Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 01/28/19 in all areas

  1. 8 points
    Bonjour a tous, Vendredi soir sur le plateau de Calern avec les copains, il fessait -5 !!!! j'ai tester l'asi1600mm avec mon Canon 200mm f2.8 , alors comme je n'avais pas de quoi le monter sur une queue d'aronde, je l'ai mis sur la 65Q en attendant. Début de soirée sans lune , je me suis dirigé vers un grand classique a savoir M78 et Ic434 dans le même champ, l'objectif était de faire une image couleur pour voir comment il se comporte sur les différentes couches! La couche bleu et pas top, les étoiles sont plus grosses! Tant pis on ferra avec....je l'ai fermer a f3.2 ce qui donne des étoiles avec des aigrettes.....enfin faut aimer C'était aussi l'occas de tester le sony rx100 mk lll avec ces photos d'ambiance, franchement impressionner par ce pti compact Voici donc la photo, il y a 60x60" en R , 37x60" en V et 60x60" en B Ensuite j'ai mis le filtre Ha et direction la mouette avec seulement 8x300 Voilà pour cette fraiche soirée de tests, qui promet pour cette été
  2. 8 points
    Pour compléter la vue de PETITOURS. Le ciel est un peu plus bleu que le sien. -Jacques-
  3. 7 points
    Bonour la suite de la série bonnes chances aussi
  4. 6 points
    Bonjour, Mon premier assemblage LRVB Fantôme de Cassiopée IC63 L en Ha (30 x 120s ) à partir d'une ASI294MC pro (couleur) et un peu de couleur (5 x 120s !!) newton 254/1000 sur AZEQ6 Bof ! A suivre Alain
  5. 5 points
    Bonjour, Je vous présente une image des cratères Tycho et Maginus faite au C14. J'ai fait aussi une modélisation 3D issue de l'image au C14 et une version avec des annotations. Matériel : C14 + barlow x3 + filtre IR 685 nm + ZWO 174 Olivier
  6. 5 points
    Bonjour à tous, J'ai profité d'une nuit complète (la deuxième ici en 2019 pour le moment!) pour imager NGC2175, la nébuleuse de la tête de singe, dans Orion (limite Gémeaux). Elle rentre juste dans mon capteur, avec mes 934mm de focale. 8h40 de pose dans la nuit (inespéré ces temps-ci) répartis comme suit en SHO: 2h30 - 3h30 - 2h40, poses unitaires de 10mn. C'était une nuit globalement calme, la fwhm sur l'empilement en Ha est de 2.1". Montage H-SHO. Newton 253/934 (réducteur 0.73) et CCD ICX814. Traitement Iris et PS CS2. Un crop et une vue d'ensemble ci-dessous, la full en cliquant Nathanaël
  7. 5 points
    Sol 2302. On avance dans la vallée. Site surprenant par son absence de grosses caillasses. Très sablonneux.
  8. 4 points
    Bonjour à tous! Voici un grand classique avec la grande galaxie NGC55. Nous sommes fidèle au LRVB pour les galaxies, c'est donc sous cette parure que nous vous la présentons. Elle est biensur proche de nous, et comme NGC300, la grande question était de savoir si elle fait partie ou non du groupe du Sculpteur?... et les derniers résultats indiquent que non. Une premiere étude en 2003 montre qu'elle se situe en fait sur la même ligne de visée, mais pas le meme groupe. Cette galaxie est à environ 6 Millions d'année lumière… juste le village d'à coté:-). Et comme toujour quelques belles petites galaxies lointaines en arrière plan. Bon, tout ca rentre juste, juste dans le capteur:-). Maintenant les informations techniques: Lieu : Haciendas des Etoiles au Chili. Observatoire JANUS Sud. Temps de pose: L en 9h25mn. 1h30 par couche R,V et B. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.4 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.4 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 1.9 sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres LRVB ZWO avec roue à filtres de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Comme promis, la prochaine image sera pour le 1er Janvier, date anniversaire du Janus Team. On vous dévoilera, ce qui représente pour nous, le plus beau champ photographié en cette premiere année d'exploitation du T520 au Chili. Amitiés a tous, et bonne astro! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  9. 4 points
