Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 11/01/19 in all areas

  1. 16 points
    Bonjour à tous, La grisaille automnale a cela de sympa, cela permet d'avancer dans le traitement d'images Voici Centaurus A capturé fin mai lors de mon séjour près de saint-Leu sur l'ile de la Réunion avec l'epsilon 160/530 et le nikon 810A. Il y a 50poses de 180s au global à 800iso. Les images sont cliquables vers les fulls Le champ complet à taille 30% : Le zoom 100% sur Centaurus A : Le recadrage sur le groupe de galaxies autour de ngc 5090, mag 11.5, 2,7x2,2', sur la full en bas à droite, taille 100% également Bonne astro si vous avez la chance de voir des étoiles Martial
  2. 12 points
    Voici la preuve que tout le monde attendait ! La dernière création d'Elon Musk est en fait le résultat d'un long travail d'ingénierie inverse sur les sukupes !!! La preuve en image ! Vous noterez que le travail de SpaceX est loin d'être achevé ! On voit bien que l'engin de monsieur Musk (voir photos de @jackbauer 2 ci-dessus) a des moins bonnes finitions que le modèle original qui sert d'inspiration ! Mais le pire, c'est que les ETs ont pignon sur rue ! http://www.yperreault.com/accueil
  3. 7 points
    Bonjour à tous. Je vous propose une petite série d'aurores prises il y a un mois pendant mon tour d'Islande. Toutes les photos prises au Nikon Z6; traitement Camera RAW, Photoshop et ses plugins notamment Star Spike pour tricher un peu les étoiles et rectifier le filé. Pour mes premières, le ciel au dessus de Jokulsarlon se bouche de nuages, les aurores sont faibles, j'arrive à choper quelques images entre les nuages au 58mm F1.4 que je cherche dans le viseur qui me donne une vision de nuit. J'avance le jour suivant mais je reviens sur Jokulsarlon pour le soir et idem.. ça se bouche, les couleurs entre la fin de coucher de soleil, l'aurore et le bleu nuit sont sympa quand même. Au Sigma 12-24 F2.8. Ca se dégage autour de minuit, mais aurore très faible et lointaine. 18 photos empilées avec Sequator. Le lendemain soir, je suis sur la route au milieu de nulle part dans le Nord Est, il y a des aurores, mais je n'ai pas trouvé de spot avant la tombée de la nuit, des dizaines de km pour trouver un bête parking désert mais le ciel se colore: Un petit bolide observé à l'oeil et pile poil bien placé, juste à temps quand le retardateur de prise de vue s'est terminé. Des superbes formes et couleurs tout autour de moi pendant plusieurs minutes. En quelques seconde l'intensité des lumières explose je me retrouve avec ma pose de 15s limite cramée, ça éclaire un peu plus fort qu'une pleine lune, avec rien et personne autour à des km, zéro PL, c'est assez saisissant, tout devient vert. Ca bouge relativement vite, on devine des mouvements verticaux, comme une pluie de lumière verte et violette. Je continue ma route pour monter jusqu'au Nord, des dizaines de km sans un autre point d'observation décent, mais je suis quand même heureux d'avoir profité du spectacle. Le reste du trip sera nuageux la nuit et sans aurores. Ca sera à refaire, j'avais calé le séjour avec une lune totalement invisible et finalement c'était peut être une erreur, une bonne grosse pleine lune m'aurait débouché le paysage. J'espère que ça vous a plu.
