Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 02/21/20 in all areas

  1. 13 points
    Bonjour à toutes . . . zé tous Hier soir, un petite fenêtre météo jusque minuit pas plus ! Et le matériel adore prendre l'air même si le ciel est un peu voilé. Cette fois, j'ai voulu passer au rouge, mais là . . . c'est plus la même chanson Vu le temps imparti et comme je souhaitais quand même voir un résultat, j'ai très peu de poses. J'ai 6 poses Ha de 600sec, 6 poses R et 6 poses B de 300sec et 10 poses L de 120 sec pour les étoiles Tout ça avec le M809 ( 200mm à F10 ) caméra Starlight SXV-H9 au foyer et filtres LRGBHa Baader. Et un traitement minimaliste sous AstroArt : Un mix de l'image Ha avec l'image L pour avoir un peu plus d'étoiles, DDP et légère déconvolution. Création d'un vert synthétique par moyenne R/B et trichromie RGB pour avoir la couleur. Enfin, synthèse LRGB et finitions sous PSP, niveaux balance des couleurs et luminosité/contraste. J'implore toute votre indulgence car c'est un premier test sur cette nébuleuse. Et avec ma monture capricieuse Promis, je la refais dès que j'ai la nouvelle et avec plus d'images Je vous souhaite une excellente journée, AG Une version un peu plus rouge : Avec une petite réduction d'étoiles, vous en pensez quoi ? La der du 24/2 J'ai repris tout le traitement et la nébuleuse est bien mieux définie J'ai fait un DDP et une déconvolution uniquement sur l'image Ha, puis j'ai ajouté ensuite les étoiles de l'image L. La suite identique en mettant l'image couleur par masque.
  2. 13 points
    Bonjour, Tout d'abord un peu d'ambiance j'ai enfin pu essayer mon nouveau filtre IR 850. Je n'ai pas lésiné sur le ser : 70000 images dont 5% retenues. Pas trop de détails, mais bon... Une de plus
  3. 12 points
    Bonsoir, Le doux spectacle de ce soir …
  4. 12 points
    Bonjour et bonne chance et vite, il fait jour !
  5. 12 points
    Salut Bon ce matin j'avais mis le réveil pour les autre cible mais j'ai feignassé au lit et le scope bein il etait au frais pour rien Bah toute la journée un ciel bien bleu et une douce chaleur, meteo blue laissait entendre beaucoup de nuage bas apres 17 heures comme quelques fois il y a des erreur je met le C11 dehors non pas que je voulais shooter Venus mais je comptais reprendre sa collim a hauteur pour les futures cible. Je suis donc sortie aidé le copain avec son Atik et Windows mon fils etait a la maison donc pas de souci pour le tube qui prenais tranquillement la temperature A mon retour bein pas mal boucher, j'avais presque envie de le rentré puis je me suis dit bon autant j'arrive a avoir le temp de collimater au retour de ma femme alors que je l'aide a decharger la voiture et que le ciel se faisait deja assez noir, bien la tous dégager allez zou vite on va denuder la Venus bein si j'y arrive pas D'Uv il est chez Chris et en pius il doit shooter aussi en faite la premiere c'est a la 224 pour régler l'adc 224 mc bon c'est pour mettre une couleur hi hi hi Je commence par de l'ir c'est assez sympa puis j'enchaine au w47 et l'uv chinois mais la avec lui ca a pas donné car je n'est pas eu le temp de monter le cut chinois qui a l'aire de passer plus d'uv que le zwo qui vient aussi de l'empire du milieu Pour moi Venus et les curseurs c'est assez dur de doser et quelques fois si je veux reprendre et que j'oublie d'enregistrer les paramètres bein j'ai pas le même resultat bruit etc IR 850 Zwo 2020-02-20-1754_1-S-IR 850_l6_ap1-2 Ir 640 Astronomik 2020-02-20-1803_0-S-Ir 640_asi 290 mm_l6_ap1_soft UV du pôv 2020-02-20-1807_6-S-Uv + Ir cut_asi 290 mm W47_l6_ap1-as Voila un fois faite j'ai vite ranger et du coup j'ai pas re collimater par ce que j'ai traiter et que pour collimater j'aurai du tous remonter ailleurs car je n'est pas beaucoup d'accès la ou je suis pour Venus ah y a pas de venus cacher ici bonne soirée et bon ciel
