Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 11/26/18 in Posts

  1. 7 points
    Bonjour à tous, Une galaxie pas simple à traiter bien qu'elle soit grande et lumineuse tant il y a de zones différentes à prendre séparément, on alterne avec des zones denses et d'autre très fines puis les couleurs sont à manier aussi zone par zone, à la fin on laisse reposer pour se "rafraîchir" l’œil pour y voir tous les défauts qu'on a pas vu... j'ai cumulé les poses luminance que j'avais fait en 2013 pour pousser plus loin le traitement dans les zones les plus faibles, le résultat permet de mieux maîtriser le bruit dans ces zones. Jérôme full: cliquez sur l'image
  2. 7 points
  3. 7 points
  4. 6 points
    Dans la série traitements en retard voici la Bulle. Une image prise l'été dernier uniquement en H-Alpha. Avec mes écrans merdiques j'ai un mal de chien à équilibrer ces image N/B mais je compte sur vos yeux experts. Donc setup habituel: Tube : Televue85 + réducteur : focale de 480mm ccd : atik 16HR Monture : EM200 avec Atik titan en guidage Filtres : Astrodon Halpha 5nm Poses : 29 x 500sec avec dithering. Logiciels : prism V10 + photoshop 4h de pose, y'a du signal mais ça manque encore un peu de pose....
  5. 6 points
    Déjà une nouvelle version de la photo :
  6. 6 points
    Petite Lune de ce matin avant la pluie.
  7. 5 points
    Bonsoir à tous, De beaux petits objets célestes obtenus en hte Ariège à 1517 m avec un newton de 275 mm F/3.3 de construction perso (optique et méca). Correcteur paracorr 2 + Eos 5DMII à 800 iso. Pour les deux images, 15 poses de 90 sec / Traitements sous Iris, PI et CS6. Phil
  8. 5 points
    Bonjour à tous le monde, voici ma lunette 127 ED APO Explore Scientific sur une monture SkyTee 2 qui me permet de sortir le matériel rapidement !
  9. 5 points
    Bonsoir juste le lever de lune de ce soir, ambiance noirceur bon courage et bonne soirée Sauveur, tu manges ?
  10. 4 points
    Bonsoir la compagnie, vu la météo dégeu, un petit souvenir de cette belle région du ciel hivernal... Télescope de Schmidt 208/304/538 de construction personnelle optique et méca après des heures et des heures de taille, de réglages de développement labo et de doutes ! Les plus âgés me comprendront ... Focale 538mm pour un champ de 8° (16x la pleine lune) Pose de 20 min sur film TP 4415 Hypersensibilisé au forming gaz (Nidrac 10) avec 10% d'Hydrogène pendant 26 H à 60° et sous 3 PSI (pression de la cuve). Guidage manuel bien sûr Filtre wratten 92 et révélateur D.19 4 min à 20° Tirage sur papier grade 5 Toute une époque !!! Hiver 1993...aie la claque...!!!
  11. 4 points
    Salut à tous, Voici mes premiers essais de spectro avec le star analyser sur Uranus et Neptune. Le traitement a été rigoureux: 1) Correction de l'offset, dark, flat 2) Division du spectre brut de chaque planète par le spectre brut d'une étoile de type solaire située à proximité En dépit de la présence d'erreurs dans la partie bleue du spectre, je retrouve au moins une forme correcte des courbes, avec Neptune plus bleue et Uranus légèrement plus verte. La prochaine fois j'essayerai d'obtenir la partir infrarouge du spectre à l'aide d'un filtre d'ordre.
  12. 4 points
    Coucou me revoilà ! Allez, une petite livraison lunaire pour se remonter le moral, en ce jour pluvieux ! Soirée du 20-11, grosse caillante et turbulence vraiment décevante pour cette lune haute... Du coup, je commence prudemment au petit newton TAL 110/800 au foyer, puis j'ose la x2 ! Finalement, je sors la grosse artillerie () en la personne du newton 158/1220, d'abord au foyer et même en x2...un vrai truc de malade ! Finalement, je rends les armes le froid ayant achevé de congeler mes derniers neurones... Beaucoup de déchets, je vous présente donc les rescapées, 1 mosaïque couleurs sans trous (je perds la main ) et un nord de lune en x2 au TAL, une deuxième au foyer du newton 158 + une du terminateur autour de Gassendi avec pleins de trous (c'est que j'ai une réputation à tenir ) en x2 au 158...et toujours la 120MC au turbin. Pour ne pas heurter les âmes sensibles, je ne publierai pas les autres images A bientôt les ami(e)s !
