Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 03/05/19 in all areas

  1. 10 points
    Salut Avec un peu de ciel en cette fin d'hiver Québécois (si y peut finir par finir!!!) ! Voici M109. Fait dans une éclaircie assez stable le premier mars dernier. J'ai aussi combattue un fort gradient causé par Gamma Ursae Majoris toute proche. En espérant que vous allez apprécier Newton 16po f4 sur EQ8 QSI 683wsg, Filtre Astrodon LRVB=176-30-30-30 minutes, Sub de 8 min en L et de 5 min en RVB. Acquisition et prétraitement CCDSoft Traitement final PS CS6 Bon visionnement Martin
  2. 7 points
    Bonjour à toutes et tous , Encore de sortie hier soir , après une nuit/jour de tempête très méchante , un ciel plutôt propre il y avait hier soir , cela n'à duré que 45 mn j'ai remballé sous la pluie Newton maison de 400 , miroir SkyVision de 400 F/D 4 en Zérodur , capture avec Genika Astro , traitement avec AstroSurface V0.92 , Mars en RGB le 04/03 à 18h45 TU , Barlow TV X3 + ADC PA + caméra ASI 224 MC , image à la taille de capture , un peu sous-échantillonnnée ….. pas eu de temps de modifier ma config avec la pluie à 18h50 TU à 18h54 TU , la une avec Resize : Factor X3 dans AstroSurface . c'est du vite fait ………. je reviendrais dessus ce soir ****************************************************************************************************************************************** un petit lien pour les nostalgiques ………………………………… souvenirs….. souvenirs , Mars à 4.7 " ******************************************************************************************************************************************** un p'tit aperçu d'une d'hier soir , du un peu mieux côté météo , c'est pas encore ça ,...…… mais ça va venir Mars en RGB le 05/03 à 18h33 TU , Resize : Factor X2 et 1.5 ensuite avec AstroSurface , j'en ai 7 .........….un petit post , à voir ……. simulation Winjupos le 05/03 à 18h33 TU . Michel
  3. 6 points
    Hello, cette cible est assez haute dans mon ciel pollué, mais j'en ai ch.é lourd au traitement quand même : des gradients partout et un fort bruit de fond de ciel dont il reste des traces sur le résultat final. Pas évident le LRGB dans ces conditions mais il faut faire avec. 4 heures de luminance et 3x40 minutes de couleurs par unitaires de 300 s, T250 f/4 / Atik One / AZEQ6. Full : http://www.astrobin.com/full/381528/0/?real=&mod=
  4. 6 points
    Coucou les ami(e)s En février, j'ai fait ce qu'il me plait...c'est à dire un peu n'importe quoi ! Mes conditions de capture n'ont pas été aussi belles que presque partout en France...parce que moi mes copines ce sont les cheminées ! Certes, elles sont bien utiles au gros bonhomme en rouge à la période de Noël, sont la preuve que mes voisins sont confortablement installés dans leurs logements bien chauffés (je suis content pour eux), mais je les maudis pour leurs bouffées anarchiques et turbulentes qui donnent à mes captures l'apparence d'un reportage d'amateur filmé à plat ventre, en plein désert et par 50°, juste au dessus de la bouilloire préparant le thé...si si, pas moins ! Bon, allez, j'arrête le bavardage ! On commence pas trois lunes entières capturées au newton TAL 110/805, deux au foyer + Asi 120MC, la troisième à l'EOS 600D et barlow x2. Ensuite, trois petits panos encore au TAL en x2 Asi 120 MC. On enchaine avec les 3 seuls fichiers que j'ai pu sauver du 15 février (mon dossier ayant explosé en emportant toutes mes vidéos ) au newton 158/1220 et barlow x3. Ensuite et pour finir toute une série de panos au newton 158/1220 en x2 à la taille de capture, comme ça qu'on peut voir tous les défauts ! Merci d'avoir eu le courage de me lire ! Newton TAL 110/805 au foyer + Asi 120MC Newton TAL 110/805 EOS 600D + barlow x2 Newton TAL 110/800 Asi 120MC + barlow x2 Newton 158/1220 Asi 120MC + barlow x3 (ou presque !) Newton 158/1220 Asi 120MC + barlow x2
  5. 6 points
    Le film extraordinaire du touch down sur le site L08-E1 (Désignation provisoire Tamatebako) le 22 février : Franchement exceptionnel !!!!!