  6. 12 points
    Bonjour à tous, A vrai dire, étant donné que Chani11 a posté son magnifique système solaire, ça m'a donné l'idée de revisiter et comparer mes 3 systèmes solaire que j'avais fait dans les années précédentes. La seule planète qui me manque est Pluton qui pour moi est toujours resté une planète dans mon esprit et je trouve ça nul que certaines personnes aient décidé de l'enlever de notre superbe système solaire. Le 1er en 2010 ; Le 2ème en 2014 ; Le dernier en 2017 ; Voilà Franck
  7. 11 points
    Bonjour à tous, Je vous présente une image de Vénus faite hier (20-02-20) faite avec un assez bon seeing, ce qui change un dans notre région Capture faite en fin d'après-midi avec le scope à l'ombre d'un parasol Setup: Newton 200/800-barlow5x-filtre Uvénus-ASI290MM Traitement: 1500/20000 images Nico
  8. 10 points
    1h06 avec le 7S sur le 500 f/8 d'astroqueyras. jérôme
  9. 9 points
  10. 8 points
    salut! j'apporte ma contribution,hier motivé par la lecture du blog de Christophe Pellier j'ai réussi à rentrer suffisamment tôt pour faire quelques images avec le C9,la 224 et barlow 2x sans adc. La 224 à été étonnement rapide hier,140 f/s en uv, 460 f/s en ir et 640 f/s en couleur voici une image UV, loin de celle présentée par Lucien hier! une ir 742 et une en couleur et en douceur,il n'y a pas de détails de toutes façons Bonne journée Christophe
  11. 7 points
    Salut Voici ma version d'NGC 2683 Surnommé UFO Galaxy! Nathanaël ma rappelé avec sa belle image. Qu'elle était dans les parages. Merci! Je l'ai shooté lundi dernier en soirée sous un ciel pas trop mal Comme je cadre toujours le nord en haut! Elle n'est pas vraiment à son avantage! Alors, voici un crop dans le sans ou on peu y voir un OVNI parait-il Et la full dans le sans de la capture CT16 f4 sur EQ8 QSI683wsg à moins 45 degrés Filtres Astrodon LRVB=185-30-30-30 minutes. Bin 1x1, et Sub de 5mn. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement Martin
  12. 7 points
    Re Désoler pour les Cpeux Voila j'ai dormit sur le canapé et mal pour tenter, ce matin Mars et Jupiter Bon bein c'est fais et je pense laissé un peu de temps pour renouveler a moins d'avoir une prévision genre Chili car c'est petit pour Mars et Juju est dans les arbres du coup c'est de jour Fallait essayer pour voir et je continuerai de bavé sur les images de l'autre coté du monde pour une petit moment C8 même montage que d'habitude RGB 224 mc ir cut IR 640 290MM Voila j'ai fait en planche La j'ai réduit un peu Voila bonne soirée et bon ciel J'ai L'uv ce soir Chris me la prêté mais ca a pas l'air de s'ouvrir pour l'instant Sauveur
  13. 6 points
    Un p’tit essai pas trop ambitieux sur M42 hier soir pour le fun avec mon Nikon Z6 au foyer de ma lunette apm 107/700 et mon nouveau filtre UHC Explore Scientific. 30x10sec à 6000 iso jean-yves
  14. 6 points
    Bon, on ne va pas se plaindre ce soir... Lucien
  15. 6 points
    Bonsoir, Pour participer, un peu voici une image de Vénus en IR 807, barlow x3 sur le SW 254/1200 caméra ASI 120 mm-s. Vidéo de 10000 images (traitement sur 40% des images). Par rapport à l'UV ça dépote, les poses sont très courtes. Mais bon, il n'y a rien à voir. Ce soir là, pas d'UV, l'exposition nécessaire est de 100 ms (10x plus que par ciel clair), à cause des cirrus. Bonne soirée.
