Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 04/21/19 in all areas

  1. 11 points
    Voila encore un essai sur la géante ou le seeing annoncer par météo blue etait de 5 /4 avec du vent a 25 km/heure alors que ventusky.com annonçais un vent en haute atmosphere a 55 km/heure j'ai sortie aussi le C11 mais au vu des image du debut il est rester au frais pour rien image du debut même pas exploitable pour du detect a moins d'avoir un satellite de juju qui se crash J'etait un peu dégouter du reveille a 3 heures 20 pour ca et vu que j'etait réveiller j'ai espérer une accalmie qui a fini par arriver mais c'est pas folichon C8 ir 640 adc pierro et 224mc sur le C8 Asi3 et astrosurface La couleur ir cut voila c'est repartie apparemment pour une semaine bof bof pour le temps surtout pour l'astro Bon ciel et merci de la visite bonne fêtes de paques
  2. 8 points
    Une animation du 15 avril 2019 entre 08h09 et 08h31 TU. Beaucoup de détails remarquables soulignant le GNV et l'Oval BA.
  3. 7 points
    Bonjour à tous Une image de plus de ce trio mais qui, en fonction du matériel utilisé, nous offre une vision à chaque fois différente. Ma version c'est un grand champ que j'ai tout de même réduit de 50% ! canon 5dmk2 - epsilon 180 (ouvert à 2,8) - 21 images à 800iso et 300s - mach1 - sans autoguidage, sans flat, sans offset, sans dark traitement IRIS pour le prétraitement puis Photoshop pour l'aspect esthétique Pat
  4. 7 points
    Bonjour, dans des conditions assez hard (vent violent et ciel voilé) une animation sur ~5h Un petit gif ralenti (en fait c'est sur une prise de 2s à environ 100i/s) vous donne une idée du vent Paul
  5. 6 points
    51/5000 Voici l'une des meilleures images pour vous faire une idée:
  6. 5 points
  7. 5 points
    Bonjour à tous, Pour une fois, n'est pas coutume, nous avons pris le temps de finalise cette image montrant le couple HFG1 et Abell6 avec les nébuleuses en fond de ciel. C'est un couple assez spectaculaire, et assez rarement imagé. Stephane Zoll a réalisé une image de cette ensemble, il y a quelques année. Voici le chemin de son image, avec toutes les explications sur les objets: http://www.astrosurf.com/zoll/images/HFG1.html Personnellement, je suis un peu déçus par le fond de ciel. Le site du T500 soufre de l'augmentation de la pollution lumineuse année apres année. Il y a encore de quoi faire, il ne faut pas etre pessimiste, mais la réalité est la. C'est un champ dans le grand Nord (delta à +65°), qui se trouve au dessus du village de Blauvac depuis l'observatoire… et biensur l'éclairage public y est permanent. C'est la camera grand champ qui est en service pour cette image. Vivement les nouvelles cameras avec les grands CMOS Sony (IMX455 par exemple, mais il y a plus grand) qui permettrons de ne plus avoir a choisir entre échantillonnage et grand champ, et changer la camera:-). Comme d'habitude les informations techniques: Telescope JANUS Nord. Lieu : Observatoire des Engarouines. Temps de pose: Ha en 17h00mn. OIII en 16h00mn. Poses élémentaires de 20min. Télescope de type Deltagraph de 500mm de diamètre FD 3 Echantillonnage de 1.2 sec d'arc par pixel. Camera Moravian G4-16000 avec roue à 5 filtres. Filtres Astrodon Ha et OIII de 5nm. Motorisation MCMT32 Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Et maintenant voici l'image. La full est observable en cliquant sur l'image elle même. La version en négatif haut contraste couleur: Comme toujour, en espérant vous voir réagir en se Week-end de chasse au œufs en chocolat:-) Amitiés a tous, et bonne astro! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  8. 5 points
    bonjour, résultat de la sortie d'hier soir, 65 poses de 50s a 1600 iso ( canon 1300d) sur sw 150/750. ca manque un peu de couleurs je trouve
  9. 4 points
