Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 05/13/19 in all areas

  1. 15 points
    Bonjour à tous, Voici l'amas de coma, abell 1656, situé à environ 330 millions d'années lumière de nous, dans la chevelure de bérénice, et contenant plus de 1000 galaxies! Bien sûr, la plupart des galaxies ne sont que quelques traits plus ou moins diffus, mais on en trouve de remarquables comme une belle spirale vue de face, ngc4921. Deux nuits claires, les 30/04 et 6/05, avec néanmoins des passages nuageux et surtout deux rembobinages du secteur lisse ratés, m'ont quand même permis d'additionner 4h de luminance, 40mn de bleu et 25mn de rouge... cela se ressent sur les couleurs, puisque la couche rouge n'est pas terrible et que j'ai du faire avec elle un vert synthétique... Fwhm 2.6" sur l'empilement, binning 1 en luminance et 2 en couleurs, newton 253/934 et icx814. Images et matériel Nathanaël clic-clic pour la full :
  2. 11 points
    Bonsoir les Astrosurfistes, C'est encore l'autr' louftingue qui fait du ciel profond sous la Lune Mais bon, faut dire que les bonnes nuits sont tellement rares Heureux les lunatiques Donc hier soir, un beau PQ bien haut avec un léger voile nuageux ne m'ont pas impressionné plus que ça J'ai pointé le M809 ( 200mm à F10 ) réducteur 0.5 Optec, roue à filtres et caméra Starlight SXV-H9 sur cette galaxie monobras. J'ai fait 100 prises de 120 sec ( 60 luminances, 20 R et 20 B, j'ai fait un vert synthétique au traitement ) J'avais fait 40 poses de luminance la veille mais le seeing était moins bon et je ne les ai pas utilisées. Traitement Astroart avec flat et dark, DDP, légère déconvolution, synthèse LRGB et fignolage PSP. J'ai aussi découpé les bords à cause de mes étoiles qui partent en sucette avec le réducteur Optec Et ce sera la fin de mon printemps des galaxies Car avant de fermer la boutique, j'ai installé le matos planétaire ( Barlow 2x, barette à filtres, ADC et caméra 224MC ) et j'ai été rendre une petite visite à Juju qui s'élevait au-dessus des arbres 1 seul film de 120 secondes car ça gigotait pas mal Il était 2h52 au clocher du village. Gardé 1500 images et traitement avec ce nouveau soft là . . . comment déjà . . . ah oui, Astrosurface Mais réduite à 80% pour cacher la misère : Et c'est du pur bio, pas du tout trafiqué Mais . . . ça va être chaud cette année, va falloir être là au bon moment Bonne soirée, AG
  3. 8 points
    Bonjour les ami(e)s Les affaires lunaires reprennent...mais ce bon dieu de @%# ! de vent ne nous lâche pas ... Seules vidéos sauvées d'hier soir, 2 petites images pour un trio, toujours au N305/1500 barlow x3 et asi 120MC. En bonus, j'ai repris mes lunes à l'EOS 600D au foyer. Presque au point, collimation pas encore au quart de poil, 25 images empilées. Voilà c'est tout et à bientôt !
  4. 7 points
    bonjour à tous et à toutes ! retour du beau temps ici dans le nord , avec un vent de nord est ! voici quelques vues faites le 11 mai avec un filtre ir680 à cause de la turbulence ! CFF 300 f/d de 20 asi 178mm Albategnius à 70% : Endymion , hercules et atlas : Stöffler et Maurolycus : bon ciel ! polo
  5. 7 points
    Bonsoir à tous, Je vous envoie une image d'une toute petite nébuleuse planétaire (10x15") qui se trouve dans le Cocher. J'ai fait les acquisitions cet hiver, le 12 Décembre dernier pour être précis, mais je n'ai pris le temps de la traiter que maintenant. Pour cette nébuleuse planétaire rarement observée, j'ai choisi d'utiliser la méthode des poses rapides. Pour cela, l'asi 224MC était montée au foyer de mon SC200 à f/10. Malheureusement après avoir lancé le premier film de 1000 images, le brouillard a totalement envahit le ciel mettant fin à la séance d'observation. Heureusement que cette nébuleuse a une brillance surfacique élevée car je n'ai pu sauvez que 700 images sur les 1000 acquises. Poses de 800 ms et gain réglé à 450. Sélection et compositage avec Siril (pas de dark) et traitement sous Pixisinght. Elle n'est pas bien grosse, mais on perçoit quand même quelques détails sympa. A tenter avec un instrument plus gros et un peu plus de focale. Jean-Christophe
  6. 7 points
    Bonjour à tous, Voici une petite image de la nuit d'hier : NGC 3079, mais surtout le quasar double QSO 0957+561, premier objet identifié grâce à l'effet de lentille gravitationnelle. C'est l'image d'un quasar dédoublée par effet de lentille gravitationnelle. Le quasar se situe à 7,8 milliards d'années-lumière (redshift de 1,41) tandis que la lentille gravitationnelle est générée par une galaxie située à 3,7 milliards d'années-lumière. Les composantes A et B de ce quasar sont facilement accessibles, puisqu'elles sont séparées de 6" d'arc et ont une magnitude d'un peu plus de 17. C11 EdgeHD avec réducteur de focale 0,7 et caméra Atik 4000MM 1h de pose en luminance et 15min par couche R, G et B pour la couleur Traitement réduit au minimum avec Siril pour le compositage, la calibration colorimétrique et l'ajustement de l'histogramme. Assemblage LRGB et annotation sous Photoshop.
