Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 12/07/18 in all areas

  1. 10 points
    Quelques images supplémentaires IDC - 5 DÉCEMBRE 2018 (SOL 8) : IDC - 7 DÉCEMBRE 2018 (sol 10) : POUR MÉMOIRE : VIKING1 - 1976 PHOENIX - 2008 :
  2. 8 points
    Début novembre, plateau de Calern, l'aube s'annonce, je me dis "mince, qu'est ce que je peux faire vite fait ?", alors va pour le Hibou, au nord est… J'ai posé jusqu'à ce que le ciel bleuisse, et ensuite j'ai fait les flats pour pas me faire gronder par David puis par Fredo Télescope de 1 mètre C2PU à F/3.3, Nikon D810 A à 2500 ISO, 60 poses de 30 secondes. Traitement sous Pig Inside par Fredogoto puis j'ai réglé l'image à ma convenance sous PS. S
  3. 7 points
    Bonjour à tous, C'est au tour de NGC613 de passer devant le telescope pour essayer de restituer un peu de sa beauté galactique. C'est une belle spirale barrée située dans la constellation du Sculpteur à environ 66 millions d'années-lumière de la Voie lactée. Dépassant les 100 000 années-lumière de diamètre, NGC 613 semble avoir eu largement plus que sa part de bras spiraux chargés de nuages de poussières cosmiques et de brillantes régions de formation d’étoiles près des extrémités de la barre centrale dominante. Des émissions radio caractéristiques indiquent la présence d’un trou noir massif au cœur de NGC 613. Au passage, on remarque facilement les milliers de petites galaxies dans le fond de ciel. Comme nous le disons souvant, il y surement plus de galaxies que d'étoiles dans cette image:-). Maintenant les informations techniques: Lieu : Haciendas des Etoiles au Chili. Observatoire JANUS Sud. Temps de pose: L en 10h. 1h10 par couche R,V et B. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.4 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.4 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 1.9 sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres LRVB ZWO avec roue à filtres de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Et maintenant voici l'image. La full est observable en cliquant sur l'image elle même. Amitiés a tous, et bonne astro! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  4. 7 points
    Bonsoir à toutes et tous , Je suis vraiment désolé de vous poster ces petites Vénus , mais elles étaient prévues pour la corbeille , et ne voyant pas revenir le beau temps ……………. ben , j'me suis dit que même une Vénus sans détails , c'est très jolie Newton maison de 400 , miroir Skyvision de 400 F/D 4 en Zerodur , Barlow Clavé X2 , collimation et capture avec Genika Astro , traitement AS!2 et R6 . Vénus en IR 807 le 04/12 à 06h06 TU , caméra Basler acA3088 , pas d'ADC . à 06h30 TU , IR 807 . Vénus à 06h40 TU , filtres W47 + IR/Cut Astronomik , pas d'ADC pas eu le temps cause météo . la petite étoile pour la collimation à 05h46 TU . petit Gif des 100 premières images faite avec Pipp , merci Polo Michel
  5. 6 points
    bonjour à tous, voici une photo prise ce mardi 4 décembre de m81 et m82 depuis calern avec ma lulu 80ed et l'asi1600mm cooled. c'est une lrgb à laquelle j'ai ajouté une pointe de Ha (30 minutes) dans la couche rouge. c'est la première fois que j'essayais cette technique. filtre L zwo: 47x120sec soit 1h34 filtres RGB: 20x120sec par filtre soit 40 minutes par filtre filtre Ha: 6x300sec soit 30min autoguidage au chercheur avec asi120mc ca a été l'occasion pour moi de tester ma nouvelle monture eq6-r reçue la veille et qui me change bien de mon ancienne neq5. :-) empilage dans DSS puis traitement photoshop j'aurais pu augmenter un peu le temps de pose mais le froid du plateau de calern cette nuit là a fini par avoir raison de moi et mes doigts de pieds congelés. bonne soirée à tous
  6. 5 points
    Hello, j'ai insisté une douzaine d'heures au 250 f/4 et Atik One sur cette partie de M31 pour tenter d'en résoudre le maximum, compte tenu du seeing pas trop mauvais mais pas non plus extra sur la période : environ 5,5 heures en L, 3 en RVB, 3,5 en Ha sur 3 nuits, unitaires 300 s. On voit quand même des choses (surtout sur la full bien sûr). Mais bon c'est un T0.25m Full : http://www.astrobin.com/full/374644/0/?nc=Pulsar59&real=&mod=
  7. 5 points
    non, dans les cendres, y'a plus de carbone. Le carbone est parti en CO2 dans l'atmosphère lors du cramage. pi moi je croyais qu'il fallait monter en orbite, pas des cendres Glob
  8. 4 points
    Bonjour Plutot que de broyer du noir en regardant la pluie, je continue de re-traiter mes captures. Reprise des captures du 4 /10/18 de Neptune ce jour de seeing exceptionnel, ou j'avais vu la tempete en direct sur l'ecran. Ce nouveau traitement me semble un peu meilleur. Et le petit GIF qui enleve tous les doutes quant à la réalité de la tempete: Bonne et pluvieuse journée...!