    Devant moi, sur le petit parking Del Roque de los Muchachos (2.400m) où nous nous regroupons pour la visite du Gran Télescopio Canarias (GTC) de 10,40m de diamètre, Serge (*) éclate de rire et se fiche gentiment de notre équipe d’amateurs en herbe. «Il fallait venir plus haut, au Sud et à l’Ouest, sous le vent de l’île si vous vouliez observer». De gauche à droite : Jean-Pierre, Huguette, Michel, Philippe, Odile, Françoise. Simon prend la photo – Crédit photo : Simon Lericque. Tu peux te marrer Serge, mais c’est la cinquième fois que tu viens aux Canaries et ton copain Fabrice (*) qui réside ici t’a donné les tuyaux sur les meilleurs sites d’observation de l’île. Venus pour observer, tous les soirs nous voyons dans l’après-midi les volutes brumeuses monter à toute vitesse de l’océan vers les cimes des volcans. En visant au travers des nuages nous attraperons quelques objets dans nos oculaires, mais les conditions ne sont pas au top. En plus, vers une heure du matin les nuages obscurcissent tout le ciel et nous sommes astreints à remballer notre matos et regagner notre gîte de milliardaire à Santa-Cruz-de-La-Palma. Conditions météo déplorables, que nous confirmeront être rarissimes par les astronomes professionnels résidant sur l’île. Cependant, entre les nuages, le ciel est d’une limpidité et d’une luminosité incroyable, nous laissant des conditions d’exception pour nos observations. Nous comprenons pourquoi ce site a été retenu pour y construire le GTC, le plus grand télescope du monde. Comme instrument, nous n’avons pris que le petit Strock 200 que Gervais et Patrick ont construit pour le Groupe des Astronomes Amateurs de Courrières. Nos copains de Magnitude 78 sont venus avec 3 télescopes de 400 et le petit Strock de 250 de Pierre Strock, l’inventeur du télescope de voyage. Je comprends maintenant leur acharnement à construire très gros et très léger. A côté d’eux, nous sommes réellement des petits joueurs. Cependant, même avec un miroir de 200 mm, nos observations seront d’une qualité incroyable. Le miroir, un Kepler pourtant standard y est pour quelque chose, mais la limpidité du ciel reste bien la condition fondamentale et indispensable pour une bonne observation. J’ai quand même réussi à faire dix dessins dans cette expédition : La nébuleuse par réflexion Messier M 78 dans la constellation d’Orion, dimension 8 x6’ d’arc, magnitude visuelle de 8,3, réalisé le 30 mars. Fatigué du voyage et complètement crevé, j’ai eu beaucoup de mal à me concentrer sur ce dessin réalisé avec un oculaire de 20mm et un grossissement de 60 fois. Cette nuit là, j’ai recherché en vain M 93 que je visai par erreur dans la constellation des Voiles. Difficile de se repérer avec autant d’étoiles dans le ciel et où les plus faibles brillent autant que celles qui nous servent habituellement d’étoiles jalons. L’amas ouvert Messier M 93 dans la constellation de la Poupe, dimension 22’ d’arc, magnitude visuelle de 6,2, réalisé le 31 mars avec un oculaire de 20 mm et un grossissement de 60 fois. Ce dessin a été interrompu la brume et je n’ai pas pu le reprendre par la suite tant j’étais frigorifié. Il faut dire que sur notre site d’observation de Llano del Jable, il n’y avait que 4°C, soit une différence de près der 20 degrés avec la température diurne. Il manque toutes les étoiles à l’Ouest et au Sud de l’objet. L’amas ouvert NGC 2477 dans la constellation de la Poupe, dimension 20’ d’arc, magnitude visuelle de 5,8, réalisé le 2 avril avec un oculaire de 15 mm et un grossissement de 80 fois. NGC 2477 est un très bel objet, bien fourni en étoiles et lumineux, avec une forme de Y. L’amas globulaire NGC 2298 dans la constellation de la Poupe, dimension 5’ d’arc, magnitude visuelle de 9,3, réalisé le 2 avril avec un oculaire de 20 mm et un grossissement de 60 fois. NGC 2298 est un petit amas globulaire très lumineux. Son étude