Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 09/25/20 in all areas

  1. 33 points
    Bnojour à tous, Presque le WE, et traitement du début de semaine juste bouclé (faut pas plaisanter avec le week end, traitements interdits pendant deux jours ;)) Une Mars RGB du 22, nuit avec une turbu très fluctuante sur ma zone, mais les rares petits moments où les détails apparaissent suffisent manifestement. Magnifique en visuel, avec un gros contraste dès que la turbu se calme. Bref, rien à ajouter par rapport aux copains C14... Jsuis content des voiles polaires au nord qui donnent presque l'impression de relief. La résolution n'est pas digne de Wiener-truc-much... on attend tous le tuto de Simon ! Ah aussi, c'est plus clair, plus jaune côté limbe oriental, des brumes ou presque une espèce de tempête de sable vers le N-E ? Je mets les couches séparées, ça apparait bien dans le vert, ça recouvre et atténue nettement certaines zones sombres. Les griffes polaires sont plus nettes dans le vert que le rouge et plus nettes dans le bleu que le vert... (NB : aucun traitement différentié pour la calotte, le centre crame mais tant pis)
  2. 24 points
    Bonsoir à tous, Ma contribution martienne pour cette dernière soirée avant le mauvais temps... Une dizaine de films avant et autour du méridien, j'ai retenu le meilleur. Les conditions étaient plutôt bonnes. J'avais réalisé une première mouture avec ondelettes, puis Jean-Luc @jldauvergne m'a montré la voie de la déconvolution Wiener... un gros merci à lui! Il y'a un gros boulot pour parvenir à obtenir une PSF qui fonctionne, à partir d'une existante que l'on peut améliorer... merci encore Jean-Luc. La version ondelettes était plus douce, une impression pastel, mais moins détaillée. A l'aide de ses conseils et via de nombreux échanges fort constructifs, j'ai tout repris. C'est une version bio, un seul film de 3 minutes, 25% d'images retenues, pas de dérotation. L'échantillonnage est ici pour le moins couillu, à 0.075" par pixel, j'avais envie d'essayer moi aussi. Empilement AS!3, déconvolution sous Asurface, et finition sous Asurface et Pshop. Bien à vous, en attendant le retour du beau temps! Je la présente calotte en haut (réorientée Winjupos), c'est je trouve plus joli...
  3. 23 points
    Salut, Quelques clichés des planètes pendant la super-semaine sans turbulence (enfin moins que d'habitude!) Materiels d'acquisitions: -TN300mm F4 -powermate 5x -adc ASH -ASI224mc logiciels : -Firecapture 2.7 -Astrosurface -AS! -photoshop -winjupos Épisode 1: Je commence par Vénus en couleur le 11 septembre au matin: Ensuite , j'ai utilisé le filtre W47 et ircut (proche UV) avec la qhyIII290MM: Stephane
  4. 23 points
    Salut, C'était le 15septembre, comme tout les soirs, je jette un oeil sur Saturne, et là, cela ne bougeait quasiment pas! traitement avec astrosurface
  5. 17 points
    Bonjour, Un classique de chez classique, mais personnellement je ne m'en lasse pas. Classique , mais réalisé avec une nouvelle caméra. Passer de la moravian 8300 a la ZWO 294mc demande un peu de souplesse d'esprit et de revoir ses principes de traitement. Avec la 8300 ( que j'adore toujours) à chaque étape il fallait maitriser le bruit, la ZWO ne présente pas ce désavantage. Par contre c'est un capteur couleur et l'amp-glow est toujours présent à la fin du pré-traitement. Donc un peu d'imagination et surtout beaucoup d'essai pour l'atténuer. Pour les curieux ce qui m'a le plus convaincu a été un flou gaussien sur le master dark debrayisé et une soustraction "maitrisée" sous photoshop avec quelques nuances sur la luminance et les couches couleurs. Malheureusement il en reste un peu... Bref : Andromède et ses copines que l'on ne présente plus. Tech : William optic star 71 , ZWO 294mc, AZEQ6 , guidage au chercher -moravian G0-300 et toujours un boitier pegasus astro qui simplifie grandement l'acquisition Sur 2 nuits les 21 juillet et 15 septembre Borde 5 d'ou un filtre LPS D2 qui corrige bien mon ciel pollué. SGP, PHD 2 , Ps et pix Plus d'info : Astrobin Personnellement j'aime bien le résultat et commence a apprécier beaucoup cette caméra a cette focale ( échantillonnage : 2,72).J'ai hâte de voir une image avec le newton 200/1000 Bon ciel, alain
  6. 17 points
    Hello, Je continue le traitement des sessions martiennes. Un festival ce matin là. Conditions tip tip. Surement mes meilleures images de Mars depuis que je fait de l'astrophoto (2015)! Avec le C8 + adc ZWO + Asi224 / Asi290mm Au foyer, barlow 2x, 2.5x, 3x Différentes versions et traitements. Avec As3 - Astrosurface_L et _N Olympus Mons et ses voisins bien visible Au foyer: Avec barlow 2.5x Données de capture: Profile=Mars Diameter=21.06" Magnitude=-2.17 CM=109.3° (during mid of capture) FocalLength=5300mm (F/26) Resolution=0.15" Date=160920 Duration=180.001s Frames captured=41918 File type=SER FPS (avg.)=232 Shutter=4.291ms Gain=300 (50%) Histogramm(max)=80 Limit=180 Secondes Sensor temperature=25.2°C 1e vraie tentative de LRGB avec roue à filtres, Asi290mm C'est décalé, pourri mais c'est une première. La suivante sera déjà un peu mieux La couche L: La couche R: La couche G: La couche B: ce sont des filtres visuels, pas vraiment adaptés à l'imagerie Les combinaisons: version RGB: LRGB: IRRGB: ça ressemble à Mars c'est déjà ça Retour en couleurs pures avec la 224: Barlow 3x: Profile=Mars Diameter=21.06" Magnitude=-2.18 CM=120.2° (during mid of capture) FocalLength=7900mm (F/38) Resolution=0.10" Frames captured=22727 File type=SER ROI=640x480 FPS (avg.)=126 Shutter=7.583ms Gain=325 (54%) USBTraffic=85 (off) Histogramm(max)=83 Limit=180 Secondes Sensor temperature=25.2°C Trop content Vivement que Jupiter et Saturne reprennent de la hauteur dès l'année prochaine....
