Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 10/05/18 in all areas

  1. 12 points
    bonjour à tous et à toutes ! En ce moment le ciel est calme à la tombée de la nuit , ensuite les nuages sont revenus recouvrir Mars comme hier ! Cff 300 f/d de 20 asi 224c et asi 178mm et filtre ir 680 : saturne à 19h38 loc : à 19h49 loc : mars à 20h13 : polo
  2. 12 points
    Bonjour à tous, on ne la présente plus, elle est rarement photographiée... Premier essai en CP du newton 410mm F/5.6 "maison" optique et méca + correcteur Paracorr 2 portant la focale à 2572mm Premiers pas d'autoguidage sous ASI224 + firecapture. EOS 5DMII astrodon à 800 iso. Pollution lumineuse très importante...hélas et beaucoup d'humidité ! 35 poses de 60 sec à voir à 100 % Traitement sous Iris, PI et CS6 Puisqu'on a la grosse Dumbell, voici la petite ( M76 ) posée 28 x 1 min dans les mêmes conditions ! image croppée à 100%
  3. 8 points
    Une occasion pour Mars hier soir, avec des conditions relativement bonnes. Comme d'habitude, seule les IR passent bien, mais la version couleur n'est pas catastrophique La meilleure IR742nm Avec camera couleur Vixen VMC330, Barlow 2x, ADC ZWO, ASI24mc et DMK21 De jolies captures lunaires ce matin. Jean-Yves
  4. 8 points
    Salut, La nuit dernière, avec les copains, on a passé une nuit assez fantastique sous un ciel extraordinaire, entre mes poses photos, on a enchainé les objets dans les dobsons de 200 et 300 mm, quel bon moment ! Concernant mes images, j'ai commencé par pointer IC 1396 "La trompe " dans Céphée, 31 poses de 5mn (2h35 ) Lunette 80ED + Canon 1000D défiltré, 800Iso, la nébuleuse sort plutôt bien version réduite la full Puis IC1805, addition de 22 poses de 5mn (1h50), version réduite la full Puis la très discrète comète 38P/Stephan/Oterma, de mag 11, addition de 3 poses de 5mn Enfin 3x5mn sur Messier 35 et son compagnon NGC 2158 version réduite la full Daniel
  5. 8 points
    Bonjour tout le monde Après quelques jours d'absence ..sur Mars , hier soir retour en imagerie. Les conditions étaient passables , turbulence haut fréquence avec des passages où la Planète se dédoublait . Le seeing acceptable sans être folichon a duré une 40 aines de minutes. le montage que j'utilise sur le C11 avec une Barlow2x ,le Tirage du Focuser + de l'ADC revient à un tirage légèrement supérieur au focuser + Barlow3x Donc les conitions : C11 + Focuser + Barlow2x + Adc + asi224mc , filtre UV/IR.Cut pour le Rvb et IR.742µm pour l'IR Bernard_Bayle
  6. 5 points
    http://www.hayabusa2.jaxa.jp/topics/20181005_MSC_ONC/ Photo de dingue !!!!!!
  7. 5 points
    Ben c'est déjà pas mal vu le nombres de gens concernés Epi te moques pas de ces avancées, parce que toi et moi un jour on bénira leurs inventeurs !
  8. 4 points
    Pourquoi c'est toujours a moi de trouver les bonnes ref sur le net.... T'a un clavier, un pc et un cerveau Kaptain tu sais aussi bien que moi t'en servir Te laisse chercher les bonnes références sur le net, mais au hasard, le mylar, les systèmes de purification d'eau, les enduits et peinture ignifugées utilisées en aéronautique (AVCO), les époxy intumescent (mousses époxydes isolantes pour le feu), la nourriture lyophilisée, les sachet métallisés, les radeaux de sauvetages, la première génération d'outillage électroportatif (Black et Decker), les procédés d'injection directe d'élastomère (semelle de chaussure, mise en forme des plexiglass), plusieurs dizaines de brevets sur les techniques d'usinage et de soudure, les systèmes de recyclage d'air, les couches Pampers de SuperT....e , l'intégration des transistor sur silicium (Texas Instruments), etc...etc..etc... Si tu veut creuser, va voir ici : https://spinoff.nasa.gov/database/ Tu rajoute aussi 382kg de cailloux lunaires (Super en à même avalé), des instruments sur place qui continuent à faire bosser des chercheurs (NEO à Calern), des milliers de publication sur la science sélène.... Bref creuse toi un peu les méninges ...
  9. 4 points
    Tu crois qu'à son âge il ferait encore de l'astrophoto nomade s'il n'en avait pas?