m’a fait remarquer une grossière erreur sur le site Internet Wikipédia qui l’assimile à M 79 ou NGC 1904 dans la constellation du Lièvre ; et le plus surprenant une seconde erreur sur la carte Taki n°103 où il est répertorié comme étant NGC 2296. La galaxie Messier M104 également appelée la galaxie du Sombréro dans la constellation de la Vierge, dimensions 9 x 4’ d’arc, magnitude visuelle de 8, réalisé le 2 avril avec un oculaire de 15 mm et un grossissement de 80 fois.. Cette galaxie que j’avais déjà vue à Eygalayes dans l’Obssession 18 pouces de mon ami JiBé me semble aujourd’hui bien petite et faiblarde. Je n’arrive pas à voir au beau milieu la fine bande de poussières noire que j’y avais repérée. Le bulbe est très lumineux mais écrase complètement l’objet. L’amas globulaire NGC 1851 dans la constellation de la Colombe, dimension 12’ d’arc, magnitude visuelle de 7,23, réalisé le 4 avril avec un oculaire de 20 mm et un grossissement de 60 fois. Les Galaxies des Antennes, NGC 4038 et 4039 dans la constellation du Corbeau, dimensions 5,2’ x 3,4’ d’arc, magnitude 11,08, réalisé le 6 avril avec un oculaire de 20 mm et un grossissement de 60 fois. Ces deux galaxies apparaissent comme une tache floue, légèrement déformée en arc de cercle, sans aucun détail intérieur. Les antennes ne sont pas visibles dans l’oculaire. La nébuleuse planétaire du Fantôme de Jupiter ou NGC 3242 dans la constellation de l’Hydre, dimension 25’’ d’arc, magnitude 8,6, réalisé le 6 avril avec un oculaire de 9 mm et un grossissement de 130 fois. Michel et Simon ont vu une bande noire au milieu de l’objet ; pas moi. A l’oculaire aucune structure visible n’apparaissait à l’intérieur de l’objet. L’amas globulaire NGC 3201 dans la constellation des Voiles, dimension 18’ d’arc, magnitude visuelle de 8,24, réalisé le 6 avril avec un oculaire de 20 mm et un grossissement de 60 fois. NGC 3201 est un gros amas globulaire, très lumineux mais sans aucune étoile intérieure résolue. Il a cependant un aspect nettement granuleux. L’amas Oméga du Centaure ou NGC 5139 dans la constellation du Centaure, dimension 36,3’ d’arc, magnitude visuelle de 3,7 fut réellement la grande, l’énorme, la colossale découverte de ma semaine d’observation à La Palma. Il remplissait presque l’intégralité de l’oculaire de 20 mm avec un grossissement de 60 fois. Il était tellement lumineux que l’on aurait dit un globe éclairé uniformément de l’intérieur. Son dessin n’aurait rien apporté d’intéressant. Je me suis contenté de l’admirer longuement et à plusieurs reprises. Devant nos exclamations, Odile nous a demandé de faire une comparaison avec un autre amas globulaire. Nous lui avons montré Messier M13 dans le même oculaire. Cet objet, l’un des plus brillant et plus gros de l’hémisphère Nord, lui est alors apparu comme une simple tache brillante, semblable à mon dessin de NGC 3201 plus haut. Oméga du Centaure était 4 à 5 fois plus gros ! Tous ceux qui me connaissent savent que je ne sais pas dessiner. Pourtant il y a un dessin que j’ai enfin réussi à faire correctement. Le premier! Avec beaucoup de difficultés, il me faut bien vous l’avouer. C’est le dessin de l’étoile Canopus également appelée Alpha Carinae, dans la constellation de la Carène. Canopus, c’est aussi le nom donné à l’une des bombes atomiques françaises à fusion nucléaire. Et vous constaterez que ce dessin est une véritable bombe… Tout est dans le détail et la vigueur du trait… Admirez cet arrondi magistral… Un vrai travail de Maître ! J’ai enfin atteint le Graal du dessin astro. Je suis enfin arrivé à la hauteur des Fred Burgeot ou Serge Vieillard. Il ne vous reste plus qu’à admirer ! Je suis très fier de ce travail !!! (*) Serge Vieillard et Fabrice Morat sont les auteurs de notre bible du dessin Astrodessin – Tomes 1 et 2, éditeur Jean-Philippe Cazard - Axilone.
