Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 11/10/18 in all areas

  1. 8 points
    Oui, c'est ce que je dis, il faut du jeu ou de quoi gérer un centrage élastique. ---------------- Hier soir test disque d'Airy à l'oculaire de 6mm et Ronchi : forte sous-correction de l'aberration sphérique. Intrafocale : 4eme/5eme anneau extérieur très illuminé, extra-focale : point central brillant...mmm pas bon : ça explique l'image dédoublée quand je suis hors de la plage de mise au point. Je reprends mes mesures au sphéromètre et je regarde d'ou ça peut venir. Après plusieurs calculs : entrefer pas bon. Bizarre, il est vraiment très fin là avec l'anneau en plastique de 0,5mm. Mais à priori, les courbures sont telles que l'espace au bord peut être nul. Je me dis que ça a été remonté différemment : après tout vu le carnage du nettoyage... Je reprend mes images du doublet collé Télémator et je vais réorganiser. ---------------- Réorganisation de l'entrefer ce matin : c'est vraiment cas d'école. a) Petit anneau métallique peint/caoutchouté à l'arrière du flint. b) pas d'entrefer. c) calle papier au bord. (calage latéral du crown qui est un chouilla plus petit en diamètre : fait en dernier) d) anneau métal devant qui appuie sur l'anneau plastique (comme sur un C63/840) Des anneaux de newtons apparaissent. Leur localisation bouge jusqu'à ce que je retrouve la marque de centrage constructeur : ici en haut à 11h entre mes cales latérales. Bon faut pas rêver, dés que je déplace l'objectif ça bouge un peu mais c'est le meilleur réglage moyen et ça reste pas trop mal centré. Des jolies images bien piquées et peu chromatique : un régal même en repensant à la Vixen 102M : je les ai prise plusieurs fois. Ici cam à 3.75um (ASI 0185MC, 100 images empilées, déconvolution 1pixels, flou 10 et 5 pixels (revu car je suis en sur-échantilloné mais bon il est l'heure de déjeuner : ça m'a pris la tête un moment jusqu'à ce que je me souvienne que je suis à f/10, la mise au point est difficile quand un cherche à la faire sur un pixel sous la taille du disque d'Airy ... *** auto-baffe *** ). Les images sont très belles pour un BK7 F2 qui a pris des chocs et a été mal-traité. Il est supérieur à ma TéléBaTron grace à son diamètre et est vraiment peu chromatique. Epatant. C'est beau quand ça bave pas dans le bleu... Le FH90-1000 n'a pas la pureté chromatique d'une apo mais ça a du peps entre vert j'aune et orange sur un fond un peu plus mou. J'ai écris à MCM pour un devis pour refaire les traitements extérieurs, on va réfléchir à un calage en V 520-620 pour spécialisation planétaire, ça me fera gagner 8-10% en luminosité. Chromatisme de la FH90-1000 (pic de la cam : B=460nm et R=615nm), image intensifiée de la fine ligne blanche au sommet de la barre de balustrade. 1 pixel = 1/2 taille disque Airy : soit ~2,5 disques dans le bleu et le rouge
  2. 7 points
    Bonsoir, Entre deux nébuleuses, nous vous présentons encore une galaxie, bien faible qui nous a demandé plus de temps de pose que d'habitude. Il s'agit de la galaxie naine irrégulière IC1613 dans la constellation de la Baleine. Elle se situe à environ 2,4 millions d'années et fait partie de notre groupe local, c'est probablement une galaxie satellite de M31. Elle approche de la Terre à 234 km/s, une paille ! Pour la technique : Observatoire remote APO - chez Alain Maury - Chili TOA150 + Flattener 67: focale 1100mm, échantillonnage 1.68" par pixel, champ 1°55' x 1°55' Alta U16M ( KAF16803) à -20° pour le LRGB Filtres LRGB Astrodon Par champ : L = 48 x 20 min RGB = 12 x 20 min par couche Monture Mini-OHP et MCMT Guidage par Atik 314L+ en bin2, acquisition 1 sec 15 Darks 25 Bias 9 Flats Chef d'orchestre pour l'acquiz, autoguidage et prétraitement : Prism v9 Traitement : Prism, Iris et CS6 Version annotée, y a du monde ! Bon ciel A bientôt @+, Thierry APO_Team Thierry Demange, Richard Galli et Thomas Petit