  4. 7 points
    Un hommage modeste au génial réalisateur allemand Murnau, et son inoubliable "Nosfératu" annonciateur d'une terrible peste à venir sur l'Europe et le monde. De la part d'un astronome amateur qui la nuit , devine parfois des ombres étranges sous les étoiles... ( photos de l'auteur , ...et de Murnau !) Amitiés
  5. 6 points
    Salut En cette soirée d'Halloween. Voici le fantôme de Céphée ( sh2-136) fait en août dernier. Au moment ou je galérais avec la collimation! Avec un traitement poussé au max!!! Une image pas terrible! Mais, pour l'occasion je crois que ça passe CT16 f4 sur EQ8 QSI683wsg à moins 35 degrés Filtres Astrodon LRVB=175-30-30-30 minutes. Bin 1x1 et Sub de 5mn. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement Martin
  6. 6 points
    Bonsoir, Une image de notre galaxie voisine prise vendredi dernier sous la pollution lumineuse. FSQ106N + extender 1,6x + EOS6D 8 images de 10 min, traitement sous Iris Julien.
  7. 6 points
    Photo quelques secondes avant de prendre la routes des nuits du causse noir cet été. Le kangoo ou équivalent se prête particulièrement à son transport. Et là, y a tout pour faire 4j et 4 nuit de camping, avec de quoi se laver, de quoi dormir et manger. A droite, y a même la boite de l'APO 130 pour bien caler le tétris. Par contre pas besoin de tente, une fois tout le bazar monté et rangé, on peut dormir dans la voiture sur un bon matelas. Ne connaissant pas les nuits du causse noir, j'ai même emporté une rallonge de 25m et un chargeur de batterie "au cas où" Une fois les caisses sorties, le fardeau de tubes carbones, l'escabeau 5 marches, y a plus qu'à faire rouler sur des rampes pliables (elles sont cachées sous l'escabeau). Montage des tubes, mise en place de la cage secondaire, mise sur cale de l'ensemble, c'est 15 minutes. La "mise en station" avec l'argonavis, c'est un fix-alt-ref en 1 minute avec l'outil magique de Stellarzac. Allumer la lampe du telrad, pointer la polaire puis une autre étoile, engager l'embrayage des moteurs du stellarcat c'est 4 minutes. Voilà, en 20 minutes, on est prêt à observer. On met à fond le ventilo arrière et en 3/4h le gros miroir en quartz est à température. La collimation? Ben elle est généralement bonne "de la fois d'avant" malgré 500km de transport L'audi TT, c'est celle du voisin... Jamais je me serai acheté un truc pareil, j'aurai commandé un second T700 pour l'hémisphère sud!
  8. 5 points
    J'ai fait des centaines de photos lunaires, même de cette région. Pourtant, chaque nouvelle photo de ce duo est comme la première, le charme n'est pas perdu, la satisfaction est garantie. Malgré tout, malgré les nombreux endroits magnifiques où photographier sur la lune, il reste toujours mon élu. Moretus avec son sommet s'élevant vers le ciel lunaire et qui a l'air de se perdre dans l'obscurité est un spectacle sublime. Qu'en est-il de Clavius alors avec ses innombrables charmes? Ce qui m'a toujours attiré chez Clavius, c'est la pensée nostalgique de la largeur, de l'horizon sans frontières. Imaginez juste que debout en son centre, les murs qui composent ses murs ne seraient tout simplement pas visibles à cause de la courbure de la lune. Ainsi, pour ceux qui seraient là, Clavius ne ressemblerait pas à un cratère mais à une véritable plaine sans fin. Lorsque vous prenez une photo de la lune, laissez votre esprit vagabonder, avec des idées qui s'envolent, votre photo ressemblera à celle d'un "autre monde"! Texte: Avani Soares https://www.astrobin.com/full/r71spw/0/?nc=user
  9. 5 points
    Bonjour à tous en ce 1er Novembre Bon je ne sais si vous vous souvenez mais en Mars, j'avais fait quelques poses sur cette galaxie très étrange et que j'adore regarder. Donc, la nuit du 27.10 je me suis repenché dessus pour faire quelques poses en RVB pour me donner un avant goût quand je la referais avec simplement le correcteur au foyer de la TSA120 car là, j'étais encore avec le réducteur étant donné que j'avais déjà les brutes en L donc fallait que je voie de mes yeux ce que ça donnerait. Par contre, j'ai bataillé au traitement pour avoir une couleur douce mais ça pourrait être mieux que ça Alors en plus des 15x600s + les 18x300s j'ai rajouté 10x180s sur les 3 couches et le traitement pour les couleurs, j'ai essayé de me rapprocher du résultat de notre Maitre Christian mais j'avoue que elle reste difficile à avoir cette galaxie : Franck
  10. 5 points
    Vous rigolerez moins quand il aura terraformé Saturne (*).. (*) garanti sans contrepèterie
  11. 4 points
    Bonsoir à tous, La nuit dernière, après avoir imagé NGC 474, histoire de ne pas gâcher 2 ou 3 heures de fin de nuit, j'ai lancé quelques acquisitions sur la tête de cheval, un peu en avance sur la saison ... C11 EdgeHD à F/D 7 et caméra Atik 4000MM 14x 600s en Ha et seulement 2x300s en R, V et B (ce qui explique la sale tête des étoiles ...). Promis, je vais patienter un peu pour faire plus d'acquisitions et vous présenter une version plus aboutie d'ici quelques semaines.