  7. 16 points
    Bonjour, avec les mêmes brutes qui m'ont servi pour l'image de NGC 7331, voici un crop sur le quintet de Stephan, j'ai gardé 85 poses de 3 minutes avec l'Astrosib 360 + Moravian G4-16000, ECH= 0.63"/px acquisitions en automatique avec Maxpilote, traitement pix et Php. Les conditions de stabilités étaient moyennes, je n'ai gardé que les brutes au dessous de 2.5", mais les meilleures quand même au dessus des 2". Pour cette image j'ai refait vite fait les RVB hier soir avec la Lune et avant les nuages : 3 * 7 poses de 180 s en bin 2 x 2 Etant donné la petite taille des cibles, l'image présentée est directement en pleine définition: Jean-Claude Mario.
  8. 13 points
    Bonjour à tous, à défaut d'avoir pu imagé la nuit précédente, j'ai imagé entre les nuages dans la nuit du 22/23. Sur les 5, un seul film est vraiment exploitable ici (3 mn et shutter à 4.6 ms). pris avec la 462 avec le L zwo. modif du 26 avec petit recalage couleur (suite au message de Christophe)
  9. 13 points
    Bonjour, Déçu par le rendu de mes acquisitions précédentes à la caméra couleur ASI 224 MC, je trouvais que les videos étaient trop grossières et bruitées. Du fait de la dynamique du signal , je me suis dit qu'il fallait sur-echantillonner. Aussi, j'ai opté pour un train optique f/d 30 FFC Baader + ADC PA qui donne un échantillonnage de 0.07"/px avec la camera ASI 224 MC Le résultat est à la hauteur de mes espérances car les conditions de seeing étaient moyennement bonnes : 3/5 La collimation pas trés facile à réaliser à la caméra. Une image est sortie du lot : Voici les métadonnées principales de prise de vue : FireCapture v2.6 Settings ------------------------------------ Camera=ZWO ASI224MC Filter=IRcut CM=27.5° (during mid of capture) FocalLength=11750mm Resolution=0.07" Date=220920 Start(UT)=012412.847 Mid(UT)=012612.849 End(UT)=012812.851 Duration=240.004s Frames captured=24373 File type=SER Binning=no ROI(Offset)=360x256 FPS (avg.)=101 Shutter=9.833ms Gain=280 (46%) Gamma=100 Histogramm(max)=61
  10. 12 points
  11. 10 points
    Bonjour, Nébuleuse du sorcier faite sur septembre. J'ai délaissé la petite lulu pour reprendre le newton de 250 F4 car je trouvais cette nébuleuse peu lumineuse. Alors je suis parti en me disant que j'allais lui mettre du temps de pose pour bien la faire ressortir. J'en suis donc arrivé à un peu plus de 34h00 et là je pense quelle est bien lumineuse... J'ai même réussi à chopper les légers nuages de gaz dans le fond de ciel autour de la nébuleuse. Un petit lien vers les temps de pose, le matos et la full. https://www.astrobin.com/3rerx2/B/?nc=user Tout le traitement a été fait avec PixInsight et rien que l'alignement en Drizzle x2 a pris plus de 7h00 en Ha. En espérant que les couleurs en SHO vous plairont... P@sc@L
  12. 10 points
    Salut les Kid's Pendant que le plus petit fait la sieste et avant d'aller chercher le plus grand à l'école, je vous présente mes nouveaux traitements d'images de la bonne nuit du 22. Explications j'ai repris tout le stacking en rajoutant des multipoints (ça a été payant sur les R pas sur la V (les bleus j'ai gardé les mêmes que la première version). J'ai aussi fais une version LRVB, n'essitez pas à donner votre avis sur le rendu des deux versions. (niveau couleur pou rLRVB pas facile de faire une bonne balance) J’espère aussi ne pas avoir traité trop fort et trop agrandies les images mais bon je la voulais aussi grosse que celle de Simon alors .... Dans tous les cas je n'arrive pas à son niveau de finesse mais j'ai amélioré, il me semble ma première mouture visible ici. Voici les planche la LRVB à gauche et la RVB à droite et Clic pour le plein format Planche complète Allez je file et je revient vous voir ce soir Yann
  13. 10 points
    Merci, Jack, tu me permets de proposer un épisode 2. Et merci à tous d'avoir regarded, j'ai eu l'audience, on est à près de un million de télépescateurs, France 5 est contente !