  10. 4 points
    Si tu peux répondre aux autres questions que l'on te pose ce serait intéressant. Déjà pour celle là ce que tu dis est faux, c'est bien l'intuition que j'avais, pourtant Neb a tenté de te mettre sur la piste. Pendant que tu étais parti aux champignons j'ai creusé un peu fitswork pour être sûr de bien comprendre, et le critère qui nous intéresse c'est d'avoir le plus de dynamique possible dans les hautes fréquences, et donc avoir la courbe la plus haute possible. Tu as fini par me mettre le doute à force de sortir des courbe qui se voudraient démontrer l'inverse de ce qui saute aux yeux sur les gif animés, c'est pour ça que je suis allé gratter. Ca fait trop argument d'autorité tes courbes sinon. Du coup je me suis amusé à prendre une image traitée (ta série au C11). J'ai flouté et surtraité pour faire trois versions de la même image avec des niveaux d'information différents. Voici ce que ça donné. On voit que l'image sur-accentuée montre une courbe plus haute que celle de base, ce qui confirme que l'utilisation de l'outils sur les images déjà traitées n'a aucun sens comme je le supposais, car cette image ne contient aucune info de plus, c'est la même traitée plus fort, c'est tout (les choux et les carottes encore une fois). Donc toutes tes courbes sauf la dernière n'ont aucune valeur scientifique. Tu vois aussi que l'aspect lisse n'est pas un critère évident, ma courbe devient plus lisse entre 0,2 et 0,5 en accentuant alors que j'ai traité fort comme un cochon et donc fait monter du bruit. En revanche sur l'image dans laquelle on a détruit les détails la courbe se retrouve bien plus basse. Elle devient plus large aussi alors que le flou gaussien enlève du bruit. Donc non seulement initialement tu pensais que les hautes fréquences sont à gauche alors qu'elles sont à droite, mais en plus, malgré toutes les explications de Neb, tu fais toujours une utilisation et une interprétation erronée de cet outil, ... Quoi qu'il en soit, même en comparant les choux et les carottes dans tous tes exemple tes démonstrations sont à l'avantage de AS3 comme sur les gif animés. Quand tu auras 5 minutes, je remets les questions en suspens -montrer des captures d"écrans d'EVA ce serait sympa -démontrer qu'EVA est plus résolu et moins bruité que AS3 (promesse de juin) / Ou revenir sur cette promesse si besoin. -relever (ou décliner) le défit de mettre à disposition une version bêta (nous dire pourquoi si ce n'est pas possible, mais plusieurs personnes sont demandeuses) -Quelle est la source de l'artefact NW-SE (si tu ne sais pas, ce n'est pas honteux, mais on n'a pas eu de réponse) -Qu'est ce que tu as changé depuis le traitement en page 1 ? -Des photos du setup aussi ce serait bien. Ce que tu as montré c'est un PC, une caméra et un télescope. Si c'est ça EVA, on l'a tous à la maison Lors de précédentes discussions tu nous disais que EVA ressemblait aux photos ci-dessous (j'ai suivi un peu) Je suis confus du coup par rapport à ce que tu montres car ça ne correspond pas. Point de super résolution via smartphone ? Tu nous parlais aussi d'une carte graphique NVIDIA de la taille d'une carte de crédit je crois, et aussi d'un PC étrangement absent de tes photos.
  11. 3 points
    Bonsoir Je continue d'experimenter la dérotation winjupos sur Neptune, et je dois dire que c'est tres rentable! Beaucoup plus, je trouve, que sur Saturne ou javais été moins convaincu. On dirait que plus les "cibles" sont difficile, plus la difference avec ou sans derotation est manifeste! J'ai ainsi reussi a exploiter une prise du 31 aout, ce qui m'a permis finalement de faire une petite video minimale (2 images) correspondant au temps moyens de 21h10 et 21h22 TU. J'ai l'impression qu'on distingue une tempete claire dans l'hemisphere nord qui suit la rotation de la planete. Et il semble aussi y en avoir une au Sud. Bon ciel!
