Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 02/24/20 in all areas

  1. 18 points
    Bonjour à tous, Je suis très content de vous présenter une image de Vénus que j'ai faite hier (23-02-20), c'est certainement ma meilleure session sur la belle Les conditions étaient assez bonne avec une température optimale (soleil dans le dos). Je pense que le Newton 200/800 a été pousser dans ses retranchements L'image est composé de 2 images avec une sélection de 1000/20000 images chacune puis dé-rotation est addition sous winjupos. Setup: Newton 200/800-barlow5x-filtre Uvénus astrodon. Une image de l'installation Plus d'infos ici : https://astrob.in/jtbus1/0/ La météo ne semble plus de la partie pour cette semaine Nico
  2. 16 points
    Bonjour, voici une image de la nébuleuse SH2 308 située dans la constellation du Grand Chien. C'est une image qui me tenait à cœur de faire car d'une part cette nébuleuse est particulièrement belle, et d'autre part elle reste très basse sur l'horizon aux environs des 20° maximum au méridien. Depuis chez moi j'ai les villes de Saint Laurent du var et Nice plein Sud à 10 km, autant dire que les 45° dans cette direction sont comment dire …. quelque peu pollués. J'ai quand même fait la majeure partie des acquisitions depuis chez moi et ce Samedi j'ai retrouvé 2 amis, Florian et Stéphane à Calern pour tenter d'ajouter au moins quelques poses avec un peu de signal. Il y a donc 20 x 15 minutes en ha + 20 x 15 minutes en OIII depuis Nice et 4 x 15 minutes en ha + 12 x 15 minutes en OIII depuis Calern L'optique est une TEC 140, caméra moravian G4 16000 Les acquisitions en automatique avec Maxpilote, le traitement avec Pix et PHP, le montage est en couleur codées HOO. L'image du champ complet un peu croppé et réduit à 1300 px : Version full à la taille d'acquisition: http://astro.equinoxe.free.fr/images/images_constelations/grand_chien/SH2_308_full.jpg A cette altitude je ne m'attendais pas à des miracles, d'autant plus que le ciel n'étais pas très stable, mais je suis quand même content du résultat qui m'a économisé un voyage au Chili Jean-Claude Mario.
  3. 12 points
    Bonjour 2 images prises le 22/02 en couleur et en UV. La différence de taille est due à l'ADC. En couleurs les nuances sont subtiles si on pousse trop les curseurs on crame la planète. Bonne journée. Luc
  4. 11 points
    Tout chaud, ça vient de sortir ! Photos prises tout à l'heure de 19h30 à 20h15 Samyang 135 + A7S 90x 30'' sans DOF Siril PS
  5. 11 points
    En fait non. Son délire était supporté financièrement par la communauté des platistes. En tout cas, en une seule expérience, il vient de redémontrer 2 grandes lois de la nature: la Gravitation de Newton et la Sélection Naturelle de Darwin.
  6. 8 points
    Bonjour tout le monde. je vous présente le travail de ma soirée et de ma journée ! La grande nébuleuse d’orion esprit 80ed sur Neq6 canon 600d autoguidage mini lunette 50mm et synguider 71x2min a 800 iso 51x10s pour le coeur dof 35/50/23 merci de me donner vos avis pour m’améliorer ! elle n’est pas parfaite mais j’atteins mes limites niveau traitement d’image.
  7. 8 points
    8km, c'est trop près pour la visualiser physiquement avec des moyens simples : à cette distance l'horizon est trop déformé par la houle, dont la hauteur moyenne en haute mer est du même ordre de grandeur (5m) que la flèche de la courbure recherchée. Par contre j'ai fait l'expérience sur mon site, situé à 100m au-dessus du niveau de la mer - dont l'horizon est donc à 35km - et là c'est parfaitement évident, dès lors que la mer est calme avec un horizon clair et dégagé : il suffit d'une règle de maçon (même pas besoin qu'elle soit très longue : 2m suffisent amplement) qu'on cale devant soi perpendiculairement à environ 2m aussi, après s'être bricolé un oeilleton de visée sur un support stable (trou d'épingle, qui possède aussi le mérite de diaphragmer assez pour obtenir une profondeur de champ suffisante et la netteté simultanée sur l'avant et l'arrière-plan). Ainsi le bord de la règle + l'oeilleton matérialisent en très bonne et suffisante approximation un plan, dont on découvre avec effarement qu'il n'est tangent à l'horizon que sur un point, quoi qu'on fasse ! Si par exemple on fait toucher les deux extrémités de la règle à l'horizon, on constate de visu, sans aucune confusion possible, l'importance du bombé de sa courbure ! C'est absolument spectaculaire et indiscutable. En ordre de grandeur toujours, dans ce montage rudimentaire, l'écart à la platitude est de l'ordre de mon altitude : l'équivalent d'un relief de belle taille, déjà, même vu de cette distance !
