Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 07/11/20 in all areas

  1. 28 points
    Hello super spectacle NEOWISE circumpolaire. Depuis chez moi Montmartre est plein nord, donc le point le plus bas du ciel pour la comète, elle était néanmoins visible aux jumelles 12x36. 1h plus tard exactement, elle passait au dessus du Panthéon, elle n'était alors qu'à 3°. J'ai charge le 600 sur la Polarie, la pauvre J'ai pas de soucis de WB, elle est rouge parceque elle est très basse.
  2. 22 points
    Bonjour, Bravo à tous pour vos photos de cette superbe comète ! Donc ben tout pareil, debout ce matin à 3h30 pour quelques images. EOS760d+ Sigma 17/70 ou Megrez72, le tout sur la SA. Une première retouchée sous Photoshop, montage de 2 prises de vues (la comète et le fond) : Comete_c2020F3_NEOWISE_20200711_e by Frank TYRLIK, sur Flickr Une vue plus large que j'aime bien : Comete_c2020F3_NEOWISE_20200711_d by Frank TYRLIK, sur Flickr Et un cumul de 12 poses de 15s sous SIRIL : Comete_c2020F3_NEOWISE_20200711_c by Frank TYRLIK, sur Flickr Bon week end !
  3. 20 points
    Bonjour à tous, Je me suis dit : "N'encombre pas, ne poste pas de nouveau sujet pour la comète". Elle très largement bien photographiée... par des astrams bien situés et bien équipés. Et l'on admire les images "ultimes" comme celle faite par Miroslav Druckmuller (aujourd'hui sur APOD). Mais j'ai une question. Les couleurs de la tête qui apparaissent sur des poses courtes sont-elles relevantes ou sont-elles des artéfacts? Par exemple l'on peu noter une zone turquoise à l'arrière de la tête sur certaine photographies publiées. Ce matin du 11 juillet, les nuages ont quitté le ciel après 3h3O pour mon site en Moselle Est, trop tard donc pour enregistrer la queue ionique. Sur une pose de 13 secondes à 3h42 avec un 400/5,6 (deuxième image) le devant de la chevelure est vert, c'est assez classique, mais il y'a une petite zone turquoise juste à l'arrière. C'est d'un bel effet avec le rouge présent dans la trainée. Quand elle brillera dans un ciel plus noir vers le 24 juillet, ce sera intéressant de détailler. Bon ciel. Francesco PS : exemple pour la zone turquoise : https://spaceweathergallery.com/indiv_upload.php?upload_id=164774 Photo Debra - Ceravolo sur spaceweather cinquième image à noter aussi la structure en "pelure d'oignon" de la chevelure.
  4. 19 points
    Bonjour, Comme tout le monde j'y vais de cette belle comète surprise après les deux ratés de ce printemps. Lever 4H du matin, avec ma fille de 11 ans passionnée d'astro qui a pu voir sa première comète ! Plus de chance que moi ... c'était Austin en 1990 ! La queue était plus visible ce matin que lors de ma précédente observation le 7 juillet, elle comble toute le champ de l'A7s avec les 530mm de focal de l'Epsilon 160 ! Va falloir viser plus bas en focale. 14 poses de 10s à 1600 iso, le tout traité rapidement sous Siril et Photoshop. Bon ciel à tous Rémi
  5. 17 points
    bonjour à toutes et à tous ! Après avoir fait la comète ce matin , j'ai attendu pour voir le lever du soleil , sony RX10IV 80iso 1/32000s un petit gif: attendre qu'il se charge 163 photos ! bon ciel et merci ! polo
  6. 15 points
    Bonjour grosse turbu et vent de sud très chaud la nuit dernière en Savoie; 24° à 1h du mat à 850m d'altitude... Mais vers 2h30 une petite accalmie m'a permis de shooter jupiter. ça n'a pas duré: 15 mn plus tard, saturne faisait la danse de St Guy. Quand à mars, j'en parle même pas! Les brutes sont pas mal et l'observation visuelle était bien sympa à 300 x en bino, mais suis pas top dans le traitement (AS puis Registax puis Photofiltre). Comment virer les stries en haut à droite ? Dobson 500/2000 + powermate 2x sur table équato. 500 images conservées sur 8000 ASI ZWO 385c
  7. 15 points
    Bonjour tout le monde Comète C2020 F3 NEOWISE , du 11/07/2020 depuis la presqu'ile de Quiberon une seule pose de 4s à Iso 800 F190mm d'un Télé 70/300mm eos600d Faut profiter une Comète pareille c'est rare , elle est magique dans le ciel du matin . Bernard_Bayle
  8. 14 points
    Bonsoir à tous J'ai pu finir de trier et traiter mes images de la comète Neowise du 09 au matin. Toutes les images sont réalisées en Savoie à la Tour de l'Angle Est à 1550m entre 3h30 et 4H30 locales avec un Canon 90D à 800 ISO et plusieurs objectifs : Tokina 11/16, Canon 24STM, Sigma 50 /2.8, Canon 200L/2.8 Les 2 premiers permettent de voir aussi Vénus et le massif du Mont Blanc. Mont Blanc tout à droite, Tokina à 13mm : Massif de la Tournette entre Neowise et Vénus au 24mm : 50mm : 1 pose de 4s au 200mm: Addition de 8 poses sur le noyau à 200mm toujours : Voici ma modeste contribution. Bonnes nuits à tous Christian
  9. 14 points
    Enfin une nuit dégagée en Normandie ! Levé à 2h30 pour les planètes avec la lunette de 150mm: seeing moyen, mais la lunette s'en tire toujours. Jupiter ( ASI224mc et ADC): Ensuite, direction la plage. Arrivé à 4h: j'aurais du arriver plus tot, La comète est déjà haute et bien visible à l'œil nu ! Une photo au zoom 28/100 à 70mm (3 images additionnées): Un spectacle exceptionnel aux jumelles 10X50. Seul Hale Bopp rivalise. Puis la lunette SkyWatcher 100/500 achro est vite installées sur la monture équatoriale. Le ciel commence nettement à s'éclaicir. En visuel à 18x, l'aspect photographique est retrouvé, avec la ligne sombre près du noyau parfaitement visible. Addition de 3 images de 4 sec de pose à 800 ISO avec le Nikon Z6: La coma de cette lunette est très forte. La prochaine fois: avec correcteur de coma. Retour à la maison pour des captures martiennes avec la lunette et l'ASI224MC. Le seeing est nettement meilleur: Demain matin: des essais avec le 330mm !