  12. 4 points
    Bonjour, J'ai voulu tester mon vieux réducteur Lumicon sur le SC8 et l'A7s (format APS-C et léger crop ) . Filtre LPS-D1. Je trouve le résultat pas si mal que ça ... Environ 120 photos de 30s , 3200 ISO. Prétraitement SIRIL avec le script de Colmic et traitement ( vraiment très léger !!) Pixinsight et un chouia de toshop. Votre avis ?
  13. 4 points
    Bonsoir et bonne chance, elle est basse et moche
  14. 4 points
    oui il pleut, mais ce n'est pas une raison pour lancer des sujets pareils !!!
  15. 4 points
    C'est ça, allez vivre sur Saturne ! Moi je reste ici dans ma turne...
  16. 4 points
    Ben, c'est ce que voit la sonde Juno quand elle passe au plus près de Jupiter et je ne pense pas qu'on puisse y faire grand chose
  17. 3 points
    Bonjour à tous, Cette fois, retour sur le SHO, avec notre version de la Patte de Chat. NGC6334 est un classique parmi les classiques de l'hémisphère sud. C'est donc une revisite, cette fois à la sauce Janus Team. Nous sommes sur du SHO-SHO. C'est une mosaïque de 2 images. C'est une nébuleuse en émission située dans la constellation du Scorpion à une distance d'environ 5 500 années-lumière et s'étendant sur environ 50 années-lumière. Il s'agit d'une zone de formation stellaires parmi les plus actives de la Voie lactée contenant plusieurs dizaines de milliers d'étoiles dont beaucoup sont plus massives que le soleil. Ces étoiles illuminent le gaz et la poussière environnants qui en retour brillent principalement en lumière rouge, ce qui est une signature de l'hydrogène ionisé. Le coté technique: Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili. Temps de pose: 8h par couche SII, Ha et OIII. Mosaique de 2 images réalisée sous Prism V10. Temps total d'exposition: 48h. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires ont un seing de 1.4 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.4 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 2.2sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres SII, Ha et OIII ZWO avec la roue à filtres de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Voici l'image, la full comme toujour via clic sur l'image elle meme puis les fenêtres Astrosurf: Amitiés a tous, et bonne astro comme toujour!!!! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  18. 3 points
    bon y pleu et je m occupe , ci dessous une version de la rosette refaite avec la photometrie de siril que j avais faite avec l ancienne version du cp conclusion, c'est bcp mieux c etait une image faite avec un 1000D defiltré complet et lunette guide acro SW 80/400 ...comme quoi sa marche aussi bon après il y a fallu recadrer ....et zoumer avant en cherchant manuellement les couleurs , sa vire plus sur le jaune et avec la photométrie .....;on es plus dans le vrai
  19. 3 points
    Bonjour, Ce ciel bouché et toutes ces sorties gâchés où voilés , j'ai pris des images terrestre comme Claude et d'autres qui attendent que le ciel soit aussi favorable la nuit et pas que la journée de temps en temps en temps. Pas de retouche, les images sont faites avec ma Airwolf de 90mm et le sony. Beaucoup de vent, un seiing très terre à terre oui.... J'aime bien les bouleaux car ils sont d'un blanc sélénique. Je préfère la première image. Bon ciel terrestre & lunaire
  20. 3 points
    Moi ça m'amuse toujours ce genre de post comparatif machin vs truc C'est des pages et des pages pour arriver . . . à rien Enfin faut bien passer le temps AG
  21. 3 points