  7. 6 points
    Bonsoir à tous, Alors hier il y avait un vent assez fort mais une bonne transparence malgré la lune et le vent. J'ai été jeter mon venin sur cette belle galaxie (qu'est M63) avec mon Nikon D610; Pour cette image, j'ai fait 60 x 180s à 1600 iso : Franck
  8. 6 points
    Bonjour, Le 12 mai au soir à Toulouse il y avait du vent et des nuages résiduels, aussi je me contentais d'essayer une petite lunette sympa juste pour voir (je vous en parlerai un jour, là il me manque quelques accessoires). Quand je levais la tête un peu plus tard, le ciel était dégagé et le vent faible. Damned, et mon C14 qui n'est ni chambré ni branché ! Bon, vite, on installe tout en 10 minutes et on se lance avec l'ASI 178 MM. Oups, ça gigote sur l'écran mais je fais quelques vidéos pour le fun. Au final, je n'ai gardé que deux ou trois images et le reste est parti à la poubelle. On fera peut-être mieux demain - je veux dire ce soir. D'abord, la Mer Australe. Ben oui, je sais qu'elle est en page 23 du récent AS Mag n°98, mais je voulais avoir mieux en libration. Pari (un peu) réussi, mais ce n'est pas encore ça, je tenterai une autre fois d'avoir un peu plus de "face cachée". Pour ceux qui ne connaissent pas cette zone sur le limbe S.E. de la lune, cela fait assez bizarre de voir ces petites tâches sombres presque accolées qui forment cette mer. En fait, le grand bassin d'impact initial (l'essentiel est caché) est très ancien, et à travers le temps il s'est vu impacté par un grand nombre de météorites. Au final, cette zone ne ressemble presque plus à un ancien bassin, mais à un patchwork de cratères plus ou moins sombres. Sur l'image QuickMap (LROC) que je mets en dessous, on voit bien ce qu'il en est actuellement. Pour faire un lien entre les deux images, vous avez un bon repère: la "tranchée" de la vallée de Rheita. Ensuite, un Deslandres bien délabré - ça devait être ma soirée "chefs d'oeuvre en péril", je pense. On y voit pas mal de détails internes, tels qu'une belle chaîne de craterlets bien alignés (éjectas de Tycho) - il y a une autre chaîne intéressante tout à l'ouest - , une très petite "mare" de lave lisse dans le coin supérieur droit, un sol bien martelé un peu partout, le cratère Lexell en bas à droite qui s'est incliné sous le poids des laves, une micro-zone brillante (blanche) juste au-dessous de l'alignement des craterlets, où Cassini (au 17ème siècle) aurait vu apparaître un flash blanc, le cratère Hell presque dans la nuit qui s'est "posé" sur un ancien cratère à peu près invisible. Et pour finir, un bel imbroglio de cratères à l'est de Moretus encore presque dans la nuit. Le jeu consiste à compter les cratères A bientôt pour d'autres aventures. Claude
  9. 4 points
    Bonjour à tous, Ce post pour vous raconter mon séjour Astro-Famille au Sénégal 😎 Rentré il y’a déjà un bon mois, Mais encore des souvenirs plein la tête ! 😆  Bonne lecture ! 1/ Préparation et départ : Ce fut probablement l’étape la plus stressante... car plusieurs problèmes à appréhender. Le premier (après celui où il fallait convaincre madame que je comptais emmener tout mon barda) était de trouver une destination répondant au cahier des charges suivant : • Un bon ciel • mais pas trop éloigné de la civilisation non plus • Météo au rdv et soleil avec 30 degrés en avril • location d’une maison avec piscine, pour une famille avec 3 filles (8 mois, 4ans, 6 ans...) • pouvoir y emmener mon matoss Astro sans pbm de règlementation du pays • avec une compagnie aérienne permettant d’emmener du poids sans se ruiner • Et enfin que tout ça ne coûte pas une blinde A cette période j’avais donc le choix entre l’Asie (genre Thaïlande) que je connais déjà, le sud de l’Europe (mais il n y fait pas encore assez chaud), Maroc/Tunisie on connait deja, et l’Afrique subsaharienne que je ne connaissais pas du tout. J’ai exclu l’Amérique du Sud car trop loin et assez cher. J’avais le Sénégal dans mes cibles depuis un moment, et j’ai donc fait les simul de vol et de location de maison. Ca a très