Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 02/06/20 in all areas

  1. 17 points
    Bonjour, Après quelques temps d"absence, on reprend du service. Et ça tombe bien en fin d'après-midi, pour une fois la turbulence passe la barre des 3/10, pour atteindre 5 je dirais. Sur un site aussi médiocre que le mien, on relève les oreilles et les yeux surtout. Il y a un filtre 1000nm de chez Thorlabs sur la table. Il est en 25mm, il faudra bricoler un peu. Un vrai filtre interférentiel cette fois, et qui coupe raide. Bon, cette fois l'IR807nm (Astronomik) donne des détails crédibles et pas ces lambeaux plus ou moins parallèles qui sont un résidu de postérisation à la pelure d'oignon mixée. Un traitement très spécial fait bien ressortir les détails de l'infra-rouge. Si l'on me demande, ça va être dur à expliquer. Une fois je l'avais réussi, mais ensuite perdu la photo traitée : au bout d'une heure à tenter de le reproduire, j'ai renoncé. On ne peut automatiser cette affaire. J'ai laissé le résidu de traitement pour le fun : image en IR807. Pour l'UV c'était du gâteau et on le voit déjà à l'image unique, imagette ci-dessous. Quelques minutes de traitement et sans vraiment forcer quand les conditions sont moyennes, c'est bon ! Si c'est bon alors ça sera...non ce n'est jamais bon chez moi ! Bon, il y aurait du travail à faire, des animations aussi ? Toujours le manque de temps... J'offre la dernière rose de mon jardin à Vénus qui m'aime bien cette fois. Elle survit en hiver ici chez-nous, mais sur Vénus elle ne tiendrait pas une seconde, donc j'ai moins de scrupules. Demain il y a école comme toujours. Lucien
  2. 16 points
    Bonjour, Ciel à peu près dégagé hier soir en Moselle et turbu modérée. Il était donc impensable de ne pas sortir le scope !. Seul objet shootable entre les lumières des stades de foot : Ze Moon ! C'est parti pour une session à F/D 15 étant donnée la bonne stabilité de l'air et la grande hauteur de l'astre des nuits. 38 tuiles constituent cette image Toutefois, cette mosaïque revient de loin. Des légers et sournois passages brumeux (ou de fumées) ont perturbé la luminosité pendant les acquisitions. Il s'ensuit des variations que j'ai eu bien du mal à compenser. Je la mets à 50% car 100% ça ne passe pas, même dans la galerie. [ pour la full c'est ici ] la mer des humeurs, Gassendi, Bullialdus et rima Hippalus, à F/D 30 pour voir... et un petit panorama du golfe des iris aux alpes reduit à 70% A vous lire Glob
  3. 15 points
    Bonjour à tous, Je continue ma balade dans le Lion, avec pour cible NGC 3664, également référencée au catalgue ARP sous le N°5. C'est une galaxie spirale barrée d'aspect étrange, que j'ai cadrée de façon à ce qu'elle soit accompagnée de quelques galaxies lointaines qui en font un champ sympathique. Je n'ai pas fait beaucoup de poses (pour cause de Lune de plus en plus présente, les acquisitions ont été faites en fin de nuit) : 20x300s en luminance et 6x300s par couche en R, G et B C11 Edge HD avec caméra Atik 4000MM
  4. 12 points
    Hello J'en ai marrrrrrrreeee. Je peux avoir un vrai trou dans les nuages pour pousser la focale et descendre dans le Continuum voir l'UV le "KH" a donc encore snipé à travers les nuages Perso, j'avoue que je redécouvre la lune avec le 406 tellement la résolution est différente du 254 A+ David Full : https://www.astrobin.com/full/hryg7d/0/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/hryg7d/C/?real=&mod= Edit : 20200207 200% https://www.astrobin.com/full/hryg7d/D/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/hryg7d/E/?real=&mod= 200% https://www.astrobin.com/full/hryg7d/F/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/hryg7d/H/?real=&mod= 200% https://www.astrobin.com/full/hryg7d/I/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/hryg7d/J/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/hryg7d/K/?real=&mod= 