Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 11/16/19 in all areas

  1. 15 points
    Salut les amis, finalement je crée un nouveau post pour ce petit film pace que j'ai beaucoup travaillé et pis c'est tout J'ai donc retenu les 120 meilleures images pour faire ce film. Pierre Alain va être content, j'ai finalement composé un p'tit truc pour l'occasion ( port du casque obligatoire ). Vous ne ferez pas attention aux variations importantes de la luminosité, et à deux artéfacts qui se produisent pour je ne sais quelle raison, mais pas motivé pour recommencer ! Mais bon, ça fait quand même un beau souvenir de ce phénomène. J'espère que ça vous plaira un p'tit peu.
  2. 14 points
    Je partage un nouveau timelapse avec cette fois-çi la Voie lactée. Réalisé avec un ami : Jean Philippe Kornmann dans la vallée de Névache. Avec de la musique..., choisir en tenant compte des remarques suscitées par mon timelapse sur la Lune cendrée... Remarques et suggestions bienvenues Dominique
  3. 10 points
    Bonjour, Sh2-129 est une nébuleuse située dans Céphée, elle est issue du catalogue Sharpless et répond bien en h-alpha, par effet d'optique il existe une autre nébuleuse dans le même champ c'est Outters 4 qui n'a été découverte que récemment par Nicolas Outters (cette nébuleuse est surnomée "le calamar"), son signal principalement centré sur l'émission OIII est tout de même très faible ce qui explique sa découverte tardive. Pour cette image il y a 22 poses de 15 minutes en ha + 31 poses de 15 minutes en OIII, la technique de combinaison est : ha/OIII pour la luminance et HOO pour réaliser les couleurs. Même si cela semble conséquent en terme de temps de pose, il en faudrait encore bien plus avec un ciel bien noir pour vraiment traiter à l'aise, ici on est obligé de jongler avec les process pour limiter le bruit. optique : TEC 140 + moravian G4 16000, acquisitions en automatique avec Maxpilote, traitement pixinsight + photoshop. Pour le traitement j'ai vu pas mal d'images où "le calamar" est franchement découpé par des techniques manuelles sur SH2-129, j'ai pris le parti de rester plus soft avec juste un léger rehaussement de la vision du "calamar" je trouve que cela reflète plus la "réalité". l'image réduite à 1400px : Version full à la taille d'acquisition: http://astro.equinoxe.free.fr/images/images_constelations/cephee/calamar_full.jpg Jean-Claude Mario
  4. 9 points
    Bonjour tout le monde, Sous ce titre délibérément trompeur, je ne résiste pas au plaisir de vous montrer l'animation que j'ai faite d'un des rares moments où j'ai pu voir Mercure... à travers les nuages :-) Au moins je l'ai vue! Juste avant de devoir partir pour le travail... Lunette Lunt H-alpha 60 mm, caméra Point Grey Grasshopper 3. Ça s'est passé exactement à 14h17 TU (9h17 heure du Québec) ce matin-là. Daniel
  5. 8 points
    Un bel interview de Richard Galli pour Optique Unterlinden . Mais désolé, je ne comprends pas tout. A partir de 13:00 Pourquoi les latitudes 23° sud sont "les endroits ou l'on voit le plus de ciel disponible" ? (Et donc les plus favorables à l'astrophoto) 🤔😳🧐
  6. 7 points
    Bonsoir à tous Voilà j'ai fait une petite série du coucher de soleil sur une petite colline (altitude 187 m) ce soir (15-11-19) en attendant la Lune cette nuit, mais je ne sais pas ce que cela va donner, car en ce moment c'est une pluie tropicale qui tombe !! Perl-Vixen 102/920 FL Canon EOS 5D II A 400 asa Bon ciel
  7. 7 points
    Bonjour difficile de trouver laquelle est la plus moche des deux, elles se valent bonne chance aussi et bon week-end
  8. 7 points
    Bonjour à tous Voilà une nouvelle série de photos, pour ne pas laisser Gégé tout seul, sur ce coup là ;-) Température lors de la prise de vue +27 degrés (ça change pas trop) vers 3h30 (heure locale). Il y avait quelques nuages qui passaient en laissant quelques trouées :-) A 200 asa : 1/40 - 1/50 - 1/60 - 1/80 Perl-Vixen 102/920 FL Barlow AP 2X Canon EOS 5D II Bon ciel
  9. 6 points