  10. 14 points
    Bonjour à tous Enfin le week-end et la possibilité de sortir de bonne heure! Vos superbes photos m'ont permis de m'extirper de la couette! Debout à 3h pour voir la belle ; vous n'aviez pas menti, c'est vraiment très chouette à regarder à l’œil N'étant pas possesseur d'un bon "cailloux" pour faire un beau premier plan, ce sera un gros plan sur la belle Le résultat de quelques pose de 5sec via le Canon EOS 200D et la 80ED. Avec un survol de l'ISS vers 4h30 pour parfaire cette sortie (bon pour les photos de l'ISS vous reviendrez un autre jour hein!!) Bon ciel à tous. Julien
  11. 13 points
    Bonjour à tous,essai avec 80 poses de 30 sec à 400 iso / Canon 300mm F/2.8 + Eos 5DMII. Registration sur le noyau avec Iris et traitement par PI et CS6. Image obtenue le 8 Juillet de 4h10 à 4h50 locales. Phil Site perso : http://www.photoastro.com/
  12. 13 points
    Bonjour, Ma contribution cométaire. Le 9 juillet à 4 heures.
  13. 12 points
    Bonjour Voici quelques images diverses et variées des dernieres semaines : - D'abord un transit ISS solaire le 29 Juin avec des images d'ambiance avec le matos et le photographe. - Ensuite dimanche dernier ,un joli lever de lune sur San Francisco avec un visiteur surprise en la personne de Jupiter et ses satellites. J'etais surpris de les avoir a cette focale (env 135mm) J'ai rajoute un petit montage avec plusieurs versions avec une ou deux photos d'ambiance de l'endroit ou je me trouvais. Je vous laisse decouvrir deux autres visiteurs animaliers surprise.... - Ensuite un petit file d'etoiles d'1h40 (fractionné en poses de 10s) depuis mon balcon histoire de tester mon nouvel objectif 15-85mm - Pour terminer l'incoutournable comete qui a racourci mes nuits depuis quelques jours avec quelques images d'ambiances en prime. Vous reconnaitrez l'ile d'Alcatraz en 1er plan et aussi la ville de San Francisco (d'ailleurs c'est ecrit !). Le temps etait malheureusement legerement brumeux. Toutes les images ont ete prises avec le 7D mark II. Bonne reception Nicolas Bien installe à l'abri du vent ! La chaise de camping pour attendre l'heure H une fois les reglages effectues Lever de Lune depuis Sausalito le dimanche 5 Juillet vers 21h30 (jupiter en haut) Chapelet (assembage de 9 images) Un pano (6 images) de l'endroit ou je me trouvais Mes deux visiteurs surprise File d'etoiles depuis mon balcon Neowise avec Alcatraz vers 4h30 Mercredi 8 juillet Neowise avec Venus Image d'ambiance (plein nord) de la ou je me trouvais 2eme image d'ambiance plein est Neowise le Jeudi 9 Juillet au dessus de San Francisco vers 4h30
  14. 10 points
    Et voilà, tout chaud sorti du four SiriL Toujours avec le L-Extrême et l'ASI2600. 55 poses de 180s sur la FSQ106 avec cette fois le réducteur 0.73x.