vite matché ! Maison de ouf sur la cote à 1h au sud de Dakar, pas excessivement chère, avec piscine privée, 1ha de terrain magnifiquement arboré, et une dame de maison (à noter : le terme d’usage la bas c’est « Une Fatou » perso j’adhère pas trop donc je dis dame de maison ☺️) qui fait le ménage et la bouffe 6 jours sur 7 🤤🤤🤤 Le cadre parfait pour convaincre Madame 😏. Pour le vol : Air Sénégal, vol direct env 5h, et tenez vous bien, 46kg de bagage par personnes ! Ça commençait donc à bien se préciser... j’ai fait les dernières vérif, pour être sûr que tout irai bien pour la ptite famille, puis fait valider à Madame, et zou ! On réserve pour deux semaines, au programme Astro-Farniente en famille ! Le probleme suivant : comment emmener tout mon matoss en avion ? Pour rappel mon truc c’est la photo, j’ai donc une AZEQ6 complète avec trepied, rehausse, 10kg de contre-poids 😆, tous ce qui est alim queue d’aronde, et tout un tas de bricoles... Bon tout ça j’ai réussi à bien caser dans les valises enveloppées de t-shirts et de couches pour bébé 😁. Le vrai probleme c’est ma lunette 130/780. Evidement hors de question de la mettre en soute ! sauf qu’au plus court possible elle mesure 60cm de long. Et le bagage cabine c’est 55cm Max.. tanpis en tant que tête brûlée je le tenterai comme ca. Reste à trouver un sac de voyage de 60cm de long, ça parait simple mais en fait pas du tout! Après plusieurs commande/retours sur Amazon j’ai trouvé par hasard un truc pilpoil chez un marchand de bagages chinois dans une galerie de centre co. Parfait !👌🏻 J'ai bricolé deux socles a partir de mousses recupérées, enrobé de papier bulle et parée a voyager ! Je vous passe le stress des préparatifs des bagages. Avec la hantise d’oublier LE mini câble qui fait qu’on peut rien faire, et qu’on a ramené touuuuuuuussa pour rien ! Le Jour-J arrive, petite, nan, grande montée de stress à l’enregistrement des bagages, puis aux portiques ou sont scannés les bagages cabine. Les 5cm d’excédent passent comme sur des roulettes 😁. 2/ L’arrivée :  Comment dire.. déjà sur les photos la maison était tellement top qu’on avait peur de se faire arnaquer. Finalement tout était exactement comme ça devait être : une immense maison parfaitement décorée, un grand terrain arboré, une magnifique piscine parfaite et sans vis à vis pour la famille, une vue extra sur la lagune, sèche à cette période de l’année... le bonheur. Mais passons au sujet qui nous interesse, je monte mon premier instrument ! Une belle paire de jumelles 25x100 empruntée à un copain du club, sur un trépied photo. Héhé j’ai réussi à caler tout ça dans les bagages 😏. Et je découvre rapidement les joies de l’observation diurne, les arbres au loin, plusieurs sortes d’oiseaux tous aussi colorés. Et quelques singes, dont on reparlera plus tard... 3/ L’installation du setup :  La première nuit je dois dire que j étais trop fatigué du voyage, autant je suis courageux et motivé, autant il me restait 15 nuits pour en profiter, donc bon j’ai remis au lendemain. J’ai quand même pris le soin de repérer ou éteindre toutes les loupiotes du jardin, j’ai dû fouiller pour débrancher des trucs alimentés par panneaux solaire. Puis j’ai jeté un œil au ciel, et franchement pas degeu, on va dire équivalent à un ciel à 45 min de Paris, avec Orion visible à l’œil nu. Étant surtout orienté photo, ça me paraissait tout a fait convenable ! Puis j’ai cherché la polaire... et la impossible à repérer, je savais qu’elle serai basse mais quand même 😥. Le lendemain fin de journée je commence donc à installer la monture, j’attend que la nuit tombe et je cherche plus assidûment la polaire... surprise je la repère ! Elle est entre les branches d’un grand baobab ! Et impossible de mettre ma monture beaucoup plus loin car je ne disposais pas de rallonge aussi grande... tanpis je fais avec J’ai donc galéré une heure voir deux, avant de trouver une position de monture parfaite pour avoir la polaire à travers les branches du baobab et dans le réticule. Heureusement à cette période de l’année Les baobabs ne sont pas feuillus ! La vache je pensai ne jamais y arriver. Je passe sur la suite de la mise en station qui s’est plutôt bien passé. Je n’ai pas commencé à shooter ce soir là car j’avais entre autres des réglages de backfocus à peaufiner. 