  14. 9 points
    Salut, Voilà un dessin réalisé avec ma lunette de 125 mm sur ma terrasse le 15 septembre. Comme elle est orientée vers le sud la turbulence était encore très présente mais bon j'ai fait avec. Au bout d'une observation prolongée en guettant les courts moments de stabilité de l'atmosphère j'ai pu reconnaître la grande formation sombre de Mare Erythraeum qui passe au méridien central. La calotte polaire sud a encore rétrécie semble t'il mais elle reste bien visible tandis qu'au pôle nord une vaste zone éclaircie semble couverte de brume ou de cirrus de glace. Parmi les albedos marquants la petite tache foncée de "l'oeil" de Solis Lacus près du bord de la planète (à gauche sur le dessin que je n’ai pas redressé, Mars est telle que je l'ai vu à l'oculaire). Lunette Teleskop Service Photoline apo de 125 mm à 263x (Ethos SX de 3,7 mm + filtre orange N°21) Marseille (13)
  15. 8 points
    Bonjour J'ai un flextube et, comme beaucoup de ceux qui en possedent, j'ai des soucis de saccade survenant (surtout) dans le mouvement azimutal en poursuite sidérale, et seulement à cette vitesse. Quand je mets en vitesse rapide, les saccades, accompagnées d'un petit craquement, disparaissent et reprennent dés l'entrainement de poursuite "normal" repris. J'ai remarqué de nombreux topics en parlant sur differents sites d'astronommie amateur, sans trouver de solutions claires. A noter que le bruit n'est pas constant, et un peu capricieux, et réapparait souvent au moment le plus embetant. Ce n'est pas le bruit qui est le souci, mais c'est qu'il y a une saccade dans l'entrainement et que ça donne une trainée à ce moment pendant la capture. Surtout à forte focale, donc tres gènant en astrophoto planétaire...... J'avais cru, à un moment, qu'il s'agissait d'un souci dû au joint en mousse qui entourre le mecanisme et le protege, au niveau du socle, car ça fait vraiment penser à du plastique qui colle, mais ce n'était pas ça. J'ai demonté le socle et ses differentes pieces (deux plaques d'alu circulaires, avec entre les deux un grand roulement à rouleaux en plastique(et roulements metaliques bien sur). J'ai longtemps etait persuadé que ça venait de là car le graissage a diminué le phénomene. Maintenant je sais pourquoi! Mais ce n'était pas la solution. Le probleme residait dans les roulements de la vis sans fin! et à cause d'un mauvais réglage du mecanisme de débrayage!! Un trop fort ou trop faibel serrage porvoque des saccades, soit en exagerant le frottement au niveau des roulements, soit en provoquant de petits débrayages intempestifs! CE REGLAGE EST FONDAMENTAL! Il a fallu que je démonte "la boite de vitesse", le reducteur du moteur, pour m'en rendre compte. C'est sous le gros capot noir a démonter. On se retrouve avec le bloc moteur fixé sur la boite reducteur, elle meme fixée avec deux vis sur un support metallique, et sur l'"axe de la vis sans fin. Pour avoir accés facilement aux reglage de la vis de debrayage (en noir), il faut d'abord devisser la boite reductrice du support en enlevant deux vis et en le basculant vers le haut il faut se munir d'une clé de 10 une cle de 11 et une clé allen . D'abord, il faut regler l'amplitude du debrayage pour qu'elle soit suffisante pour libérer la roue dentée, en le controlant à la main. ensuite la bloquer avec le contre écrou. ensuite, il faut regler la tension du ressort, et controler la dureté du debrayage en forçant sur la monture. il faut qu'il y ait une certaine résistance. ensuite, remontage du bloc moteur-reducteur sur son support, avec les deux vis. Quand j'ai démonté le boitier du reducteur (j'ai tout demonté... je n'ai pas fait de photo sur le moment, et il etait trop tard pour en faire une fois remonté), j'ai enlevé tous les pignons, sauf celui qui est solidaire de la vis sans fin. Meme en ayant bien graissé l'axe, et en ayant liberé le frein pour désolidariser le scope de l'entrainement, j'ai remarqué que faire tourner ce pignon avec ,la main, provoquait exactement les saccades à basse vitesse, et elles disparaissaient a grande vitesse! Le probleme se situe donc sans aucun doute dans cette piece! Il y a quelquechose de collant dans l'axe. J'ai tout graissé, et malgré tout il y avait encore du 'collage" Je me suis interessé ensuite au mecanisme de debrayage , avec son ressort, dont le role et de faire patiner la vis sans fin en l'ecartant si le telescope resiste trop pour ne pas tout casser. Il y a une vis Allen dont le role et de definir la distance de debrayage, pour laisser la vis sortir des dents et patiner. Il y a aussi un ecrou et un contre ecrou pour tendre le ressort. C'est là que ce situe , entre-autre, le probleme. Si le ressort est trop serré, il ecrase la vis sur ses roulements, et ça colle, donne des saccades. si elle n'est pas assez serrée, les petites variations de resistances du plateau tournant, provoquent des debrayages partiels, et des saccades aussi dans l'entrainement. Tout est encore exageré si le plateau resiste trop, d'ou l'amélioration quand on le graisse. Ce reglage de vis de débrayage est fondamental. Maintenant je n'ai AUCUN soucis, en tout cas "indoor". J'espere le constater aussi lors de ma prochaine session. Mais j'avais tellement galeré pour trouver que je souhaite paratager cette decouverte avec ceux qui auraient ce problème. Bon, vous êtes responsables, ne démontez que si vous vous sentez capable de tout remonter correctement. Mais l'amélioration est vraiment efficace chez moi! Bon courage si ça vous tente! Et bon ciels!