  3. 6 points
    Bonjour, Les petites galaxies d'Andromède... suite.. Cet objet mérite également le détour pour les amateurs de galaxies spirales. Ngc 846 est une belle "SB", avec une barre bien formée d'ou prennent naissance des spires "actives" parcourues de spots lumineux. La résolution montre que les 2 extrémités de la barre semblent renforcées au contact des 2 spires. Elle n'est pas symétrique, une grande spire d'un coté tandis que la seconde semble se subdiviser en 2 ou 3 ramifications. Cette galaxie est éloignée de 70 millions d'AL avec une dimension apparente de 1.7' d'arc environ. Sa magnitude est de 12.3 pour une luminosité de surface de 13.5. Elle n'est pas trop difficile à imager à F10 avec le Kaf pleine trame. Remarquer le petit fuseau proche de la galaxie, nous n'avons pas d'info sur cet objet, probablement une très lointaine spirale... C'est la seconde ou 3eme fois que je lui rends visite ces dix dernières années. Cette fois les conditions étaient bonnes, sous un ciel à 1.8" d'arc en pré image, conditions habituelles sous le Plat Pays avec mon tube fermé bien tempéré et sur la pelouse. J'ai posé 21 x 270 secondes, pose unitaire adaptée à la hauteur de l'objet pour maintenir un fond de ciel constant sur toute la session. C11HD à 2.8 metres de focale et la Sbig ST10XME à -15° Ciel péri urbain Lillois à SQM 19.4 Traitement Iris et PS CS2 Image 2000 pix : Image image brute de 260 ou 270 secondes, on détecte magnitude 19 avec une pose unitaire sous mon ciel périurbain.. comme quoi rien n'est perdu, même proche d'une agglomération de 1.5 millions d'habitants : Amicalement Christian http://www.astrosurf.com/chd
  4. 5 points
    Je vous signale le lancement d'un beau projet dont j'ai l'honneur d'être le parrain, la construction d'un observatoire dans le Limousin, dans une région au ciel préservé, non loin de Limoges. L'équipe de Obslim a entièrement remis à neuf le Celestron 14 Orange que je leur ai donné, qui m'avait été offert par mon regretté ami Xavier Audouard. Le projet vise, en plus de ce 350, la création d'un planétarium, d'une coupole accueillant un télescope de 400 à 600 mm, d'une plateforme d'observation, et aura une double vocation : l'astronomie d'amateur, bien sûr, et la vulgarisation auprès du public. Le projet a déjà pas mal de partenaires, et a lancé une petite campagne de financement participatif. Parmi les cadeaux offerts aux "gros donateurs", l'Atlas de la Lune, de Legault et SB, qui revient à 80 euros, après la déduction d'impôt sur le don. Si cela peut intéresser quelques astroufs... S https://obslim.org/?fbclid=IwAR1a8h32Hn1zxBHMLd7fgMYun9SwiL0rzD4n-tAn00F6m0iKXXSL5L5H7Fs
  5. 5 points
    bonjour à tous et à toutes ! un ciel dégagé ce soir , et peu de vent de sud ! CFF 300 f/d de 20 as2 10% drizzlz x3 asi 224c à 18h07 loc 80% 100% bon ciel ! polo
  6. 4 points
    Parfait, ça m'évite de retourner l'écran ou de m'allonger à la perpendiculaire sur la table du bureau ! « À l'usage des gens du monde et de la jeunesses » : curieuse précision. Cela dit, on a aujourd'hui des livres qui s'appellent « pour les nuls »...