  13. 4 points
    Chacun sa sensibilité.. mais l'allusion aux discours nazis est consternante.
  14. 3 points
    Salut, malgré mes déboires de papiers, je continue tout doucement à faire cette zone, il y a encore pas mal de boulot, ici, les tons bleutés seront atténués et corrigés pour donner une ressemblance avec une lune couleur. C est une étape... Les petits carreaux c est pour la mise en ^page, cause ma vue.... Il y a encore aristarque lui va finir le dessin et fera ressortir la lumière et les reliefs, le érodotus cratère ici bas n est pas finalisé, l espace total sera plus grand ici j ai photographié un échantillon de la zone en bas en mode NB
  15. 3 points
    Salut à tous Voici un amas ouvert situé dans Cassiopée et portant le nom d'amas de la Chouette (les deux étoiles brillantes représentant les yeux du volatile, le reste des étoiles le corps dudit volatile) image avec un peu de luminance et juste l'essentiel pour le RGB Les données techniques CTA 320 f/d 4 (correcteur Wynne Keller) Caméra ZWO ASI183mm Luminance : 21x150sec à -15°C (2x2) Couleurs : R 13x300sec, G 15x300 sec B 14x300 sec à -15°c (2x2) @+ Christian
  16. 3 points
    Hello Il y a un monde de dingue sur ces shoots Le seeing était moyen donc la finesse est pas géniale Je voulais en ajouter à 10s mais cela sera pour une autre fois A+ David https://www.astrobin.com/full/378209/0/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/378209/B/?nc=collection&nce=796&real=&mod=
  17. 3 points
    Non Jack', pas sur l'objectif lui-même mais sur son cache-protecteur. Il était prévu que la première image prise après l'atterrissage soir prise comme cela.
  18. 3 points
    Un lien vers le tweet qui montre la photo : Ils utilisent un cache transparent ? jf
  19. 3 points
  20. 3 points
  21. 3 points
    Ben oui, c'est le mot, et c'est même juste n'importe quoi... Comment tu réfléchis sur ce truc @FroggySeven ???? Définition de collusion : Toute intelligence, tout accord secret entre personnes pour nuire à quelqu'un. Tu pouvais difficilement choisir un terme plus inapproprié, désolé. ............. Aurélien Barrau a des positions politiques. On est d'accord, pas d'accord, c'est encore une autre question. Mais des scientifiques qui ont une position politique, et qui la disent, ça ne date pas d'hier, et c'est tant mieux. D'Einstein pacifiste militant à, je ne sais pas, par exemple, en maths, Michel Broué (à gauche), Cédric Villani (au centre), etc. etc. etc., tout ça est très courant et sortir le nazisme et l'époque soviétique pour en parler, c'est juste, bon, bref... En ne te mène qu'à une totale confusion, puisque tu assimiles une théorie pseudo-scientifique, une falsification donc (Lyssenko), portée au pinacle en régime totalitaire pour des raisons politiques, et des prises de positions de scientifiques dont les théories sont, elles, parfaitement valables et éprouvées. Dans un cas l'idéologie conditionne (et falsifie) la science. Dans l'autre, la science suit son chemin avec rigueur, et s'accompagne de prises de positions qui ne se permettent en rien d'en déformer les résultats. Juste : aucun rapport.