    Pour en revenir au sujet, ces 18 pages auront certainement démontré que 4 à 5 pouces n'est pas le max pour la Lune et c'est plutôt une excellente nouvelle. Comme nous l'écrit babk, les "explorateur des cieux que" nous sommes ne doivent pas "sortir de l'âge de l'innocence", mais continuer "à se régaler, à déchiffrer les constellations, mémoriser des noms d'etoiles" puis "farfouiller"... C'est l'esprit de la découverte et le moteur de notre belle passion. @babk bienvenu sur astrosurf
  10. 4 points
    Cette passionnante (et un peu longuette) discussion ne donne pas envie au nouvel explorateur des cieux que je suis de sortir de l'âge de l'innocence. Depuis trois semaines je me régale à déchiffrer les constellations, mémoriser des noms d'etoiles, farfouiller dans mes antiques jumelles sovietiques (7*50) à la recherche d'objets pas toujours bien définis. Je me dis que dans un an, si la passion est intacte, je pourrais investir dans une 80ED sur altaz (où un triplet 90, zut ! Je crois que j'ai chopé une matérialite aiguë...). J'espère en tout cas que l'émerveillement sera toujours là, quel que soit le tube (où l'absence de tube) qui me rend le ciel accessible. Comme le dit, dans un autre domaine, un luthier de ma connaissance : "la meilleure gratte c'est celle que j'ai dans les mains quand j'ai envie de jouer." En tout cas merci à toustes pour les discussions enflammées qui me permettent de me faire une idée des différentes approches de notre passion commune. Bon ciel!
  11. 4 points
    N'ayant toujours pas d'eclairci sauf quand je suis au travail bien sûr, c'est tout ce que j'ai plus prendre. 4x300s a 3200 ISO ( c'est de trop) a la base 10x300 mais 6 sont parti a la corbeille pas fait gaffe aux chêne . 60x30s a 1600 il me semble Ts 80/500 et canon 700D non defiltré Mais en cours j'ai profité du mauvais temps pour l'envoyer. Me faut encore un correcteur et que j'arrête avec mes filtres a 2 de franc 6 sous. Malgré tout je suis content comparé à mon premier essai sur orion
  12. 4 points
    Il est évident que ce sont les instruments de monsieur tout-le-monde! Qui parlait de l'arbre qui cache la forêt? A force de gratter la théorie, on tombe dans l'absurde! Il vaut mieux apprendre à bien collimater son télescope que de délirer sur une apo de 200, ça revient moins cher!
  13. 4 points
    Vera Rubin est décédée assez récemment, en décembre 2016 (à 88 ans), et c'est peu après me semble t-il que l'escarpement d'hématite a été baptisé de son nom afin de lui rendre hommage. En tant que femme tout le monde connaît l'ostracisme qu'elle a eu à subir de la part du monde des astronomes et astrophysiciens masculins, ne serait-ce que pour pouvoir effectuer ses études d'astronomie. Et c'est certainement pour les mêmes raisons qu'elle n'a pas reçu de prix Nobel. Dans mon message précédent ne figurait pas la dernière position de Curiosity du Sol 2300, probablement la dernière étape sur la crête. La voici sur les indications du jour de Phil Stooke POSITION AU 25 JANVIER 2019 (SOL 2300) 5,3 mb : L'échelle est figurée en bas à gauche Quelques superbes panos utilisant les images MastCam exceptionnelles du 12 janvier 2019 (sol 2287) Olivier de GOURSAC - 8,2 mb : THOMAS APPÉRÉ - 7,2 mb : Et Sean DORAN avec incrustation du rover à l'échelle au dessus de l'Unité argileuse près des sulfates (ce qui n'est pas sa position actuelle) :
  14. 3 points
    Bonjour à tous, UGC 2838 est une petite galaxie spirale située dans la constellation du Taureau, sa taille apparente est d'environ 1,2 minute d'arc, sa magnitude de 16 pour un redshift de 0.019927 (données simbad), elle est au centre de l'image. l'image : Comme il y avait M 45 dans le champ, j'en ai profité pour tirer le portrait aux 7 sœurs , la galaxie est dans la partie haute de l'image au bord des nébulosités. Image du champ, réduite pour le forum : Version full du champ complet à la taille d'acquisition : http://astro.equinoxe.free.fr/images/images_constelations/taureau/M_45_full.jpg J'ai fait uniquement du RVB, pas de luminance, il y a 3 x 15 poses de 5 minutes pour chaque filtre, l'imageur est ubne TEC 140, la caméra une moravian G4 16000. Acquisitions : Maxpilote en mode auto. Traitement : Pixinsight + Photoshop. Jean Claude Mario.