    Les cieux crépusculaires de ce dimanche 10 novembre accordaient à la Lune sa souveraineté contestée depuis le début d'automne. Ma Cité un peu assoupie en cette veille de commémoration et sous les feux de lumières un peu blafardes, donnaient aux ruelles , aux bâtiments , des ombres allongées. Bien sûr Séléné aimantait mon regard , mais je sentais que d'autres mystères me poussaient à explorer la ville devenue théâtre de la nuit étrange, à la recherche de l'inconnu. Elle m'apparaît enfin, à l'angle du palais ! Quelle draperie délicate , la pierre est devenue étoffe Un belle étoile bleutée vers le zénith me dit que cette nuit est celle du regard nouveau sur ma Cité Ciel , automne et terre s'unissent , la Lune ne craint plus le feu des hommes... Luminaire ultime faîtage des maisons qui gardent leurs secrets Possessive jusqu'à la plus singulière effusion ! Comme une épée dressée en serment de fidélité à la Cité ducale Je vais bientôt m'en retourner et jette un dernier regard vers la Lune gardienne des secrets gardés derrière les fenêtres anciennes. Je longe ces vitraux qui ont fait la lumière sur les princes et leurs décisions secrètes d'autres vieux remparts de l'ancien temps des princes des ruelles aux recoins propices aux maléfices de démons embusqués...? Me revient à la mémoire, avant de rejoindre le monde nouveau une étrange sensation : quel cas singulier cas se cache derrière cette nuit si magique dominée par une Majesté souveraine ? Ces temps anciens et de mystère seront mon secret , hors de l'espace et du temps de dimanche-là , de ces recoins d'ombres....et de lumière ! Amitiés
  10. 6 points
    Si j'ai bien compris, les gens qui critiquent cet appareil ne sont pas forcément dérangés par lui, c'est juste qu'ils donnent un avis sur cet appareil. Pourquoi donnent-ils un avis sur un instrument d'observation ? Parce qu'on est sur un forum d'astronomie. (Argh, je réponds à un message de la page 7 et il y a déjà 16 pages. J'ai cru que c'était la dernière...)
  11. 5 points
    Encore un petit montage comparatif avec une image de notre dernière mission AstroQueyras ! Cette galaxie spirale barrée,peu imagée, relativement petite, est dite "active " à cause de la formation de nombreuses étoiles en son centre ! La full en Bin 1x1 (grande image !) http://www.astrosurf.com/pixiel/AQ2019NGC7177-T500-bin1x1-traitrobert.htm Robert
  12. 5 points
    Si le Stellina (qui perso ne m’intéresse pas), peut créer des vocations chez les jeunes (futurs astronomes ou scientifiques), ou simplement inoculer le virus de l'astronomie (à ce jour on n'a pas encore trouvé de vaccin contre ça ), pourquoi pas
  13. 5 points
    Voilà donc les 3 photos que j'ai reçues prises avec un Stellina, par contre vu que je les ai reçues par whatsapp je suppose que les photos d'origine sont de meilleure qualité et qu'elles ont été compressées. Je n'ai pas les paramètres de prise de vue donc je ne sais pas combien de temps ils ont dû poser pour les obtenir. M51 M71 NGC 7635
  14. 5 points
    Je vais sans doute en choquer quelques uns Je pratique l'astro, y compris en club et en sorties diverses depuis . . . je sais plus J'ai eu l'occasion de faire beaucoup de visuel y compris dans des gros télescopes ben . . . non ! A part la Lune et les planètes, je n'ai jamais eu la moindre montée d'adrénaline devant des taches floues ! C'est d'ailleurs la seule raison pour laquelle je préfère la photographie Par contre, je n'ai jamais émis la plus petite critique vis à vis de ceux qui apprécient, bien au contraire Je trouve même fabuleux les dessins que certains nous offrent Je vous souhaite une excellente journée, AG
  15. 5 points
    N'oublions pas que la communication de ces entreprises est en cause : en présentant uniquement un discours publicitaire, ils n'ont pas décrit leurs instruments, ne permettant pas aux personnes éventuellement intéressées de savoir si, oui ou non, ces instruments leur conviendraient. D'ailleurs c'était un argument de la « défense » : arrêtez de critiquer cet appareil, vous ne savez pas ce qu'il est et ce qu'il fait. Ben oui, la faute à qui ? Au moins, dans la vieille pub de Celestron postée plus haut par Motta, il y avait une présentation claire et détaillée (qui n'hésitait pas à fournir les détails techniques). (D'ailleurs je ne vois pas le rapport entre cette pub et celles des Evscope et Stellina : c'est une publicité qui décrit en détail l'instrument, et si son premier paragraphe nous raconte que le C8 est un instrument historique qui a révolutionné la pratique de l'astronomie amateur, il ne faut pas oublier que c'est vrai.)