  22. 3 points
    Une nouvelle "carte postale" prise il y a quelques jours à l'observatoire C2PU, lors de la seule nuit claire, et hélas turbulente, de mon séjour là-haut… Voici donc la belle nébuleuse du Crabe, prise avec le télescope de 1 m à F/3.3, au Nikon D810 A. 54 minutes de pose (clin d'œil historique subtil , soit 108 x 30 secondes. Prétraitement Siril, traitement Pig Inside par l'ami @frédogoto que je remercie au passage, ainsi que mes hôtes, Jean-Pierre Rivet et David Vernet La nuit fut parcourue de nuages et surtout très turbulente, mais qu'est ce que c'était beau…
  23. 3 points
    20 juillet 1976 - Viking 1- Première image à la surface de Mars, magique, une sorte d'image fondatrice pour moi ! : 03 mars 2018 - Curiosity - Plus de 40 ans après, pour moi, toujours la même fascination !!! : OK Huitzy', tout à fait d'accord, rien n'est acquit sur ce point en effet. Même si on s'est donné un maximum de chances te trouver un terrain favorable, à l'atterrissage, la précision des images HiRISE a ses limites, surtout dans une ellipse aussi grande. Un gros rocher, la dépression d'un petit cratère.. ou tout autre chose que l'on n'imagine pas forcément, et tout est foutu..
  24. 3 points
    Merci à tous je vois que cette époque ne laisse pas indifférent... Pour ce qui est du Schmidt en question il s'est transformé en Newton ouvert à 3.7 et la lame est devenue une lentille asphérique pour mon coro de 225mm. A l'époque du numérique , qui a assassiné ces instruments, j'avais tenté de décourber le champ avec une lentille plan-convexe adaptée, mais le résultat a été plus que décevant à cause de la courbure bien prononcée du porte film...donc j'ai décidé de transformer ce merveilleux instruments pour en créer deux autres. Pour la Fnac à Avignon, merci à toi Eric, je suis content que cela ait pu déclencher une passion Allez pour le plaisir en voici encore quelques unes posées 45 minutes avec les mêmes conditions (W.92) ... merci d'avoir apprécié Fallait bien connaitre ses étoiles repère pour les cadrages...bref c'était un tout bien réfléchi et pas de place au hasard... Gamma Cygne IC 1396 Les dentelles la Cocoon
  25. 2 points
    Dans les diverses catégories d'observations astro, une que j'aime bien, est l'observation diurne et pour deux raisons : cela se pratique en général au soleil et la pollution lumineuse de ma ville est moins pénalisante Ceux qui suivent mes posts ici ou sur WA savent que j'observe régulièrement pas mal de planètes, Vénus en tête mais aussi Mercure, Jupiter ou Mars. Saturne me résiste encore. La station spatiale est aussi une cible de choix. Et à partir de ces observations, j'ai dérivé vers celles des étoiles, les plus lumineuses d'abord puis vers d'autres de magnitude de plus en plus faible en m'aidant de leur positions relatives aux plus brillantes ou bien aux planètes. Et je progresse donc doucement en magnitude en cherchant des doubles dont la primaire est assez lumineuse (j'arrive maintenant à trouver assez aisément des étoiles isolées de mag 3) et dont il faut observer ensuite la secondaire. J'ai ainsi pu observer par exemple les deux composantes de Castor, Algieba, Albiréo entre autres. Et voici ma dernière observation relatée en deux épisodes .... Et ce jour vers 16h20, je me suis cherché un autre petit challenge et parmi les étoile doubles assez hautes et disposant dune primaire d'environ mag 3, j'ai trouvé delta du cygne aussi nommée Al Fawaris de mag 2,91 et accompagnée d'une secondaire de mag 6,27 à 2,8" de séparation. A 15° de Véga qui m'a servi pour la première mise au point, la primaire se repérait facilement à 50 x. En grossissant à 170 x, rien de très flagrant et je passais à 300x, mais la turbulence était trop importante et je revenais à 170x et après quelques temps mon œil se faisant doucement à la vue, je soupçonnais un faible point d'aiguille par intermittence et de mieux en mieux après avoir cette première vue, le point était au sud et précédait légèrement la principale et après l'avoir vu et revu quelques fois, je cherchais l'orientation sur Skysafari et bingo, 216° donc au SSE ce qui correspondait parfaitement. Mais cela restait quand même bien faible et fugitif et je ne l'ai pas retrouvé en réessayant ensuite à 300x où la turbulence faisait vraiment danser violemment la principale. On y retournera donc un jour où l'atmosphère sera moins remuante pour l'homologation officielle Eh bien, je n'ai pas eu très longtemps à attendre... Le ciel était bien attirant cet AM et vers 16h je suis donc retourné voir cette jolie double (delta cygni 2,91 et 6,27 à 2,8" de séparation). Retrouvée facilement dans le 24 mm et atmosphère beaucoup plus calme aidant, la secondaire se montre par intermittence dès le passage au 7 mm (170X) puis ensuite vision pratiquement en continu dans le 4 mm ainsi que dans le 2,5mm. Très jolie vision de cette tête d'épingle juste à l'extérieur de la figure d'airy, on y retournera Assez bluffant aussi de réaliser qu'avec l'aide d'un télescope et d'un bon jalon quand même, on peut voir en plein jour des étoiles de magnitude que j'aurais souvent du mal à voir à l'oeil nu en pleine nuit depuis mon ciel de ville. Et vous, regardez vous de temps en temps les étoiles en plein jour ?