  8. 7 points
    Bonjour à tous, Voici une image de la galaxie du Cigare (M82, NGC3034) Image réalisée avec la caméra ASI533 en poses longues cette fois-ci. Je n'ai pu réaliser malheureusement que 1h10 de temps de pose, les filaments caractéristiques de cette galaxie ne sont donc pas bien visibles. * Acquisitions : - Le 21/02/2020 entre 01h37 et 02h47 - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -10°C), gain 100 - Logiciel d'acquisition : Sharpcap * Optique : - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1764 mm de focale, Parre-buée et résistance chauffante - Filtre Baader Neodymium * Monture : - AZ-EQ6 - Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224 - Logiciels : PHD2 Guiding, PHDMax * Prétraitements : - 14 poses de 5mins = 1h 10min (100% des images acquises) - 6 Darks, Flats, pas d'offsets - Empilements par somme - Logiciel : DSS * Traitements : - Étalonnage des couleurs par photométrie - Transformation de l'histogramme - Extraction du gradient - Ajustement des niveaux - Réglage des tons foncés / tons clairs - Réduction du bruit chromatique - Deuxième ajustement des niveaux - Masque de fusion avec traitement par ondelettes - Masque de fusion avec fond du ciel - Masque de fusion avec augmentation du contraste - Logiciels : Siril, Iris, CS2 * Lieu : - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page : http://encelade18.free.fr/photos/M81_M82.html Edit: Version 2 de l'image empilée avec Siril et avec le motif de Bayer lu des .ser en automatique Version 1:
  9. 7 points
  10. 7 points
    Bonjour à tous, Je vous propose une image d'une belle spirale barrée plutôt faible, qui a nécessité pas mal d'acquisitions pour en sortir le plus d'information possible ... Seeing correct sans plus, de l'ordre de 2,3" en moyenne. C11 EdgeHD et Caméra Atik 4000MM 60x300s en Luminance et 8x300s par couche en R, G et B.
  11. 7 points
    C'est un héros, mort pour que la vérité triomphe ! Un jour l'humanité lui sera reconnaissant
  12. 5 points
    Bonjour, Je continue de vider le disque dur, en attendant la nouvelle lunaison, et surtout un ciel dégagé, surement encore raté cette semaine... Le 11/02 vers 6H du matin, turbulence très active, difficile de sortir quelque chose de fin. Version couleur au foyer de la 80ED: Version mono avec la 120/600, asi290mm, filtre vert 58: Et pour terminer qq plans au foyer du Mak127: Bonne journée
  13. 5 points
    A partir du travail de Nick Bonne, l'ESO a créé l'an dernier une exposition d'images astronomiques en relief pour les aveugles, en voici quelques exemples, le rayonnement de fond cosmologique de Planck, mon image du ciel, et une comète. Il y en a 300 en tout, de mémoire...
  14. 4 points
    Bonjour, Deux petits dessins suite à mon observation d'hier dans de bonnes conditions de stabilité malgré une transparence moyenne et ce satané lampadaire à 15 m ! Dobson 450 f 4,5 . Paracoor + kepler 110° 3,5 mm. Sur le clown : anneau central visible en permanence , forme en écusson dans les trous de turbu. Chapeau visible aussi par moments. L'image manquait de pêche pour ce genre de détail. IC 2149 (Cocher) Impression nette d'étirement de la zone centrale brillante vers la gauche (à l'oculaire, image inversée). Teinte bleuâtre.
