 , R6 et PS E7 . Copernic le 30/11/2017 à 21h48 TU , image à la taille de capture . Philolaus à 20h20 TU , image à 80% Michel
  2. 7 points
    Bonjour à tous, Une lune de vendredi soir à son passage au méridien, encore entre les nuages, à la Fluorite Takahashi FC76 et Nikon D810 sur trépied photo. Mais tant qu'elle est là j'essaie d'en profiter! Avec un flux de nord, pas de mystère: Forte turbulence, les images étaient bien brouillées même à cette petite ouverture! La focale résultante est ici de 1756mm, avec le convertisseur Baader FFC et une allonge de 4cm. 18 images compositées sur 25, 1/80ème, 250 iso, déclenchement manuel, traitement AS2, Prism et DxO. Une version réduite à 50%: Et le lien vers la 100%: http://hpics.li/c3c69a9 Simon
  3. 6 points
    Un peu d'astro hier soir après une longue abstinence: le VMC de 330mm est pointé vers la Lune. Superbe spectacle en visuel...et une envie de ressortir la camera. Le temps de l'installer, la turbulence se réveille (classique ). Juste un film, profitant d'une petite accalmie de la turbulence avant l'arrivé des nuages. VMC330, Barlow 2x, camera ASI174mm, filtre vert (le rouge n'aurait pas été plus mal). Jean-Yves
  4. 6 points
    Bonsoir, Une image toute fraîche, c'est le cas de le dire, ça caille ! Un passage de l'ISS à côté de la lune quasiment pleine pris avec le Canon EOS 760d et le Tokina 11-16 (48 poses de 4s à 200 iso, f4). Bonne soirée.
  5. 5 points
    Bonjour, voici juste un quartier de Lune que j'ai réalisé le 27 novembre en début de soirée avec ma lulu TS130 lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2017_11_27_1800_lune_quartier_ts130_2x_asi1600mm_as3_r6_cc_copyright.jpg En espérant que ce quartier de Lune vous plaise
  6. 4 points
    Bonsoir, Encore une série galaxies avant de repasser aux nébuleuses La première image nous montre un groupe de galaxies autour de IC1459 dans la constellation de la Grue et la seconde montre la superbe NGC1316 appelée également Fornax A dans le Fourneau Pour la technique : Observatoire remote APO - chez Alain Maury - Chili TOA150 + Flattener 67: focale 1100mm, échantillonnage 1.68" par pixel, champ 1°55' x 1°55' Alta U16M ( KAF16803) à -20° pour le LRGB Filtres LRGB Astrodon L=24x20 min R,G,B=6x20 min par couche Monture Mini-OHP et MCMT Guidage par Atik 314L+ en bin2, acquisition 1 sec 25 Darks 25 Bias 9 Flats Chef d'orchestre pour l'acquiz, autoguidage et prétraitement : Prism v9 Traitement : Prism, Iris et CS6 IC1459 & Co : NGC1316 : Voilou @+, Thierry APO_Team Richard Galli, Thomas Petit, Thierry Demange
  7. 4 points
    Voilà ce que j'ai essayé de faire à partir de ton image brute. Tu as du oublier de diviser par le flat, car on voit le vignettage et les poussières. Effectivement, il n'y a pas ce gros halo autour de chaque image. Comme les images ne sont pas corrigées du flat, j'ai corrigé à la main sous Iris (fonction poly-synthe) puis avec un logiciel que j'ai écrit pour fignoler. Donc sur les bords, il y a encore quelques défauts chromatiques. Mon écran déconne pas mal, donc je ne sais pas trop si ça rend vraiment bien, mais ça a l'air d'être une tout autre image que la tienne. Sur ton image tif, les composantes R,V et B sont assez semblables. J'ai cru que c'était une image NB, alors j'ai poussé pas mal les curseurs de la saturation sous Iris puis PaintShop Pro pour finaliser. J'aurais pu les pousser encore un peu plus, mais ça aurait fait moins naturel. Mais encore une fois, loin de vouloir te dire comment on fait, c'est aussi ton regard et ton style qui compte. Si tes images te plaisent comme ça, c'est bien. Mais si tu penses pouvoir faire mieux, on peut essayer de t'aider. Là, je ne sais pas à quel moment du traitement ton méga flou apparait. C'est typique des algorithmes de lissage, alors peut-être que tu peux y aller plus doucement. La balle est dans ton camp. Matthieu