  12. 3 points
    Hello comme promis, je prends un petit moment, pour vous faire part de mes premières impressions avec cette lunette. Alors : on va commencer avec les mauvaises surprises ! La première, l'obligation de rajouter un tube allonge pour faire la mise au point ! OK, elle est livrée avec deux tube allonge, mais si chaque fois on doit démonter remonter je vous explique la galère ! En plus, on ne peut pas dire que la rigidité soit au rendez-vous ! J'ai préféré donc ajouter un tube de chez Kepler ! Deuxièmement, le porte oculaire, est maintenu par de petites vis de rien du tout ! Pour le visuel je pense que ça pose aucun problème, par contre pour ceux qui souhaitent faire de la photo avec, à mon avis ça risque de poser quelques petits soucis ! Surtout, si la caméra ou l'appareil photo sont assez lourds ! hormis cela, le PO dispose d'un rail ainsi que des mouvements relativement doux, qui facilite la mise au point, ce qui est plutôt sympa ! Concernant le renvoi coudé qui est livré avec, même si la finition carbone lui donne de la gueule, optiquement je le trouve assez sombre ! Je l'ai donc remplacé par celui que je possédais, un SW diélectrique en deux pouces ! Voilà pour les points négatifs ! Pour les bonnes surprises, elle est munie d'une poignée, est c'est top de chez top !!! je trouve que toutes les lunettes et les télescopes devraient être munis de ce genre d' accessoire ! Elle dispose également d'un par buée qui est rétractable, et d'un couvercle en métal pour protéger les lentilles ! À côté de ça, optiquement, c'est un triplé en FPL51, mais qui tient toutes ses promesses sur le ciel ! C'est même une excellente surprise ! Ma première cible fut M31, (oculaire de 18 mm 82 °) évidemment la galaxie n'est vue dans son ensemble, mais elle reste impressionnante ! Le centre galactique est très brillant et les bras sont tout à fait accessibles, ainsi que les deux compagnons ! Prochaine destination, le double amas de percée, waouh ! Ça pique, les étoiles sont comme des têtes d'épingles, il est de toute beauté ! M 57 sera l'objet suivant, j'ai donc changé mon oculaire, un 14 mm toujours 82° de champ. La petite bille est bien ronde, et le pourtour bien tranché ! Même si L'amas d'Hercule est un petit peu bas, du moins qu'il n'est pas dans sa meilleure position (pollution lumineuse), je tente quand même, c'est là que le diamètre prend tout son sens, à 110 mm Seuls Quelques Étoiles arrivaient à être résolues, à 127 mm, l'amas n'est pas complètement résolu mais il apparaît nettement plus brillant et plus flatteur, quelle surprise ! Malheureusement, je n'ai pu faire qu'une courte sortie, et je n'ai donc pas pu évaluer pleinement l'optique de la lunette, mais qu'importe, jusqu'ici, hormis les petits défauts cités plus haut, je peux dire que optiquement elle a l'air de tenir la route ! Je reviendrai plus tard sur ce même test, notamment sur la Lune, qui me permettra peut-être de déceler du chromatisme, qui jusqu'à présent n'a fait aucune apparition !Même sur des étoiles brillante telle que Véga ! Le moment venu, je tenterai également des objets plus diffus, et attend avec impatience, de pouvoir observer la nébuleuse d'Orion ! Je n'ai pas pu faire un petit tour planétaire, Mars était inaccessible, un espèce de nuage à noix avait décidé d'établir le campement ! Voilà les amis ! Fred
  13. 3 points
    J'ai profité du passage au méridien à 15 h mais la turbulence était forte - chaleur estivale partout donc sur Clermont - et Vénus très basse (-22°) C11, DMK 31, IR Pro 742, 3000 images 300 traitées AutoStakkert et Registax 6 + CS6 J'ai tenté avec une Barlow 1.8 (merci à JM C. de la 4A pour son astuce) mais vraiment trop de turbu pour que l'image soit montrable.
  14. 3 points
    Bonjour tout le monde Désolé pour ce 2ème post sur le même sujet dont je ne comprend pas l'existence même si c'est sans doute moi qui en suis à l'origine Bernard_Bayle
  15. 3 points
    Mouais ...... 326grammes pour les russes, et 382kg pour les américains..... tu en a sniffé combien de grammes ?
  16. 3 points
    Même pas, les miens étaient soviétiques, des robots soviétiques ont ramené des morceaux de Lune, aussi…
  17. 3 points
    Tout à fait... Ça fait TRÈS cher la "découverte", qui aurait été faite tôt ou tard à un coût bien moindre. Pour moi, c'est encore pire que ça, il faut vraiment qu'on arrête avec l'idéologie du "progrès" et de la croissance à tout prix, on est en train d'en crever, ni plus ni moins. Il est largement temps de consacrer ces sommes réellement "astronomiques" à d'autres fins plus urgentes et plus utiles. Cela dit, j'arrête là le hors sujet.
  18. 3 points
    Dis voir, Superimputrescible : faut que t'arrêtes de te foutre de la gueule de tes petits camarades Passe que ça fait école maintenant : ça bâche sévère sur la dernière page je trouve ! Manquerait plus qu'on vire aux gauloiseries salaces, avant d'enchaîner le barde à un chêne ! (qui fait le barde avant que ça barde, ici !?!)
  19. 3 points
    En effet, je serais curieux de savoir. Bon j'ai regardé, et si en fait, les gestionnaires de fonds de pension s'y sont intéressés. Les dix plus gros actionnaires, qui totalisent 66%:
  20. 3 points
    Eh bien… Les Moon boots, déjà, quand tu vas à la neige. épi les couches Pampers, ensuite. Voyons voir… Quoi d'autre…………………………………………..