  7. 3 points
    http://www.esa.int/Our_Activities/Space_Science/ExoMars/Oxia_Planum_favoured_for_ExoMars_surface_mission Un groupe de travail a recommandé Oxia Planum comme site pour ExoMars Rover qui sera lancé en 2020. La confirmation est attendue pour mi-2019 L’autre site concurrent était Mawrth Vallis.   Extrait : «Avec ExoMars, nous sommes à la recherche de biosignatures. Alors que les deux sites offrent des possibilités scientifiques intéressantes d’exploration d’anciens environnements riches en eau qui auraient pu être colonisés par des micro-organismes, Oxia Planum a obtenu la majorité des voix », explique Jorge Vago, scientifique du projet ExoMars 2020 de l’ESA. «Un gros travail a été fait pour caractériser les sites proposés, démontrant qu'ils répondent aux exigences scientifiques pour les objectifs de la mission ExoMars. Mawrth Vallis est un site scientifiquement unique, mais Oxia Planum offre une marge de sécurité supplémentaire pour l’entrée, la descente et l’atterrissage, ainsi que pour traverser le terrain afin d’atteindre les sites scientifiquement intéressants identifiés en orbite. » Photo haute résolution de MRO du site Oxia Planum :
  8. 3 points
    Salut à tous Il me tardait de faire cet objet depuis pas mal de temps, c'est chose faite avec la nouvelle caméra. Pour cette image j'ai utilisé l'Astrodon Ha 5µ en plus des couches RGB, pas eu le temps de faire la Luminance... Pas mal de temps pour le traitement, j'utilise rarement le Ha, il m'a fallu plusieurs tentatives pour trouver la bonne balance Les données techniques : CTA 320 f/d 4 (correcteur Wynne Keller) Caméra ZWO ASI183mm Ha : 55 poses de 300 secondes à -15°c (2x2) Couleurs : R 7x300sec, G 12x300 sec B 12x300 sec (2x2) @+ Christian
  9. 3 points
    Salut les gars, Bruno mon traitement lunaire est minimaliste dans le sens où je fais ça uniquement dans Iris, je n'utilise pas d'autres logiciels pour la finition par exemple. Je ne peux rien te suggérer dans le protocole que tu veux utiliser. Alain, bah chais pas, le progrès absolument hallucinant sur l'imagerie lunaire depuis une dizaine d'années ?...........😆😉
  10. 3 points
    En effet Oxia se trouve à une altitude beaucoup plus basse que Mawrth d'environ 1 000 m. Cela donne beaucoup plus de temps au parachute pour freiner dans la mince atmosphère de Mars et ralentir l'approche supersonique vers la surface. En outre, la position de Mawrth se situe légèrement au nord d'Oxia. L'angle d'approche requis pour atteindre cette latitude plus élevée produit nécessairement une plus grande incertitude quant au point de prise de contact éventuel. Les ingénieurs parlent de "zones de confiance" de forme elliptique. Ces deux ellipses ont une largeur de 19 km, mais dans le cas de Mawrth, leur longueur est de 190 km. Pour Oxia, c'est 104 km. Des images satellites haute résolution ont été acquises sur les deux sites. Ceux-ci auront été examinés pour les dangers tels que les pentes abruptes et les ravines profondes, ainsi que pour la prépondérance des gros rochers. Si les jambes de l'atterrisseur trouvent un sol très accidenté, le rover pourrait ne pas être en mesure de quitter la plate-forme ou, pire encore, être renversé. Source : https://www.bbc.com/news/science-environment-46127058
  11. 3 points
    Tout a été dit : Je me souviens avoir abandonné R6 pour le stackage après avoir eu de façon récurrente ce problème de verre brisé sur mes images. J'utilise uniquement AS!2-3 pour l'empilement. Mais R6 est utilisé pour les ondelettes et il fait très bien son travail !