  16. 4 points
    Bonjour, Gérard s'en est allé, la vie doit continuer...Nous lui dédierons particulièrement notre prochaine grosse mosaique en cours d'acquisition sur un objet qui lui aurait fait particulièrement plaisir....En attendant nous vous présentons une "petite" mosa de deux champs, représentant 2 nébuleuses très rarement photographiées, et pour cause ! de une elles sont très faibles et de deux elles sont éclipsées par sa voisine proche, IC2118 la tête de sorcière Nous étions parti sur un LRGB seul au départ puis nous avons constaté un fond brunâtre qui en LRGB n'était pas beau du tout...on s'est dit qu'il devait y avoir un fond très faible de Halpha...alors oui il y en a ! Mais je vous épargnerai la couche Ha seule tellement c'est faible de chez faible, qques ADU au dessus du fond même avec 10h de pose !! Par contre elle apporte un vrai plus sur l'image couleur ! Il s'agit donc de LBN906 et LBN917 dans la constellation de l'Eridan. Elles sont appelées les nébuleuses des points d'interrogation !! Pour la technique: Observatoire remote APO - Chez Alain Maury - Chili TOA150 + Flattener 67: focale 1100mm, échantillonage 1.68" par pixel, champ 1°55' x 1°55' Alta U16M ( KAF16803) à -20° Filtre HaLRVB Gen2. Astrodon Pour l'image et par champ : Ha = 15 x 40 min L= 24 x 20min R=V=B= 6 x 20min par couche Monture Mini-OHP et MCMT Guidage par Atik 314L+ en bin2, acquisition 1 sec 25 Darks 25 Bias 9 Flats Chef d'orchestre pour l'acquiz, autoguidage et prétraitement: Prism v9 Traitement: Prism, Iris et CS6. Les vignettes sont cliquables vers les full: Bon ciel ! @+, Thierry APO_Team Thierry Demange, Richard Galli et Thomas Petit
  17. 4 points
    Lors de notre mission AstroQueyras du début Août 2019 nous avons pu mettre un APN Sony A7S au foyer du T620 F/D15 pour imager la célèbre galaxie NGC 7331 dans Pegase ! Quelques pbs de couleurs au traitement final ,beaucoup de vent cette nuit là et surtout une collimation perfectible ! Je vous propose un montage comparatif de la partie centrale en noir et blanc !! désolé pour les étoiles allongées( 9m de focale sans autoguidage !!!) Je rajoute un lien vers l'image couleur réduite à 50% http://www.astrosurf.com/pixiel/AQ2019NGC7331T620A7Sred50.htm et la version Noir et blanc réduite à 50% http://www.astrosurf.com/pixiel/AQ2019NGC7331T620A7Sred50NB.htm Robert
  18. 4 points
    Bonjour, Mercredi soir, première tentative de photographier un passage de l'ISS devant la Lune . C8 à F/D10 sur monture Vixen SPDX et Sony A7s défiltré . J'ai enlevé la couleur .... Le Sony était en mode vidéo. L'image a été extraite via le logiciel VLC , PIPP n'ayant pas fonctionné dans mon cas .
  19. 4 points
  20. 4 points
    tu as dû lire un peu vite alors car certains avis relèvent du dénigrement de la moquerie et véhiculent des informations fausses. Quand tu lis " on a du mal à voir où se situe le marché et le public concerné" pour parler du produit qui a fait la plus grande levée de fond techno en Europe, ... Gasp. Sinon, quelques extraits de ce fils "ça me pose problème" "je trouve débile cette mode qui consiste à vouloir coller des tablettes et des applications partout" "c'est un gadget pour ceux que l'on voit faire la queue devant les Apple Stores." Et là je n'ai relevé que les énormités de la 1ère page, on en est à 17, ... Rien que le titre du fil est malveillant, il laisse entendre que Vaonis a copié Unistellar. C'est limite calomnieux vu que ce n'est pas étayé et donc manifestement fondé sur rien.
  21. 4 points
    Bonjour et merci à fljb67, polo et STF8LZOS6 la der bon week-end avec toutes mes excuses à AstraImage pardon
  22. 4 points
    Très intéressant, le test de Frank-Astro ! Ce que je retiens, c'est que l'appareil marche parfaitement. Apparemment, le seul défaut trouvé est qu'il est impossible de modifier le pointage (si j'ai bien compris il n'y a pas de mouvement manuel), mais les objets du ciel profond sont parfaitement centrés. OK, ça foire sur la Lune, mais ça doit se corriger facilement dans le logiciel (calculer la position précise de la Lune est très compliqué, de plus il faut pointer non pas le centre de la Lune mais le centre de la partie éclairée). Pour moi c'est très convaincant et j'estime que le Stellina répond à ce qu'on attend a priori de lui : permettre de faire de l'imagerie sans prétention lorsqu'on n'a ni le temps ou l'envie de se lancer dans l'apprentissage de l'imagerie « normale » (par exemple si on est passionné d'astronomie, pas de traitement d'image) (et lorsqu'on a des sous...).
  23. 4 points
    Bonsoir Vu le temps pourri et très humide voici quelques images pour égayer la soirée. Canon 750D/18-55/70-300 et 500mm
  24. 4 points
    Un petit chapelet !! Je n'ai pas utilisé la méthode de Sauveur (je l'essaierai une autre fois , là j'avais déjà les images jpeg du transit ). J'ai utilisé un tuto trouvé sur le forum d'à coté . On ouvre les images avec la fonction : fichier/script/chargement des fichiers dans une pile Les images s'ouvrent en mode calque Passer chaque calque en mode obscurcir . Aplatir les calques. Et voilà !!