  8. 3 points
    Salut les aminches, Comme les comptes-rendus d'été continuent d'affluer (et c'est bien), je vous mets les miens tout juste assemblés. Chaque session est accessible ci-dessous. Les daaos qui illustrent sont tirés des croquis de terrain. Pas mal de cibles sympathiques (le trio de Zwicky, MWP1, les halos de M27 et M57, des morceaux de Sh2-157, Arp 99, le groupe autour de NGC 68, M15 et IC 4537, les nébuleuses autour d'IC 4954, etc.) mais aussi quelques échecs notamment dans la recherche de quasars à z>4 pour franchir cette barrière en visuel (la série des SDSS dans mes observations). J'en ai aussi profité pour confirmer Pease 1 car je n'étais pas sûr de l'observation précédente vu que les images de la zone en comparant me faisait douter. Pourtant, cette seconde observation a confirmé la première et je suis davantage satisfait du daao obtenu qui représente plus fidèlement la réalité visuelle que le dessin précédent. http://www.astrosurf.com/cielextreme/bdo/16_08_17%20-%2017_08_17.html http://www.astrosurf.com/cielextreme/bdo/17_08_17%20-%2018_08_17.html http://www.astrosurf.com/cielextreme/bdo/19_08_17%20-%2020_08_17.html http://www.astrosurf.com/cielextreme/bdo/20_08_17%20-%2021_08_17.html http://www.astrosurf.com/cielextreme/bdo/21_08_17%20-%2022_08_17.html http://www.astrosurf.com/cielextreme/bdo/22_08_17%20-%2023_08_17.html http://www.astrosurf.com/cielextreme/bdo/26_08_17%20-%2027_08_17.html http://www.astrosurf.com/cielextreme/bdo/28_08_17%20-%2029_08_17.html Bonne lecture et n'hésitez pas si vous avez des questions, a + Yann
  9. 3 points
    bonsoir une image prise le 13 novembre , avec la fs60 et son réducteur , filtre Ha astrodon 5nm + Atik314L , sur Sirius EQG.. 21 images de 10 mn 19 de conservées. Pré et Postraitement PI voilà une version SHO est possible Olivier
  10. 3 points
    Bonjour à tous, En ce jour neigeux j'ai eu le temps de traiter mon image que j'avais faite Dimanche passé dans la nuit mais vu que j'étais partis en déplacement, je n'avais pas eu le temps de m'en occuper Donc le week-end passé j'ai voulu essayer Orion cette fois de mon nouveau site mais il y avait encore un morceaux de lune qui trainait dans les environs. Bref, j'ai mis mon apn D610 (non défiltré) sur la TSA120 et hop, j'avais lancé les acquisitions durant plus de 2 heures. Il y a pour cette nouvelle image 24 x 300s + 45 x 30s à 1600 iso (pour le cœur) + D.O.F et S.A habituel : J'espère qu'elle vous plaira Franck
  11. 3 points
    bonsoir SW80 + APN6D one shot Olivier
  12. 3 points
    Dans le fond, cette image serait peut-être mieux sans la galaxie, non ? Les étoiles sont alors plus fines et on en voit plus ! Trêve de plaisanterie, voyons si tu feras plus de pages que ce fil ! PS. Allez va, je te rends la galaxie avec du rab d'étoiles
  13. 3 points
    messier 42 épsilon130 Atik 460 Filtres rvb astrodon jean marc
  14. 2 points
    Bonjour à tous Bon ben voila +2 de jours de traitement à empiler des brutes ..reprise total du traitement des heures à tripatouillé les script sous pixi et toshop et "j'ai retrouvé encore d'autre bruts sur mes disques dur ce qui m'as permis de décramer un peu + le coeur " j'ai refait le cadrage vu que certain shoot n’était pas dans le même sens ,j'avais la CCD dans une autre position bref bref voila M31 avec des étoiles oui oui des étoiles La polémique et ouverte vous pouvez faire feu et éventuellement poster la votre à la suite histoire de voire les différences de traitement et d'image
  15. 2 points
    Bonsoir, Voici ma nébuleuse de la tête de singe ou NGC 2174, imagée le 29/10 entre 1:00 et 1:20. Integration: 15,5 minutes Lunette Skywatcher Esprit 120ed avec correcteur Sony a7S défiltré 6400 iso poses de 30 secondes AZ-EQ6. Pixinsight-Lightroom. Bonne soirée, Olivier Faut reconnaitre que dans ce sens on voit mieux le songe quand même!