    Dans ce genre là? Ou là? Le jour ou tu obtiens le même niveau de détails avec une 155, tu me fais signe... il y a 2 ou 3 autres astrosurfeurs qui postent de temps en temps de belles images planétaires sur la galerie avec des dobsons dont le niveau de résolution est en rapport avec le diamètre. Un petit article sur le sujet: https://www.planetary-astronomy-and-imaging.com/entretien-yann-le-gall/ Après les possesseurs de gros dobs faisant surtout du visuel, on voit peu d'images, c'est normal, mais je ne vois pas au nom de quelle règle un gros dob ne pourrait pas voir des détails sous les 0.5" à partir du moment ou l'instrument est bien fait avec une optique de qualité... Tin sérieux, j'ai l'impression qu'on se retape les mêmes débats stériles qu'il y a 15 ans... Sinon, ben l'instrument ultime, la FS40
  22. 3 points
    Ah ouais l’humour des soucoupistes c’est un sacré niveau ! J’ai préféré l’autre c’est moins compliqué
  23. 3 points
    Tu oublies un minuscule détail : il s'agissait de cubesats, des mini satellites de 10 centimètres de côté, qui retombent dans l'atmosphère en quelques mois...
  24. 3 points
    Plusieurs choses me dérangent avec cette approche de détermination du contraste : - elle est empirique plutôt que démontrée par le calcul - il n'existe comme seule source qu'une personne l'ayant écrit dans un livre, sans démonstration - elle est entachée de biais cognitifs, notamment : -- l'attachement émotionnel de l'évaluateur à son instrument (confer les possessifs et diminutifs fréquents du type "ma lulu") -- l'assimilation entre le prix de l'instrument et sa performance optique, toujours ici en faveur des lunettes apochromatiques - il est difficile de mesurer visuellement le contraste en faible flux sans banc optique. L'oeil voit ce qu'il a envie de voir, cf point 3 Cela offre un boulevard à l’interprétation qui rend selon moi cette approche douteuse. Voici plusieurs simulations de Jupiter à travers différents instruments d'obstruction et d'ouverture différentes, hors turbulence. Une seule de ces vues est obstruée et perd donc en contraste. Laquelle ? Réponse : 1 - Newton 200mm obstrué à 25% 2 - APO 180mm Avec Deff=D-d, l'image 1 devrait avoir le contraste de l'image 4 (APO 150mm), alors qu'elle approche de l'image 3 (APO 166mm), tel que constaté sur l'histogramme. On mesure ici Deff=D-2/3d. Or même entre les deux, il reste difficile pour l'oeil d'apprécier la différence, et encore plus de la mesurer précisément. Qui ici peut estimer la différence "empirique" de contraste entre la 2 et 5, et même évaluer un pourcentage ? Cela peut induire en erreur un novice à qui on "explique" qu'un Mak 127 offre le visuel planétaire d'une APO 85mm en contraste, alors qu'il y a un écart qualitatif majeur en faveur du Mak par les lois de l'optique. Pour ne rien arranger, l'obstruction a aussi ses effets positifs, elle réduit le vignetage et elle accroît légèrement le pouvoir séparateur, qui peut être interprété comme du contraste par l'oeil. Simulation d'une étoile double défocalisée avec obstruction à 33% à gauche, et aucune obstruction à droite : On en conclu que le rôle de l'obstruction centrale est souvent sur-considéré et conduit à des interprétations parfois douteuses, comme l'exagération non mesurable de la performance d'instruments très modestes ou le rabais d'instruments optiquement plus performants par les lois de l'optique. http://www.astrosurf.com/laurent/magnitude.htm#5
  25. 3 points
    Le problème, c'est quand la piste est boueuse ! Je préfère alors les chaises de bois au chaud que les bottes en plastiques !