  25. 4 points
    Tiens, vous avez entendu parler du nouveau plugin software pour Stellina/EVScope? Il parait que ca va rendre les gens complètement accros à l'oculaire électronique... Le plugin voisine 2.0 va évoluer vers "youp*rn browser extension"... (je sais, je sais... ) PS: je vois d'ailleurs qu'en dessous d' @Alain 31, il est marqué "membre solide"
  26. 4 points
    En fait ces instruments ne visent tout simplement pas les amateurs mais d'abord le grand public. C'est un instrument d'accès a la pratique, c'est pour moi au contraire tres positif pour notre pratique.
  27. 4 points
    Il y a quelque chose qui est du ressort de la peur je pense oui. Et comme beaucoup de peur celle-ci n'est pas rationnelle. Ces télescopes n'enlèvent rien à personne, et avant que de tels instruments deviennent la norme si d'aventure ça arrive un jour (ce dont je doute), il se passera de l'eau sous les ponts. On voit clairement que la réaction de l'amateur classique est de ne pas se sentir concerné par ces produits (et je m'inclus clairement dans cette catégorie). Ce qui est intéressant c'est de voir quelles nouvelles personnes ça va toucher qui ne seraient peut être pas venues à l'astronomie autrement, et par ailleurs quel parti il y a à tirer de ce genre d'instruments dans les clubs. Et ça je suis persuadé qu'il y a pas mal de choses à inventer pour enrichir les pratiques (et non pas en remplacer certaines). On sait ce que ça vaut les peur de remplacement.
  28. 4 points
    Un petit apparté (on n'en pas à un près). J'ai vu le Stellina en démonstration aux dernières RCE mais rien de plus approfondi. Personnellement, ça ne m'attire pas plus que ça du fait que je suis purement visuel. Philosophiquement, ça ne me révulse pas plus que ça même si je suis plus près d'un ayatollah visuel que d'un geek noctambule. Bref, j'espère être neutre (même s'il faudrait que je gagne 4k€ par mois pour être vraiment vraiment neutre…). Mais je me demande si, sans généraliser, il n'y aurait pas un biais entre ceux qui vivent de l'astronomie amateur et ceux qui la vivent ? Les premiers sont certainement bien plus conscients que les seconds des problèmes de TVA, de charges sociales, de dumping social, des difficultés entrepreneuriales, etc. Les seconds sont davantage soumis à leur passion (qui ne rime définitivement pas avec raison) bien ancrée et pas du tout prêts à révolutionner leur philosophie de pratique face à l'émergence d'un "ovni" (dans le sens jamais vu) technologique. Les premiers sont certainement plus réalistes et optent davantage pour une présomption d'innocence vis à vis de Stellina, alors que les seconds plus prompts à le condamner par coutumace parce qu'il est susceptible de faire émerger une nouvelle part d'astrams qui pourraient finir majoritaires (et ça fait peur).
  29. 3 points
    Bonjour voici une image de la galaxie naine irrégulière NGC 1156, comme c'est une naine elle n'est pas bien grosse : taille apparente 2.6' x 1.7', elle est du type magellanique, sa distance estimée est de 17 Mal. Très peu d'images amateur sur le web à cause de sa petite taille et de sa morphologie. 20 poses de 3 minutes en bin 1 luminance, 3 x 7 poses de RVB en bin 1. Intégration des 15 meilleures L + 4 meilleures RVB pour constituer le stack en Luminance, la chrominance est constituée des 7 RVB. Astrosib 360 + SBIG STL 11000, acquistions en automatique avec Maxpilote, traitement pixinsight et photoshop. Image réduite à la taille d'acquisition ECH : 0.63" /px: Jean-Claude MARIO.
  30. 3 points
    Bonsoir tout le monde, Désolé de répondre tardivement. Pour répondre rapidement, nous avons testé le partage d'écran du Stellina uniquement au sein du club et avec quelques personnes de passage (env 10 personnes). Nous n'avons pas eu l'occasion de le faire avec plus de publique et la météo... ben vous voyez bien, ça n'aide pas . Concernant le partage d'écran entre différents téléphone ou tablette, il suffit que tout le monde se connecte sur le même réseau Wifi généré par le Stellina pour avoir l'image sur son téléphone (je ne connais pas le nombre maxi autorisé). L’inconvénient est qu'il faut au préalable télécharger l'appli (env .200 Mo). Il faudrait avoir une appli "light", juste un viewer en quelque sorte pour faciliter ce partage. On veut aussi essayer de brancher une tablette sur un vidéo projecteur pour un partage encore plus important. Cela nous permettra de faire un peu de science pdt le chargement de l'image. A savoir qu'une image est visible en moins de 5 minutes et s'améliore évidement petit à petit (principe du stacking ) Concernant le mauvais pointage, il y a des mises à jour régulières donc pas de souci. Par exemple, la première fois, Stellina pointait mal les planètes. Le deuxième soir, après une MAJ, c'était nickel (mais sans intérêt réel vue le grossissement). Par contre, toujours pas moyen de corriger la positon manuellement, ça va probablement venir car cela me paraît important. Enfin, je ne pense ps qu'il soit possible de programmer une série d'images à prendre. Si vous passez dans le coin, vous serez le bienvenu pour nous donner votre avis, objectif Bonne soirée, Frank
  31. 3 points
    Hi,hi, elle a trouvé que c'était trop saccadé Paul...