  16. 8 points
    Hello, Du lunaire ça vous dit? Histoire de changer de cible Le 11 au matin, excellentes conditions. Au foyer du C8. La complète qui vaut le détour en fin de post Une de mes plus belles prises de Pythagore. Pense pas avoir eu des détails comme ça sur la montagne centrale, en forme de triangle bien sûr 😉 On voit bien les dômes volcaniques près de Copernic: Une belle libration avec des sommets visibles sur l'horizon, j'adore ce type de vue: Et l'assemblage final. Double clic clic comme d'habitude A bientôt
  17. 8 points
    Salut à tous Petite excursion de cet été dans la constellation de Cassiopée avec cette bien faible nébuleuse planétaire qui aurait nécessité un filtre duo band pour épaulé la 2600 Bon on voit quand même l'essentiel, sa forme bipolaire, son étoile centrale plus quelques galaxies en fond de ciel dont les photons essaient de se frayer un chemin malgré ce champ d'étoiles de ce bord de voie Lactée. Les données techniques : CTA 320 f/d 4 (correcteur Wynne Keller) Caméra ZWO ASI2600MC 75 poses de 300 secondes & 17x120 secondes à -15°c (1x1) (cliquez sur l'image pour la voir en pleine résolution) @+ Christian
  18. 8 points
    Je vais défendre mes collègues, mais si l'image donnée n'était pas très enthousiaste pour trouver facilement la vie (du type terrestre) ailleurs, ce documentaire made in France aura le mérite d'être plus factuel que les truc flashy anglo-saxon qui à la fin sont un peu soulants... Nicolas
  19. 8 points
    Bon c'est un peu hors sujet, mais franchement ça vaut le détour :
  20. 7 points
    Quart de circum et Voie Lactée En deux soirées séparées de presque un mois, je n’avais pris que mon APN et mon trépied afin de ne pas surcharger mon disque dur déjà bien lourd de données non traitées. Je préférais faire de l’observation et initier les visiteurs qui étaient encore nombreux sur nos soirées de l’après-Nuit des Etoiles. Voici donc le résultat de ces deux soirées qui furent très sympas et enrichissantes ;) Le 14 août, j’ai tenté de capter quelques perséides mais en vain. Cependant, j’ai pu réaliser un « quart de circum ». Photos prises le 14 août 2020 à Saucats (33) – Canon 7D défiltré partiel avec objectif 18-200 mm, focale à 18 mm, ouvert à f/3.5, ISO 800, sur trépieds photo. 163 poses d’1 minute, Camera RAW, Starmax, Toshop et VirtualDub. Le film Photo finale Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Le 12 septembre, je m’essayais à la Voie Lactée mais en pose unique. Faudra que je retente ça en multi-poses pour voir ce que cela donne. Photo prise le 12 septembre 2020 à Saucats (33) – Canon 7D défiltré partiel avec objectif 18-200 mm, focale à 18 mm, ouvert à f/3.5, ISO 6400, sur trépieds photo. 1 pose de 15s, Camera RAW et Toshop. Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
  21. 7 points
    Bonjour à tous, des conditions vraiment pas terribles pour ces mosaïques de 10 images / Lunette 228 mm H-alpha F/9 + ERF interne 180 mm / ASI 178 MM. Elle est quand même fantastique cette lunette , quelle optique ! Forte turbu et une lune au plus bas -25° pour celle du 23 , images réduites à 80%. Image réalisée à 18h45 locales ( pour les 18 ans du fiston ) avec l'arrivée des nuages pour le 23 et à 5H40 pour celle du 13. Traitement sous AS3 et Astrosurface, montage sous Kolor AutoPanogiga Après le déluge on fait comme on peut, avec maintenant un mistral de fou avec un seeing digne d'un sous l'eau et ça fait un moment que cela dure... Phil
  22. 6 points
    Et non.. Seulement IC410 en seulement 1h de pose au T500 f/4.7 et 7s, ça change un peu de Mars (je suis jaloux) et puis après tout cette nébuleuse est dans le ton, la teinte plutôt du moment non? Traitement Philippe Tosi (encore merci). jérôme
  23. 6 points
    Bonjour à tous, Voici une petite NP perdue dans la voie lactée (on s'en rend bien compte sur la full, clic clic!) Pas bien grosse (1'30"), un peu faible (mg15.2), j'ai lancé des boucles de (L+L+L+R+V+B)x5mn+(h+h+o)x10mn sur une nuit, pour un total de 1h30 en L, 2h20 en Ha, 1h10 en OIII et 40mn par couleur. Le seeing n'est pas mauvais sur la L au centre (fwhm 2,2" sur l'empilement) mais les coins sont un peu tirés, collimation imparfaite (newton 245 f5 + asa0.73). Il va aussi falloir que je baisse mes poses en L à 2mn, pour éviter de trop saturer les étoiles brillantes. Le montage est L+H en luminance, R+H en rouge, vert, B+OIII en bleu. Altaïr 183m, traitement iris et PS cs2. Nathanaël Clic gauche pour la full en bin2, clic droit puis "afficher l'image" pour le crop en bin1
  24. 6 points
    J'aime bien ta biblio, d'un coup, ça donne un sérieux et une légitimité extraordinaires à ta théorie. Il manque peut-être juste "Petit Ours brun" et "l'âne Trotro" comme référence...