200% https://www.astrobin.com/full/hryg7d/L/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/hryg7d/M/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/hryg7d/N/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/hryg7d/O/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/hryg7d/P/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/hryg7d/Q/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/hryg7d/R/?real=&mod= Edit : 20200208 https://www.astrobin.com/full/hryg7d/S/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/hryg7d/T/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/hryg7d/U/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/hryg7d/V/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/hryg7d/W/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/hryg7d/X/?real=&mod=
  5. 11 points
    Salut Voici NGC 4567/8 un couple de galaxie en interaction gravitationnelle située dans la constellation de la Vierge. Juste en haut de cette partie de cannibalisme!!! Se trouve une galaxie elliptique assez brillante et sans détailles NGC 4564. J'ai eu droit à du très bon ciel pour mon site sur deux nuits Et, ça parait au final... La full vaut vraiment de détour CT16 f4 sur EQ8 QSI683wsg à moins 45 degrés Filtres Astrodon LRVB=185-20-20-20 minutes. Bin 1x1, et Sub de 5mn. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement Martin
  6. 11 points
    Bonjour et bonne chance pour votre météo
  7. 10 points
    Bonsoir à tous et toutes , Désolé…… mais je n'ai pas mieux en ce moment , des petites trouées aux travers des épais nuages , histoire de participer ……………épicétout Newton maison de 400 , miroir SkyVision de 400 F/D 4 en Zérodur , capture avec Genika Astro , traitement AS!3 , R6 . Vénus en RGB le 05/02/2020 à 17h05 TU , caméra ASI 224MC + ADC PA MK2 + Barlow Antarès X3 . à 17h18 TU . Vénus en UV du…………. pôve , caméra Basler acA3058 avec filtres ( W47 + IR/cut ) + ADC PA MK2 + Barlow APM 2.7 . la même un peu " boostée " Michel
  8. 8 points
    Bonjour tout le monde, She's got it Yeah, baby, she's got it I'm your Venus, I'm your fire At your desire J'avais cet air là dans la tête hier quand j'imageais la belle timide. Réservé aux moins jeunes Certains d'entre vous m'avaient demandé de la couleur, en voici, un peu palote... MAIS, après une journée très calme, le vent d'autan s'est levé quand j'ai commencé à imager, entraînant une turbu d'enfer. Mes premiers films en IR 742 sont tout juste potables, les suivants en couleur, franchement pas présentables. Donc, j'ai monté l'image IR en luminance et l'image RVB comme couche couleur. Et voilà Merci à @polo0258 et @Sauveur pour leur aide AstroSurface Cependant je n'ai pas réussi à sortir de détails
  9. 8 points
    Salut à tous, malgr la Lune j'ai quand même pas résisté à shooter M42 en courtes poses (10s à gain 360, -30°c) Lrgb pas trop vilaine, le tout sous le ciel provencal du lac d'esparron:
  10. 8 points
    ......heu non je me suis trompé de roi et d'époque, désolé... Je voulais parler d'Apollo 16 bien sûr. 16 Avril 1972....même pas encore né... Voici le lieu: non loin d'un trio célèbre Bonne journée
  11. 8 points
    Rebonjour à tous et toutes Ce petit post pour vous présenter une reprise des images du 6/01 au N158/1220 + barlow x2 et Asi 120MC. Shooté porte fenêtre ouverte parce que pas assez de rallonge pour mettre mon poste fixe sur le balcon... J'avais rapidement édité (à la gougnafier) ces images, voici donc des reprises plus correctes, dont plusieurs avec Astrosurface. Ce que j'aime dans ce soft, par rapport à Astraimage c'est sa relative simplicité, son ergonomie est plutôt naturelle et la gestion notamment du bruit est je trouve supérieure à Astraimage. Bon, ceci dit, je ne maîtrise pas encore tout à fait non plus ! J'ai été surpris de la qualité du ciel, notamment le 5/02 qui m'a permis en visuel de voir des images (détails dans Gassendi notamment) comme je n'en avais pas vu depuis bien longtemps ! En espérant que je ne suis pas tombé pile sur les deux meilleures soirées de l'année !