  32. 3 points
    Bonjour à tous, Pour faire original... Après une pause de plusieurs mois côté astronomie, difficile de résister comme beaucoup, à l'appel de Mercure en transit devant le soleil. Malgré une belle impréparation et surtout des nuages, des averses... une trouée se présente vers 15 heures : j'ai sauté sur l'occasion. Voici donc ma petite capture de l'événement de lundi : mes 2 meilleures captures sur les 6 réalisées, un montage commenté et une petite animation. Le tout avec mon setup light : Mak 127 et NEQ3. Opérateur content ! 1/ 13h55 T.U. 2/ 14h12 T.U. 3/ Photomontage commenté de 5 de mes captures entre 13h53 et 14h12 T.U. J'estime à environ 183 000 km/h la vitesse de déplacement de Mercure par rapport à l'axe Terre - Soleil !! 4/ Et une petite animation de mes 6 captures en tout... de qualité très inégale : des conditions médiocres et un travail mal préparé, mais la chance d'avoir pu capturer le messager Bon ciel. Julien
  33. 3 points
    Superbe transit que j'ai pu admirer pendant 2 heures grace à une longue eclaircie inespérée !! Lunette TMB130SS + Helioscope Baader + Zwo ASI 1600 (100 images stackées)
  34. 3 points
    Pour les astronomes européens, le VLT c'est jamais que 4 gros Stellina de 8m Ils commandent leurs observations et ils ont les données le lendemain sans avoir à aucun moment maitrisé le processus d'acquisition Et visiblement ça les perturbent pas plus que ça... Je conçois tout à fais que des gens puissent être intéressés par ce produit si ils n'ont pas envie de s'emmerder avec de la technique. Bon là Stellina, tel que c'est, c'est un jouet, mais à quand la même chose avec un diamètre d'homme? parce qu'avec 80 mm de diamètre, c'est faiblard, mais ils comptent nous en sortir un avec un diamètre de 300 mm par exemple? Sinon simple curiosité, il y a un mode tout manuel dessus, un truc ou on peut choisir tout ses paramètres?
  35. 3 points
    En ce qui me concerne j'ai participé à la campagne kickstarter de l'eVscope, je l'attends toujours mais aux dernières nouvelles il devrait être livré au plus tard 1er trimestre 2020. Premier point positif de l'eVscope, il m'a fait me remettre à l'astro, loisir que j'avais abandonné depuis plus de 20 ans... Sinon, concernant le Stellina je ne l'ai jamais vu fonctionner mais j'ai un amis qui a fait une séance d'observation avec une de ses connaissances qui en possède un. Il m'a envoyé quelques images par whatsapp, je peux les poster sur ce fil si ça intéresse.
  36. 3 points
    Merci pour ce fil, Motta Concernant l'EVScope, la correction manuelle du pointage est possible. Le bonus du Stellina est d’être une lunette "sans entretien" tandis que l'EVscope est un Newton avec camera au foyer, avec tube ouvert. Moins de soucis de condensation, mais plus compliqué pour le néophyte concernant le nettoyage et la collimation (systeme bien foutu d'ailleurs avec 2 vis). L'araignée soutenant la camera est assez massive sur l'EVscope, je suppose que c'est pour garantir la collimation dans le temps (notamment aussi en considérant un transport en sac à dos. Et je ne sais pas ce qu'il en est) Même si ça reste artificiel, j'apprécie que l'EVScope intègre une "sorte d'oculaire" qui laisse encore le reflexe d'observer à l'oculaire, ce qui me semble plus naturel quand on parle d'un instrument optique. On peut observer au smartphone, mais ... ça c'est pour le fil voisin
  37. 3 points
    ben oui cela serait moins cher fait en Chine. Vous voulez du made in France au prix de trucs chinois, soyez un peu cohérents...