  16. 5 points
    Salut à tous, En ces temps de vache maigre, surtout dans le Nord de la France, j'ai ressorti quelques acquisitions faites en Octobre 2018 lors des phases de première collimation du nouvel hyperbolique de 400mm avec correcteur dédié (NHD400). La conception est du même type que le Newthom présenté sur le forum (voir première session d'imagerie de cet instrument), mais en 400mm hyperbolique avec correcteur dédié. Le tube est visible sur ce lien. Détails sur la prise de vue : Caméra Proline 16803 refroidie à -30°C Filtre Ha Astrodon 6nm Poses : 6x20mn côté Ouest (gauche), 3x20mn côté Est Monture 10 Micron GM2000 HPS Guidage sur diviseur optique Acquisition et prétraitement Maxim DL Assemblage des deux champs avec Registar Traitement sous Photoshop (dynamique et filtres passe-haut successifs). Les poses sont insuffisantes (surtout côté Est), mais compte - tenu du faible bruit de la Proline, le résultat est tout de même acceptable. Lien vers une plus grande taille sur la galerie. Bon ciel à tous, pour beaucoup d'entre nous ça ne peut que s'améliorer ! Emmanuel
  17. 5 points
    Bonjour, malgré les nuages et la lune, j'ai tenté M63 avec un C8 Edge HD et une Altrair 294C pro. 170 x 30'' & EQ6 R, autoguidage hors axe Je n'ose pas aller sur des poses plus longues. Ai-je tors ? Comme je débute avec ce nouveau setup, j'aimerai avoir votre avis... Merci pour vos remarques sur la prise de vue et sur le traitement. Ne soyez pas trop indulgent, j'aime quand ça fait mal ! C'est comme cela qu'on progresse. AstronoSeb
  18. 4 points
    Bonsoir à tous, Bien triste journée que ce 20 février puisque nous apprenons la disparition de l'astrophysicien Jean Claude Pecker à l'âge de 96 ans. Il était le dernier témoin des débuts de l'astrophysique française dont il a porté très haut les valeurs et avait débuté en astronomie auprès de Madame Gabrielle Flammarion dont il a toujours cultivé le sens du partage des connaissances tant dans ses écrits qu'au Collège de France où il a siégé durant plusieurs décennies. Très sincères condoléances à son amie, à sa famille et à ses proches. Philippe Morel.
  19. 4 points
    Bonjour à tous Peut-être un peu moins spectaculaire que son pendant sud, je vous joins ici une image du pôle nord lunaire prise le 5 février dernier. J'ai réussi à y intégrer Platon et la Vallée des Alpes (merci le format de l'IMX178 ). Malgré un éclairage peu favorable, on devine timidement le cratère du dôme volcanique Laplace 1 signalé par JP BRAHIC. Matériel : SW254/1200 + ASI178M + Barlow Q-Turret X2.25 Baader et filtre vert Baader. Stack sous AS!3. L'image est présentée avec sa taille d'acquisition. Pascal
  20. 4 points
    A priori, et au vu le bas de l'image du haut, je dirais que c'est un Griveaux, 2018 ou 2019.