  15. 3 points
    ... mais elle n'est pas de moi, j'avais mauvais temps Je l'ai trouvé indiquée sur Cloudy Nights, et je la trouve ma fois bien réalisée - avec en bonus l'impact météoritique. C'est ici si vous voulez: https://willemjandrijfhout.smugmug.com/Astronomy/Videos/n-9XLKPN/i-j9xVbQR/A Claude
  16. 3 points
    Salut à tous La météo de ces dernières semaines ne nous a pas gâtés, aussi je me suis mis à traiter les dernières brutes acquises en Décembre 2018. J'avais mis en attente cette galaxie au traitement, désirant mettre un peu plus de couleurs mais peine perdue avec cette météo pourrie... C'est la seconde fois que je fais cette galaxie, pas évidente de faire ressortir cette spirale ténue au milieu de ce champ d'étoiles très brillantes.. données techniques : CTA 320 f/d 4 (correcteur Wynne Keller) Caméra ZWO ASI183mm Luminance : 62x150 sec (2x2) Couleurs : R 7x300sec, G 7x300 sec B 8x300 sec à -15°c (2x2) @+ Christian
  17. 3 points
    Bonjour à tous Désolé du retard mais je n'avais pas eu le temps de traiter mes images avant. Pour cette éclipse j'avais prévu de la faire au-dessus des impressionnantes ruines du château de Peyrepetuse (dans l'Aude), mais à 4h du matin le ciel était très nuageux avec très peu de chance d'éclaircies. J'avais imaginé un plan B moins spectaculaire, le château d'Aguilar, pourtant situé à seulement 20 km à vol d'oiseau, mais plus près de la mer et avec une météo plus favorable. Et effectivement, j'ai eu de la chance. Quand je suis arrivé au pied du château d'Aguilar, le ciel était encore nuageux, mais il s'est découvert 15 min avant le début de la totalité et il s'est couvert 10 min avant la fin de la totalité. Et il a même plu ! Pour les photos avec le château, il s'agit de montage (sauf celle avec le nuage devant la Lune), car sur des poses de 5 à 10 secondes à 5000 iso à f/2.8, la Lune éclipsée est complètement cramée. Pour chaque image j'ai pris à la même focale une pose courte pour avoir la Lune correctement exposée. Le résultat n'est peut-être pas toujours très heureux, mais c'est moins pire qu'une Lune blanche toute brûlée. Les deux dernières ne sont pas des montages, mais des images prises avec un téléobjectif Tamron 300 mm à f/2.8. Pour les autres, elles sont prises avec un Tamron 24 - 70 mm à f/2.8 et une avec Irix 15 mm à f/2.4, le tout avec un Canon 6D refiltré Astrodon. Patrick Au 24 - 70 mm Au 15 mm à f/2.4 Au 24 - 70 mm Au 300 mm à f/2.8
  18. 3 points
    les amis, comme on dit en espagnol "estupendo"! Je vous conseille ce documentaire particulièrement passionnant qui éclaire un mystère, derrière lequel se glisse habituellement toute un légion d'imposteurs et d'impostures, d'un jour nouveau, aux projecteurs éblouissants d'une science vraie et "collaborative". ( vu sur france 5 ce jeudi dernier) Sans déflorer le sujet, je vous fais un peu l'article avec la copie d'écran de la bande annonce à retrouver via un bon moteur de recherche...et vous livre de tous petits extraits: "Elles ont eu différentes fonctions au cours du temps, et notamment celle de sentiers de procession, de pèlerinage : on marchait en suivant les lignes pour rendre hommage aux divinités. Un itinéraire rituel, vers le temple de ..." "L'intérêt de ce documentaire, c'est de montrer très clairement l'impact des nouvelles technologies sur le travail des scientifiques.Notamment l'usage de la réalité virtuelle pour examiner des momies sans les endommager : spectaculaire." ' ( là je vous promets des moments littéralement extra-ordinaires, on se croirait dans la SF de mon adolescence! ) "les autorités péruviennes ont fait appel au radar aéroporté haute résolution de la Nasa pour établir un inventaire complet de ces dessins millénaires. Vous reconnaîtrez avec moi que les archéologues et les astronautes sont les deux professions les plus fascinantes qui soient. Alors quand elles sont réunies dans un programme d'archéologie spatiale, il y a de quoi être épatée ! " On parle bien des extraterrestres hydrocéphales, on les voit, sortis de terre...la réalité scientifique est comme toujours surprenante. Autres temps, autres moeurs, nul besoin de venir de Vulcain pour devenir à nos yeux un extra-ordinaire terrien qui vécut, un temps oublié. Bonne découverte!