4/ Les plaisirs de l’Astro (ça fait un peu film de cuisses nan ? 😅) J’ai commencé Les choses sérieuses le lendemain en démarrant la première cible sur ma liste : Le Trio du Lion. Et comme d’hab en photo, une fois la session lancée on se sent très vite inutile 😅. Alors j’ai dégainé les jumelles et me suis régalé sur Orion. J’ai pu faire découvrir à ma plus grande sa première soirée d’observation. Elle a appris a repérer la grande ourse, le baudrier d’Orion et sa nébuleuse à l’œil nu. Puis elle s’est empressés d’aller raconter à sa maman qu’elle a vu la nébuleuse de Florian 😂. Et puis rebelotte Les jours suivant, après avoir absorbé suffisamment de photons du trio je suis passé sur la chaîne de Markarian, puis NGC4565. Des cibles très hautes et accessibles à partir de 20h30. Les premières nuits j’avais le croissant de Lune en début de soirée pour m’éclater les rétines aux jumelles. Et top surprise ! j’ai eu droit au rapprochement Lune Jupiter. Un régal, les deux objets pil poil dans le champs des jumelles !  Enfin j’avais prévu de consacrer les trois dernières nuit à M8 histoire d’avoir autre chose que des galaxies à traiter. Très basse mais encore accessible a partir de 2h30, à ses 20 degrés d’altitude. Malheureusement l’astrophoto ça ne se passe rarement comme on veut, deux nuit de suite j’ai lancé les poses et le soft a planté au bout de 40min.... je me levais à 6h pour parquer et retrouvait le setup tout bugué... Et la troisième et dernière nuit, j’étais prêt à faire nuit blanche pour surveiller, et ben ciel voilé par des nuages d’altitude 😕. Résultat j’ai que la couche Ha de cette belle nébuleuse. 5/ Le retour 😓 Ben y’a pas grand chose à raconter... on range on remballe, on reprend l’avion, on retrouve le froid, la vie parisienne grisonnante.. Et on vient tout raconter ici histoire de garder encore un peu l’esprit la-bas... Voilà pour ma petite aventure en famille dans ce beau pays... Merci d'avoir lu !! Malik PS : j'ai failli oublier de parler des singes !!! #Jumanji !
  10. 4 points
    Hello hello Mon pc empile, empile et il en a pour un moment pour traiter les sessions Il en a facile pour 20h 😛 1 ser de 14s(2000im) avec 30s de stand bye entre 2 ser, cela fait plein plein plein plein de ser Je partage avec vous car ce que j'ai sorti avec le 200 me scotche Hs : Je suis actuellement en discussion avec AC US pour un filtre 396nm/5nm pour pousser encore plus loin le "White" mais vu leur tarif FDP et frais bancaire 🤣, je crois que cela va pas le faire. @christian viladrich Si tu craques pour le AC, fait moi signe. On sera deux Biensur, si je n'ai pas encore craqué A+ pour la suite David Edit 1605 Region AR12741 - 20190511 - 16h28UT. QHY174MM + PMTx6.95 + EDMUND OPTICS 430NM/10NM - 30 Frames (0.591ms) - 0.17"/pixel Full : https://www.astrobin.com/full/214342/H/?real=&mod= Edit 1605 Region AR12741 - 20190512 - 15h57UT QHY174MM + PMTx6.3 + EDMUND OPTICS 430NM / 10NM - 20 Frames (0.145ms) - 0.19 "/ pixel Full : https://www.astrobin.com/full/214342/J/?real=&mod= Edit 1605 Region AR12741 - 20190515 - 17h03UT QHY174MM + PMTx6.3 + EDMUND OPTICS 430NM/10NM - 30 Frames (0.24ms) - 0.19"/pixel Full : https://www.astrobin.com/full/214342/I/?real=&mod=
  11. 4 points
    Bonjour on continue dans le bleu
  12. 4 points
    Toujours une histoire de lune les films classés X Le fameux X lunaire, attrrapé Samedi soir au C8: Et à la barlow 2x: En bonus une Hyginus: Bonne fin d'am et bon ciel
  13. 3 points
    Bonjour, beaucoup de vent et un débit difficile avec cette ASI178 (j ai pas de port USB3) donc ca coince J ai pas encore traité les vidéos sauf une faite avec R6 ,sans iris ect, je vais la refaire proprement. bruno Sun_111703_Exposure=1.bmp
  14. 3 points