  12. 3 points
    Bonjour Frankastro64, Bel achat. Pour la monture, série LXDxxx qu'il s'agit. Ce n'est pas du 12 V qu'il lui faut, ça la chatouille à peine, non il faut l'alimenter en 18 V 3 A. C'est en fait une LX200 équivalent mais en monture allemande et non à fourche. J'ai une LXD650. Une alim de PC en 18 V 3A et je pense que cela doit convenir, sauf panne électronique bien sûr. Franck Vaissiere
  13. 2 points
    Hello hello Je crois que c'est l'objet à aujourd'hui avec lequel j'ai eu le plus de mal Cela aura été très très dur pour réussir à sortir cette beauté !!!!!!! J'ai même failli l'abandonner - ciel horrible en Septembre et Novembre, - correct en Août, - 2 sessions à la poubelle en Octobre, - darks loupés en septembre, - plantage firecapture en Novembre, - magnitude surfacique très faible, - lune présente ☹️ Je suis pas franchement enjoy car je peux faire plus mieux avec ma "Dent" mais voili voilou. Je stoppe ici Je préfère continuer une belle avec une quantité dingue galaxies dans le champ A peluche David https://www.astrobin.com/full/375821/0/?nc=Shaihulud&real&mod&fbclid=IwAR1dxgpzZjEvVPPuu4uBzuk9By7V8ZuFk2zx5y9d1CjB_GOZVK30TGmS8Ic
  14. 2 points
    Dommage, c'est un peu loin de chez moi mais c'est un beau projet ! Je lis : « Mes nuits du Limousin, ce sont les cris des hulottes, des chevêches, des effraies, et du moyen-duc, parfois. Dans les taillis, le remue-ménage inquiet des chevreuils, au pied du télescope, un hérisson, souvent, et surtout, au-dessus de la campagne endormie, un ciel infini. » Serge Brunier C'est beau comme du Baudelaire ou du Hugo. Prends-en de la graine Superschtroumpf
  15. 2 points
    Merci JML, encore trois toiles pour la forme un soleil H alpha copié d après une image de JP brahic et le port de Calais, ma ville natale, tableau grand format, que j ai copié avec l autorisation du musée de Calais. Et un monet, le pont d argenteuil cliquer sur les images bon, stop, on est hors sujet........ bruno
  16. 2 points
  17. 2 points
    Pour moi, savoir à l'avance ce qu'il y a à dessiner peut enlever le plaisir d'avoir vu un truc difficile qui existe bel et bien. Par exemple le jour où (en 2005) j'ai dessiné un petit rond blanc dans l'hémisphère nord de Mars, c'est parce que je l'avais perçu, pas parce que je savais qu'il était présent : je l'ignorais totalement. Ensuite, en consultant les forums, j'ai appris que c'était une formation nuageuse fixée au sommet du Mont Olympe. Wahou, j'ai vu ça ! Si je l'avais su à l'avance, j'aurais douté de mon observation (crainte d'avoir été influencé) et je n'aurais pas eu le plaisir de la découverte. Pareil l'autre jour quand j'ai vu Triton. Il n'était visible que par intermittence, mais j'ai fait un croquis, et le lendemain j'ai comparé avec la position prévue : pile poil. Ce soir là j'avais décidé d'observer Neptune et je m'étais fait une petite carte de repérage, mais je m'étais interdit de savoir où est Triton. Sinon ça gâche le plaisir, et s'il est visible à la limite (ce qui était le cas) j'aurais eu un doute. ----- Cédric : ah oui, tu as raison, ce qui peut nous influencer est la mémoire des observations antérieures, comme dans ton exemple.
  18. 2 points
  19. 2 points
    Intéressant, je n'ai pas encore eu l'occasion de lire le livre. Par contre pour obtenir des images lunaires a peu près équilibrées, je soigne un maximum la prise de vue, difficile de revenir sur des parties "cramées" lors de l'acquisition même en passant par des techniques de traitement sophistiquées.