  26. 2 points
    Hello J'étais en mission T60 du 10 au 14/10, avec Laurent et Aurore, Laurent a déjà posté les images faites au t60, voir ici et sur le site Picastro Temps très mitigé, mais on a eu une belle nuit complète quand-même, bien remplie J'ai pu inaugurer mon nouveau jouaais acheté d'occas, un 70D, ma fois excellent boitier, peu bruité pour un APS-C, et plein de fonctions chouettes, quelle évolution par rapport à mon 1000D J'ai fait quelques bout de timelapse assemblés ici : gros avantage je pouvais shooter en iso 6400, même niveau de bruit que mon 1000D à iso 1600... Poses de 15s, Samyang 14mm F/2.8 J'ai fini par une vue de la plaine vers le Nord, avec en premier plan le nouveau "ponton dans le ciel", édifiant le niveau de pollution,... Des vues grand champ sans prétent sur l'astrotrack, avec un objectif 50mm sigma F/1.4 prété par lolo, fermé à F/2 (pas assez mais bon...) En gros à chaque fois entre 40 et 50 poses de 2 min à iso 2000, pas de darks, traitement Siril (découverte de ce super logiciel!!) et PS3. Les brutes sont vraiment peu bruitées, pas de pixels chaud et fond de ciel peu bruité... quelques vues d'ambiance : la première : le drone face au guitariste (tournage d'un clip d'un groupe toulousain) : la deuxième : une dame qui a tellement froid qu'elle est toute verte, déposée là par hélico le matin même ...
  27. 2 points
    Hello hello Voili voilou la première belle à sortir du week-end dernier de folie 3 nuits à 9h de shoot sur une comète, des galaxies, des NEB et une NP Cette belle est hyper discrète même à 10s Si je peux, j'en ajouterais si je repasse dans le coin. J'adore la forme de cette beauté C'est pour cela que je suis allez lui rendre visite. A+ David https://www.astrobin.com/full/377794/0/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/377794/B/?nc=AnonymousUser&real=&mod=https://www.astrobin.com/full/377794/B/?nc=AnonymousUser&real=&mod= Le première nuit, ma "Dent" et ma monture ont finis complètement givrés sauf les optiques et ma cam J'ai failli essayer Vénus qui est en bas à droite du tube mais j'étais trop HS Le lendemain, le tube est resté plus de 5h sous le chauffage pour que l'humidité interne du tube disparaisse La condensation a recouvert les optiques mais je ne les ai pas lavé Pour partager avec vous, voici un ptiot essai de traitement vite fait d'une des autres sessions que j'ai sur mes DDR
  28. 2 points
    Salut, L'Omni est la série initiation Celestron. Les 40 et 32mm sont "corrects", après cela se dégrade jsq'au 4mm. Ce sont des oculaires d'entrée de gamme. Tout dépend ce que tu as comme instrument. Les X-Cel sont quand même la classe au dessus.
  29. 2 points
    https://mobile.twitter.com/NASAInSight/status/1067147649386598400?p=v
  30. 2 points
    Bonsoir alfacino J'utilise la projection oculaire avec mon 254/1200 et un ortho Genuine de 9 mm depuis un douzaine d'années et j'en suis pleinement satisfait. Le gros avantage de cette méthode avec un Newton, c'est qu'il permet de monter rapidement en focale, ce qui est bien utile sur des "petites" cibles en imagerie planétaire. L'alignement optique du moins avec une caméra est quand même relativement facile à réaliser grâce aux adaptateurs dédiés. Et pour éviter le porte à faux, pour ma part je visse directement l'adaptateur sur le PO (voir image ci-jointe). Même si ce n'est pas fait avec un 150/750, voici quelques exemples en imagerie lunaire réalisés avec ce type de technique . Pascal
  31. 2 points
  32. 2 points
  33. 2 points
    L'est complémentent inconscient ce pauvre David !