  25. 5 points
    C'est vrai qu'à 1400x avec le LV 2.5mm qui n'a que 45° de champ apparent, les images sans suivi deviennent presque subliminales... (Mars qui fait 1/5e du champ le traverse en 8 secondes...). Mais l'optimum par rapport au contraste me semblait être un peu en-dessous de 600-700x.. Sinon un autre dessin, dans de moins bonnes conditions, mais avec des contrastes moins renforcés:
  26. 5 points
    " et si la terre était unique " je dirais que oui, même si l'on trouve d'autres planètes plus ou moins similaire à la notre, où même une forme de vie ce soit développer, elle ne sera pas la terre car tout est un peu unique dans notre univers, non J'ai bien aimer ce documentaire, il n'est pas fait mention que la vie soit uniquement sur terre, simplement que celle que l'on connait au vu de tous les événements qu'il a fallu pour qu'elle apparaisse et qu'elle évolue tel qu'on la connait actuellement à de forte probabilité d'être unique. Ce serait bien dommage de retrouver les mêmes cons que nous sur une autre planète
  27. 5 points
    J'ai pas vu le début. L'expérience de comète artificielle est super sexy ! A mon avis de néophite qui n'y connait rien : Tant qu'on aura pas identifié le(s) mécanisme(s) qui passent du chimique au vivant, on ne risque pas de faire des prédictions exactes sur ce sujet. Si ça se trouve la vie est inévitable dès qu'il y a de l'eau liquide. Si ça se trouve, il faut une combinaison dont la probabilité est nulle de facteurs pour qu'elle apparaisse. Va savoir.
  28. 4 points
    Bonjour, Dans la nuit du 21 au 22, j'ai eu un très bon seeing ! Pas de vent, 16°C... Par contre, beaucoup d'humidité ! Et vers 02h30 HL, le brouillard commençait à s'installer. Je l'ai remarqué à l'écran, l'image devenait progressivement plus sombre... Mak de 180 - Barlow 2,5x (Fr = 4400mm) - Filtre Rouge - IMX265 - Genika - AS3 - Astrosurface Addition de 800 images Et les 3 premières secondes du film pour montrer la "faible" turbulence (à lire en boucle) : Seeing_Mars-20200922-08-pipp.avi Jérôme
  29. 4 points
    Je vais rechercher dans ma biblio perso mais je dois avoir "Martine refait le monde" et "Martine découvre l'énergie noire" Si ça peut aider
  30. 4 points
    pour la partie expérimentale ....
  31. 4 points
    Je sais pas, mais avoue que c'est totalement révolutionnaire ! Le successeur d'Arianne 6 sera réutilisable, en partant du principe qu'Ariane 6 aura la même durée de vie qu'Ariane 5 (premier lancement en 1996 et premier vol Ariane 6 en 2022.... enfin si tout va bien! ) soit 26 ans. Le premier vol d'une Ariane à étage réutilisable aura lieu en..........2048!!!!!! Merde! ma prostate vient de me lâcher!
  32. 4 points
    Mais où vont-ils chercher toutes ces idées ??
  33. 4 points
    Je n'ai vu que le début, mais très pessimiste le truc... Le mec parle d'exoplanètes dominées par les "Jupiter". Mais le biais observationnel est certain, d'où mes interrogations. Il est évident qu'on n'aura pas de réponse objective jusqu'au jour où on aura trouvé un vie. Mais je veut croire (I want to believe ;)) qu'il existe une foultitude de lieux de vie dans l'univers. Après, des fois je me demande si on regarde le truc par le bon coté: Il est normal que l'enchainement des hasards était pour nous faire apparaitre, puisque nous sommes justement là. Si les hasards avait été différents, des habitants seraient probablement différents et se poseraient aussi la question des enchainement de hasard fait uniquement pour eux...