  19. 3 points
    https://www.eso.org/public/france/images/potw1904a/ Magnifique !! Communiqué de l'ESO : L’image de cette semaine montre 20 spectaculaires disques protoplanétaires capturés par le premier grand programme d’ALMA, connu sous le nom de DSHARP (Disk Substructures at High Angular Resolution Project). Dans le cadre d'un effort d'observations ciblées comprenant des heures de données collectées sur plusieurs mois, les chercheurs ont imagé 20 disques protoplanétaires voisins pour en savoir plus sur les premiers stades de la formation des planètes, et une quantité stupéfiante de données du projet vient d'être publiée. On a longtemps pensé que les systèmes planétaires trouvaient probablement leur origine dans des disques dits protoplanétaires - cercles compressés, spirales ou ellipses de gaz et de poussières, qui se forment autour des proto-étoiles aux premiers stades de leur développement. Le processus par lequel les planètes émergent de ces disques diffus n’est cependant pas bien compris. Il est particulièrement difficile de comprendre les toutes premières étapes de leur évolution - lorsque la poussière d’un disque s’unit pour former des planétésimaux et que se forment les germes des planètes. Les astronomes savent que la première phase de la croissance d’une planète, allant de grains individuels à un corps de quelques kilomètres de diamètre, doit se produire rapidement en termes astronomiques, mais l’absence de données d’observation a rendu difficile l’identification de la physique de cette croissance. Heureusement, cela a récemment changé avec l’ouverture de nouveaux télescopes tels que ALMA. À terme, les astronomes espèrent pouvoir prédire avec précision quel type de système planétaire évoluera à partir d’un disque particulier. Le programme DSHARP nous aide à atteindre cet objectif en fournissant une vue détaillée des sous-structures (les divers cercles et spirales sombres et clairs que vous pouvez voir sur chaque disque), en nous aidant à comprendre leur signification. L’histoire se poursuit la semaine prochaine. Il s’agit du premier volet d’un trio de photos de la semaine consacrées aux récentes découvertes de DSHARP.
  20. 3 points
    Bonjour à tous, Voici un saguaro qui montre la lune, dans le désert de Sonora. J'aurais voulu monter là haut : Mais c'était trop tard : Christophe
  21. 3 points
    Une 250 en portable, un must sur l'autoroute.
  22. 3 points
    Continuando os testes Explorar Scientific AR 152, agora agrupados em um pequeno grupo chamado manchas AR em 2733. O resultado me agradou, porque as condições não eram boas, a turbulência era muito intensa e raramente visto fora manchas ponto na tela do PC. , trabalho suficiente para encontrar o ponto certo de foco. Para piorar a situação, o vento soprava muito e a TV vibrava com frequência. Eu calculo para ver isto em não mais que 2/5. https://www.astrobin.com/full/388136/0/?nc=user
  23. 3 points
    Excellente remarque Valère Les MAK, quand ils viennent de Russie en plus, sont de vrais tueurs Bonne soirée, AG
  24. 3 points
    https://www.apm-telescopes.de/en/telescopes/refracting-telescopes-ota/apochromates/apm-lzos-telescope-apo-refractor-203-1420-cnc-lw-ii.html le prix d'un 740 tout equipé
  25. 3 points
    Plusieurs choses intéressantes dans ce témoignage d'un grand observateur visuel: * La résolution ne dépend pas que de l'instrument. Un oeil entrainé, sur des détails contrastés, sera capable de descendre sous le pouvoir de séparation théorique. L'expérience est indispensable, l'oeil est comme un muscle que l'astronome doit solliciter pour le rendre performant. * Comme pour son instrument, l'astronome doit connaitre son site et en tirer le meilleur parti.