  6. 5 points
    Bonjour à tous Alors comment dire... je suis très agréablement surpris J'ai fait cette image parce que j'attendais tranquillement que les lampadaires s'éteignent pour pointer m109, donc je n'y suis pas resté bien longtemps ( merci le filtre UHC ) Et pourtant, le résultat me plait vraiment beaucoup, les détails croustillent à souhait ! C'était dans la nuit de mardi à mercredi ( 26 février au soir ) ; deuxième d'une série de trois nuits superbes, j'en ai bien profité. Il n'y a pas à dire, le T250 c'est un autre monde si je compare à ce que j'ai pu faire précédemment sur cette même cible au T150. Trève de blabla, voilà l'image : 1000x2s, T250/1300, correcteur ASA x0.73, QHY290M, filtre UHC Baader, agrandissement 170% soit 0.37"/pixel ) Prétraitement Siril ( hé oui, ça y est, j'y suis passé moi aussi ) ; traitement IRIS + Rawtherapee Les étoiles de barrent un peu vers la gauche... il semble que ça vienne du filtre UHC puisque le pb a disparu sur M1109 la même nuit, sans retoucher la collim ensuite ou quoi que ce soit. La suite, très bientôt Bons cieux ! Romain
  7. 5 points
    Oui. et ensuite 120 000 (CENT VINGT MILLE). Et Arianespace, dans le vrai monde réel de la réalité objective, a commencé à satelliser OneWeb, et Monsieur Musc nous promet l'Hyperloop, un sous marin à sauver les tite nenfant, un homme autour de la Lune en 2018, l'homme sur Mars en 2024... Et commence à couiner contre la "concurrence déloyale" d'Arianespace, à virer ses effectifs et voit Tesla chuter en bourse. En fait, je viens de réaliser que j'aime pas ce type, je crois.
  8. 5 points
    Bonjour à tous! Pour les amoureux des paysages de l'univers profond, voici une image du magnifique couple NGC2207+IC2163. La fusion des deux galaxies est extrêmement détaillée. Elles ont encore conservées leur apparence originelle de galaxie spirale. Ca se passe à environ 130 millions d' années-lumière de la terre, dans la constellation du Grand Chien. Bientôt… enfin, tout est relatif:-), il n'en restera qu'une. Voici une version LRVB, comme on les aimes dans le Team Janus. Comme toujour, meme si nous sommes proche de la voie lactée avec une certaine densité d'étoiles, le fond de ciel mérite aussi le détour. Le coté technique: Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili. Temps de pose: Couche L en 10h05. Couche R, V et B en 1h15mn par couche. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.3 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.4 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 1.9sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres LRVB ZWO avec la roue à filtres de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Voici l'image, la full comme toujour via clic sur l'image elle meme puis les fenêtres Astrosurf: On pense quelle devrait vous plaire:-). Amitiés a tous, et bonne astro! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  9. 4 points
    encore une petite iwamoto de vendredi juste avant de croiser ic410 L+R seulement car l obs s est fermé pour cause de mauvaise météo avant d avoir pu faire la V et la B donc je me suis débrouiller avec photoshop pour coloriser tout ca après avoir assemble la luminance et la couche rouge balance des couleurs , niveaux par couche , rebalance , correction sélective .... +colorisation des étoiles avec masque de fusion le matos : t106/500+sbig stl 11000 2fois 5mn itelescop.net au nouveau Mexique bonne soirée serge
  10. 4 points
    Exemples parfaits. Il ne suffit pas de créer un outil pour créer le besoin de l'utiliser.
  11. 4 points
    Joker. On saura avec le BFR si c'est vrai ou pas. Après tout il a réellement développé un truc réutilisable totalement inutile, la FH, tellement réutilisable qu'elle a volé… une fois en un an. Le BFR, ce sera encore pire, donc, sérieusement, je me demande s'il ne croit pas réellement qu'en créant une fusée géante, il crééra le besoin de fusée géante, et, en particulier, le besoin (par exemple) de coloniser Mars. Pragmatique, sûrement, mais fondu, peut-être, aussi. Sinon, encore une fois, je crois que l'imaginaire du "new space", c'est l'aéronautique, et ses avions qui décollent, dixit @JMBeraud à chaque seconde... Ca empêche pas les industriels de se planter, comme avec le Concorde et l'Airbus A380 (pourtant, quel fabuleux paquebot, bon sang…).