  9. 4 points
    Salut tout le monde j'arrive ici moi aussi, certains me connaissent déjà mais pas tous. Je suis essentiellement un photographe du CP et un peu de planétaire. Un exemple récent fait avec un triplet de 80, l'Atik One et une AZEQ6 en 2 tuiles, 29 heures de pose en L, Ha, RVB (je m'étais un peu obstiné cette fois) : La full est beaucoup plus détaillée sur les nebs (je la conseille) Full : https://www.astrobin.com/full/371225/C/?real=&mod=
  10. 4 points
    a part "il fait beau et chaud", j'ai du mal a les mémoriser
  11. 4 points
    Va savoir s'ils vont comprendre @Philippoïde.. À croire qu'ils ont toujours peine à lire..
  12. 3 points
    Hello Ce groupe là, je le trouve excellent de chez j'aime 😍 Il y en a tellement qu'on ne sait plus si c'est des galaxies ou des morceaux arrachés à la belle 😏 A peluche David https://www.astrobin.com/full/378582/0/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/378582/B/?nc=collection&nce=796&real=&mod=
  13. 3 points
    Bon soir à tous, Enigme pour cadors, c'est AlainG qui situe le problème dans mon post rubrique "débutants" Photo réalisée avec lunette TS 102/714 photoline et A7s . 12 poses de 5 " sur monture lx200 (altaz) à 20000 isos A quoi pourraient bien être dus ces cercles concentriques ? Une idée ? Merci Alain
  14. 3 points
    Bonsoir à toutes et tous Cette image est un clin d’œil, elle n'est pas particulièrement belle. Un clin d’œil, mais un peu plus que ça... On dit souvent qu'une image se fait à l'acquisition. Ben je trouve que, une fois quelques règles de base respectées pour l'acquisition, et un site pas trop pourri, c'est au traitement que se fait la différence. De mon point de vue bien sûr... Il y a quelques semaines, commençant à mieux maîtriser Pixinsight et Photoshop, j'ai commencé à retraiter pas mal de mes vieilles photos; de l'époque où je commençais à peine l'astrophoto; à l'été 2014. Celle-ci était ma toute première image, avec M27 tirée la même nuit. Je l'avais d'abord mise de côté dans cette période de retraitement, pensant jeter toute cette merde. Et pour cause: 5 pauvres poses de 2 min sans autoguidage sur une monture type Pierre Bourge; un suivi qui laisse à désirer avec des étoiles en forme de poires. Une lunette SW 80ED sans correcteur (F/7.5 donc...). Deux darks, 2 offsets et pas du tout de flat. C'est tout. Mon EOS1100D Astrodon tout neuf, à l'époque; sa première lumière. Mais un ciel de montagne, dans les Hautes Alpes, il est vrai. Eh puis, je me suis dit que ce serait rigolo d'essayer de retraiter avec ma nouvelle recette : prétraitement avec l’irremplaçable IRIS, premier traitement avec Pixinsight, finition avec Photoshop CS6. Bin, je trouve que le résultat est tout à fait honorable! Dans mon référentiel. Et il y a sûrement moyen de faire mieux. Au delà du clin d’œil, l'enseignement que je tire de tout ça est qu'il n'est pas forcément utile "d'enc... les mouches" en faisant 4 milliards de poses, 300 offsets et compagnie, pour peu qu'on soit raisonnablement pas trop difficile et que l'on ne regarde pas ses images au microscope. Je continue donc mon chemin vers l'imagerie 0% prise de tête!!!