  15. 8 points
    Hello, Après un petit échauffement la dernière fois, je ne pouvais pas compter sur la présence de noctiluques pour pimenter mon image. J'ai donc choisi un avant-plan plutôt sympa: Le château de Vufflens. Ce (double) château date du début du XVe siècle et est un bien culturel suisse d'importance nationale. Afin d'essayer de faire ressortir la queue ionique, j'ai combiné 50 poses de 20s à 800iso avec mon Canon EOS 6D et le sigma 120-300 à 120mm. Le tout était sur la taka EM11. L'avant plan quand à lui est un empilement de 10x20s à 800iso. Astronomicalement José
  16. 8 points
    Bonjour, Ce matin, de nouveau un réveil assez tôt, pour cette fois-ci faire des images avec une plus longue focale sur la monture. Des nuages étaient présent dans plusieurs partie du ciel dont vers le Nord. Ils se déplaçaient lentement. Je n'ai donc pas pu faire d'images avant 04h15 HL. Pendant une pose de 6 s de vérification du cadrage et de l'exposition, l'Iridium 51 est passé par là ! Ensuite, à 04h30, j'ai fait 15 poses de 8 s à l'APN avec un objectif de 300 mm. Traitement avec Siril. A refaire avec plus de poses et plus tôt afin d'avoir un ciel un peu plus "noir"... Bon WE. Jérôme
  17. 7 points
    Bonsoir à tous, je termine à l'instant le traitement de l'image de ce soir et j'avoue que je suis assez impressionné par ce filtre... Voici les dentelles du Cygne, prises depuis mon jardin à 3km du périphérique parisien ! J'ai utilisé le tout nouveau filtre Optolong L-Extrême (Ha 7nm + OIII 7nm) sur ma nouvelle ASI2600MC, le tout sur la FSQ106 et le réducteur 0.73x, et toujours piloté par l'ASiair pro. 55 poses de 180s, darks, flats et darks de flats, pré-traitement avec le script d'extraction Ha + OIII de SiriL. Retrait du fort gradient. Finition sous CS5. Ce filtre est vraiment fabuleux, pour comprendre le truc c'est qu'en visuel je ne voyais que Deneb, Véga et Altair !! Avec un rapport plaisir/emmerdement au top grâce à l'ASiair et l'ASI2600MC, les images en one-shot color c'est le pied Vivement la même dans la Drôme le mois prochain... Avec le Script d'extraction Ha + OIII de SiriL : Et avec le traitement classique RVB SiriL. Le rouge sort cette fois plus orangé : Et la veille, au foyer cette fois, 35 poses de 180s, même traitement :
  18. 6 points
    Bonjour a toutes et tous! Apres un arret dû a indisponibilté, puis à la météo, je me remets au planetaire avec essai sur Jupiter: la turbulence etait tout de meme assez forte, et surtout irreguliere. Malheureusement, suite a une réinstallation de sharpcap, j'ai tout capturé au format de base, en AVI! Resultat, des fichiers énormes, pas de timeline et impossibilité de déroter correctement avec winjupoise: j'ai donc decoupé mes gros fichiers en tranches et fait une petite video avec les meilleurs morceaux. Toujours avec mon flextube 305 goto, barlow APM2.7, adc zwo et imx 224c. J'ai capture un long fichiers de 24 minutes de 220 gigas environs, coupé ensuite en tranches: seules les plus "potables" sont gardées. traitement astrosurface kripton seul Les deux meilleures, a 23h55 et 23h57 TU Et la petite animation , ou on voit que les conditions étaient très variables, et l'atmosphere déformante. J'attends avec impatience de meilleures conditions, je pense que je ne suis pas le seul... Et il me reste 120 gigas à traiter.. Bonne journée! Update ce soir avec 3 images de plus, avec un gif à partir de 23h25. La qualité etait un peu moins bonne.
  19. 6 points
    Bonjour a toutes et a tous Oui je sais encore de la comète , mais comme l on dit quand on aime........ Donc je ne vais pas "noyer";, le Forum pour vous faire participer a cette matinée Reflex canon 600D avec objectifs canon 24-105 et 70-200 F/4 Photo 1 ISO 800 a 65mm de focale T 10s ( au bord du vignoble tourangeau ) Photo 2 ISO 1600 a 140mm T 8s Photo 3 ISO 1600 a 73mm T 2,5s Photo 4 ISO 800 a 24 mm T 2,5 s Voila , bonnes observations a tous
  20. 6 points
    Au niveau des couleurs, voici ce que j'ai vu de mieux actuellement (Gerald Rhemann, grand spécialiste des comètes) : 7
  21. 5 points
    Mise à jour : ajout de l'image du 12/07. Salut à tous ! Voici une image de la comète du moment réalisée depuis un balcon sur la Costa Brava, avec une organisation assez loin de ma rigueur habituelle Levé à 4 heures. La Star Adventurer a été posée au pif car je n'ai pas vue sur l'étoile polaire, et pas le temps de jouer à Bigourdan. Pas d'images de calibration. L'outil de correction des taches a donc été bien utile, ainsi que le module de réduction du bruit Au final, je suis très content de cette image piquetée d'étoiles baignant dans les lueurs du levant. Si la météo reste bonne, j'essaierai ce soir de faire une mise en station correcte pour être prêt demain matin. Et cette fois, je tâcherai de ne pas oublier les images de calibration En tout cas la comète est bien visible à l'œil nu, et majestueuse aux jumelles. Un vrai régal ! Bon du coup je vous laisse, je vais à la plage 1. Image du 11/07. Sujet : C/2020 F3 Neowise Date : 11 juillet 2020 Appareil : Canon EOS 600D Instrument : objectif Canon 50 mm f/1,4 diaphragmé à f/3,5 Temps de pose : 16 x 25 sec. Sensibilité : 1600 iso Qualité : Raw Acquisition effectuée sur monture Sky-Watcher Star-Adventurer. Traitement sous Siril et Darktable. Page web : https://www.cypouz.com/imagerie/200711/c2020-f3-neowise 2. Image du 12/07. Sujet : C/2020 F3 Neowise Date : 12 juillet 2020 Appareil : Canon EOS 600D Instrument : objectif Canon 50 mm f/1,4 diaphragmé à f/3,5 Temps de pose : 37 × 13 sec. Sensibilité : 1 600 iso Acquisition effectuée sur monture Sky-Watcher Star Adventurer. Traitement sous Siril et Darktable. Page web : https://www.cypouz.com/imagerie/200712/c2020-f3-neowise
