Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 12/20/17 in Posts

  1. 3 points
    Bonjour, Ngc 604 est une nébuleuse située dans la galaxie M33 du Triangle. Cet objet très remarquable méritait un pointage du tromblon de 11", bien que sa dimension apparente ne soit pas importante, quelques détails sont révélés avec un échantillonnage de 0.5"/pixel. Ngc 604 est contient environ 200 jeunes étoiles regroupées en 2 amas, c'est probablement la plus grande nébuleuse HII de notre Groupe Local, on estime sa dimension à 1500 années lumières, notre M42 d'Orion fait toute minus à coté de ce monstre (voir lien ci dessous). Si Ngc 602 était située dans notre Voie Lactée et à la même distance que M42, cette nébuleuse occuperait 50° dans notre ciel... 100 fois le diametre de la Lune.. Conditions d'acquisition : C11HD à F10 & ST10XME, Ciel SQM 19.35, seeing pré image 1.7" d'arc. Luminance : 24 x 280 secondes en bin1 à 0.5"/pixel R et B : 30 mn par couche, Vert synthé via Iris Prétraitements Iris, puis PS CS2 Région Lilloise, acquisitions du 16/12/2017 image 2000 pix : Pour les intéressés, lien vers une image annotée un peu agrandie, un comparatif Ngc 604 et M42 et une brute d'acquisition: http://www.astrosurf.com/chd/pagefo/n604.htm L'excccellllente image de Capella.... : http://www.capella-observatory.com/ImageHTMLs/Galaxies/M33AndNGC604.htm Enfin de nombreuses versions de N604 Hubble sont dispo sur le Web. Amicalement Christian http://www.astrosurf.com/chd
  2. 2 points
    Hello hello Voili voilou tous mes snipes CP pose courte 😀 depuis mon centre ville de Reims & depuis ma new lauch base & Mes animsssssss http://www.astrosurf.com/topic/114374-shaihulud-airline-animationsssssssssss-88-gif/ & My favorite shivers 😍 01 - http://www.aapodx2.com/2016/20160611.html 02 - http://www.aapodx2.com/2017/20170316.html 03 - http://www.aapodx2.com/2017/20170926.html 04 - https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10213062993763257&set=gm.1728992230445447&type=3&fref=mentions 05 - https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10212527527126760&set=gm.1671312276280300&type=3&fref=mentions 06 - https://www.facebook.com/asterastronomy/photos/a.1200634403351263.1073741828.1199207560160614/1609290422485657/?type=3&theater 07 - https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10215702107766609&set=gm.1875780095766659&type=3&fref=mentions 08 - https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10212999005033413&set=gm.1735302586547935&type=3&theater&ifg=1 09 - http://www.stelvision.com/galeries/image.php?id=1543 10 - https://www.facebook.com/groups/1009891179089083/permalink/1974003936011131/ 11 - http://www.aapodx2.com/2018/20181226.html 12 - https://www.facebook.com/optiqueunterlinden/photos/a.197004731058517/394988184593503/?type=3&theater 13 - https://www.facebook.com/photo.php?fbid=2093936864018203&set=a.960221347389766&type=3&theater 14 - https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10218831812927282&set=gm.2444401052237891&type=3&theater&ifg=1 15 - https://photographingspace.com/iotw-may-27-2019/?fbclid=IwAR2HN3RXT6QFdAYr_4qMF2h162urNYvXUcfAoOBjfs6sOC5Uj8muLc2aVeg 16 - https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10217091778800365&set=gm.2481215665223096&type=3&theater 17 - https://www.stelvision.com/astro/photo/82/?fbclid=IwAR3lEmqTwJDb7VlDOZwMGSjoVJbo0QvzYG4xf4EJW4Iykcvm85OCDmMABQg Approved sharing APOD (FB) 😍 01 - https://www.facebook.com/AstronomyPictureOfTheDay/posts/1869224273113025 02 - https://www.facebook.com/AstronomyPictureOfTheDay/posts/1869229426445843 03 - https://www.facebook.com/AstronomyPictureOfTheDay/posts/1870792762956176 04 - https://www.facebook.com/AstronomyPictureOfTheDay/posts/1872166406152145 05 - https://www.facebook.com/AstronomyPictureOfTheDay/posts/1890720204296765 06 - https://www.facebook.com/AstronomyPictureOfTheDay/posts/1890715160963936 07 - https://www.facebook.com/AstronomyPictureOfTheDay/posts/1970930302942421 08 - https://www.facebook.com/AstronomyPictureOfTheDay/posts/2043340025701448 