  15. 4 points
    Salut, Après presque 3 mois de disette, 3 nuits ont été exploitables pendant ces vacances, 1er résultat, une classique M42 faite avec l'iOptron skyguider pro, l'ASI533mc à -20c, l'ASIairpro, pas de filtre, un back focus pas encore parfait avec la lunette Borg 55FL/3.6, 180 poses de 30s, soit une heure et demi, traitement Pïxinsigh et Lightroom. Le set-up ci-dessous m'a permis d'imager sur les 3 nuits exploitables que j'ai eu: Ces images sont encore à traiter, à plus Olivier
  16. 4 points
    Ce que m'apporte mes Lunettes, peu importe l'outil, du moment qu'il nous apporte satisfaction/plaisir et le minimum de contraintes... quand je lis/vois (YouTube) que les Lunettes c'est pour l'astrophoto et que l'on ne peut pas faire du CP avec... ça me fait bondir ! Va falloir que j'essaye un Mak à nouveau... j'ai eu un 102 mm mais c'est lointain....
  17. 4 points
    J'espère qu'avec le peu de hauteur qu'il a pris, il a pu constater son erreur et qu'il présentera ses plus plates excuses....
  18. 4 points
    La tienne, on dirait un peu une flammeküeche.... Pardon aux alsaciens, aux mouettes, aux mal-voyants, etc....
  19. 3 points
    Bonjour Bon, une soirée sans trop d'histoires hier... pour une fois pas de pépin majeur, le ciel était dégagé et j'ai pu poser quelques heures sur ce champ très sympa Turbu pas vraiment géniale, je suis à 2.6" environ sur l'image finale après pas mal de sélection, étant donné que c'était plutôt changeant. Autrement, la chaine acquisition/traitement roule pas mal, retournement au méridien sans histoires et pas de buée... plutôt content du résultat avec ce petit 150 toujours vaillant Bon sur cette cible, la lumière vient quand même vite à manquer je trouve... j'aimerais y passer quelques nuits supplémentaires si j'en ai l'occasion afin de mieux définir ces jolis filaments au centre. Le RSB pèche un peu... QHY290 à -20°C en poses de 2s, 150/750 sur NEQ5, ciel péri-urbain. Au total 3h sélectionnées sur 4h20 d'acquisition en L, et un peu plus d'1h30 de couche R pour la couleur avec recette maison spéciale Bons cieux ! Romain
  20. 3 points
    Bonjour à tous, Voici l'image de la nuit dernière ... la jolie galaxie NGC 3486 dans le Petit Lion. C11 EdgeHD et caméra Atik 4000MM 60x300s en luminance 8x300s par couche en R, G et B
  21. 3 points
    Bonjour à tous, Ceci est ma dernière image que j'ai faite avec mon 16 " Newton et Moravian G4 . Cette image est un composite de HaOIII pour la luminance et de HaOIII-rgb pour les couleurs. Abell 85 ou CTB1 est un vestige de supernovae bien connu et We 2-262 est une possible nébuleuse planétaire en haut à droite de l'image (découverte à partir de 1966 par Weinberger, R). Il y a aussi ce nom pour Abell 85: G116.9 + 0.2 du catalogue D.A GREEN. Une surprise aussi dans cette image en bas à gauche vous pouvez voir un petit filament OIII: J'espère que vous l'aimerez pour ces couleurs et détails naturels. Full image Ha version RGB version Datas : Object : CTB1 ou Abell85 et We 2-262 Common name : Date : 7 octobre 2019 au 16 janvier 2020 Optics : Newton OO400 F3,8 Mount : Paramount ME Numéro 1 Location : Orange observatory Seeing FWHM :2,29 à 4 Ccd : Moravian G4 filter wheel : Moravian filters : Astrodon HaRVB Focuser :Atlas Guiding : Atik 314L+ Temp. out : T° de 3,5 à 15° ° Temp ccd : -25° Resolution …………… 1.223 arcsec/px Rotation …………….. -8.535 deg Observation start time … 2019-10-25 22:10:35 UTC Observation end time ….. 2019-10-25 22:15:35 UTC Geodetic coordinates ….. 6 19 04 W 46 01 49 N Focal distance ……….. 1518.14 mm Pixel size …………… 9.00 um Field of view ………… 1d 23′ 28.6″ x 1d 23′ 28.6″ Image center …………. RA: 23 57 56.967 Dec: +62 12 39.48 Total exposure 37,5 h tout en binning 1×1 Ha 102 x 10mn OIII 80 x 10mn 32R 27V 26B x 5mn
  22. 3 points
    bonsoir à tous, un petit soleil vaguement actif pris cet aprem vers 14h HL depuis l'observatoire sirene sur le plateau d'Albion avec la fs60 muni de son sm40 double stack, glasspath x1.25, BF10 et zwo178mm a+ stéphane
  23. 3 points
    Bonjour à tous, Je me suis amusé à rassembler mes meilleures images (de 2017 à aujourd'hui) prises sous un excellent seing : Franck
  24. 3 points
    Bonsoir et merci à Xavier, René, et Séverin ..
