Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 02/01/19 in all areas

  1. 9 points
    En SHO!... (désolé Alain!...) Avé le 500 de Chilescope (vu qui fait pas beau ici...et que c'est plus compliqué de faire l'aller/retour)... 12x1200 en Ha, 10x600 en SII et OIII.
  2. 8 points
    Bon, suite à l'acquisition de l'excellent ouvrage de Warren Keller, Inside Pixinsight, second Edition, j'ai appris qq trucs que je me suis empressé de mettre en pratique et tout de suite les gradients de couleur vont mieux ^^ C'est un peu un pavé de 415 pages, donc j'ai visiblement encore de la marge de manoeuvre NGC 7741, nuit du 04 janvier 2019. Nerpio. C11 Edge HD, réducteur de focale Célestron x 0.72, ATIK 4000 MM, Paramount ME Logiciels CCD AP, MaximDL et Pixinsight (sans PhotoShoping) Poses unitaires de 300 secondes. 24L 6B 7R soit 3H et 5 minutes de pose au total. Astrométrie par PI : Résolution de « 0.388 arcsec/px » après drizzle en scale 2, soit 0.776 arcsex/px Field of view : 24' 32.7" x 24' 32.7" Image center RA: 23 43 53.940 Dec: +26 04 29.26 NGC 7741 (= PGC 72237) a été découverte le 10 septembre 1784 par William Herschel. Il s’agit d’une galaxie spirale de magnitude 11.84 de Pégase de type SBc D ~ ou SB(s)cd (HII) selon les sources (et les filtres). Per Dreyer, NGC 7741 (= GC 5004 = WH II 208) la décrit comme "particulièrement faible, très grande, irrégulièrement arrondie avec étoile double de magnitude 10 et 12 à 2’ au nord-ouest ". De taille apparente d'environ de 4.4 x 3.0 arcmin, on ne peut plus de parler de petite pétouille, sans non plus que ce soit une réelle pétouille intermédiaire. Sa distance est de 12.5 ± 0.9Mpc, estimée avec une vélocité radiale de 750 +/- km/s, son redshift étant de 0.002502 +/- 0.000001 Très nombreuses petites galaxies dans le fond. Bien que référencée comme paire de galaxies dans Simbad (et par NED), je n’ai trouvé nulle part de mention de la galaxie parente. Le lien auquel se réfèrent Simbad et NED n’est pas accessible online. Son centre est relativement difficile à authentifier en l’absence de halo central. En suivant les recommandations de G. de Vaucouleurs, qui conseille de prendre la zone médiane de la barre qui présente le minimum local en bleu et en Hα, ce centre serait décalé de 7‘’ du centre de la barre pour NGC 7741, ce qui correspond bien d’ailleurs au centre du continuum de distribution stellaire asymétrique. Plaque HaO prise au 6m de Zelentchouk en 1985, 15 minutes de pose. Représentation schématique des structures primaires et secondaires de NGC 7741 détectées en Hα Un catalogue photométrique de 306 régions HI a été réalisé au cours de l’été 85 (1900...pour les jeunes) par une équipe française par analyse de flux au télescope de 6m de Zelentchouk avec des expositions allant de 5 à 15 minutes. Les sources Hα les plus brillantes sont réparties dans la barre et dans les deux bras principaux (N0 et S0), avec des sources plus particulièrement brillantes aux points de bifurcation, en l’occurrence les racines des bras N0 et S0. Identification des 306 régions HI. Les étoiles brillantes sont représentées par des ronds. Les régions Ha dans la barre. « C » est le centre de la barre, décalé de 7’’ par rapport au centre des isophotes externes (marqué par un +). Ci-dessous, 2500 mesures de vitesses radiales du gaz ionisé ont été réalisées à l’interféromètre Perrot-Fabry. Cette figure représente les 2500 pixels mesurés et donnent la carte de vélocité isoradiale Pour ceux qui se demandent à quoi ressemble une fente "en vrai", voici une image de la position d'une fente pour étude du spectre en proche IR de NGC 7741 (étude réalisée en 1995, superposée sur image DSS) : Un papier un peu loufoque de 1964 semble identifier des structures annulaires sur certaines plaques de galaxies publiées dans l’atlas Hubble des galaxies de 1961, et parle d’ « explosions » dont la taille serait incroyable. Voici le dessin qu’il fait pour NGC 7741 