  21. 4 points
    Ce matin direction la comète C/2019F1 dont le périhélie aura lieu dans plus d'un an mais qui développe déjà une petite chevelure bien sympathique https://lesia.obspm.fr/comets/lib/display-obs1.php?Num=21639 Il y a pas mal d'astéroides dans ce coin Et encore C/2017 K2 https://lesia.obspm.fr/comets/lib/display-obs1.php?Num=21640
  22. 4 points
  23. 3 points
    1h06 avec le 7S sur le 500 f/8 d'astroqueyras. jérôme
  24. 3 points
  25. 3 points
    Une bien belle photo dans un cadre enchanteur Ton vieux chêne a plus fière allure que ton ancien cerisier Bonne soirée, AG
  26. 3 points
    Curiosity a entamé sa cinquième année martienne avec un week-end dernier réussi et chargé pour les deux labos CheMin et SAM successivement en action pour améliorer nos connaissances sur la minéralogie, la chimie et la composition isotopique de l'échantillon de forage "Hutton". Sur la base des résultats du week-end dernier, l’équipe du labo SAM a choisi d'analyser un deuxième lot de "Hutton" pour avoir un nouvel aperçu de son contenu volatil et organique. Au cours du plan d’activités du 19 au 21 février (sols 2680 à 2682), la préparation de l'analyse SAM et de l'analyse elle-même prendra la majeure partie de la puissance, mais il restait encore assez de puissance pour des observations scientifiques supplémentaires, à la fois près et loin du rover. Le laser ChemCam, qui consomme relativement peu d'énergie, sera utilisé pour acquérir la chimie d’une des veines claires qui parsème les roches ainsi que sur le substrat rocheux adjacent, et enfin sur la paroi intérieure du trou de forage "Hutton". Par ailleurs ChemCam est composé d'une partie optique montée au sommet du mât du rover qui comprend une caméra RMI (Remote Micro-Imager) fournissant une image du contexte. RMI sera sollicitée pour acquérir une mosaïque de dix images des roches couvrant le sommet de "Western Butte" et une mosaïque de cinq images d’une butte encore plus éloignée nommée "Glenrothes". Mastcam couvrira le champ proche et intermédiaire avec deux grandes mosaïques stéréo. Le 19 février (sol 2680) les activités standards couvrant l’étude de l’environnement se poursuivront avec Navcam qui chassera les "dust devils". Le lendemain 20 février (sol 2681) dans l'après-midi, Navcam et Mastcam acquerront des images et des films pour évaluer le niveau de poussière dans l'atmosphère et rechercher des nuages. Parallèlement, les instruments REMS (station météo) et RAD (Radiation Assessment Detector) garderont un œil sur la météo et les radiations. MASTCAM - 15 FÉVRIER 2020 (SOL 2676) : CHEMCAM-RMI - 19 FÉVRIER 2020 (SOL 2680) : MASTCAM - 10 FÉVRIER 2020 (SOL 2671) : Roches sur les pentes de "Tower Buttes". Pour la plupart elles sont issues du sommet de la butte. MASTCAM - 18 FÉVRIER 2020 (SOL 2679) : Roches autour du rover
  27. 3 points
    Re, Après 2 semaines de météo pourrie me revoici Juste une comète imagée la nuit dernière C/2017 T2 Panstarrs bien lumineuse, donc des poses de 30s suffisent - 25x30s avec le 16" habituel
  28. 3 points
    Bonjour Tel que dit au Jour de l'An, en 2020, j'attaque le ciel profond. Me voici avec Orion. Orion Apex 127 mm/1540 avec Canon Rebel 18 mégapixels EOS inséré dans le tube sur monture Vixen Porta 2 azimutale. Temps de pose : 1/2 seconde ISO : 6400 J'en ai pris beaucoup d'autres mais celles-ci sont les seules avec peut-être une toute première pour moi. J'attends de voir vos commentaires pour m'assurer que je ne me réjouis pas pour rien. Je vous présente les deux images et les deux CR2. Je m'y suis prise autrement. Est-ce que ça fonctionne ? https://1drv.ms/f/s!AjAq41BAjAq41BHBNIbgk2mUnlW-h-K3f6H Je mets les images ici Vos commentaires sont les bienvenus 😀
  29. 3 points
    Bah suis content de cette Uv du pov peut etre bourrine pour certain par ce que plus de focale mais aujourd'hui sur l'alpo il y en a une en Uv ou je m'approche pas mal pis il doit etre en Espagne ou a Alger http://alpo-j.sakura.ne.jp/indexE.htm Hi hi hi
  30. 3 points
    Bonjour, Merci pour vos remarques. Désolé de ne pas pouvoir répondre plus précisément à chacun. Toujours la montre. Pour les autres films, ça attendra aussi. Ou bien ça part dans la corbeille. Ci-dessous un lien vers une image brute de cette Vénus. Chacun pourra traiter à sa façon s'il le souhaite. C'est issu d"AstroSurface pour l'empilement. http://dl.free.fr/jK7x9N7Ca Voir ci-dessus, en faisant au plus rapide à régler. C'est juste pour donner un aperçu de ce que l'on fait en moins d'une minute, avec l'habitude il est vrai Bonne journée, _________________________________________________________ NB: Celui qui obtient la meilleure Vénus gagne...Vénus ! --------------------------------------------------------------------------------------------- Lucien
  31. 3 points
    première lumière hier soir. L'objet visé est la nébuleuse de la rosette. malheureusement, que 23 images de 20 s avant venue des nuages. Pas de dark ni flats, l'objectif étant de tester la mise au point et de visualiser d'éventuels défauts (tilt en particulier). Sur ce petit capteur il ne semble pas y avoir de tilt, les 4 coins sont nets. Un flat réalisé ce matin sur ciel bleu (gradiant?) visualisé selon l'auto ajustement sous siril: Ma boite à flat est trop petite!.