  22. 5 points
    Bonjour tout le monde, La nuit du 10 juillet fut une des plus chaudes depuis longtemps, en plein dans une de ces canicules humides que l'été québécois nous réserve. C'est la première fois de ma vie que je passe la nuit torse nu et en shorts pour faire de l'astro! Seeing par moments assez bon mais variable. Ouvert l'ONTC 254mm F/4. Prudence, le seeing n'est pas parfait et de loin à la hauteur des planètes. Donc Televue PowerMate 2.5x avec ma QHY290m. Voici donc le résultat: - Jupiter RGB (avec un soupçon de détail sur Ganymède) - edit le 19 juillet: mon tout premier traitement Astrosurface! - Saturne RGB et IR742 (drizzle 1.5x) - Mars R-RGB (drizzle 1.5x puis taille doublée) En passant, comme la Lune était dans les parages j'ai pris quelques classiques en IR742 eu égard aux bouillonnements atmosphériques. Je vous en montre deux. Et bien sûr, je ferme l'observatoire vers 3h45 et c'est en rentrant que je pense à la comète! Donc je la croque au passage: 3h54 avec mon Canon 5D MkIII, un zoom 28-105 mm opérant à 85 mm, 6 secondes de pose à 1600 ISO. Et ça conclut une des nuits d'astro les plus variées de ces 10 dernières années pour moi! Daniel
  23. 5 points
    Voici un time lapse en full HD réalisé ce matin : www.youtube.com/watch?v=Em5KslbGpgc
  24. 5 points
    Bonjour à toutes et tous, Un essai sur M27 la nuit dernière perturbé par une panne électrique générale qui a écourté ma session. Lunette 480/80 Explore Scientific Canon100D défiltré 38 poses de 90s 1600 iso Dithering 1/8 Pas d'autoguidage (on s'en aperçoit en grossissant l'image) Traitement Siril - Photoshop - Roundstar. Critiques toujours appréciées Bon ciel Patrick
  25. 5 points
    Ma petite contribution depuis la Savoie images prises les 8 et 9 juillet au vieux canon 350D et objectif encore plus ancien canon USM zoom 28/85mm... J'ai tenté également le 10 matin mais ciel très laiteux, comète invisible à l'oeil nu
  26. 4 points
    Grand moment ce matin, après une nuit passée sous les étoiles de Caussols... Je repère la comète à 4 h 30, elle sera visible jusqu'à 5 h. Surpris par la brillance du fond de ciel, je sais pas trop comment régler le Nikon D810 A. Un peu au pif, je ferme le 400 à F/8, pose 8 secondes à 200 ISO. J'ai l'impression qu'elle va nous offrir un pestacle fantastique dans les semaines qui viennent, celle-là…
  27. 4 points
    Hello, on frise l'overdose, et ça n'est pas fini, mais tant pis, c'est pas qu'on aura plus rien à se mettre sous la dent en comète qu'il faudra pleurer ^^ Ma modeste contribution, shootée ce jour le 11 vers 4h45, et avec les moyens du bord. La bougresse ne daigne pas se montrer dans mon jardin aux heures de bureau donc je suis obligé d'aller un peu plus loin dans un champ pour l'observer. Ok il y a maxi 2mn à pied mais ça veut dire que je n'ai pas l'électricité (pas équipé nomade) donc pas de monture. Résultat des courses, on fait à l'ancienne, avec un trépied, mon vieux Nikon D700 et un encore plus vieux 80-200mm f/4.5 Ai-s. 172x2.5s à 1600 ISO. Je suis content on devine assez bien la queue ionique bleutée, on devine aussi une partie rougeâtre mêlée avec la partie bleutée mais je ne sais pas si ça correspond réellement à quelque chose ou si c'est un artéfact. On devine aussi quelques détails près du noyau avec ce panache qui se sépare en deux. La full sur Astrobin.
  28. 4 points
    Photo prise ce matin à 3h58 à Vernon (27) avec mon APN Nikon D3200 Objectif Tamron 70/300 à 135 mm F : 4.5 Temps de poses : 3 secondes ISO : 800 Photo prise ce matin à 4h04 à Vernon (27) avec mon APN Nikon D3200 Objectif Tamron 70/300 à 300 mm F : 5.6 Temps de poses : 2 secondes ISO : 1600 Photo prise ce matin à 4h11 à Vernon (27) avec mon APN Nikon D3200 Objectif Tamron 70/300 à 40 mm F : 4 Temps de poses : 2 secondes ISO : 800 Photo prise ce matin à 4h13 à Vernon (27) avec mon APN Nikon D3200 Objectif Tamron 70/300 à 70 mm F : 4 Temps de poses : 3 secondes ISO : 3200 Photo prise ce matin à 4h43 à Vernon (27) avec mon APN Nikon D3200 Objectif Tamron 70/300 à 70 mm F : 4 Temps de poses : 1 secondes ISO : 400
  29. 4 points
    Bon, puisque vous appréciez ce post, et que à part un ou un pénible qui se reconnaîtra, voici le Lever de la Grande Comète de 2020 sur les Alpes, vu depuis le plateau de Calern. Nikon D810 A, objectif de 400 mm.