  21. 3 points
    Petit rappel, la mission Deep Impact de la Nasa qui avait lâchement canardé son impacteur Smart d'un peu moins de 500 kg à une vitesse de 10 km/sec sur la pauvre comète Tempel one qui passait par là. Résultat, un cratère d'environ 100 m de diamètre pour une profondeur d'une trentaine de mètre.
  22. 3 points
    Pas du tout, c'est juste que j'adore critiquer et me foutre de la gueule des gens et que j'aime pas du tout qu'on me fasse pareil, c'est tout.
  23. 3 points
    En fait je m'ai fait avoir : je fais ça tout le temps sur les réseaux sociaux, et me plains que les gens comprennent pas le second degré.
  24. 3 points
    https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=7251 Demain 5 octobre dans la revue Science vont être publiés les premiers résultats du « Grand Finale » de la sonde Cassini qui a effectué 22 orbites entre Saturne et ses anneaux. Traduction (automatique) de l’essentiel du communiqué du JPL : Six équipes de chercheurs publient leurs travaux le 5 octobre dans la revue Science, à partir des conclusions du Grand Finale de Cassini. C'est alors que le vaisseau spatial était à court de carburant, l'équipe de la mission a conduit Cassini de façon spectaculaire près de Saturne sur 22 orbites avant de le vaporiser délibérément lors d'une plongée finale dans l'atmosphère en septembre 2017. Sachant que les jours de Cassini étaient comptés, son équipe de mission s'est dirigée vers l'or. Le vaisseau spatial a volé où il n'a jamais été conçu pour voler. Pour la première fois, il a sondé l'environnement magnétisé de Saturne, a traversé des particules annulaires glacées et rocheuses et a reniflé l'atmosphère dans le fossé situé entre les anneaux et les sommets des nuages (1 200 km). Non seulement la trajectoire de vol a repoussé l’engin spatial à ses limites, mais les nouvelles découvertes montrent à quel point les instruments étaient puissants et agiles. De nombreux autres résultats scientifiques du Grand Finale sont à venir, mais voici certains des faits saillants d'aujourd'hui: • Des composés organiques complexes enchâssés dans des nanograins d’eau se déversent des anneaux de Saturne dans la haute atmosphère. Les scientifiques ont vu de l'eau et des silicates, mais ils ont été surpris de voir aussi du méthane, de l'ammoniac, du monoxyde de carbone, de l'azote et du dioxyde de carbone. La composition des composés organiques est différente de celle trouvée sur la lune Enceladus - et également différente de celle de la lune Titan, ce qui signifie qu'il existe au moins trois réservoirs distincts de molécules organiques dans le système de Saturne. • Pour la première fois, Cassini a examiné de près l'interaction des anneaux avec la planète et a observé des particules et des gaz de l'anneau interne tombant directement dans l'atmosphère. Certaines particules prennent des charges électriques et se mettent en spirale le long de lignes de champ magnétique, tombant dans Saturne à des latitudes plus élevées - un phénomène connu sous le nom de "pluie annulaire". Mais les scientifiques ont été surpris de voir que d’autres sont rapidement entraînés dans Saturne à l’équateur. Et tout cela tombe des anneaux plus rapidement que ne le pensaient les scientifiques - pas moins de 10 000 kilogrammes de matériau par seconde. • Les scientifiques ont été surpris de voir à quoi ressemblait le matériau entre les anneaux et l'atmosphère de Saturne. Ils savaient que les particules dans les anneaux allaient de grosses à petites. Mais l'échantillonnage dans l'espace a révélé la plupart du temps de minuscules particules de taille nanométrique, telles que de la fumée, ce qui suggère qu'un processus encore inconnu nous permet de broyer des particules. • Saturne et ses anneaux sont encore plus interconnectés que ne le pensaient les scientifiques. Cassini a révélé un système de courant électrique jusqu'alors inconnu, qui connectait les anneaux au sommet de l'atmosphère de Saturne. • Les scientifiques ont découvert une nouvelle ceinture de radiation autour de Saturne, proche de la planète et composée de particules énergétiques. Ils ont constaté que même si la ceinture se croisait avec l'anneau le plus à l'intérieur, l'anneau est si ténu qu'il ne bloque pas la formation de la ceinture. • Contrairement à toutes les autres planètes avec un champ magnétique dans notre système solaire, le champ magnétique de Saturne est presque complètement aligné sur son axe de rotation. Les nouvelles données indiquent une inclinaison du champ magnétique inférieure à 0,0095 degré. (Le champ magnétique terrestre est incliné de 11 degrés par rapport à son axe de rotation.) D'après tout ce que les scientifiques savent sur la façon dont les champs magnétiques planétaires sont générés, Saturne ne devrait pas en avoir. C'est un mystère que les physiciens vont s'efforcer de résoudre. • Cassini a survolé les pôles magnétiques de Saturne, échantillonnant directement les régions où des émissions radio sont générées. Les résultats ont plus que doublé le nombre de mesures directes de sources radio de la planète, l’un des rares lieux non terrestres où les scientifiques ont pu étudier un mécanisme de génération de radio censé fonctionner dans l’ensemble de l’univers. Pour la mission Cassini, la science déployée depuis les orbites de la Grande Finale justifie plus que le risque calculé de plonger dans l’espace: survoler la haute atmosphère et contourner le bord des anneaux intérieurs, a déclaré Linda Spilker, responsable du projet Cassini. "Presque tout ce qui se passait dans cette région s'est avéré être une surprise", a déclaré Spilker. "C’était l’importance d’aller là-bas, d’explorer un endroit où nous n’avions jamais été auparavant. Et l’expédition a vraiment porté ses fruits - les données sont extrêmement excitantes."