http://www.astrobin.com/users/Shaihulud/ https://www.facebook.com/shai.hulud.13 https://www.facebook.com/groups/812970845492793/ https://www.youtube.com/user/shaihuludshaihulud https://www.webastro.net/profile/123106-shaihulud/ A+ David デイビッド ********************************************************** Edit 20190410 Deep Sky Planetary Technique 4.0 FAPSC (by Shaihulud) (F) Pour les acquisitions avec Firecapture : - Je commence à filmer quand le soleil passe -15° et je stop quand il passe les -15°. - cadrage de l'objet avec Stellarium. - mise au point sur étoile lumineuse mini de magnitude 6 au bahtinov. - collimation une fois la mise au point correcte pour le mode newton. - re mise au point définitive sur l'étoile et direction vers l’objet. - détection de point chaud avec le bouchon et avec les mêmes réglages que les captures. - ser de 3600s soit 3600x1s, 1800x2s...... - ser dark de 360s soit 360x1s, 180x2s..... - re détection de point chaud avec le bouchon et avec les mêmes réglages que les captures. Théoriquement, le nbre de point chaud diminu par rapport à la session d'avant. - re ser de 3600s - re..... (A) Pour le pré-traitement avec AutoStakker3 : - ouverture du ser. - fenêtre de visualisation : icone sav current all au format Tif. - ouverture du ser dark. - fenêtre de visualisation : sav current all au format Tif. - visualisation des Tif avec visualisateur windows en mode rapide et suppression des images satellites, avion, nuages, étoile filante...... (P) Pour pré-traitement avec Pipp : - onglet images : chargement des Tif provenant d'AutoStakker3. - onglet dark : chargement des Tif dark. - onglet out : sélection fichier de sorti en ser. - et clic start pour la création du nouveau ser. (S) Pour l'alignement et l’empilement avec Siril d'une session : - ouverture fichier ser provenant de Pipp. - implantation d'une zone de détection, clic droit et sélection d'étoile dans la fenêtre visualisation. je sélectionne une étoile qui éclaire pas fort sur l'image sinon, Siril est moins bon. - onglet alignement : détection sur étoile, suivi déplacement et clic alignement. - il faut que je n'ai pas d'image non détectée. - onglet empilement. Somme. sélection par FWHM. - clic empilement FWHM2,00. Puis clic FWHM2.25. Puis clic FWHM2.50..... et fermeture de Siril. - Idem pour la session de 3600s suivante. Pour l'alignement et l’empilement avec Siril de plusieurs sessions : - ouverture siril. - icone + et sélection de tous les Fit genre de FWHM3.00 - conversion en Fit. - onglet alignement. mode global et clic alignement. - onglet empilement. somme, clic empilement et fermeture de Siril. Pour le retrait de gradient : - ouverture siril. - ouverture Fit empilement final. - fonction extraction de gradient. Ordre 1. implantation de 5 carré en colonne à gauche. Idem à droite. calculer appliquer. - enregistrement sous Fitgrad non codé. - et enregistrement sous Tifgrad. (C) Pour traitement, j'utilise toujours CS2........ Voili voilou mon dernier process. A+ pour peut-être une version 5.0 David ********************************************************** C'est mon snipe coup de coeur car je trouve le jet de matière de 5 000 al excellent Si je peux, j'ai prévu de resniper la belle mais barlowté à x2. Mon objectif était IC1296 Cette beauté je la kif de chez kif Avec une 80, c'est aussi excellent. J'adore
  3. 2 points
    Bonjour Comme le temps est pourri ou pardon.....les intempéries ne me permettent pas de sortir mon "beau" C11 je mets mes 4 plus belles photos de la lune de cette années. Deux sont faites au foyer du C9 et deux autres du C11 qui à remplacé le C9 en juin si mes souvenirs sont bons! Je n'ai pas pu utiliser beaucoup le C11 sur la lune depuis, because, soit la métèo, soit pas le temps, lune trop basse etc. En espérant que 2018 soit meilleure. Les 2 Copernicus sont faites avec le C9. Caméra asi 120mm. En 2018 j'aimerais bien rééditer mes exploits du 09 12 16 où là j'avais pondu des photos top du top! A plus les amis!