  10. 4 points
    J'ai voulu profiter de la douceur nocturne, et du passage au méridien de la tache rouge pour espérer pouvoir faire une obs. correcte de Jupiter (prévision de seeing pas trop mauvaise), mais finalement c'était presque meilleur il y a une semaine par -5°C... Donc un premier Jupiter, au T407+ADC à Versailles, rarement stable, même si la sortie d'occultation de Europa était visible, et la tache rouge suffisamment bien contrastée pour être bien visible... pour le reste le dessin c'est plus pour les nuances de ton (bien brun/jaune sur la zone équatoriale) et dire que je suis sorti regarder Jupiter ce matin... et commencer la saison... Nicolas
  11. 4 points
    Bonjour Sauveur, Et bien ça me fait plaisir de voir tes images et de voir Jupiter aussi, car il n'y en a pas beaucoup en ce moment. Tu as du avoir par mal de turbulences et c'est peu dire. Cependant tu t'en sort bien je trouve, malgré l'adversité. Concernant les traitements, ici on ne doit voir aucune différence entre AS3 et AstroSurface V094 : <<<<< est-celle que tu utilises ? >>>>>> Il y aurait une différence avec de relativement bonnes images et des surfaces planétaires/lunaires/solaires assez grandes et bien assez définies. Dans cette version d'AstroSurface il n'y a pas le mode multi-points qui est fort utile ! On va le mettre dans la V095. Sinon pour les autres traitements, il y a de quoi faire...Ondelettes, Crop, Niveaux... Au passage, il y aura des modifications dans diverses fonctions. Parfois c'est du détail. Comme Jean-Pierre qui voulait un quadrillage dans la Méthode 'Rotate' afin d'aider à mettre droit. Si tu as des difficultés ou des suggestions n'hésite pas à m'en faire part ici ou par mon lien. Sinon, c'est vrai que la semaine ne s'annonce pas folichonne. Et dire que j'ai besoins de Vidéos pour la suite... A plus tard, Lucien
  12. 4 points
    Larbucen, Vraiment intéressant ton lien, je ne connaissais pas. ... sinon en HS, les "certifications" au cas où l'on mourrait dans d'atroces souffrances suite à une erreur humaine...... Franchement, ça me gave à la longue. On arrive à un stade où le mieux est de ne surtout rien faire, au risque d'être cloué au pilori en cas de défaillance, voire d'erreur. Dans le genre il faut un BAES dans un plané, c’est franchement déconnant. 2 choses me paraissent essentielles à la sécurité de ces structures : le tissu ininflammable, et la sortie en soulevant la jupe basse. et basta ! Lors de nos séances, j'ai toujours un préalable sur ladite sécurité, avec quelques recommandations d'usage, que le cas échéant on aura le droit de m'envoyer en prison si tout pète et tout crame, et que j’invite les personnes délicates à quitter le navire pendant qu'il est encore temps. J'ajoute que notre bidule de conception et de fabrication maison a été fait avec sérieux et rigueur. Je dis ça au regard des structures mobiles qui ont disparues, de ceux qui ont jeté l'éponge devant ces absurdités, mais aussi des demandeurs trop scrupuleux et sclérosés dans leur pratiques sécuritaires et qui au final m'emmerdent. Faisant ça dans le cadre du bénévolat, je préfère tout simplement partir. Me souviens d'un service de sécurité qui demandait foule de documents sécuritaires qu’évidemment je n'avais pas, en me faisant la morale en cas de catastrophe. Après bien des tergiversations pour accord, la salle ERP qui devait nous accueillir n'avait pas d’extincteur, du bordel devant les issues de secours et pompon, les issues de secours étaient cadenassées.... Un peu de bon sens et de sérieux ferait vivre tout le monde bien mieux, et éviterait les psychoses qui nous rendent vraiment couillons.
  13. 3 points
    Bon Weekend a tous , En attendant un ciel sans lune et sans nuage , je me rend compte que j'ai omis de vous présenter ma capture dans la nuit du 10 au 11 Avril 2019 sur NGC 3953 . Petite galaxie de 6.9' * 3.5' dans la grande ourse . 70 minutes de pose total de 2 minutes unitaire . Prétraitement Prism et finition sous PS6 . Setup habituel : SC8 edge / Atlas EQ6 / Imageur Atik414 / Guidage en // lunette 60*220*2 ZWO 224C .