  25. 3 points
    Les 2 photos astro...
  26. 2 points
    Monture lourde env 450 kg en bon état avec motorisation alpha et delta (dont une neuve) A prendre sur place, prévoir monospace minimum. Superbe réalisation pour les amoureux de la mécanique. philastro09@orange.fr Tel : 06.89.62.74.83
  27. 2 points
    Salut à tous, Je dépile progressivement les images prises à St Véran fin août avec le Newton de 300 mm. Il va sans dire que le seeing était excellent ! Le 20 août La granulation à 430 nm : Quelques pores perdus au milieu de facules : Le 21 août : La granulation à 430 nm La granulation mais cette fois-ci à 396 nm : Les pores à 430 nm avec beaucoup de points brillants intergranulaires : Le 23 août : Le 24 août Comparaison entre 430 nm et 396 nm avec d'abord 430 nm : On passe ensuite à 396 nm, ce qui n'est possible avec un télescope de 300 mm que dans un site exception comme St Véran. La résolution est un peu plus grande. On voir toujours aussi bien les filigrees. Notez la déformation de la granulation vers le pore à droite, ansi que le partie en trois parties du pore. Toujours à 396 nm, quelques pores entourés d'un fourmillement de filigrees : Le 25 août : On revient à 430 nm. Un des pores a évolué en tache. Notez les points ombraux dans les ombres, en particulier la guirlande de points ombraux dans la tache à droite : Voilà pour le moment :-)
  28. 2 points
    Bonsoir, je poste une M31 prise avec un setup qui n'est finalement pas terrible, à savoir un télé 300 (Taïr) ouvert à 4.5 et un canon 1100D défiltré. l'aberration chromatique est renforcée par la sensibilité au rouge et j'aurais du diaphragmer à 5.6 pour arrondir les étoiles. (y'a d'autres défauts mais je passe) Bref, avec le ciel péri-urbain par là-dessus, ça fait un peu bouse Glob
  29. 2 points
    bonjour à tous et à toutes : des conditions pas trop mauvaises en début de soirée , mais des nuages ont vite gâché le reste , j'ai attendu en vain que ça se dégage mais avec un histogramme qui passe de 90 % à 30% en permanence , on ne peut rien faire de bon ! heureusement que j'image tôt ! CFF 300 f/d de 202 asi 224c adc et asi 178mm filtre ir 680 saturne à 19h58 loc : mars à 20h14loc : la première ir et la dernière à 20h18 loc : bon ciel ! polo
  30. 2 points
    Et bien la planète Mars fond comme un glaçon dans un verre d'eau chaude... Délicat d'avoir des détails. L'image brute rend compte de la difficulté de map et de filmage... Pour Uranus, belle émotion. Elle était presque au centre de l'oculaire avec le goto... Étrange de voir cette minuscule bille bleue... Pour le 6", c'est la dernière planète visible. J'ai demandé Neptune au goto. Sans doute elle était dans le champ de l'oculaire mais pas d'impression de planète... C'est une sensation étrange de se dire : c'est la dernière planète que je vois ! Au delà c'est le grand saut. Mars et Uranus présenté à 200% aucun filtre pour Uranus !