  16. 2 points
    Hello Excellent travail, P-A ! L'image que j'ai présentée plus haut est une pseudo-trichromie (Rouge - Visuel - Bleu) réalisée à partir des numérisations des plaques argentiques du POSS2, la plaque Visuel possédant une moindre résolution. Dans cette version, j'ai un peu forcé la saturation, et le problème évoqué dans le fil M31 de Stéphane a dû encore l'augmenter... Ce qui est amusant avec cet objet, c'est que n'en déplaise à Superf , l'inversion haut-bas montre toujours une tête de singe ! Voici donc la plaque R, émulsion IIIaF, filtre RG610, datée du 22/12/2006 en 25% , en orientation native (attention, = en miroir haut-bas !) :
  17. 2 points
    Bah n'exagérons pas Mon Nouvel Ami, rien qu'avec mon tout vieux téléobjectif argentique de 200mm bientôt mycosé à 40 euros, je te sors une dizaine d'amas globulaires de M31 en 50 minutes de pose seulement ! ... Pis sur une image à l'endroit !!! ...
  18. 2 points
  19. 2 points
    C'est très beau, mais puisqu'on a le droit de polémiquer, je ne comprends pas comment on peut passer des heures à imager, des heures à traiter et présenter au final une image à l'envers. A part Martial, apparemment, personne n'en a rien à f....e, ça me laisse perplexe... On est tellement peu à aimer le ciel pour ce qu'il est, par comme un simple terrain de jeu technique ? S
  20. 2 points
    Limbe WSW - 1 décembre 2017 - 10h58 LT - Île Maurice - Petit Raffray - Observatoire William & Caroline Herschel Instruments: HaT 203, F/27.5, Filtre ION 0.5, caméra ASI174MM Applications: Genika - AS!3 - Rgx6 - CS5 images retenues - 160/3500 (3.8%) Cadence - 127 img/s Exposition - 6.0 ms Gain - 55% Gamma - 30% SSM 0.85 - 2.06 - 6.08 (min-avg-max )
  21. 2 points
    Allez, chiche : donnons-nous rendez vous dans dix ans Place des Grands Hommes pour en reparler :
  22. 2 points
  23. 2 points
    Instrument ou objectif: Skywatcher 80ED ED 80/600 Monture: Skywatcher HEQ5 Pro HEQ5 Pro Caméra de guidage: ASI 1600 MM - Cooled ASI1600MM-cooled Réducteur/correcteur de focale:Skywatcher .85x Focal Reducer & Corrector Correcteur de champ 0.85 Logiciels: APT Filtre: Baader Ha 7nm 1.25" Baader 7nm Ha Accessoires: Diviseur Optique Atik OAG, Xagyl Filter USB Wheel roue à filtre EFW2 Résolution: 2908x2242 Dates: 17 novembre 2017 Images: Baader Ha 7nm 1.25" Baader 7nm Ha: 54x600" (gain: 75.00) -20C bin 1x1 Baader OIII 8.5nm: 19x600" (gain: 75.00) -20C bin 1x1 Baader SII 8nm 1,25" Baader SII 8nm 1,25'': 3x600" (gain: 75.00) bin 1x1 Intégration: 12.7 Heures Âge moyen de la Lune: 28.62 jours Phase moyenne de la Lune: 0.93% Echelle d'obscurité de Bortle: 3.00 Astrometry.net job: 1843135 Centre AD: 98,035 degrés Centre DEC: 5,009 degrés Échelle des pixels: 1,502 arcsec/pixel Orientation: 199,163 degrés Rayon du champ: 0,766 degrés Lieux: Argelliers , ARGELLIERS, 34, France
  24. 2 points
    nouvel essai , a vous de choisir
  25. 2 points
    Copernic le 30/11/2017 avec mon Newton maison de 400 f/D 4 miroir en Zerodur SkyVision . Caméra ASI290Mm . Barlow Powermate TV X5 ..... hé oui ! ! , ça devait arriver un jour ou l'autre , filtre R Astronomik , capture avec Genika Astro , image à la taille d'acquisition . PS ; oui , je sais qu'elle est très grosse , mais faut voir ça avec Valère , coucou Valère , l'idée vient de lui , faire la lune avec la X5 , j'y peux rien hein ! ........ épicétout PS ; en faite ,c'est une image test , un post devrait voir le jour ........ j'en ai d'autres .....