  14. 3 points
    un essai sur m81 & 82 malgré la lune d'hier du coup manque un peu de rouge sur m82 enfin je suppose que c'est du a sa. 41x180s + 40darks Ts optics 80/500 sur azeq6 Canon 700Da autoguidage 66/400ed (240) + réducteur 0,6x avec risingcam imx178 Siril + photoshop Image cropé pour limité le gradient
  15. 3 points
    @eddie: Merci pour ton message! @Larbucen: On continue de faire notre possible:-). @candrzej: oui, il y a encore de quoi faire. j'aimerai quand meme le moderniser un peu. Avec le temps quelques éléments mériterai une rénovation, une amélioration. Mais bon, ca viendra:-). @polo0258: Merci polo! @ALAING: Tout est relatif:-). J'ai un ami qui me dit souvant que tout ce qui est au dessus de Lion, c'est le Nord:-). Pourquoi ne pourrais tu pas réaliser de grand temps de pose?... C'est meme ce qu'il y a de plus facile a faire, car le champ est toujour le meme. Et biensur Merci!! @Cédric Perrouriefh: Oui, je l'avait découvert avec l'image de Stephane, et c'était dans la liste des champs pour Janus Nord depuis. L'occasion c'est présenté à l'automne dernier. @tom: Avec des NP c'est rare. Merci! @Nicolas Outters: Merci Nicolas pour ton tres sympathique message! @jeffbax: Oui, elles sont assez spécial surtout en couple dans le meme champ. Merci! @PATRICEM33: Ce renouveler sur le Nord est quand meme plus difficile:-). On a encore pas mal de champs assez exotique a faire en hiver, mais c'est la meteo qui ne suis pas… Quand au coté Sud, la, il y a du boulot:-). Merci! @siegfried_M31: Oui, c'est possible en particulier sur les étoiles "rouges"... le Ha est quand meme assez fortement amplifié par rapport à l'OIII, c'est la conséquence. Bon, on pourrait filtrer un peu les étoiles rouge.Et Merci de ton avis!!! @JB Gayet: Belle description!! @FranckiM06: Oui, dans ce type de champ, On aime bien montrer une version négative haut contraste, ou on laisse un peu de coté le coté belle image, pour aller vers les informations faibles. @Daniel B: Oui, meme avec des filtres tres serrés, toutes pollutions lumineuses se traduit par une augmentation du fond de ciel, ce qui contribue à limiter la détectivité sur les objets faibles. Le meme telescope sur un site avec un ciel bien plus noir, se verra réaliser des images avec un gain d'un facteur 2 facile sur le fond de ciel. C'est énorme au final sur le rapport signal sur bruit. Ca fait toute la différence. C'est dommage, mais bon on est bien d'accord, il y a encore de quoi faire:-). @Nirep: Merci pour le petit mot!! @guillau06: C'est un champ assez "amusant" je trouve:-). Encore une fois Merci à tous!!!!! Amitiés a tous, et bonne astro! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  16. 3 points
    Y a plus qu'à les ramasser à la petite tuyère.
  17. 2 points
    Bonsoir à tous les amis du ciel et des étoiles. Après pas mal d’hésitation, je partage avec vous ces 3 images de galaxies du printemps. Elles ont toutes été réalisées avec un CN212 en configuration Newton. A peu prés deux heures de poses sur A7S pour chacune d'elles. J'ai eu pas mal de difficultés avec le traitement du fond de ciel (beaucoup plus qu'avec ma TSA1O2 et son réducteur) je ne sais pas si cela est du à mes flats, ou à mes darks... ou bien encore à l'absence de dithering. En plus, j'ai du cropper pas mal car le vignettage ainsi que la coma sont fortes avec le plein format , malgré l'utilisation du correcteur Paracorr. Voili-voilou, je vais passer au dithering pour le prochain test. Les fulls et le détail de chacune des images sont à voir sur ma page Astrobin: https://www.astrobin.com/users/Eric_Mazaleyrat/ Voici donc dans l'ordre M106, NGC4565 et M64
  18. 2 points
    Salut à tous, Avec un peu de retard : Christian
  19. 2 points
    J'ai enfin terminé de traiter ma série du 14/04 ... notez bien que j'ai le temps, il fait moche ! Bon le setup est le même que pour ma balade lunaire du 12/04 : C11, filtre 23A, barlow, ASI178MM Dans l'ensemble je vous recommande les fulls ... morceaux choisis En entrée Tycho, ses rayons et son piton central A moins que vous ne préfériez Plato sur son lit de craterlets En plat, Copernic et ses ejectats Ensuite je vous propose Moretus sur ses terrasses du soleil Et en dessert, de Longomontanus à Moretus en passant par Clavius Bonne dégustation. Marc
  20. 2 points
    Bonjour, Pour le plaisir de partager et solliciter vos opinions à fin d’améliorer mes photos CP, je vous propose "ma version" de la fameuse M101. Image acquise les nuits du 13/14 et 14/15 avril (lune à 58% et 70%) avec mon ancien Meade Schmidt Newton 10" f/4. Camera ToupCam CMOS (Sony 178), temps d'exposition 350 x 60 secondes, soit 5h50m en total. Traitement: DSS, Siril (reduction gradient et deconvolution), Registax (bilan couleurs) et GIMP. Image à 80%: Merci pour vos avis et suggestions , Jacques
  21. 2 points
    La pollution lumineuse et la Lune peuvent en effet compliquer énormément la balance des couleurs sur un capteur couleur avec ce type de photos. Sur M82 le célèbre panache rouge relève largement du traitement exagéré, ou d'une combinaison de poses irréaliste avec différents filtres. Quand on essaye de faire un truc à peu près naturel, c'est très léger et plus d'aspect poussiéreux que rouge.