  31. 2 points
    Salut tiens un planeteux qui se met au cp c'est que par l'intermédiaire d'Elie j'ai fais la connaissance d'un astram sur Ajaccio Alain que je salut car il post pas trop, dommage et qui ne participe pas trop non plus. Lui il est branché plutot cp et on a prévu de faire quelques sortie ensemble pour faire du cp et de la lune qu'il affectionne beaucoup bizarre pour un cpeux Donc hier après avoir encore essayer le C11 turbu atroce ne me permettant pas de faire l'affinage sur la figure d'Airy je décide de tenté M31 au newton 200/1000 et l'Apn fraichement défiltré de la veille par mes soins Ah c'est horrible ces lampadaire et il s'éteigne a deux heures dans le village entier pas besoin de lampe frontale en tous les cas je fais donc la mes sur la polaire a l'aide de polar scope un application windows et certainement androïde aussi ci joint la photo j'ai cru que l'apn déconnais j'avais pas fais encore la map je vous rassure et d'ailleurs j'ai un peu galérer avec le masque de Bathinov surtout que je ne savais pas comment zoomer pour voir les aigrettes. j'ai donc changé de cible pour allez vers un zone de ciel un peu plus noir M57 Donc je pointe Vega et je fais la map cool de découvrir la loop sur eos utility et je lance 10 pose d'une minute pour voir. Horrible la lumière des lampadaires éclaire le cul du telescope et me gâche les photos. Heureusement que j'ai un cache qui se visse donc bricolage Pose 1 minute sans autoguidage passé dans Siril pour voir le gradient bon il est tard après toute ces déconvenue je decide de lancé une centaine de pose pour tester a 45 secondes iso 400 et je vais sur le canapé ou je fini par m'endormir un peu, film a la télé fini et les poses aussi du coup comme j'était pas frais j'ai oublier les dof ( bon je sais les dark je peux les faire après du coup j'en ai fais 1 pour essayer car mon résultat sans présentais pas mal de pixels chaud c'est beau les guirlandes multicolore mais c'est mieux sur un sapin) et pour les offset ca va vite mais pour les flat j'ai pas fini mon bricolage avec une dalle led et je ne me rappelle plus dans quel position on doit se mettre sur l'apn pour avoir l'histogramme au deux tiers Une Brut a 45 seconde après avoir mis le cache au cul du scope Donc j'ai passé ces fichier dans siril et sans le dark c'était franchement pas bon a l'étalonnage des couleurs image rouge je reprend le traitement avec un dark au même temps de pose mais la temperature pas trop la même c'est pour cela que l'apn est dehors en ce moment pour en lancé une série a la même temperature de toute façon ce soir c'est bouché et il n'y aura pas de session de prévu et je retenterai une autre version si demain il ne fait pas beau Pour les conseils en faite je vois beaucoup de correcteur de coma en PA mais je ne sais pas si c'est compatible avec mon scope, si il se monte car sur le mien je retire le porte oculaire 1"1/4 et l'apn se clipse directement sur le porte oculaire qui est muni de l'empreinte baïonnette canon don a moins que le correcteur se glisse dedans sans tomber bon trêve de bla bla je vous présente mon résultat de triturage dans Siril et CS2 a vous critiques et conseils c'est gentils (clic pour voir plus grand) image légèrement croppé pour la derive A plus et merci de la visite Bon ciel Sauveur
  32. 2 points
    Salut, avec pas mal de retard, je viens de terminer une mosaïque de l'éclipse de lune et de la voie lactée faite à la Réunion, au Maïdo. ca a été une véritable course contre la montre pour réaliser cette mosa, c'est fait au Sigma Art 85mm 1.4, fermé à 2.8 et Sony A7s défiltré. je m'étais pris un peu la tête sur le cadrage idéal, et suis parti pour un 3x5 tuiles pour avoir M16, M17, les nébuleuses de rho oph et zeta oph, celles du sud du scorpion et Hélix. il a donc fallu réaliser les 15 panneaux pendant la durée de la totalité, et limiter les taux de recouvrement au minimum. j'avais calculé les temps de pose pour avoir juste 15 minutes de marges pour gérer les possibles emmerdements, et ca n'a pas manqué, au milieu de la totalité, le suivi s'est mis à déconner! il m'a fallu un peu de temps pour comprendre la cause, c'était les piles (neuves!) qui alimentaient la monture équatoriale qui flanchaient à cause du froid (6°C!). j'ai du ramener en urgence la voiture au plus près du télescope, allumer le moteur, et mettre les piles sur le chauffage pour leur redonner du jus! bref, ca a été un peu chaud, mais ca l'a fait malgré tout et je suis bien content du résultat!