  32. 3 points
  33. 3 points
    https://public.nrao.edu/news/how-newborn-stars-prepare-for-the-birth-of-planets/#PRimage2 Traduction automatique : Comment les jeunes étoiles préparent la naissance des planètes ALMA et VLA observent des centaines de disques formant des planètes autour des étoiles naissantes Une équipe internationale d'astronomes a utilisé deux des radiotélescopes les plus puissants du monde pour créer plus de trois cents images de disques formant des planètes autour de très jeunes étoiles dans les nuages d'Orion. Ces images révèlent de nouveaux détails sur les lieux de naissance des planètes et les premiers stades de la formation des étoiles. La plupart des étoiles de l'univers sont accompagnées de planètes. Ces planètes naissent dans des anneaux de poussière et de gaz, appelés disques protoplanétaires. Même les très jeunes stars sont entourées de ces disques. Les astronomes veulent savoir exactement quand ces disques commencent à se former et à quoi ils ressemblent. Mais les jeunes étoiles sont très faibles et il y a des nuages denses de poussière et de gaz qui les entourent dans les pépinières stellaires. Seuls les réseaux de radiotélescopes très sensibles peuvent repérer les minuscules disques autour de ces étoiles naissantes au milieu des matériaux densément emballés dans ces nuages. Pour cette nouvelle recherche, les astronomes ont pointé à la fois le VLA et ALMA vers une région de l'espace où naissent de nombreuses étoiles : les nuages moléculaires d'Orion. Cette enquête, appelée VLA / ALMA Disque Nascent et Multiplicité (VANDAM), est la plus grande enquête sur les jeunes étoiles et leurs disques à ce jour. De très jeunes étoiles, également appelées protostars, se forment dans des nuages de gaz et de poussière dans l'espace. La première étape de la formation d'une étoile est lorsque ces nuages denses s'effondrent sous l'effet de la gravité. À mesure que le nuage s'effondre, il commence à tourner - formant un disque aplati autour de la protoétoile. Le matériel du disque continue de nourrir l'étoile et de la faire grandir. À terme, le matériau restant sur le disque devrait former des planètes. De nombreux aspects de ces premières étapes de la formation des étoiles et de la forme du disque ne sont toujours pas clairs. Mais cette nouvelle enquête fournit des indices manquants alors que le VLA et l'ALMA scrutaient les nuages denses et observaient des centaines de proto-étoiles et leurs disques à divers stades de leur formation. Jeunes disques formant des planètes "Cette enquête a révélé la masse et la taille moyennes de ces très jeunes disques protoplanétaires", a déclaré John Tobin de l'Observatoire national de radioastronomie (NRAO) à Charlottesville, en Virginie, et chef de l'équipe d'enquête. «Nous pouvons désormais les comparer à des disques plus anciens qui ont également fait l'objet d'études approfondies avec ALMA.» Ce que Tobin et son équipe ont découvert, c'est que les très jeunes disques peuvent être de taille similaire, mais sont en moyenne beaucoup plus massifs que