  26. 3 points
    Sur cette animation réalisée depuis le Chili, on voit bien un déplacement aligné sur la traînée laissée par l'astéroïde. La traînée devance l'astéroïde. Désolé pour la qualité, la lune n'était pas très loin. Série d'images prise le 24 janvier à 7h UTC. Sébastien.
  27. 2 points
    Salut a tous! Voici ma première SHO QSI 583WSG sur Equinox 80ED modifiée skymeca et pierro astro. Filtres SHO astrodon 3nm Monture EQ6 sous KStars Il y a 30h d'acquisition en sub de 1200s sous une 20aine de lampadaires 🙂
  28. 2 points
    Bonjour à tous, Un peu de folie cette fois, il nous reste quelques belles galaxies en banque, mais pour changer nous avons choisis de vous présenter notre version de la Tarentule (NGC2070) en version SHO-SHO. Comme je l'explique bien souvant ne pas trop chercher de vérité dans les couleurs, le but premier de cette technique c'est de faciliter la lecture de l'objet grâce aux couches générant de multiples couleurs. Coté traitement, on c'est un peu limité sur le contraste, sinon à vouloir en faire trop, on dénature assez rapidement l'objet, en tout cas à notre gout. La tarentule étant bleu de base, car l'OIII y est majoritairement présent (au moins sur grande partie centrale), les couches Ha et SII ont été fortement amplifié. Avec un peu de patience, vous n'aurez pas de mal à repérer quelques nébuleuses planétaire dans le champ. Pour le reste, que dire, c'est la Tarentule, donc il y a le feu!! Pour rappel, elle est situé dans la galaxie voisine du Grand Nuage de Magellan… donc quelque chose comme 100 fois plus loin que la Nébuleuse d'Orion. C'est dire qu'elle est vraiment tres active et tres grande pour etre visible comme ca. Le coté technique: Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili. Temps de pose: Couche SII en 8h20. Couche Ha en 7h50mn et Couche OIII en 7h35mn. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.3 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.4 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 1.9sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres SII, Ha et OIII ZWO avec la roue à filtres de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Voici l'image, la full comme toujour via clic sur l'image elle meme puis les fenêtres Astrosurf: Amitiés a tous, et bonne astro! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  29. 2 points
    bonjour, une fois de plus je m'y colle ,21 jours sans soleil je pouvais plus tenir . j'ai réussi à faire 2 films .ser On plante le décor , pas génial , mais vu que ça fait 4 jours que je la contemple sur GONG ,j'ai pas hésité dans une trouée brumeuse de quelques secondes (23s) à 13h48 HL - 100i/3458i gardées - gain=102 vitesse=4.717ms gamma=16 indulgence de rigueur Paul lunette 150/1200 avec D-Erf 160mm->glasspath 1.25 > FP-> pst> Bf10 -> barlowX2 + ASI174m( f/réelle 3950mm-F/d26 -G=2.64X - échant 0.3")
  30. 2 points
    Hello, une géante ultra-massive au sein d'un amas d'environ 200 galaxies dans Persée, imagé fin novembre avant la fermeture du ciel. 4 heures de luminance et une heure par couche RVB, toujours avec le 250 f/4, Atik One et AZEQ6. Traitement Siril, Regim, Photoshop. Full : http://www.astrobin.com/full/378032/0/?real=&mod=
  31. 2 points
    LE SELFIE "OFFICIEL" DE CURIOSITY LE 15 JANVIER À "ROCK HALL" Crédit d'image: NASA / JPL-Caltech / MSSS Ce selfie a été réalisé sur le dernier site de forage "Rock Hall" situé au Sud de la crête "Vera Rubin". Le 15 décembre, Curiosity a foré son 19ème échantillon à un emplacement sur la crête appelé "Rock Hall'. Le 15 janvier, le rover a utilisé sa caméra "Mars Hand Lens Imager" (MAHLI) située au bout de son bras robotique pour prendre une série de 57 photos qui ont été assemblées dans ce selfie. Le trou de forage "Rock Hall" est visible en bas à gauche du rover; la scène est plus poussiéreuse que d'habitude à cette période de l'année en raison d'une tempête de poussière régionale. Curiosity explorait la crête depuis septembre 2017 ! Depuis le 27 janvier (sol 2302) il explore désormais "l'unité d'argile" située dans une vallée au Sud en contrebas de la crête, vallée qui s'étend jusqu'au premières mesas au pied du Mont Sharp. Les minéraux argileux de cette unité peuvent contenir davantage d’indices sur les anciens lacs qui ont contribué à la formation des niveaux inférieurs du mont Sharp. https://mars.nasa.gov/resources/22273/curiositys-selfie-at-rock-hall/
  32. 2 points
    Ouf, l'essentiel est préservé alors... Amitiés NB: continue à nous gratifier de tes photos "chirurgicales" de la surface lunaire. j'ai toujours l'impression "d'y être" !