  12. 4 points
    Brizhell, cette vision que tu as de Musk est aussi la mienne. En tout point. C'est en partie pour cela que les idolâtres de Musk provoquent chez moi une certaine gêne, car j'ai l'impression que ces derniers carburent au rêve et pas au pragmatisme. Finalement, ce que je reproche à Musk, comme à Branson ou d'autres d'ailleurs, c'est de cacher leur pragmatisme sous les habits du rêve.
  13. 4 points
    En même temps, c'est quoi l'idée ? On va produire des satellites à la chaîne pour en faire quoi ? L'idée de production à la chaîne, c'est la relative standardisation ! Dans un monde où tout le monde veut une voiture, ça a du sens de produire des voitures à la chaîne ! Pour des satellites... j'ai un doute... S'il s'agit de produire une flotte avec un objectif, on en comprend l'intérêt. Mais on imagine mal une boite fabriquer des satellites à la chaîne pour faire du satellite pour du satellite, .... alors quoi ? On va chez son concessionnaire satellite et on achète son satellite ? Encore une fois, désolé d'être terre à terre, mais une économie fonctionne parce qu'il y a un marché et qu'il y a un retour sur investissement ! Sauf si l'idée c'est de produire tellement de satellites que tout le monde sur Terre pourra dire à son boulanger : "vous savez, j'ai acheté un satellite le mois dernier, on a pris un crédit avec mon mari..." parce qu'on aura inondé le paysage publicitaire de messages du genre : "Vous aussi, comme Elon, ayez votre propre satellite !" Le système a l'art de produire des besoins qui n'existent pas pour créer le marché ! Sinon, c'est quoi l'objectif ? Saturer l'orbite basse et au-delà de machins volants ?
  14. 3 points
    Le 3 Février dernier, une belle conjonction entre la comète C/2018Y1 Iwamoto et la galaxie NGC2903, imagée depuis ma terrasse sous la PL à 200m du centre ville (10 000 âmes). 32mn par tranches de 20s à 3200 iso avec l'A7s et un filtre Optlong L_Pro. animation comète C2018Y1.avi Yoann https://sites.google.com/view/ypsilon-kometa/accueil
  15. 3 points
    Daniel, j'aime beaucoup ton travail sur Mars et ses sondes, mais franchement, là c'est tellement péremptoire..... Ce qui est péremptoire c'est de proclamer : "Qui peut douter du Newspace ?" Et ici Musk n'est pas le sujet, même s'il en fait partie bien sûr. Le problème, c'est qu'il y a manifestement confusion sur ce que signifie réellement le terme "New Space".. j'ai essayé de le préciser plus haut, je n'ai pas du l'exprimer assez clairement : l'idée du Newspace c'est que le spatial devienne un marché comme un autre, que les entreprises privées s'exonèrent de devoir compter sur l'argent public des agences nationales en exploitant ce marché en autofinancement et dans tous les domaines où la valeur ajoutée de l'activité le permet, y compris au delà de l'orbite. L'analyse, c'est que vu le coût exorbitant que requiert toute activité dans ce domaine et le marché extrêmement restreint des opérations "rentables", ce pari est complètement utopique.. Surtout quand on pense aux investissements nécessaires pour concevoir et réaliser les lanceurs, cargos, capsules, ainsi que celui nécessaire pour les bases de lancement, et sachant que tout ceci est aujourd'hui en réalité très largement financé par les fonds publics. SpaceX a certes disposé de capitaux engagés par Elon Musk, mais l’essentiel du coût de développement de ses lanceurs provient de commandes du Pentagone et de la Nasa qui mettent à sa disposition les installations de Cap Canaveral. Il me semble utile de remettre ce paragraphe de Huet (qui a le droit d'avoir raison ) : Une réelle privatisation des activités spatiales requiert un modèle économique complètement différent, où les sociétés commerciales équilibrent – au moins – leurs dépenses par des ressources propres, issus de la vente aux consommateurs ou à d’autres sociétés privées de produits et services spatiaux. La confusion entretenue entre ces deux économies et origines du financement du spatial n’est pas anodine. Aux Etats-Unis comme en Europe, les industriels ont toujours vigoureusement soutenu les programmes de vols habités, sources de financements publics abondants, durables et toujours bénéficiaires pour les sociétés privées. Une activité dont le moteur reste la décision politique et où les notions de rentabilité, voire de retour scientifique sont complètement absentes.