  25. 3 points
    Exemple intéressant d'adaptation : En 2010 j'ai subi un divorce, obligation de vendre la maison (située sous un très bon ciel à 70kms de Paris) et d'habiter en location à 10kms de Paris. Du jour au lendemain, j'ai arrêté l'imagerie CP. A la suite de ça, infarctus. Difficile de sortir le soir avec le froid, la fatigue etc.. Adaptation : je me suis mis au solaire halpha pendant 5 ans, je ne pouvais rien faire d'autre, j'ai vendu tout le matos CP, j'ai investi dans du matos solaire et au bout de quelques mois j'ai sorti des images plutôt sympa. De tous temps, l'homme s'est toujours adapté à son environnement. On arrivera à inventer des parades ou des palliatifs, j'en suis convaincu. PS : et pis c'est pas si mal le solaire J'habite Enghien, je pense que c'est pire que la Défense Je me suis résolu à faire de l'astro seulement 3-4 fois par an, mais une semaine à chaque fois. Sous un excellent ciel. Pis en dehors de ces périodes, ya le remote qui peut être pas mal aussi, hein Olivier ?
  26. 3 points
    Salut, on s'est toujours adaptés quelque soit l'environnement. Il y a pas mal d'années de ça, on s'inquiétait de la pollution lumineuse qui allait tout nous pourrir et nous interdire les observations. Ben on s'est adaptés, soit en allant vers des cieux plus noirs, soit en faisant du narrowband (j'habite à Paris je sais ce que c'est !!). Sur certaines cibles (comme Orion ou la Rosette par exemple) on est déjà bien emmerdés par les géostationnaires, et bien on s'adapte, on pose plus court et on utilise de bons algorithmes de réjection. En bref, moi ça m'empêchera pas de faire des images, il restera bien quelques fenêtres de tir entre 2 passages Au pire, tu augmentes la focale, tu réduis le champ photographié, tu te spécialises dans les galaxies ou les nébuleuses planétaires en poses rapides. C'est pas les solutions qui manquent. Et au pire du pire, tu passes au solaire, au moins tu fais ça de jour et il fait pas froid
  27. 3 points
    Pour nos latitudes : Sauf erreur elle serait à la magnitude 4 vers le 17 mai (4h45) à environ 7° seulement au dessus de l'horizon nord (soleil à - 15°) Elle serait à la magnitude 5 le 12 mai au matin (4h45) à une hauteur de 9° au dessus de l'horizon Nord (soleil à - 16°) Et magnitude 6 le 6 mai (4h45) à une hauteur de 12° au dessus de l'horizon .
  28. 3 points
    Elle pourrait être brillante au périhélie, car celui-ci est à seulement 0.25 UA du soleil. Mais de l'hémisphère nord elle deviendra quasi inobservable après le 24 mai au matin (élongation < 16°) Elle monte vite en éclat en ce moment (m ~ 13.5 ce WE) mais d'ici un mois cela risque de changer. C'est un comète à suivre dont la magnitude fin mai peut aussi bien friser les 2-3 que >>15 si elle se désintègre avant. Nicolas
  29. 3 points
    @Alain MOREAU MERCI, c'est exactement ce à quoi je pensais, sauf que je croyais que ton expérience fonctionnait même sur une plage, apparemment non, donc mon impression de courbure était due au fait que je cherchais une courbure. Merci. C'est drôle… Ton expérience (quand on sait que l'horizon est courbé, on peut facilement démontrer sa courbure) me fait penser à un autre truc qui me fascine depuis des décennies… Avant, les "Anciens" croivaient que la Lune était "parfaite", un truc comme ça. Or, il suffit de regarder les phases de la Lune pour montrer que c'est faux : la plupart des reliefs sont détectables au terminateur, les Appenins, Clavius, le Golf des Iris créent des aspérités au terminateur. Les "Anciens" quoique ça veuille dire, avaient de bons yeux, c'est pas possible qu'ils ne se soyent pas rendu compte que la Lune présentait un relief au terminateur, pourtant, on ne trouve trace de ça nulle part...