en authentifiant les arcs A, B et C comme étant de possibles événements anciens (survenus dans l'ordre inverse), chacun se produisant sur le bord du précédent. La condensation lumineuse au centre de A pouvant être « un vestige de l'explosion d'origine ou une étoile de champ fortuite ». Hayward voit des "arcs" sur des photos reproduites du Catalogue Hubble des Galaxies publié en 1961 et les interprète comme des vestiges d'explosions.... Je cite l'auteur : "On pourrait interpréter les anneaux A, B et C comme des événements ultérieurs (dans l’ordre inverse) se produisant chacun en bordure du précédent. La condensation lumineuse au centre de A pourrait être un vestige de l'explosion d'origine ou une étoile de champ fortuite." Sources : A detailed study of the ionized hydrogen distribution and of the velocity field of the barred galaxy NGC 7741. M. F. Duval, G. Monnet, J. Boulesteix, Y. Georgelin, E. Le Coarer, M. Marcelin. Astronomy and Astrophysics, Vol. 241, p. 375 (1991) Luminosity and mass models for the barred spiral galaxies NGC 7741, NGC 3359 and NGC 7479. M.F. Duval & G. Monnet. Astronomy and Astrophysics, Suppl. Ser., Vol. 61, p. 141-162 (1985) The nature of near-infrared emission from spiral galaxies. P. A. James & M. Seigar. Astronomy and Astrophysics 350(3) · October 1999 Past explosions in the nearer galaxies. R. Hayward. Publications of the Astronomical Society of the Pacific, Volume 76, Number 448 J'ai beau changer les settings d'annotation de PI, il manque encore beaucoup d'objets à identifier sur cette image..;
  3. 8 points
    Vais me faire une règle en observation, "moins on a d'expérience plus on a de certitudes"
  4. 8 points
    BOnsoir, Après Mario avec beaucoup de modestie, une petite Rosette. Lunette TS0 80/352 _ AZEQ6 _ caméra ASI294 MC Pro couleur._autoguidage OAG-ASI290MM 117 x 30s avec DOF pré-traitement SIRIL 9.10 (Windows)_ A partir du final couleur extraction des couches L et RVB pour petit traitement GIMP puis recombinaison L RVB . Essais. j'ai peut être un peu trop insisté sur le filtre médian mais j'aime bien quand même . Alain
  5. 5 points
    Bonsoir à tous, j'ai repris un ancien film de Mars pour un très bon passage au C.14 + réducteur F/6.3 + filtre rouge. Basler 1920-155 / fusion de 15 images sous RGX 5. Suivi manuel sportif !! Phil
  6. 5 points
    C'est pile ce qui a été dit en page 2. Donc ce sujet est un cycle de période = 32 pages.
  7. 5 points
    Sinon, faut arrêter avec la peur de l'obstruction. Pour la performance en planétaire, que ce soit en visuel ou en photo, les seuls vrais critères c'est le diamètre et la qualité. Une fois qu'on est bon dans ces deux paramètres, le tube explose tout, même à 30% d'obstruction.
  8. 5 points
    Certes, mais bon Hubble avait été évoqué comme exemple. Or je ne connais pas grand monde qui a pu faire du visuel avec Hubble En soi ce genre de "débat" est de toute façon voué à l'échec. Les fans de lunettes ne sortent que très rarement de leur élitisme malgré des faits qui montrent clairement ce que l'apport en diamètre peut amener. De plus l'argument de la "simplicité" et de la "transportabilité" est plutôt caduc. Un bon dob étant facilement plus léger d'une eq-6 + trépied (sans compter l'instrument, la batterie et les contrepoids) et prend sensiblement le même temps que pour une mes.
  9. 4 points
    Bonjour, Photo faite à Sirene mi décembre (même nuit que pour M31 et le Cheval) . 83 poses de 30s avec un Sony A7s et une fsq106 le tout sur une G11 Gemini2. Température externe -2°C . J'ai essayé de faire ressortir les nuages sombres ... Traitement Pixinsight et un poil de CS5 avec , pour essayer, une exportation JPG pour le web .
  10. 4 points
    Ah alors encore un p'tit effort pour payer nos retraites C'est que ça bouffe un retraité, et pas n'importe quoi
  11. 4 points
    Question fondamentale : est-ce qu'il est nécessaire de prendre une photo couleur d'un trou noir...?