  26. 1 point
    Bonjour à tous, Faute de beau temps j'ai traité une autre série d'images prises avec ma FSQ 85 mm du 26 novembre un peu après le coucher du Soleil. En fait les dernières de cette soirée, où j'ai additionné 20 images sous Prism10 et traitement final avec DxO10! Je la trouve un peu meilleur que l'autre postée. Lien vers l'image à 100%: http://hpics.li/6a89339 Bonne soirée glaciale Christian
  27. 1 point
    Bonsoir @capt flam ! Les "vraies couleurs" de Mars, c'est une question cyclique par ici... sauf que.. NON ! : Pas de filtres sur les images MastCam ! Contrairement aux modèles embarqués jusque-là sur les atterrisseurs et les rovers, les caméras MastCam de Curiosity permettent d'acquérir des images couleur obtenues sans avoir à superposer 3 photos prises avec des filtres bleu-vert-rouge. En effet ces caméras disposent d'une CCD à matrice de Bayer, et les images couleurs (brutes) qu'elles réalisent sont comparables à celles qu'obtiendrait un appareil photo numérique grand public. Pour autant on sait bien qu'un appareil photo numérique ne reproduit pas véritablement les images perçues directement par l'oeil humain (et inversement) : http://www.lesnumeriques.com/appareil-photo-numerique/photo-pourquoi-appareil-ne-mon-oeil-a984.html Voir aussi ici le problème de la couleur du ciel martien : http://serge.bertorello.free.fr/optique/cieldemars/cieldemars.html
  28. 1 point
    Une autre version un peu plus claire pour ceux qui préfère les fdc pas trop foncés :
  29. 1 point
    On trouve même ce type de tableau grotesque, avec des dimensions et aspects farfelus :
  30. 1 point
    bravo gérard ! du matériel bien exploité avec cette superbe image encore ! polo
  31. 1 point
    Une grosse blague de la part d'Elon Musk ? Ceux qui suivent les aventures de SpaceX sont au courant, le jour où va (enfin) être lancée la Falcon Heavy, qui sera la plus puissante fusée au monde jusqu'au SLS, approche : en janvier, sauf énième retard. De l'aveu même de Musk les risques d'échec sont plutôt élevés, si bien qu'aucun satellite n'est prévu pour être installé sous la coiffe. Et tout le monde de s'interroger jusqu'à ce tweet : Musk veut envoyer une de ses voitures Tesla vers la planète Mars !!!!!!!! J'avoue que pour l'instant je doute... Mais si c'était vrai c'est le plus gigantesque coup de pub jamais inventé par un industriel, et en perspective une méga-polémique à l'échelle de la planète. Le roadster Tesla fait 1.250 kg 3.9 x 1.7 m C'est dans les cordes de la Falcon H pour une expédition vers Mars !
  32. 1 point
    J'en ai eu une paire qui datait des années 90 . J'en garde un excellent souvenir . L'image au centre est très piquée ,elle sont très solides et la mécanique précise .
  33. 1 point
  34. 1 point
    Passage de l'ISS devant une superbe lune ce 02/12/2017. Addition de 48 images avec un Canon EOS760d et un Tokina 11-16 (f4), 4s à 200 iso.