  30. 3 points
    Ben oui, ça a l'air curieux et un peu triste dit comme ça, mais c'est une belle histoire : https://www.bbc.com/news/av/uk-england-hampshire-51559823/blind-portsmouth-astronomer-shares-his-love-of-space Il s'aide d'imprimantes 3D pour "visualiser".
  31. 3 points
    Merci Thierry pour cette image: J'avais justement observé les passages de la série du Darksat vendredi et samedi matin, mais avec des condition médiocre vendredi, meilleure samedi. J'avais raté le 1073 vendredi et un sur deux samedi - voilà donc ta preuve en image: effectivement la série des brillants sont vers magnitude 2.5 à 2.8 pour ce que j'ai estimé (passage à 60° vendredi et 90° samedi), les autres je ne sais pas car je les ai +- ratés (m > 4.5 ?). Bon l'orientation des panneaux solaire doit tout expliquer... Pour ce qui est de la série 3 du lancement du 29 janvier, vendredi matin ils étaient vers m=1.5, flashant vers m=0.5 à 1 pour certains, et vers m=2 à 40° de l'horizon samedi: Nicolas
  32. 3 points
    Tu n'y es pas du tout, Thierry : tu restes aveuglé par ton rationalisme primaire Un peu de poésie, bordel ! Le type était certes allumé, mais ne croivait pas du tout que la Terre soit plate, en fait. Il souhaitait juste s'envoyer en l'air, il s'est servi du buzz créé autour de ceux qui le croivent pour y parvenir ! Ses sauts de puce n'étaient qu'une allégorie des tentatives obstinées de la science pour s'élever toujours plus haut afin de se doter d'une vision plus juste du monde C'est quand même un mec - chauffeur de limousine - qui s'est offert le plus grand saut (et crash !) de limousine de l'Histoire ! Moi je dis respect : ça dénote un certain humour et ça doit bien défouler quand même, après des années à piloter dans le velours un véhicule de luxe pour de richissimes crétins https://www.guinnessworldrecords.com/world-records/longest-ramp-jump-limousine Il faut lire jusqu'au bout cet article pour se faire une idée moins caricaturale du bonhomme : https://www.buzzfeednews.com/article/otilliasteadman/mad-mike-hughes-rocket-death-flat-earth (in english, sorry)
  33. 3 points
    Yo ! que dire de mieux que de continuer tout en prenant plaisir. Ca a une jolie gueule, c'est bien fait, il faut en refaire plein d'autres. Des conseils ? à part (bien) observer et (bien) retranscrire, que dire d'autre ? toute la nuance sera dans le "bien", mais il n'y a pas à en rougir ou à s'en cacher. Publier, personnellement, j'invite chacun à publier ici, déjà pour le plaisir du partage, mais aussi de montrer l'extraordinaire diversité de la discipline, plus que tout qu'elle s'adresse à tous, sans complexe. Et parfois, c’est l'objet de jolis débats passionnés et passionnants, de la confrontation amicale et constructive (ce que je retrouve moins sur le forum d'en face), on l'on en tirera parfois des idées, des indices, des trucs ou des aspects qui nous avaient échappés. Pi ya une sorte d'émulation qui n'est pas désagréable, parfois comme des coups de pied au cul salutaires qui forcent à en remettre une couche, voire se remettre un peu en question. Bref, j'échange, le partage, c'est tout simplement la vraie vie, profitons-en ! Mai on peut aussi resté dans son coin, mais c’est un peu dommage à mon sens. Ca fait un peu : "j'ai fait un joli gâteau, mais je vais me le manger tout seul"....
  34. 3 points
    Hello! Nuit claire ce soir! ça faisait longtemps! Premier essai sur M65 et M66 en poses "courtes" (4 secondes) 650 poses avec Risingcam 294C refroidie sur correcteur-reducteur (et filtre luminance astronomik L2): focale resultante 1425 sur mon flextube 305 goto, ampli à fond environ 300 de gardées (il y avait du vent, et pas mal de dechets...) Traitement Siril, et retouche Astrosurface... que j'explore enfin. Et c'est un sacré logiciel! Bravo et merci Lucien, tres intuitif! Update avec une nouvelle balance des blancs et retouche de l'histogramme Bonne nuit!