  12. 4 points
    Bon alors cette conversation commence mérite peut être un éclaircissement, j'ai remonté du bureau ma petite clef rouge. Considérons la MTF à 543nm de respectivement une lunette triplet apochromat de 150mm f/8 quasi parfaite à cette longueur (best case donc), et d'un CN212 de 212mm à f/12.4 avec 33% d'obstruction. La MTF de Zemax est en l/mm sur le plan image, ce qui ne nous suffit pas ici puisque l'on veut un contraste angulaire coté objet. Cela correspond à une utilisation en visuel (sinon un objectif de 50mm à f/1 serait le meilleur instrument d'astronomie !). Les fréquences de coupures sont pour la lunette et le télescope respectivement de 229 et 148 l/mm puisque dans ce cas, la focale n'est pas considérée, seul le F/d compte. Evidemment à F/8 la lunette a un cutoff supérieur. Mais si on prend le cut off angulaire, celui qui prend en compte la focale, on a des cut offs de 1,11 et 1,88 lignes par arcseconde. Donc ici la résolution du CN est logiquement supérieure. Recalons maintenant les MTF Zemax sur ces fréquences de coupure angulaires. Evidemment la messe est dite. Même avec le creux dans les basses fréquences dû à l'obstruction, le CN écrabouille la lunette sans surprise. Je ne vous fais pas le cas entre une lunette de 150 et un télescope de 400mm, ce n'est peut être pas nécessaire
  13. 4 points
    évidemment. Tu ne penses tout de même pas qu'il va changer d'avis en étant confronté à des faits qui vont à l'encontre de son opinion?
  14. 4 points
  15. 4 points
    Choisir la solution de facilité et se contenter de peu, ce n'est pas ce que j'appelle de l'élitisme. Huile+feu=fffrrRRROOOUUUuuuffff ! Allez !
  16. 3 points
    Il ne fait décidément beau que dans vos images... ...là haut, du moins ici, en Bourgogne, le soleil semble se réserver uniquement pour le temps du fruit à mûrir et des vendanges! Tout cela est fort propice, non seulement à ce que ma barlow apochromatique toute neuve reçue à Noël ( après des années sans le moindre achat "astro") commence à prendre la poussière, mais heureusement aussi à la rêverie. Une spéciale du vendredi, histoire de... Amitiés "SUR LES PAS D'APOLLON" Elle était belle la lune ce soir là Dévoilant ses mers figés Agitant mes songes Aux exploits d'Apollon Il était vagabond mon esprit Revenant telle la lumière Bondissant comme l'éclair Du pas de la tranquillité...
  17. 3 points
  18. 3 points
  19. 3 points
    Pas évident… La question cruciale et décisive étant pour Alain "quelle ânerie particulièrement rigolote je pourrais sortir à cette occasion ???".
  20. 3 points
    Moi qui ai un cerveau qui n’apprend pas, je comprends que l’avantage d’un test en aveugle est qu'il mettra tout le monde d’accord en disant qu’on ne voit rien. C’est pas con. Et la méthode en double aveugle, c'est en fermant les deux yeux ?
  21. 3 points
    Comme certaines conférences d'anciens présidents
  22. 3 points
    ça dépend de la luminosité, ne serait-ce que parce que pour les objets très faibles l'oeil est gêné par le bruit de photon. Un contraste de x% sera plus facilement perçu sur un objet lumineux que sur un objet faible. C'est justement l'une des raisons qui rend le diamètre si important, malgré le seeing.
  23. 3 points
    jm-fluo, t-as pas peur qu'à force quelqu'un te fasse l'apo ?
  24. 3 points
    C'est bien ce qui s'est passé dès la 3ème intervention : Mais y'a pas pire sourd que... Bon JM, tu ne veux toujours pas répondre à ma question ? Fred.
  25. 3 points
    Ouai mais depuis le début il a peur de rien JM Mais il a toujours pas répondu à ceci : Fred.
  26. 3 points
    non JD, c'est nickel a l'entrée. J'avais fait des essais mais vu la taille du cache nécessaire sur le 1m je préférais le poser à la place du couvercle. C'est vite le binz, effet cheminé ou je ne sais quoi mais ça le faisait pas. JM-Fluo Pour l'obstruction, venir dire qu'il faut 15% parce qu'à 20% c'est gênant, faut oser...