  4. 2 points
    Putin ! "fait rentré" !!! Pourquoi pas "fée rentrée" pendant qu'on y est ? La nullyté en franssai noeud saisse de praugraissé : ankor hun peutite aifor est chat-qu'un poura aicrir assa fasson sof queue paire sonne le con prandra
  5. 2 points
    Bonsoir Alain et polo Oui la foreuse est foireuse , et oui ils ont imaginé et testé sur Terre de nouvelles procédures de forage ET de livraison d'échantill ons pour contourner le problème. Il reste à mettre ces procédures en pratique sur Mars, et là on va dire qu'ils prennent leur temps.. Je vous tiens au courant Sean Doran, amateur expert en traitement des images HiRise, a concocté deux vidéos 3D des contreforts du Mont Sharp. Ici on balaye d'abord les mesas et les reliefs situés à l'Ouest près du Mont Sharp. Vers la fin de la vidéo on dépasse légèrement le delta alluvial que Curiosity "voit" devant lui au Sud-Ouest : Au début de cette vidéo on survole la plaine sableuse traversée par Curiosity depuis son départ de Murray Buttes, puis la crête Vera Rubin. On se dirige ensuite vers le Sud-Est, en dépassant le delta alluvial pour finir face aux mesas qui dominent la plaine argileuse :
  6. 1 point
    Salut à tous, Voici deux versions de la Californie, Ngc1499, la seconde est dans de différentes teintes de rouges avec un traitement légèrement différent. Conditions difficiles, nuits très ventées avec des max à 50Km/h. Conditions d'acquisitions à la suite des images dans le tableau. Vos avis ?! Les fulls : https://www.max-astrophotographie.fr/ngc1499californianebula Astrobin : https://www.astrobin.com/326207/?nc=user
  7. 1 point
    Nuit du 19 au 20 septembre 2017 6 dessins : 7973 à 7978 Dobson 508/1920 L'après-midi fut consacrée aux courses et visite d'Aups dans le Var où j'ai trouvé dans une pharmacie le nécessaire pour calmer les démangeaisons dûes aux aoûtats. Voici quelques photos de cette excursion. En allant à Aups magnifique panorama sur les collines du Var : Dans Aups : Si vous voulez voir les autres photos, c'est ici : http://xcamer2.free.fr/excursions/20170918_24_Bauduen_Lac_de_Sainte_Croix/20170919_Aups.html Après la sieste et le dîner, je suis opérationnel un peu avant 23h. Je démarre la nuit sur une célèbre nébuleuse diffuse de Cassiopée. Observation 7973 : NGC7635 la Nébuleuse de la Bulle. 85x, 138x, 201x, 276x, 402x. Très répondante en OIII et faiblement en HBêta, elle est évidente à 85x sans filtre. Le vent brouille l'image (seeing de 4 à 5 /5) ce qui rend délicat la lecture des détails. Mieux vue sans filtre, elle est faible à très faible pour la partie la plus brillante. Une extension VI1 à 2 au nord-est déborde du dessin. Le vent est assez fort ce soir. J'entends des grondements à l'est que je n'arrive pas à associer au vent ou à un orage non prévu. Ca pourrait aussi être un feu d'artifice lointain. A décortiquer la Bulle que le vent veut emporter au loin, je subis un coup de barre à minuit. Les bruits des chiens d'un voisin chasseur à ses heures accompagnent ma première pause chaise longue. J'observe ensuite une nébuleuse diffuse de Céphée. Observation 7974 : NGC7538. Je l'ai souvent visitée au Strock 254 après NGC7635 située à quelques degrés. 85x, 138x. Elle est vue immédiatement sans filtre à 85x, faible, diffuse, avec une structure en spirale étonnante pour une nébuleuse. Le filtre OIII apporte un gros plus pour voir cette structure. La nébuleuse devient très faible au filtre HBêta. Je poursuis avec une nébuleuse diffuse de Cassiopée. Observation 7975 : IC59. Compagne de IC63 le Fantôme de gamma Cassiopée, elle est plus subtile à voir. 138x, 85x. Comme toute bonne nébuleuse par réflexion, elle s'efface totalement avec tout filtre interférentiel comme mes OIII et HBêta. Elle est très diffuse, très faible à VI1. Elle forme comme une zone de ciel plus clair. Je l'avais déjà vue au Strock 254 sous le ciel transparent du Mont Chiran à 1890m, en septembre 2015. Elle est néanmoins plus facile ce soir. Un peu plus loin, je regarde une galaxie particulière d'Andromède. Observation 7976 : NGC7640. On n'est pas sur le niveau de brillance de la Grande Galaxie d'Andromède, M31! NGC7640 serait plutôt son fantôme! 