  22. 2 points
    Bonjour. Une fois n'est pas coutume, j'ai inversé mes optiques ... avec du bricolage du type "bande adhésive" pour : - Adapter la caméra sur la lunette ( d'origine en coulant 24.5 mm ) - Adapter l'oculaire réticulé éclairé sur le téléobjectif ( ! ) pour le guidage. --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Caractéristiques du matériel / prises de vues : - Monture : Takahashi EM10 - Optique : Lunette Mizar D =68 mm / f = 600 mm ( f/d ~ 8.8 ) ... utilisée normalement en tant que lunette guide. - Caméra : ZWO ASI 294MC Pro Color ( Capteur de 19.2 x 13.1 mm, Refroidie ) - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP - Suivi : "manuel" avec Téléobjectif Sigma f = 400 mm ; f/D = 5,6 ; D ~ 70 mm + oculaire réticulé éclairé. - T° caméra : - 10 °C - Réglages caméra : Gain 400 ; Rouge 52 ; Bleu 87 ; Saturation +10 - Traitement : DOF + Gimp + Photoshop Element 8. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 1°) Premier essai. ( 20/04/2019 ) ... ... juste après le coucher du soleil ( ~ 20h20 ) et juste avant que la Lune ne se lève ( ~ 21h40 ). - Lieu : Depuis mon balcon. - Mise en station : Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + un rapporteur fixé à la barre du contrepoids ( pour la "hauteur" ). - Prises de vues : 1x 150 s + 1 x 200 s + 1 x 300 s ( --> 10 min 50 s au total ). * Plein champ ( ~ 1.9° x 1.3° ) : On voit le phénomène d'ampglow en bas à gauche ("blanc" ) et en haut à droite ' "noir" ). Remarque : Pour les "Flats", j'ai pris ceux effectués par le téléobjectif ... ce qui n'est clairement pas "top". * Deux crops : ¨
  23. 2 points
    Bonsoir, plus d'un mois depuis le dernier message. J'ai pas mal avancé depuis. D'abord j'ai construit une machine. Je m'en sers en ce moment pour aplanir le dos du premier miroir. Pour ça j'ai je me suis fabriqué un outil avec 3 disques diamantés (achetés 2,85€ les trois au supermarché !). C'est sacrément efficace, ben mieux que le carbo avec lequel on passe la moitié du temps à nettoyer et à en remettre. La machine en action : ça fait du bruit mais mais avec un casque sur la tête, c'est plutôt confortable. Je laisse tourner. De temps en temps je modifie un peu le déport pour ne pas créer de sillon. Je peux même écouter une émission de radio en podcast ou faire autre chose en surveillant d'un oeil la machine. J'en ai profité pour commencer à construire un sphéromètre. Au départ, ça avance vite, mais les derniers creux sont longs à atteindre. Il faut dire que ces disques bruts sont particulièrement irréguliers. Voici l'évolution, d'abord au carbo 80 puis avec l'outil diamant. Finalement au bout d'un peu plus de 4h, j'arrive à ça : La grosse partie on dépolie au centre est particulièrement profonde (au départ 0.7mm, il en reste 0.1 ou 0.2), je ne suis pas sur d'arriver à la faire disparaitre complètement, mais ça ne me parait pas très grave vu la surface. Si j'avais été plus malin, j'aurais choisi ce côté pour la face optique, ça m'aurait fait moins de travail. Encore un peu de boulot, je suis presque au bout du dos sur le disque numéro 1. Côté optique, j'ai creusé à peu près 3,5mm au disque diamant monté sur perceuse sans fil. Je vise une flèche de 8,3mm pour un f/d=4,5.
  24. 2 points
    C'est qui Lucien29 ? Un breton ?