  38. 3 points
    Bonjour, Je n'ai pas lu le compte rendu en entier, mais j'ai regardé les images. Bon ok. Je pars du principe qu'il ne faut pas étouffer les initiatives quelque que soit l'avis que l'on peut en avoir. Ses concepteurs ne font de mal à personne, produisent des emplois, réduisent le chômage, paie de la TVA à l'état, et initient à l'astronomie des gens qui peut-être n'y seraient jamais venus. Laissez les vivre.....et si vous avez des choses positives à dire, dites les, si elles sont négatives, et bien faites, ce que vous voulez, en votre âme et conscience. Si on peut en exporter des centaines dans le monde, c'est tout le mal que je leur souhaite. PS: Il y aura un peu plus de gens pour gueuler contre la pollution lumineuse. Je plains sincèrement ceux qui habitent autour des serres près de Caen, qui ont sué sang et eau pour se payer leur maison, et qui se retrouvent dans cette situation. Claude
  39. 3 points
    @Cédric Perrouriefh: je t'ai vu réagir à un de mes messages. Moi aussi (comme JLD), je pense que ce télescope n'enlève rien à personne et soulève de nouveaux concepts/nouvelles possibilités. Mais si j'ai acheté un Dobson sans électronique, c'est aussi parce que je pense que le visuel reste intéressant et un plaisir. En terme de performances, il n'aura jamais la définition d'un 10" (bien réglé), même si le systeme de VA peut pousser l'engin au max. (mais cette différence-là sera probablement abolie dans le temps). Dans tous les cas, puisqu'on discutait de la vision des couleurs, je trouve qu'il y a du plaisir à observer et rechercher les détails d'une nébuleuse à l'oeil nu. C'est une façon aussi de se dépasser plutôt que d'attendre que la camera fasse le job. Si ce fil est aussi enflammé, je pense aussi qu'on touche à de l'irrationnel, et à une peur peut-etre de perdre ce plaisir si ce genre de solutions venait à remplacer définitivement les systemes visuels. Je suis persuadé que ça n'arrivera pas... Personnellement, ça reste une question de sens de pouvoir sentir les choses, avec ses yeux plutôt que d'avoir l'image via une camera. Il y a du sens à se dire que ces intensités lumineuses sont faibles (alors que ce sont parfois des millions d'étoiles), que c'est comme ça qu'elles nous apparaissent naturellement, que c'est pour ça que c'est si difficile à observer. Je suis persuadé que la plupart des gens ne savent pas que le truc vaguement flou qu'on voit au sud en hiver à l'oeil nu est une nébuleuse (M42) et donc que ca a beaucoup de sens de leur montrer les choses dans un amplificateur optique (télescope) seul plutôt que via une camera (avec laquelle on peut alors décorréler presque totalement la source et le résultat, donc l'accès aux choses naturelles).
  40. 3 points
    Pareil pour moi . Ce matin j'avais envie de créer une oeuvre d'art picturale . J'ai tapé "photo Joconde" dans mon moteur de recherche, j'ai branché mon imprimante à l'ordi et j'ai cliqué sur "imprimer" . Tu peux pas t'imaginer l'émotion qui m'a envahi quand j'ai vu son sourire apparaître
  41. 3 points
    Merci Polo , une balade en musique alors ! J'aurais voulu en saisir plein d'autres mais Madame , la fraîcheur et l'heure du dîner ont sonné le repli ! c'est un peu ça, un autre espace-temps le temps d'une déambulation nocturne photographe errant, on ne peut mieux me définir ! Merci Alain et la Lune aussi était de la partie j'aime bien cette expression cinématographique J'en avais un vague souvenir mais en investiguant sur le net avec l'idée de créer un petit gif sur le thème du "double" visage d'un endroit , ou d'un être ( l'image du Docteur Jekill/Hyde s'est imposée rapidement dans les ruelles . J'avais d'abord pensé au classique avec Spencer tracy mais quand j'ai trouvé cette affiche avec ma photo le montage m'a paru presque évident ! J'ai pris le partie d'entrer dans la ville telle qu'elle est , avec ses signes contemporains et je ne souhaitais pas amputer la photo telle qu'elle était cadrée. Le lendemain de cette pérégrination au coeur de la vieille ville , la Lune avait un aspect menaçant ... pour ne pas dire d'enfer ! Elle s'est ensuite offerte, dans son apparence "normale" ...Jekyllienne Il fallait que je boucle la boucle sur un forum d'astronomie...................... et je repensais de toute façon à ma Cité qui prépare Noël sous le regard bienveillant?...de la Lune... Amitiés
  42. 3 points
    Activités des 14 et 15 novembre 2019 (sols 2585 et 2586) Curiosity est face à "Hunda", toujours perché sur les pentes de "Central Butte". À cet endroit on observe beaucoup de stratifications à l’échelle décimétrique - des séquences de fines couches - près et sous le rover. PANO MASTCAM - 11 NOVEMBRE 2019 (SOL 2582)- Robert Charbonneau : "Sourhope" est à gauche," Hunda" à droite PANO MASTCAM - 14 NOVEMBRE 2019 ( SOL 2585) - Paul Hammond : 8,3 mb- La cible "Sourhope" (voir message précédent) La cible a été choisie dans les couches de "Hunda" et elle a été nommée (accrochez vous ) "Kirkcudbrightshire" et choisie comme emplacement de la première analyse ChemCam LIBS ((Laser-Induced Breakdown Spectrometer) du plan. Lors de l’impact laser sur la roche, la lumière de désexcitation émise dans le