  33. 2 points
    Bonjour à tous!! De retour avec une version possible de NGC6559. Nous sommes sur une version SHO-SHO assez "exotique", mais qui a l'avantage de faciliter la lecture de l'image grâce aux différentes couleurs. Nous restons fidèles actuellement a cette manière de faire, meme si quelques fois la coloration ne semble pas tres sympathique. Le bleu indique la présence claire de l'OIII, Le vert est biensur lié au HAlpha, Le Rouge au SII, Le Violet, est le résultat de la somme de l'OIII et du SII principalement, étant assez clair, il montre aussi l'existence du HAlpha de manière non négligeable. Enfin le Doré, est surtout le résultat de la somme du SII et du HAlpha. On retrouve aussi le mélange OIII / Halpha (Principalement Bleu /Vert) montre des couches en superposition mais qui ne se mélange pas, ce qui donne du "relief" à cette image. C'est une belle nébuleuse par émission grâce au Halpha, l'hydrogène en est responsable. Mais c'est aussi une nébuleuse par réflexion sur la zone violet, car de petites particules de poussière réfléchissent efficacement la lumière des deux étoiles centrales. Enfin c'est une tres belle nébuleuse par absortion grace aux nuages tres sombres. Dans le meme champ, tout en bas, au centre… il y a la nébuleuse planétaire M 1-41 (PK 006-02 1, ESO 521-39) . Les renseignements techniques: Lieu : Haciendas des Etoiles au Chili. Observatoire JANUS Sud. Temps de pose: SII: 8h05mn, Ha en 7h55mn et OIII en 7h15mn. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.6 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.5 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 2.1 sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres Ha OIII et SII ZWO avec roue à filtres de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Voici maintenant l'image, La full est disponible en cliquant dessus: Amitiés a tous, et bonne astro!! Le JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  34. 2 points
    Bonjour à tous!! Bonne année 2019!! Biensur nous vous souhaitons la santé pour tout le monde, c'est le plus important, mais aussi beaucoup d'astronomie, que le ciel soit étoilé et profond pour tout les astronomes!! Pour Janus Team, c'est aussi l'anniversaire tres symbolique du Dieu Janus. Nous ne nous permettrons pas de vous en rappeler l'origine, je vous donnerai simplement le chemin en fin de message pour retrouver notre petite histoire pour les plus curieux. Donc, nous vous avions promis depuis quelques semaines, pour cette date particulière, pour cette premiere journée de l'année 2019, une surprise. Puis nous avions précisés que ce serait une image exceptionnelle, surement la plus belle image de l'année 2018 que nous avions réalisés. Oh, nous savons que ce critère est tres subjectif, mais regarder bien le champ que nous vous proposons. Voici donc une image de NGC1808 et son environnement immédiat. Biensur il y a NGC1808 excentrée, magistrale et de toute beauté, mais le fond de ciel est tout aussi exceptionnel. Ce champ représente pour nous tout ce qui fait la richesse de l'astronomie, tout ce qui pousse notre passion depuis 30 ans... - Nous vous invitons à regarder la profondeur et le nombre de galaxies clairement définie. - regardez toutes les formes de galaxies possibles et imaginables, voir inimaginables d'ailleurs, tout le catalogue y passe ou presque. - regardez les détails dans chacune des galaxies du champs. - pensez que certaines des galaxies du champ, n'ont surement jamais été photographié. - essayer de vous imaginez cette espace en 3D en fonction de la taille et de la couleur des galaxies. - imaginez l'immensité de l'espace, l'immensité du vide aussi. - enfin imaginez tout le savoir qu'il nous reste à découvrir, alors que chaque galaxie peut offrir autant de richesse que notre voie lactée déjà immense pour les humains. Nous voulions, avec ces quelques mots surement maladroit, essayez de vous exprimer notre émotion