  30. 4 points
    Ce matin, j’ai décidé de tenter Neowise avec un avant plan intéressant, ma cible Le MONT SAINT MICHEL en Normandie. Arrivé sur place au bout des polders, petite marche d’un kilomètre afin d’avoir dans le champs la comète avec le monument. Surprise, apparition du nuages noctulescents derrière le MONT. Canon 1DX et 70/200f 2,8, pose de 2 sec à 640 ISO. et ensuite un panoramique réalisé juste avant de quitter les lieux histoire de rentabiliser le déplacement !! La troisième photo prise le 11/7/2020 , à 70 de focale, Diaph: 2,8, 4000 iso 5 sec. la 4 ème un Pano le 11/07 La 5 ème , un gros plan à 200 mm Sam
  31. 4 points
    Bonjour, Comme certains d'entre-vous, levé à 3h30 pour voir cette magnifique comète. Le spectacle vaut le coup d'oeil. La journée au travail va être longue... C2020F3_NEOWISE_20200707_04 by Frank TYRLIK, sur Flickr C2020F3_NEOWISE_20200707_04b by Frank TYRLIK, sur Flickr C2020F3_NEOWISE_20200707_03 by Frank TYRLIK, sur Flickr C2020F3_NEOWISE_20200707_02 by Frank TYRLIK, sur Flickr C2020F3_NEOWISE_20200707_01 by Frank TYRLIK, sur Flickr Bonne journée, Frank
  32. 4 points
    Voyage voyage... Curiosity poursuit un long voyage d'environ 2 km direction Nord Est et virera ensuite au Sud Ouest vers l'Unité de sulfate, distincte de la vallée argileuse et du "fronton de Greeneugh" (que le rover contournera pour rejoindre plus haut (et bien plus tard) la "crête Gediz Vallis"). Le rover grimpera alors sur cette section de la montagne à la recherche de conditions qui pourraient avoir favorisé la vie microbienne ancienne. Chaque couche permet de raconter comment Mars est passée d'un aspect plus "terrestre"- avec des lacs, des cours d'eau et une atmosphère plus épaisse - au désert glacial qu'elle est aujourd'hui. Les sulfates, comme le gypse et les sulfates de magnésium, se forment généralement avec l'eau lorsqu'elle s'évapore, et ils sont un indice supplémentaire de la façon dont le climat et les perspectives de vie ont changé il y a près de 3 milliards d'années. Mais entre le rover et le point d'entrée vers ces zones de sulfates se trouve une vaste étendue de sable que Curiosity doit contourner pour éviter de s'y enliser : CONTEXTE ET POSITIONS - Image de Sean Doran renseignée par mes soins : Le 4 juillet (sol 2812) la mise à jour du logiciel de vol de Curiosity s'est terminée avec succès. Les parcours de 45 m du 5 juillet et de 48 m le 8 juillet (sols 2813 et 2816) ont amené le rover un peu plus au Nord et à l'Est. Je cite Roger Wiens (seul géochimiste de l'équipe) : "Curiosity en descente. Les 10 instruments de Curiosity fonctionnent toujours bien, ses six roues fonctionnent bien et la perceuse fonctionne très bien depuis deux ans et plus tôt dans la mission. D'accord, la puissance de sortie du rover est légèrement inférieure à celle de du début de mission, mais dans l'ensemble Curiosity se porte bien. Curiosity se dirige désormais vers une altitude légèrement inférieure pour rechercher un emplacement pour potentiellement forer au moins un autre échantillon dans l'unité d'argile. Les lits d'argile ont tendance à marquer des environnements habitables où l'eau a été présente pendant une longue période et ils ont également tendance à bien conserver les matières organiques. Ce trajet fait partie de notre «road trip estival» vers l'unité de sulfate, et permettra à l'équipe de potentiellement obtenir un autre échantillon de cette région riche en argile tandis que Curiosity en a encore l'occasion. Ces derniers sols Curiosity est déjà descendu d'environ 16 mètres d'altitude depuis son ancien perchoir sur «Bloodstone Hill». L'image MastCam du 5 juillet 2020 (sol 2813) ci-dessous montre la descente à parcourir à travers l'unité d'argile direction Nord Est , avec la "crête Vera Rubin" en haut en arrière-plan : Curiosity réalisera plusieurs observations à son emplacement atteint le 8 juillet, puis effectuera un trajet relativement long le lendemain 9 juillet (sol 2817) combinant un premier trajet sur un terrain qui a pu être imagé auparavant, puis avec une conduite autonome dans la dernière partie sur un terrain encore non observable depuis sa position initiale, suivi d'activités d'observations supplémentaires. Curiosity a réussi à parcourir 102,5 mètres en 159 minutes. Un relativement long trajet effectué par Curiosity donc (le record est de 142,5 mètres le 20 juin 2014 (sol 665) mais sur un terrain ayant pu être analysé auparavant) Curiosity est très proche de sa première "halte" pour désormais rechercher un endroit favorable de l'unité d'argile qui permette de décider de forer afin de recueillir un dernier échantillon riche en argile avant de quitter la région POSITION AU 9 JUILLET 2020 (SOL 2817) : (Les 3 dernières positions grâce aux indications de Phil Stooke) Le parcours du 9 juillet 2020 (Sol 2817) en GIF : PANO MASTCAM - 9 JUILLET 2020 (SOL 2817) - Paul Hammond : Vue au Nord Est - la crête Vera Rubin en toile de fond PANO NAVCAM - 5 JUILLET 2020 (SOL 2813) - Jan van Driel : PANO MASTCAM - 5 JUILLET 2020 (SOL 2813) - Paul Hammond : Espace de travail devant le rover PANO MASTCAM - 5 JUILLET 2020 (SOL 2813) - Kevin Gill : MASTCAM - 5 JUILLET 2020 (SOL 2813) : Un petit feuilleté pour l'apéro ??