  12. 8 points
    TENTATIVE DE FORAGE CONFIRMÉE ! Au vu des premiers résultats scientifiques des instruments de contact et du résultat positif du test de charge sur la dalle rocheuse, l'objectif est de continuer de se préparer à forer pour obtenir un échantillon de la cible de forage "Hutton". Il s'agira du 24ème forage et il aura fallu attendre près de 5 mois après les deux derniers forages réalisés le 4 août 2019 (sol 2486) à "Glen Etive 1" (22ème forage) et le 15 septembre 2019 (sol 2527) à "Glen Etive 2" (23ème forage). Dans mon message précédent, il était évoqué une partie du substrat rocheux éraflée par une roue du rover. On peut voir ces stries blanches à gauche et près du centre de l'image ci-dessous. Roche nommée "Traprain Law». Encore des roches nodulaires surprenantes ! MAHLI - 5 FÉVRIER 2020 (SOL 2666) : Le "mur" infranchissable du "fronton de Greenheugh" en deux panoramiques PANO MASTCAM - 31 JANVIER 2020 (SOL 2661) - Robert Charbonneau : PANO MASTCAM - 2 JANVIER 2020 (SOL 2663) - Robert Charbonneau :
  13. 7 points
    Bonjour Ce lundi 3 février une partie des membres du club Pesco Luno de l'Isle sur la Sorgue étaient à la maison pendant plusieurs heures pour observer avec le 625 mm. La turbulence était phénoménale, dommage car la Lune était bien haute, après avoir donné les informations sur le télescope je leur ai montré comment je faisais les acquisitions. Ensuite ils ont pu en profiter à volonté sur la Lune et M42. Une démonstration de la collimation électrique en quelques secondes fut faite plusieurs fois dans la soirée. Je n'ai pu faire des images que grâce au filtre IR 807 et juste 5 images sont regardables tous les autres films sont partis à la poubelle. La résolution n'est pas terrible je n'ai donc pas cherché à faire la présentation habituelle de mes images. Pour Moretus par exemple j'avais 6 films juste un a permis de sortir une image. Pour Wurzelbauer la tête au centre est visible que quelques heures. Bonne journée. Luc
  14. 7 points
    Bonjour à tous La suite de mes essais avec le tube allonge de 35 mm et sans le tube. Les conditions atmosphériques sont meilleures et la turbulence calme. Bon ciel à tous NB : prises de vues en one-shot :-) Perl-Vixen 102/920 FL Barlow AP 2X Canon EOS 5D II Photo 1 : avec le tube Temps de poses 1/60s à 200 ISO Photo 2: sans le tube Temps de poses 1/60s à 200 ISO NB : je ne sais pas si cette mieux avec ou sans !!
  15. 6 points
    Salut à tous, Le beau temps est enfin là dans le nord de la France, ça fait plaisir de voir ce ciel bleu et de refaire un peu d'astro. Cible: la Lune évidement. Avec le Nikon Z6 sur la lunette 107/700 avec Barlow 3x: Et puis avec le Mewlon250 et l'ASI174mm, en filtre vert. Une turbulence qui provoquait régulièrement un dédoublement des détails. Les petits craterlets sont un peu déformés. Jean-Yves
  16. 6 points
    Merci à tous. C'est vrai que 38 tuiles ç'est conséquent, mais c'est surtout que j'ai toujours des bizarreries registax6 qui me fout le boxon. (déja réinstallé...) j'ai des tuiles dont la luminosité est divisée ou multipliée par 2. J'ai toujours pas trouvé la soluce Bref, à défaut de mettre la mosa entière à 100%, en voici une tranche Glob
  17. 6 points
    J'oubliais la Lune. Mais comme je n'aurais pas le temps de traiter, on va faire avec UNE SEULE IMAGE et puis c'est tout ! Lucien
  18. 5 points
    Bonjour Comme les nuages sont encore en train de squatter dans mon coin , voici ma petite série au Sony
  19. 5 points
    Salut les amis, une petite trouée arrivée trop tard pour Vénus, m'a permis néanmoins de faire un peu la lune. Comme je ne savais pas trop si ça allait durer longtemps, j'optais pour une configuration rapide à mettre en oeuvre : la barlow 3x Explore Scientific 3x + Sony A7s en mode vidéo AVCHD 25M pleine trame ( mode APS-C off ). ça bouillait un peu beaucoup pour une focale résultante d'environ 11 mètres ! J'avais fait 15 films d'environ 2000 images pour une lune intégrale mais impossible malheureusement de vous proposer le quartier entier, les tuiles ne se joignant pas correctement dès le départ. T250mm + barlow 3x ( 2 pouces ) + Sony A7s. Pour participer, je ne vous propose que quelques tuiles à la taille de 100%. Conversion des films en AVI RAW, AS3 ( 200 images retenues par film ), traitement couleur sous Iris ( saturation à 180% ). - Région d'Aristote : - Région des Apennins : - Région d'Hipparque : - Région d'Hyginus : - Région de Walter :