  33. 2 points
    Justement, la plupart du temps, sur les diagrammes d'orbites (voir celui posté par Jack, mardi 2 octobre) diffusés par l'équipe de Scott Sheppard et aussi par celle de Mike Brown et Konstantin Batygin, partisanes de l'hypothèse "Planet 9", certains des ETNOs découverts par le "survey" OSSOS sont absents * ! Lorsqu'ils sont tous présents, le regroupement ("clustering") au niveau du longitude du périhélie apparaît beaucoup moins évident, ce qui fait dire à Michele Bannister (OSSOS) que d'autres théories peuvent aussi expliquer la distribution d'orbites des ETNOs : "We have this whole variety of theories that are trying to explain this population." * par exemple, sur le site de Scott Sheppard, le listing des ETNOs n'est plus à jour. Il Manque, entre autres, ceux découverts par OSSOS avec q > 40 UA ---> 2013 SY99, 2015 RX245, 2013 UT15, 2013 GP136, 2015 KG163, 2015 KH163 ... http://home.dtm.ciw.edu/users/sheppard/inner_oort_cloud/sednoids.html Un diagramme daté début 2018 (donc sans 2015 TG387) un peu plus complet (origine : un article de Michele Bannister) :
  34. 2 points
    Non, non, ce n'est pas hors sujet, surtout en ce qui concerne le tourisme spatial . Je ne vois pas trop ce que peuvent apporter les 5000 ou 8000 tirs de fusées en vue de créer une montée d'adrénaline (ou d'autre chose ) pendant une heure à quelques milliers de clients potentiels . Ce que je vois c'est la débauche de pognon, d'énergie, de pollution qui y serait consacrée . Alors si je comprends bien, après les quelques milliers de touristes hyper nantis qui admireront les reliefs sélène, le progrès voudra que cela se démocratise à des centaines de millions de touristes parmi les classes moyennes ? Une aberration totale, surtout dans une époque charnière sensible .
  35. 2 points
    Peur-être avec le script évoqué par Brizzhell ? Et deux Arlésiennes de plus : EVA2940 et sa renforcée ! C'est bien comme disait JLD : Il faut plutôt utiliser le terme "monotone" au sens mathématique du terme. L'herbe, si elle est de hauteur raisonnable, n'entre pas en ligne de compte. Je pense que tu as vu dans FW que l'on peut facilement modeler à la souris (y aller mollo !) en rouge les courbes et voir instantanément le résultat sur l'image par "Calculer". En attendant les réponses aux questions de JLD, je vais voir Polo.
  36. 2 points
    Non, il possède 19,8%, Avec les 9 suivants ils totalisent 66%, les 34% qui restent sont détenus par des personnes physiques ou morales à moins d'1,85% chacune.
  37. 2 points
    Deux autres photos sur le site de l'agence spatiale allemande : https://www.dlr.de/dlr/en/desktopdefault.aspx/tabid-10975/1755_read-30138/#/gallery/32252
  38. 2 points
    Merci Brizhell, je commençais à croire ( Moi....croire!?) que tout le barnum Apollo se résume à "Guerre ou pets" En même temps, sans être un expert des coûts de la recherche, ça nous laisse une nouvelle frontière dans les limbes , ça nous fait la découverte du mylar et la purification de la flotte ( comprends que, elle soye si chère ! ) à un niveau d'investissement qui laisse songeur... Amitiés
  39. 2 points
    Et maintenant la surface de Ryugu :
  40. 2 points
    La figure 1 montre MASCOT photographié par l'ONC-W2 immédiatement après la séparation. MASCOT a été capturé sur trois images consécutives, réalisant un court film d'animation. L'heure de capture des images est comprise entre 10:57:54 JST et 10:58:14 JST le 3 octobre. Étant donné que le temps de séparation lui-même était à 10:57:20 JST, ces images ont été capturées immédiatement après la séparation. L'ONC-W2 est une caméra montée sur le côté de la sonde et tire en diagonale vers le bas depuis Hayabusa2. Cela donne une image montrant MASCOT descendant avec la surface de Ryugu en arrière-plan. MASCOT est particulièrement clair dans la troisième image Autre photo montrant MASCOT à la surface de Ryugu :
  41. 2 points
    Pas mon but de faire de la pub déguisée, mais je confirme qu'il sait y faire :-) J'ai une belle colonne de 1.3m en attente de sa dalle en béton qui vient de chez lui.
  42. 2 points
  43. 2 points
    Rhho désolé Super, j'ai oublié les smiley, mais comme Kirth fait aussi ce genre de blagues, je pensais que ce serait pas mal perçu.... Je re-édite pour le coup.
  44. 2 points
    Sur ma bino, normalement il n'y a pas de retour de flux d'un œil à l'autre. J'essaierai avec une lampe ou un laser pour vérifier ce que le splitter de tête fait.
  45. 2 points
    Un dernier message un peu hors sujet et j'arrête: C'est une réflexion que tu peux faire parce que tu vis dans un pays qui fonctionne avec une retraite par répartition. Aux Etats-Unis, et dans bien d'autres pays pourtant riches, ça n'existe pas. Les gens doivent donc se constituer une retraite par capitalisation, qui est d'ailleurs souvent institutionnalisée. Ce sont les fameux fonds de pension, qui sont de très gros détenteurs d'actions. Pour être honnête, je ne sais pas des fonds de pension font partie des actionnaires de Tesla. Je peux regarder si ça vous intéresse. Mais si c'est le cas, ça concerne des familles, pas que des gros capitalistes. Mais si je devais prendre une hypothèse, je dirais que ce n'est pas le cas. Tesla/Musk, ce n'est pas du tout le genre de profil de boîtes qui intéresse ces fonds de pension. Ensuite, mettre son action en bourse, c'est à double tranchant: Tu vas lever des fonds, OK, mais il y a des obligations. Comme de ne pas faire n'importe quoi sur la communication financière. Tu ne peux pas avoir le beurre et l'argent du beurre.