201x, 138x. Faible, diffuse, il est difficile de la détailler. A 2h45 fatigué, je dois faire une sieste de 2 heures dans l'appartement. Il est vrai que j'ai du sommeil en retard à cause de ces démangeaisons d'aoûtats de la nuit passée. Quand je reviens, le vent est moins fort et en corrélation la turbulence est meilleure (3/5). Je termine la nuit avec des galaxies du Triangle. Observation 7977 : NGC890. 85x, 201x. Petite à 85x, elle a son centre plutôt brillant un peu flou, et son pourtour faible à VI3. Observation 7978 : NGC925. 85x, 138x. Sa barre centrale est notée faible, le reste est perceptible VI1 à 5.Le ciel s'éclaircissant gêne. L'aube arrive sur ces entrefaites à 6h. Je suis alors de nouveau fatigué. Olivier Planchon passe quand je zieute M42 juste avant de rebâcher. La nébuleuse est très découpée et colorée entre vert, bleu cyan, rouge... ...Une belle vision pour accompagner mes rêves matinaux avant une nouvelle après-midi de tourisme.
  8. 1 point
    Nuit du 18 au 19 septembre 2017 9 dessins : 7964 à 7972 Dobson 508/1920 Préambule -------------------------------------------------- Quand j'étais jeune adulte dans les années 90, après avoir fait connaissance avec les observatoires de Puimichel (télescope de 1m de Dany Cardoen) et du Mont Chiran (1905m et le meilleur ciel que je connaissais à l'époque), tous 2 dans les Alpes de Haute Provence, j'avais entendu parler quelques années après de l'observatoire de Bauduen, fondé en 1995. La pièce maîtresse de cet observatoire est un télescope équatorial de 620mm avec une combinaison Newton ouvert à F/D : 3,3 (en fonction) et une combinaison Nasmyth à F/D : 20 (finalement pas utilisée actuellement). Ici on est dans la veine des gros télescopes d'observatoire amateur de la décennie 90, équatoriaux et massifs. Le monstre protégé par une coupole octogonale de 5 mètres pèse 1.3 tonne et les optiques ont été taillées par Dany Cardoen. Habitué à cette massivité d'un télescope à poste fixe, le gérant sera d'ailleurs étonné que j'aie pu caser dans ma Dacia Sandero un Dobson de 508mm! Heureusement que la révolution post-Dobson a permis de compacifier et alléger ces gros diamètres sans quoi nous aurions été nombreux à ne pas pouvoir nous les offrir! C'est Olivier Planchon qui a construit la structure et assure l'accueil des clients qui dorment sur place dans 3 appartements allant du 2 places au 5 places. Jusqu'ici je n'avais pas eu l'occasion d'aller y passer quelques jours de vacances. J'ai profité de la conjonction du week-end biannuel de mon club d'astro dans le Lot et de ma réserve de jours de congés restant à prendre pour enfin y aller le 18 septembre après donc 3 jours dans le Lot et à peine 2 semaines après Valdrôme et le Restefond. Je passe rapidement sur le week-end dans le Lot où la météo catastrophique pluvieuse nous a empêchés d'observer (je n'ai même pas déballé le Dobson 508) et où une infestion par des aoûtats lors de la coupe de bois de chauffage m'a laissé une centaine de piqûres qui se rappeleront à mon souvenir la première nuit à Bauduen. L'observatoire de Bauduen c'est le mix quasi-idéal entre astronomie et tourisme. J'avais été frustré pendant mes multiples vacances (9 fois!) au Mont Chiran dans les années 90, de ne pas pouvoir aller visiter les sites remarquables alentours dont les Gorges du Verdon et le Lac de Sainte-Croix, car n'ayant pas encore à cette époque de permis de conduire, et le Chiran étant isolé à plusieurs dizaines de kilomètres de route de ces sites. D'ailleurs quand je suis retourné en 2015 au Chiran, cette fois-ci véhiculé, j'en ai profité pour voir les Gorges du Verdon par la route de la Corniche Nord. Le village de Bauduen est situé au bord du Lac de Sainte-Croix, l'observatoire quelques kilomètres plus à l'intérieur des terres au sud-ouest et avec peu d'éclairages alentours, et l'ensemble est équidistant des diverses zones touristiques que je compte visiter(plateau de Valensole, Gorges du Verdon, Manosque). D'ailleurs pendant mes balades touristiques, je découvrirai enfin de près ce que j'avais aperçu de bien loin depuis le Chiran et je verrai ce dernier sous un nouvel angle à plusieurs dizaines de kilomètres. A mon arrivée 2 