les disques plus anciens. «Lorsqu'une étoile grandit, elle ronge de plus en plus de matière du disque. Cela signifie que les disques plus jeunes contiennent beaucoup plus de matières premières à partir desquelles les planètes pourraient se former. Des planètes probablement plus grosses commencent déjà à se former autour de très jeunes étoiles. » Quatre protostars spéciaux Parmi des centaines d'images d'enquête, quatre protostars semblaient différents des autres et ont attiré l'attention des scientifiques. «Ces étoiles nouveau-nées avaient l'air très irrégulières et ternes», a déclaré Nicole Karnath, membre de l'équipe de l'Université de Toledo, Ohio (maintenant au SOFIA Science Center). "Nous pensons qu'ils sont à l'une des premières étapes de la formation des étoiles et certains ne se sont peut-être même pas encore transformés en proto-étoiles." Il est spécial que les scientifiques aient trouvé quatre de ces objets. "Nous trouvons rarement plus d'un tel objet irrégulier dans une observation", a ajouté Karnath, qui a utilisé ces quatre jeunes étoiles pour proposer une voie schématique pour les premiers stades de la formation des étoiles. «Nous ne savons pas exactement quel âge ils ont, mais ils ont probablement moins de dix mille ans.» Pour être définies comme une protoétoile typique (classe 0), les étoiles doivent non seulement avoir un disque rotatif aplati qui les entoure, mais également un écoulement - répandant du matériel dans des directions opposées - qui efface le nuage dense entourant les étoiles et les rend optiquement visibles. Cette sortie est importante, car elle empêche les étoiles de tourner hors de contrôle pendant leur croissance. Mais quand exactement ces débits commencent à se produire, c'est une question ouverte en astronomie. L'une des jeunes étoiles de cette étude, appelée HOPS 404, a un débit de seulement deux kilomètres (1,2 miles) par seconde (un flux protostar-out typique de 10-100 km / s ou 6-62 miles / s). "C'est un grand soleil gonflé qui continue de rassembler beaucoup de masse, mais vient de commencer son écoulement pour perdre son élan angulaire afin de pouvoir continuer à grandir", a expliqué Karnath. «Il s'agit de l'un des plus petits débits sortants que nous ayons vus et il soutient notre théorie de ce à quoi ressemble la première étape de la formation d'une protoétoile.» Combiner ALMA et VLA La résolution exquise et la sensibilité fournies par ALMA et le VLA étaient cruciales pour comprendre les régions externes et internes des protostars et de leurs disques dans cette enquête. Alors qu'ALMA peut examiner en détail le matériau poussiéreux dense autour des protostars, les images du VLA faites à des longueurs d'onde plus longues étaient essentielles pour comprendre les structures internes des plus jeunes protostars à des échelles plus petites que notre système solaire. «L'utilisation combinée d'ALMA et de VLA nous a donné le meilleur des deux mondes», a déclaré Tobin. «Grâce à ces télescopes, nous commençons à comprendre comment commence la formation des planètes.»