  35. 3 points
    N'empêche, sa fusée à vapeur était bien plus écolo que les nôtres...
  36. 3 points
    "la réalité c'est quand on se cogne" a dit Lacan...la loi de la gravitation (qui n'est pas étrangère au fait que la Terre est ronde) l'a rappelé à l'ordre, et s'il ne s'était pas entêté dans son délire il serait encore vivant. Je ne sais pas s'il était aussi créationniste (ça va souvent ensemble) mais on peut se demander si sa disparition n'est pas quelque part darwinienne... Quant à mon respect, je n'en ai pas particulièrement pour ce genre d'ahuri qui fait des efforts démesurés pour démontrer une théorie stupide au lieu de faire d'abord l'effort de s'instruire et de comprendre pourquoi elle l'est. Pour moi c'est de l'obscurantisme, point.
  37. 3 points
    Merci à vous et content de voir que cette planche vous plaise. A la demande d'Alain, j'ai mis les versions couleur que j'avais faite mais faudra attendre pour les autres : Franck
  38. 2 points
    bonjour, heureux possesseur depuis peu d'une petite 314L+ mono, voici la première image réalisée avec, le Dada... ça fait deux ans que je veux le faire, c'est fait ! il est pas sensationnel, mais il me plait, même s'il est un peu clair ... c'est parce que 🎵c'était un petit cheval blanc, tous derrière, tous derrière...🎵 la voici, V1: V2: V3 (avec la couleur de Alain) 😁 Une v4 toujours avec la couleur de Alain : V5: justin.
  39. 2 points
    Bonjour, Voici une image de la surface du soleil faite avec le SW 254/1200 équipé d'un filtre astrosolar. La capture d'une vidéo de 10000 images est faites à l'ASI120 mm-s. J'utilise un filtre OIII pour réduire le signal et ne pas avoir une image saturée. L'agrandissement est fait par une Barlow x3 Explore Scientific. J'ai eu énormément de mal à empiler les images. Les brutes sont assez peu contrastées. L'empilement est fait sur 5% des images. Bonne soirée Christophe
  40. 2 points
    Dobson Strock 254/1200 Seine et Marne site des ballots de foin. 10 dessins : 9053 à 9062. Je réalise enfin un projet avorté plusieurs fois à cause des nuages, celui de passer le changement d'année sous les étoiles, de préférence sans Lune. Il y a bien quelques voiles quand j'arrive à 20h40 mais ils partent vite pendant l'installation. Le terrain est un peu boueux. La Lune en croissant à 30% est déjà basse à cette heure et son éclat ne va pas longtemps contrarier les observations. Comme hier je commence par une nébuleuse diffuse et un amas ouvert, mais dans le Cocher cette fois, laissant la Licorne gambader seule. Observation 9053 : NGC1931. La nébuleuse est visible dès 75x. A 109x, je sépare le triangle d'étoiles dedans. A 150x, ce trio stellaire est facile. La nébuleuse se montre faible à très faible, très diffuse. Elle réagit faiblement en Oxygène 3 et faiblement à très faiblement en HBêta, ce qui dénote sa nature de nébuleuse par réflexion. Observation 9054 : Dolidze 15. Do15 est repéré discret à 75x, puis mieux vu à 109x, de forme triangulaire évidente. Il est pauvre et faible. Je poursuis sur des galaxies de la Baleine. Observation 9055 : NGC584 et 586. Ce duo de galaxies est déjà bas et la Lune n'est pas très loin. A 109x, NGC584 se révèle condensée, faible, avec un noyau facile et ponctuel, tandis qu'il faut monter à 150x pour NGC586 qui est à la limite de visibilité (VI5), juste soupçonnée. La Lune jaunit vers l'horizon à 22h15. Observation 9056 : NGC596. Elle est trop basse, très faible et petite à 109x. Il est temps de changer de zone du ciel! J'entends les bruits de feux d'artifice à l'ouest pourtant ce n'est pas encore le Nouvel An. La Lune très atténuée se couche à 22h26. Je visite des galaxies de l'Eridan, constellation que j'avais délaissée depuis l'hiver dernier je crois. Observation 9057 : NGC1700. Grossie à 109x et 150x, elle est faible, petite, condensée. Il fait froid. Observation 9058 : NGC1653. Elle