  26. 3 points
    Ah, ok. Grace à l'outil l'outil "doigt", et avec un peu de patience, voici ma version de ta photo :
  27. 3 points
    Exact @Adlucem , bien vu.. L’unité argileuse couvre une zone très vaste et ne présente pas un aspect uniforme, loin de là.. En conséquence les géologues ont divisé l’unité d’argile en deux sous-unités: une "unité lisse striée" et une "unité fracturée". En première approche Curiosity a roulé vers le Nord-Est en longeant le côté Sud de la crête "Vera Rubin" en s’approchant du point d'altitude le plus bas de la vallée (et donc probablement en observant les roches les plus anciennes adjacentes au mont Sharp), un point qui coïncide avec le signal d’argile (smectite) le plus puissant. C’est pourquoi j’avais alors assez mal compris qu’ils n’aient pas poussé plus loin après les forages "Aberlady" et "Kilmarie" en avril 2019, et au contraire décidé de faire procéder à un demi-tour au rover pour revenir sur ses traces ! Une explication possible consiste dans le fait qu’à cet endroit ils ne trouvaient pas de roches "natives"» c’est-à-dire significatives de la géologie du lieu, mais plutôt des roches "flottantes" ayant certainement migré. De plus ces roches étaient assez minces et avaient tendance à se fracturer et à se soulever dès le début du forage. Au début de son parcours dans la vallée, on l’a bien vu, Curiosity a donc roulé dans la partie "lisse striée" pour aller forer au point le plus bas de la vallée. Mais après avoir fait demi-tour et être revenu en arrière, Curiosity s’est tourné ensuite vers le Sud-Ouest, conduisant tout droit en montée vers "l’Unité fracturée" que Curiosity explore actuellement. Une unité fracturée, c’est bien ce que l’on observe depuis que Curiosity est au pied de "Central Butte", particulièrement depuis qu’il a progressé d'environ 8 mètres le 29 octobre (sol 2570) pour s’en rapprocher davantage, risquant quelque peu d’abimer ses roues encore un peu plus.. Dans le cratère Gale, les lacs successifs semblent avoir persistés jusqu'à - 3,4 milliards d'années, c'est à dire au delà du Noachien, au début de l'Hespérien. Ensuite Mars a fait une transition vers le désert hyperaride et hypothermique que nous observons aujourd'hui, et les vents ont largement façonné la surface en phases successives d'apport massifs de sédiments éoliens et de lentes mais profondes érosions. Il ne fait guère de doute que le cratère Gale asséché ait été peu à peu quasiment comblé par des dépôts éoliens de toutes natures, avant que l'érosion prenne le relais et permette à Curiosity de retrouver le plancher d'un lac antique (la formation Murray).. À noter que des expériences ont été menées pour déterminer depuis combien de temps diverses roches sont restées exposées en surface dans le cratère Gale en mesurant les isotopes de l'hélium, du néon et de l'argon produits dans la roche par exposition aux rayons cosmiques. Il s'agit d'une méthode couramment utilisée sur les météorites et les roches lunaires, appelée "datation de l'exposition en surface". Il a été découvert que le mudstone du cratère Gale a été exposé à la surface (par l'érosion des couches rocheuses sus-jacentes par le sable soufflé par le vent) pendant près de 80 millions d'années, une courte période de l'histoire martienne qui peut avoir des implications importantes pour trouver des preuves