  34. 4 points
    Cooooooollllll Le "Kwisatz Haderach" récolte sa première récompense 😍 Stelvision Concours n°31 Catégorie Système solaire 1 place Full : https://www.stelvision.com/astro/photo/404/
  35. 3 points
    Salut à tous, Comme je m'amuse encore avec les variables d'Andromède, j'ai repéré une étoile rigolote, qui avait déjà été repérée en juillet 2020. C'est le TNS AT2020plo, qui est vraisemblablement tout proche de la Nova 1967 10c, connue depuis un bout de temps. Il pourrait s'agir d'une nova récurrente, qui avait varié de 4.6 magnitudes en 1 jour en juillet. Cette fois-ci, elle semble jouer au yoyo, puisqu'elle a changé plusieurs fois de luminosité en quelques jours, en alternant les phases brillantes et sombres: Image DSS * J'ai fait ça avec le Cassegrain de 40cm de l'Observatoire de Nice. Le 4è jour (hier), la brume est arrivée donc l'image est pourrie, mais on voit bien que l'étoile est remontée en éclat après avoir presque disparu. Ca vaut le coup de continuer à la suivre... Pour ceux qui sont intéressés, c'est ici: alpha = 00h44m20.172s, Dec = +41°34'08.02" http://www.astronomerstelegram.org/?read=13869 Matt
  36. 3 points
    Surtout à cause (grâce à) de la comète Neowise qui a occupé les soirées de Juillet, j'ai failli complètement zapper l'opposition 2020 de Jupiter Pourtant la tempête qui s'est développée dans la zone tempérée nord vaut le coup d'être suivie... J'ai quand même trouvé l'occasion de 2 soirée pas trop turbulentes pour ces dessins de Jupiter ce mois-ci:
  37. 3 points
    La maison de Céphée, une demeure bien poussiéreuse ! Pour le roi des Ethiopiens c'est pas gratifiant, mais pour nous, qui sommes un peuple admiratif des royaumes célestes, c'est un joyau pour nos yeux. Ces poussières célestes sont d'une telle beauté, qu'elle est comparables à celle d'Andromède, la fille du roi, qui suscite souvent la jalousie des nymphes. Mais pour toi homme moderne qui lit ces lignes, et qui imagine des formes animales, tel un requin, laisse-moi te dire alors que je n’y vois que des silhouettes féminines aux longues robes avec des formes voluptés et généreuses! Mais ne nous égarons pas dans ces rêveries mythiques et lointaines, revenons plutôt à notre réalité d'homo "scientificus" ! C'est en examinant les plaques photographiques de l'observatoire du Mont Palomar dans les débuts des années 60, que l'astronome Beverly T. Lynds définit 2 catalogues de nébuleuses : LBN : Lynds Catalog of Bright Nebulae . Catalogue de nébuleuses brillantes. LDN : Lynds Catalog of Dark Nebulae- Catalogue de nébuleuses obscures. Les catalogue LBN et LDN comptent respectivement 1255 et 1791 nébuleuses, visibles dans tout l'hémisphère nord et une partie de l'hémisphère sud. Voici donc une région bien riche en ces nébuleuses avec quatre gigantesques colonnes de matières qui se dressent dans un champ de 3.7° x 7.2° dont l'une d'elle bien connue, est surnommée la nébuleuse du requin(LBN535+LDN1235). Elles sont souvent imagées individuellement ou par deux, mais rarement toutes les 4 (LBN 532 528 535 558) sont rassemblées dans une même photo. Dans ce même champ nous pouvons également trouver trois autres curiosités d’un tout autre genre : - la nébuleuse planétaire DeHt5 en l'honneur des astronomes J. Dengel et H. Hartl qui ont en fait la publication en 1979 à partir également de l'étude des plaques du Mont Palomar (Palomar Observatory Sky Survey (POSS)). - Rémanent de supernova SNR 110,3 + 11,3. Longue structure rouge filamenteuse traversant le champs gauche de la photo et rendu bien visible grâce à des acquisitions en Ha. - Trois Nébuleuses bleues par réflexions cataloguées par Van Den Bergh à partir du POSS (Vdb152 - 149- 150). La photo : La full (7411 x 3846 pixels) : http://www.astrosurf.com/crepuscule/Perso/ldn1235full.jpg les données d'acquisitions : Légende : Localisation et champ : Les panneaux de la mosaïque avec Aladin : Une idée du signal : Pour les adeptes du like : Merci et bon cieux ! idir
  38. 3 points