est très faible et peu contrastée à 109x. Observation 9059 : NGC1637. Vue dès 75x, elle reste très faible et très diffuse à 109x. Le sol est collant à 23h50. Je pars pour une pause bouffe et chauffage dans la voiture, c'est alors que la bascule d'année se produit, et les feux d'artifice lointains sont lancés au sud et à l'horizon ouest, audibles malgré l'éloignement. J'observe une nébuleuse diffuse d'Orion au son des feux d'artifice. Observation 9060 : NGC1788. Le premier objet de l'année 2020 est une nébuleuse faible aperçue à 75x puis grossie à 109x, et qui ne réagit absolument pas aux filtres interférentiels. En revenant avec un peu trop d'entrain d'une marche de réchauffage, je manque de bien mal commencer l'année : je bouscule l'arrière du télescope, qui bascule en réaction vers l'avant mais je rattrape de justessse le tube avant qu'il touche le sol! Ouf! Après recollimation, je poursuis sur d'autres nuées Orionesques. Observation 9061 : NGC1980. Cette nébuleuse est plus subtile mais bien plus étendue à 75x : on pourrait prendre ça pour des halos de diffusion autour des étoiles brillantes concernées, mais par comparaison avec les étoiles de même éclat aux alentours, il n'y a plus de doute, c'est bien une vraie nébuleuse que je vois, les halos sont plus étendus qu'ailleurs. Musique d'une fête à l'ouest, peut-être au village d'à côté. Observation 9062 : IC424. Je termine sur un autre type de difficulté nébulaire, cette nébuleuse est vue VI4 à 5 donc à la limite, à 75x et 109x, et les filtres O3 et HBêta ne me sont d'aucune utilité. Comme avant-hier du givre se dépose sur la bâche. A 1h40 j'ai froid aux pieds, en avant pour un petit footing, suivi d'une demi-heure de sieste dans la voiture. Je remballe à 2h15 pour dormir dans la voiture jusqu'à 7h30. Au réveil, le brouillard s'est installé, la fenêtre de beau temps est durablement partie. Malgré le sol mou, la voiture n'est pas embourbée. Hormis ma frayeur lors du bousculage de Strock, c'est un bon début d'année!
  41. 2 points
    Bonsoir, La publication de 6 articles traitants d'une année de fonctionnement de SEIS sur Mars, nous donne un bon aperçu des avancées en recherche martienne qu'ont déjà permis cet instrument : http://www.ipgp.fr/fr/sismologie-martienne-commence-a-devoiler-structure-de-planete https://presse.cnes.fr/fr/premiere-annee-de-la-mission-martienne-insight-des-resultats-scientifiques-surprenants
  42. 2 points
    Trois petites expériences toutes simples aussi qui permettent de bien visualiser l'horizon terrestre surbaissé par rapport à l'horizontale d'un point élevé: En croisière, à environ dix mille mètres d'altitude, amusez-vous avec une petite bouteille d'eau à moitié pleine et couchée, à faire coïncider la position de votre œil qui regarde dehors, avec le niveau dans la bouteille d'eau. Quand le niveau de l'eau apparaît bien comme une ligne, (vous visez alors parfaitement à l'horizontale de votre lieu), et bien l'horizon terrestre vous apparaît plusieurs degrés sous cette ligne, c'est très facile à voir. Ou bien plus simple pour ceux qui comme moi évitent les avions de ligne, il suffit de monter sur un montagne d'altitude moyenne, et d'en regarder une autre d'altitude au maximum égale, ou un peu inférieure, distante de quelques dizaines de kilomètres. Il est facile de voir que l'horizon apparaît toujours sous la seconde montagne. Le Puy de Dôme vu depuis la chaîne du Sancy par exemple... Ou bien, toujours sur un sommet d'altitude même modérée, si un plafond de cumulus de beau temps se trouve à une altitude un peu supérieure à la nôtre, et que la visibilité est bonne jusqu'à l'horizon: Alors on a sans trop d'imagination la nette impression que la surface définie par ces nuages est bien sécante à l'horizon terrestre, et en aucun cas lui est parallèle. C'est simple de voir que c'est rond pourtant! Mes deux centimes...