  34. 2 points
    Aurélien Barrau. Par ailleurs j'ai ouvert le 20/11 un fil de discussion "Superbe cours tout public d'Aurélien Barrau" qui indique l'URL pointant sur l'ensemble de ce cours (11 vidéos).
  35. 2 points
    Merci David ! Et vive les newtons planétaires (un must !)
  36. 2 points
    Eh oui… Il faut lire Flammarion et Antoniadi pour comprendre ça… A l'époque, Mars, c'était des mondes potentiels infinis ou presque, peuplés de à peu près tout ce qu'on voulait… Antoniadi… Qui trouvait ridicule l'idée que des gorgnols creusent des canaux sur Mars, tout en dissertant à longueur de pages sur "l'évidente" flore martienne, changeante au fil des saisons… En 1976/77, je me souviens qu'il a fallu attendre des mois pour que quelque chose bouge sur Mars au pied des Viking : une "dune" de 10 centimètres au pied d'un caillou s'était "effondrée", tout le monde tombait dans les pommes d'émotion, de voir ça… C'était bien…
  37. 2 points
    Pas du tout : je connaissais pas cette "image", tu as raison, mais du coup, oui, à partir de désormais jusqu'à dorénavant, je continuerai à omettre cette "image", historique, certes, mais tellement pouritissime compared au miracle Viking ensuite que, oui, mais nan, pour moi, la "conquête" de Mars est américaine, jusqu'à 2020, au moins… (Autant des gonzes parlant comme Donald Duck et passant leur temps à appeler "Roger" en faisant les guignols sur la Lune, ça m'a jamais rien fait, autant les images de Viking m'ont marqué à vie…)
  38. 2 points
    Le TP 4415 était le plan film 4x5 inch dans lequel je découpais un cercle de 75 mm le TP 6415 était la version en 120mm pour des boitier 6x6, 6x7 et autres. Tiens voici le champ de NGC 7000 pour avoir une idée des possibilités de ces merveilleux instruments...ils me manquent ! J'en ai réalisé 3 complets ouverts à F/2.58 pour le mien, 2.9 et 2.14 pour des amis avec 6° et 10°...
  39. 2 points
    Ah, il me semble avoir déjà vu cette image dans une autre rubrique Et pour les couleurs, ben . . . faut voir avec monsieur DSS J'ai jamais rien pu sortir avec ce truc, mais bon, j'dois être un peu trop vieux Bonne soirée, AG
  40. 1 point
    Si quelqu'un peut donner le lien vers la première image. Celle-ci a été montrée furtivement, prise avec le cache objectif encore en place, moucheté par les projections de l'atterrissage. Le terrain semble parfaitement dégagé, conditions apparemment idéales pour l'installation de SEIS.
  41. 1 point
  42. 1 point
    Pour ceux qui s'interrogent sur la qualite d'une APQ 130, je peux vous repondre que j'ai observé plusieurs fois dans ce refracteur. C'était un vrai plaisir de regarder par exemple les détails de la tache rouge... C'est même resté mon meilleur souvenir d'observateur du fait du contraste. Maintenant le prix c'est autre chose et cela n'a rien de raisonnable. L'instrument est mythique. De l'autre côté de l'Atlantique il y a Questar aussi...