  25. 2 points
    une version revue..... J'ai eu difficulté d’éliminer le gradient avec SIRIL et je suis passé par un calque en GIMP.....légère convolution avec Fitswork....réglage des couleurs avec Registax....et voilou:
  26. 2 points
    Superbe animation Paul l'idéal serait d'occulter le disque du soleil
  27. 2 points
    il n'y a plus qu 'a faire la demande au ministre des finances ! polo
  28. 2 points
  29. 2 points
    c'est expliqué ici Polo : https://www.lesnumeriques.com/appareil-photo-numerique/sony-rx10-iv-p41081/test.html
  30. 2 points
    La dernière mise à jour confirme que le test de précharge a été concluant dans le sens positif, et il était finalement prévu d'enchainer rapidement la tentative de forage à "Kilmarie" , située très proche du forage précédent (80 cm) à "Aberlady". Ce deuxième forage, quasiment au même endroit, résulte du fait que les opérateurs du rover n’étaient pas certains d’avoir collecté suffisamment de matériaux pour les analyses des labos CheMin et SAM sur le site "d’Aberlady" (ce qui semble avoir été démenti ensuite par l’image de la pile vidage de matériaux au sol). Je cite Abigail Fraeman (géologue planétaire) : "Nous espérons donc pouvoir avoir davantage confiance en la quantité d’échantillons que nous collecterons à "Kilmarie"". HAZCAM AVANT -19 AVRIL 2019 (SOL 2382) : La position du forage est désignée par le test de précharge Contexte général et position du rover au 20 avril 2019 (sol 2383) - image de Sean Doran : Par ailleurs, je cite Abigail Fraeman : "Le rôle de "scientifique des propriétés de surface" (SPS) a été défini lors de la planification d'hier et d'aujourd'hui. L’une de mes responsabilités en tant que SPS est d’aider à déterminer si le terrain sur lequel Curiosity est garé est stable L’une de mes responsabilités en tant que SPS est d’aider à déterminer si le terrain sur lequel Curiosity est garé est stable. Le bras de Curiosity est si gros et si lourd que son déplacement provoque le déplacement du centre de gravité du rover. Si Curiosity n'est pas stationné correctement, déployer le bras pourrait déplacer par inadvertance le rover entier d'environ 1 tonne, ce qui pourrait endommager le matériel. Hier, nous avons déterminé que Curiosity s'était garé sur une surface plane et que cinq des roues étaient fermement en contact avec le sol. Cependant, la roue avant droite semblait être placée sur un très petit rocher (~ 2-3 cm) qui se trouvait juste au milieu de la roue. Nous avons eu beaucoup de discussions sur les risques de dérapage du véhicule et sur le fait de savoir si nous pensions que le rocher sur lequel nous étions posés pourrait se déplacer. Forts de notre expérience de test de situations similaires sur le terrain de simulation de Mars au JPL, et de notre connaissance des propriétés du terrain autour du rover, nous avons décidé que le risque de dérapage était très faible et nous avons donné le "OK" pour poursuivre les activités du bras. Les images prises avant et après le test de précharge hier ont confirmé que nous n'avions pas bougé et que notre évaluation était correcte. FIN DE CITATION Quand Abigail Fraeman évoque les difficultés engendrées par le poids du bras robotique (surtout de la tourelle porte-outils) et son déploiement, on peut la comprendre au vu de cette image :
  31. 1 point
    Mignonne cette petite 2903! Nathanaël
  32. 1 point
    Sympathique image de ce couple célèbre Bon, on peut pas te dire si c'est dû à ça, vu que tu ne nous donnes aucun renseignement Le traitement est correct, le suivi aussi mais effectivement il y a une carence de rouge. Mais peut-être que la présence de la Lune n'arrange pas les choses. Bonne soirée, AG
  33. 1 point
    Salut Polo c'est sympa bon j'ai tenter encore une semaine de mauvais temps faudra patienter Bonnes fêtes et bon ciel Merci Jacques pour ton soutient Joyeuse Pâques et bon ciel Merci Severin oui le logiciel de Lucien est très utiles bon ciel Bonjour Olivier merci de ta visite et des mots très sympathique et encouragent Joyeuse Pâques et bon ciel
  34. 1 point
    Très beau esquimau dans ce grand champ étoilé 👍 Bon weekend, Jacques
  35. 1 point
    voici une de mes images
  36. 1 point
  37. 1 point
    magnifique spectacle ! merci du partage ! paul
  38. 1 point
    Un bel eskimo perdu dans cette immensité étoilée Mais . . . il lui manque un peu de rouge à mon goût. Bon dimanche, AG
  39. 1 point
    pas mal du tout et très bon choix de cible
  40. 1 point
    Merci les amis d'etre passe par ici. Oui, j'aime bien cette galaxie a anneau polaire et elle se trouve a 45 millions AL de nous. J'essaierais d'ameliorer mon traitement en ayant plus de couleur mais deja au depart, je shoote avec un apn non defiltre donc je ne suis pas du tout avantage donc c'est plus dur d'avoir de bonnes couleurs. Franck
  41. 1 point
    En fait tout dépend où se situe le Tilt : dans l'instrument ou la caméra ou les deux? - avant de toucher à l'instrument, il faut déja que le capteur soit bien orthogonal à l'axe optique. c'est le problème avec les grands capteurs en particulier, car les tolérances de fabrication sont telles que même le silicium peut avoir un peu de tilt par rapport au boitier du capteur. Idéalement, il faudrait le faire au laser par rétroréflexion, mais sur le ciel on peut le voir "facilement" aussi en tournant la caméra : si le tilt reste au même endroit sur l'image (=au même endroit sur le capteur, il tourne avec la caméra) alors le capteur est tilté (=incliné). alors il faut régler le problème au niveau de la caméra. Si on ne le fait pas on aura un problème de tilt à chaque fois qu'on change d'instrument ou si on tourne simplement la caméra pour changer le cadrage. Donc les vis de réglage de tilt incluses sont une bonne idée. Par contre si le capteur est bien d'équerre et qu'il y a du tilt, c'est au niveau de l'instrument qu'il faut jouer. si on réglait au niveau de la caméra, on tilterait le capteur pour compenser le tilt de l'instrument. Là encore on aura des problèmes de tilt en changeant d'instrument ou en tournant la caméra. Bien sur si la caméra est montée fixe sur un instrument sans possibilité de rotation on peut tilter le capteur pour compenser le tilt de l'instrument, mais bon ça marche dans une certaine mesure seulement. Car bien sur si tout est un peu de travers on va avoir d'autres soucis avec la correction en bord de champ (coma, astigmatisme...)