  34. 2 points
    Bonsoir à tous et toutes , Très petite session ce soir , bouché puis une p'tite fenêtre d'une heure , mais un peu trop tard , Vénus trop à l'ouest et obstruction du 400...…..+ 50% Newton maison de 400 , miroir SkyVision de 400 F/D 4 en Zérodur , capture avec Genika Astro , traitement AS!3 , R6 . Vénus en UV du………. , ( W47+IR/cut ) , le 21/02/2020 à 17h32 TU , caméra ASI 290MM + Barlow APM 2.7 + ADC PA MK2 . à 17h40 TU . Vénus en IR 807 à 17h48 TU , caméra ASI 290MM + Barlow Antarès X3 + bague de 40mm , pas d' ADC . on fera mieux ………la prochaine fois Michel
  35. 2 points
    Bravo Michel pour cette Session rapide faut tiré vite avec elle Bon ciel
  36. 2 points
    Et par ailleurs elles ne sont pas en couleurs, comme auparavant. Voici ce que Doug Ellison, responsable des caméras de Curiosity a répondu (sur UMSF) à ce problème survenu fin 2019 : "Avec l'ajout de TGO à la flotte de relais UHF, la quantité de données renvoyées par MSL a considérablement augmenté l'année dernière, ce qui signifie qu'une grande partie de l'imagerie MastCam qui pouvait auparavant être renvoyée sous forme d'images couleur débayerisées est maintenant renvoyée non compressée. Lorsque cela atteint le sol....c'est en niveau de gris avant traitement. Étant donné la politique de diffusion d'images "brutes", la prise de cette image non compressée et son JPG nous donnent les données problématiques que nous avons maintenant. /../ C'est malheureusement un effet secondaire frustrant de la politique de diffusion d'images brutes et d'une abondance de données... C'est nul. Quant à la manière dont on pourrait faire changer cette politique... Je pense que c'est un problème qui est antérieur au lancement et qui se situe au niveau des IP. Cela dit, j'ai lancé et je continue de lancer des appels à la chaîne de commandement pour qu'elle change, même si je sais que le changement est peu probable." FIN DE CITATION Bon, je ne comprend pas tout. Peut-être Damia si elle passait par là où quiconque plus compétent que moi pourrait expliquer le truc. Il me semble toutefois avoir compris que le traitement de compression opéré sur Terre des images MastCam reçues (en niveaux de gris) provoque de nombreux artefacts (résultant de la compression). Par ailleurs, sur le site d'images brutes, le quadrillage apparaît surtout avant l'agrandissement complet de l'image MastCam.
  37. 2 points
    Merci Je crois que l'on peut dire que le sujet me passionne
  38. 2 points
    Chacun de ces satellites est équipé d’un propulseur Hall, ou moteur ionique, qui émet du gaz krypton. Musk a déclaré que ce propulseur aiderait chaque satellite de la constellation Starlink à éviter les autres satellites, à éviter les débris spatiaux connus, et une fois qu’il aura atteint la fin de sa vie utile à se désorbiter et à se détruire. Initialement ces moteurs doivent aider les satellites à s’élever lentement vers l'orbite prévue, à 550 kilomètres au-dessus de la Terre. On peut se demander comment une telle armada de dizaine de milliers de satellites sera correctement gérable à tous niveaux. À mon humble avis, c'est totalement impossible.
  39. 2 points
    Et si on t'aidait suis sur que tu te réconcilierai sauf pour le poids bon une eq3 faut voir Bon ciel
  40. 2 points
    Ce mercredi 19 Fev, deux comètes imagées le matin, et deux le soir C/2017 K2 https://lesia.obspm.fr/comets/lib/display-obs1.php?Num=21619 C/2020 A2 https://lesia.obspm.fr/comets/lib/display-obs1.php?Num=21620 et le soir 124P/MrKos périhélie fin Mai prochain https://lesia.obspm.fr/comets/lib/display-obs1.php?Num=21635 et C/2019 Y4 qui gagne encore en luminosité https://lesia.obspm.fr/comets/lib/display-obs1.php?Num=21634
  41. 2 points
    Sauf erreur les oiseaux migrateurs ne se repèrent pas aux étoiles, comment feraient-il les 9 soirs sur 10 où c'est couvert ? C'est plutôt une sorte de boussole interne pas bien connue je crois, à vérifier. Fred38 effectivement selon le moment de l'année les satellites en orbite basse vont peut-être vite disparaître, mais pour le moment il n'y a eu que quelques lancers (mais déjà de trop ...) Le visuel semble effectivement peut-être moins impacté. Ca n'empêche que je ne digère toujours pas qu'un privé puisse porter telle atteinte à ce temple de l'Univers ancestral, qu'est notre ciel étoilé à tous
  42. 2 points
    voici ma version lucien , bonjour ! une photo compromettante de Vénus fera mon bonheur ! paul
  43. 2 points
    Merci Sauveur Avant d'installer ce pilier, je posais le trepied un peu partout selon les objets, parfois loin de la piscine. Je n'ai pas remarqué de différence notable de turbu. En ce moment c'est calme, piscine et lac ont une eau froide et les fins d'après midi pour Venus sont plus que douces. Ceci dit, tu as raison, en été, la piscine doit avoir une influence, mais 110m3 sont-ils significatifs par rapport à 60 millions de m3 ??? Et puis le pilier est placé au seul endroit vraiment dégagé, tout le terrain est très boisé. Merci exaxe Merci Polo Merci Alain, bonne journée
  44. 2 points
    La collimation a été réalisée...mais ne pas oublier que c'est sur une HEQ5 en nomade (et la mise en station a été un peu délicate car l'axe de réglage de la latitude devient dur...) dans les coins: Coin A Coin B Coin C Coin D
  45. 2 points
  46. 2 points
    Ma modeste contribution. Certes, il n'est pas sphérique, mais c'est le plus gros lama que j'aie trouvé.