devant ce tableau exceptionnel quand nous l'avons découvert lors du traitement. Ce n'est surement pas l'image la plus blingbling, mais elle est pour nous, sans le moindre doute, la plus belle de cette année 2018. Nous n'avons aucun doute! Quelques mots sur NGC1808: cette galaxie, située à environ 40 millions d’années-lumière, dans la constellation de la Colombe, est de type Seyfert. Son noyau tres actif, est riche en jets d’hydrogène et de poussière. Autour du noyau très lumineux on peut aussi observer une coquille externe. Cette forme particulière prouve que NGC 1808 est en interaction étroite avec NGC1792(en dehors de cette image). Cette interaction pourrait avoir éjecté des gaz du noyau de NGC 1808, déclenchant un foisonnement de nouvelles étoiles. Elle est d'ailleurs aussi tres riche en rayon X. Maintenant les informations techniques: Lieu : Haciendas des Etoiles au Chili. Observatoire JANUS Sud. Temps de pose: L en 9h00mn. 1h30 par couche R,V et B. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.3 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.4 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 1.9 sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres LRVB ZWO avec roue à filtres de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Enfin, pour rappel, vous trouvez une petite explication sur Janus Team et le dieu Janus ici: http://team-janus.astrosurf.com/index.php/histoire-du-team-janus/ Voici l'image, la full comme toujour via clic sur les fenêtres Astrosurf: Bonne et heureuse année à tous!! Amitiés a tous, et bonne astro! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  35. 2 points
    Oui oui, tant qu'il ne s'agit pas de racisme, sexisme, homophobie... tu vois le genre En l'occurrence réduire les femmes à des objets (même pour une "blague") c'est misogyne. Et non, je ne me détendrai pas sur le sujet parce que, dans un pays (un monde) en proie à de telles inégalités systématiques, dédiaboliser ces discours "pour déconner" c'est les banaliser et en véhiculer la banalité. Voilà pour le laïus :b vivement un ciel bien lisible!
  36. 2 points
    Quel dommage qu'il ne soit pas à vendre ... -Jacques-
  37. 1 point
  38. 1 point
    Très belles photos . . . exotiques Bonne soirée, AG
  39. 1 point
    Bravo superbes photos JC
  40. 1 point
    bah oui moi non plus. @banjo c'est cool de remercier pour les messages mais répond aux questions :D
  41. 1 point
    j'abuse de l'effet merci pour tous les astams qui ont répondu à ce post L'effet 3D est dingue !! C'est juste génial ! tu fais ça comment ?? avec ImageJ.exe plug 3D Paul
  42. 1 point
    Jolie image Jacques. J'aurais une légère préférence pour ton ciel d'un bleu intense plus lumineux et moins bruité. Pas taper la tête Gérard !
  43. 1 point
    Oui il est d'ailleurs bien trop bleu le ciel ... Il faut vous lever plus tôt les gars ...;);) Ph
  44. 1 point
    Hello, La mécanique fait toute la différence, quelque soit le type de tube. Entre un C8 et un C8 edgeHD, par exemple, la différence est phénoménale quand à la tenue de la collimation dans le temps. Mon C11edgeHD a fait une vingtaine de sorties et pas bougé. Sur un autre registre, j'ai transporté par avion et par route un RC10 en Espagne. De mécanique de très bonne facture, le tube a parfaitement tenu le voyage et les secousses. Donc, s'il faut faire attention au transport en essayant d'amortir au mieux les secousses, la différence entre un tube et un autre, à formule optique identique, sera la qualité de la mécanique. Valable lors du transport comme sur la tenue sur le temps en poste fixe. A+ Miguel
  45. 1 point
  46. 1 point
  47. 1 point
    Bon début sur M42
  48. 1 point
    bravo pour cette orion ! polo
  49. 1 point
    merci pour ta réponse Guillaume, et dommage pour moi
  50. 1 point
    re j'ai été voir ce qu est la 10µ , je comprend le comment du pourquoi belle monture et vous la quelle est-ce ?? MICA