choses me chagrinent néanmoins : L'horizon de l'observatoire est tronqué de tous côtés d'au moins 20° par divers arbres, et la place pour installer mon gros télescope est loin d'être aussi vaste que je l'imaginais (un fort dénivelé sur le site limite les emplacements possibles). Du coup je case de justesse le télescope sur la placette située entre les divers logements des clients (juste un couple quand j'arrive). Heureusement que les voisins étaient coopératifs au niveau éclairage. J'avais bien une autre possibilité avec la terrasse sous toit de mon appartement de location,mais trop limitante sur les directions et hauteurs visées, avec en plus les risques de turbulence par rayonnement du toit et surtout, perché sur l'escabeau, de tomber de la terrasse et donc du toit dans l'obscurité. Quelques photos : Le télescope de 620mm qui me fait moins d'effet que si j'étais venu dans les années 90, vu que celui que j'amène est d'un diamètre approchant. Le site Olivier Planchon -------------------------------------------------- La nuit commence tant bien que mal après une tentative de sieste avortée à cause des démangeaisons des piqûres d'aoûtats ramenées de Saint-Simon (Lot) lors du week-end de mon club d'astro. La première cible est une galaxie de Pégase. Observation 7964 : NGC7068. 201x. Elle est faible, allongée, fine. Je continue avec une nébuleuse planétaire de Pégase. L'escabeau instable à cause des pierres incrustées dans le chemin et la lampe de la planche à dessin fluctuante m'agacent. Le premier désagrément est solutionné comme au Restefond en calant en dessous le siège escamotable destiné aux marches de l'escabeau. Le second est résolu en bougeant les piles pour avoir un meilleur contact. Observation 7965 : NGC7094. 85x, 201x, 138x. Très faible à VI1 sans filtre, elle est mal définie, avec son anneau juste soupçonné. Avec le filtre OIII, elle est évidente, faible, l'anneau est vu à 85x, centré sur l'étoile centrale considérablement faible. L'ensemble un peu sombre à 201x est optimal à 138x avec le filtre OIII. L'Anneau très hétérogène m'évoque un "G" majuscule. La nébuleuse est bien réactive en OIII et invisible en HBêta. Mes piqûres me démangent. Des bruits de rapaces au sud percent la nuit. Je suis fatigué à minuit et me repose sur la chaise longue. Le Dobson va viser quelques galaxies de Pégase. Observation 7966 : NGC14. 201x, 276x. Assez faible à considérablement faible, elle semble diffuse, et montre quelques nodosités ardues. Le bruit du vent dans les arbres se fait entendre à 1h. Observation 7967 : NGC7814. 276x, 201x, 138x, 85x. Cette galaxie bleuâtre ciel à 85x reste assez faible. La bande sombre apparaît à 201x, et est mieux vue à 276x sur la portion la plus brillante de la galaxie. Le reste de la bande est difficile VI3 à 5. L'obscurité de la nuit est perturbée par quelques éclairs d'orages lointains à l'est. Je rends visite aux galaxies du Bélier jusqu'à la fin de la séance d'observation. Observation 7968 : NGC697. 201x. Très allongée, encore plus en vision oblique, elle est considérablement faible, avec des extrémités diffuses et des nodosités difficiles. Les démangeaisons se font plus fortes. N'ayant rien d'autre sous la main que de la crême solaire et de la solution hydroalcoolique pour les calmer, je dois les supporter. Une douche les calme temporairement. Observation 7969 : NGC695. 201x. Je la note plutôt faible à considérablement faible, condensée, petite. Comme je suis fatigué à 3h, je m'accorde une nouvelle pause chaise longue. Observation 7970 : NGC678/680. 201x. J'observe le trio NGC678 considérablement faible, NGC680 faible et diffuse, et IC1730 très faible. Il fait frais. Observation 7971 : NGC694. 201x. Plutôt faible à considérablement faible, elle est accompagnée de la très diffuse et très faible IC167. A 4h ça devient dur de ne pas s'endormir. Le vent se renforce. Observation 7972 : NGC691. 201x. Faible à très faible, très diffuse, elle semble spirale, avec 2 bras limites VI4 et VI5. Trop fatigué et sentant la grosse vague de sommeil arriver au point de ne plus souffrir des démangeaisons, je bâche le télescope et vais dormir. Je m'en rappellerai de ces fichus acariens!