de la présence possible de matériaux organiques sur Mars. Les rayons cosmiques désintègrent la matière organique à la surface, mais à un rythme très lent, ce qui signifie que le temps relativement court pendant lequel ces mudstones ont été exposés pourrait potentiellement améliorer la perspective de trouver des composés organiques préservés. Ces messieurs de la Nasa n’ont toujours pas mis à jour leur carte du parcours du rover depuis le 24 octobre, et c'est Phil Stooke qui se dévoue le plus souvent sur UMSF pour pallier ce problème, merci à lui. Sachant de plus que les comptes rendus de la Nasa sont de plus en plus succins, voire même parfois décalés par rapport à l’actualité, ça pourrait devenir compliqué de continuer à faire le reporting de cette mission. POSITION AU 29 OCTOBRE 2019 ((SOL 2570) : 4 mb - Position déterminée par Phil Stooke HAZCAM AVANT - 30 OCTOBRE 2019 ((SOL 2571) : Un chaos de roches HAZCAM ARRIÉRE - 30 OCTOBRE 2019 ((SOL 2571) : NAVCAM - 29 OCTOBRE 2019 ((SOL 2570) : PANO MAVCAM - 29 OCTOBRE 2019 ((SOL 2570) - Jan van Driel : 6,3 mb MASTCAM - 29 OCTOBRE 2019 ((SOL 2570) :
  28. 3 points
    Un T736mm, ça se monte aussi vite que de changer une roue de secours en pleine nuit. Et comme un dob bien foutu (j'ai un stellarzac) c'est vendu avec des roues, ben... y a rien à porter. CQFD.
  29. 2 points
    Bonjour à tous Voila un petit moment que je n'ai pas pointé mon nez ici . Un petit retour pour une moisson d'automne sur 2 nuits . *Première nuit au "col du Glandon" en Maurienne à 2000 mètres. Vent fort et glacial avec un seeing médiocre. Les étoiles ressemblent à des flocons de neige. Une belle étoile filante plein Sud avec une rémanent visible plusieurs minutes .....Grandiose. 2000 moutons nous tiennent compagnie pendant la nuit et nous parfument les vêtements et nos bottes d'une bonne odeur de naturel.... T 400 F/D 4.9 oculaire de 17 et 8 mm Le noeud ....petit morceau de la grande dentelle dans le prolongement de NGC 6995. je voulais depuis longtemps me le faire celui là Faible , je pensais voir les extensions mais l'état du ciel en a décidé autrement. Il faudra que j'y revienne par une nuit plus pur. NGC1501 Nébuleuse planétaire faible. L'étoile centrale évidente. Les détails au centre à peine visible en vision décalé et par intermittence. le lendemain petite rando au dessus du barrage de grand maison. *Deuxième nuit à 15 km de chez moi a 900 mètres. Nuit bien noir avec un meilleur seeing qu'au "Glandon" Lunette de 100 F/D 6.4 oculaire zoom 8/24 et filtre UHC NGC 6995....et non pas 6992 comme sur le dessin M15... La nébuleuse Pacman .... L'étoile 51 Pégase Première étoile ou l'on a découvert une Exo planète il y a 25 ans .....si vous regardez bien on peu la voir ...... Désolé mais j'ai photographié les dessins au smartphone .... Voili Voilu Bon wk Laurent
  30. 2 points
    Cible pour tester la nouvelle SW EQM 35 par tranche de 10 min. Il a fallu que je m'y reprenne a plusieurs fois pour bien régler le backlash en AD. En DEC avec la grande roue c'est beaucoup plus facile Il y avait dessus une lulu WO star 71 , une moravian FW 8300 , un boitier pegasus astro ,do et G1 ( 5 kg max ) Encore un peu de déchet en AD avec des étoiles en soucoupe volantes si la courbe change de pole, mais avec les bons réglage cela est exceptionnel. Bref ; je ferai un retour d"astram des que j'aurai pu enregistrer les courbes d'erreur périodique. Globalement pour cette bonne cession j'étais a +/- 1 arc sec pix , pour un échantillonnage de 3,12 donc honorable. Je commence a apprivoiser cette monture , hyper légère et me faire plaisir avec de petites focales ( < 500 ) SGP , PHD2, Ps, Pix Ha 10imn x 35 , o2 10min x 22 , s2 10 min x 20 lien Astrobin bon ciel