  16. 2 points
    Hello hello Voili voilou la seconde belle a sortir du four des nuits entières de shoot de fin février Pour le moment, j'ai prévu de conserver - 21900s pour NGC2775 (25817s au traitement final) http://www.astrosurf.com/topic/125277-galaxy-ngc2775-2773-et-2777/?tab=comments#comment-1642035, - 25840s pour NGC5982 (24900s au traitement final), - 5398s pour M97, - 16764s pour NGC3628, - 7185s pour M63, - 11000s pour NGC4631, - ?????s pour NGC2392, - ?????s pour NGC2261, - 5562s pour NGC4565, - et 3870s pour NGC5607. Je pense que je vais me donner 15000s mini pour un objet donc il va falloir que je reshoote les belles Je vais essayer de lui trouver aussi une couleur A+ David Full : https://www.astrobin.com/full/394050/0/?real=&mod= 200% NGC5985 : https://www.astrobin.com/full/394050/B/?real=&mod= 200% NGC5982 : https://www.astrobin.com/full/394050/C/?real=&mod= 200% NGC5981 : https://www.astrobin.com/full/394050/D/?real=&mod= Edit 20191227 Merci Martin pour ta couche couleur. Origin color : http://www.astrosurf.com/topic/107937-ngc-5981-5982-et-5985/?fbclid=IwAR3FiiflcCXyDDB6_RSneMBofzSM_pOtkTCwnxMi9L0WTqRwxNugM9J9Nt0 https://www.astrobin.com/full/394050/G/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/394050/F/?real=&mod=
  17. 2 points
    Je l’avais à l’œil depuis deux jours, une zone active se levait en étant bien visible en lumière blanche au limbe solaire dans son hémisphère Nord. Et, yes, aujourd’hui le 5 mars 2019 un nouveau groupe de taches est apparu. D’après mes estimations visuelles le nombre de Wolf à 13h35 TU était déjà de 13 (trois taches). Croquis réalisé à l'oculaire et colorisé. En outre ce groupe se situe bien en dehors de la zone équatoriale, il n’est donc pas exclu qu’il s’agisse d’un groupe de taches appartenant au nouveau cycle, un magnétogramme le déterminera. Tout nouveau ce groupe n’a pas encore reçu de numéro. Après une période d’accalmie un peu longuette, ça fait du bien de voir du changement. Bon ciel à vous tous Michel
  18. 2 points
    Bonjour, voici ma version de la région d'orion. L'image a été faite avec un Canon 200D + un Canon 200mm L f2.8 ouvert à 3.5. La monture est ma iOptron Skytracker v1.0 Le traitement des 78 poses de 1min a été fait sous siril, puis ensuite Darktable et Gimp. Ca faisait longtemps que j'avais pas fait de ciel profond, ca fait du bien :).
  19. 2 points
    Salut à tous Une petite galaxie au programme cette fois-ci, située dans les Gémeaux. Spirale barrée vue de face, accompagnée de quelques voisines plus faibles et entourée d'un champ riche en étoiles. Très peu de couleurs, mais j'ai réussi à sortir l'essentiel je pense. Données techniques CTA 320 f/d 4 (correcteur Wynne Keller) Caméra ZWO ASI183mm Luminance : 63x150 sec (2x2) Couleurs : R 4x300sec, G 4x300 sec B 6x300 sec à -15°c (2x2) @+ Christian
  20. 2 points
    Des oiseaux "pics-lune" se régalent d'une gourmandise de pain d'épice et de sucre glace. Ils la préfèrent, flamboyante, à tous les croissants du monde. Et puis, cette reine les rend si gracieux au clair de sa lumière! Amitiés
  21. 2 points
    Et oui le court-termisme qui pollue la planète va polluer l'espace, j'adore ce genre de raisonnement !