  20. 5 points
    Bonsoir à tous(tes) , Merci les copains et copine oui Polo ! , t'as vu c'est clean , on voit rien mais celles de ce soir…………… session de misère Sauveur quand même , haaa c'est pas tous les jours la fête hein ! Alain , attends celles de ce soir bon alors c'est quand c'est bon ? Vincent……. oui ! , mais un peu de résultats ça fait du bien aussi Jacques , au travers des nuages ça fait un excellent filtre René , dans ces cas là , avec les yeux de la foi , tout est possible Alain , Jupi bien sûr , tu as Mars avant………. juju…………. et Saturne , tout ce petit monde à la queue leuleu Vénus du matin c'est vers juin , par là Jean-Marc , on ferra mieux la prochaine fois , si possible Merci aux visiteurs et visiteuse pour les Likes Michel
  21. 5 points
    Je vous propose une vue à grand champ de ces fameux cratères cette fois ci avec un barlow 1.8x devant la basler 1920-155 Mosaïque de 2 vues issues de 2 trés bonnes vidéos... Lunette 228 mm H-alpha F/9 + ERF 180 mm interne, traitement sous AS3, RGX6 et Astra image env 350 images / 700. Cliquez 2x pour la full :
  22. 4 points
    Bonjour, Après une petite pause nous vous présentons une image que nous avons faite en fin d'année. Il s'agit de la région du rémanent de SN Puppis A, une région très riche en SNR puisqu'elle se situe aussi dans le grand Rémanent des Voiles, une immense région où on aime se perdre tellement il y a de belles choses à découvrir et cette région est un classique du genre qui nous plait beaucoup ! C'est une version très proche d'un HOO classique même si on a un peu ajouté du LRGB pour faire ressortir les quelques nébuleuses sombres du champ, on espère que le mélange vous plaira quand même...même aux puristes Pour la technique: Observatoire remote APO - Chez Alain Maury - Chili TOA150 + Flattener 67: focale 1100mm, échantillonage 1.68" par pixel, champ 1°55' x 1°55' Alta U16M ( KAF16803) à -20° Filtre HaOIIILRVB Gen2. Astrodon Pour l'image : Ha = 15 x 40 min OIII = 15 x 40 min L= 24 x 20min R=V=B= 6 x 20min par couche soit 34h au total Monture Mini-OHP et MCMT Guidage par Atik 314L+ en bin2, acquisition 1 sec 25 Darks 25 Bias 9 Flats Chef d'orchestre pour l'acquiz, autoguidage et prétraitement: Prism v9 Traitement: Prism, Iris et CS6. La vignette est cliquable vers la full que nous vous recommandons comme chaque fois : Bon ciel, @+, Thierry APO_Team Thierry Demange, Richard Galli, Thomas Petit
  23. 4 points
    Bonjour à tous Voilà un essais sur Orion hier soir. Bon les conditions étaient trop "top". Environnement semi-urbain, la Lune juste à côté et pour finir quelques voiles nuageux. Idéale pour le CP ;-) Prise de vue avec le boitier Canon 5D2 en one-shot sur trépied. Photo 1 : pour l'ambiance générale : EF 24 mmm f/2,8 pose 5s à 100 iso Photo 2 : EF 80-200 f/2,8 L sur la focale 200 mm , pose 2s à 800 iso. Bon ciel
  24. 4 points
    Non, l'idée est de contourner le fronton beaucoup plus loin à l'Est, et donc pas avant un an (au mieux). Voir le trajet prévisionnel ci-dessous. L'objectif immédiat est de se rapprocher du "Fronton de Greenheugh" puis d'en longer le bord Nord au plus près pour étudier la stratigraphie des roches et la zone de contact entre l'Unité argileuse et le fronton. L'objectif ultime est d'accéder au plateau du fronton et à la crête centrale du delta alluvial, "Gediz Vallis". Sachant que, d'une part, le relief du bord Nord du fronton (barré plus loin par les dunes de sable) n'offre aucun accès direct au rover. D'autre part, considérant son importance majeure dans les objectifs de la mission, jusqu'ici l'exploration de la vallée argileuse demeure très insuffisante avec un total de 4 forages (dont 1 plus ou moins avorté) pour - par exemple -10 tentatives et 7 forages réalisés sur la seule crête "Vera Rubin".