  35. 1 point
    Attention, cette phrase est souvent mal comprise. Si on compare un 200 mm et un 400 mm, normalement le 400 mm doit montrer des détails deux fois plus fins. À cause de la turbulence, il montrera, disons (ça dépend des jours), des détails une fois et demi plus fins. Mais il montrera quand même des détails plus fins ! Concernant la pollution lumineuse, je trouve que c'est trompeur de prétendre qu'un grand diamètre est plus sensible. Le 400 mm reçoit en effet quatre fois plus de lumière parasite que le 200 mm, mais il reçoit aussi quatre fois plus de lumière céleste que le 200 mm. Le rapport signal/bruit est donc identique. En réalité, tous les instruments sont affectés de la même façon par la pollution lumineuse : celle-ci cause une perte de magnitude qui est exactement la même pour tout le monde. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- En effet, le ciel profond, en visuel, est essentiellement fait de tache grises. Tu peux t'en rendre compte en regardant les dessins présentés dans le sous-forum sur l'observation visuelle. Les galaxies ne montrent pas facilement leurs bras spiraux. L'une des plus faciles est M51. Pour moi, en plaine : je ne vois pas de bras au 200 mm, juste la silhouette générale ; au 250 mm je vois les portions des deux bras principaux, comme deux parenthèses décalées ; au 300 mm je vois la structure complète. Je trouve que c'est une bonne idée de commencer petit pour découvrir l'astronomie, et de repousser à un peu plus tard le télescope ultime. Bonne question, mais pas facile de répondre en quelques mots... 1) En photo, on accumule les photons. L'œil travaille en instantané, en gros il fait des poses de 1/25è de seconde. En photo, les poses sont longues, voire très longues. Si on pose 10 minutes, mine de rien ça fait 600 secondes, donc 15.000 fois 1/25è de seconde : on capte 15.000 fois plus de lumière qu'en visuel. Or des poses de plusieurs heures ne sont pas rares. Voilà pourquoi l'astrophoto donne de bons résultats même à petit diamètre. 2) Il faut expliquer maintenant pourquoi un plus grand diamètre n'apporte pas toujours, et là c'est compliqué. Il y a le problème de l'échantillonnage : imaginons qu'avec un 200/1000 j'utilise un capteur qui donne des pixels de 1" sur le ciel. J'achète un 400/2000 : un télescope avec un diamètre 2 fois plus grand et le même rapport F/D, donc une focale 2 fois plus grande. Eh bien le même capteur donnera des pixels de 0,5" sur le ciel. De sorte que, certes, je capterais 4 fois plus de lumière, mais celle-ci sera distribuée dans des zones 4 fois plus petite (un carré de 0,5" de côté est 4 fois plus petit qu'un carré de 1" de côté). L'un dans l'autre, ça se compense : si je garde le même capteur, la détectivité sera identique. En fait, si je veux gagner, il faut utiliser un capteur qui a de plus gros pixels. Or ça coûte bien plus cher (la mode est d'ailleurs aux pixels riquiquis, ainsi le constructeur peut annoncer une floppée de mégapixels). Et il y a le problème du suivi. Un télescope de 200 mm a un pouvoir séparateur théorique de 0,6". Mais en longue pose, ce pouvoir séparateur n'est jamais atteint car, pendant les dizaines de minutes de pose, le suivi ne peut être aussi parfait : un coup de vent, la turbulence, une légère erreur de suivi vite corrigée... tout ça fait que, en pratique (et surtout à cause de la turbulence) on aura, mettons, 2" de résolution. Ceci avec le 200 mm. Et maintenant, si je passe au 400 mm ? Eh bien si je garde la même monture, comme celle-ci sera surchargée, les erreurs de suivi vont être amplifiées, donc la résolution sera plus mauvaise. Et donc la lumière des étoiles va s'étaler encore plus que ce que je disais au paragraphe précédent. En fait, l'astrophoto à gros diamètre (300 mm ou 400 mm, par exemple) donne de meilleurs résultats que l'astrophoto à diamètre moyen seulement si 1° on utilise un capteur à gros pixels, 2° on utilise une monture la plus précise possible pour ce gros diamètre. Le point 2° est possible, mais c'est hors de prix. Compte tenu de l'offre en matière de capteurs et de montures, les astrophotographes qui ne roulent pas sur l'or (dont le budget est un nombre à 4 chiffres, disons) utilisent avec bonheur des diamètres modérés. D'autant que ça suffit pour obtenir de bons résultats. Les petites lunettes apochromatiques sont bien adaptées car elles sont relativement légères, donc le suivi précis est possible avec des montures « normales », et elles ont des qualités optiques qui permettent la photo à grand champ. Avec elles, on peut exploiter tout le potentiel de l'instrument. Alors qu'avec un 400 mm, par exemple, c'est très difficile et très cher.
  36. 1 point
    OK, P-A Mais : L'auteur de l'image a quand même droit au respect de son travail, non ? => P-A : merci pour le Singe, j'y reviens plus tard
  37. 1 point
    Oui Stephan, c'est la nébuleuse du fumeur de tapis ! ...