  20. 2 points
    J'en ai un m'sieur Juste . . . ben . . . chus pas assez courageux Bonne journée, AG
  21. 2 points
    Intéressant ce sujet, Perso, entre mon premier 350D et mon A7s, c'est net ! (Ce n'est pas qu'une question de temps de pose) La même entre ma toucam et la 224mc. Iris>Siril aussi oui... Manque plus que cette évolution (sinon révolution) qu'est l'optique adaptative accessible à tous. Reste l’interférométrie d'un bout à l'autre du jardin pi on est bon A non, la roue à filtres devrait aussi être remplacée par des capteurs "sélectifs" nous permettant de choisir l'étroitesse des bandes que nous voudrions superposer. Pi même des trucs qu'on n'imagine même pas... Rendez-vous dans 20 ans alors Petit hommage aussi à Alain (que je ne connais pas) pour ses retours encourageants et éclairés sur les quelques photos que j'ai pu poster jusqu'ici. Je sentais bien aussi qu'on avait à faire là à un Monsieur. Bravo et merci pour ton travail Arno
  22. 2 points
    https://theconversation.com/amp/mystery-particle-spotted-discovery-would-require-physics-so-weird-that-nobody-has-even-thought-of-it-106260 Fluctuation statistique ou réelle découverte ? Le détecteur CMS a peut-être détecté quelque chose de lourd, une particule qui n’entre dans aucune théorie échafaudée par les physiciens Extrait : « …Si cette particule existe réellement, elle ne se situe pas uniquement à l'extérieur du modèle standard, mais d'une manière inattendue. Tout comme la gravité newtonienne a cédé la place à la relativité générale d’Einstein, le modèle standard sera remplacé. Mais le remplacement ne sera pas l’un des candidats préférés qui a déjà été proposé pour étendre le modèle standard: supersymétrie, dimensions supplémentaires et théories de grande unification. Celles-ci proposent toutes de nouvelles particules, mais aucune avec des propriétés similaires à celle que nous venons de voir. Cela devra être quelque chose de tellement bizarre que personne ne l’a encore suggéré… » Bon, on va surement être déçu encore une fois, mais sait-on jamais…
  23. 2 points
    Bonsoir à tous, Je reviens vous donner des nouvelles ! Merci à @lyl, @hercule poirot, @ST.... Bon, j'ai eu au tel deux fois notre ami belge qui m'a informé que la monture était HS au niveau électrique car il avait essayé de la brancher sur du 12v avec un voisin astram ! elle aurait séjourner 4/5 ans dans une cave un peu humide !!!!! à la différence de la lulu stockée dans un bureau sec et chauffé ! Ensuite, il ne voulait plus me vendre la monture mais seulement le tube car la monture était HS ! Après quelques discussions, je lui ai proposé 800€ retiré sur place tube/chercheur + monture HS ! Il m'a répondu qu'il trouvait ça trop élevé pour un des éléments qui ne fonctionnait pas et qu'il n'avait pas envie de me léser !!!! Pour rien vous cacher, je n'avais jamais eu une négo de ce genre ! Enfin, nous avons conclu à 650€ tube/chercheur + monture (comme sur les photos ci-dessus) ! Comme je viens de le payer par PP, J'irai la chercher dans 2 semaines comme prévu avec lui au tel en début de soirée ! Maintenant, j'aurai besoin de vos conseils pour collimater une lunette car je n'ai jamais fait puisque ce sera ma première lulu collimatable ! Quels conseils en terme de méthode et de matos ? Merci de vos retours CS Frank
  24. 2 points
    Le Newton Cassegrain est effectivement une formule qui a beaucoup été instanciée. Dans le monde amateur le CN a eu une grande époque avec les Trassud, Valmeca et Cardoen, mais d'une manière générale, avant la généralisation du RC, la plupart des télescopes professionnels étaient des CN. Le T193 le l'OHP, le 1m du Pic, et presque tous les télescopes depuis le 19eme siècle. Accessoirement, les deux formules ont été les deux premières à avoir été décrites, sinon réalisée (c'est un Gregory si ma mémoire est exacte). Bref le CN est un très grand classique, et étant propriétaire d'un CN212 depuis presque 10 ans, les voir ressortir en plus grand, c'est un fantasme qui se réalise !
  25. 1 point
    Bonjour, Je ne suis pas sûr de poster au bon endroit, il faudra peut-être déplacer. Une enquête publique est en cours jusqu'au 16 novembre : elle porte sur l'évolution réglementaire relative à la prévention des nuisances lumineuses. http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/prevention-des-nuisances-lumineuses-arrete-relatif-a1882.html Je pense que cela intéressera la communauté des astronomes amateurs ! Bonnes contributions ! Et bon ciel ! Fabien
  26. 1 point
    on se pose souvent les mêmes question : chromatisme , aberration,coma ,etc. loin de moi de faire de la pub ,j'ai trouvé cette vidéo très intéressante , simple et claire .