  15. 3 points
    ce tube est une vrai daube. D'ailleurs, chaque ancien propriétaire s'en sépare rapidement et donne en plus de l'argent au nouvel acquéreur pour être sûr de ne plus le revoir...
  16. 3 points
    Yo ! c'est marrant, ya 2 interventions faisant référence à Michel Ange et la chapelle Sixtine...... Allez, je vous invite dans mon intimité, ou plus exactement voir le plafond de mes chiottes (tout fait à la paluche évidemment, 3 ans de besogne là aussi) : il est des lieux qui demandent un certain recueillement.......
  17. 3 points
    Il est vrai que la bielle de Cadix a l'essieu de velours...
  18. 3 points
    Donc comme prévu j'ai téléphoné ce matin a pierro astro pour avoir des renseignements sur les TS 125 (doublet) et 130 (triplet). Il me confirme que la qualité optique est excellente et que les chinois ont beaucoup progressé dans ce domaine et que l'écart qu'il y avait avant et qui était conséquent avec les grandes marques (astro-physics, takahashi...) c'est beaucoup réduit et était infime. Il controle les tubes avant de les expédier mais conseille quand même de venir prendre le matos sur place. Effectivement les nouveaux barillets ont l'air d'être plutot efficace. Pour l'instant je penche pour le setup suivant: la ts triplet 130, monture eq6r, trepied berbelach planet, renvoi coudé a image redressé (pas donner a 600 e) car j'aime bien voir les paysages aussi..., et pour les oculaires j'en ai déjà bien qu'il me faudrait un bon grand champ. En gros 5100 e le tout.
  19. 3 points
    La vision ces autres mondes reste un vrai choc, même, quand manifestement dans le cas de l'exploration martienne, la haute définition permet maintenant de nous procurer un sentiment de quasi proximité,quand bien même ces les panoramas ne sont qu'un reflet (riche certes de données géologiques) d'un milieu fondamentalement hostile ( c'est peu dire!). Que l'on soit un enfant de la Terre nourri de rêveries ou de science, ou d'un peu des deux..., et au-delà même donc du recueil de données au service d'une meilleure connaissance de notre univers, il est des premières fois qui marquent. Ce fut ainsi dans mon cas quand les sondes russes Venera 13 et 14 ont fait un tounch down en enfer et quand l'atterrisseur Huygens a donné l'incroyable image d'un Titan, légendaire pour n'importe quel astronome!. Les missions en cours sur Mars relèvent encore de la prouesse technique, celle qui va s'enclencher avec Insight ira encore plus loin dans les entrailles du corps exploré, mais c'est aussi un fait que nous avons été tellement abreuvés de panoramas, de configurations géologiques toutes plus photogéniques les unes que les autres, que j'ose aussi avouer que le maintien de mon intérêt doit vraiment résider dans le savoir à venir (ce serait mensonge de dire que d'autres paysages martiens époustouflants, n'entretiendront pas encore mon amitié pour les autres mondes ) Mais le charme de la première fois est tellement fugitif... Amitiés
  20. 3 points
    Euh, attendez, vous délirez pas un peu, les gens, là ??? Au contraire, non ??? Envoyer des cendres en orbite, c'est pas participer à "l'économie décarbonée" proprice à la lutte contre le réchauffement climatique ??? A la réflexion, cette idée de Monsieur Muscl me semble géniale, mais venant d'un Homme qui a inventé le TGV pour 50 personnes sous vide, le lance-flammes à allumer les barboques et le sous-marin à sauver les tite nenfants dans les grottes, ça m'étonne pas du tout ! Gloire à Musc ! Glore à Musc au plus haut d'essieu !!! S
  21. 3 points
    Ah bah voilà, Audiard l'avait prévu, c'était prémonitoire :
  22. 2 points
    Petite éclaircie en Bretagne et j'ai pu profiter un peu du spectacle. Les deux se voient aux jumelle 10x42, Neptune bien faible quand même, je les retrouve au chercheur et en grossissant à l'oculaire 7 mm (170X) on tombe sur une vue surprenante de mars accompagné d'un satellite à la façon de Jupiter. Les deux tiennent encore dans le champ à 300x et même à 500x dans le champ du 2,5mm. malheureusement juste une demie heure après une grosse averse et avec un bon petit vent froid et humide la vue n'est pas terrible à fort grossissement et ça remue pas mal. Du coup je ne me suis pas trop attardé, mais cette vue de mars avec un gros satellite bleu pâle était bien sympathique quand même