  38. 1 point
    C'est un peu fade tout ça, par contre niveau détails c'est énorme ! Bravo Gérard
  39. 1 point
    Ok je comprends astromoine, hélas je ne connais pas plus de renseignements que ce ça. Pour illustrer ta doc éventuelle je peux toujours faire des photos de mon matos Clavé à savoir : au coulant de 27 mm les oculaires de 3, 5, 6, 8, 20, et 25 mm au coulant de 27 mm l'oculaire négatif de - 113.4 mm au coulant de 50 mm l'oculaire négatif de -212 mm et le porte oculaire à cabestan visible au cul du tube sur la photo de mon profil en 50.8
  40. 1 point
    Merci à vous tous pour tout vos chaleureux messages ! C'est vraiment agréable de recevoir vos compliments ! De plus, ça me motive à continuer. @STEPHAN06 : Merci pour tes commentaires, c'est exactement ce que je voulais susciter. Je vais de ce pas tester ces réglages afin de mieux comprendre la générations des masques. Merci infiniment ! A bientôt
  41. 1 point
    Salut à tous, Ce n'est non sans joie que je vous annonce la mise en ligne de mon premier tuto sur Pix. Il s'agit d'un petit texte sur la réduction d'étoiles. Ce n'est rien de compliqué mais je crois que dans une démarche pédagogique c'est très intéressant pour moi. En effet, rien de tel que d'essayer d'expliquer quelque choses aux autres pour savoir si l'on a compris de quoi on parle. Il y a donc derrière ce tuto une démarche d'apprentissage car je désire vraiment m'améliorer en traitement. Mais si au passage ça peut rendre service, et bien j'en suis heureux ! Je ne prétend pas avoir la sainte parole, c'est juste une méthode que j'utilise pour mes photos. Je pense que cela peut-être amélioré en rajoutant des détails mais c'est un début. Je suis ouvert, évidemment, à toute suggestion tant que c'est dans un esprit constructif. Le tuto est disponible en téléchargement sur mon site à l'adresse suivante: https://www.swissastrophoto.com/tutoriels-pixinsight Merci de m'avoir lu et à bientôt !
  42. 1 point
    Salut le Mont Argentera est à gauche joli coin, n'est ce pas ? bon ciel pour tous
  43. 1 point
    Bonjour Voila une nouvelle version, j'ai corrigé la couleur de certaines étoiles
  44. 1 point
  45. 1 point
    Voilà, je ne suis pas reparti de zéro, mais d'une étape intermédiaire. Les étoiles avaient malheureusement déjà explosées Bref, j'ai dû bricoler avec des masques pour atténuer les halos et les facéties de couleurs. Ce n'est pas l'idéal, mais je suis maintenant fatigué
  46. 1 point
    Cédric> Merci et le partage est une grande part de l'utilité du "travail" ! jcb77> Jamais ! La vision/version des autres est toujours intéressante, je rejoins là les comparaisons proposées par Fabrice. Les choses en commun comme les différences apportent des enrichissements réciproques. Même les cibles les plus populaires ne cessent de m'étonner/m'interroger chez mes camarades observateurs, et c'est bien
  47. 1 point
    Avec un lien vers l'engin du CEA. http://www.cea.fr/multimedia/Documents/infographies/Defis-du-CEA-infographie-la-muographie-210.pdf Et un autre, vers une application que je ne connaissais pas: la tomographie de volcans actifs ! http://www.cnrs.fr/mi/IMG/pdf/gibert_instrumlimites_07jan2014.pdf JMarc
  48. 1 point
    C'est compliqué de lire une image avec le nord en bas et une inversion gauche-droite .... Martial
  49. 1 point
    Ah, non non, c'est ma vraie photo ! Un soucis quelconque ? J'ai une poussière sur mes lunettes ?
  50. 1 point
    Eratosthenes et Copernicus - 29 novembre 2017 - 18h59 LT - Île Maurice - Petit Raffray - Observatoire William & Caroline Herschel Instruments: HaT 203, télécentrique 27.5, (+ x 1.6 ?), ASI174MM Applications: FireCapture - AS!3 - Rgx6 - CS5 images retenues - 4% Cadence - 140 img/s Durée - 35 s Exposition - 7 ms Gain - 66% Gamma - 45% Histogramme - 74% (avg.) Temp. capteur _ 42.2°