  43. 1 point
    Bonjour Christophe, Tu t'amuses bien avec le Star Analyzer ! Bon ici, visiblement Uranus et Neptune semblent montrer des atmosphères de nature similaire, si l'on en croit les spectres. Hydrogène, hélium et méthane... il faudrait identifier les raies correspondantes : il te reste un peu de travail ! La manip est intéressante en tout cas. Une autre manip serait de sortir la couleur globale comme vue par une caméra RGB en tenant compte de la réponse de chaque filtre Bayer et en y ajoutant un anti-UV. Donc de convertir le spectre corrigé en image couleur tout en supprimant l'effet atmosphérique. Et ça permettrait de savoir si les traitements infligés sont à peu près fiables (dans les deux sens). Convolutions, convolutions... Lucien
  44. 1 point
    Pour ceux d'entre vous qui préfère suivre l'arrivée martienne d'Insight en Français, à partir de 18H30 sur le site du CNES : https://insight.cnes.fr/seis-sur-mars
  45. 1 point
    Salut à tous, la neige, l'Hiver... du coup je sors les vieux dossiers endormis, comme M45 avec 20x 60s de Luminance et la RVB en vrac avec beaucoup de déchets Sauvetage via Iris (Siril a fait des trucs....), photshop (alignement manuel des couches R/V/B), Gimp (Compositage), encore photoshop (fusion/niveaux) Les Darks apparement, j'étais pas en forme ce soir là, ils semblent mélangés... voilà le truc: Y'a encore du bouleau, maintenant que tout est aligné/composé/fusionné les boulettes apparaissent Sur Astrobin la Full en .png equilibrage RGB, et le contraste ajusté alors pour infos: Avec mon canon EOS1200D: 31 x 240s + 6 x 300s Iso 800 pour comparer la différence de sensibilité, et la profondeur 8 / 16bits en traitement Et en étant encore attiré par la tachouille à coté (bas -droit) d'Electra 17-Tauri (galaxie UGC2838) j'ai fini par découvrir Aladin sur le site de Simbad j'y ai découvert un outils dingue (que je trouve dingue), excellent pour les astrophotographes: Aladin Lite Version Web Aladin Desktop (toutes plateformes) Version installable Si comme moi il vous ait arrivé de rechercher l'identification d'une "tachouille" sur votre photo, c'est plutôt compliqué avec nos stellarium, skycharts et compagnie, ici sur le site Simbad de Strasbourg on a accès à une sorte de "Google Earth" en imageries DSS (et bien plus) qui permet de retrouver les objets photographiés avec une bien meilleures résolution, ainsi que ola possibilité de l'identifier d'un simple clic Pour cela il suffit d'utiliser la petite cible au bord haut-gauche de la carte, puis de cliquer sur l'objet en question.. plus rapide et précis je n'ai pas trouvé mieux !!
  46. 1 point
    Bonjour. J'avais eu le même problème lors d'un essai avec des fichiers FITS. Un truc à essayer : - Cliquer sur "Paramètres Raw/FITS ..." : une fenêtre s'ouvre. - Puis sur "Fichiers FITS" - Puis cocher la case en haut à gauche : La "Matrice de Bayer utilisée" devrait apparaitre. - Puis cliquer sur "OK".
  47. 1 point
    Hello Magnifique croissant !! Dominique
  48. 1 point
  49. 1 point
    Merci les gars, ça fait du bien de se sentir soutenu quand on parle sérieusement !
  50. 1 point
    InSight, c'est un peu le clone de Phoenix 10 ans plus tard, mais avec des objectifs très différents. On retrouve toutefois les mêmes problématiques pour l'atterrissage, et le site devrait ressembler aussi à une immense plaine, loin des reliefs que peuvent offrir au regard le cratère Gale ou le cratère Endeavour. Mais la mission d'Insight n'est pas de fournir les images pour le dépliant publicitaire destiné aux futurs centaines de passagers en goguette dans la pimpante BFR siglée "Space X" voguant vers le "Las Vegas martien" promis à l'humanité.. Comment la NASA saura-t-elle pour le "touchdown" d'InSight ? Source : https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=7281 Quel est le son d'un touchdown sur Mars ? Si vous êtes au Jet Propulsion Laboratory de la NASA, cela ressemble à gagner le Super Bowl: acclamations, rires et beaucoup de cris. Mais dans les minutes qui ont précédé cela, l’équipe InSight de la NASA surveillera les signaux radio de l’atterrisseur Mars à l’aide de divers engins spatiaux - et même de radiotélescopes ici sur Terre - afin de déterminer ce qui se