  23. 2 points
    Bonjour à tous, Comme Martial voici le dada et la Flamme, aussi en nomade mais avec moins de couleurs et moins haut qu'au champs du Feu ... ici c'est le plat pays : la Somme. Bon c'est sûr le cadrage est aussi beaucoup plus serré. J'étais parti sur du Halpha - RVB, mais j'avais oublié la difficulté de traiter les couleurs RVB sur du narrowband... il faut que je m'y replonge. Donc pour l'instant c'est uniquement en Halpha. Le Dada n'était pas super haut dans le ciel mais les nuits assez correctes. set up : Lunette : Televue 85 + réducteur : focale de 480mm ccd : atik 16HR - échantillonnage de 2,7'' (donc sous-échantillonné) monture : Taka EM200 + guidage diviseur optique et Atik Titan Logiciels : prism V10 (acquisition et prétraitement) + photoshop poses : H-alpha 17 x 600sec soit un peu moins de 3h de pose. Bon cieux à tous
  24. 2 points
    La comète dans la main de Pollux A la mi-novembre, le week-end était plutôt sympa côté météo. Du coup, après avoir imagé 64P et 46P dans la nuit du vendredi au samedi, je m’attaquais le dimanche soir à 38P. Cette comète se situait tout près de l’étoile Kappa des Gémeaux (pouvant représenter la main de Pollux). C’est une comète périodique qui a fait son périhélie (point de son orbite le plus proche du Soleil) le 10 novembre dernier, à environ 1,57 UA, soit proche de l’orbite de Mars. Actuellement, elle repart vers le système solaire externe et on ne le reverra pas avant 38 ans. 38P a été découverte en janvier 1867 par Jérôme Eugène Coggia à l'Observatoire de Marseille Je ne suis pas satisfaite de l’image registrée sur les étoiles car le fond de ciel est très moyen. Bon il est vrai que j’avais mis le filtre CLS pour masquer la pollution lumineuse générée par les lampadaires et la Lune. Au départ de la prise de vue, la comète était encore basse sur l’horizon et ça a dû fortement joué. Mais il était déjà tard (plus de 23h) et il me fallait dormir un peu avant de reprendre le travail le lendemain. Je mis mon réveil à 2h30 pour éviter que la lunette ne touche le trépied. Mais je le regrettais car le setup aurait pu fonctionner facilement une heure de plus. Cependant, pas question de me relever… et j’arrêtais tout. Donc, ci-dessous, ce sera mon résultat final sur cette comète qui affiche une petite chevelure bien sympathique. Normalement, on devrait pouvoir la suivre encore quelques temps alors qu’elle se dirige vers le Lynx céleste. J’espère pouvoir réaliser une meilleure image, car ce n’est pas à près de 90 ans que j’aurais la vigueur nécessaire, si je suis encore en vie, de continuer l’astrophotographie ! Photos prises le 18 novembre 2018 à Ayguemorte-les-Graves (33) – Canon 350D défiltré (+ filtre CLS) au foyer d’une lunette 100/900 Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto, ni autoguidage). 178 poses d’1 mn – 15 DOF – ISO 800 – IRIS, Toshop et VirtualDub. Registration sur la comète Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Registration sur les étoiles Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Le film
  25. 2 points
    Bonsoir à tous, J'ai enfin pu avancer un peu sur le traitement de mes images de cet été… J'avais fait une image de NGC6888 il y a 2 ans lors de la réception de ma CCD, mais je n'avais pas du tout pensé à cadrer la fameuse "bulle de savon" juste à côté… du coup cet été j'ai retenté cette cible pour y inclure cette petite nébuleuse planétaire. Et en HOO également pour rester cohérent, avec un temps de pose similaire et depuis le même lieu. Alors pour ceux qui sont un peu maniaque au niveau du recoupement de leur mosaïques, je vous préviens, l'image suivante va vous faire un choc… voici le résultat : J'aurais du appeler ce post "L'art de la mosaïque" tellement on touche à une maitrise absolue ! 