  27. 1 point
  28. 1 point
    Ah oui, c'est sûr que chez nous l'airglow n'est rarement un problème :-). Pour le nettoyage de la lentille, j’imagine que c'est à cause de la poussière, plus que de l'humidité. Jean-Christophe
  29. 1 point
    La Bresser 90 est plus stable par le design optique : l'entrefer est large pour compenser 2mm si je me souviens. Rien à voir avec ce classique qui est un peu touchy et plus mince, le crown bagotte dedans, trop de marge. Quand je serre pour bloquer, le centre des anneaux de newton se déplace : à parfaire (rotation, cale de séparation, translation) Maintenant que j'ai le repère constructeur, je vais réessayer avec le 0,5mm d'origine, touche-touche c'est plus fraunhöfer. Il y a peut-être un angle qui convient mieux. Il faut que je descende au garage pour vérifier ensuite, à 5m pour 1m de focale c'est trop peu pour vérifier. Trop près, l'aberration sphérique induite me masque l'astigmatisme. ------------------------------- une orientation un peu meilleure mais une trace de doigt sur le filtre pfff. ... coucou poulet volant
  30. 1 point
    laisse tombé GG..... la politesse et le savoir vivre de nos jours.... "c'est pu ce que c'était mon bon monsieur! " ça manque d'éducation tout ça je trouve
  31. 1 point
    Oui ! Le temps passé à l'oculaire est fondamental. Même ceux qui ne font pas de dessin devraient passer autant de temps que s'ils faisaient au moins un croquis, pour pouvoir dire avoir vraiment observé l'objet Ce n'est pas en dix secondes que ça se fait ! Ni sur un amas de galaxies parce que les plus faibles échapperont, ni sur un objet large et lumineux parce que les plus petits détails n'apparaîtront pas. Il faut laisser le temps au cerveau de s'habituer à ce que l'oeil lui transmet. Le temps passé c'est en quelque sorte pour "réaliser" qu'un truc infime est là ! Pour ce qui est de l'influence des photos... à part pour les objets connus dont on a forcément un jour (voire régulièrement) vu une photo, j'aime bien aller voir une image après coup pour confirmer un ou des détails perçus lors de l'observation. Après on peut aussi se demander quelle est l'influence des observations antérieures sur l'observation présente ! Si je n'avais pas vu un jour le vert éclatant de l'Oeil de chat dans un T600, aurais-je par la suite aussi bien senti le vert pâle de cet objet dans un C14 (parce que je l'attendais) ? Etc. Je pense qu'il ne faut pas voir l'observation visuelle comme une recherche de grand spectacle (comme sur les photos de Hubble), de sensations fortes limite à la Star Wars Non, il y a aussi une part de contemplation plus intellectuelle que purement esthétique... et là d'ailleurs ça recoupe aussi la question du temps passé à observer. Pour entrer dans cette sorte d'état méditatif, il faut se laisser "absorber" dans une certaine mesure par l'image (ça marche très bien avec les amas de galaxies ) et ça va généralement crescendo avec les minutes passées à l'oculaire. Après chacun voit le truc comme il veut ! Mais l'appréhender plutôt comme ça est aussi un moyen de ne pas être déçu par le "manque de spectacle" quand on débute, et vouloir continuer. En cherchant en priorité autre chose . A chacun de trouver sa façon de s'épanouir là-dedans !
  32. 1 point
  33. 1 point
    Très beau projet Ils ont déjà lancé un post ici :
  34. 1 point
    Comme le disait justement Fred Burgeot, en réalité, si tu as retenu tel ou tel détail d'un astre et que tu le mets de mémoire sur ton dessin sans l'avoir vu, il y a très peu de chance pour que tu le places correctement (bonnes proportions et bon placement) donc en comparant ton croquis à une photo APRÈS COUP, tu te rendras compte de ton erreur. Par contre si tu replaces ton détail au bon endroit, on peut dire que tu produis un faux.Si certains sont tentés, comme la satisfaction du dessinateur n'est pas de faire une pseudo photo de l'objet mais bien d'avoir vu le détail, peu recourent à cette pratique de falsification. Et ici, les observateurs sont assez aguerris pour reconnaître le faussaire.