  22. 2 points
    5 heures de HO avec un ASA 20 de Chilescope. La full est ici. https://www.astrobin.com/full/393967/0/ Toujours impossible de faire une image depuis l'Auvergne
  23. 2 points
    Oui ! C'est bien ce que je disais ! Je m'autocite : Donc, on va renouveller tous les 5 ans une constellation de 600 satellites !!!! Tout va bien ! D'autant (je viens de chercher un peu) que certains acteurs du secteur doutent des arguments de OneWeb pour justifier que leur système n'engendrera pas plus de débris spatiaux ! D'autres signalent que sans question des débris, si ce genre d'initiatives se généralisent, il va devenir difficile de gérer le trafic dans l'espace sans risque de collision important ! Et enfin, autre point que je note, les satellites étant petits, il n'est pas question dans l'immédiat de désorbiter proprement ! Les populations apprécieront les "pluies" de métaux lourds et autres joyeusetés utilisées dans ces technos de pointes ! Donc, effectivement, on a là un acteur qui profite de l'absence de législation pour faire n'importe quoi ! Je note tout de même que certains acteurs du secteur telecom et financier doutent de la viabilité économique du projet. Donc wait and see... et en attendant, polluons joyeusement !
  24. 2 points
    Journal de bord du 5 mars 2019, DLR. La taupe est en bonne santé et a effectué une deuxième séquence de martelage ce week-end. Le pénétrateur a encore essayé de progresser dans un substrat résistant sans preuves évidentes de progrès. L’équipe a donc décidé de suspendre ses travaux pendant environ deux semaines afin de permettre une analyse plus approfondie de la situation et de définir des stratégies pour surmonter ces difficultés. Entre-temps, nous prévoyons d'effectuer pour la première fois des mesures de conductivité thermique sur Mars et commencerons à observer les éclipses de Phobos *, qui traverseront le champ du radiomètre les 5, 6 et 8 mars 2019. Il nous reste encore beaucoup de travail et restons confiants d'obtenir d’excellentes données scientifiques de HP3 et d’InSight! L'exploration planétaire, c'est pas du gâteau ! * Euh ! Y sont cons ces Goths ! Des éclipses de Soleil... https://www.dlr.de/blogs/en/desktopdefault.aspx/tabid-5893/9577_read-1090/
  25. 2 points
    Ben oui y a aussi M46 et M47... Juste un cliché à l'arrache dans les Pyrénées (la latitude Sud ça aide), lu 80/480 sur petite monture SA, canon 1000d 1600 Iso 90 sec de pose c'est tout. C'est un sujet que je referai (en mieux j'espère, mes étoiles ont souffert) l'année prochaine, qui aurait mérité des empilements. On distingue la petite neb planétaire (dont j'ai oublié le numéro) dans M46 Bonne journée
  26. 2 points
    Je suis assez bien placé pour savoir que ces constellations de LEO vont se faire. Les grands projets de la fin des années 90 ont achoppé sur la crise des telecoms, mais aussi car les technos n'étaient pas assez mûres, le marché pas prêt, et surtout les poches des équipementiers (dont Alcatel avec Skybridge que je voyais de l'intérieur) étaient vides après les acquisitions de la "bulle" (qui n'en était pas une, il n'y aurait pas eu MCI worldcom, le secteur aurait pris une toute autre tournure), et en plus se mettaient en concurrence potentielles avec les leurs clients telcos. Cette fois ci, tout est en place : - Le marché à besoin de bande, toujours plus de bande (VoD, streaming, YouTube, youporn et le reste) - Les groupes impliqués ont bien compris que 50% de la valeur était encore dans les telcos - Les telcos sont leur épine dans le pied, surtout depuis la fin de la net neutrality, merci trump - les bandes sont disponibles en réglementé (Ka et partiellement V) et surtout non réglementé (W et surtout optique) - Les technos des optical feeders sont prêtes, les satellites GEO et LEO d'observation tournent déjà en partie en optique - Le coût des lanceurs fond - Et surtout, surtout, surtout, ces nouveaux acteurs ont les poches immensément profondes avec des dizaines de MdUSD à investir. Des lancements, hors Oneweb, ont déjà été faits pour les trials. On va avoir une période de consolidation, des acteurs vont mutualiser, mais il y aura 3/4 consortium qui iront au bout. Je ne peux pas épiloguer là dessus, les NDA sont systématiques, mais c'est un gros truc, et avec beaucoup de pognon pour répondre à Tournesol. Du vrai, du cash, et qui se renouvelle. J n'avais pas vu cela depuis la fin de la bulle en 2001. Mais bien sûr rien en Europe hors équipementiers.