    La galaxie aux Mille Rubis Alors que la demi-Lune brillait de mille feux, je décidais de m’attaquer à une cible un peu compliquée : la galaxie aux Mille Rubis. C’est une superbe spirale barrée vue de face, découverte en 1751 au Cap de Bonne-espérance (Afrique du Sud) par l’abbé Nicolas-Louis de La Caille. Pourtant difficile à observer dans l’hémisphère nord, elle a quand même été catalogué par Charles Messier sous le numéro 83. Connue sous le numéro NGC 5236, elle porte le surnom de la galaxie du Moulinet australe (Southern Pinwheel). Elle se situe à la frontière de deux constellations : l’Hydre (dont elle fait officiellement partie) et le Centaure. Distante d’environ 15 millions d’années-lumière, cet univers-île est membre d'un groupe de galaxies qui comprend notamment la galaxie active Centaurus A. Les conditions n’était pas idéales pour imager ce bijou céleste : présence de la Lune, hauteur sur l’horizon ne dépassant pas 15° et petites rafales de vent en début d’acquisitions, mais je suis assez surprise du résultat final. En allant sur la version non compressée en tiff, on peut voir plein de tachouilles en arrière plan. On distingue nettement à gauche au centre une galaxie cataloguée NGC 5264. A droite de la galaxie, on peut voir aussi une étoile très rouge : serait-ce une carbonée ? Bien sûr le mieux serait que je fasse d’autres poses un autre soir mais n’ayant pas de poste fixe, cela me paraît difficile. Peut-être en aurais-je l’occasion d’ici à une quinzaine de jours, quand la Lune sera moins gênante. Le vent m’a privé d’environ 14 poses et la couleur de la galaxie et des étoiles environnantes tirent un peu trop sur le rouge… mais je suis quand même satisfaite d’avoir obtenu un tel rendu sur l’ensemble. Photo prise le 11 mai 2019 à Saucats (33) – Canon 350D défiltré avec filtre CLS, au foyer d’une lunette 100/900 Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto, ni autoguidage). 40 poses de 2 mn – 15 DOF – ISO 800 – IRIS et Toshop. Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
  15. 3 points
    Bonjour à tous, Voici ma première image "montrable" (AMHA) en ciel profond. Pas de quoi casser quatre pattes à un canard, mais peut -être que vous aurez la bonté de me faire quelques remarques utiles. Merci d'avance ! Je ne l'ai pas réduite parce que j'aime assez les petites galaxies qui l'accompagnent (sur la droite de l'image). Y en a même que je retrouve pas dans les catalogues ! TN 200 F5 sur EQU5 motorisée deux axes. 60x20 secondes. Nikon 5300. Traitement Siril et Gimp. Bon ciel à tous !
  16. 3 points
    Bonjour Voici une image de la Lune prise samedi soir avec mon Fuji X-E3 au foyer d'un Meade LX 200 12". La Lune ne rentrant pas complètement sur le capteur, j'ai réalisé cinq vidéos en mode 4k afin de réaliser une mosaïque. Au final 500 images sur 4500 ont été retenues et compilées par AS!3. Le montage final a été réalisé avec l'application Photomerge de Photoshop. Traitement des ondelettes avec Astrosurface et finition Photoshop. L'image finale réduite à 50%. Bonne journée Stéphane
  17. 3 points
    bonjour, entre nuages et vent (48kmh) un peu de LB dans l'observatoire donc on rajoute une couche de turbulence , mais je n'en pouvais plus de cette météo capricieuse filtre rouge n°25 barlowX3 asi174 Paul
  18. 3 points
    Très joli. Je me suis permis de reprendre avec un peu de peps la deuxième image, car j'aime bien la lune en dégradé de gris Claude
  19. 3 points
    https://www.lsst.org/news/mirror-mirror-mountain ça avance ! Le miroir M1M3 est arrivé au Chili au sommet du Cerro Pachon Le télescope commencera son Survey, si tout va bien, à partir de 2022 Pas de date annoncée pour la "first light"
  20. 3 points
    Bonjour. Après plusieurs ratés techniques j'ai enfin une photo présentable. Monture HEQ5 Pro, 14x 300s par couche LRGB, caméra ZWO ASI 183MM objectif photo 500mm F4, avec autoguidage le tout géré via boitier AsiAir. Empilement Deep Sky Stacker, extraction du gradient dans Siril, traitement Photoshop et plugins, Camera RAW, Luminar.