  46. 2 points
    Oui... et dans quel but ? Envoyer des humains dans l'espace ? Pourqoi faire, au juste ? Le spatial a besoin d'une "impulsion" ? Pour aller où ? Faire quoi dans l'espace ? J'attend vos réponses documentées avec impatience...
  47. 2 points
    Un trépied ou une colonne ça peut se faire sur mesure à la hauteur que l'on veut. Moi je me suis fait le mien pour une GM4000 qui pèse 120 Kg... :
  48. 2 points
    C'est vrai qu'on adore délirer ensemble et il faut avouer qu'à l'origine de ce fil le délire provocateur de Musk d'envoyer une Tesla dans l'espace se prêtait outrageusement au jeu : c'est comme agiter une souris devant le nez d'un chat, impossible d'y résister ! (quand à fortiori la souris est bien roulée - notez la déloyale allusion - ça met le chat dans tous ses états, sorry ! ) Alors d'accord avec Brizhell, si on peut redevenir sérieux 5mn (en sommes-nous encore capables ?). Musk est quand même un aventurier avec au moins 1 pied sur Terre : il n'oublie pas ses propres intérêts, ce qui montre qu'il est loin d'avoir perdu toute la raison (par contre ça le contraint fatalement à un grand écart acrobatique, avec l'autre pied dans l'espace ! ) Oui, il dynamise le spatial en prouvant avec brio qu'il est possible de réutiliser - ce qui booste la R&D dans cet axe vers des solutions similaires ou alternatives chez la concurrence ; il en sortira forcément des progrès, et quels qu'ils soient, cela aura été au moins l'occasion de secouer les acteurs historiques du secteur. Concernant la participation indirecte du contribuable américain au financement de SpaceX, je pense que ce dernier, dans tous les cas, aurait été mis à contribution d'une façon ou d'une autre au développement d'un programme national similaire par les acteurs traditionnels du spatial. Au pire ça ne lui coûte pas plus cher, au mieux il fait des économies, le contribuable, quand c'est SpaceX qui roule pour lui et envoie à ses frais un pétard dans l'espace (notez la perfide et bifide allusion ; je peux pas m'en empêcher, re-sorry ! ) plutôt que la NASA herself. Sérieusement, il y a une question que je me pose depuis le début de l'aventure SpaceX, qui pour moi reste encore à ce jour sans réponse, et que je vais tenter de formuler aussi clairement que possible : Toutes choses égales par ailleurs, au kg mis en orbite (LEO/GEO, car il faut peut-être distinguer selon le cas) le coût de revient purement technique du réutilisable façon Falcon 9 est-il réellement inférieur à celui du consommable mieux optimisé façon Ariane 6 ? (bien que le lanceur européen ne soit vraiment pas le meilleur exemple de ce qui peut se faire de plus économique en consommable - loin de là - on en connaît tous les raisons je crois, autant techniques, par l'éloignement de Kourou, que politiques et organisationnelles... et c'est peut-être là, ce qui fausse le plus l'évaluation objective de la pertinence technologique du concept réutilisable vs consommable, à mon avis). J'aimerais, si vous disposez d'analyses chiffrées et objectives - ou au moins contradictoires - sur ce point, qu'on puisse les croiser et en discuter. Bien sûr on a des éléments de réponse, mais je les devine largement biaisés par le fait que d'une part, les tarifs de SpaceX ne reflètent pas pour l'instant le coût réel du recyclé, et que d'autre part, ceux d'Arianespace sont plombés davantage par la lourdeur politique, administrative et organisationnelle de l'Europe, que par la stricte pertinence technique - ou non - de l'option choisie... Alors pour en avoir le coeur net dans ces conditions, vu les enjeux stratégiques et financiers colossaux qui sont à la clé, pas facile de faire la part de l'info et de l'intox !
  49. 2 points
    Il faudrait peut être ouvrir un fil SpaceX, mais celui ci commençait par la Falcon Heavy (prochain tir janvier 2019 d'ailleurs), ca me semblait un lieu raisonnable pour causer SpaceX
  50. 2 points
    Il n'y a pas que le satellite KEPLER qui arrive en fin de vie, c'est également le cas pour DAWN qui a pratiquement épuisé ses réserves... En attendant on se régale de ces nouvelles photos mises en ligne (détails avec le lien) https://dawn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/