  27. 2 points
    ça plus montage que vraie photo, mais :
  28. 2 points
    Mais ça a des effets mesurables en terme de décalage spectral. https://fr.wikipedia.org/wiki/Expérience_de_Pound_et_Rebka?fbclid=IwAR2RqekYRf-5kxrPrb4RxRzkL6UlMceYA76_Ejbyq8dK5amw7gDuGC7yp20
  29. 2 points
    Incroyable, phénoménal, inimaginable, 16 mois, vous vous rendez compte ?, c'est inconcevable, prodigieux, on pensait la chose impossible et ils l'ont fait, des surhommes, oui c'est ça, des surhommes Et sérieusement Michel, elle est très belle Bonne journée, AG
  30. 2 points
    Merci Vincent pour ton souhait d'un bon ciel et de ton clin d'oeil ! Michel, Je ne pourrai rien faire avant dimanche... Mais le mois de mars est loin d'être terminé. Je vois bien une planète Mars au printemps 2019 maintenant. On y croit. Bonjour Sauveur, ta venue est sympathique ! Bonjour Paul, Ton image brute est bien convenable et si tu en as quelques milliers, ça peut bien rendre. Par contre si c'est à l'échelle 100%, tu me fais peur pour la focale ! Lucien
  31. 2 points
    C'est peut-être ça la grosse astuce du politique : refiler au privé ce qui ne sert à rien tout en coûtant les yeux de la tête...
  32. 2 points
    Oui.. un peu comme le très haut niveau de ta délicatesse habituelle on va dire. Bien sûr tu feins de ne pas remarquer le smiley. ... Je parlais du newspace, pas du tout spécifiquement de Musk. C'est un constat. Le marché des constellations de satellites va s'assécher très vite... et ensuite ? Ben les agences et l'argent du contribuable contineront à alimenter majoritairement le spatial.
  33. 2 points
    La livraison de Roman T Que de cratères, que de cratères…
  34. 2 points
    Peut-être ceux qui réfléchissent un peu .. Dans son acception originelle, la notion de "New Space" désigne l'utilisation commerciale de l'espace par des entreprises privées, depuis le lanceur jusqu'aux satellites, sondes ou stations spatiales, l'essentiel sur fonds privés, le tout devant s'étendre aux domaines jusqu'ici réservés aux acteurs gouvernementaux, tels que le vol habité, la recherche scientifique ou l'exploration spatiale "beyond". On en est encore très loin !!!!!!.. Car avec l'envoi de constellations de satellites en orbite terrestre par OneWeb avec des Soyouz à Kourou, le "New Space" reste encore tout juste, et avec difficultés, dans les limites qu'exige un juste retour sur investissements. C'est à dire forcément restreint à un type d'activités pouvant être rentable. Et encore.. OneWeb principalement financé par SoftBank de Léosat soutenu par Sky Perfect JSAT peine à convaincre les investisseurs. Lire S. Huet plus haut. En 2018, nombre de projets privés ne se sont pas concrétisés, faute d'investisseurs. Les acteurs traditionnels de l'espace reviennent en force. https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/0600471093645-bug-de-croissance-pour-le-new-space-2236716.php Extrait : L'effervescence du New Space est-elle en train de retomber ? Les projets issus de l'arrivée de nombreuses entreprises privées dans le spatial tardent à se concrétiser. Dans le secteur, on évoque une possible « courbe de Gartner » : après une envolée, la courbe plonge avant un tri et une reprise de croissance. Les projets se multiplient toujours, mais les financements commencent à caler, faute de savoir qui seront réellement les clients de ces nouvelles capacités… Aux Etats-Unis, sur des dépenses spatiales de 50 à 60 milliards de dollars, le New Space représente entre 2 et 4 milliards.
  35. 2 points
    tu es sympa! une version plus colorée, si cela ne te derange pas?
  36. 2 points
    Télescope Cassegrain + barlow Antares 1,6x + ASI120MC. 6 sers de 1500 à 2500 images. 300 à 500 images retenues avec AS2, traitement sous Iris de la couche rouge. Taille 80%.