  31. 2 points
    Ah mais c'est pas un dob, à ce compte là on peut aussi citer les images faites au 1m du Pic
  32. 2 points
    STF8LZOS6 demande image, je répond image Pour le visuel voir les superbes dessins de Nicolas Biver, Fred Burgeot, Serge Vieillard et quelques autres avec de gros dobs. Depuis le temps la fiabilité de leurs dessins ne sont plus a démontrer, faut arrêter de troller 5 mn les gars ... On est quand même dans du débat éculé
  33. 2 points
    C'est bien de mettre des courbes de FTM (je voulais le faire), mais certaines analyses qu'on trouve sur le net sont souvent réductrice. Je ne rentre pas sur l'analyse pertinente de lyl en visuel mais je m'attarde sur l'instrumentation elle même. Thierry Legault a mis ceci sur son site : Et là on voit que l'obstruction a en effet un effet délétère sur le contraste ... DANS CERTAINES GAMMES, en particulier en basse fréquence, autrement dit les gros détails et PAS les plus fins qui ne souffrent pas de l'obstruction. Car un instrument plus gros (mais entaché d'obstruction) va aller bien plus loin en résolution et il ne faut pas bêtement superposer des courbes "normalisées" (i.e. à 1). Un instrument de diamètre supérieur pourra s'inscrire dans la courbe (de l'instrument inférieur) en allant à (2;0) par exemple et sera évidemment souvent au dessus de la diagonale (0;1)-(1;0) de l'instrument de référence, et ce, pour toutes les fréquences de contrastes. Donc, dire qu'un instrument obstrué équivaut à un instrument plus petit c'est complètement faux, sur la globalité de la courbe, et en particulier pour capter de fins détails. C'est ce qui explique qu'une lunette, fusse-t'elle APO, de 120 mm n'est pas, et ne sera jamais égale à un instrument obstrué de 200 mm pour détecter de fins détails. Mais cela peut être vrai pour des tons moyens. En lunaire, les contrastes sont souvent très prononcés, et un fin détail se situera plutôt à droite de la courbe FTM (non entaché par l'obstruction), le plus gros sera le meilleur. En planétaire ce sera l'inverse et l'obstruction sera un handicap et le plus petit (non obstrué) pourra parfois être meilleur. Tout cela étant entendu qu'il ne s'agit que de visuel, en photo, le contraste se reconstruit assez facilement ce qui permet d'ignorer l'obstruction. Tout au plus on devra filtrer un peu plus fort qu'avec un instrument non obstrué. Donc attention aux conclusion à l'emporte pièce, concernant l'obstruction et ne pas généralise l'effet de l'obstruction à la totalité du spectre du contraste. Marc
  34. 2 points
    André Van Der Elst les gars.... merci pour lui. Vu son expérience je ne pense pas qu'il raconte que des c.......s...
  35. 2 points
    Cette sonde n'a pas été envoyée à prix d'or pour te fournir des jolies images à contempler. Elle est là pour faire de la science, point.
  36. 2 points
    Pas sûr d'avoir envie d'aller vivre dans la turne d'un mégalo pareil (des fois qu'il se prenne pour le chef...)