  25. 4 points
    Voici ma petite station de bric et de broc en test, bon y a encore beaucoup de taf, mais ça fonctionne. Le principe de base repose sur les échos depuis le radar miltaire GRAVES, plutot que de dire des sottises voici le lien pour les explications précises : https://www.fripon.org/spip.php?article30
  26. 4 points
    Merci Stéphane, rentrant du travail, j'avais demandé à ce que l'on me mette le tube quelques heures avant pour une mise en température. Merci Michel, Pour la Lune il faudrait travailler sur les films...on verra plus tard. Ce "one shot" est quand même un poil sur-traité : disons c'était dans l'élan de l'instant. Merci Sébastien, Dans la course aux nuages, j'ai quand même oublié de monter l'ADC : pas sûr que ça ait changé quelque chose ? Bonjour Paul, oui j'ai aussi hâte de voir ce ça donnera avec ton bel instrument ! Pourvu que le ciel soit clément avec toi Paul. Merci Sauveur et ciao a presto ! Bonjour Alain, D'un autre côté si c'était si facile et reproductif ça perdrait un peu de son intérêt. Pour l'IR, ce qui peut gêner ici est le fait que je n'ai arrangé le fond volontairement. Ce n'est rien à faire cependant : c'était pour dire que c'était du spécial. Ci-dessous une autre versions plus travaillée. On voit bien le gros des détails sur l'image UV : une image seule. Bonne journée à toi cher ami Alain, Lucien
  27. 4 points
    Saviez-vous que les Astronomes Belges sont de grands consommateurs de TRAPPIST et de SPECULOOS ? Il paraît que c'est bon pour le transit ! Bonsoir, Je vous propose donc ce reportage vidéo réalisé en partie à l'Observatoire de la Côte d'Azur (à Nice et sur le Plateau de Calern) où j'ai pu interviewer l'astronome Belge Emmanuël Jehin, Maître de Recherche au FNRS (STAR Institute, Université de Liège) et responsable scientifique de l'observatoire TRAPPIST pour la recherche des petits corps du système solaire. L'objectif de cette vidéo est bien sûr de revenir sur l'une des grandes découvertes en astronomie , celle du système planétaire TRAPPIST-1 en 2017, mais surtout de parler en détails du télescope de 60 centimètres (seulement !) et de l'équipe d'astronomes belges à qui nous devons cette découverte. Je profite également de l'occasion pour développer (sans trop éplucher) la recherche d'exoplanètes par transit, l'occultation stellaire d'astéroïdes ...etc Même si un grand nombre d'entre vous est déjà calé dans le domaine, j'espère que ce reportage vous aura apporté au moins quelques éléments de plus ! N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez ! Et puis faites comme TRAPPIST, pratiquez l'astronomie sans modération
  28. 4 points
    merci à Séverin, René et William et ça, c'est beau?
  29. 3 points
    Une nouvelle version majeure du logiciel Demétra Alpy vient de sortir et est disponible gratuitement ici : https://www.shelyak.com/logiciel-demetra/ Avec de nouvelles fonctions notamment graphiques qui sont décrites ici : https://www.shelyak.com/demetra-5-1-une-evolution-majeure/
  30. 3 points
    Les conditions était plutôt sympas hier soir dans le sud de la Vendée . Au départ, j'avais quelques craintes avec le flux de secteur nord assez sensible (la veille, les détails étaient très "mouvants" rien que déjà au foyer de la 100ed). Mais hier soir, le vent s'est calmé avec peu d'humidité dans l'air et une Lune à plus de 60° de hauteur . Mes craintes se sont vite dissipées en dégrossissant la mise au points sur le limbe, plutôt assez stable ... Les condition en un cour extrait : Le matériel : SW254/1200 + ASI178M + Barlow Q-Turret X2.25 Baader et filtre vert Baader. Les deux images sont montrées avec leur taille d’acquisition. Pascal Du Golfe des Iris à Platon La Mer des Humeurs
  31. 3 points
    Bonjour à tous, J’avais sur cette image des étoiles toutes biscornues et bien sûr, j’ai accusé mon vieil objectif Nikkor AIS 180mm. Ah! Il ne fait pas bon être vieux pour un objectif! J’ai quand même voulu vérifier les brutes et là...3 brutes avec un mauvais suivi! Et le pire mes darks faisaient 30sec au lieu de 120. Alors voilà, je vous la représente un peu mieux traitée enfin je crois... Nikon d7000, 22 poses de 120sec, Nikkor AIS 180 mm réhabilité, et star adventurer.
  32. 3 points
  33. 3 points
    Merci Vincent pour les vœux ! Pour les filtres on en reparlera car ce n'est pas encore très tranché cette histoire. Ici une Vénus en UV mais une heure plus tard : les détails sont toujours là. Et heureusement. Lucien
  34. 3 points
    Trois images supplémentaires prises par la sonde à 600 m d'altitude (Source Marcin600 - UMSF)
  35. 3 points
    Bonjour bonjour Ben juste la lune d'hier soir, toujours au N158/1220 et EOS 600D. Une série plus longue de 50 images à 200 isos, 35 retenues. Turbulence montante du fait du lever de la tramontane...on va pas se plaindre quand même !
  36. 3 points
    bonjour et merci Xavier faut juste aimer l'orange
  37. 3 points
  38. 3 points
    A mon modeste avis, on peut faire confiance aux différents fabricants pour livrer en temps et en heure tous les composants. C'est la mise au point pour tout faire fonctionner ensemble, miroirs M1, M2, M3.. qui risque de prendre beaucoup de temps... Mais bon c'est peut-être, pour une fois, l'occasion de devancer les américains (empêtrés dans leurs problèmes avec le TMT et le GMT) : à nous les grandes découvertes !!