visible et l'ultraviolet est collectée par un télescope et envoyée à trois spectromètres qui établissent la composition chimique élémentaire de la roche. Puis l’APXS (*) sera placé ensuite, l'idée étant que le souffle de l’impact laser enlève toute la fine poussière recouvrant la cible avant que l'APXS entre en action. Une seconde cible d’APXS "Foggy Moss" a été choisie pour échantillonner la roche "flottante" trouvée ici, roche qui avait déjà été analysée à l’aide de ChemCam sur un sol précédent. Ici, le terme "flottante" fait référence à un morceau de roche transporté depuis son affleurement initial, celui-ci pouvant représenter le rocher qui coiffe l’ensemble de la butte. D'autres analyses ChemCam LIBS étaient prévues sur au moins trois autres cibles qui pourraient permettre d'échantillonner le bord du substrat rocheux situé un peu plus haut afin de tester comment la chimie, en particulier la teneur en sulfate, change avec la position, et "Hog Burn", un autre rocher flottant qui pourrait également représenter l’unité de recouvrement de la butte e qui peut être comparé à "Foggy Moss". MAHLI - 14 NOVEMBRE 2019 (SOL 2585) : Les roches "flottantes" pouvant provenir du sommet de la butte PANO MASTCAM - 13 NOVEMBRE 2019 (SOL 2584) - Thomas Appéré : Le sommet de "Central Butte" source probable des roches flottantes Sur le plan environnemental ont été inclus la surveillance météo REMS habituelle de la température atmosphérique et de surface, de la pression de surface, de l'humidité et du rayonnement UV, ainsi que la surveillance passive et active permettant de mesurer l’hydrogène présent dans la couche superficielle du sol martien avec l’instrument DAN, ainsi que et la surveillance en continu du rayonnement de particules énergétiques avec l'instrument RAD. Actuellement nous sommes dans la saison qui génère davantage de nuages. NavCam observera l’altitude des nuages en utilisant leurs ombres ainsi que leur géométrie pour la calculer. C’est une information précieuse pour déduire la structure verticale de l’atmosphère du cratère, la hauteur des nuages étant liée à la fois à l’abondance de l’eau et au profil thermique. S’y ajoute une surveillance Navcam des Dust Devils. Enfin MastCam devait mesurer la quantité de poussière dans l’atmosphère au-dessus du rover et la visibilité au niveau du cratère avec NavCam. Ensuite, en fin de sol 2586 Curiosity a fait marche arrière redescendant la forte pente puis s’est orienté Ouest Sud-Ouest pour un parcours de 24 mètres qui permet au rover d’entamer le contournement de "Central Butte". POSITION AU 15 NOVEMBRE 2019 (SOL 2586) : 5,4 mb Courbe de niveaux. Curiosity est 4 mètres en dessous de son niveau précédent HAZCAM AVANT - 15 NOVEMBRE 2019 (SOL 2586) : NAVCAM - 15 NOVEMBRE 2019 (SOL 2586) : Espace de travail. Pas grand chose à se mettre sous la dent, Curiosity ne devrai pas s'éterniser ici (*) Le spectromètre à particules alpha et à rayons X (APXS) du rover Curiosity mesure l'abondance d'éléments chimiques dans les roches et les sols. Grâce à son capteur qui a plus ou moins la taille et la forme d'un "Rubik cube", l'APXS est capable de recueillir des données de jour comme de nuit. L'analyse complète d'un échantillon, pour déterminer les éléments qu'il contient ainsi que ceux présents à l'état de traces, prend de deux à trois heures. Une analyse plus rapide peut être effectuée en une dizaine de minutes. Du bout du bras robotique du rover, l'APXS s'approche des échantillons à analyser pour les bombarder de particules alpha (des noyaux d'hélium chargés) et de rayons X afin d'étudier les propriétés de l'énergie émise en retour par l'échantillon. L'instrument APXS de Curiosity est une version améliorée des spectromètres employés avec succès lors des missions Mars Exploration Rover et Mars Pathfinder. Voir ici : https://mars.nasa.gov/msl/spacecraft/instruments/apxs/
  43. 3 points
    Bonjour, Ce n'est pas très original mais voici ma participation à l’événement du jour depuis le nord de l'Oise. Après les pluies du matin on a pu bénéficier de quelques éclaircies dans l'après midi et cerise sur le gâteau, le soleil montrait quelques belles protubérances. Voici une image prise à 16 h 04 mn à la Lunt 60 mm une barlow et un APN Fuji X-E3. 20 images stakées et traitées avec Capture One, Astrosurface et Photoshop. DSCF6467_pipp.ser Une autre image prise à 14 h 24 mn en lumière visible au Mak 127 mm, réducteur de focale x0,7 et Fuji X-E3 en mode vidéo 4K. 450 images stakées et traitées avec Astrosurface et Photoshop. Stéphane
  44. 2 points
    Bonjour à tous, Je continue de traiter mes images du mois de juin pris avec l'Epsilon 160/530mm sur em 200/FS2 et le Nikon D810A depuis la Réunion.... Voici donc le couple de galaxies situé dans l'Hydre, ngc 5101 à gauche mag 10.5, 5.4x4.6', et ngc 5078 à droite, mag 11.1, 4.0x1.9' Ces deux galaxies sont particulièrement sympas et photogéniques, j'adore le champ, l'AR plan. Ciel Austral, il y a qq jours avec leur 20", l'avait d'ailleurs parfaitement détaillé L'image, en 50x180s, recadré, cliquable vers la full 100% Bon visionnement Martial
  45. 2 points
    Ah ben si on peut plus tester sa femme à la vitesse qu'on veut . . .