  27. 2 points
    Bételgeuse est une étoile variable dont la luminosité peut dépasser celle de Procyon et être moins lumineuse que celle d’Aldébaran. Cela fait des années que son éclat n'a plus été aussi faible, mon estimation du 10 janvier en soirée était de +0.85. Comme Bételgeuse est une parfaite candidate pour devenir une Supernova dans notre Galaxie cela peut en faire rêver certains ; pourtant ce qui est intéressant aujourd’hui c’est d'en suivre ce qu'elle veut bien nous donner, et pour l'instant c'est juste une petite variation de sa lumière. De plus c'est sympa de s'essayer aux variables sur cette étoile qui ne nécessite aucun matériel. Pour y arriver, il suffit de comparer son éclat aux trois étoiles brillantes et de couleur comparable de cette grande région. Aldébaran +1.0 Capella +0.1 Procyon +0.4 (un peu moins rouge) Le 10 janvier, mon estimation donnait une unité d'Aldébaran et 5 de Capella, ce qui par une simple règle de trois donne +0.85. Pour réaliser cette courbe de l'AAVSO nous sommes déjà 3567 personnes à avoir réalisé au moins une estimation de sa magnitude. Alors pourquoi pas vous ? Bon ciel à vous tous Michel
  28. 2 points
    Bonjour, La première de l'année mais qui est en fait la dernière de l'année dernière. Un peu compliqué je reconnais Bref , pas bien productif en CP depuis l'été dernier et puis là, j'ai une excuse en béton, il neige.. J'avais bien une image de la dernière éclipse mais c'est un peu l'overdose sur le fofo... Alors je vous propose cette nébuleuse du Papillon ou IC1318 avec le RHA en palette SHO dite Hubble. RHA 305mm f/3,7 + STL6303e Ha 25x10min OIII 14x10min et SII 20x10min La full est dispo sur mon site astro http://www.astrosurf.com/jousset Bonne année à toutes et à rous ! Marc http://www.natureastro.com
  29. 2 points
    A consommer sans modération (même dans le froid), mais malheureusement trop court... Juste 1h15 de pauses (5x15mn). Je n'avais pas prévu l'éclaircie. Sortie tardive, ne croyant pas que ça allait durer. Installation poussive et test de la camera PoleMaster... Puis quelques prises de vue, jusqu'à la grue... Forcément, l'image est un un peu terne et le bruit monte vite... Mais assez content du résultat pour juste 1h Il faudrait une autre éclaircie très prochainement pour améliorer un peu tout ça... A priori, ce sera pas pour ce soir..
  30. 2 points
    Envoyer une voiture dans l'espace, c'est pas Elon qui en a eu l'idée le premier. Certains ont essayé d'envoyer une Reliant Robin dans l'espace, bien avant
  31. 2 points
    Oui mars. 🤗 Du coup eos, tu n'as toujours pas fait ta rencontre avec Sirius ! 🤓 Y'a plus qu'à.... prendre RDV avec elle, la vraie Sirius. Virginie
  32. 2 points
    Sirius??? Et ORION il est ou ? Je vois plutôt la voie lactée d'été, non ? Comprends pas ? Olivier
  33. 2 points
    Ah non ! Gascon D'où l'expression bien connue : "Donnez votre part à ce Gascon"..
  34. 2 points
    Dans cette vidéo le projet est bien expliqué par cet enthousiaste, de plus une "lauch pad" est en court de construction. Cet endroit au Texase n'est que pour faire des essaies en tout genre, comme améliorer le maintient à quelques mètres du sol et manœuvrer latéralement la fusée. (hovering) D'ailleurs cette fusée devait être construite au port de Los Angeles, mais le prix du passage par le canal de Panama était trop onéreux pour la transporté jusqu'au Texas.
  35. 2 points
    "un bon dobson" Je n'ai aucun souci pour suivre à 650x (grossissement maximal obtenu avec mes oculaires) avec mon dobson. Je suis convaincu que suivre à 800x est clairement faisable.
  36. 2 points
    Wow ! Alain t'es affublé d'un compteur d'enfer, t'es un génie, faudra fêter ça d'ici peu !
  37. 2 points
    Ici on est sur un contraste absolu sur une fonction sinus ou carré (MTF). Après ou places tu le contraste minimal de l'œil? Mais cela ne posera qu'on offset et c'est tout.
  38. 2 points
    L'expérience montre surtout que dans un lieu donné en un temps donné, un télescope bien réglé en montre plus qu'une lunette de budget équivalent à pupille de sortie égale et à grossissement égal aussi. Ne serait-ce que de part la facilité de perception des micro-contrastes.
  39. 2 points
    On en voit d'ailleurs pas mal qui font le chemin inverse, c'est-à-dire qui revienne du principe d'une obstruction trop minimale. Sans compter qu'à force de vouloir la réduire on exploite trop l'extrême bord du secondaire qui, bien souvent, n'est pas très bon et gagne à être un peu masqué.