  39. 3 points
    Nouveau forage en vue ! Je cite Claire Newman, scientifique de l’atmosphère : "La planification d'aujourd'hui - 4 février (sol 2665)- était très intéressante car nous ne savions pas de quel type de journée martienne – ou sol -il s'agirait juste avant la réunion du Groupe de travail sur les opérations scientifiques, lorsque toutes les demandes scientifiques et d'ingénierie sont intégrées dans un seul plan pour l'exécution du rover. Il y avait trois options au début de la planification: - (1) rester où nous sommes et se préparer à forer - (2) faire une «bosse» pour être en meilleure position pour percer - (3) un trajet plus long pour trouver un meilleur emplacement. Le problème avec (1) était que, alors que le trajet du week-end laissait Curiosity devant un affleurement très intéressant, il laissait également le rover avec une inclinaison significative. Il n'était donc pas clair au départ si nous réussirions le processus d'évaluation des risques de glissement comme requis pour pouvoir forer ici. Pour cette raison, les groupes thématiques de Géologie et Environnement ont dû proposer quelques plans différents ! En raison de la puissance électrique et d’autres contraintes, le programme scientifique n'a duré que 37 minutes, ce qui n'a pas laissé assez de temps pour effectuer les activités de la ChemCam ainsi que tout le reste. Cependant, cet emplacement est d'un grand intérêt pour ChemCam car il est proche du contact entre le "fronton de Greenheugh" et la "formation Murray". L'analyse chimique pourrait donc révéler des informations importantes sur les processus affectant les roches situées immédiatement sous l'unité de recouvrement du Mont Sharp. /../ En fin de compte, nous avons découvert au début de la réunion que le "processus d'évaluation des risques de glissement" avait donné un bon résultat et que nous resterions prêts à forer (option 1) » FIN DE CITATION En fait, si le rover était initialement tourné vers le fronton, il apparait désormais tourné en sens contraire vers "Tower Butte", et avec une bien moindre inclinaison. Le forage reste donc programmé. Les activités du jour comprenaient les observations environnementales habituelles (recherche de nuages, de dust-devils, mesures Navcam du niveau de poussière atmosphérique), ainsi que des intégrations APXS de la cible de forage potentielle nommée "Hutton", suivies d'un brossage DRT (pour éliminer la poussière) ainsi qu'une mosaïque Mastcam du sommet de "Tower Butte" pour documenter les structures sédimentaires, une observation Mastcam d'une cible de couleur claire nommée "Dumfriesshire", et enfin Mastcam sur une partie du substrat rocheux qui avait été éraflée par la roue du rover, pour rechercher des changements de surface. Ces changements seront utilisés pour déduire la force et la direction du vent à l’emplacement actuel, ce qui est utile à la fois pour la comparaison avec les modèles atmosphériques de Mars et pour déterminer le risque que le vent souffle une partie des échantillons de forage hors des orifices d’entrées des labos au moment où ils sont livrés. HAZCAM AVANT - 4 FÉVRIER 2020 (SOL 2665) : Face à "Tower Butte" - Zone de forage (cercle rouge) HAZCAM ARRIÈRE - 4 FÉVRIER 2020 (SOL 2665) : Face au "fronton de Greenheugh" MAHLI - 4 FÉVRIER 2020 (SOL 2665) : Zone de forage après brossage PANO NAVCAM – 3 FÉVRIER 2020 (SOL 2664) – Jan van Driel : GIF HazCam – 4 FÉVRIER 2020 (SOL 2665) : Test de charge pré-forage. L’objectif est d’exercer une poussée sur la dalle rocheuse avec le foret pour vérifier sa stabilité.
  40. 3 points
    A force, d'envoyer des truc bien brillants dans l'espace, ça finira par augmenter l'albédo terrestre et ça finira pas faire écran aux rayons solaires. Donc y a de l'espoir pour le RC.