😄 Bref, j'étais bien dégouté en me rendant compte de mon erreur, d'autant plus que j'aurais pu cadrer dans la continuité et quand même avoir la bulle… mais je n'étais pas sûr de sa position exacte et sur les brutes elle était quasiment invisible… Et si encore je pouvais croper proprement en perdant un peu de champ, ça ne serait pas trop grave, mais là ça m'oblige à perdre une part importante, ou à croper juste au bord du croissant. Heureusement, Nicolas Kizilian a très gentiment accepté de me passer ses brutes en Ha et OIII sur cette même cible (celles de cette magnifique image : https://www.astrobin.com/360255/0/), afin que je puisse combler les "trous"... Merci encore Nicolas ! Le souci est bien sûr que la résolution n'est pas la même, donc l'intérêt du grand champ est minime car en full ça se voit beaucoup. Ca sauve en revanche la version cropée ! Pas simple cependant d'harmoniser tout ça lors du traitement ! Voici donc le résultat final : La version grand champ (n'allez pas trop regarder en détail sur la full...🙄) : Et la version "crop" : Les versions en meilleure définition sont sur Astrobin : Je suis plutôt content du résultat, et surtout j'ai le sentiment d'avoir mieux réussi le traitement que sur la version de 2016 (notamment sur le fond de ciel et l'aspect beaucoup plus naturel et moins lissé, ainsi que sur l'aspect des étoiles). Les infos techniques : TSA102 à f/6, AZEQ6, AtikOne 6 (-10°) Guidage DO + Atik GP Filtres Astronomik 6nm Ha : 35 x 600s bin 1 OIII : 25 x 600s bin 2 64D/16F/101B Pixinsight 1.8 + PS  Bon ciel à tous ! jb
  26. 2 points
    Bonsoir! C'est la disette côté météo, j'ai pas encore pu voir la comète du moment avec mes yeux... alors vive le pilotage à distance en attendant Voici la belle (ou la bête) avec un 250mm f/7 jeudi soir (5/12), 1h de pose (60x60s) Elle est grosse, mais à priori pas grand chose à voir En faisant le gradient rotationnel on arrive à voir la queue principale, une autre petite queue a 90°, et je me demande pas s'il y a un 3ème jet qui part à 180°... et aussi on voit mieux la forme asymétrique du cocon, un peu écrasé dans le sens de la marche... le petit GIF animé: bonne soirée! Sylvain
  27. 2 points
    salut ouais, je suis là, et rien ne m'échappe bonne chance aussi et les étoiles en plus?, ben c'est cadeau
  28. 2 points
    Bonsoir, J ai remarqué ce petit cratère 15X15 km vraiment bizarre. Pourquoi cette forme? Une capture intéressante à faire, avec de la focale bien sur.
  29. 2 points
    SUPERBE IMAGE Huitzy' !! Je la poste au format original - 4,3 mb :
  30. 2 points
    Et sans les dessins ou textes habituels comme on voit sur les vacanciers
  31. 2 points
    ou trop ridé...( Vaufrèges a donné la solution) nb: dis donc, il est quelle heure chez toi? Tu supportes donc des dures luttes sur le tard!! Amitiés
  32. 2 points
    Ah j'avoue qu'elle n'était pas facile celle-là ! Je ne dois pas avoir l'esprit assez mâle tourné
  33. 2 points
    Je vais d abord répondre à Gérard, voici après une petite recherche le cratère que tu indiques sur la face cachée de la lune, c est le même Une petite animation très courte juste un essai en survol , la netteté vient après, selon votre PC , .Sans musique pour le moment.A voir en mode full dommage que nous ne pouvons avoir cette face qui est étonnante
  34. 2 points
    Euh, il y a un monde entre une achro 100f10 qui a un RC autour de 8 et une semi-apo à un RC <2 Un doublet 70/1000 classique BK7/F2 collé est à RC=4.5, le doublet TAL100/1000 FH qui est en verre spécial est à RC4.5 aussi La telementor 63/840 (f13,3, BK7 / SF2° ) est à RC=2.4 ! Donc là c'est un triplet, peut-être avec des verres un peu évolué de l'époque mais certainement pas une combinaison avec du verre ED... Pour votre gouverne : il y pas mal de soit-disant APO ci-dessous qui n'en sont pas... même certaines fluorites... Et même certaines qui ne sont pas même pas semi-apo °SF2 n'existe plus sauf en demande spéciale chez Schott.