  33. 4 points
    Voici un résumé que j'ai envoyé au membres de mon asso pour les prochains jours (les conditions sont données pour Clermont-Ferrand) : Elle est maintenant quasiment circumpolaire, ce qui veut dire qu'elle est observable théoriquement au nord toute la nuit du soir au matin. En fait elle est presque circumpolaire car cette nuit son noyau descend encore à 20 minutes d'arc sous l'horizon théorique mais sa queue reste au dessus de l'horizon nord. Bien sûr à raz de l'horizon, elle sera fortement atténuée. La question qui se pose maintenant, c'est quel est le meilleur moment pour l'observer les nuits prochaines ? Il faut trouver un compromis entre hauteur de la comète, hauteur du soleil sous l'horizon et présence de la lune en plus de la météo Les heures que je donne dans la suite sont les heures à la montre (TU+2) - cette nuit (samedi à dimanche), je pense qu'il est possible de la repérer dès le soir au Nord-Ouest : à 23h15, la comète est à presque 4° de hauteur et le soleil est à -13° soit des conditions d'observation proches de celle de jeudi matin mais sans la lune : on devrait la voir assez bien mon conseil pour ce soir, commencer à la chercher vers 22h45, le meilleur moment sera surement entre 23h et minuit le matin, les conditions d'observation seront encore bonnes, et même un peu meilleure que ces derniers jours car la lune sera moins brillante. Pour les photographes c'est une bonne période pour profiter d'un premier plan éclairé par la lune avec la comète à quelques degrés de l'horizon NE - les nuits suivantes : de jour en jour, les conditions vont s'améliorer le soir avec la comète de plus en plus haute à la fin du crépuscule jusque vers le 25 juillet, date à laquelle la lune revient le soir elle sera également visible de mieux en mieux dans un ciel noir toute la nuit mais plus basse lors de son passage plein nord Pendant cette période, la comète va s'éloigner du soleil donc sa luminosité va surement baisser un peu mais j'ignore à quel rythme Comme les conditions s'améliorent, on va voir apparaitre au moins sur les photos (et peut-être aussi en visuel) une deuxième queue de gaz plus rectiligne que la queue de poussière qu'on a vu jusque là. Elle apparait sur des photos vues sur internet ces tous derniers jours. Dernier conseil, jusqu'à présent la lumière de la lune et du soleil était gênantes et il n'y avait pas de grosse différence entre un ciel de ville et de campagne. Certains l'ont photographiée en plein Paris. Mais dans les jours qui viennent les conditions en ville vont rester les mêmes à cause de la pollution lumineuse alors qu'à la campagne ou encore mieux en altitude, la visibilité de la comète sera bien meilleure. N'hésitez pas à chercher des coins sombres pour l'observer. On a une comète exceptionnelle, il n'y en aura peut-être pas d'autre comme ça avant 20 ans.
  34. 4 points
    La comète C/2020 F3 NEOWISE se dégage de l'horizon au fil des jours et elle commence à être observable sur un fond de ciel de plus en plus sombre, du coup sa chevelure commence à vraiment prendre de l'ampleur. Cette comète est tellement belle que je n'ai pas résisté à retourner la prendre en photo et l'observer avec le dobson Canopus 381 mm. Ci-dessous vous pouvez la découvrir en plan large au dessus des collines chères à Pagnol. Cette image prise avec un objectif de 50 mm donne une bonne idée du spectacle offert par NEOWISE à l'oeil nu ! Avec l'objectif Pentacon de 135 mm fixé sur le Sony A7s elle se révèle dans toute sa splendeur. Maintenant quel la comète est plus haute elle atteint des couches atmosphériques plus transparentes. En forçant un peu les traitements je parviens mieux à mettre en évidence l'ampleur de l'étendue de sa chevelure poussiéreuse dorée. On commence même à deviner la seconde queue ionique fine et rougeâtre qui s'étire tout droit sur le bord gauche de la comète. Je passe au visuel car le plus beau spectacle est peut-être celui que l'on voit de ses propres yeux au télescope. Dans le Canopus de 381 mm je l'observe d'abord à 43x et je découvre une comète extrêmement brillante, avec une chevelure qui traverse tout le champ de vision. Sa couleur est toujours jaune orangée, c'est à priori dû au fait qu'elle est encore fortement chauffée par le Soleil et qu'elle dégaze de sodium (son spectre lumineux présente des raies d'émission intenses au niveau du doublet du sodium à 5892 angströms, pile dans la partie jaune du spectre justement). Les deux jets sont toujours parfaitement visibles, ils s'étirent en se dispersant pour se rejoindre et former la longue queue. A 131x je détaille un peu mieux la région du noyau qui est très lumineuse et présente de nombreux jets. Voilà le dessin fait au T381 :
  35. 3 points
    Moi aussi J'aime beaucoup 240 X 30s secondes mixées avec les oses courtes 19800 x 330ms au T350 : Mais avec des étoiles plus rondes : Bonne soirée, AG
  36. 3 points
    voici une version traitée différemment, un peu plus dur mais sans strie, avec vos conseils...