    Apres Vénus Et Saturne On change de planète, pour partir tres tres loin dans le système solaire, pour rejoindre Uranus et ses satellites . C'était le 12/13 septembre... Materiels d'acquisitions: -TN300mm F4 -adc ASH (il était monté pour Mars) -powermate 5x -QHYIII-290mm (expo 100ms pour le filtre ir610 et expo:250ms pour le filtre ir685) j'ai utilisé Winjupos pour la derotation (2h30) , c'est trop évidement mais pour éliminer le bruit , avec un bon contraste entre les bandes, c'est pas mal. avec un filtre IR610 (le top pour les géantes gazeuses froide pour tenter de voir des détails: J'ai traité les satellites à part, j'ai une version avec le petit nom de chaque satellite: Apres j'ai utilisé le filtre ir685, pour avoir plus de contraste: j'ai un point blanc en bas du globe mais je traite de facon hard (du vieux hard , pas de psf winner)() donc c'est difficile d'affirmer surtout que c'était limite le jour qui se pointe! donc pas d'animation... Un petit extrait du SER en ir685 (expo:250ms gain :75%): Et pour finir une animation avec une partie de la famille , 2h30 d'animation : Stephane
  39. 3 points
    Bon, j'ai l'impression de tirer sur l'ambulance, mais voici une image postée sur le facebook de l'observatoire (il y a quelques jours déjà, la situation s'est bien améliorée depuis): C'est la vue vers le Nord... J'ai comme l'impression que l'incendie est aussi sur le flan Nord, non ? @roul tu es entré dans ce sujet en nous expliquant qu'on devait se tromper, que les incendies étaient à des centaines de kilomètres au Nord de LA. Il a fallu qu'on explique que oui, il y a des incendies encore plus importants au Nord, mais il y a aussi le bobcat fire qui menace(ait) le Mont Wilson. Ensuite tu viens nous rabâcher les oreilles que le Mont Wilson c'est surtout des cailloux et pas beaucoup d'arbres. Alors, certes, c'est pas la foret équatoriale luxuriante, mais c'est pas non plus le Mont Ventoux. C'est pas que tu nous enquiquines avec la géographie, c'est juste que tes interventions ici sont souvent pleines de fausses "informations" enrobées dans un enduit de confiance avec une pointe de "je connais les US car j'y habite et vous autres n'y connaissez rien" à peine voilée. Tu sais, on est beaucoup sur astrosurf à savoir que le climat autour de LA n'est pas le même qu'à Brest ou Dijon. Peut-être que la gravité du sujet a augmenté la tension et la moutarde à pu monter au nez plus facilement. J’espère qu'avec la baisse du risque (incendie mieux maîtrisé) ça va se calmer. Mais sur astrosurf on aime bien se chamailler un peu, se chambrer gentillement, bref on est gaulois, et cet aspect semble t’échapper complètement. Bon ciel, jf
  40. 3 points
    J'en fait officiellement partie (Médiam...) ! Ca fait plus que de lecteurs de science et vie !
  41. 3 points
  42. 3 points
  43. 3 points
    Oui mais c'était pas pour te reconvaincre je voulais juste une image qui nous montre à quoi ressemblent réellement ces formes étranges en "fuites". Visiblement c'est la sublimation de la glace comme le dit Jean-Luc, qui suit la forme de la calotte (forme en spirale)
  44. 3 points
    ben tu trouveras les miens y compris dans ce fil sur le faible contraste. Ce tube a aussi produit ça : C'est clairement un très bon C14 mais il n'en reste pas moins qu'il a un état de surface perfectible et du sphérochromatisme par nature, par contre il n'a pas de gros défauts de forme. Sur l'image de Simon c'est net que après déconvolution c'est un halo surtout bleu qui reste autour de la planète et c'est en partie ça qui impacte le contraste de l'image. On connait tous les images de Peach, personne n'a mis en doute que les C14 permettent de faire de belles choses. Quand j'ai cherché à acheter mon µ250 j'avais un peu titiller JPP pour lui acheter son C14 car je savais qu'il allait finir par le vendre. Mais je n'ai pas insisté car je me suis dégonflé sur le poids du truc, le besoin de collimater souvent et les possibles difficulté de mise en température (que je n'aurais sans doute pas eu sur balcon). Comment hésiter sur un télescope de 22 kg pour finir avec un télescope de .... 30 kg Ce qui compte c'est qu'au final ce tube a fini entre de bonnes mains, j'avais tuyauté Simon avant qu'il ne passe dans les PA, et ça a marché, c'est cool ! Au final tout le monde est content, Simon avec ce C14, JPP avec son futur 406 (DK, pas Peugeot) qui va bientôt voir le ciel, et moi avec mon µ300.
  45. 3 points
    Pour comparer les deux images. C14 vs 500 c'est vraiment remarquable pour le C14. Cette image fait vivre la légende de ce tube décidément démoniaque. Je pense que l'on voit émerger une mini tempête de sable le long de Terra Meridiani sur l'image de Simon (au sud, donc en haut tel qu'orienté). Ca va plaire à @Christophe Pellier ce détail !