  21. 3 points
    Edit 1705 Region AR12740 - 20190511 - 16h34UT QHY174MM + PMTx6.95 + EDMUND OPTICS 430NM/10NM - 30 Frames (0.551ms) - 0.17"/pixel Full : https://www.astrobin.com/full/201101/0/?real=&mod= Full : https://www.astrobin.com/full/201101/H/?real=&mod=
  22. 3 points
    Voici le renaissance du tromblon!!!!après des mois de sommeil...... en esperant que demain le soleil soit pas voilé. ya pu ka mettre le filtre solaire, le viseur solaire, et divers reglages et collim.. bruno
  23. 2 points
    …ou de début de printemps, comme vous préférez ! J'ai profité de quelques congés pour perfectionner les capacités de ski de ma progéniture et glaner quelques cibles de ciel profond en plein accord philosophique avec ma dernière intervention aux RCE. Enfin, quand je dis "quelques" je suis loin du compte puisque ce séjour de 2 semaines fut largement rentable avec au final quasiment 9 nuits exploitées et 58 dessins. Je vais vous mettre ça au fur et à mesure que je finis la remise au propre des croquis de terrain en DAAO, avec le dessin ici et la fiche d'observation accessible avec les détails juste en dessous. Le premier objet visité est une belle interaction dans le Cancer : NGC 2623. fiche d'observation Si vous lisez la fiche, vous constaterez que je ne suis pas à 100% sûr de mon coup : j'avais lors de cette nuit inaugurale collimaté mon télescope aux forceps et mon barillet est tellement nul vieux fatigué que les tensions généraient un astigmatisme inhabituel. Mon Coulter est loin d'être une bête de compétition mais là c'était pire (j'ai arrangé la chose les nuits suivantes en tournant le support du miroir de 120°). Donc il faudra que je confirme cette observation ultérieurement dans des conditions si ce n'est météorologiques du moins techniques plus propices. Les faibles extensions, vues très limites donc sont sous réserve (à 10h et 16h par rapport au noyau principal, n'ajustez pas votre écran, utilisez la vision décalée ). Maintenant, si vous avez des témoignages autour de 40-50cm de diamètre (je pense à Nicolas, Serge, Xavier ou d'autres), je suis preneur. Bertrand les a vu avec son T635 assez constamment, alors que je reste quand à moi sur 2-3 glimpses sur 30 minutes d'observation. Le petit globule au Sud du noyau était plus évident à voir, mais ne sautait pas aux yeux non plus. Le suite dans pas longtemps...
  24. 2 points
    Bonjour, Hier j'étais heureux de voir notre Sélène bien haute, et j'ai trouvé un parallèle avec mon autre passion du japon regardez: Il est y la Lune bien sûr et des lapins, je pense que vous avez compris pourquoi, plus bas mes lunes identiques sauf que la balance des blancs et point noir et blanc ont été modifié via Astrosurface, puis les habituels Autostakkert! , Astraimage, Adobe CS2 .. SEULS LA LUNE ET MOI PRENONS ENCORE LE FRAIS SUR LE PONT Kikusha-ni 16ième siècle
  25. 2 points
    Bonjour Activité de notre étoile ce matin tache 2741 alors que 2740 disparaît, LUNT60, BF1200, ASI174mm, Barlow 3x, Sharpcap2, AS3, Registax6, 100 images retenues.Mistral modéré en rafale..
  26. 2 points
    Salut, Enfin un ciel bleu et quelques taches sur le Soleil , mais quel vent de malade Avec la 80ED + ASi 120mm + Filtre Bleu 435nm +IR, mosaïque de 6 images 80ED + ASi 120mm + Filtre Continuum +IR, mosaïque de 6 images 80ED + ASi 120mm + Filtre Continuum +IR + Barlow x2 Puis avec la Lunt LS 35 +DMK 31, mosaïque de 2 images une belle protubérance de 77000 km était visible , mosaïque de 2 images le mixage des 2 précédentes images et la version couleur Enfin, la tache en H alpha Daniel
  27. 2 points
    bonjour à tous, une du 12 mai entre les nuages et vent max avec ma lulu apparemment nulle optiquement (Bresser donc mauvaise) sur l'anim j'ai gardé 1 film sur 4 trop de passages nuageux et un seeing merdi voir vidéo Paul vidéo seeing (ouvrir avec lecteur wmédia) https://www.webastro.net/forums/topic/173067-soleil-du-12-mai/
  28. 2 points
    Deux petites photos au 250 mm, toujours avec smartphone en afocal. Un peu de turbulence m'a empêché de pousser un peu plus le grossissement mais, bon... Toujours des "oneshot", sans entraînement ni traitement.
  29. 2 points
    Bonjour les lunaires, Enfin de sortis dans le cadre du club, j'en ai profiter pour faire des photos de cette Sélène qui m'a tant manqué (on dirai que je parle d'une femme...mais c'est vrai aussi) Les nuages ont dégagés le passage est voilà qu'entre deux visiteurs des prise de vue. (version jour et nuit). Bon ciel lunaire
  30. 2 points
    bonjour à tous, un soleil de ce matin à la fs60 avec sm40 double stack, glasspath x1.25, BF10 et zwo178mm sur staradventurer vers 10h30 HL a+ stéphane
  31. 2 points
    Je vends ma coupole Val de France modèle LVCF2500, en très bon état. Diamètre 2,5m, hauteur 2,40m J'ai construit un système de potence pour enlever et remettre la partie sommitale de la coupole. On peut y installer un C14 sans problème. Prix : 2200€ A prendre sur place .