    © V.Leroy

  37. 1 point
    Bonjour à tous!! On vous présente maintenant cette grande et belle galaxie NGC1232. Elle est située dans la constellation de l'Éridan à environ 60 millions d'années-lumière de la Voie lactée. La galaxie satellite, plus petite est NGC1232A. La galaxie est dominée par des millions d’étoiles brillantes et de poussières sombre, pris dans un tourbillon gravitationnel des bras spiraux tournant autour du centre. NGC1232 interagi de manière complexe avec sa petite voisine. cette interaction semble laisser quelques traces dans les bras spiraux qui semblent « tordue ». C'est probablement du aux effets gravitationnels avec NGC 1232A qui gravite autour. Remarque de notre part: En suivant un axe passant par le centre des deux galaxies, on arrive rapidement a un minuscule amas de galaxies, en bas a gauche. Nous n'avons aucune preuve, mais il y a peutetre la trace d'un arc gravitationnel sur le coté droit de l'amas. C'est limite, et nous n'avons pas trouvé d'image vraiment plus profonde que la notre et plus résolue avec la présence de cette amas... Si des fois l'un d'entre vous a d'autres informations, ne pas hésiter à le dire. Maintenant le coté technique: Le coté technique: Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili. Temps de pose: Couche L en 10h45mn. Couche R, V et B en 1h15mn par couche. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.4 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.4 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 1.9sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres LRVB ZWO avec la roue à filtres de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Voici l'image, la full comme toujour via clic sur l'image elle meme puis les fenêtres Astrosurf: Bonne balade à tous!!! Amitiés a tous, et bonne astro! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  38. 1 point
  39. 1 point
  40. 1 point
    Bonjour, Et oui certains amateurs, donnerai bien des leçons au "pro" au vu des contraintes, du budget et du matériel que nous utilisons. Mais bravo à notre ami qui n'a pas lâcher la rouge depuis tous ce temps. Allez je te nomme le "roi de Mars" Bon ciel planétaires & lunaire
  41. 1 point
  42. 1 point
    J'arrive à 0.02 s si on ne prend en compte que l'effet dû à la RR pendant 7 mois de voyage à 50 000 km/h. On est dans les clous
  43. 1 point
    Pour quelqu'un qui voyage à 50.000 km/h, donc à 13.889 m/s, donc à 0,000.0463 c, le facteur de contraction du temps fait environ 1 - 1/milliard. Donc la différence de temps est égale à un milliardième de la durée totale du voyage. Si par exemple le voyage dure un an, la différence de temps est d'un milliardième d'année, soit 0,03 s. ----- Ah, Tournesol a posté un poil plus vite. J'ai utilisé le même algorithme que lui, notamment le calcul de ½ (v/c)², et si j'ai un résultat différent, c'est parce que j'ai pris la vitesse donnée par Pulsarx dans son premier message qui est nettement plus élevée (et une durée totale plus longue).
  44. 1 point
    Superbe David ce groupe de galaxies NGC 5985 est magnifique Je suppose que maintenant tu cherches un généreux donateur En plus, si tu les fais 4 par 4, on va gagner du temps Bonne journée, AG
  45. 1 point
    Daniel, j'aime beaucoup ton travail sur Mars et ses sondes, mais franchement, là c'est tellement péremptoire..... Que tu n'apprécie pas l'approche de Musk, c'est acté et justifié pour une certaine part, mais pas sur toutes les approches techniques qu'il met en œuvre. C'est acté comme pour d'autres d'ailleurs, tu n'apprécie pas le bonhomme, tu en a le droit. Prétendre par contre que ceux qui considèrent l'approche de Musk comme des gens qui ne réfléchissent pas, c'est, comment dire, juste ...... insipide pour ne pas dire pire (et je te prie de m'en excuser)... Faudrait que je remette la main sur les commentaires et échanges que nous avions eu concernant l'appropriation que l'on peut avoir en tant qu'individu des textes philosophiques, on est dans la même façon de lire la forme des choses, alors que l'important c'est le fond. La question économique est au cœur des préoccupations des investisseurs, ce qu'est Musk, mais ce n'est pas lui qui est au cœurs des choix techniques, il ne fait que surfer sur une vague technologique lui permettant d'avancer politiquement et économiquement les profits de son entreprise. C'est un libéral, et son client (et je répète : client), c'est la NASA. Il ne vole pas ses contrats, et la bataille est rude avec ULA. La preuve dans les batailles que certains considèrent comme geignardes sur l'obtention des marchés à l'international. Ce gars n'est pas un philanthrope, c'est un pragmatique. Son approche, c'est de faire rêver les contribuables qui élisent les politiques qui ouvrent les marchés gouvernementaux au entreprises privées. Il est juste assez malin pour se placer en tête des entreprises qui décrochent ces contrats. Alors certes, toi et moi et autres rêveurs scientifiques, on se lamente du temps que prend l'organisation et le montage d'une mission d'exploration de Mars, d'Uranus et de Neptune, mais maintenant, on a changé d'époque, un gouvernement a lui seul n'est plus capable de financer un vecteur d'envoi d'homme dans l'espace. La vraie question à se poser, c'est pourquoi il faut en passer par le privé pour réaliser cet objectif. Ben cette question, Musk ce l'est posé suffisamment tôt pour être le premier à envoyer un véhicule habitable vers l'ISS (même si cette dernière est une plateforme de moyens, et pas un labo d'expérimentation scientifique). L'intérêt économique, il n'est pas à la colonisation de Mars, il est a avoir les moyens de fournir des services spatiaux accessible au plus grand marché mondial, celui de l'internet en particulier (même si on peut en penser beaucoup de mal.... Ce n'est pas une question de ressources, c'est une question d'intérêt du public prêt a payer pour cela. Et ça, ça passe par la démocratisation des marchés spatiaux, n'en déplaise a Sylvain Huet, qui a le droit d'avoir tord, lui aussi....