  9. 1 point
  10. 1 point
    TU as raison la seconde passera pas ! le mieux est la SA selon moi 5/6 KG SANS PB : https://www.astroshop.de/fr/montures-ultra-portables/monture-skywatcher-star-adventurer-set/p,45119 sinon en ultraportable avec une capa de 15 kg tu as : https://www.astroshop.de/fr/montures-ultra-portables/astrotrac-kit-de-montage-avec-monture-equatoriale-tt320x-ag/p,18839#tab_bar_1_select Bon ciel
  11. 1 point
    à fort grossissement un suivi manuel est galère surtout en planétaire ! ensuite, sans GOTO tu t'interdis l'astrophoto : ce qui est dommage ! voilà l'avis d'un afficionado en lulu qui en possède 3 dont 1 qui est une 152/760 ! Pourquoi ta HEQ5 GOTO ne va pas ? Savais-tu que Pierro Astro pouvait te la customiser pour porter sa capa de charge à 20Kg ? bon Ciel
  12. 1 point
    Salut Guy, faut le temps de s'adapter à ce type de bestiaux, les images sont prometteuses !
  13. 1 point
    Bon ... on sent bien que la météo n'étant pas favorable alors ... on tourne un peu en rond. Pour info, quand on fait de l'imagerie solaire, on observe facilement 3 à 4 heures d'affilée (= en continu). Il faut donc gérer les problèmes thermiques de façon à pour pouvoir observer en continu. En visible : il y a les solutions Astrosolar, hélioscope à prisme ou à miroir ...pour faire plaisir à Norma :-) En Ha : - il y a les ERF pleine ouverture en position frontale (jusqu'à 380 mm de diamètre) ou interne (pour les lunettes) et les hélioscope traités ERF. - la méthode avec diaphragme refroidit au foyer, qui est la méthode utilisée par les pro (pas très pratique en amateur). En Ca K : - il y a les systèmes placés au foyer, éventuellement complétés par des filtres de réjection placés en avant avant du foyer. Il n'y a pas d'autre solutions à l'horizon pour le moment ;-)
  14. 1 point
    J'ai un C11 aussi... J'attends de le remettre à niveau pour le vendre, je trouve ce tube décevant / au C9 et tellement loin du C14 mais on en parlera de vive voix ! J'ai un emploi du temps de minissss et la météo est.... grincheuse
  15. 1 point
    Belles images Gégé, mais la chance que tu as avec la météo! incroyable ...
  16. 1 point
    J'avais vu le modèle bresser qui avait l'air très intéressant, dans la lignée de longue lunette ancienne. Cependant, le test dans astrosurf n'est pas très élogieux et il n'y a aucun retour d'utilisateurs. De ce que je vois des utilisateurs de bresser, ils sont généralement satisfaits de l'optique mais font toujours des changements dessus, que ce soit le PO ou le support du chercheur. Avec les lunettes que j'ai sélectionné, le problème se pose moins. Concernant la starwave, je l'avais vu également, surement une superbe lunette mais déjà 425 euros sans RC, oculaire, ni monture, ça peut vitre chiffrer. Il faudrait qu'il la mette en pack pour voir combien cela vaudrait. En plus, je ne peux pas l'emmener en vacance non plus la bresser mais si vraiment elle avait été super, j'aurais peut être revu mon cahier des charges en limitant le ciel profond et en ne la consacrant qu'au planétaire.
  17. 1 point
    N’y a-t-il pas un problème avec les SCT à collimater sur une étoile artificielle placée à courte distance? Le miroir primaire sera loin de sa position utile sur le tube support ce qui pourrait engendrer une flexion de ce dernier.