  32. 2 points
    Salut, Ca faisait un petit moment que je n'avais pas fait du solaire, et ca fait du bien Tsa120, herschel lunt,ND3 ,Asi178 mono, Filtre UV Baader Mosa de 2 tuiles, le reste était inexploitable pour faire une mosa complète, beaucoup de turbu et passage nuages. Manu
  33. 2 points
    Comme Alain, la première est à reprendre et pis c'est tout comme dirai Alain (l'autre). Tu as bien fait d'oser en pleine lumière Endymion, ça rend très bien ce survol. Et quelle libration ! on ne voit pratiquement pas la mer de Humboldt. Claude
  34. 2 points
    Merci à tous ! @jfleouf oui bien dommage, je tenterai un autre traitement tout de meme, celui ci avait été fait à la volée durant les vacances @ALAING merci ! mais bien au contraire, ce fut astronomiquement genial ! les quelques rebondissement ne sont la que pour pimenter, sinon l'astro ce serait trop facile @decatur30033 j'ai fait le nord et toutes les iles principales en thailande, mais à ce moment la je n'étais pas encore mordu d'astro, donc peu alerte à la qualité du ciel. Mais si je devais y aller avec du matoss : le nord est vaste et il suffirait de s'eloigner des grandes villes pour etre peinard, mais quid de ce qu'il y a a faire autour ? Dans les ile je ciblerai, Koh Lanta qui est etendue, et probablement la moins dense des grandes iles comme Koh Samui ou encore Phuket (à fuire). @Cédric Perrouriefh tu fais bien de demander ! voici la Chaine de Markarian, fraichement traitée de ce week end. Je prends le temps de bien faire car je me considere encore débutant dans le traitement. Celle ci est pour l'instant la plus aboutie meme s'il reste encore des details que j'ai loupé. Les autres arriveront donc plus tard Un grand merci à @JB Gayet qui m'a filé plein de super tuyaux dans le maniement de Pixinsight. Je n'avais jamais obtenu autant de details et d'etoiles dans une image. Infos techniques : APM130F6 avec correcteur ZWO1600MM L 19x600 RVB 12x300 par couche
  35. 2 points
    Bonjour je poste cette image en plan large, et quasi loupée, pour vous faire voir que chez moi, tout est pénible et mon ciel voilé aussi bonne chance
  36. 2 points
    Effectivement, elle n'est pas bien grosse mais sympa Je crois que Galilée a du voir Saturne comme ça Bonne journée, AG
  37. 2 points
    L'Amérique et le pélican en HOO.
  38. 1 point
    Une grande classique pour s'amuser en spectro, la nébuleuse de l'eskimo (NGC2392). Voici une planche avec une image que j'avais fait avec un T150, et un petit spectre au Star Analyzer (en ville). Pour monter en résolution on sort l'Alpy 600, ici sur un Newton 200 sur Azeq6, et un beau ciel montagnard. Une image (crop) de la caméra de guidage pendant l'acquisition. Le fond de ciel étant bien noir on devine tout juste la position de la fente sur la nébuleuse --> un truc qui aide est de matérialiser la position de la fente avec un postit avec le rectangle rouge (une option bien pratique dans Phd2). Voici le spectre traité 2D : J'ai annoté les principales raies en émission, facilement identifiables car classiques dans des nébuleuses planétaires. Les longueurs d'ondes sont en Angström. L'image du spectre en 2D est toujours intéressante à observer car elle donne des information sur la structure des raies le long de la fente. On voit, comme sur l'image au star analyser, que la distribution d'hydrogène et d'oxygène est irrégulière, plutôt concentrique. Je reviens plus tard avec quelques analyses de la nébuleuse et de l'étoile centrale. Bon ciel, Jean-Philippe
  39. 1 point
    ...Mais pas pour cette fois. Les conditions au soir du 11 mai étaient très difficiles pour sortir les tripes du Sony mais bon, ce fut quand même un bon test. J'avais fait 60 films pour une lune intégrale mais je vais me limiter au terminateur si ça ne vous dérange pas trop... Je vous livre deux bouts de terminateur à la taille de 100% et deux versions à la taille de 60% qui montrent quand même pas mal de choses ! Cassegrain 250mm + barlow 3x Explore Scientific ( 2 pouces ) + Sony A7s avec le mode APS-C. Avec un tel montage, la focale résultante est de 16,8 mètres pour un échantillonnage somme toute encore acceptable de 0,14s/pix. Vidéos AVCHD 25M de 1800 images environ. Conversion en AVI RAW avec Sony Vegas. Traitement classique couleur avec AS3 ( 200 images retenues par film ) et Iris. - Terminateur A : taille 100% pour info : Version à la taille de 60% : - Terminateur B : taille 100% pour info : Version à la taille de 60% : La turbulence fait ressortir terriblement le lissage ( petits détails avec une texture géométrique ), inconvénient des films hautement compressés. La définition globale est très médiocre du coup. Mon essai du 12 mai sera bien meilleur je pense. Cet amusement n'a pas pour but de remplacer mon ASI120MC par le A7s bien sûr , mais de montrer que la HR est maintenant possible avec le mode vidéo classique d'un APN. Une personne qui ne possède pas de caméra planétaire mais seulement un APN et un télescope permettant une grosse focale résultante, peut espérer faire de la HR sur la lune. Pour Jupiter, Saturne ou Mars faut voir mais je pense que ça pourrait être intéressant. A+ avec les essais du 12 mai.