  41. 2 points
    Chez moi c'est à la graisse de canard c'est bien aussi
  42. 2 points
    Madame est servie (c'est de la mosaïque à poser soi-même)
  43. 2 points
    J'étais exactement là, comme d'hab, à me rincer l'œil pendant que le matos faisait le taf tout seul
  44. 2 points
    Si, si, c'est pas pour faire de la pub, mais Pierro a mis la pétition en ligne sur son site. Jacques
  45. 2 points
    D'acc Yves un peu comme toi j'ai une vieille imprimante HP qui n'imprime plus et que je garde pour scanner. Mais pour le moment j'ai vraiment du mal à arriver à mes fins, donc tu me rassures si tu dis que cette marque n'obtient pas les meilleurs résultats ! Intéressant sujet ! Hier soir nouveau dessin lunaire avec temps imparti de 1 h. Je voulais faire un peu plus de résolution que d'hab mais je me suis encore fait "piéger", une fois que j'ai eu fini de placer le principal de la zone à 53 X il ne me restait que 10 min ! J'ai quand même passé le 5 mm (148 X) juste pour les 2 cratères principaux, du coup le dessin est un hybride de vue d'ensemble et de détails par endroits ! Comme tu le dis Yves on ne pourrait pas voir les 2 ensembles à l'oculaire ! Cédric, j'ai aussi fait beaucoup de description écrite mais je trouve que le dessin apporte quand même un niveau supplémentaire de concentration sur l'objet avec pour conséquence de mieux l'appréhender. De plus on peut ensuite régulièrement aller voir son dessin, ce qui montre immédiatement ce qu'on avait à l'oculaire. De mon côté le fait de relire mes notes du même objet me donne une bonne idée mais ne permet pas de reconstituer illico exactement l'image vue à l'oculaire. Exemple récent par ex NGC 2903 à la petite 80ED. De mémoire ou en lisant mes notes, j'en ai une bonne idée, mais grâce au dessin fait à Noel non seulement je me souviens très bien de l'aspect mais ce souvenir est appuyé et confirmé par ce dessin.
  46. 2 points
    Merci Penn pour ton passage et ton appréciation plus que bienveillante sur le montage et le contenu. Je craignais, car je connais la loi du genre sur le forum , étant moi-même un glouton d'images, zappeur parfois , que ce ne soit trop long! Quand j'aime, je ne compte pas, je peux passer du temps devant des beaux tableaux astro, et même y revenir Par contre quand mon attention est plus encline au badinage, un rien me fait regarder ailleurs, dans l'espoir vain de m'y voir ? Je suis optimiste pour le mois de février, et tant pis si c'est une mauvaise nouvelle pour certains , mais je crois que si je suis encore de ce monde, je tenterai une nouvelle petite intrusion animée dans ce forum de très haute tenue *1er février 2020 / 17h30 heure bourguignonne ( H-2 avant apéro-philo..surtout philo bien sûr ) Amitiés
  47. 2 points
    En effet, le soft est bien foutu et on arrive très vite à un bon résultat. Un petit défaut comme dans Astraimage, c'est le undo sur un seul niveau. Un truc pratique que de pouvoir annuler deux ou trois manips quand on expérimente. Mais comme tu dis, merci et surtout bravo @Lucien ! Merci Alain Je n'ai pas pu tirer le max de mes vidéos pour cause de trop d'images brouillées par la porte fenêtre ouverte. Mes premiers essais de tirage étaient même dédoublés...j'avais pourtant pas encore commencé l'apéro... Merci Jacques ! J'aime beaucoup ce 158 "custom". Facile à déplacer et son rapport F/D qui le rend aussi facile à régler pour des images parfois très intéressantes. Faudrait juste que je trouve un secondaire du niveau de mon primaire (L/14) Merci Polo ! Et merci aussi à Astrosurface pour ce rendu particulier que je n'ai pas pu obtenir avec Astraimage
  48. 2 points
    J'ai regardé ce matin entre 6h et 7h15 passer une partie des starlinks, ceux qui étaient visible de ma fenêtre au Sud-Ouest: Il y en avait une série du lancement de mai 2019 vers 450km d'altitude entre magnitude 3 et 5 je dirais (passés entre 6h15 et 6h30 puis entre 7h10 et 7h15 est passé le train des 21 satellites lancés en novembre qui sont toujours à 350km d'altitude et de magnitude proche de 3.0 à 40° de l'horizon. Cela devient compliqué de s'y retrouver (avec des numérotations parfois complexes (le 1066 lancé après le 1068,...)) dans la base de Heavens-above... Je note que pour chaque lancement, il en reste pas mal qui ne sont pas encore montés à 500-550km: Mai 2019: 15 sont encore dans les 450km et vus à l'oeil nu ce matin (et 2 en perdition vers 300km ?) Nov.2019: un train de 21 se suivent de près à 350km d'altitude, passant en fin de nuit 7.Jan.2020: ils passent maintenant de jour, 40 toujours à 350km, les autres étant montés vers 460km, dont le darksat, qui était toujours aussi brillant la semaine dernière 29 Jan.2020: le train des 60 à 320km va commencer à être visible le matin ce week-end... à suivre Nicolas