  47. 2 points
    Bonjour, IDFM Radio Enghien vous donne rendez-vous le vendredi 21 février 2020 de 17H15 à 18H00 pour l’émission A toi les étoiles. Thème : Météorites : des cailloux précieux tombés du ciel Invité : Alain Carion, Chasseur de météorite Vous pourrez écouter l’émission dans toute l’Ile de France sur les 98.0 FM et/ou Internet à l’adresse suivante : http://www.idfm98.fr Il est possible de vous procurer les précédentes émissions. Plus d'infos ici : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum4/HTML/001117.html Franck
  48. 2 points
    Une conf absolument passionnante sur les débris spatiaux, menée par Jacques Arnoud, expert éthique au CNES et Christophe Bonnal, membre de l'AAE, expert Senior au Centre national d'études spatiales (CNES). Une conf du palais de la découverte : Les méga constellations sont abordées à partir de la 57ème minute, mais tout est interessant.
  49. 2 points
    Deimos sera bien survolé et étudié pendant la mission, mais pas de prélèvement à sa surface. Un tout récent communiqué de la JAXA : http://mmx-news.isas.jaxa.jp/?p=1016&lang=en MISSION MMX PASSE À LA PHASE DE DÉVELOPPEMENT! 20 février 2020 collaborations , JAXA , science Cette semaine (19 février 2020), la mission MMX est devenue un projet JAXA : une étape officielle dans le développement de la mission autorisée par le gouvernement japonais. La mission était auparavant dans la phase d' avant-projet , où l'accent était mis sur la recherche et l'analyse, telles que la simulation d'atterrissages pour améliorer la conception des engins spatiaux. L'accent sera désormais mis sur le développement du matériel et des logiciels de mission. Le chef de projet Yasuhiro Kawakatsu a fait une présentation au ministère japonais de l'Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie (MEXT) décrivant l'évaluation effectuée pour la transition de la mission. Les diapositives en japonais sont disponibles ici et le contenu est résumé ci-dessous. Afin de passer d'un avant-projet JAXA à un projet , l'équipe de mission MMX a dû prendre en compte des facteurs tels que l'importance des objectifs scientifiques, les critères de réussite, le système de mise en œuvre, le plan financier, planifier et identifier les risques et contre-mesures. Le vaisseau spatial Martian Moon eXploration (MMX) a une date de lancement prévue en JFY 2024 (exercice financier japonais) et visitera les deux lunes de Mars, Phobos et Deimos. Phobos a été sélectionné pour les opérations de surface, le vaisseau spatial atterrissant pendant plusieurs heures pour collecter un échantillon d'au moins 10 g à l'aide d'un carottier qui peut recueillir du matériel à un minimum de 2 cm sous la surface de la lune. Le vaisseau spatial quittera alors le système martien et ramènera l'échantillon sur Terre, achevant le premier aller-retour vers le système martien.
  50. 2 points
    Très belle image de cette galaxie Martin, bravo J'ai vu plein de tachouilles derrière mais pas d'ovni Bonne journée, AG