  37. 2 points
    11 ans dèjà ... et vuibert ... c'est pas du dico pour les débutants ? ok je sors après, pour avoir longtemps observé dans une 155 edf starfire, c'est vrai que çà "envoi du steak" en visuel. Un très bon souvenir... mais avec les colliers à la hauteur du tube et la platine qui va bien çà fait quand même un bon bloc massif de 15 kgs. Et un dans un excellent newton serrurier de 300 à f/3 poli au petits oignons, par un "astrosurfer" modérateur et "tailleur de bouse" (à vous de comprendre ), et bien, elle arrivait pas à suivre la 155 ...comme quoi, y a pas que les apo dans la vie !!! C'est comme les gouts et couleurs, y aura toujours les pour et les contres ! néanmoins, l' AP 155 edf restera ce qui se fait de mieux en lunette apo. (au budget près) Xavier
  38. 2 points
    Benjamin, nan nan nan......, il ne faut pas lancer Alain sur ça, bon là tranquille il n'a pas rebondi, mais s'il avait été dans un bon jour il se serait mis à te parler de courgettes qui volent à des vitesses supersoniques, de petits pois qui se dispersent et se regroupent plus vite que la vitesse de la lumière, de trucs en forme de cèpes avec des phares zarbis qui filent le long de l'océan en rasant les vagues, et il aurait conclu que tout le monde au niveau mondial était bien bien au courant de la réalité réelle de ce genre de phénomènes évidents, et si t'avais pas été d'accord, il t'aurait, chais pas quoi, souhaité un stage terminal, un truc comme ça.......... PS : je blague Alain hein.....
  39. 2 points
    Sacré Toutiet, tu es jaloux, avoue-le Tu vois la dernière lune que j'ai capturée et que Nebulium a traitée. Pas mal
  40. 2 points
    ça avance, ça avance… tout doucement vers le site de lancement. On devrait avoir notre cadeau de Noël !!
  41. 2 points
    Après pour les fans du Dobson, il y a une belle offre sur les PA
  42. 2 points
    Pourquoi ? C'était juste un mauvais jeu de mots (de première = très bon, réussi) Je te souhaite un stage de première
  43. 2 points
    Punaise…. @George Black qui contrepète maint'nant .. C'est la fin du mooonde !!!!!.....
  44. 2 points
    C8N Asi 224 Mc pose de 10 secondes gain 400 Afa Corsica
  45. 2 points
    Bonjour, C'est mon cas, de 60mm je suis passé à 90mm en 2014 et depuis je suis resté là pour le lunaires & le planétaires, c'est vraiment bien. Etant un loup raffiné je cherche de très bon oculaires, minimum de lentilles pour une performance maximum. Le matériel Japonais est particulièrement apprécié. Moi qui aime les casse tête à la Japonaise, c'est toujours un plaisir de démonter en petite pièces lors du transport une monture équatoriale. Bon ciel aux instruments de tous poil
  46. 2 points
    Bonjour, Avec tous ces tronches dfruitières qui circulent, on se sait plus qui est qui ? Regarde moi Julie, je suis un loup je sus déjà déguisé d'office pour Halloween eh eh ... Bon ciel lunaire au smartphone intelligent
  47. 2 points
    666 ça colle plus à Halloween c'est vrai ...:) Mais 777 c'est bien aussi , mais c'est chez les ricains ( voir mon pseudo ...) Ph
  48. 2 points
    Je lui doit tout mon respect (et ça fait pleins de livres a lire...) C"est plus le même registre que les Tagada... Il n'y a aucun problème je le ferai avec plaisir Je note, à ce que je vois j'ai pleins de livre a lire absolument et c’est ce que je ferai. En passant merci pour votre soutien et vos compliment ! Vous m'avez beaucoup appris et vous aller me faire dépenser un peu d'argent (les bouquines). Plus sérieusement vraiment merci pour vous êtes tous super sympa et Motta ton humour... est très appréciable dans le forum
  49. 2 points
    Vous savez quoi? J'aime les Lunettes APO/ED/Achro même si je possède un Dobson plus gros.... c'est comme ça et puis c'est tout ! Chacun fait ce qu'il veut... pas besoin de débat. Le diamètre n'est pas pour tout le monde la référence absolue. Il est parfois bon de le dire et de le redire encore....
  50. 2 points
    L’ecole Vient de confirmer le stage !!!!! je suis tellement content