passe à 146 millions de kilomètres. Comme ces signaux sont captés par plusieurs engins spatiaux, ils sont relayés vers la Terre de différentes manières et à des moments différents. Cela signifie que l'équipe de mission peut savoir immédiatement quand InSight touche le sol ou attendre jusqu'à plusieurs heures. Voici comment la NASA sera à l’écoute du prochain atterrissage de Mars, le 26 novembre : Radiotélescopes Au fur et à mesure que l'atterrisseur InSight descend dans l'atmosphère de Mars, il émettra de simples signaux radio appelés "tons" sur Terre. Les ingénieurs se connecteront à deux endroits: l'observatoire Green Bank de la National Science Foundation à Green Bank, en Virginie occidentale, et les installations de l'Institut Max Planck pour Radio Astronomy à Effelsberg, en Allemagne. Leurs résultats seront communiqués à Mission Control chez JPL et aux ingénieurs chez Lockheed Martin Space à Denver. Ces tons ne révèlent pas beaucoup d'informations, mais les ingénieurs radio peuvent les interpréter pour suivre les événements clés lors de l'entrée, de la descente et de l'atterrissage (EDL) d'InSight. Par exemple, lorsque InSight déploie son parachute, un changement de vitesse modifie la fréquence du signal. Cela est dû à ce que l’on appelle l’effet Doppler, qui est identique à ce qui se produit lorsque vous entendez un changement de hauteur de la sirène lors du passage d’une ambulance. La recherche de tels signaux permettra à l'équipe de savoir comment progresse l'EDL d'InSight. Mars Cube One (MarCO) Deux vaisseaux spatiaux de la taille d'une mallette volent derrière InSight et tenteront de relayer ses signaux vers la Terre. Appartenant à une classe de vaisseaux spatiaux appelée CubeSats, les MarCO sont en train d’être testés afin de permettre aux missions futures d’envoyer des données à la maison pendant l’EDL. Les MarCO sont une technologie expérimentale. Mais s’ils travaillent comme ils le devraient, ils transmettront toute l’histoire de l'EDL au fur et à mesure de son déroulement. Cela pourrait inclure une image d'InSight de la surface martienne juste après l'atterrissage. InSight Après le toucher, InSight va essentiellement crier: "Je l'ai fait!" Sept minutes plus tard, le vaisseau spatial le répète - mais un peu plus fort et plus clair. La première fois, il communiquera avec une balise que les radiotélescopes tenteront de détecter. La deuxième fois, il émettra un "bip" de sa plus puissante antenne en bande X, qui devrait maintenant être dirigée vers la Terre. Ce bip contient un peu plus d’informations et n’est entendu que si la sonde est en bon état de fonctionnement. Si le Deep Space Network de la NASA capte ce bip, c'est un bon signe qu'InSight a survécu à l'atterrissage. Les ingénieurs devront attendre en début de soirée pour savoir si l’atterrisseur a déployé ses panneaux solaires avec succès. Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) Outre les MarCO CubeSats, le MRO de la NASA s’élèvera au-dessus de Mars, enregistrant les données d’InSight au cours de la descente. MRO conservera les données qu’il enregistre pendant l’EDL, car elles disparaissent à l’horizon martien. Lorsqu'il reviendra de l'autre côté, les ingénieurs pourront étudier ces données. À 15 heures PST (18h00 HNE), ils devraient pouvoir reconstituer l’enregistrement du débarquement par les MRO. L'enregistrement de MRO est similaire à la boîte noire d'un avion, ce qui signifie qu'il pourrait également s'avérer important si InSight ne réussissait pas à atterrir. Mars Odyssey 2001 Le vaisseau spatial de la NASA ayant la plus longue durée de vie sur Mars transmettra également des données après le lancement d'InSight. Odyssey retracera toute l'histoire de la descente d'InSight sur Mars, ainsi que quelques images. Il transmettra également la confirmation que les panneaux solaires d'InSight, qui sont essentiels à la survie de l'engin spatial, sont pleinement déployés. Les ingénieurs auront ces données juste avant 17h30. PST (20h30 HNE). Odyssey servira également de relais de données pour InSight lors d'opérations au sol, aux côtés de MRO, de la mission Mars Atmosphere and Volatile Evolution (MAVEN) de la NASA et de Trace Gas Orbiter de l'Agence spatiale européenne.