  46. 1 point
    @Loup Lunaire J'apprécie ta "vision plus philosophique" de l'Univers !
  47. 1 point
    Voui mais non Super... ou tout du moins, il y'a encore place pour une interprétation moins tranchée.Pour la révolution de l'information je te donne raison 100% ( ce qui je le sais, te fera passer une bonne nuit ) mais pour la nouvelle frontière, y'a match comme on dit... Je ne prétends être un égue_gégé...un exzégé...merde à la fin! un exégète de "2001", et a fortiori des créateurs de ce chef-d'oeuvre, au motif que la grande affiche du film a trôné quelques années dans ma piaule d'étudiant et que j'ai le 33 tours ( les vieux comprendront ) où qu'i y'a "alzo s'prrââreu Zaratoustrâ" et "Le beau Danube bleu" mais quand même...( et qu'un frère aîné m'a intoxiqué avec la SF et la conquête de l'espace...= merci pour le réveil en plein nuit de juillet 1969) J'ai lu une autre interprétation qui ne m'a pas paru dénué de bon sens, et qui évoque une autre piste, ne serait-ce que parce que la dernière partie du film est nettement moins triomphale pour l'Homme ( et pas uniquement parce que Hal nous fait une crise d'identité et a pété les plombs). Kubrick visionnaire sur un espace qui en fait n'est pas un environnement propice à l'humanité, un espace dans lequel il est ballotté comme le jouet de forces qui le dépassent, un espace tellement gigantesque qu'il n'en maîtrise rien, sûrement pas le temps., on peut le concevoir tout autant . Ses peurs viscérales, dont celle évidente de mourir, sa finitude sont autant d'obstacle pour l'Homme à une expansion raisonnablement réalisable, avec des moyens qui même de haute technologie apparent , restent dérisoires hors du berceau natal et vers un infini inconnu par essence. Kubrick ne fait pas vraiment emprunter à Dave les sentiers de la gloire, un héros qui finit par se métamorphoser et qui doit quitter son enveloppe charnelle d'adulte ( une note d'espoir pour une humanité qui a quand même de l'avenir? Peut-on y voir un avertissement? L'espace n'est pas une prochaine frontière ainsi qu'on le croit à l'orée du touchdown en Tranquillité. On peut faire confiance à Kubrick l'iconoclaste, le détricoteur de l'Histoire officielle pour nous livrer une épopée à double lecture possible. Il le disait dans une entrevue , en substance: "avec 2001 ,j'ai voulu créer une expérience qui contourne l'entendement" ( je vous le fais de tête!) Jusqu'où va le contournement, sans sur-interprétation???? Amitiés
  48. 1 point
    Ho pute borgne, et moi qui croyais que c'était Nietzsche qui s'était inspiré de Strauss, lui-même payé par Stanley Kubrick pour composer de la musique de films, mince j'y étais pas !
  49. 1 point
    Oui.. mais comme ils disent au Vatican : "Pas besoin de verser dans la genèse pour l'abbesse"..
  50. 1 point
    Un orthoscopique Abbe de marque Secretan. Il m'est envoyé pour voir si on peut le remettre en état. La colle des verres s'est solarisée. Un rapide examen du verre d’œil fait plaisir, c'est très homogène. Ça vaut qu'on s'y intéresse. Pas de traitement AR, mais pas grave, ce n'est pas nécessaire pour le piqué d'un ortho.