  46. 2 points
    Et moi, et moi, et moi... Croyez-vous qu'Ultima Thulé fasse rêver un africain, un chinois ou un amérindien ? Le ciel appartient à tout le monde, et il est heureux que l'UAI encourage à nommer les corps célestes en référence au plus grand nombre de cultures. Les occidentaux se sont largement servis avec les constellations, les planètes, leurs satellites et les premiers astéroïdes. Je ne pense pas que nous autres occidentaux ayons exactement le même rapport au ciel que les autres du fait que celui-ci est autant phagocyté par notre culture. Je suis certain que nombre d'entre nous se sentiraient amputés d'un petit quelque chose si l'UAI demandait d'abandonner, par exemple, le nom de Cassiopée pour celui de Wangliang. Quand il m'arrive d'intervenir en milieu scolaire, il vient toujours un moment où les enfants rient. C'est au moment où je liste les planètes naines et arrive au nom de Makémaké. Le nom les fait rire car ils sentent bien qu'il est différent de tout ce dont je leur ai parlé (et dont on leur a parlé). Mais quand je leur dit qu'il est normal que le ciel appartienne à tout le monde, et que cela fait référence à quelqu"un qui pour d"autres est aussi important que Jupiter, ils arrêtent de rire et ont envie de savoir ce qui se cache derrière ce nom mystérieux.
  47. 2 points
    Bonjour à tous Voici un coucher de Lune plutôt inattendu, sous un ciel épais et gris du Berry en décembre 2017. Comme le dit "patgav", c'est un phénomène très spectaculaire !!! Bonne chance pour ce soir
  48. 2 points
    C'est comme ça qu'initialement le prototype de l'eVscope a été conçu. Un boîtier avec un oculaire électronique que tu mettais derrière un telescope du commerce. Je pense que la question s'est posée de ne vendre que ce dispositif, mais au final la conception d'un produit complet a été préféré. Pour toucher un plus grand publique ça me semblait également une meilleure idée. Maintenant je ne serais pas étonné que certains bricolent l'eVscope pour en extraire le système d'amplification pour le mettre derrière n'importe quel telescope. J'avoue que l'idée m'a traversé l'esprit
  49. 2 points
    Personnellement et je l'ai dit à maintes reprises, l'oculaire électronique n'est vraiment pas un gadget pour moi, c'est même un des gros points positifs de l'eVscope. On peut certes dire (et c'est vrai), que c'est un écran au fond d'un genre d'oculaire et que fondamentalement regarder le ciel sur une tablette ou via ce pseudo oculaire ça revient au même. Eh ben pas du tout, on est tellement habitué à observer via un oculaire que pour nous c'est le moyen naturel de regarder le ciel, le faire via un smartphone ou une tablette ne nous met pas du tout dans les mêmes conditions. Quant à dire que ces télescopes ne s'adressent qu'à des newbies, je ne suis pas du tout d'accord. J'ai plus de 20 ans d'observation derrière moi, avec de très nombreux instruments (lunette, télescope, catadioptrique), l'eVscope m'ouvre de nouvelles perspectives, totalement inaccessibles depuis mon site pollué et quand bien même je serais sous un ciel noir, je ne verrai pas ces objets avec les mêmes informations (couleurs entre autre). Je n'ai personnellement aucune attirance pour le Stellina, que je trouve trop déconnecté du ciel.
  50. 2 points
    Pour les caractéristiques techniques du Stellina (tiré de ce pdf) https://vaonis.com/wp-content/uploads/2019/05/Notice-utilisation-Stellina-v1.1-FR-2019-03.pdf