  46. 3 points
    Hello tous Mars me donnant l'occasion de reconnecter un peu avec le forum Je profite des belles conditions d'observations de cette planète pour vous poster mon humble contribution l'image a été prise du côté du plateau de Valensole ( d'ou le parfum de la lavande ) l'image résulte d'un prise de 80 sec que je voulais mixer initialement avec une prise plus longue de 100 sec en IR mais il s'avére que cette prise IR à première vue n'apporte rien en gain de résolution ce qui est un peu surprenant car le seeing s'il était bon n'était qd même pas optimal , mais bon je doit investiguer un peu plus dans le traitement avec astrosurface Prise de vue : diamètre de la planète 20.9 " mag -2.15 8000 images compilées durée expos 8 ms , fréquence acquisition 126 images/sec instrument : Télescope C11 + barlow ED 2X , correcteur de dispersion atmosphérique & caméra couleur ASI 224 MC couleur traitement autostakkert , astrosurface & PSP au final. Bon ciel à tous Dominique
  47. 3 points
    Pour avoir un mak127 et un C8 (et également un C11 et une 80ED) voilà mon avis : La 80ED est remarquable pour observer à faible Gr, le champ est énorme (Paragon 40mm => 4,5° sur le ciel c'est magique). Mais c'est très moyen en planétaire. Les images sont belles, mais elles sont aussi très très petites. Et finalement, la lunette se prend une claque quand on observe à coté avec le mak127. Le mak justement, c'est évidemment pas un instrument pour observer en grand champ. Mais en visuel, les amas globulaires se résolvent en étoiles sans "forcer" (comme sur la 80ED). Les planètes sont déjà bien visibles et la lune est déjà très impressionnante. Le C8, déjà sensiblement plus gros mais aussi nettement moins transportable (nécessite un peu plus qu'un pied et une rotule photo). En balade c'est clairement trop gros (et la 80ED trop longue). Mais tu commence à sérieusement bien voir les planètes. Beaucoup de petits objets CP sont accessibles. La collimation est à la fois facile (3 vis et c'est tout) et difficile (il faut y aller tout doux). Et attention, le diamètre supplémentaire est aussi un facteur limitant pour observer finement une étoile sous la forme d'une tache d'airy. Ce sera **beaucoup** moins facile qu'avec le mak (système à 2x3 vis dont certaines fixent le barillet au tube ... ). Alors qu'à l'inverse, la piètre résolution de la 80ED montre des taches d'airy presque tous les jours ! Mais on s'en fout on collimate pas, et le corrolaire c'est que si c'est pas parfait ... tant pis ! Evidemment le C11 c'est pire et observer une tache d'airy est déjà un exploit en soi ! Maintenant sortant d'un mak 127, passer à un 150mm je ne pense pas que cela soit "décisif". Ce sera "un peu" mieux, "un peu" plus lumineux, "un peu" plus défini, mais au final ce ne sera "QUE" un peu. Pour moi, il faut passer au 200mm pour avoir un vrai gain qui puisse se voir vraiment. Un peu comme de passer d'un oculaire de 15 à 13mm ... non passe directement à 10mm ! Après la formule optique c'est au choix. Le Newton séduit par sa simplicité mais finalement si le plan est généralement correct (fait à la machine) la parabole n'est pas une forme qui vient naturellement au polissage. Du coup c'est pas si "évident" à obtenir avec un degré de qualité élevé. Le cassegrain partage le primaire avec le Newton et ajoute un secondaire convexe (testé avec son conjugué il me semble). Le mak est en tout sphérique. Facile à produire avec un haut niveau de qualité mais il faut obtenir un ménisque épais de qualité (transparence) qui pèse lourd dans la balance. Le SC dispose d'un primaire sphérique, d'un secondaire convexe et d'une lame qui semble complexe mais qui est polie pour être quasi sphérique sous dépression donc finalement pas trop difficile à réussir industriellement. Le hic c'est le sphérochromatisme qui rend l'instrument peu efficace dans le bleu. Evidemment mak, newton et cassegrain ne sont pas ou peu impactés par ce défaut. La 80ED n'ayant d'APO que le nom elle est réduite au silence. Tu semble habitué au mak127 donc passer à un tube "long" risque de te faire bizarre mais c'est aussi celle qui te permet de faire le plus d'activité (visuel, photo, CP et planétaire). La formule cassegrain (légère, compacte et apochromatique) serait le meilleur choix pour du pur planétaire. Le SC est plus versatile et encore plus léger (5,6Kg aidé par son primaire beaucoup moins lourd par construction que le cassegrain qui est presque 2kg plus lourd) et à l'autre bout de la balance il y a le mak (8kg pour 180mm, le poids évolue presque comme le cube du diamètre !!!), qualitativement & statistiquement le meilleur je pense. Mais les deux derniers ont une lame/ménisque qui s'embue vite (SC) et qui nécessite beaucoup d'énergie pour être éliminée (mak). Si tu réside dans un environnement humide c'est un point à prendre en considération. Marc Exemple d'images au mak + webcam monochrome dans de bonnes conditions C8 et même webcam, conditions moyennes C11, DMK21 conditions bonnes
  48. 3 points
    voici jacques ! avec astrosurface et winjupos moi , je l'aime mieux comme cela ! paul
  49. 3 points
    Salut groupe, Comment pouvais-je passer à côté de cette belle occasion de photographier cette merveille. Avec un modeste diamètre de 132mm, je vous présente ma petite contribution de la planète mars. WO 132mm, barlow 3x, G11 ASI290mm, Filtres RVB AS!2 , pixinsight, PS CS3. Merci, Daniel.
  50. 3 points
    Dans ce documentaire interviennent beaucoup de gens très récemment cités en références dans le fil de Curiosity, entre autres François Forget, Caroline Freissinet, Purification Lopez-Garcia.... C'est donc forcément un très bon documentaire .. Même si, comme souvent sur un sujet aussi vaste et complexe, beaucoup d'éléments mériteraient d'être complétés/nuancés. Ce qui impliquerait une durée de 4 ou 5 heures, à minima . On y voit aussi la déclaration de Michel Viso que j'ai cité quelque part - en gros : "Il n'y a pas de plan B, de planète B, et c'est criminel de le laisser croire". Pan !... dans le jardin de "l'espèce interplanétaire".