  49. 2 points
    A priori on ne parle plus de ces deux phases, il semble bien que Safran va tout livrer, donc le M 1, en principe, sera complet dès l'origine. Ca avance quand même, en six ans, ça va le faire, cross your fingers
  50. 2 points
    Le parcours du 29 janvier 2020 (sol 2659) d’environ 17 mètres a conduit le rover plus haut et plus près du "fronton de Greenheugh". Je cite Michelle Minitti, géologue planétaire à Framework : "Les roches autour de nous étaient une débauche de formes, de couleurs et de textures, ce qui rend difficile de nous limiter à celles que nous regarderions. /../ L'équipe essaie de comprendre comment (ou si) la chimie du substratum rocheux change à mesure que nous nous rapprochons du "fronton de Greenheugh", car le fronton marque un changement de type de roche par rapport à la majorité des roches rencontrées à travers l'unité argileuse "Glen Torridon". À ce titre, bon nombre de nos cibles étaient dédiées au substratum rocheux aujourd'hui. MAHLI et APXS analyseront "Cullivoe" et "Bogmill Pow", le premier après a été brossé par le DRT. "Cullivoe" représente les zones plus plates et plus lisses du substratum rocheux exempt de veines ou d'autres caractéristiques résistantes à l'érosion tandis que "Bogmill Pow" est l'une des zones rugueuses et multicolores du substratum rocheux. Les veines étaient une caractéristique particulièrement spectaculaire de l'espace de travail, présentant souvent des intérieurs blancs et de minces extérieurs gris. L'exemple le plus notable est la caractéristique lumineuse et linéaire au centre de l'image plus bas sous le nom de "Tilicoultry», avec une dalle grise cassée et reposant sur le sable à droite de la veine nommée "Hastigrow". Cette paire, et le substratum rocheux et le sable qui les entoure, seront imagés en utilisant la technique multispectrale Mastcam qui devrait aider à découvrir les différences entre le substratum rocheux et les parties de la veine. Aussi difficile que ce sera de quitter cet endroit, des altitudes plus élevées nous appellent ! Nous nous dirigerons vers l'exposition rocheuse accessible la plus élevée juste en dessous du fronton dans l'espoir de pouvoir interroger sa chimie au cours du week-end » Le 31 janvier 2020 (sol 2661) Curiosity a repris son avancée pour une courte étape d'environ 12 mètres dirigée vers l’unité de contact entre l'unité argileuse "Glen Torridon" et le "fronton de Greenheugh". Au terme du parcours, le rover est juché dans la pente menant au fronton avec une inclinaison record de 26,9 degrés ! Je cite Abigail Fraeman, géologue planétaire au Jet Propulsion Laboratory : "Curiosity est proche du contact entre l'unité argileuse "Glen Torridon" et le "fronton de Greenheugh", et le rover est stationné avec une inclinaison de 26,9 degrés! Ce week-end, nous allons utiliser le bras du rover et les instruments de télédétection pour étudier les textures et la chimie intéressantes des roches près du contact. Au premier sol du plan de ce week-end, nous utiliserons ChemCam pour collecter des informations chimiques à partir d'une cible de substrat rocheux remplie de nodules appelés "Garron Point" et d'une roche flottante sombre qui pourrait provenir du "fronton de Greenheugh" nommé "Mull of Galloway" qui sera également brossée avec le DRT. APXS, MAHLI et ChemCam collecteront les données sur "Berwickshire", un morceau de substrat rocheux d'aspect typique. APXS et MAHLI observeront également "Cairnbulg", une zone avec des nodules, et MAHLI prendra quelques images d'une veine nommée "Ro"". POSITION AU 31 JANVIER 2020 (SOL 2661) : (selon les indications de Phil Stooke) HAZCAM AVANT - 31 JANVIER 2020 (SOL 2661) : On y est ! Face au fronton, inclinaison de 26,9 degrés ! NAVCAM - 29 JANVIER 2020 (SOL 2659) : Au centre de l'image les cibles "Hastigrow" et "Tilicoultry" citées plus haut "TOWER BUTTE" "WESTERN BUTTE" PANO NAVCAM - 29 JANVIER 2020 (SOL 2659) - Jan van Driel : PANO MASTCAM - 29 JANVIER 2020 (SOL 2659) - Robert Charbonneau : Le fronton au plus près MAHLI - 30 JANVIER 2020 (SOL 2660) : "Cullivoe" (voir plus haut) brossée pour le spectro APXS Roche nodulaire Plus près NAVCAM - 31 JANVIER 2020 (SOL 2661) : 'TOWER BUTTE" "WESTERN BUTTE" PANO NAVCAM - 31 JANVIER 2020 (SOL 2661) - Jan van Driel : MAHLI - 1er FÈVRIER 2020 (SOL 2662) : Une roche nodulaire assez extraordinaire nommée "Garron Point" Plus près CHEMCAM RMI - 1er FÈVRIER 2020 (SOL 2662) : Un fossile de crevette ! Elle bouge encore !! Y z'ont l'air fin les sceptiques maint'nant..