  37. 3 points
    Hello ! Bon après un bon mois de temps pluvieux et couvert qui m'a fait psychologiquement décrocher de l'astro (à quoi ça tient... !) j'ai dépoussiéré le 300 hier pour une petite sortie. Le seeing était correct, ça bougeait encore pas mal avec le jet mais il est intéressant de constater que les images était bien, bien meilleures que celles de début juin (je crois) lors d'un passage anticyclonique stable, sans jet, où seule de la soupe sortait du télescope. Comme quoi les anticyclones, c'est pas automatique avec le seeing. Jupiter nous présente une NEB très perturbée avec beaucoup de détails cette année. Pas encore pu faire Mars mais ce week-end peut-être...
  38. 3 points
    Bonjour, Voici les premières images faites avec le couple ASI6200MC et la TOA150 avec correcteur. Je n'ai pas fait de flat et cela se voit Images faites sans autoguidage M106 + c/2017 T2 36min 3x300s + 7x180s Champ complet sans crop ni rien (on voit bien le vignetage dû au bague surement) M51 crop 1h23 14x60s + 33x120s Empilemet DSS et traitement LightRoom Beaucoup de chose à redire sur ces images bien sûr, pour un premier "test" je suis content de la caméra !! Bon ciel
  39. 3 points
    De passage dans le Tarn natal, j'ai pris mon matériel et j'ai tenté de faire quelque chose depuis le jardin des parents, à une dizaine de km d'Albi, zone bortle 4 en gros. La bonne surprise, l'extinction de l'éclairage public à 23h30 Et donc, tant qu'à avoir un FOV un peu plus dégagé que celui depuis le balcon sur la coté d'azur, j'ai choisi un truc que je ne peux voir en temps normal chez moi: M27. Mak127 + L-pro + asi533 sur eqm35 seulement 113x60s de retenus, -10°, gain 101 + 51 darks, 49 flats, 49 dark flats guided, dithering toutes les 2 images Clairement, les subs de 60s étaient un peu optimistes au vue de l'échantillonnage (0.52"/px) et du guidage que j'avais (0.83" - 1.20" de RMS totale) en poses courtes ou semi-courtes cela aurait été sans doute mieux... Là, c'est déjà limite, si je pousse plus les curseurs c'est dégueulasse et je m'y prend sans doute pas komifo aussi Mais bon, de loin, en pas trop grand ça passe Globalement, je suis content de la session, il y a du potentiel : un petit mak sur une meilleure monture et un ciel pas trop horrible, y'a moyen de faire des choses en cp. Je suis quand meme surpris par le signal qui passe à f/12 au cul du mak
  40. 3 points
    Bonjour et merci à tous elle est là alpha 7S et 40 mm Canon 2.8 pan-cake, et 300 mm F4 IS Canon, f4 suivi astrotrac
  41. 3 points
    Ah oui Macropole, les comètes d'antan. Je n'ai pas vu la grande comète de 1910 ( pas Halley... ). Mais mes grands parents m'en ont beaucoup parlé :" Elle brillait en hiver à travers les arbres de la forêt sans feuillage, elle s'est arrêté au-dessus de la ferme du bas et puis la ferme a brûlé". Ikea -Seki oui, et Bennet, Kohoutek, West, Hyakutake, Hale Bopp... . Pour mon humble expérience, West fut la plus brillante ( je croyais voir l'aube se lever alors que c'était l'éventail des trainées). Hyakutake la plus impressionnante ( Dans le Vercors je voyais la trainée s'étendre sur 70° et le vert de la chevelure). Ah chers astrams, c'est bien le numérique, qu'est-ce que ça aurait donné avec vos équipements actuels! Bon ciel noir pour les prochains jours. f. West à 5 km de Strasbourg (Film Ektachrome 160 ASA positif ) Hyakutake du Vercors. Bien pourri le négatif couleur papier (Konika 1500 ?). Mais voyez la petite Grande Ourse !