  18. 1 point
    @Chris74, oui, je confirme, aucunement besoin de LR, mais il te faut Bridge pour isoler les photos notées et CameraRaw pour traiter les RAW. LRTimelapse est assurément le logiciel le plus puissant pour les transitions jour/nuit et la gestion du flickering. Du coté pratique, je n'ai jamais utilisé de boitier de gestion auto des exifs (Gunther utilise le logiciel gratuit : qDslrDashboard, chez moi çà plante sans arrêt), sinon je règle l'intervallomètre avec des images toutes les 15 secondes, de jour, je pars sur une pleine ouverture, un faible ISO et une vitesse rapide, puis manuellement et en regardant l'écran de l'APN, je diminue la vitesse, puis augmente les ISO sans changer le diaphragme. Il faut te laisser une marge de 2 secondes pour pouvoir faire la manipulation inverse dans la transition nuit/jour ... Stephane
  19. 1 point
    Il y a aussi ce modèle : https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/lunettes-astronomiques/achromatiques2015-01-11-17-36-56/lunette-starwave-102-f-11-achromatique_detail J'en ai une en ce moment et elle est à prendre en compte, bonne fabrication et très bonne en planétaire pour une achromatique, mais sans monture donc voir en fonction de ton budget.
  20. 1 point
  21. 1 point
  22. 1 point
    Vladimir, rien à voir avec les affaires de Donald?
  23. 1 point
    bravo guy pour ces images ! en te souhaitant de bonnes conditions pour 2018 pour faire cracher ton c11 ! polo
  24. 1 point
    Ce système peut, encore aujourd'hui, se trouver en neuf. Voici la procédure : contacter la société MCM qui réalise le traitement, acquérir le ou les prismes de Herschel. Régler la note soit environs 3000 euros la cuve de traitement. Pour une pièce cela ne parait pas rentable mais entre 5 et 10 ...
  25. 1 point
    Je ne vois pas ce que Vladimir a à voir là dedans :).
  26. 1 point
    Ce n'est pas tout à fait cela. Le mien est au coulant de 1"1/4. La taille du prisme dépend de l'utilisation que l'on envisage et ensuite de la longueur focale de l'instrument (peu du diamètre). En visuel pur, les limites sont très larges et je n'hésiterai pas un instant à l'essayer sur n diamètre de 200. En photo, c'est autre chose. Pour éviter une élévation de température, il convient de conserver l'image du Soleil ne débordant jamais du prisme. Pour ce faire, il faut que la taille de celui-ci soit supérieure à deux fois la taille de l'image solaire (environs 10 mm au foyer par mètre de focale soit un max de 2300 mm de focale pour un prisme de 2". Je tiens alors compte du fait que le prisme est placé en amont du foyer ). Bien sûr, il est également impératif que l'instrument offre le bakfocus nécessaire à l'ajout du prisme. Remplacer le secondaire par le prisme : ce fut tenté et dans les conditions de l'essai, le jeu n'en valait pas la chandelle. En sus pour une utilisation sur un réflecteur, il faut s'assurer de la bonne tenue du secondaire mais là, des solutions existent. D'autre part, utiliser dichroïque ne fonctionnerai pas (manque de flux Ha).
  27. 1 point
    Heureusement ! Hello Au Newton D=150 mm, F/D = 5, 30 min de pose sur Fujicolor HG400 hyper : Numérisation 1200 dpi avec scanner de bureau antique à 50 €, post traitement moderne utilisant généreusement le vieux gratuit PixIn LE ------------------------------------------------------------------------------------ Nota : Les couleurs de l'image publiée m'apparaissent avec Chrome nettement plus saturées (et trop de jaune !) que sur l'original , problème que j'avais déjà signalé par ailleurs. Et "l'astuce" de la copie d'écran me semble ne plus fonctionner ! PS : Vérification dans le post cité ci-dessus : maintenant les deux images de test suisses m'apparaissent identiques et trop saturées ! Du coup, texte et réponses deviennent incohérents !!! J'ai entrepris une série d'essais ici ---------------------------------------------------------------------------------- A l'époque, le négatif confié au labo du coin donnait un tirage papier de ce genre (ici reconstitution au scanner en mode tout automatique) : Donc il valait mieux pour cet objet utiliser du film inversible (pour diapositives), c'était plus simple que le tirage maison en dupli macro sur film positif en peaufinant exposition et filtrage à réserver pour les nébuleuses. 30 min de pose sur Fujichrome 400D . --------------------------------------------------------------------------- PS : on peut remarquer l'important vignettage dû au porte-oculaire, ainsi que la très faible coma du miroir parabolique Vixen de l'époque. Monture SuperPolaris, guidage au réticule (oculaire 9 mm) sur lunette-guide de gamin 60x900 montée en parallèle.