  40. 1 point
    Slt, magnifique champ, c'est très réussi. jc
  41. 1 point
    bravo alain! très belle galaxie ! pour jupiter , c'est très bien , elle se laisse pas faire ! polo
  42. 1 point
  43. 1 point
    La galaxie est prodigieusement belle , et belle profondeur avec la compagne en arrière plan. Jupiter pur bio, forcément y'a un peu de "dépôt " trouble mais ça force quand-même le respect avec son satellite et pis sa robe nuageuse aux couleurs douces Amitiés
  44. 1 point
  45. 1 point
  46. 1 point
    Bonsoir Bingo encore ce soir et ce avec la Lune !!! Et cette fois au 250 ! Les 3 galaxies extrêmement faibles mais avec la SN difficile en vision décalée et à x300 (en dessous, trop de fond de ciel, même si elle est perceptible à 100x). Sa magnitude doit avoisiner les 13,5 puisque l'étoile visible en surimpression "dans" M 51 était plus lumineuse et est donnée à 13 (par contre la galaxie était "pourrie " Allez, dans 9 jours , on pourra remettre ça !!
  47. 1 point
    1000 galaxies , ça donne le vertige ... ça fait combien d'étoiles ?
  48. 1 point
    merci j ai commencé ce soir avec une lune de jour pour tester la collim et le reste voici une image non traitée avec iris, juste sortie de autostak brute il faisait jour j ai tapé le terminateur la FULL Moon_203002_Exposure=3.bb1ms_ZWO ASI178MM_grad4_ap2340_conv.tif il y en a d autres lever de soleil sur les alpes côté gauche surexposé normal, le soleil arrive il va falloir la retraiter car je l ai envoyé avec mon PC portable et je n ai pas la même luminosité que sur le fixe, ici elle est trop sombre et trop rigide elle est brute de fonderie
  49. 1 point
    Très belle image !!! J'aime beaucoup Les flats ne sont pas si difficile à réaliser. Pour ma part, je les fait le lendemain de mes prises en posant un morceau de drap (tout blanc bien sur) devant la lame de fermeture de mon tube. Des colliers "serflex" cul à cul viennent le tendre suffisamment pour qu'il n'y ait pas de plis. Ensuite, je vise le ciel. Qu'il soit bleu ou gris, c'est pareil Et hop, 5 ou 6 prises avec différents temps de poses histoire d'avoir le choix ensuite et c'est réglé. Si pas possible le lendemain, alors il faudrait commencer par ça avant qu'il ne fasse nuit le soir, pendant la mise en température du tube.... Quand tu as choppé le coup, c'est l'histoire de 5mn ! Bref, des solutions simples existent et ce n'est finalement pas bien compliqué (j'avais les même appréhension ;-) )
  50. 1 point
    Traduction du PDF (en japonais) résumant la conférence de presse par Marcin600 (UMSF) : Un changement de relief presque circulaire dépassant 10 m de diamètre a été identifié (image ONC-T) L'opération d’impact a été observée pendant plusieurs minutes (image prise par DCAM3). Forme du cratère: profondeur d'environ 2 à 3 m. La surface de la paroi latérale semble lisse. On peut également observer le déplacement de masses rocheuses et le changement de topographie qui l'accompagne. Des modifications de la réflectivité de surface (assombrissement) peuvent également être observées (vérification requise). Il est possible d'estimer la résistance et l'âge de la surface de Ryugu à partir du diamètre du cratère. La formation de cratères secondaires et le mouvement de la masse rocheuse peuvent être observés le long de la circonférence ovale (Voir diapo du PDF). On présume que cela est dû à la collision de fragments dispersés par la frappe du SCI. (Donc à priori, mon explication à ce sujet était fausse). Plan future pour les opérations de mai à juillet : Ryugu se rapproche du soleil (le périhélie sera en septembre). La température de la surface de l'astéroïde est désormais élevée. Il est possible de réaliser un touch down jusqu'au début Juillet. Le terrain autour du cratère et l'état de l'engin spatial seront examinés début et fin juin avant de décider de mettre en œuvre l'opération de prélèvement début Juillet. Le point cible pour la mise en œuvre est l'emplacement où se trouve un débris éjecté (matériau dispersé) provenant du cratère artificiel. Le nom de l'opération est «Pinpoint Touchdown» (PPTD). Deux ou trois opérations d'observation avec descente à basse altitude seront mises en œuvre entre mai et juin avant l'opération PPTD. Il s'agira d'effectuer une observation topographique détaillée du site candidat au débarquement et, selon la situation, déposer le marqueur-cible. Première opération d'observation du 14 au 16 mai, nom de l'opération: PPTD-TM1. Deuxième opération d'observation fin mai, Nom de l'opération à déterminer. Troisième opération d'observation, première quinzaine de juin, nom de l'opération à déterminer.