  42. 3 points
    Bonjour, J'étais sur la route du Charmant Som (38, Isère) jeudi matin pour photographier la magnifique comète C/2020 F3 NEOWISE. Elle était parfaitement visible à l’œil nu, pas seulement le noyau mais également sa queue, visible sur plusieurs degrés de long. Pour moi, la plus belle comète depuis Holmes. Images prises à l'A7s avec le Samyang 135mm ouvert à f/2, sur simple trépied. Temps de pose 0.4s, sensibilité 3200 ISO. Un crop:
  43. 3 points
    Bonsoir à toutes et tous , Mes premiers essais en RGB filtres sur Mars , pas de pot………… tubu pas très sympa et bancs de nuages Newton maison de 400 , miroir SkyVision de 400 F/D 4 en Zérodur , captures avec Genika Astro , traitement AS!3 , R6 et PIPP , PS . et Astrosurface Mars en RGB filtres Astronomik le 08/07/2020 , caméra ASI290MM + ADC PA MK2 + Barlow Antarès x3 , de 03h07 à 03h13 TU , images à la taille de capture . RGB du dessus , image avec Resize de 125%...…… pour joué dans la cour des " Grands " Mars en RGB à 02h13 TU , caméra ASI224 MC + Barlow Antarès x3 + ADC PA MK2 , image avec un Drizzle de x 1.5 dans AS!3 + 120 % avec PS . une p'tite IR 685 à 02h49 TU , caméra ASI290MM . image à 125% . ........... je crois que je vais devoir faire appel à un ami la p'tite anim de 12 img avec le filtre Bleu , c'est pour la science et nos amis scientifiques , de 03h16 à 04h07 TU , même configuration qu'avec les filtres RGB . et pourtant j'ai passé mes images dans recalage avec Iris , j'ai du louper un truc quelque par Michel
  44. 3 points
    Bjr au matin 04:00 visible à l'oeil nu et spettaculaire avec jumelle 8X50.( possibilitee de selfie ) aussi passage de ISS. Immage avec sony A7 iso 800 et 3200 pose de 1" et 4" ,opt 57 mm konica ;90 Tamron et 300 f4 tokina . localitee Cà del Vescov Gavarno (BG 24) Italie . salut
  45. 3 points
    Bonjour les noctambules, Les oppositions approchant, je suis sorti pour une visite nocturne aux deux gazeuses. Toujours au M809 200mm à F10 avec barlow 2x, barrette à filtres, ADC et caméra ZWO 224MC. J'étais donc sur Juju à 2h du mat et mes amis, jamais vu une turbu pareille Les satellites se baladaient sur l'écran sur 2cm² et la grosse gigotait comme pas possible. J'ai patienté en vain jusqu'à 3h30 où j'ai quand même fait un film, un seul ! 4000 images sous Autostakkert > wavelets Astrosurface, balance niveau et contraste sous PSP. Soyez sympas, on ne rigole pas de ma Juju bien cragnosse Je n'ai même pas tenté Saturne Je voulais faire la comète Neowise et là, il me fallait sortir de mon trou perdu au milieu de la forêt Me voilà donc parti léger à la recherche d'un endroit dégagé dans les environs. Même le terrain de rugby du village n'a pas assez de recul par rapport aux arbres. Enfin, j'ai quand même trouvé un coin bien dégagé en bordure de la route. Je me suis donc installé avec mon Canon 350D sur trépied et objectif de 200mm à F4. Effectivement, pas de mal à la repérer, elle est visible à l'oeil nu J'ai donc fait une série de poses en variant de 1 seconde à 5 secondes aux environs de 5h30. Une première pose unique en Jpeg 1,6 sec à 800 ISO légèrement améliorée PSP : Une autre un peu plus tard : Et un compositage de 4 clichés : Juju n'a pas voulu, mais je suis assez content de ma comète Je vous souhaite une excellente journée, AG
  46. 3 points
    NEOWISE prise en photo par l'instrument WISPR de la sonde Parker Solar Probe le 5 juillet, peu de temps après sa périhélie : https://www.nasa.gov/feature/goddard/2020/nasa-s-parker-solar-probe-spies-newly-discovered-comet-neowise/
  47. 2 points
    Bonjour les amis, Je vous propose une petite coopération avec @Superfulgur qui a eu la gentillesse de me passer son TIFF de M57 réalisé au T1000 f/9 avec un Nikon D 810A : 4 x 30s + 200 x 4s. J'avais gardé en soute une luminance réalisée au T350 f/4,7 en poses rapides avec l'ASI 290 MMC : 19800 x 330ms. Alignement et tri avec SIRIL, niveaux : L'idée a été d'appliquer une déconvolution sur l'image en poses rapides pour faire sortir les détails et de mixer avec celle du T1000 pour les belles couleurs, les subtiles nuances au centre et les étoiles. Le mixage par masque de la luminance du T1000 permet également de réduire le bruit qui remonte avec la déconvolution. Le résultat : La full ici (4500 pix) : Un petit GIF entre T1000 seul et mixage : Un grand merci à S pour son partage. Je m'éclate comme un gamin avec ces hybridations poses courtes / poses longues. JF
  48. 2 points
  49. 2 points
    Merci sauveur et Alain ! J'avais des craintes en passant au DO, mais en fait, ça se fait plutôt bien ! 20 minutes de jour, et 20 minutes de nuit et c'était parti ! Sinon, l'image n'est pas top mais à la base, elle devait être faite au 200/1000 mais pour une raison qui m'échappe, il s'est complètement déréglé au point d'être inutilisable en l'état... J'ai perdu 4-5 nuits à faire des tests de la monture, du système de guidage, etc... avant de m'en rendre compte. L'idée c'était de partir sur une grosse grosse acquisition (~10h). J'ai fini par me rabattre sur la petite lulu pour quand même sortir quelques chose... Dommage car au 200, elle craché bien en 600sec: Bonne journée, Justin
  50. 2 points
    quelques images du 8 juillet , quand on croit qu'il n'y a rien il reste quand même quelques détails . cliquez pour la pleine résolution Paul