  28. 1 point
    @Chris74, perso, je passe par Camera Raw et Bridge (Photoshop), j'ai toujours été "allergique" à Lightroom ... Stephane
  29. 1 point
    Il y avait un système qui fonctionne. Il fut proposé il y a quelques temps déjà (commande groupée) mais n'eut aucun succès : le prisme de Herschel modifié Ha. C'était 400 euros TTC ; l'astram fut frileux ce jour là . Je monte le mien sur une lunette de 150 mm ...
  30. 1 point
    Surface Flatness: 4 - 6λ Vas-y achète-les, c'est tout bon !
  31. 1 point
    JCB, oui je raconterai, promis Olili, en choisissant Ténérife ou La Palma tu es assez tranquille je pense. Même si là aussi il fera très chaud. Capt Flam, sympa ton diaporama. Certaines prises de vue font penser à du Yann Arthus-Bertrand Fred.
  32. 1 point
    C'est bien ça, il était parti pour l'orbite géostationnaire et une panne sur l'étage de propulsion l'a laissé sur une orbite bizarre de 8 583 x 38 656 km et 13,0°. Les passages sur heavens above après vous être localisé : http://www.heavens-above.com/satinfo.aspx?satid=23230
  33. 1 point
    Superbe réalisation ! Les montures anglaises n'étaient pas courantes, on voyait surtout des "Pierre Bourge" à fourche... Le mien était un mix, avec des galets sous le plateau...
  34. 1 point
    Salut, Bien triste nouvelle pour ceux qui l’ont rencontré, j’en fait partie, Daniel nous laisse une belle trace faite de dévouement de passion, de partage, de mises en relations conviviales avec panache et savoir faire tout rabelaisien qu'on s'en souvient bien :). Beaucoup d’entre nous, de France et de Navarre, amateurs et pros se sont rencontrés avec délectation à Nantes grâce à cet expat quasi colmarien. Ca donne surement plein d'petits astronomes Son regard rieur et bienveillant ne s’oubliera pas de sitôt. Rémi
  35. 1 point
    Bonjour le groupe, Peu actif ces temps, boulot, à peine le temps de parcourir le forum de temps en temps histoire de se faire envie... Bon, un petit retour sur le 22 septembre dernier, où j'ai testé un setup tout simple pour le grand champ. J'ai monté ma caméra Atik One 6.0 munie d'un filtre Astrodon Ha 3 nm sur mon petit moteur iOptron SkyTracker. La caméra était munie d'un vieil objectif Nikon 50 mm (à F2 parce qu'à F1.4 les étoiles étaient dégueu - même à F2 c'est pas très beau mais on supporte). Pour faire ce montage d'objectif j'ai eu besoin d'une bague d'adaptation que j'ai trouvée en Chine. Bien que cette bague soit arrivée selon les spécification qui devaient théoriquement marcher (17 mm), pas moyen de focaliser à l'infini. J'ai donc demandé à notre ami Martin Bernier de me raccourcir la chose. Il a très bien travaillé (comme d'habitude!): l'infini est maintenant à la position "2m" pour mon 50 mm, ce qui laisse amplement de marge pour raffiner la mise au foyer. J'ai laissé tourner pendant 2 h environ. Presque uniquement du Ha (75 x 1 minute). Voici ce que ça donne pour le Ha. Bon visionnement! Daniel
  36. 1 point
    le filtre Halpha en entree est un Fabry-Perot, c'est un filtre interferentiel, qui laisse passer une petite tranche de longueurs d'onde apres multiples reflexions sur les lames. Il va y avoir en sortie le mode normal, mais plein d'autres mode multiples, comme un peigne de raies en quelque sorte, et le BF (filtre bloquant) est la pour filtrer et attenuer le signal indesirable.
  37. 1 point
    Si tu cherches une solution simple (et pas trop chère), tu as les filtres Quark (chez Daystar) qui peuvent s'utiliser sans filtre ERF d'ouverture sur une lunette de diamètre raisonnable (moins de 80mm d'ouverture pour le constructeur). Le dispositif de met en place dans le porte-oculaire et l'oculaire. J'en suis particulièrement satisfait pour l'utilisation que j'en fait (imagerie numérique). Cela permet d'obtenir ce type d'images/animations (quand la qualité du ciel est correcte ) :