  40. 2 points
    Grand fou ! Je ne veux surtout pas de lunette, ce que je demande à un instrument c'est de la résolution
  41. 2 points
    Sauf que l'APO hors de prix, c'est la solution "bourgeoise", alors que le gilet jaune ne pourra jamais que se payer un dob chinois d'occase... Feu/Huile/frouuuuufffff !
  42. 2 points
    C'est très probable, je n'ai pas tout lu. Mais ce n''est pas ton propos que je contredisais mais celui de @gagarine : "Ce qui fait aussi qu'Hubble malgré ces 2m de diamètre explose les telescopes de plus gros diamètre au sol." C'est page 23. Put... on est page 32 tout ça pour encore tourner en rond et rien dire. C'est fascinant ouai, relance de 5 !
  43. 2 points
    ouais mais vous êtes hs avec la photo...
  44. 2 points
  45. 2 points
    Très intéressant. Je suis juste un praticien. Alors je vous livre une autre expérience parce que moi j'adore les expériences. Tout d'abord, mon 500 n'est obstrué qu'à 20%. Son secondaire ne faisant que 100 mm, il n'empiète que de 50 mm sur le rayon du primaire qui en fait 250. Donc il me reste 200 mm non obstrué de chaque côté. Il m'a donc été assez aisé de découper un cache, hors axe, de 550 mm de diamètre avec un trou bien rond de 185 mm (le diamètre de ma CFF) hors axe. Tout cela de manière à avoir un flux de pleine lumière, certes décalé mais non obstrué. Évidemment, on passe entre les branches de l'araignée parce que faut pas être trop con quand même ! Et en avant, on met les deux instruments et on compare (mêmes oculaires, même bino). - luminosité de l'image : idem. - noirceur du fond de ciel : idem. - aigrettes : plus aucune évidemment. - turbu : plus forte dans le Newton (expérience à faire encore et encore en fin de nuit pour gommer les effets de sol dont on a parlé plus haut). - esthétique de l'image (finesse et tranché) : avantage à la lulu, essentiellement car image plus douce, moins turbulente. Bord de la planète plus tranchés. C'est vraiment un test amusant à faire et j'ai gardé le cache pour refaire ce test le jour où j'aurai les deux instruments installés et le ciel qui tue. Je pense qu'il y a dans cette config encore 3 avantages à la lulu : - flux hors axe pour le 500. - optique loin du sol pour la lulu (2 m contre 25 cm), - le tube n'est traversé qu'une seule fois dans la lulu : la turbu instrumentale n'est donc aussi traversée qu'une seule fois.
  46. 2 points
    comme mec sympa celle de droite me fait pensé a une tête de mort déformée ,j'aime bien aussi les matières sombres en haut de l'image BRAVO !!! MICA
  47. 2 points
    Remarquable! Tant sur le plan visuel, c'est beau,que pour l'intérêt scientifique, c'est instructif. . AMITIÉS
  48. 2 points
    Bartoumire : merci !! polo0258 : C'est pas mal !! je laisse toujours un peu de marge sur les seuils afin de pouvoir y revenir . mariobross : C'est vrai que la MAP de la fsq106 est très sensible à la température. Sur M31 ca a l'air meilleur :
  49. 2 points
    LE SELFIE "OFFICIEL" DE CURIOSITY LE 15 JANVIER À "ROCK HALL" Crédit d'image: NASA / JPL-Caltech / MSSS Ce selfie a été réalisé sur le dernier site de forage "Rock Hall" situé au Sud de la crête "Vera Rubin". Le 15 décembre, Curiosity a foré son 19ème échantillon à un emplacement sur la crête appelé "Rock Hall'. Le 15 janvier, le rover a utilisé sa caméra "Mars Hand Lens Imager" (MAHLI) située au bout de son bras robotique pour prendre une série de 57 photos qui ont été assemblées dans ce selfie. Le trou de forage "Rock Hall" est visible en bas à gauche du rover; la scène est plus poussiéreuse que d'habitude à cette période de l'année en raison d'une tempête de poussière régionale. Curiosity explorait la crête depuis septembre 2017 ! Depuis le 27 janvier (sol 2302) il explore désormais "l'unité d'argile" située dans une vallée au Sud en contrebas de la crête, vallée qui s'étend jusqu'au premières mesas au pied du Mont Sharp. Les minéraux argileux de cette unité peuvent contenir davantage d’indices sur les anciens lacs qui ont contribué à la formation des niveaux inférieurs du mont Sharp. https://mars.nasa.gov/resources/22273/curiositys-selfie-at-rock-hall/
  50. 2 points
    Exclusif : un reportage sur la construction de la fusée, avec interview de la maman d'Elon :