  43. 2 points
    Du coup cet après midi j'ai acheté de bons crayons et commandé les deux tomes d'Astrodessin ! Voici une reprise de mon observation. Je reprendrai ça avec les bouquins car je manque de technique pour estomper et ajuster le contraste.
  44. 2 points
    Déjà, observer plus tard, quand les satellites sont dans l'ombre terrestre, et revenir aux focales longues. Ensuite, le visuel à son intérêt. J'en discutais il y a quelques jours avec quelques passionnés ayant des équipements lourds en remote, qui ont fini par vendre et revenir au visuel, en l'occurrence lunettes, Maks et paires de jumelles, pour partir à la chasse aux étoiles doubles. Pas même de gros Dobson intransportable dans la liste. Ils ont retrouvé une simplicité, une spontanéité et une excitation dans l'observation qu'ils avaient perdu il y a bien longtemps avec leurs équipements automatisés. Avec la complexité croissante de l'astronomie tant en contraintes qu'en mise en oeuvre, je ne serais pas surpris qu'ils soit précurseurs d'une tendance au long terme.
  45. 2 points
    @fljb67 @Sauveur @ALAING @ValereL Salut à tous, merci pour votre passage, ma gestion des couleurs ne s'améliore pas, je vais essayer un masque et augmenter la saturation, je vous mettrai le fichier tiff s'il y en a qui veulent bidouiller, Pour le tilt, je ne sais pas encore comment le gérer, je ne suis pas 100% sûr d'être sur un backfocus parfait; il faudrait que je monte sinon une bague de tilt et revoir le montage et le backfocus avec ça, je ne sais pas si Borg en fabrique. Mais non, il y a juste des alim et des câbles USB, l'intérêt de l'Eagle est de ne plus rien toucher une fois monté, tu branches juste l'alim principale, tu te mets sur ta tablette et ça marche; même l'asiair est alimenté par l'Eagle et ça suffit pour descendre à -20c la petite caméra. Bonne journée Olivier
  46. 2 points
    J'ai rajouté les 2 superbes nébuleuses en couleur
  47. 2 points
    Parce qu'il a construit sa fusée et tout, c'est un des rares darwin award qui mérite le respect ! 🚀👍💪👏
  48. 2 points
    Une petite famille en nettoyage : la plupart sont des vieux, sertis. L'entreverre est plutôt propre depuis les années 50, c'est rassurant d'étanchéité. Le 8mm complexe était monté à l'envers. (partie vissée côté oeil) Beaucoup de vissant étaient bloqués. Et ce que j'attendais depuis longtemps : optiquement, j'ai confirmé ce que je pensais. j'ai pu comparer les 2 douze mm Clavé vs Brandon. Le Brandon 12mm sort le piqué avant le Clavé mais en plein soleil tu as un fond violet sur tout le champ. Le Clavé a aussi du violet discret qu'il faut chercher et c'est nettement plus beau en terrestre pour le rendu. Pour le piqué jusqu'au bord : Clavé à partir de f/12 et Brandon il faut f/10. Et dernière remarque : à f/5 sur un petit achromat 49mm, le Clavé 12mm est mort, inexploitable, le Brandon sort encore un morceau central. Vantard d'américain... le Clavé ne donne pas de couleur café sauf si on l'a solarisé (exposition prolongée UV ou rayons X). Chromatisme/rendu couleur : Clavé sans contestation. Confort d’œil : le Brandon est mieux en marge de relief mais le Clavé est plus élaboré, obligeant à placer l’œil. Champ : le Clavé est devant. Transparence, je n'ai pas vu de différence significative, le soleil allait et revenait tout le temps. Le Brandon est plus spécialisé mais souffre aussi de son âge de conception ancien. Je ne sais quoi en dire vu que de toute façon ces oculaires passent devant les plus modernes (TV plössl / GSO / Taylor) dés que le f/D s'élève... Ce n'est pas un match nul : les deux modèles sont fait pour des utilisations différentes.
  49. 2 points
    Il est mort, mais son esprit viendra nous perturber la nuit comme un fantôme ... disent ceux qui croient que ... heu bon, ça ira comme ça. Ce soir, je vais boire un coup en l'honneur de la connerie humaine (p'tain je vais devenir alcooolique). Claude
  50. 2 points
    Tiens Justin, c'est cadeau : Nan, je plaisante Je t'offre celle-ci si elle te convient : Bonne soirée, AG