  35. 2 points
  36. 2 points
    Bon c'est Fait!! Je viens de recevoir mon NV C11, Merci PASCAL hâte d'essayer ça et aussi j'ai acheté une ASI224MC d'occasion qui viens complété ma commande de l'ADC pierro-astro en kit 31.75 (qui permet de visser une Barlow dedans que j'ai déjà) + un filtre uv/ic zwo !! Paré!! vivement que je termine mon déménagement et vivement le beau temps. Merci à tous car je ne pense pas que je serai aller vers cette caméra car caméra couleur et je n'aurai jamais penser faire ça avant ce poste. Reste plus qu'a voir ça avant d'être 100% convaincu même si je si bien conscient que les planètes sont basse!!
  37. 2 points
  38. 2 points
    +1 avec sauveur! en astrophoto le tube est secondaire, c'est la monture avant tout. Pour ça l'EQ6 convient bien avec soncoté "char d'assaut" . simple robuste et fiable. Pour le tube je prendrais comme sauveur... un 200/1000 c'est très bien pour débuter et largement suffisant pour l'EQ6... au dela ça devient compliquer niveau prise au vent, equilibrage, vibrations etc.... la CCD est devant l'apn mais c'est plus le meme budget! une caméra dédiée au ciel profond on commence à environ 1000 euros pour dépasser les 10 000..... le choix est trop large! Comme tu commence autant prendre un apn d'occasion dans les PA ici...on en voit de temps en temps et j'ai offert à ma femme son canon refiltré astrodon pour 200 euros Avec l'apn c'est le tube qui fait objectif... correcteur de champ + autoguidage , bagues etc... ça demande un budget aussi!
  39. 2 points
    Salut Nico beau projet que tu porte la et tu sera bien équipé pour ton choix je prendrai le 200/1000 et j'essayerais de faire une place dans le budget pour une petite cam d'autoguidage ( et qui pourra te servir un peu en planetaire) environ 100 euro et pourquoi pas un correcteur de coma 100 euro d'occase sur les pa L'Apn directe au foyer avec une bague t2 Bon ciel et bon choix
  40. 2 points
    Si je comprend bien tu déteste le ridicule..
  41. 2 points
    20.000 iso , mais temps de pose 2/3 de l'histogramme ! pas 5s ça va être cramé!!
  42. 2 points
    https://mars.nasa.gov/news/8396/nasas-mars-insight-flexes-its-arm/?site=insight Extraits : "Aujourd'hui, nous pouvons voir les premiers aperçus de notre espace de travail", a déclaré Bruce Banerdt, enquêteur principal de la mission au Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena, en Californie. "Au début de la semaine prochaine, nous allons l'imager avec plus de détails et créer une mosaïque complète." /../ "Nous avions un cache sur l'Instrument Context Camera (ICC) , mais la poussière a quand même réussi à atteindre l'objectif", a déclaré Tom Hoffman de JPL, gestionnaire de projet chez InSight. "Bien que cela soit regrettable, cela n'affectera pas le rôle de la caméra, qui consiste à prendre des images de la zone située en face de l'atterrisseur où nos instruments seront éventuellement placés." Le placement est critique et l'équipe procède avec prudence. Deux à trois mois peuvent s'écouler avant que les instruments aient été localisés et calibrés. /../ Au cours de la dernière semaine et demie, les ingénieurs de mission ont testé ces instruments et systèmes d'engins spatiaux, s'assurant qu'ils sont en état de fonctionner. Un couple d'instruments enregistre même des données: le capteur de pression a détecté une chute de pression atmosphérique, éventuellement causée par un "diable de poussières". Ceci, avec un magnétomètre et un ensemble de capteurs de vent et de température, fait partie d’un ensemble appelé le sous-système de capteur de charge utile auxiliaire, qui collectera des données météorologiques. D'autres images du bras d'InSight devaient être publiées ce week-end. Cependant, les images ont été momentanément interrompues pour reprendre le lendemain. Au cours des premières semaines dans sa nouvelle maison, InSight a reçu pour consigne de redoubler de prudence. Tout événement imprévu déclenchera donc ce que l’on appelle une défaillance. Considéré comme une routine, il provoque l’arrêt de la mission et demande l’aide des opérateurs sur le terrain. "Nous avons effectué des tests approfondis sur Terre. Mais nous savons que tout est un peu différent pour l'atterrisseur sur Mars, donc les défauts ne sont pas inhabituels", a déclaré Hoffman. "Ils peuvent retarder les opérations, mais nous ne sommes pas pressés. Nous voulons être sûrs que chaque opération que nous effectuons sur Mars est sûre. Nous avons donc configuré nos moniteurs de sécurité de manière à être assez sensibles au départ." Les ingénieurs des engins spatiaux avaient déjà pris en compte dans leurs estimations le temps supplémentaire nécessaire au déploiement des instruments pour tenir compte des retards probables causés par des défaillances. La mission principale de la mission est prévue pour deux années terrestres, ou une année martienne - suffisamment de temps pour recueillir des données à partir de la surface de la planète rouge.