  42. 1 point
    tu peux te laisser tenter , tu ne le regretteras pas!!!! je penses que je vais revendre une partie de mon ancien matériel photo
  43. 1 point
    AIRWOLF BRESSER MESSIER AR90/900 SONY ALPHA 3 + BARLOW X1.3 TAKAHASHI
  44. 1 point
    merci hamilton ! c'est vrai qu'il y a de quoi se promener!! thank's david ! ici c'est plus pour ces cratères que pour la résolution ! merci ! tu vois , on regarde pas assez ces clichés , car au traitement je n'en avais vu aucun ! merci jacques ! c'est le ciel qui décide ! polo
  45. 1 point
    C'est sûr qu'il faut avoir la passion des belles optiques pour comprendre notre démarche. Nous essayons de comprendre les techniques optiques des anciens opticiens. Quelle sortes de verres ont été utilisées?Quelles puissances optiques?Quels vernis sur les verres?....... Mais je comprends que pour les gens non initiés un "morceau de verre" transparent ressemble autant à un autre.Pourtant, c'est là tout le secret de l'optique!
  46. 1 point
    https://www.astrobin.com/400414/0/?real=&fbclid=IwAR32CcwORNDCnxEKDdh1XCFv2EhjDwYQSJLtPuzw-dYnJh4ecHqZ3xaauWM&nc=collection&nce=801
  47. 1 point
    Ah ! c'est donc toi pour les nuages hier soir, alors qu'ils annonçaient clair ?? Je plaisante, acquisition au top, régale-toi bien !
  48. 1 point
    Je ne crois pas avoir vu cette vidéo par ici.. sinon mille excuses. Superbe résumé de près de 20 ans d'une fantastique mission :
  49. 1 point
    Voilà une petite Clavé
  50. 1 point
    Le grossissement résolvant est au sens strict le grossissement pour lequel on voir le pouvoir séparateur. Si le pouvoir séparateur de l'oeil est 1', le grossissement résolvant est D/2. Si le pouvoir séparateur de l'oeil est 2', le grossissement résolvant est D/1. Du moins si on admet comme pouvoir séparateur du télescope la formule 120/D, qui est vraie en l'absence de turbulence et pour un télescope parfait. En pratique, le pouvoir séparateur risque d'être un nombre plus grand, surtout à grand diamètre (à cause de la turbulence), donc le grossissement résolvant risque d'être plus faible que le D/1 ou D/2 théorique.Mais ndesprez a raison : on ne voit rien de plus en grossissant au-delà du grossissement résolvant (on perd même en contraste). Simplement, l'image un peu plus grosse sera plus confortable car les détails seront vus non pas à la limite du pouvoir séparateur de l'oeil, comme c'est le cas par définition au grossissement résolvant, mais un peu plus gros que ça.Un autre paramètre qui entre en ligne de compte est la pupille de sortie : compte tenu des défauts de l'oeil, on a intérêt à observer avec une faible pupille si on veut faire de la haute résolution. Donc avec un fort grossissement (v. "Le Guide de l'observateur", qui préconise de l'ordre de 0,7 mm de pupille je crois).Bref : je pense qu'il faut éviter d'employer ces formules (2,4xD ou D/2 ou je ne sais quoi) telles quelles en faisant semblant d'oublier que ce sont des formules théoriques. En pratique, c'est toujours beaucoup plus compliqué, et le mieux est d'essayer soi même à tous les grossissements possibles.