  35. 1 point
    Je suis ok avec toi... J'avais pas vu le % de "sharpen" mais après essai, c'est pas terrible pour des petites surfaces même à 5% je trouve... J'utilise AS3 plutôt "au pif"... Je suppose qu'il y a un bon tutoriel en français ? Jusqu'à présent je stackais avec R6 mais avec l'ASI 1600, il me faut passer par AS3...
  36. 1 point
    Bravo Polo belle Mars avec les nuages au pôle Nord ! JC
  37. 1 point
    Bravo Polo, il fallait sûrement être rapide pour imager : J'aime beaucoup les couleurs de ton globe. J'ai une grosse impression que l'on est parti pour quelques semaines (ou mois) de couverture nuageuse/pluie.
  38. 1 point
    Très touché Arno, merci du compliment Bonne journée, AG
  39. 1 point
    Ok Valère, mais on parle de quoi alors ?
  40. 1 point
    Bravo Sauveur belle mars .
  41. 1 point
  42. 1 point
    le fil vert sur le bouton vert ........le fil rouge sur le bouton rouge ........ et BOOOOOOOMMMMMMM ! hi hi !!! polo
  43. 1 point
    Les 2 associations d'astronomie de Limoges, ADAES et SAPL, lancent le projet OBSLIM. L'objectif est de créer un observatoire à 15 km de Limoges, avec un télescope pilotable à distance, des plate-formes pour installer son matériel et un planétarium pouvant accueillir 30 personnes. Situé au centre d'un triangle de 3 communes labellisées Villes et Villages Etoilés, cet ensemble permettra de contribuer à la préservation du ciel et de l'étendre aux communes alentour. Serge Brunier a accepté de parrainer notre projet. Plus d'infos sur https://obslim.org/
  44. 1 point
    Le goto ne sert qu'à pointer la lunette / le télescope sur l'objet, il est donc plus facile et rapide à trouver qu'à la main. Par contre il n'assure pas le suivi de la monture sur cet objet en ascension droite et déclinaison. Pour commencer, entre la mise en station, pointage, mise au point, buée, vent et autres embêtements, je conseillerai de partir d'abord sans autoguidage avec des temps de pose inférieur à 120s. Une fois tous maitrisé, on passe alors sur l'autoguidage, avec lunette guide ou diviseur optique. Une galère après l'autre ! Bon ciel ! Xavier
  45. 1 point
    Houla . . . . Alors 2 dobermans et 1 kalach à ajouter au prix de l'abri
  46. 1 point
    Bonsoir, J'avais fait ça en 1995 pour mon ex Ø 210, du provisoire qui a duré 6 ans, structure en planche de parquet, corde nylon et bâche plastique , c'est pas top mais ça coute pas cher , cela c'est avéré très résistant. M.D.
  47. 1 point
    J'y pense, dans une autre discussion, j'ai osé écrire que le progrès des images sur la lune était minimes de chez minimes depuis une dizaine d'années, c'est à dire entre des caméras comme les Skynix, Basler, DMK, etc de cette époque et les caméras d'aujourd'hui. Faut pas rêver sur une quelconque différence entre la 120 et la 224... Oui je sais, je ne suis pas le parfait exemple pour faire marcher le commerce. Sans être radin ( on va finir par le croire ici ), je raisonne plutôt en terme d'efficacité sur l'investissement. J'avais acheté la 120MC car c'était l'une des premières caméras à offrir un débit pouvant dépasser 100 ips pour un prix en dessous de 400€, une révolution. Ce fut pareil pour le Sony A7s qui lui aussi fut une grande révolution tant en astro qu'en diurne. Elle ira donc jusqu'au bout du dernier pixel, la remplaçante serait une caméra avec un débit d'au moins le double pour un prix abordable, donc c'est pas demain la veille, hi, hi.
  48. 1 point
    La moindre des chose est de demandé a l'auteur je pense
  49. 1 point
    Merci pour ces explications Valstar. Mais tu me fais un peu tourner la tête !
  50. 1 point
    Avec un Vixen 200/800 et un sony APS-C A6000 de 24Mpixels à 800iso pose de 15s en AltAz en périphérie de ville, je détecte jusqu'à mg 17, par contre je peux mesurer que jusqu'à mg 16, pour les nébulosités c"est plus compliqué à cause du fond du ciel...