  43. 2 points
    Superbe!... J'y étais au mois d'avril... Que de souvenirs quand je revoie tout ça... Ça donne vraiment envie d'y retourner... Juste un élevage!...
  44. 2 points
    Fort intéressant ce post lancé par Bruno. On apprend toujours. -Jacques-
  45. 2 points
    C'est vrai que le fond du ciel est assez profond Il est peut être plus hallucinant que la beauté de la galaxie... Bravo, Fred
  46. 2 points
    Il existe 51 cratères concentriques. Ce sont de petits cratères - en moyenne 8 km de diamètre, qui contiennent un anneau interne d'à peu près la moitié de la largeur du cratère. Le cratère concentrique type est Hesodius A, sur la rive sud de Mare Nubium. Un grand nombre sont localisés près de dômes ou de rainures et se situent près de rivages des mers. Cette localisation a conduit les scientifiques à penser que ces cratères pouvaient être d’origine volcanique, la couronne interne résultant d’une remontée de magma. Un glissement de terrain est à écarter, ceux-ci ne se produisant pas au sein de cratères de diamètre inférieur à 15 km. Il faut peut-être chercher dans la structure ou les propriétés de résistance des couches sous-jacentes l’origine de ce phénomène. Rien n’est confirmé. Une analyse de la structure du cratère Hesodius A montre que les anneaux ne sont pas constitués de matériaux pulvérisés d’origine continentale contrairement au matériau présent dans les fosses internes. Ce cratère est peut-être un mix impact puis volcanisme. Une des zones les plus denses en concentriques s’étend de Firmicus, Dubyago, Nobili à l’est de Mare Undarum donc difficile à observer. Les cratères concentriques sont également présents sur la face cachée, dans l’arène de Humboldt. Personnellement j'en ai observé en détail 16 que j'ai recensé dans mon petit bouquin "432 formations" accessible sur le site des astronomes d'Auvergne www.astronomes-auvergne.fr page 146 et suivantes. Pas très loin d'Hésodius A il y a Marth dans Palus Epidemiarum
  47. 2 points
    Et hop, mise en orbite de débris spatiaux.
  48. 2 points
    Moi aussi ! Et comme ceci ? Jean-Jacques
  49. 2 points
    Le chemin parcouru, milieu doucissage au moment de l'affleurement des rayures (à gauche) puis démarrage du polissage de l'entrefer quand elles sont en voient de disparution (fond des rayures atteint mais pas éliminées). C'est encore bien gris mais la courbure est je pense préservée : rognage uniforme de quelques microns sur toute la surface. Il faut maintenant rendre ça transparent. ----------------------------------- plus de précision : effet en quelques passes Le contraste des rayures baisses --------------------- Outils et soupe, origine conseils divers et brevet Clavé (trouvé sur le site de Charles Rydel), abrasif : carborundum, alumine, cerium (ou zirconium + rouge en attente), opaline. glycérine, eau de javel à dissoudre, paic vaisselle, eau gugolz dur et mou, staturoc, non présent tour de potier manuel et la bouteille de white spirit. (indispensable : gugolz et carbo c'est plus rapide mais dégueux...)
  50. 2 points
    A la demande générale... voici l'autre profil du canasson... Je ne sais pas ce que j'ai fait pour inverser mes images. J'ai dû cocher la case qui va bien sur Prism... à vérifier. Mais j'ai toutes mes dernières sessions qui sont inversées. Heureusement sur le canasson ça saute au yeux... enfin plutôt aux vôtres qu'aux miens il faut croire. En tous cas merci pour vos retours ça fait plaisir. @Jacques VAN DER MEER pour les couleurs, je m'attaque à plus fort que moi... j'ai peur d'être déçu du résultat mais je vais tenter dans les semaines qui viennent, pendant qu'il pleut.